Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 
Le Deal du moment : -31%
Jabra Elite 65t à 59€ + 4,98€ de ...
Voir le deal
59 €

Partagez
 

 Erika Flint (prédéfini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Flint
Normes
Erika Flint

Identification
Emploi: Agente du BIAS
Age apparent: 32
Dangerosité:
Erika Flint (prédéfini) Vote_lcap15/30Erika Flint (prédéfini) 160125120054759347  (15/30)

Erika Flint (prédéfini) Vide
MessageSujet: Erika Flint (prédéfini)   Erika Flint (prédéfini) Icon_minitimeSam 2 Jan - 20:25

État Civil

Décline ton identité

Nom : Flint

Prénom : Erika

Espèce : Norme

Âge : 32 ans

Date de Naissance : 12 septembre 2026

Situation de Famille : Célibataire

Profession / Activité : Agente du BIAS


Morphologie

Et donc à quoi tu ressembles ?


Taille : 1m76 d'autorité.
Poids : 78 kilos. Pas que du muscle, j'avoue.

Corpulence : Vous savez le travail que ça prend d'entretenir une musculature comme celle-ci? Des années d'entrainement draconien et de régimes qui peuvent tomber en ruine en une semaine de relâchement. Tout ça pour les planquer derrière cet uniforme hideux. Je regrette un peu ceux de la police, je vous admets.

Couleur de cheveux : Bruns, avec une tendance à s'éclaircir. Pas de commentaire sur les cheveux blancs, merci.

Couleur des yeux : Marrons. Pas "noisettes", marrons!

Allure générale : Disciplinée, robuste et vigoureuse, en adéquation avec les idéaux portés par les forces de l'ordre. Enfin, ça, c'est dans les bons jours... On a beau faire ce qu'on peut, on reste humain. Alors oui, vous verrez de la fatigue, de l'irritabilité, et toutes ces choses joyeuses qui viennent au prix du travail bien fait. Et alors? Le BIAS n'est pas exactement une agence de proximité, je laisse les grands sourires aux standardistes.

Allure vestimentaire : Soyons francs dès le départ : le look "men in black" est très saillant dans les bureaux, mais une fois dehors, on abandonne vite le costard pour retrouver sa bonne vieille parka. La pluie en Louisiane, ça pardonne pas, et j'aimerais vous voir poursuivre un loup-garou en talons hauts. Alors profitez des moments plus élégants, vous ne les verrez pas autant en mission.
Côté privé... hugh. C'est un peu humiliant à dire, mais j'ai quelques problèmes avec les tenues civiles. La cravate ou le jogging, j'ai pas d'entre-deux. Je sais, je sais, j'apprendrai un jour.

Particularités éventuelles : Les deux bras sont tatoués, oui. Ce sont des arcanes majeures qui comptent pour moi : la Force, le Chariot, la Justice et la Roue de la Fortune. Mon ex lisait les cartes, et c'est resté. Je compte en faire d'autres au fur et à mesure. J'ai aussi un tatouage de rose, mais vous êtes pas près de le voir. Ah, les cicatrices? Sur le sourcil droit, là, c'est un coup de tesson de bouteille. Le trou dans le dos, côté lombaires, c'est un 9mm. Celle-ci... je sais plus. Oh, et celle-là est nouvelle!


Psychologie

Dans ta tête.


Défauts : Je sais, je peux être irritable et blessante, mais j'ai l'excuse de faire le travail le plus frustrant du monde. Essayez donc d'enquêter sur des cas dont on ne sait presque rien avec les moyens équivalents d'une compagnie de sécurité pour centres commerciaux. On est mal vus, on avance pas, alors oui, ça a tendance à me mettre en rogne!

Outre ça... Mon boss dit que je travaille trop et que je sais pas décrocher. Conneries! Son vrai problème, c'est que j'en exige autant de mes collègues. Désolée de bien faire mon job!

Qualités : Je suis bonne à ce que je fais, d'accord? Il en faut pour rivaliser avec les énergumènes qu'on se farcit en Nouvelle-Orléans. Je suis travailleuse, ordonnée et tenace. J'ai pas peur de me salir les mains pour que les choses rentrent dans l'ordre.

Croyances : Je crois en l'ordre, quoi qu'on en dise. Certes, les affaires surnaturelles sont encore un domaine nouveau et on ne maîtrise même pas encore nos criminels humains, mais il faut bien commencer quelque part. Je sais aussi qu'on est pas infaillible, l'histoire de l'Ecorcheur l'a prouvé, mais je crois en mon travail. Il faut bien que quelqu'un le fasse, non?

Religion : Je viens d'une famille protestante. Je dirais que je le suis aussi, mais je suis pas allée à l'église depuis des lustres. Je devrais peut-être.

Goûts : Les questionnaires d'aptitudes ne savent vraiment plus quoi inventer. Laissez-moi deux secondes...

Je suis pas une grande cuisinière, mais j'aime assez la gastronomie locale. Ca fait sourire, comme ça, mais ça compte. Quand je croule sous le travail, que je rentre chez moi lessivée avec des poches sous les yeux, j'ai qu'à poser la question magique... gumbo ou jambalaya? On a rien inventé de mieux que la street food créole.

Culturellement, j'aime les vieux films d'action, d'horreur et d'anticipation. En ce moment, j'adore les documentaires complotistes, ceux avec les effets spéciaux affreux. J'utilise le streaming comme tout le monde, mais j'ai aussi un vieux lecteur blue-ray et un antique lecteur VHS! Le grain est pas comparable, je vous l'assure. A côté de ça, je vais pas trop au cinéma, j'aime pas y aller seule.

Côté lecture... Heh, de qui je me moque, j'ai pas trouvé l'énergie de finir un seul livre depuis l'obtention de mon diplôme. Les films, c'est passif, je peux m'endormir devant, mais les livres...

Quoi d'autre... J'ai une moto en réparation depuis dix ans, je l'ai achetée pour une bouchée de pain. Je sais pas si je finirai de la remettre en état avant de mourir, mais en attendant, ça me calme les nerfs. Ca, et faire du sport.

Voila, c'est tout.

Comment ça, "préférences sexuelles"? C'est vraiment légal comme question? La RH va m'entendre! Pff, peu importe... Tout le bureau sait que je suis gay.

Talents, savoirs notables : A part savoir tirer, soulever de la fonte et déchiffrer les méandres de la bureaucratie policière? Je suis bonne conductrice, et je me débrouille en mécanique. Je suis incollable en science-fiction et en films d'horreur, aussi.


(+) Espoirs, buts, rêves : Avec tout le respect que je dois à mon département, je souhaite fortement que le BIAS redore son blason. Les gens ont pas confiance dans le badge, et ça se sent. Par ailleurs, j'aimerais aussi que ce gouvernement cesse de prendre des mesures ridicules sur la vie privée des Outres pour enfin s'occuper des vrais problèmes d'économie et de sécurité. Qu'ils descendent dans la rue avec nous, ils verront de quoi je parle!

(-) Angoisses, regrets, phobies : Ecoutez... Je sais dans quoi je me suis engagée, je sais que la mort est un risque, et je l'accepte. Maintenant, ce qui m'effraie un peu plus... c'est l'idée d'être gravement blessée en mission, et de ne plus pouvoir exercer. Je suis une femme d'action, j'ai besoin de bouger. J'ai vu des collègues paralysés après un accident, d'autres avec des membres en moins... Ils sont forts et courageux, sans exception, mais on ne les reverra jamais sur le terrain. Il suffit d'un mauvais coup dans les cervicales, d'un peu de malchance... Et ça, ça me fait peur.

Autre chose...? Hum, okay, je retire ce que j'ai dis sur la mort. Ca me rend un peu nerveuse, comme tout le monde. Je pense que ce qui m'angoisserait vraiment, ce serait de mourir seule, dans une ruelle, sans personne pour le voir et personne pour se souvenir.

Ca fait pas de moi une fragile, ni votre meilleure pote, c'est clair?

Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ?
Ils sont vraiment arrivés comme un cheveu sur la soupe, mais il fallait bien crever l'abscès un jour, je suppose. Je sais ce que ça fait de vivre dans un placard, je souhaite ça à personne. C'est bien qu'ils puissent vivre au grand jour, façon de parler. Alors certes, on est pas toujours les meilleurs amis dans le cadre de mon travail, mais ça veut pas dire que je veux mettre une muselière sur chaque change-forme en ville. Je pense qu'il doit y avoir des lois, mais je suis pour l'égalité des droits.

Et votre sentiment vis à vis des Normes ?
Si vous voulez mon avis, on devrait balayer devant nos portes plutôt que de se considérer comme une référence objective. Ca choque personne que seuls les humains puissent voter sur les droits  des Outres? Vous vous rappelez de l'époque où seuls les hommes votaient concernant les droits des femmes? Ouais, voila ce que j'en pense. J'ai arrêté des Normes et des Outres, et croyez-moi, les deux savent faire preuve de la même cruauté.

Êtes-vous satisfait de votre existence ?  
Vous allez envoyer ça à la médecine du travail? Je vois déjà la psy tous les mois, vous savez? Comme vous voudrez. Honnêtement, ça va, je tiens bon, et j'ai une bonne image de moi-même. Les gens s'inquiètent parce que j'ai tendance à pointer les problèmes, mais ça veut pas dire que je suis incapable de voir ce qui va bien. C'est bon, vous me lâchez?

Possibles évolutions ou objectifs futurs : J'en sais trop rien. J'ai toujours eu de l'ambition, mais pas au point de me propulser jusqu'à un job de bureau où je me sentirais inutile. Je veux garder un contact avec le terrain, et le grade au-dessus est lié à la direction. Je râle beaucoup sur le patron, mais je sais pas si je saurais le remplacer efficacement.


Particularités éventuelles : Quoi, vous pensez que je suis spéciale? J'ai rien de bien exceptionnel, et croyez-moi, un peu de normalité ne fait pas de mal de nos jours.


Relations sociales

Présente nous tes potes !


Un animal de compagnie ?
J'ai deux chats, Jason et Freddy, qui m'accompagnent depuis l'Indiana. Oui, les caractères correspondent aux références, mais ce sont deux adorables boules de poil avec moi. Faut juste apprendre les connaître.
Comment ça, "comme moi"? Répétez ça?

Un meilleur ami ?
J'ai quelques anciens collègues en Indiana que j'appelle parfois, mais de moins en moins. Je n'ai pas noué de relations très solides en Nouvelle-Orléans depuis. J'ai bien mes nouveaux collègues, mais toujours rien en dehors du travail. Que voulez-vous, ça ne s'est pas fait.

Relations particulières notables :
- Oscar Aberline : mon boss, directeur général du BIAS de Nouvelle-Orléans, et catalyseur de mes plus grandes frustrations. Cet homme est l'équivalent d'un nouveau président qui prend mille mesures dans son premier mois au pouvoir pour finalement devenir un rond de cuir comme les autres. Comment un type peut-il passer du statut de révolutionnaire à celui de conformiste en si peu de temps? Du graissage de patte? Allez savoir. Moi, je l'ai à l'oeil.

- Jimmy Knight : un collègue aussi doué qu'il est casse-pieds. Brave gars, intelligent, peut-être un peu trop. Je comprends pas toutes ses blagues, et ça m'énerve, mais il fait du bon travail et sa bonne humeur nous fait du bien.

- Sylvia Cervera : une autre collègue qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. On est sur la même longueur d'onde, et ça me plait. Notre seul sujet de désaccord, c'est la méthode : Sylvia fait partie de ces agents qui ne se permettraient jamais de s'éloigner du protocole. Non pas que je sois partisane du chaos, mais je pense qu'un règlement ne saurait envisager toutes les situations.

- Sebastien Duroix : un contact métamorphe, consultant du BIAS. Je n'ai pas souvent eu l'occasion de travailler avec lui, c'est un marginal avec une fierté mal placée, et mes collègues se méfient de lui. Malgré tout, je pense qu'il mérite un peu plus de considération. Il se sent plus concerné qu'il ne le laisse paraître.

- Ciel : un.e vamp non-binaire, retrouvé.e dans une cage au fond d'un cargo destiné au trafic de sang vampirique. On aurait dit un.e enfant, mais Sebastien a eu tôt fait de me corriger. En fin de compte, iel aurait plus de cent ans...! Peu importe, en ce qui me concerne je lui souhaite d'en vivre cent autres. Il m'arrive de lui rendre visite encore aujourd'hui. Je sais que je devrais pas, mais je me sens un peu responsable.

- Kateryn Davis : mon ex. Katie et moi avons vécu cinq ans ensemble, mais sortir avec une flic n'est pas toujours une partie de plaisir. On s'est séparées avant mon transfert en Nouvelle-Orléans. C'était il y a plusieurs années, je suis passée à autre chose, mais j'admets ne jamais avoir retrouvé de relation sérieuse depuis.

- Johansen et Rosa Flint : mes parents. Mon père est un officier gradé de la marine, et ma mère est une femme au foyer. On ne se parle plus vraiment depuis notre dernière dispute, il y a seize ans.

- Jacob, Brick, Matthew et Robert Flint : mes quatre grands frères, du plus jeune au plus âgé. Je parle encore un peu à Jacob et Matthew, mais Brick et Robert m'ont définitivement radiée de leur vie de famille. C'est leur choix.


Antécédents

C'est le moment de raconter sa vie


Quelque chose à dire sur votre Famille ?
Vous avez le chic pour taper dans les sujets désagréables. Oui, ma famille et moi sommes toujours en froid, et ce n'est pas près de s'améliorer.

Comment vous dire... Mes ancêtres correspondent à ce que l'on peut attendre de la campagne profonde de l'Indiana, le plus pur cliché des Hoosiers, conservateurs traditionnalistes et extrêmement religieux. Les hommes de ma famille deviennent soit  agriculteurs soit militaires, et les femmes se marient et ont des enfants. Vous voyez le tableau? Je vous laisse imaginer leur tête quand j'ai annoncé vouloir entrer dans la police. Mon homosexualité n'a rien arrangé, et j'ai fini par quitter la maison pour aller faire mes classes à Indianapolis.

Je pense pas qu'on puisse recoller les morceaux, même si tous mes frères n'ont pas entièrement coupé les ponts. On se reverra aux enterrements, je suppose.


Événements de votre passé qu'il convient de connaître :  
Très bien, mais je vous préviens, je vais pas vous réciter ma vie tous les ans, alors si vous avez des trucs à noter faîtes-le maintenant.

Je m'appelle Erika Flint, je suis née en 2026 dans une petite ville avec un seul feu de signalisation, à une heure de route d'Indianapolis. Je suis la cadette d'une fratrie de quatre grands frères. Croyez-moi, ça vous forge le caractère. A partir du secondaire, étudié en internat dans la ville voisine. La religion a prit une grande part dans mon éducation, et ça a peut-être fini par me taper sur les nerfs. Autant vous dire que je n'étais plus très disposée à être une petite fille modèle...

Je me suis résolue à devenir flic. Aujourd'hui, je pense qu'il y avait beaucoup d'esprit de contradiction derrière cette décision, mais je n'ai aucun regret. Je me suis mise à faire du sport jusqu'à pouvoir battre mes frangins. Naturellement, ça n'a pas plu à mes parents, et ils me l'ont fait savoir. Les choses ont vraiment commencé à s'envenimer à partir du lycée, où j'ai découvert mon orientation sexuelle. J'ai eu une petite amie, et ma famille l'a découvert... le drame! Je n'oublierai jamais la dispute que nous avons eu ce soir là.

Bref, aucune raison de s'éterniser là-dessus : j'ai fini mes études et je suis partie en formation publique à l'académie policière d'Indianapolis. Je n'ai pas revu mes parents depuis, et très peu mes frères. Ce serait mentir que de dire que ça ne m'a pas affecté du tout, ceci dit. J'ai toujours été solide, mais ça ne veut pas dire que je ne ressentais rien. Ca ne m'a pas arrêtée heureusement, j'ai enchainé les petits boulots en parallèle de mes études, et j'ai finalement eu mon diplôme. Non, pas en tant que majeure de promo, mais j'étais pas trop mal considérant ma situation.

Sans surprise, je suis devenue agent de police et j'ai commencé ma vie en toute autonomie. J'étais jeune et pleine de principes, et j'étais loin de me douter de tout ce qu'il pouvait se passer dans la brousse de l'Indiana. J'ai vu de tout : prostitution, violences conjugales, règlements de compte, trafics de stupéfiants, fusillades... Ca m'a ramenée à la réalité. Parallèlement à ça, la fameuse Révélation a eu lieu. Les Outres sont devenus la proie à abattre dans toutes les mentalités, et ça a chauffé sévèrement entre humains et non-humains. Bien sûr, ça ne me concernait pas encore, mais je me souviens avoir éprouvé de la sympathie pour les victimes de cette chasse aux sorcières politique. Démoniaque ou pas, on choisit pas ce qu'on est, seulement ce qu'on devient.

A la même époque, j'ai rencontré une femme, et j'ai entamé ma première relation sérieuse. Katie avait un faible pour l'uniforme, et j'étais loin de m'en plaindre. Cependant, je pense qu'elle a été aussi prise au dépourvu que moi lorsque j'ai commencé à partager ma vie avec elle. Elle tenait à ce que je parle de mon travail au début, mais je pense que ça a fini par lui faire peur. Le jour où j'ai reçu une balle perdue, ça a été la goutte de trop. Katie ne pouvait pas se projeter sur notre couple en sachant que je pouvais disparaître d'un jour à l'autre. Elle est partie après cinq ans de vie commune. Et moi, j'ai eu une médaille.

Ouais, ça allait pas fort. Une fois rétablie, j'ai demandé ma mutation dans un autre état. Je voulais passer à autre chose, laisser l'Indiana derrière-moi... Et comme vous vous en doutez, j'ai été assignée en Nouvelle-Orléans, dans ce magnifique état où les vampires peinent à rivaliser avec les moustiques. J'ai fait mes valises pour la Louisiane sans me retourner. Eh bien, moi qui pensais avoir tout vu, j'ai été vite corrigée! Ma première enquête concernait une arnaque massive à l'assurance, je pensais avoir affaire à un réseau classique de fraudeurs organisés, mais c'était plus que ça. J'ai finalement découvert qu'un pratiquant du voodoo assassinait des personnes avant de les réanimer et de les forcer à modifier le récipient de leur assurance-vie. Malin, pas vrai? A peine avais-je rempli ma paperasse que le BIAS était dans mon bureau avec une offre. Vous connaissez la suite.

Je travaille ici depuis, et il y a du boulot c'est le moins qu'on puisse dire. Je ne pensais pas pouvoir être plus surmenée qu'au sein de la police. J'avais tord. Il a fallu m'adapter un peu et suivre quelques formations, mais je pense pouvoir affirmer que le bureau ne regrette pas de m'avoir embauchée. Malheureusement, on ne peut pas faire disparaître les échecs les plus cuisants: l'affaire de l'Ecorcheur, la disparition de la chanteuse de Dys-Memberment... Je n'étais pas présente dans les deux cas, mais c'est tout comme. Le public n'a pas oublié, et nos petits accomplissements ne suffisent pas à faire reluire le tableau général. A moins d'une percée majeure, je pense qu'on peut s'attendre à se faire cracher dessus toute notre vie. Peu importe en vérité, on ne fait pas ça pour les applaudissements. Tenez, je me souviens encore de la nuit où j'ai découvert un.e vamp inconscient.e dans un conteneur en provenance d'Europe, avec l'assistance d'un contact métamorphe. Ciel est en vie aujourd'hui, ou du moins autant qu'un vampire puisse l'être. Voila pourquoi je fais ce travail. Humains ou non, on mérite de vivre, et on mérite justice.

Les jours s'enchaînent et chacun apporte son lot de nouveautés. J'ignore de quoi demain sera fait, mais ce qui est sûr, c'est que nous ne serons jamais vraiment prêts pour ce qui nous attend.


Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous en êtes natif ?
Je suis arrivée en 2053 comme officière à la NOPD, après une demande de mutation. J'avais pas imaginé finir ici, mais je voulais un nouveau départ, et j'ai été servie. Contre toute attente, ma première enquête criminelle s'est avérée être une affaire surnaturelle. Après ça, le BIAS m'a proposé un travail, et j'ai accepté. Je regrette pas.


Bas les masques

Dans l'étrange monde de l'irl...


Derrière l'écran, vous êtes : Esther

Vous serez souvent là avec nous ?
Je réponds généralement dans la semaine, avec des accélérations les week-ends.

Comment avez-vous connu Voodoo Child ?
Un partenariat avec Marbrume.

Avez-vous déjà un double/multi compte ?
Nope!

Votre avatar provient-il d'une de nos banques ?
Nope!

Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ?
Juste une confusion entre le "2058" de la page d'acceuil et le "2056" du recensement. Vous pouvez me dire lequel est juste?

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ?
Je le jure!


Dernière édition par Erika Flint le Dim 3 Jan - 18:23, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.thevoodoochild.com/t5090-erika-flint-predefini#81139
Erika Flint
Normes
Erika Flint

Identification
Emploi: Agente du BIAS
Age apparent: 32
Dangerosité:
Erika Flint (prédéfini) Vote_lcap15/30Erika Flint (prédéfini) 160125120054759347  (15/30)

Erika Flint (prédéfini) Vide
MessageSujet: Re: Erika Flint (prédéfini)   Erika Flint (prédéfini) Icon_minitimeSam 2 Jan - 23:37

Culture Musicale

Never gonna giiiive you up

Aimez-vous la musique ? Oui, comme tout le monde. Je suis plutôt rock ancien, mais j'aime aussi la synthwave et le jazz. Ca accompagne plutôt bien les longues patrouilles en voiture.
Musique (chanson) préférée : Il y a le choix. "Where is my mind?" de Pixies me vient en tête.
Style de Musique détesté : Vous me prenez de court... J'ai des goûts assez rétro, du coup j'ai un peu de mal avec la soupe qu'on nous sert en radio aujourd'hui.
Chanteur/Chanteuse qui vous fait fantasmer : Merde, vous les avez les questions personnelles...! J'en sais rien, la chanteuse des Black Berry Beats est pas mal...


Culture Littéraire

Oh ! Petits détails amers dont dépend le destin d'une âme, ainsi que tout l'univers connu de cette âme.

Aimez-vous lire ? Ouais, mais on peut pas dire que j'y passe beaucoup de temps.
Livre préféré : "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?" de Philip K. Dick.
Personnage de Roman préféré : Rick Deckard. Je suis sûre que vous pouvez comprendre pourquoi.
Journal le plus lu : L'Organe, depuis mon arrivée en Nouvelle-Orléans.


Culture Culinaire

Nomnomnom.

Salé ou Sucré ? Salé.
Votre plat préféré : Je raffole de gumbo depuis que je suis arrivée en Louisiane, mais je suis pas difficile. Je suis particulièrement fan de street food, aussi mauvais que ça puisse être pour mon entrainement.
Votre boisson préférée : Café, noir et brûlant.
Êtes-vous fin cuisinier ? Euh, pas vraiment, je suis plutôt du genre à prendre à emporter.
Votre restaurant préféré : Le Cajun Corner, sur le chemin en rentrant chez moi. Ca paye pas de mine et je pense qu'ils enfreignent quelques lois sanitaires, mais la bouffe est excellente et le patron m'a à la bonne. Largement plus dans mes prix que le centre-ville.


Culture Visuelle

C'est dans ses rêves que l'homme trouve la liberté, cela fut, est, et restera la vérité.

Vous regardez beaucoup la télé ? Seulement pour les infos en bruit de fond.
Votre émission préférée  : Greasers, l'émission où ils rachètent et retapent des vieux véhicules pour les revendre plus cher. Ca me donne parfois quelques idées pour ma moto.
Vous allez souvent au cinéma ? Nan, j'aime pas vraiment y aller seule.
Votre film préféré  : Fight Club. Pas le troisième remake, l'original.
Acteur/Actrice qui vous fait fantasmer : Veronica Velvet, sans hésiter. Je pense que c'est devant ses films que j'ai réalisé que j'aimais les filles. Elle était pas out en tant que wiccane à l'époque, mais ça n'a rien changé.
Vous fréquentez les musées, les galeries d'art ? Non, mais il le faudrait. Au moins pour me changer les idées.
Votre artiste préféré  : Magritte. J'aime assez le surréalisme.
Votre toile préférée  : L'Empire des Lumières, de Magritte. C'est paisible, et ça me rappelle les heures confuses où je rentre chez moi après le travail, sans trop savoir si je suis plus proche de l'aube ou du crépuscule.
... Je vous vois sourire! Allez vous faire voir, d'accord? Je suis pas poète, mais ça m'empêche pas d'apprécier les belles choses.


Goûts

... et des couleurs, on ne dispute pas.

Votre couleur préférée : Le bleu.
Votre saison préférée : L'été.
Votre fleur/plante préférée : Je sais pas, la lavande?
Votre animal préféré : La cheval. J'aurais aimé en faire plus longtemps. Peut être plus tard, si j'ai une bonne retraite.
Le défaut que vous détestez le plus chez quelqu'un : L'hypocrisie. Je déteste les faux-semblants.
La qualité que vous appréciez le plus chez quelqu'un : L'honnêteté, quand bien même je n'aime pas tout entendre.
Si vous pouviez réaliser un de vos vœux les plus chers : Je dirais bien la paix dans le monde, mais je serais au chômage.


Côté Coeur

O Roméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ?

Êtes-vous en couple ? Non, pas depuis quelques années.
Êtes-vous amoureuse ? Non.
Êtes-vous vierge ? Non.
Êtes-vous un Coureur(se) de jupons (pantalons) ? Non. Sauf bourrée.
Plutôt amitié ou amour ? Plutôt travail, en ce moment.
A quoi devra ressembler (physiquement, moralement) votre âme sœur ? J'ai pas d'exigence, je suis pas un cadeau moi-même. J'aimerais quand même trouver quelqu'un avec des principes, qui comprenne les risques et les restrictions de mon métier. Pour le reste... on verra bien.


Socialement

(In)apte ?

Que pensez-vous :

Des Normes : Je n'aime pas trop ce nom, "Normes". Je sais bien que "humains" ne colle pas entièrement, mais de là à se considérer comme la norme? C'est présomptueux, et si vous voulez mon avis, c'est cette façon de voir les choses qui pose problème. Arrêtons de nous regarder le nombril.

Des Changelings : J'en ai connu de très problématiques, mais aussi de tout à fait respectables. Ils sont comme tout le monde tant que leurs hormones ne leur jouent pas des tours. A chaque fois qu'un garou est impliqué dans une affaire, je sais déjà que la journée va être sportive. A cause d'eux, on y regarde d'un peu plus près quand un chat passe sur les vidéos de surveillance.

Des Wiccans : Je n'aime pas ce que je comprends pas. La wicca en fait partie. Certains disent que l'on doit l'équilibre du monde aux wiccans, mais si vous voulez mon avis, ils ont l'air aussi perdus que nous le sommes dans ce monde. Difficile de savoir ce qui est réel ou mystifié avec eux, alors je reste sur mes gardes.

Des Voudoun : Ils sont flippants et je pense qu'ils aiment ça. Malgré tout, je dois bien reconnaître que leur adhérence aux règles est plus importante que chez les autres groupes surnaturels. L'influence des traditions, je suppose. Je respecte ça.

Des Zombis : Je ne sais jamais si je dois dire bonjour ou offrir mes condoléances. Ca me semble mal de jouer avec la mort de cette façon, et je suis assez surprise qu'on autorise ça. C'est pas de leur faute bien sûr, et je n'irai pas le leur reprocher. J'ai même assez honte des lois stupides qu'on leur impose depuis quelques temps.

Des Vampires : S'il y a bien une espèce magique qui vit en dehors du temps, c'est bien celle-ci. Notre société entière est basée sur le principe de remplacement des générations, or ils ne vieillissent pas. Il y a beaucoup de choses que nous devons mettre au clair si nous souhaitons cohabiter, et je suis un peu inquiète de les voir suivre leurs propres lois.

Des Faës : Les faës sont le signe le plus flagrant que je ne suis pas assez payée pour ce job. Quand ils sont apparus, ça a été une couche de complexité supplémentaire pour tout le monde. J'ai débarqué peu de temps après au BIAS, et après sept ans, on a toujours aucune consigne définitive à leur sujet. Autant dresser des procès verbaux directement à des martiens. On ne sait presque rien de cette nouvelle espèce, comment voulez-vous faire appliquer la loi à des créatures qui ne font même pas partie de notre société? Heureusement pour nous, ils restent généralement en dehors de nos affaires, et ils ne mentent pas.

_________________
Erika Flint (prédéfini) Leu6


Dernière édition par Erika Flint le Mer 10 Mar - 16:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.thevoodoochild.com/t5090-erika-flint-predefini#81139
Précieuse
Wiccans
Précieuse

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
Erika Flint (prédéfini) Vote_lcap25/30Erika Flint (prédéfini) 160125120054759347  (25/30)

Erika Flint (prédéfini) Vide
MessageSujet: Re: Erika Flint (prédéfini)   Erika Flint (prédéfini) Icon_minitimeDim 3 Jan - 18:18

Une très chouette fiche ! Développée, agréable à lire et qui met direct dans le ton ! Ravie de te compter parmi nos membres (...et nos forces de l'ordre. What a Face )

Te voilà validé.e ! ;). Voici la marche à suivre maintenant. Tu dois :
  • Créer ton Carnet Mondain et ton Inventaire, ainsi que tes Correspondances.

  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).

  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.

  • Tu peux te faire des sous et te faire aimer par le staff en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment devenir riche, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.

  • Nous rejoindre sur notre serveur Discord si tu es intéressé.e par l'idée d'échanger un peu plus avec nous ! (Le serveur est aussi une bonne source d'informations).

  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil (juré, on ne spam pas) et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !

Et voilà !
Bienvenue sur The Voodoo Child What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Contenu sponsorisé


Erika Flint (prédéfini) Vide
MessageSujet: Re: Erika Flint (prédéfini)   Erika Flint (prédéfini) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Erika Flint (prédéfini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Normes-