Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Enfin l'ombre d'un vodoun et d'une réponse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blaise Loubet
Zombis
Blaise Loubet

Identification
Emploi: Barmaide au Cadavre Rieur
Age apparent: 23 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Enfin l'ombre d'un vodoun et d'une réponse.   Ven 22 Fév - 20:49

Encore une nuit aux accents d'insatisfaction passait lentement sous les yeux de Blaise Loubet. Et pourtant l'ambiance dans laquelle elle baignait était tout à fait agréable.
Les notes traînantes d'un morceau de blues flottaient dans la salle à la lumière tamisée. L'ameublement confortable et la palette de couleur chaude donnaient au bar un aspect chaleureux, cosy et accueillant.
La clientèle n'était pas très nombreuse en ce soir de semaine, et principalement composée d'habitués, tous très gentils et aimables avec la barmaid zombie, personne ne la pressait et une ambiance de détente régnait au Cadavre Rieur.

Seulement voilà. Cela faisait plusieurs mois que Blaise s'était mise en quête de Néo, le vodoun qui l'avait réanimé avant de s'enfuir lâchement sans plus donner de nouvelles.
Elle avait arpenté toute la ville, interrogeant les hôteliers et les barmans dans un premier temps en vain. Elle avait fini par se tourner vers les mendiants, les passants, un peu toutes les personnes qui croisaient son chemin sans plus de succès.
Elle avait tenté de se renseigner auprès de la Mairie, des hôpitaux, des morgues... mais personne ne semblait avoir entendu parler de Néo.
C'était comme s'il s'était évaporé dans un nuage de fumée sans laisser l'ombre d'une trace.
S'en était rageant !

Blaise n'était déjà pas particulièrement connue pour sa stabilité émotionnelle de son vivant, loin de là, c'était même ce qui l'avait amené à consommer diverses drogues et substances douteuse et par extension, ce qui avait causé sa mort. Son retour sous forme de zombi n'avait clairement pas arrangé les choses.
Une frustration des plus désagréables et une colère sourde avaient peu à peu commencé à prendre toute la place disponible sous sa petite tête cadavérique. Et qui pourrait l'en blâmer ?

Elle avait hésité à se risquer à poursuivre son enquête dans le dédale, l’enchevêtrement de tunnels souterrains principalement peuplé d'outre qui s'étends sous la Nouvelle Orléans.
Ça n'était pas la peur qui l'avait arrêté. Non seulement elle avait l'habitude des squats de junkies et autres coupe-gorges mal fréquentés, mais en plus ça n'est pas comme si elle risquait de se faire tuer, ni comme si elle avait à craindre une blessure et douleur physique.
Ce qui l'avait retenue c'était la conviction que, si Néo était passé par le Squat ou le Walhalla, personne là bas ne le lui confirmerait, car dans ces milieux en marge de la lois, c'est le silence qui prime toujours.
Ça ou l'argent, et malheureusement elle n'était pas vraiment friquée. Pas de façon assez significative en tout cas pour corrompre qui que se soit là dessous.

Fulminant silencieusement derrière son bar la mine orageuse, baissa les yeux vers ses mains et le verre qu'elle astiquait depuis un moment déjà perdu dans ses pensées. Elle l'avait brisé sans s'en rendre compte, sa frustration ayant certainement rendu ses gestes plus brusques à son insu.
Ça n'était ni la douleur de l'entaille dans sa paume, ni la sensation d'un objet brisé dans ses mains qui avait attiré son attention naturellement, puisqu'elle était incapable de les ressentir, mais le bruit que ce dernier avait produit en se brisant.

Nourrissant le bon gros cliché du zombi elle poussa un grognement guttural désarticulé ce qui lui valu quelques regards intrigués ou surpris.
Sans y prêter attention elle se débarrassa des débris dans une poubelle glissée sous l'épais bar en bois vernis et repris sa tâche de barmaid comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4850-to-all-of-you-who-ve-wronged
Kyra O'Sullivan
Vodouns
Kyra O'Sullivan

Identification
Emploi: Aucun
Age apparent: 15-16 ans
Dangerosité:
12/30  (12/30)

MessageSujet: Re: Enfin l'ombre d'un vodoun et d'une réponse.   Sam 23 Fév - 1:35

Encore une nuit qui se déroulait bien comme bien d'autres au Cadavre Rieur. Il faut dire que c'est un endroit assez calme, bercé par des morceaux de Blues et de Jazz, avec une décoration propice à la détente et au confort, non sans oublier les consommables qui déliaient les langues. Le tabouret à ma droite était vide cependant, Laëtitia n'avait pas pu venir et donc je me retrouvais seule, ce qui n'était pas un mal en soi, je pouvais ainsi faire le point calmement sur ma situation. Ce que je n'avais pas fait depuis... Depuis que j'ai fui l'université en fait... Est-ce que j'avais vraiment envie de repenser à tout cela? Pas vraiment.

Mon regard rivé sur le verre entre mes mains, je regardais les glaçons tournoyer doucement autour de la paille dans le liquide rosâtre, un cocktail de fruits exotiques que j'avais décidé d'essayer. Bien que je sois normalement plus endurante face à l'alcool comme n'importe quel Vaudoun, je n'avais jamais été très boisson forte, et je préférais me contenter de cela! L'Apple Rose -le nom du cocktail -n'était pas si mauvais que ça, plutôt sucré même, mais il y avait un arrière gout amer qui persistait  dans la bouche et qui gâchait la dégustation. Il ne venait pas de la boisson cependant, il m'avait suivi jusqu'à l'entrée du bar, jusqu'à ce tabouret, à peine chassé par la musique apaisante et les sourires des habitués à mon arrivée. La saveur de la Solitude.

J'avais beau avoir bu la moitié de mon verre, il persistait. Ne trouvant aucun réconfort dans le plaisir gustatif, je reportai mon attention sur le groupe qui jouait ce soir. Je n'aimais pas être seule, sans doute car je n'avais pas l'habitude de cela, et pour couronner le tout, j'avais perdu mes repères: J'étais Vaudoun. Ça à l'air débile, dit comme ça, après tout ça voulait juste dire que c'était normal si j'entendais des voix, et puis je n'allais pas avoir des tentacules ou une nouvelle paire de bras qui allaient pousser. Et pourtant, ça avait changé bien des choses, mes projets professionnels déjà, mais aussi mon entourage amical. Pas que cela me dérangeait, je ne pouvais pas dire que nous étions proches, ils me tapaient même un peu sur le système à se moquer des Outres en sachant parfaitement ce qu'était ma mère... Non, au final c'était une bonne chose que je me sois éloignée de ces Normes.

... Mon regard se reposa sur mon verre. Il n'était pas alcoolisé, si? On ne sait jamais, avec tout ce qui se dit, il parait que certains barmans coupent les boissons soft avec un peu d'alcool, comme ça les clients plus "relax" achètent plus. En l'occurrence, l'alcool me fait dire des choses que je n'aurais jamais pensé avant! Portant mon verre jusqu'à mon nez, j'en humai l'arôme mais... Non, s'il y en avait en petite quantité, ça ne se sentirait pas aussi facilement, au gout peut-être? Je l'aurais remarqué... Non, il fallait reconnaitre les faits tout simplement, même si c'était presque raciste et aussi douloureux que de passer le temps à bouger des hanches pour faire tourner sur le coté mon tabouret. Mon groupe d' "amis" Normes était détestable, et ils avaient beaucoup de chances de ne pas avoir reçu un mauvais sort, ou pire, une agression! Au final, si j'étais restée, ça aurait continué comment? De suiveuse, j'aurais terminé défouloir verbal, j'ai bien fait de couper les ponts.

Continuant de remuer de sombres pensées tout en jouant avec ma paille, un bruit de verre attira mon attention, coupant net mes réflexions. La zombie barmaide venait de briser de la vaisselle. Quand j'avais commandé mon verre, elle était déjà en train d'essuyer le sien avec un torchon, un grand pour les pressions avec un petit logo. Apparemment je ne suis pas la seule à m'être perdue dans mes pensées! Blaise travaillait au Cadavre Rieur depuis un moment déjà, et bien que je trainais dans les bars depuis plusieurs années, je n'ai eu aucun contact avec elle, ne commandant qu'aux autres serveurs. Elle ne semblait pas dans son état habituel cependant, enfin elle était agitée... On pourrait même dire énervée vu le grognement digne d'un film de zombies qu'elle fit avant de nettoyer la casse. C'est peut-être pour ça que je m'adressai à elle alors qu'elle reprenait ses fonctions.

- Vous allez bien?

Question idiote, c'était une zombie. A moins qu'elle ait un implant Digital Angel, elle ne ressentait pas la douleur, mais outre cela, c'était peut-être sa situation de mort-vivante qu'elle ruminait. Ce n'était pas la première zombie que je croisais, et bien que les conversations ne tournaient pas autour de leur condition, je savais qu'ils pouvaient mal "vivre" leur statut. Et puis généralement on n'explose pas un verre par colère pour rien... On n'en explose pas un volontairement non plus. De toute façon j'avais envie de tuer le temps alors s'il fallait pour ça que je discute avec la barmaide... Autant essayer!
Revenir en haut Aller en bas
http://[url=http://www.thevoodoochild.com/t4498-kyra-o-sullivan]
Blaise Loubet
Zombis
Blaise Loubet

Identification
Emploi: Barmaide au Cadavre Rieur
Age apparent: 23 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Enfin l'ombre d'un vodoun et d'une réponse.   Dim 3 Mar - 12:26

Le cliquetis des débris de verre s'entrechoquant en heurtant le fond de la poubelle fut largement étouffé par l'ambiance musicale.

- Vous allez bien ?

La question venait de quelque part sur la droite, en tournant la tête Blaise rencontra le regard d'une jeune femme.
Perchée sur un des tabourets du bar, elle devait faire a peu près la même taille qu'elle.
Sa tête était recouverte d'une petite masse de cheveux bruns sur lesquels se reflétait la lumière orangée des spots au dessus du bar. Ses yeux semblaient presque noir à première vue mais... c'était certainement dut à l'obscurité relative de l'endroit, Blaise devinait une autre teinte qu'elle n'arrivait pas vraiment à identifier.

La jeune femme serai t elle passer à côté de l'aspect cadavérique de la barman ? Ou bien peut être posait elle la question par simple politesse. Blaise se contenta de hausser vaguement les épaules avec sa lenteur habituelle.

Si la luminosité était trop basse pour distinguer les détails et nuances de l’apparence de sa cliente, il était difficile de louper les tatouages sur ses paumes, accrochée à un verre presque vide, contenant les restes d'un cocktail appelé Apple Rose. La zombie pouvait clairement y reconnaître des vévés. Bon elle ne s'y connaissait pas assez pour les identifier, mais c'était suffisant pour en tirer la conclusion suivante : Apple Rose était une vodoun.
Habituellement, cela n'avait pas vraiment d'importance, Blaise se fichait bien de qui elle servait, tant qu'elle avait son chèque à a fin de la semaine. Oh bien sur, il lui arrivait de s’intéresser à l'identité de ses clients lorsqu'elle laissait traîner ses oreilles, histoire d'obtenir quelques informations croustillantes, ayant une bonne valeur marchande.

Apple Rose n'avait pas l'air de quelqu'un de louche ni de quelqu'un d'influant, il y avait peu de chances qu'elle soit en possession d'une information confidentielle ou sensible. Mais si Apple Rose était vodoun (et une jeune vodoun apparemment) elle savait peut être quelque chose sur Néo.
Oui il y avait peu de chances, et rien ne garantissait que l'information soit utile, ni même qu'elle connaisse le vodoun fuyeur, mais Blaise était au point mort depuis des mois. Elle n'avait rien à perdre et elle commençait honnêtement à être un peu désespérée.

Un homme d'une quarantaine d'année bien tassée s’accouda au bar à quelques tabourets de Apple Rose et commanda un bourbon. Blaise déposa une serviette violette ornée du logo du Cadavre Rieur en face de lui, sur laquelle et plaça un verre qu'elle rempli du liquide mordoré. Une fois l'homme servi elle se tourna vers Apple Rose et demanda d'un ton traînant :

- Vous êtes vodoun hein ? Vous devez bien connaitre les endroits fréquentés par les membres de votre communauté non ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4850-to-all-of-you-who-ve-wronged
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Enfin l'ombre d'un vodoun et d'une réponse.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfin l'ombre d'un vodoun et d'une réponse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE III : Les vieux quartiers ¤ :: ║La rue principale║ :: Le Cadavre Rieur-