Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Alicia Wildfire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Alicia Wildfire   Mer 27 Juin - 21:42

Alicia Wildfire a écrit:
État Civil

Décline ton identité

Nom : Wildfire

Prénom : Alicia, surnom "Hunter"

Espèce : Métamorphe

Âge : 78 ans

Âge apparent : 25 ans

Date de Naissance : 10 Décembre 1977

Situation de Famille : Célibataire

Profession / Activité : Mercenaire


Morphologie

Et donc à quoi tu ressembles ?


Apparence animale : Caracal

Taille : 1m70 apparence humaine, 45 centimètre au garrot en apparence animale
Poids : 60 kilos

Corpulence : Musculeuse

Couleur de cheveux : Cheveux noirs, quelques mèches de cheveux sont dans les tons fauves, rappelant son pelage

Couleur des yeux : Verts chartreuse (vert très clair, tirant sur le jaune)

Allure générale : Alicia est assez grande pour une femme, mais pas suffisemment pour attirer l'attention, ce qui lui va très bien. Un passant moyen la croisant dans la rue ne pourra voir en elle qu'une enième jeune fille gothique, mais lorsqu'elle le désire, elle peut paraître bien plus intimidante. Ce sont surtout ses yeux de couleur inhabituelle qui produisent cet effet. Des yeux verts clairs, paraissant jaune sous certaines lumières. Cela a tendance à mettre les gens un peu mal à l'aise et pas mal de personnes évitent de la regarder dans les yeux. Elle se déplace avec aisance, et ses mouvement félins peuvent rappeller son apparence animale pour un observateur attentif.

Allure vestimentaire : Malgré la chaleur étouffante de la Nouvelle-Orléans, Alicia affectionne les vêtements noirs, et s'habille souvent de façon à passer inaperçu.

Particularités éventuelles : Un certain nombre de cicatrices et quelques tatouages. Elle n'a jamais vraiment réussi à se débarrasser de son accent anglais, qui se remarque tout particulièrement aux Etats-Unis.


Caractéristiques magiques

Sparkles !


Couleur de l'aura étherique : Rouge
Couleur de l'aura astrale : Rouge


Psychologie

Dans ta tête.


Défauts : Alicia est quelqu'un de très solitaire. Cela veut dire qu'elle a du mal à s'attacher à une ou plusieurs personnes et même à se faire des amis. Il en résulte un mépris des conventions sociales assez pronnoncé. Ne vous méprenez pas, même si Alicia les connaît et sait les utiliser dans le cadre du travail, elle répugnera toujours à le faire dans la sphère privée. Cela veut dire que si vous l'invitez chez vous, elle pourra tout à fait se lever et partir alors que vous êtes en train de parler ou farfouiller dans votre frigo si elle a faim, sans vous demander au préalable l'autorisation. A l'inverse, elle est extrêmement territoriale et ne supportera pas que vous touchiez à ses affaires.

Qualités : Dans son travail, Alicia est extrêment professionelle. Si elle fait son travail par appât du gain, elle le fait aussi par plaisir, et une fois que vous l'avez engagé et qu'elle a accepté son travail, vous pouvez être sûr qu'elle ne vous trahira pas. A moins qu'elle ne découvre que vous vous êtes servi d'elle. Elle est aussi très honnête et ne mentira que très rarement (sauf dans le cas ou son travail l'exige). Elle refuse d'accepter des boulots d'assassins ou de tueurs à gage. C'est vraiment pas son truc.

Croyances : Que tout le monde à quelque chose à cacher

Religion : Aucune

Goûts : Alicia à un goût très pronnoncé pour la viande rouge dont elle se nourrit quasi exclusivement. Elle apprécie aussi les bons alcools forts tels que le rhum et le whisky. Fumeuse occasionnelle, elle est également passionnée de jazz et d'archéologie. Elle aime particulièrement être tranquille chez elle, avec un bon vynil d'Ella Fitzgerald, un roman d'aventures et un whisky. Elle apprécie également la chasse, sous sa forme animale, et les randonnées.

Talents, savoirs notables : Artiste martiale confirmée, elle sait aussi manier les armes de poing mais répugne à les utiliser. Sans être un hackeuse professionelle, sa connaissance en informatique lui permet de pouvoir infiltrer des bases de données relativement simples. Elle ne saura pas hacker le site du FBI mais pourra sans trop de difficulté cracker une boîte mail ou infiltrer un système de sécurité basique. Elle a également quelques connaissances en photographie, en art africain, et est amatrice de littérature et de jazz. Ses pérégrinations à travers le monde lui ont permis de se débrouiller dans un certain nombre de langues étrangères (français, italien, arabe, mandarin, russe). Elle parle couramment le portugais, langue de son pays natal.


(+) Espoirs, buts, rêves : Avoir suffisemment d'argent pour vivre confortablement et qu'on lui foute la paix.

(-) Angoisses, regrets, phobies : Regret de ne pas avoir connu sa mère, et de ne possiblement jamais connaître véritablement ses origines. A une peur panique d'avoir un jour à retourner en Angola.


Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ?
C'est plus facile de discuter avec eux. Au moins, ils ont une idée de ce que je peux traverser dans ma vie. Et je me fais moins engueuler quand je laisse des poils sur le canapé

Et votre sentiment vis à vis des Normes ?
J'ai toujours l'impression de devoir marcher sur des œufs avec eux. Puis parfois c'est des bon gros cons. Se faire chasser à coup de fusil c'est jamais très agréable. Les regards gênés quand j'annonce que je suis Métamorphe, c'est pas très agréable non plus. Mais en tant que clients, ils valent les Outres.

Êtes-vous satisfait de votre existence ?  
Franchement, ça pourrait être pire, je fais ce que je veux, quand je veux et du moment que j'ai du pognon et qu'on me fout la paix, ça me va.

Possibles évolutions ou objectifs futurs : Travailler avec une organisation en particulier (BIAS par exemple, ou même des trucs complètement illégaux, Alicia n'est pas regardante), ou même trouvr un job plus fixe, Tisser des relations sociales.


Particularités éventuelles : Alicia acceptera à peu près n'importe quel boulot, de la convoyeuse d'arme au boulot de détective privé alors n'hésitez pas à la contacter !


Relations sociales

Présente nous tes potes !


Un compagnon de Meute ?
C'est moi mon compagnon de meute

Un calice ?
CALICE

Un familier ?
FAMILIER

Un zombi ?
ZOMBI

Votre vodoun ?
VODOUN

Un animal de compagnie ?
Un chat noir du nom de Fats Waller

Un meilleur ami ?
MEILLEUR_AMI

Relations particulières notables :


Antécédents

C'est le moment de raconter sa vie


Quelque chose à dire sur votre Famille ?
Orpheline de mère. Père héritier d'une riche et prestigieuse famille anglaise. Vit toujours en Angleterre. Fille unique.


Événements de votre passé qu'il convient de connaître :  

Une chose est sûre, c'est que lorsqu'on naît avec le goût du sang et de la poudre en bouche, c'est difficile de se dire que la vie peut fonctionner différemment.
Je suis née en 1977. Je sais, quand on me voit comme ça on ne dirait pas, mais si vous m'interrompez, on ne va jamais s'en sortir. Mes parents ? Je n'ai aucune idée de qui était ma mère, mais je sais que mon père était un journaliste anglais, correspondant de guerre. Ils se sont rencontrés en Angola, en pleine guerre civile (et si tu n'es pas au courant, renseigne-toi sur internet, je ne m'appelle pas Wikipédia). A la base, le paternel était parti là-bas pour documenter le conflit, mais ils s'est fait capturer par des indépendantistes. Et visiblement, être tenu en captivité, ça donne envie de fricoter avec ce qu'on a sous la main. Je suis donc née dans un camp de prisonniers et j'y ai vécu les premières années de ma vie, et je peux vous dire que c'était pas très marrant. J'aimerais pouvoir vous raconter une histoire où tout fini bien, que mes parents ont réussi à s'échapper et qu'on a tous vécu heureux loin de toutes ses horreurs, mais la vérité c'est que ma mère est morte en couches. Mon père quand à lui, je n'avais aucune idée de qui il était. Je ne me souvienais pas de lui. J'avais par contre hérité de son nom de famille. Je me suis fait élever par les gens présents dans le camp de prisonniers, et très vite, on m'a mis une arme dans les mains. Vous avez déjà entendu parler des enfants soldats ? Ben voilà. Très rapidement, nos geôliers m'ont arraché aux autres prisonniers, m'ont collé une arme dans les mains et m'on appris à m'en servir. Ils ont aussi commencer à m'endoctriner avec leur idéologie à la con. J'étais peut-être une petite blanche, mais j'étais avant tout un cerveau malléable et de la chair à canon à portée de main. C'était...une période de ma vie très difficile. Je n'ai pas très envie d'en parler. C'est à peu près à cette époque là que j'ai découvert que je n'étais pas vraiment comme les autres. Métamorphe, voilà comment on appelle ça. Même si à l'époque, moi on m'appelait : « c'est quoi ça ? AAAAHH ! Tue-le ! Tue-le ! ». Je m'étais peut-être transformée avant, mais si c'est le cas, je n'en garde aucun souvenir. N'empêche, ça a été bien pratique pour pouvoir se tirer de là inaperçu. C'est facile de rattraper un gosse qui essaye de s'enfuir, par contre, un félinoïde sur quatre pattes qui court à 70 kilomètre/heure, c'est beaucoup moins évident. Je me suis donc retrouvée livrée à moi-même, en pleine zone de guerre. J'ai passé plusieurs moi comme ça, seule, sous ma forme animale. Je n'avais pas encore très bien compris le truc pour devenir de nouveau humaine, mais ce n'était pas très important. Ca m'a permis de survivre plus facilement, en chassant ce que je pouvais trouver à portée de crocs. C'est fou ce que ça fait faire l'instinct. Heureusement pour moi, je suis tombée quelques mois plus tard, sur des soldats de l'ONU. J'avais enfin compris comment faire pour changer de forme, et je ne vous raconte pas la gueule qu'ils ont tirée quand ils ont vu une petite blanche d'une douzaine d'années se pointer dans leur campement. Je connaissais mon nom, Alicia Wildfire. Et par un coïncidence extraordinaire, eux ils connaissaient mon père. Jim Wildfire, correspondant de guerre anglais. Douze ans plus tôt, il s'était fait capturer et avait réussi à se tirer de là. Autant vous dire que j'avais pas très envie de le rencontrer. Je veux dire, quel genre d'homme se tire d'une zone de guerre en laissant en plan une femme enceinte jusqu'aux yeux ? J'ai été rapatriée en Angleterre en toute urgence et réunie avec mon père. Figurez-vous que le paternel faisait partie d'une riche famille anglaise. Le genre de famille dont tous les membres ont une particule avant leur prénom, comme Sir ou Lady. Papa, c'était un peu le mouton noir de la famille. Au lieu de devenir avocat comme son paternel à lui il avait choisi le journalisme.
Les retrouvailles furent compliquées. Se savoir tout à coup père d'une gamine à demi sauvage qui ne sait pas lire mais qui par contre sait se servir d'un FAMAS, ça choque un peu. Pour sa défense, il a fait un bon boulot. Il m'a appris à lire et à écrire lui-même, et m'a inscrite dans les meilleures écoles du pays. En voyant que j'avais quelques petits problèmes pour contrôler mes pulsions (ben oui, être Métamorphe et avoir vécu les premières années de sa vie dans un pays en guerre, ça n'aide pas), il m'a inscrite à des courts d'arts martiaux. Figurez-vous que Papa était un métamorphe lui aussi. Et toute la famille Wildfire aussi. Ca m'a pas mal aidé à comprendre mes pouvoirs est ce que je pouvais faire ou pas. J'avais déjà compris quelques trucs toute seule mais toute la famille s'est décarcassée pour être sûre que je comprenne toutes les implications de mon statut. Par contre, ils n'avaient jamais vu de Cracal de leur vie, et mon apparence animale détonnait et détonne toujours quelque peu dans les repas de famille. A 18 ans, je me suis engagée dans l'armée. Honnêtement, je ne savais pas vraiment quoi faire d'autre de ma vie, et je pense que j'avais quelques problèmes psychologiques non résolus. Ca a été difficile au début. Essayer de cacher aux tests de recrutement qu'on est plus rapide, plus résistant et plus fort que l'humain moyen, c'était un sacré défi. J'y suis restée 10 ans, et je vous avoue que c'était pas facile. On ne dirait pas comme ça mais je suis très réfractaire à l'autorité. J'ai eu pas mal de sanctions disciplinaires et je suis passée à deux doigts de me faire virer. Puis à ma sortie, j'ai entamé des études de journalisme. Papa était tellement fier. L'armée, il avait eu du mal à digérer, mais le journalisme, ça c'était respectable. J'ai bossé là-dedans pendant plusieurs années, et fait pas mal de free-lance. L'avantage quand on a un entraînement militaire, c'est que ça permet de savoir comment se faire discrète et se faufiler un peu partout pour prendre THE photo scoop.

Après ça, j'ai enchaîné pas mal de petits boulots. Rester à un seul endroit ne m'intéressait pas trop, et le journalisme, c'est sympa mais pas assez excitant à mon goût. Je voulais voyager, voir le monde. Du coup, je me suis balladée à droite à gauche, en vendant mes talents au plus offrant. J'ai été garde du corps, j'ai passé des marchandises de contrebande un peu partout autour du globe, la vie quoi ! Mon père, lui, pense toujours que je suis journaliste. Vu qu'il m'arrive de temps en temps de louer mes services à tel où tel journal dans le monde, c'est cohérent. Mon nom apparaît sur un article et il est content. Je pense qu'il pense toujours qu'un jour je gagnerais le Pullitzer. Il ne m'a jamais dit qui était ma mère. Chaque fois que j'ai essayé de lui en parler, j'ai pu voir une ombre passer sur son visage. Je crois qu'il ne se pardonnera jamais de l'avoir abandonnée. Et je le comprends. Même si je l'aime de tout mon cœur, j'ai moi aussi du mal à lu pardonner.

Dans mon vrai boulot - celui de mercenaire - j'ai choisi le nom de code "Hunter". Je l'ai chopé dans un bouquin de Neil Gaiman et je trouvais ça classe. Je préfère que mes clients n'apprennent pas forcément mon véritable nom. Dans mon métier, ça fait vite boule de neige ces trucs là. Et vu que je trempe souvent dans des trucs pas très légaux, je préfère avoir un nom de code.

Quoi ? La Révélation ? Pour tout vous dire, je suis un peu passée à côté. En 2010, j'aidais un groupe de journalistes français à faire un reportage sur la faune et la flore des îles Féroé, et c'est un peu loin de tout.Par contre, quand j'ai vu ce qui a suivi...des massacres d'Outres dans plusieurs pays du monde, un racisme non dissimulé de la part de certain Normes, puis plus de droit de vote, moins de droits en général..et heureusement que j'avais quitté l'armée à cette époque là, parce que maintenant, c'est impossible pour les Outres de rejoindre des corps militaires. je crois que c'est aussi une des raisons qui m'a poussée vers le mercenariat. Un client privé se fout pas mal de qui vous êtes du moment que le boulot est fait. Bon, je ne met pas forcément que je suis une Métamorphe sur mes cartes de visite et la plupart de mes clients l'ignorent. Mais bon, c'est vrai que parfois, ça fait de la bonne pub. Certains Normes aiment bien engager des Outres comme moi. Ça fait classe dans les dîners mondains et on a cette espèce d'aura mystérieuse qui peut parfois attirer le chalant.
Ceci dit, je suis toujours en colère. Pour moi, la Révélation n'a rien apporté de bon, si ce n'est plus de morts, et plus de répression. J'ai grandi dans un pays en guerre, et croyez-moi, je ne suis pas pressée de voir ce genre de choses arriver de nouveau. Malheureusement, avec ces nouvelles lois que les politiciens nous pondent tous les ans, et qui nous marginalisent et réduisent encore et toujours nos droits, j'ai bien peur qu'un conflit soit inévitable.
Pour ce qui est de la Grande Révélation et de l'arrivée dans notre existence des Faës, je trouve ça terriblement excitant. Et ça fait potentiellement des nouveaux clients, et de nouveaux alliés. Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de discuter vraiment avec des Faës pour le moment hélàs.



Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous en êtes natif ?
J'ai fini par arriver à la Nouvelle-Orléans un peu par hasard : j'ai toujours adoré le jazz, et New Orleans est le berceau du jazz. J'y étais allée par curiosité et je suis tombée amoureuse de cette ville, au point de m'y installer. Ma réputation de mercenaire m'a précédée (et ouais, on ne fait pas ce boulot pendant plus de 30 ans sans acquérir une petite réputation), et je n'ai pas trop de mal à trouver du boulot. J'ai bossé pour l'Organe en free-lance pour leur filer des photos et des infos juteuses, pour des particuliers pour des petits boulots de garde du corps, j'ai même fait un peu de hack par-ci par là. Hein ? Comment j'ai appris ça ? On n'est pas dans le métier depuis aussi longtemps que moi sans apprendre des trucs utiles. Mine de rien, c'est un boulot en constante évolution, faut que je reste à la page !


Bas les masques

Dans l'étrange monde de l'irl...


Derrière l'écran, vous êtes : Une rôliste grandeur nature et sur table qui décide de se mettre au JDR online

Vous serez souvent là avec nous ?
Tout dépendra. Je suis pas mal occupée en ce moment, mais normalement je serais là minimum une fois par semaine. Si je suis lancée, je réponds généralement assez vite.

Comment avez-vous connu Voodoo Child ?
Par Tour de Jeu

Avez-vous déjà un double/multi compte ?
Nope

Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ?
Nope

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ?
Ouip !


Dernière édition par Alicia Wildfire le Mar 14 Aoû - 17:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Ailin Dyce
Vamps
avatar

Identification
Emploi: Maîtresse Vampire, ex-strip-teaseuse aux Plaisirs Coupables
Age apparent: 21 ans
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Alicia Wildfire   Mer 27 Juin - 23:24

Hey ! Very Happy

Ton personnage est très cool en l'état et on va pouvoir le valider direct ! Malgré tout on va revenir sur quelques détails anodins, juste pour fixer deux trois trucs qui pourraient être encore un peu flous :

Citation :
Couleur de l'aura éthérique : Je n'ai pas encore vu sur le forum de points expliquant les auras, mais j'ai peut-être mal cherché, donc n'hésitez pas à me l'indiquer que je puisse rectifier ça
Comme toute créature vivante, sauf les faës, tu possèdes une aura. Rien ne t'oblige néanmoins à remplir cette section comme tu n'es pas wiccane. Si malgré tout tu en as l'envie tu trouveras les infos nécessaires ici :
http://www.thevoodoochild.com/t4172-2-l-aura

Citation :
Figurez-vous que Papa était un métamorphe lui aussi. Et toute la famille Wildfire aussi. Par contre, mon apparence animale les a un peu choqués. Eux, c'était tous des Lynx d'Europe, bien propres sur eux, et là je débarque, un Caracal. Ça fait tâche. On ne sait pas vraiment d'où ça vient
Je rappelle qu'il n'y a aucune prédisposition génétique au totem qui dépend entièrement de la personnalité de l'individu ! Cependant, l'éducation évidemment joue, le milieu social, culturel, etc, donc ce passage est parfaitement valable écrit comme tel (mais je préfère toujours faire trop de rappels que pas assez Razz)

Citation :
A 18 ans, je me suis engagée dans l'armée. Honnêtement, je ne savais pas vraiment quoi faire d'autre de ma vie, et je pense que j'avais quelques problèmes psychologiques non résolus. J'y suis restée 10 ans, et je vous avoue que c'était pas facile. On ne dirait pas comme ça mais je suis très réfractaire à l'autorité. J'ai eu pas mal de sanctions disciplinaires et je suis passée à deux doigts de me faire virer.
C'était pré-révélation donc c'est totalement ok. Post-révélation, en Angleterre ça s'est probablement passé comme aux USA : pas d'outres dans l'armée (sauf programmes de tests spéciaux). Par contre ça signifie que ton personnage a dû faire des efforts monstrueux pour donner l'impression d'avoir des capacités physiques "normales", et que personne ne se doute de rien.

Citation :
Mais c'est vrai que j'ai été heureuse de ne plus avoir à me cacher. Bon, je ne met pas forcément que je suis une Métamorphe sur mes cartes de visite et la plupart de mes clients l'ignorent, mais ça fait du bien de savoir que je n'aurais plus à m'enfuir en courant alors que les balles de fusil sifflent autour de moi. Enfin...pas parce que je suis une Outre en tout cas.
Tu veux dire par là que les chasseurs auront fait plus gaffe de peur de tirer sur des humains transformés ? En tous les cas même si tu as échappé à la semaine noire dans les îles Féroé, nuançons un peu : les outres suite à la Révélation ont perdu beaucoup de droits (dont celui de voter, certains de pratiquer leur art, ou de se présenter à tel ou tel poste...). Ils ont commencé à être regardés de travers, ostracisés, et sont devenus la cible d'organisations dangereuses telles que le TPH. Donc c'est pas forcément tout rose (et tu auras pu justement te prendre d'autres type de balles, genre en argent, de la part de certains personnages désireux de t'en faire voir juste parce que tu n'es pas norme. Ou, dans le cadre de ton boulot, sachant exactement à qui ils avaient à faire et utilisant les armes adéquates, de ce fait).

De là je te laisse modifier ou ne pas modifier ce  que tu veux Very Happy. Ça ne bloque pas la suite des événements :

Te voilà validée ! ;). Voici la marche à suivre maintenant. Tu dois :
  • Créer ton Carnet Mondain et ton Inventaire, ainsi que tes Correspondances.

  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).

  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.

  • Tu peux te faire des sous et te faire aimer par le staff en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment devenir riche, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.

  • Nous rejoindre sur notre serveur Discord si tu es intéressée par l'idée d'échanger un peu plus avec nous ! (Le serveur est aussi une bonne source d'informations).

  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil (juré, on ne spam pas) et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !

Et voilà !
Bienvenue sur The Voodoo Child What a Face

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3339-ailin-dyce
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Alicia Wildfire   Mer 27 Juin - 23:45

Merci beaucoup ! Modifications faites, je remplis le reste ! :p
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Alicia Wildfire
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Mercenaire - Nom de code
Age apparent: 25 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Alicia Wildfire   Mar 14 Aoû - 17:46

Coucou ! J'ai modifié quelques trucs dans la fiche, je vous ai mis tout ça en gras.

Citation :
Particularités éventuelles : Un certain nombre de cicatrices et quelques tatouages. Elle n'a jamais vraiment réussi à se débarrasser de son accent anglais, qui se remarque tout particulièrement aux Etats-Unis.

Citation :
Talents, savoirs notables : Ses pérégrinations à travers le monde lui ont permis de se débrouiller dans un certain nombre de langues étrangères (français, italien, arabe, mandarin, russe). Elle parle couramment le portugais, langue de son pays natal.

Citation :
Sur la Révélation :Quoi ? La Révélation ? Pour tout vous dire, je suis un peu passée à côté. En 2010, j'aidais un groupe de journalistes français à faire un reportage sur la faune et la flore des îles Féroé, et c'est un peu loin de tout. Par contre, quand j'ai vu ce qui a suivi...des massacres d'Outres dans plusieurs pays du monde, un racisme non dissimulé de la part de certain Normes, puis plus de droit de vote, moins de droits en général..et heureusement que j'avais quitté l'armée à cette époque là, parce que maintenant, c'est impossible pour les Outres de rejoindre des corps militaires. Je crois que c'est aussi une des raisons qui m'a poussée vers le mercenariat. Un client privé se fout pas mal de qui vous êtes du moment que le boulot est fait. Bon, je ne met pas forcément que je suis une Métamorphe sur mes cartes de visite et la plupart de mes clients l'ignorent. Mais bon, c'est vrai que parfois, ça fait de la bonne pub. Certains Normes aiment bien engager des Outres comme moi. Ça fait classe dans les dîners mondains et on a cette espèce d'aura mystérieuse qui peut parfois attirer le chalant. Ceci dit, je suis toujours en colère. Pour moi, la Révélation n'a rien apporté de bon, si ce n'est plus de morts, et plus de répression. J'ai grandi dans un pays en guerre, et croyez-moi, je ne suis pas pressée de voir ce genre de choses arriver de nouveau. Malheureusement, avec ces nouvelles lois que les politiciens nous pondent tous les ans, et qui nous marginalisent et réduisent encore et toujours nos droits, j'ai bien peur qu'un conflit soit inévitable.
Pour ce qui est de la Grande Révélation et de l'arrivée dans notre existence des Faës, je trouve ça terriblement excitant. Et ça fait potentiellement des nouveaux clients, et de nouveaux alliés. Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de discuter vraiment avec des Faës pour le moment hélàs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4746-alicia-wildfire#76403
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alicia Wildfire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alicia Wildfire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-