Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Higitus figitus zumba ka zing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Higitus figitus zumba ka zing   Mar 6 Nov - 23:31

Tchouloulou. Ça tangue là-dedans, ça vacille sec, tout en zig et en zag, le renard marche sur les pavés comme s'il tâchait d'éviter un canyon de lave. C'est les facultés motrices qui foutent le camp en premier chez Finn, en tous cas après plusieurs verres de scotch. Cet idiot a beau savoir qu'il n'a pas la carrure d'un ours des Highlands, il s'acharne. Plus haut dans la rue, il y avait une vampire qui draguait avec un peu trop d'insistance un méta visiblement beaucoup moins pété que lui, alors il a filé sans demander son reste : il avait eu sa dose de plans foireux pour la semaine. C'était pas sa faute si on lui payait son taff au bar une fois sur deux. Après il fallait célébrer la paie puisqu'on était sur place, et puis après voilà. (L'embryon de justification s'arrête là pour lui).

Il doit être aux alentours de trois heures du matin quand il arrive à l'appart, l'esprit aussi clair que possible et l'équilibre à peu près retrouvé. Pas besoin d'être un génie pour se douter que Zen n'est pas couché, mais de là à deviner ce qu'il fiche... Après une lutte vaguement ridicule avec la poignée, Finn pousse la porte, tente de ne pas la claquer, échoue, et s'affale sur le canapé telle la larve moyenne.

C'est le dilemme du milieu de soirée, le choix crucial ; rester confortablement là assis, répondre à son estomac qui hurle de faim, ou finir par ouvrir une bière qui s'avérera être de trop et lui garantira une matinée inexistante. De toute façon il va finir par faire les trois, la question c'est simplement l'ordre des choses.

Un léger bruit s'étouffe derrière lui, mais Fox est trop habitué pour ne pas reconnaître le pas souple de son ami. Sans se retourner, il balance la tête en arrière pour voir derrière lui, chat ou pas chat ? Il articule un truc du genre :

- Dimoiqu'ilrestequequechosamangerici.

C'est rhétorique, et le non-effort est sans doute un peu exagéré, alors sans plus attendre, il se redresse et se secoue la tête. Il ne va pas si mal en fin de compte, ou alors c'est d'être assis qui fait du bien.

- Hey Zen, j'ai..

Il sort une liasse de billet de sa poche -ce qu'il reste après ses verres du jour.

- Un tiers du loyer. Truc du genre.

Pas comme s'il lui devait depuis déjà une semaine. Pas comme si le chat risquait réellement de le mettre dehors. Mais ça faisait pas de mal de pas être de mauvaise volonté de temps en temps.

- Bonne journée ?

La journée pour Finn, c'est entre 17h et 2h, alors pas sûr qu'il se soient croisés dans l'intervalle aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Zénon Petitpas
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Peintre et tatoueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Higitus figitus zumba ka zing   Dim 11 Nov - 22:48

Dans son "atelier", Zénon est assis par terre. Il fixe une toile, devant lui, sans savoir exactement ce qui ne va pas. Pourtant, quelque chose ne va pas. Il le sait. Il le sent. Mais quoi. Après vingt minutes incroyablement frustrantes à ne pas trouver, le chat se relève, tourne la toile à l'envers, et s'installe au meme endroit pour reprendre son analyse. Parfois, il suffti de voir les choses sous un autre angle pour les révéler. Le monde à l'envers.. Qu'est qui est envers, qu'est-ce qui est endroit ? Tout n'est qu'une question de perspective.

Après un moment passé à fixer la toile sans pouvoir trouver ce qui le gêne pour autant, le matou décide qu'il en a marre. Virant ses fringues de travail, il file à la douche pour se changer les idées. Et puis, une douche, ça fait toujours du bien. Il n'y a pas d'heure pour se laver, surtout dans le monde à la temporalité détraquée du chat. D'ailleurs, il ne porte pas de montre, n'a pas d'horloge chez lui, et n'a pas consulté son téléphone depuis plusieurs heures. Quant aux rideaux, ils sont tirés et opaques.

Quand il ressort de sa douche, tu es affalé sur le canapé. A voir ton attitude, t'es bourré. Depuis le temps, Zénon a l'habitude. Ca l'amuse toujours autant de voir à quel point tu ne tiens pas l'alcool même en étant méta. C'est d'ailleurs une des choses qui l'avait abasourdi à votre première rencontre. Enfin, une des choses.. N'ayant pas pris la peine de ramener des affaires propres avec lui, il traverse le salon pour aller en chercher dans sa chambre tout en achevant de se sécher. En passant derrière le canapé, le chat se penche et baisse sa tête au niveau de la tienne, tout tout prêt. Un reniflement, deux.

- Whisky ce soir, non ?

Ouais. Il s'amuse à identifier à quoi son pote se murge. Puis Zen se redresse, et fais un vague geste en direction de la cuisine tout en s'éloignant d'un pas un peu plus vif pour se changer.

- Y à manger. Bouge pas, je m'habille et je te prépare un truc.

Faudra que tu boive de l'eau aussi, c'est important. Alors qu'il enfile rapidement jean et t-shirt -noirs, comme la plupart de ses fringues- le matou se passe mentalement la liste des aliments. Quand quelqu'un est ivre, il faut du gras et du consistant. Patate sautées avec un gros steak ? Hmm, mais auras-tu assez faim pour tout ça ? Bah, au pire il finira ce que tu ne manges pas. Et si en tant normal Zneh essaye de t'initier à une meilleure cuisine que la junk food, il sait bien que ce soir ce n'est pas la peine.

Quand il revient, c'est pour voir ton bras qui pend par dessus le dossier du canap' avce des billets dedans. Sans broncher, il saisit l'argent et compte rapidement pour vérifier où tu en es dans tes comptes. Et effectivement, y a un gros tiers du loyer. Inutile de te rappeler combien tu dois, d'ici demain tu auras oublié. Il le fera plus tard. Une rapide gratouille dans ta crinière rousse en remerciement, et le chat file en cuisine te préparer ta pitance.

- Ouais, ça va. Mais une toile me fait la gueule, ça me saoule.

Zen n'aime pas crier depuis une autre pièce, donc la suite de la conversation attendra son retour. Ca te laisse dix minutes pour être une loque, si tu veux. Il revient un peu plus tard avec un plateau, un assiette pour ton repas, une bouteille d'eau en plastique. Celles qui ont un petit goulot spécial qui renverse moins. Cette bouteille, celle-là précisément, c'est celle qu'il garde quand tu as bu. Comme ca, meme si tu la fais tomber, tu ne casses rien. Et dieu sait que ça s'est déjà prouvé utile.

- Et toi, ta journée ?

On vous l'a dit : le temps n'existe pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4678-zenon-petitpas
 

Higitus figitus zumba ka zing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE III : Les vieux quartiers ¤ :: ║Le vieux carré Français║-