Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 2 - Les Zombis et L'Outremonde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: 2 - Les Zombis et L'Outremonde   Sam 7 Juil - 15:53

Les Zombis et L'Outremonde

L'air de rien, c'est eux que ça concerne le plus.

Le concept d'Outremonde, c'est tout récent. Cependant pour les vodouns, les vodouisants, et pour ceux qu'ils ont relevés (même si ils reviennent sans aucun souvenir de l'Outremonde), il a de tous temps été évident qu'il existait un "ailleurs", un "au-delà". Que cet "ailleurs" était séparé du monde physique par une sorte de "Voile" spirituel, et qu'il était peuplé des âmes des morts autant que de créatures nommées "loas" avec lesquelles les vodouns communiquent, et dont ils tirent leurs pouvoirs.

Mais les vodouns ne sont pas les seuls à être capables de percevoir certaines choses, en provenance du "Monde Invisible". Après tout, la plupart des zombis astraux et originaux y sont allés. Leur âme en est revenue. Un tel voyage ne laisse personne indemne, et même si ce n'est pas pour leurs "capacités médiumniques" que les zombis sont les plus connus (on parle plus volontiers de leur lenteur, de leur force surnaturelle, de leur manque de perceptions physiques et de leur capacité à se reconstituer après avoir explosé en petits morceaux), le fait est qu'ils en ont, et qu'elles peuvent de surcroît ne pas être négligeables. Voyons cela plus en détail.


Sommaire

Revenir en haut Aller en bas
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: 2 - Les Zombis et L'Outremonde   Sam 7 Juil - 15:53

Risques liés à la réanimation d'un vodoun mort

Certains mélanges font des étincelles...

Généralement, la réanimation d'un vodoun sous forme de zombi ne pose aucun problème : beaucoup d'entre eux apprécient justement être en mesure de vivre une seconde existence, quitte à ce qu'elle soit un peu moins fun et plus nécrosée que la précédente. Cependant, dans certains cas plus ou moins particuliers, il peut y avoir des complications.


Cas à problèmes

Ils sont la plupart du temps faciles à identifier. Le premier et le plus courant d'entre eux est lorsqu'une personne tente de réanimer un vodoun resté mort depuis trop longtemps. Cela peut notamment arriver dans les cas où l'âme du concerné est restée "injoignable" un moment, retardant de fait sa réanimation jusqu'à ce qu'elle soit à nouveau contactable (on explique ce phénomène dans ce sujet, dans le paragraphe "Indisponibilités momentanées"). Par convention, on déconseille généralement la réanimation des vodouns dont la date de mort dépasse 100 ans (50 ans, pour les plus précautionneux).

Il est aussi déconseillé de réanimer un ex-prodige (on explique ce qu'ils sont dans ce sujet, dans le paragraphe à leur nom). Souvent, ce n'est même plus possible (l'âme devient pour une raison inconnue impossible à récupérer). Cependant, dans les rares cas où la réanimation est encore possible, il est rare que ça se passe bien.

Enfin, parfois, sans qu'on sache trop comment, un vodoun lambda pour lequel on aurait pensé qu'il n'y avait aucun risque à le réanimer développe des soucis similaires aux deux profils cités précédemment. C'est plutôt rare (2% des cas), mais voilà : il faut le savoir, ça peut arriver.


Symptômes développés : des souvenirs envahissants

A un moment donné de leur non-vie qui peut arriver très rapidement, ou bien à plus long terme, ces zombis développent des soucis de personnalité. Enfin. Le terme n'est pas tout à fait exact : cela peut leur venir progressivement. Cela peut au contraire leur venir d'un coup, et ne plus jamais repartir. Cela peut rester à tout jamais partiel, ou bien devenir entier. Cela peut leur venir par flashs, vus par les yeux de quelqu'un d'autre. Cela peut prendre des formes multiples, dont on n'a ici cité qu'une partie. Reste que ces zombis se mettent à se "souvenir" de la vie d'autres personnes mortes. Ces souvenirs peuvent être si forts qu'ils ont l'impression qu'ils leur appartiennent, jusqu'au point où il peut leur être difficile de compartimenter. "Souvenir" est d'ailleurs un euphémisme, car c'est en réalité l'identité entière de la personne qui les envahit.

Fréquemment, ces zombis parviennent à gérer de la façon la plus saine possible ces mémoires parasite. Leur personnalité propre reste dominante. Ils parviennent donc à rester "eux-mêmes", malgré la présence en arrière plan de ces mémoires, auxquelles ils ont un libre accès. Leur personnalité peut être légèrement impactée par celles des personnes qui squattent leur boîte crânienne, mais ça se voit peu. Leur souffrance reste donc relativement invisible - certains le vivent bien, d'autres moins. Il n'est pas facile de fonctionner au quotidien avec tous ces souvenirs dans la tete en permanence.

Ce phénomène n'a actuellement pas d'explications. Les vaudouns ont néanmoins leur théorie sur la question : ces zombis ont été vodouns. Leur lien avec l'outremonde est donc extrêmement fort. C'est d'autant plus vrai pour ceux qui y sont restés longtemps, ou bien pour les Prodiges réanimés, qui de leur vivant disposaient de pouvoirs monstrueux. Cela leur confère des pouvoirs médiumniques exceptionnels, ainsi qu'on le verra plus tard, mais ça n'a pas que de bons côtés. Ces zombis seraient selon eux en contact permanent, beaucoup trop puissant, presque fusionnel, avec d'autres âmes de l'Outremonde, et c'est ce qui leur causerait tous ces soucis.


Cas pathologiques

Malheureusement, tous les zombis concernés ne sont pas capables de gérer ce surplus d'informations décrit plus haut et beaucoup d'entre eux développent divers troubles dissociatifs à cause de ces souvenirs et de ces identités devenues trop envahissantes. Elles deviennent des personnalités à part entière chez eux. En contrepartie, ces zombis ne sont généralement capables de se souvenir que d'une seule de leurs "personnalités" en même temps. Dans leur malheur, il y a au moins ça qui les soulage.

Les zombis qui développent ces troubles sont souvent des personnes ayant eu une santé mentale fragile de leur vivant, ayant vécu des traumatismes et/ou une mort extrêmement violente (... et traumatique, justement, du coup).

Depuis la Révélation, les psychiatres ont eu l'occasion de se pencher sur ces cas particuliers, qu'il était à l'époque impossible de classer de façon pertinente dans les cas pathologiques recensés. On a depuis inventé le concept de "trouble dissociatif post-mortem".

Leurs variantes sont nombreuses : trouble dissociatif de l'identité (personnalités multiples), fugue dissociative, amnésie dissociative... Leur particularité, dans ce cas post-mortem, est de ne concerner que les "identités" collectées par le zombi au fil du temps.

Fugues dissociatives post-mortem

Dans le cas des fugues dissociatives post-mortem, il est rare que le phénomène n'arrive qu'une seule fois. Le zombi subit des épisodes de fugue récurrents sur la base de déclencheurs particuliers, durant lesquels il adopte généralement l'une des identités qui peuplent son subconscient. Cette identité est "sélectionnée" en fonction du déclencheur. Les épisodes de fugue incohérents sans création de personnalité sont rares. En revanche, le zombi revient à lui sans comprendre où il se trouve et sans souvenir de ce qu'il a fait durant les derniers heures/jours/semaines/mois. C'est à ce moment que confusion et amnésie totale apparaissent dans la majorité des cas, durant quelques heures à quelques jours, jusqu'à ce que la personnalité principale du zombi refasse surface et lui permette de reprendre sa vie en main.

Précision pointilleuse optionnelle


Citation :
Faute à la définition précise des identités "contenues" dans le zombi, la fugue post-mortem ne se différencie d'un trouble dissociatif (personnalité multiple) que par son irrégularité, la notion de déclencheur (besoin du sujet de quitter une existence qui ne lui convient pas, qui se traduit par un épisode de cet acabit) et par les points communs qu'elle trouve avec le "cas norme" : départ soudain du milieu de vie habituel, épisodes de confusion.



Amnésies dissociatives post-mortem

Les amnésies dissociatives post-mortem ne concernent généralement que la "personnalité principale" du sujet. Certaines parties de sa mémoire deviennent inaccessibles, brouillées par trop de données contradictoires parmi lesquelles il ne parvient plus à faire le tri. Ces zombis n'ont par ailleurs pas forcément le souvenir conscient des autres mémoires cachées dans leur caboche : c'est juste celle de leur persona principal qui flanche.


Il n'est pas impossible pour un zombi concerné par les troubles dissociatifs post-mortem d'en développer plusieurs types en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: 2 - Les Zombis et L'Outremonde   Sam 7 Juil - 15:54

Perceptions des zombis originaux

Même pas besoin de boule de cristal !

On vous l'a dit : un zombi, c'est pas juste un truc qui sent rien, qui bouge mal, qui pue et qui peut faire le tour de magie de la boite qu'on scie en deux sans astuces de prestidigitateur. Les zombis ont aussi des perceptions qui leur viennent de ce qu'on sait maintenant être l'Outremonde. Ainsi que des créatures invisibles qui se baladent sur Terre tandis qu'elles n'ont rien à y faire.


Chez les zombis qui n'ont jamais connu l'Outremonde

Rappelons qu'il est possible de ramener à la vie l'esprit d'un mort qui était resté sur coincé sur Terre, sans du coup avoir à demander l'autorisation du Baron Samedi. Ces zombis n'ayant aucun lien avec l'Outremonde... Eh bien ils n'ont aucun des "pouvoirs" qui lui sont associés et dont on va parler plus bas.

Cette section ne concerne pas les zombis ex-vodouns, même éventuellement coincés sur Terre. Leur lien avec l'Outremonde date d'avant leur mort et ils deviennent donc au minimum des zombis "normaux" (certains sont concernés par la troisième section, sur les zombis atypiques, comme leurs pairs revenus de l'Outremonde).

Notons, de plus, qu'il est extrêmement rare qu'une âme de vodoun reste coincée sur Terre, tant pour des questions de religion que de... facilité "métaphysiologique", dirons nous. C'est un peu comme si on les avait enduites de savon : elles passent avec une extrême facilité dans l'Outremonde, indépendamment de leurs états d'âme.


Chez les zombis "normaux"

Comprenons ceux qui n'ont jamais été vodouns un jour, ainsi que la plupart de ceux qui l'ont été (quelques cas atypiques font exception, on en parlera après).

Contact passif avec les loas

Le zombi "lambda" ne peut pas ouvrir de lui-même un contact avec l'Outremonde, mais il peut être contacté par les loas et de ce fait entendre leurs voix (pour ceux qui parlent), leurs demandes, de la même façon que pourraient le faire un vodoun. Il n'a aucun pouvoir vodoun évidemment. Il ne peut pas non plus contacter les morts, sauf si un loa décide de jouer le rôle d'intermédiaire.


Visions étranges

Il peut leur arriver d'avoir des flashs incompréhensibles : subitement, ils ont l'impression de ne plus être là. A la place, ils voient un drôle d'endroit, un drôle de paysage, dont les couleurs donnent l'impression d'être en train de visualiser un négatif photo. Ces flashs ne peuvent être joués en RP libre : vous pouvez dire que votre personnage se fige et a un flash mais après cela il faudra prévenir le staff. Présage Funeste interviendra dans votre sujet pour vous décrire le contenu de votre vision.

Il s'agit d'un service proposé en boutique.



Sentir les entités perdues sur Terre

Les zombis ne sont pas capables de "voir" les âmes qui traînent encore sur Terre au lieu de rejoindre l'Outremonde, mais ils les sentent, un peu comme on sent le regard de quelqu'un qui nous fixe dans le dos. Ils sont capables de communiquer par la pensée avec elles. En se focalisant longtemps sur l'endroit où ils les savent se trouver, et en se tournant pour les avoir dans la partie externe de leur champ de vision, ils sont en mesure de distinguer une sorte de tâche claire. Un peu à la façon des auralecteurs, sauf qu'ici, on parle de "distinguer" les morts errants.

Concernant les munins/hugins : ce sont aussi des morts. Les zombis les "sentent" aussi. Par contre, c'est tout. Ils sont bien incapables de communiquer avec. Ils ne comprennent pas leur fonctionnement, ni ce qu'ils sont exactement.


Sentir les loas en visite

Certains loas très puissants peuvent venir faire un tour sur Terre à l'occasion, à l'envie. Les zombis (comme les vodouns) distinguent clairement l'énergie monumentale qui se dégage d'eux. Cela provoque en eux (comprenons chez les zombis) un sentiment de terreur incontrôlable, comme venu de souvenirs antérieurs qu'ils auraient oublié. Généralement, rien n'arrive de plus.

Si quelque chose devait arriver de plus, cela serait à l'occasion d'un RP guidé. Si vous choisissez d'intégrer ce genre d'épisode à votre RP, lancez un D6 avec votre post RP puis prévenez nous. Ca ne deviendra pas un service de la poupée... Mais il est possible que vous vous exposiez à des risques inédits, en contrepartie What a Face. On ne sait jamais.



Zombis de vodouns atypiques

On parle majoritairement ici des rares Prodiges qu'on a réussi à ramener sous forme de zombis. Déjà, ils ont des soucis de souvenirs envahissants et risquent des troubles dissociatifs post-mortem, mais en plus, ils se tapent un surplus de pouvoir dont ils se seraient généralement bien passés. On vous avait dit que c'était pas une bonne idée de les ramener !

Parfois, mais plus rarement, d'autres zombis atypiques apparaissent parmi les vodouns morts depuis trop longtemps et réanimés en dépit de toute prudence.

Ces zombis atypiques possèdent évidemment les mêmes perceptions que les zombis normaux. Ils ont juste quelques bonus... ou quelques malus, en réalité.

Une fenêtre grande ouverte sur l'Outremonde

Ces zombis contactent l'Outremonde par eux-même : ce sont eux qui ouvrent la fenêtre. Problème : ils ne savent pas la refermer, et sont donc en permanence assaillis par les voix des loas, des morts, voire d'éventuelles autres entités pas forcément très sympathiques. Outre le fait que ça puisse devenir insupportable rapidement, ils risquent des trucs pas très sympa tels que des possessions.

Vous pouvez jouer les contacts avec les voix des morts et des loas à votre guise. En revanche, les "éventuelles autres entités", ainsi que les cas de possession, ne seront joués qu'en RP guidé. Si l'intervention d'un MJ ne vous dérange pas dans un sujet donné, appliquez l'icône "MJ" à votre sujet. On ne sait jamais ce qui peut arriver...



Apprendre à fermer la porte

Il y a des loas plus sympas que d'autres. Ne rêvez pas trop non plus : ils viendront toujours avec un deal à vous proposer.  Cependant ils peuvent consentir à vous apprendre comment fermer cette porte sur l'Outremonde perpétuellement béante en vous et qui vous cause tous ces soucis. De là, vous saurez l'ouvrir à votre guise, et la fermer quand ça vous arrange aussi. Une sacrée amélioration.

L'intervention de ce type de loa bienfaiteur est un service proposé en boutique.



Une personnalité difficile

La personnalité de ces zombis atypiques ressemble beaucoup à celle des Prodiges (normal, la plupart d'entre eux en étaient), ainsi qu'à celle des doyens mambo/houngan devenus étranges avec le temps... de ceux qu'on ne peut plus relever une fois leur mort arrivée. Plus d'informations sur ces personnalités dans ce sujet, dans les blocs "Cas des prêtres et prêtresses anciens et expérimentés", et "Cas des Prodiges".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 2 - Les Zombis et L'Outremonde   

Revenir en haut Aller en bas
 

2 - Les Zombis et L'Outremonde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SYNOPSIS ¤ :: ║L'encyclopédie║ :: Ethnologie :: Les zombis-