Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez
 

 Plantons le décors !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artémis Cyan
Wiccans
Artémis Cyan

Identification
Emploi: Libraire/Grand Mage de la Nouvelle Orléans
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
Plantons le décors ! Vote_lcap19/30Plantons le décors ! 160125120054759347  (19/30)

Plantons le décors ! Vide
MessageSujet: Plantons le décors !   Plantons le décors ! Icon_minitimeLun 22 Juil - 23:11

Plantons le décor

La Plume Bleue 2.0

* La Plume Bleue est un bâtiment de taille moyenne à un seul étage, situé au croisement entre la Rue Principale et une ruelle adjacente un peu plus calme. La devanture du magasin en lui même est de bois d'un cyan légèrement écaillé par endroit, et le passant curieux peut jeter un oeil par les hautes fenêtres perçant les murs, derrières lesquelles sont savamment exposés des livres divers. La porte est vitrée, à doubles battants.
L'étage, vu de l'extérieur, paraît bien plus sobre. Les murs sont de vieille brique, et aucune décoration ne semblent orner les bords de fenêtres. Cela étant dit, un observateur très attentif (et doté de jumelles ainsi que de la volonté de les voir) remarquerait des gravures runiques discrètes à même le mur au dessus de la porte et sous les volets.
La librairie possède aussi une petite porte arrière, liant une petite cour (commune aux divers bâtiments qui la délimitent et donnant sur la rue) à la cage d’escalier. Cyan s’en sert pour faire entrer ses visiteurs directement dans ses appartements, ou pour faire stationner ses camions de livraisons et descendre les nouveaux arrivages de livres directement à la cave.

* L'intérieur peut, à première vue, sembler désorganisé. Dire que les rayonnages suivent un ordre disparate serait plus exact: les livres sont classés par genre, puis par ordre alphabétique en fonction du nom de l'auteur mais exposé de manières variées (tous les livres ne sont pas sur des étagères: certains sont dans des bacs, d'autres empilés sur des guéridons, des tables ou des bords de fenêtres). Si, vraiment, vous êtes perdus, adressez-vous au comptoir du libraire qui fait face à la porte d'entrée. Il y a même une petite sonnette pour l'appeler.
La boutique est munie de nombreux fauteuils et d'une table ronde entourée de sièges: le propriétaire n'a d'ordinaire rien contre les gens qui viennent lire ou travailler dans la boutique. Au contraire, même. Généralement, de petites lampes suspendues ou des luminaires individuels éclairent la librairie lorsque le soleil ne suffit plus, disposés de manière éparse pour créer une ambiance plus chaleureuse qu'avec des plafonniers.

* Autrefois laboratoire désigné du propriétaire des lieux, l'arrière boutique (située dans "l'aile gauche" du bâtiment) sert de réserve. Les murs sont couverts d'étagères, le sol de paquets étiquetés attendant patiemment d'être ouverts et rangés sur les rayonnages de la boutique, et sur la seule table de la pièce une multitudes de livres se battent en duel, en pleine conquête du moindre espace disponible.

* La cage d’escalier est placée à l’arrière de la boutique. Elle est accessible à la fois par une porte dans le fond de la boutique et par une autre qui donne sur la cour. Les murs sont nus, et il n’y a pas grand-chose d’autre à y regarder que le long escalier tournant, en bois grinçant, qui se déploie du sous-sol jusqu’au toit.

* La cave est une pièce tout en longueur, relativement basse de plafond, et relativement petite. Les murs sont tapissés de solides étagères pleines à craquer; le sol est couvert de paquets divers, de caisses étiquetées et de tas variés. Un vieux placard sert pour les bouteilles de vin du vieil homme, discrètement appuyé contre une armoire pleine de vieux documents. Dans un angle de la pièce, un petit passage permet d'accéder à la chaudière et aux compteurs du bâtiment.

* Les appartements de Cyan ont été profondément modifiés après une regrettable fusillade dans sa boutique. L'escalier donne sur un palier exigu et deux portes. La première donne sur une salle de bain tassée mais fonctionnelle, la seconde sur l'appartement en lui même.
On y trouve un espace salle à manger transformé en laboratoire alchimique et en serre à grand renfort de plantes en pot sur les meubles et accrochés aux poutres du plafond, un salon dans l’angle du L de la boutique, un coin bureau, et tout au bout de l’appartement, une cuisine ouverte, dans laquelle une porte coulissante donne sur une petite salle où le vieil homme a installé son autel. La chambre a été jugé comme une perte de place et réduite à un canapé confortable, sur lequel le vieil homme dort. Si les espace sont délimités par des étagères et des bibliothèques, elles n’ont pas de fond et laissent facilement passer la lumière. Le papier peint est dans les tons bleus, à l’exception de quelques pans de mur en brique.

* Il paraît utile de noter que si les défenses de la librairie était auparavant considérablement lacunaires, Cyan a pris des mesures pour s'éviter de nouvelles mauvaises surprises. Des runes discrètement gravées sur les cadres des fenêtres aux puissants enchantements s'enfonçant jusqu'aux fondations du bâtiment, le mage a entouré son domicile de protections qu'il étoffe de jours en jours. Spécifiquement autour de sa réserve d'ingrédients.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
 

Plantons le décors !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE III : Les vieux quartiers ¤ :: ║La rue principale║ :: La Plume Bleue-