Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 À la recherche du bon livre ou du bon professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adélaïde Beausoleil
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Vétérinaire
Age apparent: La vingtaine
Dangerosité:
13/30  (13/30)

MessageSujet: À la recherche du bon livre ou du bon professeur    Ven 6 Juil - 15:25

Enfin un jour de congé, un jour ou elle allait pouvoir prendre son temps, ne pas se presser et surtout ne pas avoir à gérer les humains de ses patients. Elle aimait son travail, elle aimait son cabinet. Cet endroit était son rêve, son investissement, son domaine. Et ses patients, créatures innocentes, enfin pour la plupart, suivaient simplement leurs instincts, sans arrière-pensée. Ses malades étaient la partie facile de son métier, c’étaient leurs ‘’parents’’ les casse-pieds. Entre les pleurnicheurs, les émotifs, les colériques, et les anxieux, elle avait de quoi faire. Alors certes, cela voulait dire que tout ce petit monde tenait à leurs ‘’boule d’amour’’, mais bon, elle se serait bien passée de ces effusions de bons sentiments. Tout cela n’était rien de plus pour elle qu’une preuve de faiblesse de caractère. Et puis cette horrible sensation nauséeuse qui ne passait pas depuis deux semaines. Elle n’en pouvait plus. Si cela durait encore elle irait consulter, on lui filerait quelques antibiotiques et hop, on en parlerait plus. En attendant elle comptait bien utiliser ce jour de congé pour explorer un sujet qui lui tenait à cœur, son potentiel wicca…

Ce potentiel qui l’avait éloigné de sa famille maternelle, qui lui avait fait rencontré son père, mais qui jamais, au grand jamais, n’avait été exploré, développé. Sa seule réussite jusqu’ici ? Se lier avec son familier. L’un des seuls rituels que son père maitrisait, et le seul qu’elle avait correctement réalisé jusqu’ici. Le reste était soi raté soi d’une nullité frustrante qui, au fond d’elle, l’agaçait. Après plus de 15 ans à laisser son potentiel dormir, elle s’était enfin décidée à tenter quelque chose, se renseigner. Ses connaissances de la wicca étaient limités, quelques petits livres, les cours de son père et c’est tout. Rien de très glorieux en somme. Heureusement pour elle, la jeune femme avait eu l’occasion d’entendre parler d’une librairie qui pourrait l’aider, la Plume Bleue.

Apparemment le propriétaire était un wiccan réputé, qui faisait également commerce de ses sortilèges. Un homme avec pareille notoriété se devait d’avoir des ouvrages de qualités sur sa religion et ses pratiques, pour sûr. Et si jamais elle avait l’occasion de le croiser, et qu’elle ne le trouvait pas trop étrange, elle irait peut-être jusqu’à lui demander conseil, même si l’idée lui faisait presque grincer des dents. Dans un monde parfait elle se serait occupée de son éducation toute seule, sans avoir à ne parler à personne. Mais dans la vraie vie, sa réalité, elle était pleinement consciente que si jamais elle voulait vraiment travailler son potentiel, elle allait devoir parler aux gens, demander conseil, voir trouver un professeur… Ah, rien que de pensée au fait de devoir se lier avec un étranger lui déplaisait particulièrement, elle ne faisait pas confiance facilement et trouvait bien peu de gens intéressants. Trouver un professeur qui puisse lui enseigner et quelle apprécie allait être complexe. Enfin bon, commençons par le commencement. S’habiller, longue jupe marron, petite chemise blanche, bracelets et cheveux au vent, fait. Ranger la maison, nourrir son alligator (toujours sans nom, quelle honte), et se nourrir elle-même tout en combattant cette atroce sensation de dégout, et enfin sortir, sac à la main, fait. Marcher jusqu’à la rue principale, et trouver la bonne boutique, fait. Passer le perron et enfin atteindre sa destination, fait…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4729-adelaide-beausoleil
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À la recherche du bon livre ou du bon professeur    Mer 11 Juil - 16:14

La petite vieille souriait de toutes ses dents. Elle n'était pas bien haute: et emmitouflée dans son châle rouge visiblement fait main, à dodeliner de la tête presque de manière automatique, elle semblait presque chanceler sous le poids du chignon gris qui trônait sur le haut de son crâne comme un ballon au dessus d’une nacelle dans une montgolfière. Derrière ses binocles en demi-lune dorées, ses yeux marrons dardaient un regard pétillant sur les rayonnages de la Plume Bleue, sautant d’un livre à l’autre sans s’arrêter.

-J’ai trouvé, Madame Louis.

Son volte-face fut accompagné d’une ondulation de son chignon qui sembla manquer de tomber de sa tête. Suivit d’un tap tap discret, Cyan surgit de derrière un rayonnage, un livre à la main. L’ouvrage semblait étonnamment épais, comptes tenus de son contenu.
Sur sa couverture rouge, on pouvait y voir dessinées deux longues aiguilles d’argent, croisée à la manière des rapières des mousquetaires. Juste au-dessus trônait une inscription en lettres faussement dorées: « Manuel de tricot, et astuces sans accrocs ».

La vieille dame tendit sa main parcheminée et attrapa le livre tendu. Pendant une fraction de seconde, le côté pétillant de son regard de para d’une étincelle d’avidité, avant de revenir à la normale.

Lorsque la nouvelle venue passa la porte de la librairie, le libraire et la grand-mère étaient à la caisse. Cyan lui lança un regard rapide et un signe de tête.

-Je suis à vous dans une minute.

Puis il s’éclipsa dans l’arrière-boutique. Madame Louis était une habituée de la maison, et venait s’y fournir en livres depuis plusieurs années. Elle n’avait jamais jugé bon d’utiliser les notices ou les tutoriels d’internet:aussi, chaque fois qu’une de ses très nombreuses envies d’essayer une nouvelle pratique se manifestait, elle se rendait à la Plume Bleue pour y acheter un manuel, ou un ouvrage autour du sujet en question. De temps en temps, elle venait acheter des sortilèges (surtout depuis qu’elle avait découvert les anti-douleur alchimiques. Elle y faisait plus confiance qu’a ceux prescrits par son médecin).
Cyan ricana légèrement: c’etait une grande bavarde parfois. Il était fort probable qu’elle tente d’engager la discussion avec la nouvelle venue. Avec un peu de chance elle ne ferait pas fuir la prochaine cliente.

Il revint un peu plus tard, un paquet de papier craft à la main, qu’il posa sur le comptoir. Il entra quelques chiffres sur la caisse enregistreuse et tira un carnet d’un tiroir sous le plan de travail.

-Donc: un manuel de tricot et un sortilège pour votre lumbago.

Il encaissa la vieille femme, lui souhaita une bonne journée puis reporta son attention sur sa prochaine cliente. Il lui sourit un peu, puis posa ses deux mains sur sa canne.

-Que puis-je pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Adélaïde Beausoleil
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Vétérinaire
Age apparent: La vingtaine
Dangerosité:
13/30  (13/30)

MessageSujet: Re: À la recherche du bon livre ou du bon professeur    Mar 17 Juil - 20:51

La boutique était accueillante, pleine de livres de tout âge et de tout genre. On pouvait voir les dernières éditions en devanture, mais également des ouvrages plus anciens en rayon. L’endroit était plaisant, il y avait quelque chose de juste ici. Que ce soit l’arrangement intérieur, les produits ou un autre élément indescriptible. L’ensemble résonnait agréablement, touchant directement cet étrange sens sur lequel Adélaïde se reposait estimer une situation. Et pour le moment la situation lui paraissait acceptable.

Une fois sa rapide étude des lieux terminée, ses yeux se posèrent sur les deux personnes qui occupaient la boutique. Une petite dame au haut chignon blanc, visiblement une cliente, et un homme d’un certain âge, le libraire et mage… Grand, fin, les yeux aussi clairs que les siens, le magicien avait à la fois l’air distant et amicale, ancien et enfantin. Dangereux ? Non, en tout cas il ne réveillait aucune des alarmes de son esprit. Mais il n’était pas n’importe qui non plus, il y avait quelque chose chez lui, quelque chose qui réveilla la curiosité de la jeune femme, la poussant à peut-être engager la conversation, voir demander conseil…

Enfin là tout de suite c’était la petite cliente qui voulait engager la conversation, le libraire venant de disparaitre dans l’arrière-boutique pour aller lui chercher son livre. Le sujet n’était pas bien intéressant, la météo, son nouvel intérêt pour le tricot, la boutique etc. Rien de passionnant pour Adélaïde qui faisait à peine semblant d’écouter. Les banalités très peu pour elle. Et quand bien même le babillage de la petite dame ne rencontrait qu’un silence désintéressé, elle poursuivait ses efforts de conversation. Le seul point qui intrigua un tant soit peu la jeune femme furent quelques commentaires sur le propriétaire ‘’Un homme charmant, très professionnel et toujours aussi serviable.’’ Apparemment cliente de longue date, Madame Louis ne manquait pas de compliments pour son libraire et wiccan favori. A défaut d’avoir le moindre intérêt intellectuel, cela la renseigna quelque peu sur la personnalité de ce fameux M.Cyan.

Enfin l’homme de la conversation finit par réapparaitre, encaisser Madame Louis (qui quitta enfin la boutique au grand soulagement d’Adélaïde qui se retenait depuis un moment de lever les yeux au ciel) et se tourna enfin vers elle. Pendant un moment la jeune femme ne sut quoi demander, par quoi commencer. Sa situation était complexe, impossible de la résumer en quelques mots. C’est pourquoi elle se décida d’aller au plus simple pour le moment.

''Je cherche un livre sur la wicca. Une sorte de guide du débutant si vous avez.’’

Comme toujours son ton était légèrement distant, ailleurs, comme-ci elle n’avait pas vraiment envie d’être présente. Et pourtant ses yeux indiquaient le contraire alors qu’ils fixaient le mage qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4729-adelaide-beausoleil
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À la recherche du bon livre ou du bon professeur    Jeu 19 Juil - 18:59

Cyan détailla rapidement sa vis-à-vis avec un peu plus d’attention. Grande, avec de longs cheveux bruns en cascade obsidienne sur ses épaules, drapée dans des vêtements simples, amples et élégants. Quelques bijoux scintillaient discrètement à ses poignets : jusque dans son attitude, la nouvelle venue possédait un certain charme, mélange savant d’assurance et de nonchalance évoquant vaguement une panthère. Ses yeux bleus le fixaient avec une détermination froide, semblable à deux perles d’acier, et sa moue distante ne faisait qu'en exacerber la force.
Il inclina la tête, avec sur le visage un air légèrement indifférent mêlée de froide courtoisie.

-Par ici.

Il se déplaça, suivit du tap tap du bout ferré de sa canne contre le bois du parquet, à travers la boutique. Ils passèrent le bac à Atlas géographiques, le mur à photographie et l'étagère de livres de cuisine. Cyan esquiva une pile de bandes-dessinées et s’arrêta devant une haute bibliothèque, à proximité du couloir menant à son atelier. Il y rangeait tous les livres traitant de religion, qu’elles soient Normes ou Outres : s’alignaient sur les étagères divers ouvrages verts, bruns, bleus, rouges parfois, rehaussé quelques fois de titres dorés, souvent décorés de symboles religieux. Quelques uns n’arboraient sur leurs tranches qu’un glyphe alchimique plutôt qu’un titre. Ils semblaient tous relativement récent, à l’exception de quelques uns dans les étagères supérieures. Le magicien parcourut l’ensemble des yeux rapidement, et lança un regard en coin à sa cliente.

-Wiccane, ou Norme pratiquante ?

Il avisa un petit livre à la couverture sapin, qu’il délogea de son étagère. Il pivota vers sa cliente, lui tendant l’ouvrage. Il était relativement simple, décoré d’une étoile à 5 branches sur sa couverture : écrit par un Norme, il contenait un résumé assez détaillé et fiable des cultes Wiccans. Parfait pour être introduit aux grandes lignes de la Wicca, de sa mentalité et de sa religion, il contenait quelques rites et prières à la gloire des Dieux.

- «La Wicca », de Scott Cunnigham. Un récapitulatif des codes, des usages et des pensées Wiccanes, ainsi que des magies existantes et des Dieux vénérés à travers le monde. Vous y trouverez quelques sortilèges très simples, mais ça ne sera majoritairement que de la lecture théorique. Les Wiccans ayant consignés leurs rituels et leurs sortilèges sur le papier ne sont pas très nombreux. Et leurs grimoires disponibles en librairie, encore moins.

Cyan pencha la tête légèrement sur le côté, l'air légèrement pensif. Après un très court silence, il reprit: pendant une fraction de secondes, il avait pesé le pour et le contre de ce qu'il allait dire. Dans l'absolu, il tenait quand même à vendre ses livres.

-Le meilleur moyen d’apprendre des sortilèges un peu plus poussés ou de participer à des rituels de plus haut niveau que ceux-ci serait de trouver un pratiquant. Un enseignant, que vous possédiez le don ou non. Auquel cas, il faudra probablement vous tourner vers une magie spécifique, en fonction de vos affinités.

Les gens curieux de la Wicca étaient toujours les bienvenus dans sa boutique (… comme presque toute personne, mais l’idée était là), qu’ils soient Wiccans ou non. Les Normes, en particulier, avaient sa préférence et ce surtout depuis les nouvelles lois anti-outres : les sensibiliser à leur magie, à leur religion et à leur monde était une chose qu’il allait devoir apprendre à faire vite et bien. A passer sa vie entouré par des livres ou à enseigner, on arrive souvent à la conclusion que le savoir est la solution à la peur. De même, guider de jeunes Wiccans dans la pratique de la magie avait façonné sa vie plus que de raison. Il avait gardé un certains goût pour l'enseignement occulte, qu'il n'avait pas beaucoup pratiqué depuis son arrivée à la Nouvelle Orléans, soit dit en passant. Souvent, les familles enseignaient à leurs enfants et les pratiques se cantonnaient au cercle familiale: il lui aurait fallut siéger dans un temple pour enseigner à des étudiants voyageant à travers le monde.

Cyan cligna des yeux, et un demi-sourire fit son apparition sur ses lèvres. Plus tard, les plans de monter Poudlard à la Nouvelle Orléans.

-Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: À la recherche du bon livre ou du bon professeur    

Revenir en haut Aller en bas
 

À la recherche du bon livre ou du bon professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE III : Les vieux quartiers ¤ :: ║La rue principale║-