Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Wakry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wakry
Faës
Wakry

Identification
Emploi: voleur
Age apparent: 12/13 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Wakry   Lun 14 Jan - 20:31

État Civil

Décline ton identité

Nom : Krystiensen

Prénom : Warren

Espèce : Faë

Âge : 1372 ans
Âge apparent : 12/13 ans

Date de Naissance : Aux premiers jours du printemps de l’an 684 du calendrier humain.

Situation de Famille : Veuf

Profession / Activité : Petit voleur


Morphologie

Et donc à quoi tu ressembles ?


Sous-espèce : Gobelin
Aspect de la trace : Sa Trace se « matérialise » sous la forme d’une imposante paire de pavillons pointus  luisant (avec une certaine intensité due à son âge relativement grand) d’un rouge sanguinolent. Car c’est cette profonde colère rancunière et meurtrière qui inonde son cœur et sa Trace. Au point que la rousseur de son illusion d’apparence elle aussi en fasse étalage d’une certaine manière.  

Taille : 140 cm
Poids : environ 40 kg

Corpulence : Celle d’un pré-ado, d’un gamin dépourvu de musculature, chétif, presque malingre … Car la rue même si elle est pleine de nourriture qui marche autour de vous, ça ne vous nourrit pas toujours à votre faim.

Couleur de cheveux : Roux et ondulant de larges boucles

Couleur des yeux : D’un ravissant « bleu glacier »

Allure générale : Warren Krystiensen (Wakry de son véritable nom de Faë) a la trompeuse apparence d’un simple gosse des rues, avec sa petite bouille ronde, son teint rosé et son air juvénile d’innocente victime du monde moderne.

Allure vestimentaire : Il porte des fringues banalement contemporaines pour un garnement de son âge. Que ses vêtements soient volés sur les fils à linge ou donnés par les foyers d’aide aux plus démunis, ils sont rarement à sa taille(souvent un peu trop grands).  Il complète son accoutrement d’une petite cape de coton sombre agrémentée d’une capuche. Ce qui lui permet de dissimuler ses boucles rousses, ses petits larcins … ou une lame …

Particularités éventuelles : le « petit Warren » n’est jamais bien propre, il a souvent un peu de crasse sur les mains et le visage. Il faut dire qu’en séjournant en ville, il se cache et roupille sous les ponts, dans les squats ou dans les terrains vagues quand il ne gambade pas dans les sous-bois ou en rase campagne … ça explique son hygiène douteuse.


Caractéristiques magiques

Sparkles !

Psychologie

Dans ta tête.


Défauts :
Wakry a le vol dans le sang. Il ne peut (ni ne veut) se retenir de chiper ce qui attise sa convoitise.  Même si ça pourrait être perçu comme un moyen « légitime » de subsistance puisqu’il vit dans la rue, ça ne sont pas forcément des objets d’une grande valeur. Bien souvent même ça ne vaut rien du tout. Néanmoins, puisqu’il sait l’importance qu’attachent les humains à l’argent et à la valeur pécuniaire des « choses ». Il vole également des objets forts coûteux (mais jamais imposant) et s’en sert comme d’appât pour escroquer et tenter d’attirer dans un coin tranquille ses futures victimes.

D’ailleurs quand il tient à sa merci un humain, l’apparente innocence de ce gosse laisse la place à une cruauté sadique et violente. Car ce qu’il aime peut être plus encore que le goût de la chair humaine, c’est quand elle est rendue nerveuse et stressée par la peur, la douleur et le désespoir … Oui, jouer avec sa nourriture de la plus abjecte des manières est un loisir qu’il ne boude jamais.

Si l’est un aspect de sa personnalité qui puisse être cité comme un sale trait de caractère, c’est bien le fait qu’il soit rancunier et revanchard. Wakry n’oublie jamais et ne pardonne pas plus. Il est capable alors de patiemment réserver ses haineuses représailles pour les abattre, impitoyable, sur celui ou celle qui lui aurait fait un sale coup. Il le ferait d’ailleurs d’une façon tout à fait sournoise et fourbe, profitant lâchement d’un moment de faiblesse ou d’inattention.

Car oui Wakry est un hypocrite et un faux-jeton qui use de manipulation et de faux-semblants pour berner son petit monde. Certes sa nature de Faë lui impose de ne pas savoir mentir de but-en –blanc. Mais ça ne l’empêche pas de détourner et de grimer cette vérité pour qu’elle aille dans son sens. Il est d’ailleurs  plutôt bon à ce petit jeu là et ses réponses détournées font de lui un manipulateur habile qui vous fait avaler des couleuvres comme si c’était du p’tit lait.

Mais quand il ne joue pas son rôle de « pauvre gamin abandonné et pitoyable » Wakry se montre sans gêne, indiscret et grossier. D’ailleurs il n’y a qu’à le voir se goinfrer sans retenue pour comprendre que niveau « éducation » c’est pas ça … c’est aussi pour cette raison et parce qu’il trouve que le savon ça chlingue le produit chimique, qu’il est si souvent crasseux.

Il est à noter qu’il est proprement obsédé par les boutons poussoirs, les interrupteurs, les commutateurs … enfin tout ce qui allume et éteint les objets technologiques modernes. D’autant plus si ça fait fonctionner un truc qui bouge, qui fait du bruit ou qui s’illumine. C’est bien simple dés qu’il peut jouer avec un interrupteur et si on ne l’empêche pas, il est capable de le faire de manière compulsive et jusqu’à ce que ça grille où que ça casse un truc … c’est d’ailleurs un peu le but … d’autre part, il adore couper les fils électriques, les durites, les câbles, les flexibles … bref tout ce qui dépasse et qui pourrait causer une panne.


Qualités :

Ce petit monstre là n’est pas que pétrit d’une mauvaise pâte. Il est également très intelligent et observateur. Mettant à contribution aussi souvent que possible la vivacité malicieuse de son esprit astucieux pour parvenir à ses fins. Captivant grâce à ses talents d’histrion, il ne manquera jamais de jouer les comédiens dramaturges pour amadouer ou apitoyer ses interlocuteurs. Il faut bien reconnaître que ce petit filou la est aussi habile de ses mains qu’il est agile de son corps enfantin. Une vraie anguille ! Le loustic est un petit comique à ses heures et s’improviser bateleur facétieux pour distraire et berner une foule méfiante est une deuxième nature. C’est peut être ça le plus déroutant… c’est qu’il est capable de vous faire rire aux larmes avec ses pitreries cabotines un jour et le lendemain de vous arracher les yeux pour les voir couler d’une couleur qui lui sied bien plus …Mais quand il sent que ça tourne mal pour lui, il a la présence d’esprit de s’éclipser avec discrétion avant qu’il ne soit trop tard.  Son instinct de préservation ne le poussera jamais à se montrer trop téméraire. Il calcule parfaitement ses chances de réussite … et vos probabilités d’échec.


Croyances :
- Pour lui il n’est rien de plus beau ni de plus précieux  que la Nature avec un grand N. La belle, la pure, la sauvage, celle qui n’a pas été défigurée ou tout simplement anéantie par la présence de l’Homme.

-Un beau jour le monde entier appartiendra au peuple des Faës.Il en a la conviction et agira toujours pour que son peuple (et plus particulièrement sa propre sous-espèce) finisse par supplanter l’humanité pour rétablir le Grand Sidh. Mais en attendant il s’accommode tant bien que mal de l’adage qui dit que pour « Vivre heureux, vivons cachés »



Religion : C’est nous les vrais "dieux" !! Alors je crois en moi  et pis c’est tout niark !


Goûts :

Wakry passerait presque pour un fin gastronome auprès des siens car il adooooOore la viande humaine bien « stressée et nerveuse» c’est un  vrai régal, surtout en carpaccio. Mais pas que ! il trouve également délicieux les smoothies au sang frais, les beignets d’yeux bien juteux, les chips de peau (noire ou blanche, la variété c’est sympa), le foie gras d’humain … (aux USA c’est le meilleur qui soit. Faut bien admettre qu’ils sont au top pour s’engraisser les uns les autres!), les testicules sauce madère (un met de choix pour qui sait les apprécier !), les pickles de doigts au vinaigre (ça passe bien à l’apéro !), les trippes d’enfant avec de la moutarde à l’ancienne.(oui parce que la saveur des viscères est plus délicate quand ils sont jeunes) … bref la bectance ça lui parle !!

Niveau musique ? Il trouve particulièrement disgracieux et parfaitement ridicule cette tendance qu’ont les humains à s’égosiller devant leurs congénères. Pour lui ça ne vaut guère plus que les hurlements d’agonie d’un porc que l’on égorge ou les modulations hasardeuses d’un pet sur une toile cirée. Naan ! La vrai musique ? C’est le mélodieux chant des oiseaux ! Les envolées lyriques du vent dans les branches, la symphonie des cours d’eau qui dévalent les collines … ça c’est de la musique ! Rien à voir avec la cacophonie brouillonne et abrutissante des humains qu’ils soient Normes ou bien Outres.

Et la sexualité dans tout ça ?

Bien qu’il puisse admettre que les siens soient en cruelle régression démographique et qu’engendrer de petits Faës deviennent urgent, il ne cautionne pas que ceux de son espèce puissent copuler avec la nourriture. C’est vrai quoi ! C’est dégueux ! Et puis quand bien même il accepterait de s’abaisser au point de forniquer avec un « animal destiné à être mangé » ; il ne faudrait pas oublier qu’il a l’apparence d’un pré-pubert de 12 ans ! Niveau charme et attirance c’est pas Byzance.  C’est un coup à n’éveiller du désir que chez des détraqués de la braguette !! Et puis bon d’accord le gène Faës est dominant et il en ressortira toujours un congénère mais quand même ! c’est avilissant … ce qui fait que l’absence de partenaire « digne » de lui le contraint à une chasteté plutôt frustrante.  Remarquez c’est pour ça qu’il est aussi aigri au fond.

Des préférences culturelles, Artistiques, littéraires ?

Bof .. il n’y a bien que les biographies plus ou moins élogieuses de ses congénères qui peuvent le retenir sur une lecture. Comment vous appelez ça déjà ? ah oui ... !  « des contes de fées » Sinon il aime bien les associations créatives de couleurs et de forme des « jardin à l’anglaise ». La profusion enchevêtrée de couleurs, de formes et de senteurs naturelles sont appréciables a son goût même si ça serait encore mieux si on rasait les horribles bâtisses qui y sont généralement accolées.



Talents, savoirs notables :

-« C’est pas du vol m’sieur ! c’est un emprunt à long terme … » :

Par la force des choses et parce qu’il ne peut s’en empêcher, Kleptomanie compulsive oblige, Wakry a développé une remarquable compétence de pick-pocket et de cambrioleur à la petite semaine. Silencieux et incroyablement discret quand il détrousse une personne (même sous son nez) ou lorsqu’il vole un bien dans un magasin ou une maison, il ne s’est jamais fait prendre jusqu’ici. Et quand bien même ça serait le cas, il sait parfaitement que les humains sont très indulgents avec les « enfants » et qu’ils ne sont pour ainsi dire jamais incriminés pour des délits mineurs. Ce n’est pas faute d’avoir tenté plusieurs fois dans l’histoire de faire rentrer le jeune « Warren Krystiansen » dans le rang en le collant dans des orphelinats d’où il s’échappa systématiquement apres avoir dévoré quelques camarades de chambrée. A ce titre il est très fort pour s’évader d’une détention et disparaître sans laisser de trace.

-« Etre ou ne pas être ?. Telle est la question … » :

Wakry à eu mainte l’occasion d’exercer ses talents de comédien. Jouant sans complexe le rôle du pauvre « gavroche » ou du petit pitre cabotin pour s’attirer la générosité ou la compassion des humains afin de mieux les berner et les « poignarder dans le dos ».

-« Regardez bien mes mains ! … et hop la pièce a disparue ! » :

Aussi bien en tant qu’acteur convaincant qu’en tant que tire-laine  insaisissable, Wakry maîtrise à merveille l’illusoire petit corps enfantin (tout autant que le sien propre d’ailleurs). Rapides, adextres et précis, ses mains sont capables d’époustouflants tours de passe-passe et parvenir à s’emparer de lui s’avère très compliqué quand il a décidé de vous filer entre les doigts.

-« et là ça fait mal ? » :

Wakry mange de l’humain depuis toujours et il adore ça. C’est un fait. Mais ce que l’on ignore peut être c’est qu’à force de faire souffrir (dans un but purement gastronomique et qualitatif rappelons le), occire et découper le corps de ses victimes depuis si longtemps, il en acquit une véritable science de la morphologie humaine. Il sait où passent et où affleurent les nerfs les plus sensibles, il connait les manières les plus cruelles d’instiller la douleur dans le corps d’un humain. Il connait leurs points forts et surtout leurs faiblesses … avec lui la torture est un art pervers et malicieux.

« bip ! bip ! bip ! ho punaise j’adore ! … allez encore un peu ! bip ! bip ! bip ! »

De par cette sale habitude qu’il a de tripatouiller et de détériorer tous les systèmes électroniques et mécaniques qui lui tombent sous la main, Wakry a finit par en connaître un rayon sur tout ce qui touche à la modernité. On pourrait trouver ça paradoxale comme comportement pour un être si fervent défenseur de la Nature. Mais bien au contraire c’est en connaissant très bien ce que l’on veut détruire qu’on y parvient le mieux.

« On mange quoi ce soir ? » …  « toi ! »

Bien que cela puisse ne pas flatter tous les palais, Wakry est un gobelin qui sait très bien accommoder la chair humaine de diverses et délicieuses manières … pour peu qu’il ait à sa disposition de quoi cuisiner correctement.



(+) Espoirs, buts, rêves :

Les espoirs les plus chers de Wakry se résument en une équation assez simple. Réduire l’humanité à sa plus simple expression, à savoir espèce vivrière, pour que leur impacte écologique régresse jusqu’à permettre à la Nature de recouvrir toute sa majesté d’antan afin que son monde originel, le Sidh, puisse enfin renaître.


(-) Angoisses, regrets, phobies :

Des regrets ? Évidemment qu’il en a ! Comment pourrait-il en être dénué  en ayant été exilé de sa « terre natale » et en vivant au beau milieu de cette engeance aussi populeuse qu’elle est détestable ? Le Grand Sidh lui manque terriblement. De plus en tant que partisan de la grandeur de la Nature, Wakry aime également le règne animal. Mais il faut préciser qu’il n’aime pas TOUS les animaux. Enfin ce sont surtout ceux qui ont été domestiqués qu’il n’aime pas ! Pourquoi ? Parce qu’ils sont devenus presque aussi idiots et dégénérés que leurs « maîtres ». Ainsi a-t-il une profonde aversion pour tous les animaux de compagnies et bien qu’il n’en tuera jamais un – par respect pour ce qu’ils sont au fond-  il ne se prive pas de leur faire des vacheries qui au final rendront les humains responsables de leurs souffrances. Ainsi espère-t-il  leur faire prendre conscience que fréquenter et obéir, même par intérêt du ventre, aux humains. C’est un très mauvais calcul.

Mais alors il n’en a pas peur ?   En fait, les chiens si ! Énormément ! … et plus ils sont gros plus il en a peur. Faut bien avouer que se retrouver face à face avec un St-Bernard, un dogue Allemand ou un Terre-Neuve quand on dépasse pas les 140 cm et qu’on s’est introduit sans autorisation dans une propriété privée … bah  ça met pas en confiance.  Le souvenir cuisant d’une rangée de dents plantées dans son arrière-train alors qu’il  tentait de déguerpir en franchissant une grille l’aura définitivement convaincu que les clébards étaient des saloperies à éviter coûte que coûte. Quand on pense qu’avant ils étaient de fières et majestueux loups et quand on voit ce qu’ils sont devenus … y a de quoi avoir les chocottes de sympathiser durablement avec les humains …

Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ?

Globalement, Wakry estime l’ensemble des Outres de manière identique. C'est-à-dire mal ! Mais selon les races, il les conchie plus ou moins. Nous verrons un peu plus tard et au cas par cas ce qu’il pense de chacune d’entre elles. Tout juste pourrait-on résumer en disant que pour lui les Outres sont comme des Normes mais avec un goût étrange (ou exécrable, c’est selon) et des pouvoirs dont il doit se méfier.

Et votre sentiment vis à vis des Normes ?

Si on fait abstraction du fait que si son monde n’existe plus c’est de leur faute ( bonjour la rancune …) il les considère uniquement à leur juste valeur … Donc de la bouffe !



Êtes-vous satisfait de votre existence ?  

Si je vous dis que non, ça vous surprend ?  Soyons logique … il est obligé de se cacher dans une illusion fort laide selon lui. Il est loin de sa terre natale où il était respecté. Il n’a pas de petite amie parce que les siens sont presque tous morts et il vit dans un monde où chaque jour voit s’accroître le délabrement de Mère Nature… vous seriez jouasse et exulté par votre existence à sa place ?



Possibles évolutions ou objectifs futurs : Pour le moment Wakry se la joue solo et il se débrouille comme il peut pour s’en sortir dans ce monde et dans cette vie. Mais quand il aura un peu plus confiance dans le leader-ship des Eminences Grises, il est probable qu’il finisse par se laisser convaincre de rejoindre le mouvement et les actions de ses semblables afin de faire avancer leur cause commune. Mais en attendant s’il peut en faire baver un maximum à ces crétins d’humains … ça lui va très bien.


Particularités éventuelles :
Il est déjà bien assez particulier comme ça , vous ne trouvez pas ?


Relations sociales


Présente nous tes potes !


Un meilleur ami ?

Mon meilleur ami ? Pour l’instant c’est « Hik » un jeune rat d’égout qui vit sous ma cape. On a de grande discussions philosophiques lui et moi. On partage notre quotidien et je lui apprends des petits tours pour faire tomber quelques pièces …



Relations particulières notables :


Antécédents


C'est le moment de raconter sa vie




Quelque chose à dire sur votre Famille ?

Wakry est issu d’une lignée de ce que l’on pourrait comparer à la haute bourgeoisie du peuple Gobelin. (C’est ce qui explique d’ailleurs qu’il porte uniquement un « prénom ». La célébrité de celui-ci le dispensant d’avoir un nom de famille pour être connu et reconnu.) Malheureusement pour lui,  l’attachement fière et élitiste qu’a toujours éprouvé sa famille pour leur monde originel et plus particulièrement à la grande citée Gobeline qu’était Kaat, les dissuada de le quitter à temps lorsque les arches du Sidh commencèrent à dangereusement se délabrer. Bien que les Humains soient les premiers responsables de l'effondrement du Sidh originel par l'accroissement de leur néfaste impacte écologique sur l'environnement, principalement à cause de leur progrès technologiques, n'oublions pas que l'importe du fer dans le Sidh originel par les gobelins en aura irrémédiablement accéléré le délabrement et a terme la destruction. Mais ces gobelins trop concentrés sur leur propres projets et ne croyant pas que le fer puisse "blesser" leur monde, ils l'utilisèrent sans scrupule en se disant que de toutes manières si ce métal faisait fuir la plupart des Faës, bah c'était pas plus mal comme ça, Kaat resterait une citée gobeline exemptée de la présence non désirée des autres espèces de Faës. Cette confiance aveugle en leurs compétences artisanes et cette préférence séparatiste envers les autres espèces de Faës les floua au point que croyant que les choses allaient finir par s’arranger et que leur monde ne pouvait pas disparaître (mais aussi par ce qu’ils n’avaient pas du tout envie de se retrouver dans celui des humains) Ils se retrouvèrent coincés dans le grand Sidh, incapables d’en sortir et de suivre l’exode de leurs congénères et des autres races de Faës.

Wakry quand à lui gardait une préférence pour les coins sauvages du grand Sidh. Cette propension qu'eurent ses congénères à importer du fer pour l'accroissement de la citée gobeline l'inquiétait et il fut un peu moins borné que l’ensemble de sa famille et sentant que leur monde allait être inéluctablement isolé et probablement détruit, il brava la honte d’être celui qui abandonnait « lâchement » sa situation privilégiée dans Kaat,  pour fuir avec sa petite famille (sa femme et des deux goblineaux) afin de traverser la dernière arche vers la Terre avant que celle-ci ne s’effondre définitivement.  Restés en arrière, le reste de ses frères, de ses sœurs, parents et autres aïeux, périrent lentement mais inexorablement d’inanition, regrettant certainement de n’avoir pas été aussi finalement aussi courageux que Wakry.

Mais un malheur n’arrivant jamais seul, il eut le crève-coeur de voir mourir dans ses bras ses deux jeunes fils, qui trop faibles pour supporter le manque de puissance magique imputé par la dégradation écologique de la Terre, succombèrent en quelques années. Folle de chagrin sa femme céda à une crise de rage monumentale et s’en prit aux feu-follets qu’elle savait être depuis toujours à la solde des Eminences-Grises. Sommités dirigeantes qui pour elles étaient coupables du laxisme et de la lâcheté qui avait permis aux humains de croître et de finalement détruire leur monde. Ce qui les incriminait directement dans les causes de la mort de ses enfants.

Evidemment la branche armée des Eminences-Grises n’eut guère de peine à tuer cette gobeline enragée et Wakry se retrouva seul sur Terre avec le deuil de sa famille toute entière …



Événements de votre passé qu'il convient de connaître :  

Toute l’histoire qui précéda la disparition du Grand Sidh et la perte de sa famille fera certainement l’objet d’épisodes plus amplement détaillés ultérieurement. Car il convient d’admettre que ce qui nous intéresse concrètement ici, c’est ce qu’il se passa ensuite … sur Terre

« Plus froide et triste encore que le cœur de l’hiver est ma tristesse de vous avoir tous perdu … »

Février 1606  sur l’île de Læsø  située dans la mer du nord entre la Suède et le Jütland.

Emmitouflé dans cape et sa solitude, Wakry marchait silencieux le long de ce chemin qui serpentait dans la neige écrasée par les roues et des sabots ferrés. Les nuits sans fin de cet hiver scandinave semblaient accompagner le destin morne du gobelin esseulé. Une charrette bringuebalante approcha et le Faë recouvrit son apparence humaine dans un soupire maussade.

« Halò ! et bien gamin ? Tu marches seul et si loin de tout ! Allez montes donc ! Je vais à Østerby Havn et une tempête de neige approche. Si tu restes dehors tu vas mourir gelé. »
L’enfant aux cheveux roux leva ses yeux couleur de glace vers le conducteur qui le toisait d’un sourire bienveillant en reniflant dans son épaisse barbe blonde. Il lui rendit un sourire énigmatique et grimpa à ses cotés restant silencieux, le regard perdu dans le lointain. Mal à l’aise que l’enfant se taise l’homme lança la conversation pour tenter d’un peu mieux connaître son jeune passager et briser la monotonie du voyage.

« Je ne t’ai jamais vu sur cette route avant … tu viens de Byrum ? Comment t’appelles-tu ? »

L’enfant hésita un instant. Il observa le barbu et remarqua un crucifix qui pendait à son cou. Qui il était ? d’où venait-il ? Des questions anodines certes, mais aux réponses d’une valeur bien trop grandes pour un esprit aussi médiocre que celui des Hommes. Ce qui importait c’était de s’attirer les bonnes grâces et la confiance des humains. Le temps des vérités même les plus cruelles viendrait plus tard. Mais mentir pour quoi faire ?. Ça serait déjà donner trop d’importance à cette créature qui puait la bière et la sueur … même avec ce froid. Le gobelin intérieur songea à son propre nom et le décomposa pour improviser un secret sans fabuler pour autant … Wa-Kry …


« Je m’appelle Warren Krystiensen »

La vérité dite avec ce petit jeu de timidité enfantine était présente, affublé d’une convenance d’adaptabilité envers l’obédience de cet humain. Il posa ensuite les yeux sur les imposantes cuisses musculeuses de cet homme et se mordilla la lèvre inférieur.

« Hm !  Krystiensen ? et bien ravi de faire ta connaissance Warren ! Que Dieu te protège ! » souhaita-t-il avec générosité  « Tu es l’un des fils d’Olaf ? » L’enfant de répondit pas à cette question mais ajouta « J’ai faim … »
Moins d’une dix minutes plus tard la charrette s’était encastrée dans les buissons d’un fossé et une imposante marre de sang souillait la blancheur pure de la neige. Les restes d’un corps affreusement mutilé gisaient entre les roues qui tournaient lentement. De nombreuses parties de la dépouille avaient été arrachés avec une évidente violence … notamment la tête, les viscères, la jambe gauche et les pectoraux … De cette répugnante scène, partait une piste de traces de pas rougis qui s’éclaircissaient peu à peu en s’éloignant dans le sous bois.
Il marchait droit devant lui, le visage maculé par son festin Wakry souriait, rayonnant de satisfaction. Le ventre plein et revigoré  il se curait les dents avec la pointe sanguinolente de la dague qu’il venait acquérir.


Juillet 1650 – Port de Reykjavik – Island.

Il était temps de décamper de cette île et vite. Wakry avait été un peu trop gourmand et  vraisemblablement pas assez discret. Les feu-follets avaient eu vent de la présence d’une créature étrange qui aurait été vu entrain de fouiller les placards des chaumières d’un village reculé.  Il ne pensait pas qu’un humain le surprendrait en train de racasser à la recherche d’on ne savait quoi. Mais c’est un fait … un homme qui rentrait ivre chez lui cru avoir sérieusement abusé de la bouteille en constatant qu’une créature avec de grandes oreilles farfouillait dans ses affaires. Heureusement l’on n’accorda que peu de crédits aux dires d’un ivrogne rond comme une queue de pelle et l’affaire ne connu aucune suite. L’humain d’ailleurs reconnu quelques jours plus tard que c’était peut être tout bonnement un gros rat …. Un autre témoignage entendu à la dérobade d’une place de village émana d’un enfant qui avait vu selon lui une bestiole magique sortir d’une chaumière avec une bourse aussi grosse que sa tête entre les mains … là encore l’imagination débordante du jeune garçon noya l’affaire et on condamna pour vole le nain du village. Non décidément … Wakry manquait encore de discrétion à cette époque et il ne dut sa survie qu’à son empressement à  disparaître  pour se faire oublier en embarquant à la hâte dans un tonneaux d’eau claire chargé sur un navire en partance pour les cotes de la Nouvelle-France.

Mai 1802 – Ottawa – Canada

Au coeur des montagnes qui surplombaient ce qui n'était encore qu'une bourgade sans importance, Wakry vivait paisiblement. La nature y était encore sauvage presque intacte ... presque oui en effet car même si pour les humains une région du monde comme le Canada reste un lieu où la nature est d'un sauvage admirable, Wakry lui trouvait cela sommes toutes acceptable. Et encore déplorait il la présence certes sporadique mais  indéniable de trappeurs en quête de nouveaux territoires de chasse. Il lui arrivait fréquemment alors de venir porter secours aux ours ou aux lynx qui étaient traqués sans trêve pour leur fourrure. Le principe était simple, s'il savait qu'un chasseur traînait dans les parages, il venait à lui et s'arrangeait pour le faire tomber dans un précipice ou le faisait marcher dans un de ses propres pièges. Il ne lui restait plus alors qu'à  se servir sur cette viande chasseresse mise à disposition. C'est à cette époque qu'il côtoya quelques natifs amérindiens. Bien qu'il les trouva bien moins méprisables que les colons anglais, français ou autres de part leur respect bien plus grand de la Nature, cela ne l’empêcha pas de facilité la contamination de villages entier avec des "couvertures si gracieusement offertes" infectées par des maladies venu d'occident en révélant aux "bons chrétiens chasseurs de sauvages" où se trouvaient leurs retraites secrètes dans les territoires les plus reculés ... une forme de sélection naturelle en quelques sortes ...le plus important étant que les humains  disparaissent le plus efficacement du paysage

Décembre 1850 - Winnipeg

C'est à cette période que Wakry entama sa "carrière" d'amuseur public à proprement parler. Certes il  retournait très souvent s'isoler dans les campagnes environnantes mais il passait également de longues périodes à vivre dans les bourgades où il s'adonnait aux arnaques à la sauvette dans les rues tel que le bonneteau  ou encore  se faire passer pour un enfant blessé par une bête sauvage ou un indigène afin de se faire offrir le gite et le couvert ... les hôtes se retrouvant parfois au menu.  Il alla même jusqu'à prendre la tête d'une petite bande de gamins orphelins qu'il envoyait commettre des vols dans les échoppes. Une fois que les garnements s'étaient bien fait remarqué et que le shérif décidait qu'il fallait agir contre gosses, il leur promettait hypocritement de  les guider dans leur cavale vers une autre petite ville où ils ne seraient pas connus mais finalement changeait d'avis par lassitude et les menait dans un traquenard où ils trouvaient tous la mort.  ainsi de ville en ville il traîna avec le menu fretin et les petits criminels ... jouant de sa jeunesse et son innocence apparente pour les convaincre qu'il serait profitable d'avoir un gosse à disposition pour  faire des diversions ou pour faire le guet pendant qu'ils faisaient leurs affaires illégales. Il ne fut pas rare que Wakry sachant très bien que ses "acolytes" étaient armées et dangereux, qu'il leur envoya la "cavalerie" par dénonciation en espérant (sans trop de déceptions) que tout ça finisse dans un bain de sang ... ça faisait toujours des humains en moins de part et d'autre d'une justice et de lois que Wakry ne comprenait ni ne respectait d'ailleurs.

Mars 1940 – Seattle

Il était passé de l'autre coté de la frontière et l'avait longé quelques années jusqu'à approcher de la cote ouest et de fréquenter plus durablement les alentours de Seattle. L'industrialisation  des productions et des infrastructures humaines  rongeait un peu plus chaque années la Nature qui était si chère au Gobelin expatrié. Cela ravivât  cette rancœur qu'il avait contre les humains et leurs sales propensions à tout détruire par leur présence. Seattle en était un parfait exemple et il  commença à s'en prendre à cette technologie qui  lui paraissait être un véritable chancre pour l'environnement. Il avait de quoi faire  dans la ville, surtout avec  toutes ces voitures et particulièrement l'industrie Boeing qui y avait installé un important site de production de montage et de mise en service de leurs avions militaires et commerciaux. L'enfant roux passe-partout  s'introduisait la nuit dans les ateliers et dans les hangars pour y traficoter les fils et leurs branchements, pisser dans les consoles de commandes, couper des flexibles  au hasard dans les moteurs en constructions ... bref ... il bricolait  contre l'humanité à sa manière ...


Septembre 2010 Maison pour orphelins « little Flower » Long-island comté de New-York

Il arrive parfois que bien que l'on soit discret et prudent, l'on finisse par se faire choper. Et ce fut le cas du gamin des rues qui  après  avoir été "capturé" par les services sociaux en charge de la réintégration sociale et familiale d'enfants SDF fut placé dans ce qu'il ressentit comme une véritable prison autant qu'un Enfer de promiscuité avec les plus répugnants des humains ... Dans un orphelinat. Ce fut une courte mais très désagréable épreuve que de se faire ordonner par des adultes, de supporter les niaiseries et les mièvreries enfantines de ses "petits camarades", de ne pas pouvoir aller et venir a sa guise ... Tout ça ne dura pas bien longtemps et il disparut de la ville apres qu'un incendie ne se soient déclaré au Little Flower. La cause officielle de l'incendie ayant été  attribuée à "un court circuit dans le système de chauffage de l'établissement" ... la vérité étant bien moins accidentelle puisque les restes calcinés d'un corps d'enfant furent retrouvée dans la chaufferie à coté d'un bidon d'essence fondu ... Il n'y eut aucun autre mort a déplorer lors de cette nuit tragique. Mais le petit "Warren Krystiensen" lui n'aura jamais été retrouvé ...étrangement.

Août 2025 – Nouvelle-Orléans –

Les éminences grises annoncèrent sur le canal éthéré accessible mentalement à tous les Faës que la ville de La Nouvelle-Orléans allait les accueillir et les rassembler pour qu’un Sidh artificiel allait y être implanté.  AU début, Wakryn'y crut pas une seconde et se dit que si ce n'était pas une manœuvre de dissimulation, c'était encore une manigance d'un autre genre de la part des Éminences-Grises.  C'était trop beau pour être vrai. Il resta donc encore quelques temps a faire ses sales petits coups  dans divers états et se rendit même au Mexique quelques années. Mais comme il croisa des Faës en goguette a Tijuana,qui lui confirmèrent que la Nouvelle-Orléans et le Sidh provisoire était bien réelles, Wakry céda à la tentation de s'assurer par lui-même de ces allégations.  Et puis au pire,  si ce n'était pas ce qu'il espérait, rien ne l’empêcherait de reprendre la route une fois ce coin qu'il ne connaissait pas encore.

Mais finalement quand il y fut et qu'il remarqua que d'autres Faës y étaient eux aussi présents, il révisa son avis et estima qu'il pouvait y avoir quelques choses d’intéressant dans ce coin là. Mais pour lui se recroqueviller sur un sidh de "fortune" pour faire comme si tout allait revenir à la normal par ce simple subterfuge territorial, lui semblait un peu de la poudre aux yeux. Les Eminences-Grises cherchait-elles a retrouver un contrôle et une surveillance des leurs via ce Sidh artificiel? Wakry le pensait. Et d'autre part, ce n'est pas en construisant une arche au milieu du désert qu'on verra couler l'eau ... en d'autres termes, si le peuples Faës n'agit pas efficacement pour faire tomber la "supériorité" démographique et l'impact environnemental de l'humanité, ce nouveau Sidh  finirait lui aussi par être anéanti. Wakry restait donc  un acteur de l'ombre anti-humanité, allant parfois dans ce nouveau Sidh par curiosité autant que par intérêt de fréquenter les siens (du moins ceux qu'il appréciait). Mais le quittant toujours pour revenir dans ce monde "extérieur" qui avait tant besoin qu'on le défende contre ce chancre méprisable qu'était l'humanité afin de continuer a tout faire pour que leur progressisme pollueur régresse.
 C'est en traînant dans les égouts et les coin crasseux qu'il fit la rencontre de son premier rat  qu'il apprivoisa et qu'il prit en ami avec lui sous sa cape. La bestiole creva naturellement un beau jour mais Wakry  apprécia la compagnie de cette petite bête et en retrouva un autre puis quand celui-ci décéda, un nouveau et ainsi de suite  des dizaines d'années durant ... mais le comble étant qu'ils portèrent tous le même petit nom ... "Hïk" ... Wakry étant convaincu que d'un rat à l'autre les discussions passionnantes
(soliloque en vérité) qu'il avait avec l'un se transmettraient au suivant comme si les rats avaient un seul et même esprit commun ! cherchez pas a comprendre ce sont  des lubies de gobelins ... on ne peut rien y faire même  si ça parait ridicule.

Au soir  du 27 Janvier 2040 New-Orléan Arena

Le stadium destiné à la pratique et aux matchs de basket-ball avait été tout spécialement réaménagé pour accueillir une manifestation populaire d’une tout autre nature. En effet ce soir  ce n’est pas le bruit du ballon et des baskets taille 46/48 qui allait se faire entendre. Ho certes il y aurait de la foule, beaucoup de foule. Un public enthousiaste et s’étant déplacé des quatre coin de l’état et probablement de plus loin encore. Ce soir mesdames et messieurs, ce n’était rien de moins que le célèbre groupe de musique « Will’Ô’the wisp «  qui allait joué a guichet fermé !  la salle était comble, les gradin occupé et ne parlons pas du parquet qui avait été recouvert pour l’occasion d’un sol amovible et protecteur ! et pour cause ça allait surement  danser sans complexe ni retenue pendant plusieurs heures de folies !

C’était un concert familiale, multiculturel et a n’en point doute multi-ethnique.Il ya avait des Normes bien sûr mais aussi de nombreux Outres, tous fans inconditionnels de ce groupe phare! Ainsi la soirée avait bien débuté et le groupe enchaînait ses morceaux fétiches, ceux qui avaient déjà fait leur renommé. Tout le monde n’avait d’yeux que pour eux et tandis qu’ils passaient tous une excellente soirée, un enfant aux cheveux roux se faufilait entre eux. S’arrêtant une poignée de seconde ici aux cotés de cette grosse dame, puis allant un peu plus loin pour s’arrêter de nouveau a coté de ce jeune homme avant de s’introduire entre les gens pour faire une nouvelle halte rapide  derrière ce vieil homme.

Mais que faisait-il là ? il ne semblait pas être particulièrement intéressé par la musique. A vrai dire c’est tout autre chose qui motivait sa présence. Cela dura bien une bonne demi-heure. Personne ne faisait attention a lui. Il était petit, anodin, discret et « seulement de passage » au milieu du public. Puis il s’extirpa de la foule avant que le concert ne touche à sa fin. Pour lui aussi ça avait été une bonne soirée après tout. Il repartait bien plus lourd qu’il n’était entré. Ses poches était pleine … pleine de ces portefeuilles, de ces téléphones modernes, de ces montres, de ces gourmettes,  pleines de ses petits larcins…

A n’en point douter dans les jours qui viendrait il y a aurait un bel « arrivage » de divers objets a acheter sous le manteau pour un prix dérisoire. Argent facile et tentation irrésistible. Wakry avait fait une razzia  de ses petites mains habiles dans le public … les musiciens avaient été excellent mais lui aussi méritait bien un tonnerre d’applaudissement pour la petite prouesse anonyme qu’il venait d’accomplir. Mais son art était d’une gloire  sans notoriété. Ainsi devait-elle le rester. Cela ne le vexait pas bien au contraire .Il savait que ceux qui allait être le plus  profondément touché par sa maîtrise, n’aurait personne a féliciter … ni a incriminer. Le petit pickpocket s’éloigna du stade en souriant. Il aurait tout un tas de babioles clinquantes à faire luire pour attirer chaland et se créer des opportunité « gastronomique » … c’est fou comme l’on peut pêcher de gros et beau « poissons » juteux avec les appâts qu’il trouvait dans les poches ,les vestes et les sacs des gens …

 Novembre 2051  Nouvelle-Orléans – USA

Quand le gobelin grimé magiquement en enfant des rues passa devant ce réparateur de téléviseur, il resta subjugué et consterné. Il avait peine à en croire ses yeux. Là sur les écrans qui passaient en boucles les chaînes d’informations CNN et Fox-news chanel il comprit que le Grand secret de l’existence des Faës était brisé. C’était indéniable ! l’on voyait clairement et sans équivoque la présence d’une fée dans le champs de la caméra …  Tout ça c’était la faute de ce groupuscule Wakry en était  aussi révolté qu’effrayé. Il se souvenait de ce qu’avait été le tapage médiatique ainsi que les retombées politiques et sociales qui avaient succédées à l’annonce de l’existence des Outres sur ce plan d’existence. Il redoutait que sa véritable identité ne soit exposée au grand jour et qu’avec elle les pires ennuis s’apprêtent à lui tomber sur le râble.

Il s’exila alors quelques années dans la campagne pour s’éloigner des humains et de l’indignation générale que la révélation occasionna. Il lui fallut attendre que les Éminences Grises annonces mentalement à chaque peuple des Faës que le Grand-Secret était sain et sauf et que s’ils continuaient à rester dans l’ombre comme il l’avaient fait des siècles durant, leur sort ne serait pas mis sur la sellette.   Au début Wakry se méfia néanmoins et consulta les journaux qu’il trouvait régulièrement dans ce que l’humanité rejetait dans les décharges. Il cherchait à savoir si le sort des Faës tendait à s’aggraver et s’il fallait qu’il reste  terré dans sa cambrousse. Ce mode de vie ignoble à ses yeux ne fit que renforcer encore un peu plus la haine qu’il avait pour ce bétail à deux pattes qui ne respectait pas la Nature en la polluant de ses déchets innombrables.

Alors peu à peu, se rendant compte que les torchons informatifs des humains ne faisaient pas référence à des affaires sordides ou des exécutions concernant le peuple de Faës, le gobelin revint rôder dans les ruelles de la Nouvelle-Orléans … le besoin de chaparder des babioles modernes plus ou moins inutiles le taraudait bien trop. D'autant plus qu'il n'avait pas perdu cette hargne intérieure, destinée a anéantir le monde des humains tout comme ils avaient détruit le sien jadis.



Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous en êtes natif ?
Houla non ! et encore heureux ! Wakry est né et a longtemps vécu dans la Ville de Kaat
dans le Sidh originel. Il n'est arrivé à la nouvelle Orléan que suite à l'annonce des Éminences-Grises leur intention d'y implanter un nouveau Sidh, artificiel et temporaire celui-là. mais comment y est il arrivé ? a pied tout simplement. Enfin .. a pieds ... il profita de quelques occasion d'auto-stop le long de la route. D'ailleurs c'est fout le nombre d'accident mortel qui eurent lieu sur le chemin qu'il emprunta ... Et depuis qu'il y est, il alterne les périodes citadines en vivotant dans des squats ou des coin crasseux et les périodes de vie plus rurales où il retrouve les joies de la cambrousse ... guère moins salissantes ...


Bas les masques


Dans l'étrange monde de l'irl...



Derrière l'écran, vous êtes : K-Wet



Vous serez souvent là avec nous ?
Quotidiennement ou presque.

Comment avez-vous connu Voodoo Child ?
Ça fait longtemps que je vous ai à l’œil … j’ai finalement craqué !



Avez-vous déjà un double/multi compte ?
Non pas encore.



Votre avatar provient-il d'une de nos banques ?
Non c’est un vilain mélange de mon cru …


Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ?
Alors oui  y’avait masse d’info à s’enfiler pour savoir où on met les pieds en arrivant mais  vu que c’est plutôt bien agencé ça va, on s’en sort. Des suggestions ? … heu un système de parrainage pour les nouveaux qui rament ? et sinon bah de la viande humaine à la cantoche !


Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ?
Tutafé !!


++++++

Culture Musicale


Never gonna giiiive you up


Aimez-vous la musique ? Celle des humains ? nan !

Musique (chanson) préférée : à la limite quitte à les entendre brailler autant que ça soit de douleur…

Style de Musique détesté : Toutes sauf celle de la Nature sauvage

Chanteur/Chanteuse qui vous fait fantasmer : Mère Nature


Culture Littéraire


Oh ! Petits détails amers dont dépend le destin d'une âme, ainsi que tout l'univers connu de cette âme.


Aimez-vous lire ? Bof …

Livre préféré : Les recueils de contes .. ça me rappelle la maison.

Personnage de Roman préféré : Smog!

Journal le plus lu Celui que je trouve dans les poubelles


Culture Culinaire


Nomnomnom.


Salé ou Sucré ? Les deux

Votre plat préféré : le carpaccio de nourrisson

Votre boisson préférée : le smoothie au sang frais

Êtes-vous fin cuisinier ? j’me débrouille …

Votre restaurant préféré : Les ruelles sombres et désertes


Culture Visuelle


C'est dans ses rêves que l'homme trouve la liberté, cela fut, est, et restera la vérité.


Vous regardez beaucoup la télé ? Quand j’en ai une devant moi, oui si on veut .. mais j’arrête pas de changer de chaîne…

Votre émission préférée  : celle où il y de la neige et où ça fait « shhhhhhhhhhhhh »

Vous allez souvent au cinéma ? ça m’arrive

Votre film préféré  : les films d’horreurs parce que personne fait attention à un hurlement de plus ou de moins dans le noir …

Acteur/Actrice qui vous fait fantasmer : le roi des gobelins dans le seigneur des anneaux

Vous fréquentez les musées, les galeries d'art ? oui aussi

Votre artiste préféré  : celui que j’ai bouffé la semaine dernière ..me souviens plus de son nom.

Votre toile préférée  : Le cauchemars de Johann Heinrich Füssli


Goûts


... et des couleurs, on ne dispute pas.


Votre couleur préférée : Rouge … sang

Votre saison préférée : le printemps car la Nature  renaît

Votre fleur/plante préférée : La belladone, ça donne un goût extra à la viande.

Votre animal préféré : Le rat

Le défaut que vous détestez le plus chez quelqu'un : sa part d’humanité

La qualité que vous appréciez le plus chez quelqu'un : sa comestibilité

Si vous pouviez réaliser un de vos vœux les plus chers : ça serait de revivre dans le grand Sidh


Côté Coeur


O Roméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ?


Êtes-vous en couple ? avec Hik ça compte ?

Êtes-vous amoureux ? et puis quoi encore ?!

Êtes-vous vierge ? nan, j’ai même eu des goblineaux  il y a fort longtemps

Êtes-vous un Coureur(se) de jupons (pantalons) ? C’est une discipline sportive ça non ?

Plutôt amitié ou amour ? va pour amitié … dans le doute.

A quoi devra ressembler (physiquement, moralement) votre âme sœur ? Une gobline avec des couettes et un tee-shirt « hello kitty » ?


Socialement


(In)apte ?


Que pensez-vous :

Des Normes : De la bouffe, du divertissement, ni plus ni moins !

Des Changelings : ils ont beau avoir un coté proche de la nature, y’a trop d’humanité  en eux.

Des Wiccans : Des enfants qui font joujou avec le « feu » … surtout qu’il nous prennent pour des allumettes ..des amulettes ? … rho je sais plus ! mais faut se méfier d’eux, ils sont capables de sentir nos Traces.

Des Voudoun : D’autres enfants qui font joujou avec des animaux morts … c’est contre Nature !

Des Zombis : c’est déjà mort, ça pu, ça se mange pas !

Des Vampires : Alors eux je les aime pas du tout ! Non seulement ils sont mort et ils se mangent pas mais en plus ils cherchent toujours à nous mordre pour se défoncer …  

Des Faës : ahh on garde le meilleur pour la fin alors ? en fait  là aussi ça dépend des sous-espèces. Vous voulez le détail ? … ok.

Les Brownies : Ils sont bien trop proches et familiers avec les Humains à mon avis. Un jour ils finiront surement comme leurs animaux domestiques …  attachés à une laisse et quémandant leur pitance …

Les Fées : Elles sont bonnes cuisinières et Wakry apprécie de manger à leur table mais il les trouve un peu trop futiles et superficielles …

Les Pixies : Trop petites et négligeables pour être appréciables selon lui il ne les considère que comme des Faës de seconde zone …

Les gargouilles : Il les estime encore moins que les Pixies car ces Faës sont globalement issus du faits des humains. Pour lui servir d’ornement et se planquer sur les corniches des églises est une condition risible dont les gargouilles devraient avoir honte

Les Kelpies : Ce sont les premiers des Faës et bien qu’ils soient tres liés à la Nature et qu’ils dévorent tout comme lui les humains, Wakry ne se sent pas plus que ça proche d’eux. Il les respect néanmoins quoi qu’il les trouve un peu trop prétentieux

Les farfadets, lutins et consorts :
Certes ce sont de joyeux drilles et ils ne manquent pas de facétie. Mais leurs mœurs étant fort éloignées de celles des gobelins. Il ne les fréquenterait que par intérêt.

Les Trolls : Trop brutaux et imposants à son goût les trolls sont d’une vulgarité qui fait cyniquement rire Wakry qui malgré la différence de carrure, les prend de haut …Ceci étant ils peuvent s’avérer « utiles » quand on a besoin d’un costaud.

Les Lorialets : Wakry les trouve trop « perchés » et frivoles. Leurs sensibilités et leur capacités créatives lui passe au dessus même s’il reconnait que leurs talents artistiques sont indéniables

Les Elfes : les prétentieux de services par excellence. Leurs connaissances et leur popularité chez les Faës ont tendance à agacer Wakry

Les Harpies : Il ne les aime pas (rien à voir avec la haine portée envers les humains cependant) car elles sont hideuses, abjectes et encore plus violentes que ses propres congénères.

Les Gremlins : Ces « cousins » même s’ils se sont détachés de la branche gobeline il y a fort longtemps  conserve une certaine sympathie pour Wakry. Il a de bon souvenir de les avoir cotoyer quand il vivait dans le Grand Sidh.

Les Banshies : autant les Lorialets et les Kelpies sont des divas pour Wakry autant les Banshies  lui semblent être justes des râleuses exigeantes qui piaillent et se plaignent pour un rien.

Les croquemitaines : Il en les apprécie guère car partout où ces opportunistes solitaires là passent, ya toujours des emmerdes et la mort qui les suivent de près.

Les créatures des marais : Aussi moches et que des gargouilles, aussi imposant que des trolls et capable de dévorer un Faë par mégarde … ça se passe de commentaire …

Les Döppleganger :
Il ne leur fait pas confiance ; Ces Faës là sont trop versatiles et ambivalents




Dernière édition par Wakry le Mer 30 Jan - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4915-wakry#78580
Wakry
Faës
Wakry

Identification
Emploi: voleur
Age apparent: 12/13 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Wakry   Dim 27 Jan - 23:01

Bonsoir ! What a Face
Bon et bien je crois que ma fiche est prête à être étudiée par vos soins :)

Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4915-wakry#78580
Précieuse
Wiccans
Précieuse

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Wakry   Mer 30 Jan - 17:09

Oui bon, j'avais dit "après manger"...

...j'ai jamais précisé quel repas. What a Face

Bref, nous avons discuté en privé des points qui -sans empêcher ta validation- attisaient ma curiosité, c'est donc tout bon ! Bravo au passage pour cette fiche faë très bien ciblée du premier coup, on sait que la psychologie totalement différente de l'humain (et la quantité d'infos gargantuesque) rend cela assez difficile. Very well done indeed !

Te voilà validé.e ! ;). Voici la marche à suivre maintenant. Tu dois :
  • Créer ton Carnet Mondain et ton Inventaire, ainsi que tes Correspondances.

  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).

  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.

  • Tu peux te faire des sous et te faire aimer par le staff en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment devenir riche, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.

  • Faire un tour dans le quartier général de ton espèce. Sait-on jamais, il pourrait s'y passer des trucs intéressants... ou obligatoires.

  • Nous rejoindre sur notre serveur Discord si tu es intéressé.e par l'idée d'échanger un peu plus avec nous ! (Le serveur est aussi une bonne source d'informations).

  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil (juré, on ne spam pas) et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !

Et voilà !
Bienvenue sur The Voodoo Child What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Wakry
Faës
Wakry

Identification
Emploi: voleur
Age apparent: 12/13 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Wakry   Mer 30 Jan - 23:00

Hello !

(les repas c'est quand on veut .. peu importe ce que l'on mange )

Merci Précieuse pour cette validation et l'appréciation de ma fiche. je suis content d'avoir réussi à convenir au personnage par rapport au forum autant qu'à ce que j'imaginais qu'il puisse être dans un tel univers.

J'ai hâte de le voir évoluer parmis vous tous! :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4915-wakry#78580
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Wakry   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wakry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-