Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Recherche d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Recherche d'emploi   Jeu 28 Juin - 12:08

« Voilà le colis, comme promis
- Merci mademoiselle, l'argent sera viré sur votre compte dès que nous nous serons assuré de l'authenticité du produit Alicia leva un sourcil
- Ce n'est pas ce qui était prévu dans notre contrat. Je vous ai fourni la marchandise, et vous avez ma parole que la came est authentique. Soit vous me payez, soit vous devrez vous passer de votre joujou.
Pour appuyer ses paroles, la mercenaire pointa son Glock sur la valise. Les yeux de son contact s'arrondirent.
- Vous n'y pensez pas, vous n'allez pas tirer. Pas avec tant de monde autour de nous...vous savez ce qui risque de se passer si la marchandise est endommagée, cela pourrait...
- Ce n'est pas mon problème. Mon paiement, s'il vous plaît.
A contrecœur, son contact farfouilla dans sa poche et en ressortit une liasse de billets qu'il tendit à la mercenaire. Sans lâcher son arme, celle-ci attrapa son gain. Il lui suffit d'un seul coup d'oeil pour confirmer que la somme était bel et bien celle convenue avec son employeur. En souriant, elle rangea son Glock.
- C'est toujours un plaisir de faire des affaires avec vous. Dites à votre boss que je suis toujours disponible pour un autre job.
- Nous verrons, Hunter. Grogna l'homme. Il attrapa la valise métallique contenant sa précieuse cargaison et s'éloigna en maugréant.

Durant les premières semaines, Alicia avait joué les touristes. Elle avait parcouru le French Quarter en long et en large, s'était arrêté à un bar jazz différent tous les soirs, avait parcouru le bayou sous sa forme humaine comme sous sa forme animale et visité un bon nombre de musées.
Elle avait puisé dans ses économies pour s'acheter une petite maison sur les bords du Lac Ponchartrain et avait encore assez d'argent pour vivre confortablement, mais le job commençait à lui manquer. Que ce soit courir sur les toits en pleine nuit, s'infiltrer dans un endroit où elle n'était pas censée se trouver ou tout simplement casser des bouches, elle avait besoin d'adrénaline.
C'est ainsi qu'elle avait délaissé les rues surpeuplées et pittoresques de la ville, là où personne ne savait qui elle était, pour s'enfoncer dans les bas-fonds de New Orleans, là où le nom d'Hunter voulait dire quelque chose.
Ici, sa réputation l'avait précédée et elle n'aurait pas de mal à trouver un nouveau boulot. Depuis son arrivée en ville, elle n'avait pas été très productive. Seulement un petit job de garde du corps pour une starlette aussi insipide que paranoïaque, une petite photo coquine d'une sportive de haut niveau et d'un prostitué vendue à l'Organe, et ce boulot de récupération de marchandise qui venait de s'achever. Rien de très excitant en somme.
La mercenaire bouillait d'impatience à l'idée de retrouver un travail vraiment excitant. Un vrai challenge. Quelque chose qui puisse enfin lui permettre d'évacuer tout cette énergie qui s'accumulait dans ses muscles et sous son crâne.
En attendant, elle décida de profiter de l'ambiance délicieusement délétère du Walhalla. Elle aimait ce genre d'endroits où les pires crapules côtoyaient les naïfs, où l'on pouvait croiser des créatures de rêves et des êtres monstrueux. Ici, pas besoin de se cacher. Elle était parmi les siens. Les monstres, les réprouvés, ceux qui vivaient en marge de la société, flirtant avec la loi. C'est pour cette raison qu'elle l'avait choisi comme lieu de rendez-vous avec son contact. Ici, on pourrait plus facilement la reconnaître et elle n'aurait aucun mal à trouver une autre mission.

« Arrête de t'en faire »
pensa-t-elle « Un job se présentera à toi à un moment ou un autre. En attendant, profite ».

Non loin d'elle, un saxophone jouait des airs déchirants empruntés au plus noir des films Noirs, et un vendeur à la sauvette proposait aux passants un alcool aux couleurs étranges. Le panneau accroché au-dessus de sa tête clamait que la boisson possédait des vertus magiques, et qu'elle avait été créée par le plus grand Wiccan de New Orleans.
Alicia se foutait pas mal de la magie, par contre, elle n'aurait pas craché sur un verre. Elle paya le vendeur et se vit offrir un verre remplit d'un liquide violet éclatant. La boisson tourbillonnait sur elle-même, et quelques bulles dorées remontaient à la surface pour éclater en une petite pluie d'étoiles. Elle avait suffisamment parcouru d'endroits comme ça à travers le monde pour savoir que ce genre de boissons étaient aussi magiques que sa Rangers droite, mais au moins, c'était désaltérant.

Elle continua sa route et déboucha bientôt sur une petite place pourvue d'un ring de fortune. Visiblement, le Walhalla offrait aussi des sessions de Free Fight en guise de divertissement. Sur le ring, elle pu observer deux combattants qui n'avaient rien d'humain. L'un d'eux était un vampire, tout crocs dehors, les yeux injectés de sang par l'adrénaline du combat, et l'autre était manifestement un Métamorphe, comme elle, car aucun Norme n'aurait pu se déplacer comme ça. Tout autour des deux combattant, une quarantaine de personnes s'étaient rassemblées, et les encourageaient de leurs cris et de leurs invectives.
Curieuse, Alicia se rapprocha afin de pouvoir mieux observer le combat. Elle trouva rapidement un repli de mur, un peu à l'écart, auquel elle s'adossa, son verre toujours à la main. Sans lâcher les combattants des yeux, elle s'alluma une cigarette de sa main libre. L'odeur du sang et de la sueur des deux homes lui vint aux narines et un sourire s'esquissa sur son visage. Au moins la soirée promettait d'être divertissante.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Lun 2 Juil - 10:41

Il n'aimait pas particulièrement trainer dans le coin, trop de sueur et d'hormones. Ca montrait les dents à la moindre bousculade ici, et Finn ne maîtrisait pas encore suffisamment le dédale pour être certain de se tirer d'affaire en cas de règlement de compte. Hélas, il fallait bien avoir un stand place du marché quand on était poissonnier, et il s'était fait la plupart de ses nouveaux contacts au Walhalla.

Au moins, les occasions ne manquaient pas pour se faire de l'argent de poche. Combien de jours de retard avait-il sur le loyer déjà ? Il avait posé la question à Zen il y a quelques jours, mais l'information refusait apparemment de s'imprimer dans son cerveau. Allez, après la commande de ce soir, ce serait bon, sans doute. Peu l'abordaient directement ici, ou alors il s'agissait le plus souvent d'intermédiaires. Qu'importait, il n'avait pas besoin de connaître les clients pour travailler. Certains arrivaient avec une histoire toute ficelée et demandaient les papiers précis pour la justifier, c'était les meilleures affaires, mais les plus fastidieuses. D'autres étaient plus flous, et Fox se faisait un malin plaisir à leur inventer une vie.

Les mains dans les poches, la capuche d'un sweat verdâtre délavé à moitié posée sur la tête, il marchait dans son coin avant de tomber sur le ring. Il ne se serait même pas arrêté si cet idiot ne l'avait pas reconnu.

- Eh Fox ! Qu'est-ce que tu fais là vieux ? Tu joues ?

Un regard vers les combattants. C'était pour les pigeons les paris... D'un autre côté, il pourrait récolter assez pour le loyer ET pour la bière et la bouffe, ce qui en soi était un exploit vu l'état actuel de son porte-feuille. Pile ou Face ?

***

Face. Il avait pris le pari, discrètement. Pas assez pour que ça le ruine, suffisamment pour que ça lui fasse une bonne soirée si tout se passait bien. Il n'y connaissait sans doute pas grand chose en free Fight, mais il n'était pas idiot non plus. L'autre avait d'abord tenté de l'entourlouper, sans succès.

***

Bon. Eh bien. Il aurait quelques jours de retard de plus pour le loyer. Désolé Zen. Et la bière ce serait une autre fois.

***

Trop agacé pour retourner errer dans les rues ou simplement rentrer, il se laissa tomber contre le mur le plus proche pour regarder autres imbéciles de son genre se faire plumer pour le prochain combat. Il porta la main à sa poche pour sortir une cigarette. Fuck. Plus de briquet. Soirée de merde.

Il avisa la fille à côté, une clope à la main. Non seulement ce n'était pas son genre d'aborder les gens du coin, mais on ne pouvait pas dire qu'elle avait l'air rassurante, de son point de vue en tous cas. Métamorphe aussi... Mais avec tout le bazar autour, difficile de dire de quoi. Oh puis tant pis, il allait sans doute passer pour un vieux lourd, mais les seules choses qui l'intéressaient, c'était allumer cette foutue cigarette, et voir autant de monde que possible se faire avoir par un mauvais pari pour faire passer son agacement.

Il s'approcha d'un air calme.

- Hey.

S'il se faisait pas casser la gueule sur ce coup là, c'était un miracle. Il mangeait pas de ce pain là, mais c'était pas marqué sur son front.

- Vous avez du feu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Lun 2 Juil - 12:36

Le combat faisait rage.
Une odeur d'étable commença à envahir le coin, et des effluves de sang et de sueur agressèrent l'odorat particulièrement développé de la mercenaire. Tous les combats se ressemblaient, et tous les rings se ressemblaient. Ici, dans la fange, parmi le plus bas instincts de l'âme humaine, Alicia était chez elle. Combien de fois s'était-elle retrouvée dans des lieux semblables à celui-ci à la recherche d'un emploi ? Nombreux étaient les caïds et les petites frappes qui menaient leur business dans les arrières salles de lieux semblables à celui-ci. Et la plupart, se croyant originaux, désiraient tester les capacités de la femme aux yeux fauves se trouvant en face d'eux en la faisant combattre sur le ring. Cela devait les titiller de mettre une femme d'apparence jeune comme Alicia face à une montagne de muscles.

Malgré tout, elle aimait se battre sur un ring, et plus d'une fois, elle s'y était retrouvée volontairement. C'était une façon efficace de se faire rapidement du cash quand on se retrouvait en manque d'argent, et si personne ne l'engageait des les prochaines semaines, elle risquait fort de devoir recourir une fois de plus à cette solution.
Et puis ce n'était pas que pour l'argent, le combat la démangeait. La mercenaire brûlait d se retrouver de nouveau au cœur de l'action, sentir l'adrénaline électriser son cerveau, et ses membres réagir instinctivement pour blesser l'autre, comme une dans bien connue et maintes fois répétée. A la seule vue de ce combat, Alicia sentait ses muscles se tendre sous sa veste en cuir, l'implorant de rentrer en action.

Mais elle n'en ferait rien, pas pour le moment en tout cas. Alicia ne connaissait pas encore suffisamment le monde souterrain Néo-Orléanais pour savoir quel était le véritable enjeu de ces combats et qui tirait vraiment les ficelles. De plus, les deux combattants semblaient camés jusqu'aux yeux.

Et pourtant...et pourtant...monter sur ce ring lui permettrait peut-être de faire tourner quelques têtes et de trouver plus facilement un employeur éventuel. Cette idée attirait autant qu'elle répugnait la mercenaire. Certes, cela lui permettrait de se défouler une bonne fois et de faire tourner quelques têtes, mais d'un autre côté, elle préférait que sa réputation fasse le travail et qu'elle n'aie pas à parader comme un monstre de foire pour trouver un job.

Une voix étrangère la ramena brusquement à la réalité :

- Hey.

Tendue comme la corde d'un arc, Alicia se retourna d'un bloc vers celui qui l'avait interpellée. C'était un homme d'une vingtaine d'années, mince et élancé. Il se dirigea vers elle d'un pas élastique. Un client potentiel ? Il avait sur le visage cet air de filouterie assumée très à la mode chez beaucoup de gens du milieu. Elle le détailla rapidement des pieds à la tête. Un dealer ? Un gosse de riche avide de s'encanailler dans les bas-fonds de New Orleans ? Elle allait bientôt avoir la réponse.

- Vous avez du feu ?

...ou bien c'était un simple passant. Déception. Enfin, avec cet endroit on ne pouvait jamais être sûr de rien. L'homme en face d'elle pouvait tout à fait être un petit truand de bas-étage comme un vampire de plusieurs siècles. Non, pas un vampire. Son odeur avait quelque chose de familier. Métamorphe, comme elle.
Sans le lâcher des yeux, elle sortit un petit briquet en plastique de sa poche.

"Cigarette ?"

Un bruit sur le ring attira son attention. Le combat touchait à sa fin. Le vampire avait asséné un coup décisif à son adversaire. Décisif certes, mais tout cela manquait de classe. Le Free Fight n'avait jamais été une raison de se battre comme des chiffonniers. Et l'élégance bordel.
Tout en tendant son paquet de cigarettes à l'homme près d'elle, Alicia poussa un soupir d'agacement.

"Amateurs"

Elle l'avait lancé autant pour son interlocuteur que pour elle-même. Décidément, cette soirée était bien décevante. Comme pour ponctuer son  interjection, elle avala une autre gorgée de l'alcool acheté au wiccan de tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Mar 3 Juil - 16:42

Finn attrapa la cigarette qu'on lui offrait, trop étonné de tomber sur si affable dans le coin pour faire une remarque autre qu'un simple remerciement.

- Amateurs.

Il ne savait pas trop s'il devait s'éloigner discrètement ou s'il valait mieux continuer la conversation. De toute façon il n'avait rien de mieux à faire. Il s'adossa contre le mur à côté de l'inconnue. Il n'était pas apte à juger la qualité d'un combat : pour lui ce n'était que dérangement inutile, démonstration de domination ou au mieux un déchaînement défoulatoire peu attirant. Il haussa simplement les épaules en guise de réponse.

- Mauvaise soirée uh ?

Il ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas s'enthousiasmer pour le spectacle… Les mouvements lourds des combattants avaient été ponctués de quelques grognements, mais désormais, la foule commençait à se disperser, n'attendant pas les prochains adversaires. Bientôt, d'autres passants curieux s'agglutineraient de nouveau devant le ring.

Sans détourner la tête toujours braqué vers les parieurs, Fox examina discrètement son interlocutrice. Look sombre, air déterminé, grande mais pas trop, le genre à se fondre dans la masse malgré un aspect décalé. Elle n'avait pas l'air de chercher quelque chose dans le coin, plutôt d'attendre. Vendeuse alors. De quoi ? Contrebande ? Non, elle était trop propre sur elle pour dealer. Mercenaire alors. Pour quels services… Il ne préférait pas le savoir pour l'instant. Tous les gens qui passaient par ici étaient plus ou moins dangereux quoiqu'il arrive, c'est pour cette raison qu'il évitait en général de trop traîner dans le coin. Mais là, il lui devait une clope, il passait une sale soirée et il n'avait vraiment pas grand-chose à perdre.

Il se tourna vers elle dans un demi-sourire.

- On m'appelle Fox au fait.

Le rictus s'agrandit, et il pencha la tête sur le côté dans un signe d'excuse.

- Les gens ne sont pas très originaux.

Voilà qui réglait la question du totem, si jamais elle se demandait. Finn se moquait pas mal que ça se sache. Comme s'il pouvait le cacher.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Mer 4 Juil - 0:11

Alicia dévisagea l'inconnu. Visiblement, il se sentait d'humeur sociable. Ce n'était peut-être pas plus mal. Elle avait visiblement perdu son temps en allant vaquer sans but dans le Walhalla dans l'espoir que quelqu'un l'aborde pour lui proposer le job du siècle.

« Mauvaise soirée. Je ne m'attendais pas à ce que le coin soit rempli de mauvais payeurs et pas assez d'employeurs potentiels. La naïveté j'imagine. Mais hey, l'alcool n'est pas dégueulasse. »

Pour ponctuer sa phrase, elle reprit une gorgée de sa boisson fantaisie. Les Métamorphes étaient difficile à saouler mais ce cocktail avait dû le prendre en compte car Alicia sentait son corps commencer à se détendre quelque peu.

Son interlocuteur lui tendit soudain la main et se présenta. Elle la serra en retour.

« Fox. Original en effet. »


Elle hésita quelques secondes à comment se présenter. Si il faisait partie du milieu, son nom de code lui dirait peut-être quelque chose mais c'était un jeu dangereux. Après tout, elle avait par le passé commis un bon nombre d'actions punissables par la loi, et le nom d'Hunter pouvait faire se lever quelques sourcils bien renseignés. Ceci dit, cela pourrait aussi lui ouvrir d'autres portes.
La mercenaire dévisagea le jeune homme. Dans ce lieu de perdition, il n'avait pas l'air très à l'aise. Il l'avait abordée comme si elle allait lui arracher la tête et il avait l'air aux aguets. Ceci dit, cela pouvait aussi être un effet non-désirable de sa nature de renard, des animaux réputés pour ne pas tenir en place. Alicia ne tenait pas spécialement à ce que son signalement soit connu de tous. La plupart de ses clients la contactaient via internet ou bien grâce au bouche à oreilles, et il lui était souvent arrivé d'effectuer un boulot pour un employeur sans que jamais les deux parties ne se rencontrent. Son pseudonyme n'avait pas de genre, pas d'âge et pas de nature. Pour ce que ces clients potentiels en savaient, elle pouvait être homme ou femme, Outre ou Norme, et c'était très bien comme ça. Elle décida donc de jouer la carte de la prudence. Il serait toujours temps d'être plus loquace plus tard dans la conversation, si jamais elle décelait chez Fox un quelconque intérêt pour son activité. Pour le moment, la seule chose qu'il pourrait déceler chez elle serait son accent anglais, qu'elle ne cherchait plus à dissimuler depuis bien longtemps.

« Je m'appelle Alicia. Estimez-vous heureux, monsieur le Renard, au moins les gens ne vous dévisagent pas pendant des heures en essayant de deviner quel animal vous êtes. Croyez-moi, cela peu rapidement devenir embarrassant. Surtout quand un quidam vous dit, au bout de plusieurs minutes de conversation que votre animal totem est une gerbille ».

Elle laissa passer quelques secondes et tira une bouffée sur sa cigarette.

« Mais vous avez l'air de passer une mauvaise soirée vous-même Fox. Ceci dit, je peux me tromper. Pour le moment, tous les gens que j'ai croisé dans le Walhalla ont l'air d'avoir été privés de leurs vingts derniers Noël. »

L'ironie dans sa voix était palpable alors qu'elle indiquait de la tête les diverses personnes qui se pressaient ça et là. Dealers, mafiosis, faussaires, tueurs, prostituées, tout ce qui est qualifié de lie de l'humanité était regroupé en ce lieu. Et il y avait fort à parier que la plupart des passants n'avaient pas des vies très faciles. Pourquoi se regrouperaient-ils ici dans le cas contraire ?

« Mais j'y pense, Monsieur le Renard, que recherchez-vous dans ce lieu de perdition ? Je doute que vous soyez là pour faire du tourisme ? »

Ce n'étais pas très subtil mais l'endroit ne l'était pas non plus. Aussi sympathique soit-il, son interlocuteur faisait lui aussi partie de la faune locale, et personne ne venait ici pour acheter des souvenirs de New Orleans ou profiter de l'ambiance. Tous avaient quelque chose à se reprocher. La question était de savoir ce que cachait Fox.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Mer 25 Juil - 13:43

L'air toujours à moitié narquois, Finn laissa échapper un léger filet d'air qui ressemblait à un ricanement étouffé après sa première remarque.

- Les quelques employeurs potentiels du coin risquent fort de s'avérer aussi mauvais payeurs.

Ainsi, elle cherchait un salaire ? Mr Fox venait d'avoir une vague idée… Mais pas le genre qu'on partage avec les parfaits inconnus. Quoique.

Alicia accepta les présentations, semblant hésiter un instant sur sa réponse. Lui ne s'en formalisait pas, il valait mieux choisir ses mots ici. « Monsieur le renard », on lui avait jamais faite celle-là, étonnamment. Pitié que le chat ne l'entende jamais. Il plissa les yeux, intrigué par sa remarque. Quel genre d'animal était-elle au juste ? Quelle idée de le mentionner de la sorte sans donner la réponse, elle maîtrisait son suspens ! Toutefois, il aurait fallu être un parfait idiot ou un Norme dénué d'instinct pour songer à la gerbille en la regardant, mais l'idée était amusante. Il haussa un sourcil, dévoilant volontairement ses interrogations, sans toutefois formuler la question.

- Pour tout dire, Noël, je ne sais pas, mais le gars là-bas vient de me priver de chocolats, j'ai eu la brillante idée de perdre un pari avec lui. Quant aux autres je ne saurais dire… Mais ici, le bonheur des uns finit toujours par faire le malheur des autres.


Il fallait juste se trouver du bon côté de la frontière...
Il eut un sourire pointu à sa dernière question. Ah, les présentations au Walhalla ne manquaient jamais de charme, cette petite danse pour savoir à quel point les autres étaient louches, c'était presque mignon.

- Quoi ? Vous n'êtes pas là pour la visite guidée alors ?

Un jour, il finirait par avoir des problèmes, mais il avait décidé que Miss Gerbille n'était pas le genre à mal vivre l'ironie.

- Sans rire, la même chose que tout le monde ici, je cherche de quoi payer le dîner. J'ai ma petite idée sur la question d'ailleurs… Vous vous battez comment ?

C'était direct, mais ça éviterait de faire des ronds de jambe pendant un quart d'heure.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Dim 29 Juil - 17:36

Son interlocuteur l'amusait. Il avait probablement cultivé pendant des heures devant un miroir ce petit côté faussement détaché, à la fois narquois et désintéressé. Alicia avait connu bon nombre de personnes de ce genre, toujours à l'affût d'un coup pendable à faire, mais le premier à se carapater si les choses tournaient mal. Plus les minutes s'écoulaient et plus elle voyait en Fox les similitudes avec son animal totem. Il ressemblait définitivement aux rusés renards des anciens contes, comme celui qui joue toujours des tours à son collègue le loup, tours qui finissent invariablement par coûter la vie ou la dignité du canidé, ou encore le Renard des aventures de Pinocchio, toujours prêt à vendre des chimères pour se faire de l'argent. Et Alicia ne tenait pas particulièrement à finir dépecée ou embarquée dans une île aux esclaves, comme une énième victime du rusé goupil.
Elle était peut-être paranoïaque, certes, mais dans ce milieu, mieux valait être trop méfiant que pas assez. Et Fox ressemblait beaucoup trop à un personnage sorti d'un livre de contes pour proposer au naïf protagoniste l'opportunité de sa vie pour le dépouiller de sa maigre pitance en échange de queues de cerises.

Ceci dit, elle recherchait activement un travail, et ce n'est pas comme si les offres d'emploi pleuvaient ces derniers temps. Autant mordre à l'hameçon pour le moment, et faire confiance à ses capacités pour la sortir d'un quelconque coup foireux dans lequel Fox voudrait l'attirer.
Les sarcasmes du Renard lui arrachèrent un sourire. Au moins, il n'était pas dénué d'humour, et après une soirée passée à courir après un maigre paiement, elle appréciait de pouvoir faire preuve d'un peu de légèreté. Mais c'était peut-être la boisson alcoolisée désormais vide qui lui montait à la tête. Une douce euphorie la gagnait. Après tout, elle s'était déjà sortie de situations épineuses, et si le Renard voulait l'attirer dans une quelconque magouille, le jeu en vaudrait peut-être la chandelle.

"De quoi dîner ? Nous nous connaîtrions un peu mieux, je vous aurait bien proposé une petite partie de chasse, les environs de New Orleans grouillent de gibier intéressant"

Cela lui avait presque échappé. Réflexe animal sans doute. Face à un autre prédateur carnivore, ses instincts de caracal avaient tendance à reprendre le dessus, et pour un animal averti, sa phrase tenait lui d'avertissement "Tu bouffes des poules ? Ça tombe bien moi aussi, et moi aussi j'ai des crocs".

La question sur ses capacités de combat élargit son sourire, dévoilant ses dents.

"En combat je me débrouille. Tout dépend de l'adversaire et des circonstances je suppose. En tout cas, si tous les combattants du Wallhalla ressemblent à ceux-là" elle indiqua du menton les deux adversaires de tout à l'heure, encore groggys "cela ne devrait pas poser de problèmes. Pourquoi donc, auriez-vous une idée pour nous sustenter Monsieur le Renard * ?"




*en français dans le texte Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Mer 8 Aoû - 16:28

Finn eut un rire léger.

- Une partie de chasse ici ? Merci bien j'ai eu mon quota de vermine pour l'année.


Et oui, on a beau avoir l'instinct, il préférerait toujours les burgers aux rats du coin, qui pourrait le blâmer ? Quant à l'idée de mélanger les deux, elle lui paraissait particulièrement peu ragoutante. Il doutait que les sandwichs aux rongeurs soit un met délicat, aussi bien préparés soient-ils.  Et les poules... Autant éviter de piquer leur sacrifices au vodouns sans faire attention.

Quoiqu'il en soit, la remarque d'Alicia visait sans doute à se placer du côté des prédateurs. Avait-elle besoin de s'affirmer à côté d'un renard ? Pas un gros animal alors, voilà qui éliminait certaines options.

Son sourire s'agrandit tandis que la métamorphe poursuivait.

- Eh bien. Tout dépend bien sûr de votre conscience morale... Je ne voudrais pas proposer quelque chose qui choquerait votre éthique.

Il avait baissé d'un ton, personne ne les écoutait sans doute, et ainsi adossés contre le mur, on aurait presque cru qu'ils ne se parlaient pas, mais mieux valait rester sur leurs gardes. Ce n'était ni son horaire habituel, ni sa zone de confort, donc peu de risque de croiser d'autres visages réellement familiers, c'était déjà ça. Il prenait déjà un risque considérable en décidant de discuter de plans louches aussi ouvertement avec une inconnue.

Mais eh ! Qui ne tente rien n'a rien.

Enfin, c'était grâce à ce genre de logique qu'il venait de perdre son goûter, mais Finn était un peu long à retenir ses leçons.

- Des arènes du genre, il y en a plusieurs dans le coin... Je me disais qu'un petit pari pourrait toujours vous intéresser...


L'idée était suffisamment simple pour qu'il n'ait pas besoin d'en dire plus. Chacun pariait sur un combattant différent, ils partageaient les gains. Bien sûr, cela augmenterait les bénéfices si le gagnant était toujours celui dont on ne se doute pas. Du genre une métamorphe inconnue au bataillon que certains prennent pour une gerbille. Une gerbille léthale, façon lapin blanc démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Mer 8 Aoû - 20:59

Voilà donc où il voulait en venir. C'était saisissant : lorsque Fox l'avait abordée, elle l'avait d'abord pris pour un petit gibier inoffensif, comme un camé en recherche d'un fix ou bien un dealer à la petite semaine. Après tout, il avait eu l'air d'avoir eu sérieusement le trouille qu'Alicia lui colle un pain pour avoir osé lui adresser la parole. Mais maintenant qu'il lui proposait une combine susceptible de les enrichir tous les deux, son attitude avait complètement changé. Il s'était redressé, et faisait désormais la même taille qu'elle, son regard était plus perçant, et même ses gestes étaient plus rapides et plus nerveux. Me Renard était désormais parfaitement dans son élément et commençait à dévoiler petit à petit son vrai visage, même si pour le moment, c'était difficile de deviner ses véritables intentions et son...domaine de compétence. Recruteur ? Maquereau ? Escroc professionnel ? Difficile à dire. Pour le moment, ça ne coutait rien de rentrer dans son jeu.

"Un pari ? Pourquoi pas, mais cela pourrait être risqué, après tout, je ne connais pas les lutteurs du coin et cela pourrait m'amener à prendre une décision fort peu raisonnable".

Elle fit une pause, puis laissa passer sur son visage une expression de surprise et d'innocence parfaitement caricaturale, renforçant pour l'occasion son accent anglais, histoire d'en rajouter une couche.

"A moins que...oh my...Monsieur Fox, vous ne suggéreriez tout de même pas que j'affronte moi-même ces surhommes, moi, une pauvre petite gerbille sans défense, ce ne serait vraiment pas correct !"

Elle sourit et reprit contenance aussi rapidement qu'elle avait enfilé le masque de donzelle effarouchée.

"C'est vrai, après tout, ils n'auraient aucune chance les pauvres..."

Oui elle se vantait, et pourquoi pas ? Après tout, le plan du Renard comportait pas mal d'avantages : il avait l'air de bien connaître les environs et la faune locale, et le fait de se montrer sur un ring pourrait peut-être pousser des employeurs potentiels à engager ses services. Ce ne serait pas la première fois qu'elle serait contrainte de combattre des gros tas de muscles pour prouver sa valeur. Et peut-être que Fox lui-même était recruteur pour un plus gros poisson. Peut-être était-ce un test pour voir si Alicia valait vraiment la peine.
D'un autre côté, elle n'avait pas intérêt à se planter. Une défaite publique ne serait pas seulement humiliante, mais aussi dommageable pour sa carrière.
En tout cas, une chose était sûre. Si jamais elle gagnait quelques combats haut la main, cela lui permettrait d'annoncer de façon fracassante l'arrivée d'Hunter à New Orleans. Après tout, elle écumait les 4 continents sous ce pseudonyme depuis près de trente ans, et il était possible que sa réputation l'aie précédée ici également.
Se présenter ainsi aux yeux de tous et en fanfare n'était pas son style, mais cette ville semblait fonctionner sur un autre modèle, et peut-être qu'une débauche de ses talents de combattante en plein Walhalla était exactement ce dont elle avait besoin.

"Très bien Monsieur le Renard, je mords à l'hameçon. Que suggérez-vous exactement ? Quelle serait d'après vous la marche à suivre ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Mer 12 Sep - 16:40

Impossible de ne pas répondre à son imitation par un sourire sardonique. Bien, voilà qu'ils parlaient la même langue, escroquerie et ironie, la meilleure des affaires ! Fox ne se formalisa pas un seule instant de l'assurance de son interlocutrice, sous ses airs retenus, elle était probablement suffisamment léthale pour que cela soit justifié. Malheur aux idiots qui s'en rendraient compte trop tard.

Ravi d'avoir trouvé une partenaire d'entourloupe, Finn enfonça ses mains dans ses poches, regardant en face de lui, dans le vide. De loin, on l'aurait facilement pris pour un camé qui divaguait tout seul. Il n'était ni dans son intérêt ni dans celui du plan qu'on l'associe à Alicia... Et puis... Qu'elle accepte d'aider ne signifiait en rien qu'elle était digne de confiance, au contraire. S'il s'était rencontré lui-même dans ce genre de contexte, il ne se serait jamais écouté.

- Puisque nous sommes apparemment sur la même longueur d'onde, voici ce que je propose...

Il conservait l'air indifférent, parlant à voix très basse comme s'il marmonnait pour lui-même, tout à fait conscient qu'elle pouvait toujours l'entendre.

- Pour commencer, il nous faut un pigeon. Le genre gros bourrin macho avec un mauvais sens de l'équilibre, ça ne devrait pas être trop difficile à trouver dans le coin.
Ensuite... Le numéro est simple, moi je suis le gentil benêt impressionné par sa force, et vous eh bien... la gerbille belliqueuse ?


Le reste n'était pas bien compliqué, Finn encouragerait discrètement les autres à miser sur le boeuf pour augmenter la côte des paris, et le tour était joué. Evidemment, si on les prenait ensemble, c'était cuit... Comment partager les gains discrètement alors ? Si l'un des deux les récupéraient, il y avait toujours le risque qu'il disparaisse... Et il ne savait rien d'elle. Il décida de poser le cartes sur la tables, pour faire des affaires, il faut parfois savoir jouer franchement.

- Je vous propose de récupérer les gains. Vous ne me faites sans doute pas confiance, et c'est fort judicieux de votre part, mais sur le plan physique, vous avez l'avantage, et vous connaissez mon nom ici. Vous sauriez me retrouver. Moi je ne sais rien de vous, à part que vous n'êtes pas du coin... Admettez que vous avez l'avantage des informations. Nous pouvons toujours convenir d'un endroit à la surface où se retrouver après cette histoire. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Ven 14 Sep - 23:39

Le plan était d'une simplicité enfantine. Le genre de combine au rabais à quoi en sont réduis les truands à la manque et les escrocs de bas étages. Un autre mercenaire de la classe d'Alicia aurait probablement rechigné devant ce genre de boulot, mais il était tard, les clients ne se bousculaient pas au portillon et la métamorphe avait définitivement besoin d'argent. La vie à New Orleans était assez chère et, en attendant de se construire un réseau de client qui pourrait la maintenir à flot financièrement, se battre devant un public et ramasser l'argent des paris ne serait pas la chose la plus dégradante de l'univers. C'était même un petit coup de pub inespéré.

Cependant, la proposition de Fox la surprit. Il ne semblait pas être le genre de personnes à faire confiance rapidement, et pourtant, il lui proposait de récupérer l'argent des paris, sans craindre un seul moment qu'elle ne s'envole avec tous leurs gains. Que pouvait bien vouloir dire ce geste ?
Bon, après tout Alicia ne tenait pas spécialement à rouler son complice dans la farine, ce serait beaucoup d'efforts pour pas grand-chose, et, pour un peu qu'il soit connu dans le milieu, cela lui ferait une réputation désastreuse. Aussi préféra-t-elle ne pas trop y penser pour le moment.

La mercenaire acquiesca donc au plan du Renard. Imitant sa discrétion, Alicia sortit son téléphone de sa poche et, prétextant un appel, elle lui répondit.

« Voilà une combine qui me semble infaillible. Une fois le combat terminé, je vous propose de nous retrouver hors du Walhalla, quelque part où il y aura un peu moins de passage. Ce serait dommage que notre petite entourloupe tombe à l'eau parce que nous n'avons pas été assez prudents. Si nous vivions dans un mauvais film de gangsters, je vous proposerais bien de nous retrouver sur les docks, mais au diable les clichés ! Que dites-vous du Celtics Legend ? Ce n'est pas le genre de bar que fréquente la faune locale, nous devrions y être suffisamment en sécurité pour nous partager notre butin ».


Pour marquer la fin de sa tirade, elle fit mine de raccrocher son téléphone.

Une fois les formalités de paiement et point de rendez-vous fixés, Alicia se mit en mouvement vers les rings, à la recherche du pigeon parfait. Si elle n'avait pas autant d'expérience dans ce domaine que son complice semblait en avoir, la métamorphe savait en revanche jauger ce que valait un combattant d'un simple coup d'oeil. Ici, ce qu'elle cherchait était une marmule assez menaçante pour donner l'impression qu'elle, petite femme fragile, n'avait aucune chance. Contre un gros plein de soupe standard, les enjeux n'auraient aucun intérêt : il lui fallait un homme avec une bonne réputation auprès du public, pour que les nombreux fans autour du ring s'empressent de parier autour de leur champion.

Il lui fallu plusieurs minutes pour dégotter le parfait spécimen, mais elle finit par le trouver, quelques galeries plus loin de l'endroit où elle avait rencontré Fox.
S'assurant que ce dernier était toujours dans son champ de vision, elle s'approcha. Cette fois, ce n'était plus un ring, mais une sorte de fosse, de 10 bons mètres de diamètre, creusée dans la roche. Plusieurs badauds s'étaient agglutinés autour de cette arène naturelle pour voir combattre une sorte d'armoire à glace à la coupe mulet improbable.
Le « pigeon » semblait s'être échappé d'un mauvais film d'action des années 1980. C'était une montagne de muscle, lent mais létal. A sa façon de se déplacer et à ses pupilles, Alicia supposa qu'il était probablement sous l'influence d'une drogue de combat quelconque.
Elle le regarda combattre plusieurs minutes, pour discerner ses faiblesses, et elle en remarqua une ou deux qui pourraient se révéler utiles.

A en juger par l'agitation autour de l'arène, Monsieur Muscle avait un certains nombre de fans, ce qui ferait autant de pigeons à plumer pour Fox. Et avec ce genre d'ambiance, si il avait également des talents de pickpocket, il pourrait faire pas mal de poches sans que personne ne s'en aperçoive, tant l'attention des gens était fixée sur le combat.
Elle lui fit un rapide signe de tête pour désigner leur proie, et s'avança dans la foule, jouant des coudes pour se retrouver dans les premiers rangs. L'adversaire du gros tas ne dura pas longtemps et se fit rapidement éjecter sous les acclamations de la foule. Comme souvent dans ce genre de combats, un maître de cérémonie apparut au centre de l'arène dans un nuage de fumée.

Frimeur pensa Alicia

Il fit un petit laïus sur la puissance du gros machin, et, comme le voulait la coutume, lança un défi ouvert au public. Le genre de phrases entendues des centaines de fois dans les films de série Z dont son futur adversaire semblait s'être échappé.

« Et maintenant, qui osera affronter la Bête du Bayou ? »

Alicia se tassa un peu en rentra les épaules pour ne pas paraître trop sûre d'elle, et lança un tonitruant

« MOI ! ».

La balle était désormais dans le camp de Fox, à lui de prendre les paris pendant qu'elle temporiserait avec la foule et l'arbitre sur les modalités du combat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Mer 19 Sep - 14:35

Finn accepta sans plus de discussion, ce n'était pas le moment de se lancer dans un débat. En temps normal, il aurait probablement trouvé très amusant de poursuivre le cliché jusqu'au bout, mais il n'avait nullement le coeur de troquer une bière au calme contre la crasse du fleuve. Il tiqua toutefois sur le nom qu'elle proposait avant de hocher la tête. Périphérie, pas son territoire, pas connu, probablement pas Meta-friendly...

- J'aime bien tester les nouveaux endroits, mais vu la situation, restons sur du classique, je préfère le Wild Bar.

Ce serait dommage que tout se passe bien pour se retrouver coincés à pétaouchnok du centre avec des Outres peu commodes. Dans ce cas autant rester ici, il y avait déjà tous ces ingrédients sur place.

Fox laissa filer Alicia sans ajouter un mot de plus, se contentant de la suivre de loin afin de ne pas la perdre totalement dans le méandre des galeries. Les mains dans les poches, l'air absent et fatigué, personne ne faisait attention à lui. Il avait rabattu sa capuche, évitant ainsi qu'on le reconnaisse depuis l'autre bout du couloir. Oho, son choix était parfait, avec un animal pareil, c'était dans la poche.

Un léger rire secoua les premiers rangs quand la métamorphe se présenta. Quels abrutis, avec le temps tout le monde savant que la carrure ne faisait pas le combat... C'était un coup de chance de tomber sur ce genre de public facile à convaincre... Mais ça risquait de râler fort si Chouchou du Bayou se faisait laminer. Il faudrait disparaître vite du coin.

A coup de petite remarques, plaisanteries de mauvais goûts et sifflement naïfs, Finn entama la conversation par ci par là avec les grandes gueules du coin. "Oh moi je dis qu'elle a une chance, il est lent votre gars". "Eh elle est pas si petite que ça !" "Vous savez quoi ? Ben on n'a qu'à parier" etc. On oubliait son visage dès qu'on avait fini de lui répondre, et on se contentait d'aller enregistrer son pari avec un petit air narquois.

Le combat allait commencer et les paris furent fermés. De ce qu'il avait compté de loin, ils devraient s'en sortir assez bien... Du moins si elle gagnait. Il ne pouvait pas faire grand-chose de plus désormais, c'était à elle de jouer.


Dernière édition par Finn Goodfellow le Ven 28 Sep - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Ven 21 Sep - 19:20

Le combat aller commencer. Alicia avait encore une carte à jouer, une carte dont Fox ne savait rien. Les badauds qui s'étaient un peu dispersés entre deux combats revinrent vite pour former une cercle autour de l'arène creusée dans le sol. Déjà, elle pouvait entendre les sifflements et les acclamations. Du coin de l’œil, elle vit son complice aller d'un groupe de personnes à l'autre, prenant des paris ici et là. Pendant ce temps, elle descendit prudemment dans l'arène, en essayant de ne pas déraper sur la pente de terre qui menait en son centre.
Le Maître de Cérémonie s'approcha rapidement d'elle et lui parla rapidement et discrètement.

"Tu es sûre de ton coup gamine ? Je sais bien qu'il ne faut pas fier aux apparences mais crois-moi, la Bête du Bayou n'est pas un adversaire facile. Tu ne veux pas revenir plutôt dans quelques heures ? Tu auras des adversaires plus à ta taille".

Pour toute réponse, Alicia hauta les épaules et enleva sa veste en cuir. Elle ne portait dessous qu'un simple marcel noir, laissant apercevoir ses muscles, ainsi qu'un certain nombre de tatouages et de cicatrices. En silence, elle retira de ses poches un rouleau de bandages et commença à les enrouler consciencieusement autour de ses main. Le costaud d'en face n'avait pas l'air très agréable à frapper, et elle ne tenait pas à foutre en l'air ses phalanges.
Le Maître de Cérémonie ne se formalisa pas de son silence et poursuivit.

"Comme tu veux, c'est ton enterrement après tout. Ecoute-moi, t'es plutôt mignonne, dans le genre camionneuse. Je te propose un deal, tu cours autour de la Bête pendant un petit moment pour laisser au public le temps de te mater, et à la troisième frappe, si tu tiens jusque là, tu te couches. Si tu arrives à faire ça, je te filerais 300 dollars. Qu'est ce que tu en penses ?"

Alicia sourit. Elle avait de plus en plus l'impression d'être dans un nanar sur les combats clandestins.

"Écoute mon bonhomme, je n'ai pas l'attention de me coucher pour te faire plaisir. Ni de coucher d'ailleurs, donc tu peux arrêter de mater mes seins et me regarder droit dans les yeux. Voilà, c'est mieux. Si ça se trouve je vais me faire étaler par ton machin là-bas, mais peut-être pas. Alors fais-moi plaisir et contente toi d'annoncer la Bête du Bayou contre Hunter

- Hunter, comme le mercenaire ?

L'expression d'Alicia était indéchiffrable.

- Précisément"

L'homme haussa les épaules, disparut de nouveau dans un nuage de fumée pour réapparaître au milieu de l'arène.
A partir de là, Alicia n'entendit plus loin. Ni l'annonce du MC, ni les réactions du public. Elle était entrée en phase de combat, et toute son attention était concentrée sur son adversaire. Elle n'avait pas intérêt à perdre après avoir annoncé son identité devant toute la fange de New Orleans.
Au coup de sifflet du MC, la Bête du Bayou se rua sur elle, avec une rapidité surprenante. Elle ne s'était pas attendu à une telle vitesse et se prit le coup de plein fouet. Heureusement, ses réflexe prirent le dessus et elle roula sur elle-même pour éviter de se prendre un deuxième coup alors qu'elle se trouver déjà à terre. Titubant, elle se releva. D'accord, la brute était rapide et cognait fort. La suggestion de l'autre frimeur de courir autour de lui pendant un moment pour l'épuiser commençait à paraître séduisante, mais elle manquait sérieusement de panache.
Sa vision avait pris un sacré coup lors de l'attaque de la Bête, mais soudain, elle y revit comme en plein jour. Il lui fallu un moment pour comprendre que son côté animal avait commencé à prendre le dessus et qu'elle voyait désormais par ses yeux de caracal. Si elle n'y prenait pas garde, elle se transformerait complètement. Elle sentait que le bout de ses doigts s'allongeait également pour prendre la forme de griffes. Parfait. Dans ce type de combats illégaux, les transformations partielles étaient tout à fait autorisées, et ça lui donnera un certain avantage. A regarder son adversaire de plus près, il était probablement métamorphe également, elle discernait dans son visage quelques traits animaux. Peut-être un grizzly ou une autre bestiole massive de ce genre.
Alicia recula d'un bond et attendit la prochaine attaque de la Bête du Bayou. Il chargea de nouveau.
Féline, Alicia se ramassa sur elle-même, et lorsqu'il ne fut plus qu'à un mètre d'elle, la mercenaire se déplia comme un ressort et se projeta sur son adversaire. Son poids ne serait probablement pas suffisant pour le faire chuter, mais ce n'était pas son but. Sa main droite fusa dans les airs et de ses griffes, elle lacéra le visage de la Bête. Aveuglé, il tenta de lui asséner un coup pour la dégager mais elle se laissa tomber sur le sol et roula en boule entre ses jambes, pour le griffer de nouveau, cette fois au niveau des tendons d'Achille. Les plaies ne seraient pas suffisamment profondes pour les sectionner, mais ça lui ferait un mal de chien, et le ralentirait assez pour qu'elle ne puisse plus se faire surprendre.

Alicia prit soudain conscience du vacarme autour d'elle, et un éclair de lucidité lui vint. Elle ne devait pas achever le combat trop rapidement. Il y aurait peut-être un ou deux gogos pour continuer à parier pendant le combat, et il fallait donner l'impression que la Bête du Bayou avait une chance de vaincre.
A contrecœur, elle ralentit imperceptiblement sa vitesse, assez pour que son adversaire puisse lui asséner un coup sur l'épaule. Il frappait très fort, et une douleur aiguë lui traversa le bras. Pas de craquement, c'était bon signe. Il lui faudrait cependant plusieurs heures pour que son bras fonctionne de nouveau normalement. Le reste du combat se passa ainsi, Alicia esquivait les coups de la Bête, et le frappait ou le griffait à des endroits particulièrement douloureux. Elle reçu elle-même plusieurs coups dans l'affaire – dont un plutôt sérieux à la tempe – mais rien de grave. Lorsqu'elle estima que la plaisanterie avait assez duré, elle se ramassa une fois de plus aux pieds de son adversaire, mais plutôt qu'esquiver et passer derrière lui, elle se releva à toute vitesse, lui assénant un coup fracassant sous le menton. La Bête tituba, le regard dans le vide pendant quelques secondes, alors que la foule retenait sa respiration, et chuta enfin, et ne se releva pas.
L'arène explosa. C'était en tout cas l'impression qu'elle eût sous les cris de joie et les quolibets de la foule. Ses yeux avaient enfin repris leur forme normale, et ses mains étaient tout à fait normales lorsque le Maître de Cérémonie s'approcha d'elle et leva son bras dans les airs pour signifier sa victoire.
Après son combat, Alicia ne s'éternisa pas. Elle se dirigea rapidement vers l'endroit où elle avait posé ses affaire, se rhabilla, et utilisa les bandages ensanglantés autour de ses phalanges pour essuyer succinctement le sang qui coulait de sa tempe. Elle ne voyait pas Fox. Peut-être avait-il déjà collecté les paris. Alors qu'elle allait partir, le MC la rattrapa et lui tendit un rouleau de billets.

« Tes gains pour le combat de ce soir. N'hésite pas à revenir Hunter, tu pourrais gagner pas mal de pognon comme ça, on a besoin de combattants de ta trempe. »

Elle se contenta de hocher la tête, pris le rouleau de cash, et traversa rapidement la foule, ne lâchant qu'un « merci » à quelques félicitations. Une fois un peu plus à l'écart, elle sortit le rouleau de sa poche. 300 dollars. Ce serait ça de plus à partager avec Fox.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Finn Goodfellow
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Faussaire (de papiers) / Indic au BIAS
Age apparent: 24/25 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   Ven 28 Sep - 15:34

Adossé au milieu de la foule, Finn ne put retenir un sifflement entre ses dents lorsqu'on annonça le combat. Hunter, rien que ça ? Il n'avait beau pas être certain qu'Alicia soit réellement le mercenaire mentionné, si c'était le cas, il ne s'était pas planté sur le niveau de dangerosité de "la gerbille".  
Il n'était par particulièrement bon public pour ce genre de divertissement, les coups et la violence sans but, ça ne lui faisait ni chaud ni froid, et il ne comprenait que difficilement les cris quasiment hystériques de ses voisins. Enfin, c'était grâce à leur enthousiasme que l'entourloupe pouvait fonctionner.

Tandis que la métamorphe prenait le dessus, le renard commençait à sentir sur sa nuque quelques regards mécontents... Ah, il avait peut-être un peu trop surjoué la provocation, et on était sans doute en train de réaliser qu'on s'était fait pigeonner. Il ne vaudrait mieux pas trop traîner dans le coin après le combat. Alicia  -ou Hunter apparemment- n'avait peut-être aucun souci pour se défendre, mais lui ne tenait pas à finir en écharpe de fourrure.

Fox plissa les yeux devant les expressions de la combattante. Hmm, génial, encore un chat. Ses préférés. Elle avait nettement l'avantage de la vitesse, et devinant que l'affrontement touchait à sa fin, il se faufila vers le responsable des paris, près à récupérer la partie qu'elle ne pourrait pas toucher et à filer d'ici sans demander son reste.
Une salve d'acclamations accompagna le coup final et en quelques instants, ce fut négocié. Finn était extrêmement conscient de la grande gueule furieuse qui le cherchait déjà des yeux, et il se glissa rapidement dans une allée parallèle. Il ne restait plus à Alicia qu'à récupérer le reste. Vu la démonstration qu'elle venait de faire, elle devrait arriver sans encombre au bar.

Il hésita quelques instants. Il ne faisait clairement pas le poids face à la métamorphe, si elle le décidait, elle pourrait très bien garder tout le magot pour elle et se contenter de lui offrir un joli œil au beurre noir en récompense. Après tout, il n'avait pas récupéré tous les gains... le partage était approximatif et probablement mal réparti mais c'était mieux que rien. Était-ce réellement une bonne idée de la retrouver ?
Fuck it. Il avait commencé sa soirée sur les décisions risquées, peut-être que celle-ci paierait plus. Et puis, il ne pouvait s'empêcher d'être curieux. Hunter ? Sans rire ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4680-finn-goodfellow
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Recherche d'emploi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Recherche d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE II : Underground ¤ :: ║ Le Dédale ║ :: Le Walhalla-