Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Sous les feux de Litha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Solvejg Arnfinsdóttir
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Sage-Femme/Médecine naturelle
Age apparent: 30 ans
Dangerosité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Mar 26 Juin - 19:18

Solvejg avait relevé la tête en entendant l'explosion. Agacée, elle regarda les deux jeunes qui avaient provoqués la commotion. À leur place, à leur âge, elle aurait eu le droit à tout un sermon si elle avait fait un tel usage de la magie.

Elle soupira; vraiment, un vrai cirque...

Regardant le nouveau candidat, elle se demandait bien ce qu'il allait sortir comme bêtise lui aussi. Il avait l'air très digne, très respectable même... mais ça ne voulait rien dire ici...

Pourtant, à son grand étonnement, il était, comme il paraissait, sage et posé. Comme elle, il semblait penser que, sans courber l'échine et montrer l'autre joue, il ne fallait pas non plus entrer en guerre avec les Normes.

-Mmmmm...

Intéressant... Elle ne savait pas si d'autres allaient se présenter, mais, de par son discours et son âge, ce Monsieur Cyan avait gagné des points et, jusqu'à maintenant, son vote...
Revenir en haut Aller en bas
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Mer 27 Juin - 0:27

Un nouveau soupir d'agacement, plus marqué celui-là. Précieuse est agacée. Vraiment. Et pourtant, il en faut, pour que la wiccane au chapeau témoigne de l'agacement réel. Seulement, cette mascarade, c'est le pompon.

Cela fait déjà trois mois qu'elle se coltine volontairement toutes les réunions de sa communauté d'abrutis. Trois mois qu'elle ferme le Club, faisant une croix sur des sommes considérables, pour écouter un Bisounours parler sur un ton rempli de fleurs et d'arc-en-ciel de se laisser gentiment marcher sur les pieds par des normes assez stupides pour penser qu'ils allaient réellement pouvoir les menacer de les priver de leur aura... apparemment, ils n'avaient pas tort, puisque si toutes les hiérarchies wiccanes étaient comme celles de na Nouvelle-Orléans, ils étaient bien partis.

Trois mois qu'elle supportait donc des réunions et des discours qui l'irritaient au plus haut point, mais auxquels elle se forçait de participer parce que, franchement, qui allait prendre les choses en main sinon ?

Et tout ça pour quoi ? Pour écouter des imbéciles leur dire de faire confiance au Dieu et de se lancer dans des campagnes écolos, bouffer du piment, se prendre du poil à gratter et se faire exploser de la peinture dessus !

Précieuse aurait déjà été assez énervée comme ça pour faire une connerie. Mais évidemment, il a fallu que Skyler en rajoute. Ce russe et sa grande gueule, incapable de choisir une bonne occasion de se taire, qui ne faisait pas autant le malin quelques minutes plus tôt mais qui préférait qu'on l'oublie.

Elle avait failli complimenter son usage des mots un peu plus tôt, pour avoir réussi à calmer aussi efficacement sa bestiole. Elle ne regrettait pas de ne pas l'avoir fait, car actuellement, tout ce qu'il méritait, c'était le regard le plus noir de sa collection.

Pour ce que ça allait lui foutre.

Le sol se mit légèrement à trembler. Les Tables d'Olaria étaient le lieu de réunion des wiccans pour une raison : des lignes telluriques se rassemblaient ici, ce qui permettait un usage plus aisé de la magie des Lignes. Précieuse perdait rarement son sang froid, et heureusement : grâce aux enseignements de son père, le Feu était la première magie qui lui venait dans ce genre de situation. Comme tout ado sur les nerfs, mais avec une excellente maîtrise en plus.

Mais les Dieux intervinrent et ce fut probablement ce qui permit de calmer efficacement la sorcière. Le nuage de piment se dissipa et ses jambes la grattèrent moins (bien qu'elle ne soit pas convaincue qu'il s'agisse là d'une intervention divine, mais plutôt de son propre énervement qui avait occulté le reste). Précieuse ferma les yeux pour reprendre le contrôle et décida de rester ainsi tout le long du discours du nouveau candidat, qu'elle reconnut comme celui ayant appuyé leur cause, à Skyler et à elle, lors de la réunion qui avait suivi la promulgation des lois. Il disait des trucs censés. Ca changeait. Il n'avait pas tout à fait le bon discours, mais au moins il savait faire la part des choses. Et il parlait de prendre des décisions concernant l'actualité, pas de laisser une bande d'esprits vaporeux décider si oui ou non ils souhaitaient intervenir.

C'était déjà beaucoup mieux que tout ce qu'elle avait eu à supporter jusqu'à présent. Et heureusement, parce qu'un autre discours ridicule à la place de celui d'Artémis Cyan et on aurait probablement pu entendre le sol gronder.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
John Doe
Animation
avatar

Identification
Emploi: Transformiste
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Sam 30 Juin - 16:01

Hansel Holtzman :

Malgré l'intervention des Dieux, l'atmosphère est un peu tendue (sauf pour un petit groupe de personnes comprenant les fauteuses de trouble, la dernière candidate à s'être exprimée, et un wiccan particulièrement turbulent qui semble apprécier le spectacle -Hansel ne se souvient pas de son nom, simplement de l'avoir rarement vu aux diverses réunions). L'homme des Bois adresse donc un signe de tête encourageant à Artémis, qui va en avoir besoin pour se faire entendre dans ce chaos.

Lui-même ne lui prête qu'une oreille -cependant très attentive- tandis qu'il cherche dans les replis de sa robe quelque chose qui pourrait calmer les esprits. Il trouve rapidement une fiole qu'il ouvre, et dont le parfum entêtant s'infiltre dans toutes les narines présentes. Une potion d'apaisement, pour calmer les plus hargneux, qu'ils soient dans l'euphorie ou l'agacement.

"Je vous remercie, Cyan, pour ce discours rondement mené malgré une situation... particulière. Simalin, si vous voulez bien me rejoindre."

En espérant que la potion, dans son trop bon effet, n'endorme pas les plus calmes... Mais comme la communauté n'avait fait que la humer, les réactions ne devraient pas être trop prononcées...


Un homme d'apparence assez jeune se lève. Il a les cheveux sombres, les yeux clairs. Parmi ceux qui ne le connaissent pas, beaucoup de wiccans présents lui penseront des origines natives américaines. Sa démarche et son sourire aériens font penser à ceux de Guennola. De ce fait on entend quelques raclements de gorges agacés, malgré l'effet de la potion lancée par Hansel sur la communauté, destinée à calmer les esprits échauffés.

Arrivé dans le cercle, cependant, Simalin ne commence pas à discourir. Il se tourne respectueusement vers le Grand Mage sortant et lui adresse quelques paroles :


"Permettez-moi de vous assister. Je pense que cela ne fera pas de mal, nous avons tous besoin d'une pause pour nous remettre de ces.. émotions."

Avec un amusement non feint, il touche la tâche jaune canari qui orne son bras, observe l'assistance, puis s’assoit par terre.

"Avant de discourir, je souhaiterais vous faire profiter d'un chant originaire de ma terre natale. Je serai avec vous d'une totale transparence : c'est un mantra aborigène. Nous voilà tous calmés. Je crains, cependant, que nos facultés de concentration soient atteintes par plusieurs... aléas passés. Puisse cette méditation vous aider à focaliser votre esprit sur l'important, ainsi qu'à éliminer toute trace de subjectivité passée, présente, et future. Je dois d'ailleurs féliciter Monsieur Cyan pour son sang-froid admirable, ainsi que pour l'excellent discours qu'il vient de prononcer, malgré des circonstances difficiles."

Sur ce, Simalin ferme les yeux, assis en lotus, le dos droit. Sa main se referme sur les colliers qu'il porte et il commence à jouer avec, ce qui paraît l'aider à entrer dans l'état de conscience nécessaire au mantra qu'il se met bientôt à chanter d'une voix de ténor léger pleine, envoûtante. Les chants, les mantras aborigènes étaient de ceux qui permettaient la magie des rêves. Ils sont pour la plupart tout particulièrement tournés sur la modification des états de conscience.

Tous les wiccans présents sentent les lignes glisser avec souplesse contre leur peau, comme les caresses d'une onde sous-marine. Les pensées annexes, intrusives, s'en vont. Le discours de chaque candidat passé leur revient avec clarté. Toute émotion négative disparaît, remplacée par une conscience apaisée d'être à cet endroit, à l'instant présent, bariolé de tâches ou non : cela n'est finalement qu'un détail anodin, sans rapport avec la raison de leur présence ici, ce soir.


Simalin Underwood :

Pendant entre cinq à dix minutes, le travail de Simalin dure et fait passer à tout le monde un très bon moment. Puis, doucement, subtilement, il bat en retraite. Le chant s'arrête. Tout le monde s'éveille. Le candidat australien s'appuie sur le sol afin de se relever. Après s'être frotté les mains pour balayer la terre, il sourit avec bonté à l'assemblée entière et reprend comme si de rien n'était :

"Je ne vous le cacherai pas, encore une fois il est ici question d'être entièrement transparent : j'ai beaucoup en commun avec certains candidats qui sont déjà passés. Je viens d'Australie et de ce fait, les figures par lesquelles nous nous représentons les divinités de la Wicca sont différentes. Soyez sûr, cependant, qu'elles représentent les mêmes entités qui, dans ma vie, ont et ont toujours eu, une importance majeure. C'est parce que nos Divinités ont décidé de se montrer à nous, ici, en cette période et pour la première fois depuis des temps immémoriaux, que j'ai décidé de quitter mon pays et de rejoindre la Nouvelle-Orléans. Je ne répéterai pas ce qui a déjà été dit par d'autres."

Il jette un coup d’œil malicieux du côté de la candidate irlandaise.

"Cependant, il est effectivement des points qu'en tant que Grand Mage, celui qui sera élu devra aborder sans attendre. Nos relations conflictuelles aux normes, avec ces nouvelles lois passées, ne peuvent être ignorées. Elles ne peuvent non plus être considérées comme l'unique sujet par lequel notre Communauté doit se définir, et définir ses priorités. J'espère ces soucis transitoires. Cela ne signifie pas qu'il faut y demeurer sourd et choisir l'absence d'action : tout d'abord, n'oublions pas que nous ne sommes pas les seuls concernés par cette affaire. Il est primordial que la communauté wiccane se mette en relation avec toutes les autres communautés outres, en dépit des inimitiés connues, afin de faire front commun contre ces mesures. Ensuite, il existe des problèmes qui nous sont spécifiques : cette loi de démagification forcée pourrait être, selon moi, parfaitement anticonstitutionnelle et il est primordial que nous le fassions vérifier par des professionnels expérimentés. S'y plier serait parfaitement contre toute forme d'éthique. Que les Dieux, et que votre Conscience vous guident... Au-delà de ces premières actions, nous devrons nous adapter aux réactions de ceux entre les mains desquelles se trouvent les rennes."

L'air malheureux, il hoche la tête de droite à gauche. Le sujet paraît l'émouvoir tout particulièrement.

"Mais le rôle que j'envisage ne doit pas s'arrêter à cela : il s'agit de survie. Que ferons-nous ensuite, et pendant ?  Cette ville est peut-être celle qui, dans le monde wiccan, a de nos jours la plus grande importance : on y trouve la Source. On y trouve aussi une excellente communauté. Cette ville regroupe un nombre de grands talents inhabituel. je ne pense pas que cela soit le fruit du hasard."

On ne sait pas comment Simalin le sait, mais cette fois-ci, il ne paraît pas vouloir s'expliquer.

"Il est primordial que nous travaillions ensemble, plus souvent, de manière plus soudée. Je suis persuadé que cette Communauté est capable d'exploits historiques. Si il existe un endroit où il se pourrait que nous arrivions à retrouver l'usage des arts perdus des Rêves, ou du moins à grandement avancer dans ce sens, c'est ici, avec l'aide de tous. Avec votre aide, c'est un projet que je voudrais pouvoir mener à bien. Je souhaiterais aussi ouvrir le dialogue, et nouer de solides relations entre cette brillante communauté et celle dont je suis issu, à Melbourne : le fruit de notre travail commun pourrait être extraordinaire. Evidemment, le Magie des Rêves est mon cheval de bataille et ceux qui me connaissent le savent déjà. Il existe tant de potentiel dans cette cité... Tout en restant prudent, raisonnable, je serai hautement curieux d'entendre vos propres attentes. Nous sommes capables de sorts communautaires exceptionnels. Ne gâchons pas notre potentiel. Débridons notre imagination."

Le discours de Simalin semble vouloir s'arrêter tout simplement... Là-dessus. Il émet un bref rire. Les yeux pétillants, ensuite, il s’assoit avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Mar 3 Juil - 0:56

Précieuse hausse un sourcil en entendant le nom de Simalin. Elle n'avait rien contre le bonhomme, qui avait certes des allures de mystique mais une conversation intéressante -quand on passait au-dessus des mentions de déités régulières. Cependant, elle ne s'attendait pas à ce qu'il se présente. Elle savait qu'il était resté dans le coin pour observer la Source et qu'il passait là-bas le plus clair de son temps. Allait-il leur servir un autre discours ésotérique ? Parce qu'ils avaient eu leur dose.

L'intervention des mantras était bienvenue. Même si la sorcière ne connaissait pas grand chose de cette magie, elle était obligée d'en reconnaître l'efficacité : allié à la potion qu'Hansel avait utilisée, elle se sentait maintenant bien plus apte à écouter la suite des discours.

Ce qu'elle fit avec un étonnement qui eut du mal à ne pas se voir sur son visage, tant la décontraction avait réussi. Elle ne s'attendait pas à ce que l'aborigène soit aussi cohérent et ait de réels plans. Elle pourrait presque lui offrir son vote.

Presque.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Jeu 5 Juil - 23:57

Artémis oscilla très légèrement la tête au rythme du mantra, écoutant le chant ensorcelé. Il n'y avait pas à dire, c'était un beau sortilège, qui eut au moins l'effet de verser un peu de calme pur sur l'assemblée échauffée.

Son visage détendu et pétillant d'appréciation magique se ferma petit à petit, alors que Simalim se mettait à parler, passant le discours au crible de son sens critique. Sans que son regard n'en devienne agressif, il devint notablement plus froid.

Il était d'accord avec de nombreux points soulevé par l'Australien. Il fallait admettre que le potentiel de magie communautaire de la NO était énorme, et la perspective de retrouver les chemins perdus de la magie des rêves titillait une curiosité presque enfantine quelque part loin dans son esprit.
C'était des promesses de magie, de savoir, de connaissance qui lui étaient proposées. Les mêmes promesses qui l'avaient mises sur la voix de la Wicca, et qui l'avait guidé jusqu'à cet instant précis.

Pour autant, un point particulier referma un peu plus le visage du vieil homme. "Au-delà de ces premières actions, nous devrons nous adapter aux réactions de ceux entre les mains desquelles se trouvent les rennes." Simalin offrait certes des perspectives d'avenir qui auraient fait saliver plus d'un érudit, mais toute promesse de progrès magique ne vaut rien si les Wiccans devaient se voir retirer leurs droits de culte.

Et que la sanction de démagification soit anticonstitutionnelle ou non ne changeait rien au problème de fond: aussi triste que cela soit, la Constitution était un texte écrit par des Normes, et qui ne touchait dans le fond que leur intérêt (qu'il soit moral ou non). Les Constitutions changent, en fonction des siècles et des mentalités. Cette sanction n'était pas "seulement" en infraction à un texte norme: elle portait atteinte à des droits plus intrinsèques que ceux de la Société qui les entouraient. Elles annonçaient une attaque sur leur droit d'exister.

Pour autant, Cyan nota le visage et le nom de l'Australien dans sa tête. Ses conseils pourraient s'avérer précieux, et ses connaissances en magie des Rêves (certes juste théoriques jusque là) passionnantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Raphaël Lunäah
Wiccans
avatar

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Sam 14 Juil - 12:31

Le Mantra eut de quoi capter l'attention de notre tornade bleue, la calmer et la rendre un peu plus encline à noter mentalement ce qu'il eut fallut.

Raphaël avait écouté Simalin, enfin elle avait d'abord fait plaisir à sa vue avant de se concentrer sur ce qu'il racontait. Si elle trouvait ses intentions un temps soit peu louable, et qu'elle fut d'accord avec le discours du jeune homme sur bon nombre de point. Elle ne le trouvait néanmoins pas assez incisif, pour Raphaël il manquait de cette personnalité de Leader.

Pour Raphaël, oui c'était de la survie, mais c'était pas se planquer toujours plus derrière l'aide des autres et de multiples procédés qui arrangerait quoi ce soit. Il fallait que les Wiccans se battent pour leur statut, pour leur magie. La jeune fille se fichait bien de ce que pouvait penser les Normes, tout ça ce n'était que de la Jalousie mal placée, rien de plus rien de moins.

Il était beau, envoutant, mais il n'aurait pas son vote. Enfin maintenant qu'elle y pensait est-ce qu'elle avait le droit de voter ? Elle n'avait pas demandé sa mère quoi ce soit sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Lun 16 Juil - 15:29

Le cri de Skyler fut celui d'un ralliement inattendu, mais des plus opportuns : il n'aurait pas cru que cette soirée allait tourner à la sauce "Convergence des luttes". C'était très à son goût en tous les cas, si bien qu'emporté par l'ambiance subversive qui commençait à s'installer il accompagna les cris de la jeunesse révoltée d'un "OPAAAAAA !" bruyant, suivi d'un roulement de langue festif et... accompagné du geste, index et auriculaire levé, qu'on aurait plus facilement associé à un concert de métal qu'à un symbole de revendication, et encore moins à ce qui se faisait durant les élections du Grand Mage. Cela dit, c'était toujours le poing gauche.

Qui le connaissait savait combien Skyler aimait foutre la merde et perturber qui il pouvait, comme il pouvait, en bouleversant tous types de normes. Et de Normes. Bref.

Quelques instants plus tôt, Précieuse avait failli provoquer un séisme. Elle avait aussi probablement failli essayer de le tuer en l'étranglant ou en lui arrachant les yeux, vu la façon dont elle l'avait regardé suite à la plaisanterie qu'il avait tenté à son encontre : elle n'était pas d'humeur à blaguer, mais c'était évidemment le dernier de ses soucis, parce que lui, il l'était, et il n'allait donc pas se priver.

Un nouveau candidat se leva, peu après que le Grand Mage ait utilisé sur eux une potion d'alchimie que Skyler trouva immédiatement barbante. Il roula des yeux en faisant la grimace : même pas drôle.

Simalin l'intéressait déjà bien plus, et si calmer l'ambiance ne lui plaisait encore une fois qu'à moitié, il apprécia la rareté autant que la qualité du sortilège lancé par l'australien. Captivé, il écouta et analysa autant qu'il servit de cobaye, à l'instar du reste de l'assemblée. Il avait jusqu'à présent peu étudié les mantras, faute de temps et de "proximité culturelle". Là, c'était encore différent. Les versions d'Océanie étaient encore moins communes que celles du continent. Il savait qu'elles avaient fait partie intégrante du processus d'accession au Temps des Rêves... La magie des rêves avait été perdue. Simalin en était l'un des seuls et derniers spécialistes (théoriques). C'était vraiment fascinant.

Evidemment, la dite magie des rêves fit partie intégrante de son discours, et Skyler trouva intéressante la façon dont le wiccan affirmait avec autant d'assurance l'efficience de la communauté wiccane néo-orléanaise, ainsi que son potentiel, si plus de rituels communautaires étaient tentés. Sur quelles données se basait-il ? Avait-il plus d'oreilles, ou de flair, que son air d'ahuri mystique n'en donnait l'impression ? Ces propositions parlèrent à Skyler.

Autant que ce qui fut dit... Et parfois sous-entendu. Tout comme Cyan, Simalin était pour le boycott de la démagification. Il souhaitait approcher les normes avec ruse. Commencer par utiliser leurs propres outils pour tenter de désamorcer leurs attaques. C'était malin : la pensée lui traversa l'esprit que Simalin aurait fait un bon subordonné, dans sa branche du Talion. Underwood avait l'intention d'utiliser comme première approche un pacifisme dont il était pourtant prêt à se débarrasser progressivement comme d'une peau, au besoin, et au fur et à mesure que leurs revendications seraient ignorées.

A nouveau, Skyler cacha son sourire de renard derrière ses mains jointes, collées à son nez tandis qu'il avait les coudes sur ses genoux remontés (position évidemment peu élégante). Son regard gris jaune dérangeant fixait le candidat sans ciller.

L'Australien en avait dans la caboche. C'était un bon stratège, à n'en point douter, et il aurait presque pu avoir son vote.

Presque. La différence était minime, mais dans la tête d'un manipulateur tel que l'Ambassadeur du Talion, elle avait son importance : il connaissait déjà Cyan. Underwood était à peu de choses près un inconnu, et il lui serait bien plus difficile de l'approcher. Il n'allait tout de même pas sciemment se défaire d'un privilège pareil.

De toute façon, pour lui, c'était clair : ça serait entre Cyan et Simalin que ça allait se jouer. Ils étaient les deux seuls à avoir annoncé un programme sérieux...

... ou à s'être réellement présentés, si il fallait compter le cas de Lenuta. Lenuta, sur laquelle il jeta d'ailleurs un regard nerveux. Elle était toujours là. Pourquoi craignait-il à chaque seconde qu'elle disparaisse comme par magie ? Peut-être parce qu'elle et les siens étaient restés insaisissables tout ce temps... Même avec les moyens dont il disposait, il n'avait jamais réussi à les localiser. Encore moins à les approcher. Il fallait absolument qu'il parvienne à la choper à la fin du rituel.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Solvejg Arnfinsdóttir
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Sage-Femme/Médecine naturelle
Age apparent: 30 ans
Dangerosité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Dim 22 Juil - 21:45

Solveijg ferma les yeux, bercé par le chant caressant ses sens et l'entrainant dans la sérénité. Elle n'avait pas ressenti un tel sentiment de plénitude depuis des années, quand son père utilisait son propre talent pour la magie des mantras pour calmer les crises de colères adolescentes de sa fratrie et d'elle-même.

Rapidement calmée de son agacement causé précédemment par les deux jeunes et la parade de clowns aspirant au "trône", Solveijg se tourna avec un optimisme renouvelé vers le nouveau concurrent.

En voyant le jeune homme, en apparence de son âge, Solveijg fut initialement peu convaincue... Comment un homme aussi peu expérimenté de la vie pouvait-il espérer diriger tous les Wiccans de la région... D'un autre côté, il venait de réussir à les "envouter" tous, ce qui témoignait d'une certaine puissance...

Son discours n'était pas complètement idiot non plus, soulignant l'indignation qui frappaient tous les Wiccans devant les nouvelles lois, mais également l'importance de ne pas prendre les armes trop vite et aveuglément.

Son intérêt fut d'autant plus piqué en l'entendant parler de magie du rêve, un don disparut depuis longtemps de sa lignée.

Solveijg conclu rapidement que, gagnant ou non au terme de cette soirée, elle devrait aller parler à ce Silmalin...
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Animation
avatar

Identification
Emploi: Transformiste
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Dim 29 Juil - 20:12

Hansel Holtzman :

Les mantras, parfaitement exécutés, alliés à la potion d'apaisement qu'il a lui-même concoctée, sont un antidote efficace à l'atmosphère électrique qui menaçait de régner. La communauté calmée, tout le monde prend le temps d'écouter Simalin qui, s'il ne correspond pas à la norme des Grands Mages en terme d'âge, l'est sans conteste en terme de sagesse. Son discours est cohérent et il fait preuve d'une subtilité que l'Homme des Bois est à-même d'apprécier. Les paroles de l'aborigène laissent place à un silence pensif, que le meneur du rituel finit par rompre.

"Merci pour votre aide et vos propos, Simalin. A présent que tous les candidats vous ont présenté leur vision de l'avenir comme Grand Mage, nous allons passer au rituel. Si vous voulez bien..."


Une protestation dans le cercle coupe le futur Grand Mage à la retraite dans ses explications.

"Pardon... Pardon. Pardon ! Excusez-moi ! Mais enfin ce n'est pas possible, pourquoi tout le monde est entassé ? Vous ne pourriez pas vous asseoir de manière moins... Asseyante ? Pardon ! Excusez-moi je dois passer..."

Son siège dépliant sous le bras, l'enseignant-chercheur Harold Cooper, qui par ailleurs n'était pas parmi les participants du rituel jusqu'à présent, avance comme il peut au travers de la foule. Il a bien évidemment choisi le côté le plus compact - et donc le moins pratique - pour passer. Le coin où le moins de magie de couleur a atterri, et où une certaine quantité de wiccans se sont glissés en gigotant sur leurs fesses pour échapper aux tâches arc en ciel.

Dans l'assemblée, plusieurs personnes le connaissent, soit parce qu'ils l'ont déjà vu ailleurs, soit parce qu'ils font partie de ses étudiants. Des yeux roulent. Des mains se frappent contre des fronts. Quelques "Oh non..." de mauvaise humeur sortent avant d'avoir pu être contenus par respect pour le rituel de Litha - qui certes n'en est plus à ça près.

Harold cligne de ses yeux ridiculement grossis par les verres qu'il porte. Sourcils froncés, il cherche le centre du cercle, semble douter un peu, puis pointe Hansel du doigt.


"Ah !"

Il se presse donc un peu plus, jusqu'à arriver au niveau du Grand Mage. Là, avant toute chose, il déplie sa chaise, jaune canari et décorée de petits cactus verts fluo ainsi que de quelques flamants roses égarés de manière totalement inopportune dans cette fresque d'un goût des plus douteux. Harold prend place sur sa chaise, très content de lui.

"Voilà."

Remarquant Hansel qui vient de se râcler la gorge, il lève la tête vers lui.

"Ah oui ! C'est vous ! Enfin non tiens d'ailleurs. J'étais persuadé que c'était quelqu'un d'autre. Enfin peu importe... Tant que vous savez apprécier un bon thé, je me soucie peu de votre identité !"

Il fouille rêveusement dans son sac, probablement à la recherche de sa théière, ou de son thermos.

"... Attendez. Pourquoi suis-je venu ici déjà ? J'ai quelque chose d'important à dire, mais je crois que ça m'a échappé."

Hansel Holtzman :

Hansel observe le manège du professeur avec son éternelle indulgence, faisant peu cas des remarques d'agacement qu'il peut entendre. Depuis tant d'années, il est habitué à l'excentricité de chacun des membres de sa communauté.

C'est donc une fois Cooper installé que le Grand Mage reprend la parole, d'une voix égale mais dont on ne peut nier l'amusement paternel.

"Je ne suis jamais contre un bon thé, Harold, mais nous sommes actuellement en pleine cérémonie d'élection d'un nouveau Grand Mage. A moins que vous ne souhaitiez également vous présenter, je vais vous demander de prendre place avec le reste de la communauté."

On ne pourra pas dire qu'Hansel Holtzman manque de qualités diplomatiques.


Harold cesse immédiatement de fouiller dans son sac, l'air chagriné.

"Ah."

Il lève ensuite la tête vers Hansel.

"... Dans l'étude sur l'élection et la nomination des Grands Mages de Louisiane de 1714 à 2053 que nous avons réalisé il y a quelques années avec mes dévoués collègues, aucune source ne faisait état d'une cérémonie où le thé faisait partie des ingrédients du rit.... Mh. Oui. Je vois."

Le regard d'Hansel confirme ses doutes : pas de thé pour Litha. Tant pis.

"C'est vrai qu'il serait tout de même bête de créer un accident rituel tout ça à cause d'une - pourtant excellente - tasse d'Earl Grey... A moins qu'il ne s'agisse de thé noir aromatisé à la cerise ? Ah non, c'était peut-être hier..."

Le  professeur Tournesol :

Devant le regard insistant d'Hansel, Harold se lève brusquement, doigt levé. Son sac tombe par terre sans plus de manières, dans un bruit de vaisselle cassée. On comprend mieux pourquoi ses tasses sont ébréchées.

"CEPENDANT ! Maintenant que vous le dites, c'était bien pour me présenter que je venais. Oh, je sais bien que beaucoup d'entre vous me trouvez bizarre, ne pensez pas que je sois stupide... !

Je me présente : Harold Cooper, enseignant-chercheur à l'Université de l'Ambassade, spécialisé en Histoire de la Magie. J'ai quelques problèmes de mémoire depuis un accident de magie rituelle qui a très mal tourné ce pourquoi vous comprenez que je n'insisterai pas - non vraiment, pas de thé. Quel dommage.

C'est d'ailleurs un point qui me tient particulièrement à cœur et que je voudrais aborder. Enfin j'ai toute une liste, je crois que j 'ai pris des notes, elles sont dans mon sac."


Il se baisse tout en continuant de parler, afin de fouiller dans le dit sac.

"Il... est évident... que nous ne faisons pas assez de prévention. Les plus jeunes n'ont parfois... Pas idée... Des risques inhérents à nos pra... Ah ! Les voilà ?"

Harold sort ses notes : un tas de papier si large qu'il pourrait s'agir d'une thèse, bariolé d'un tas de coups de surligneur de toutes les couleurs, de ratures, et de notes prises au stylo dans la marge. Malheureusement, le tas de feuilles est aussi détrempé : le thé s'est probablement renversé dans le sac. Ça n'a pas l'air de perturber Harold qui continue aussi sec :

".. dans nos pra.. euh. Praticiens ? Enfin. Je crois que. L'idée était de faire plus attention ? De mettre en place des choses pour faire plus attention ? Je ne sais plus ! Mais attendez car j'ai de toute façon remarqué des problèmes qui ne datent pas d'aujourd'hui... non ! C'est depuis la fondation de la première communauté wiccane officielle à la Nouvelle-Orléans que nous avons accumulé les problèmes, à commencer par mal considérer les pratiques de nos pairs issus de croyances différentes...C 'est pourtant passionnant ! Avez-vous entendu parlé des d..."


Subitement, Lenuta, qui dans son coin regardait Harold avec un amusement pétillant, malsain, non dissimulé, fait exprès d'éternuer très fort. Harold se retourne vers elle.

"Oh ! A vos souhaits !"

Grand sourire, il revient ensuite vers son public.

"Et donc c'est... euh... Attendez-voir."

Le chercheur fou fronce les sourcils et se met à suivre les lignes de sa page du doigt pour essayer de retrouver où il en était.

"... Mince alors. Il a plu ? C'est que c'est devenu complètement illisible..."

Perplexe, le professeur se gratte la tête tandis qu'il fait en sorte de s'asseoir... sur le sol. Simalin, bien intentionné, s'est brièvement levé pour retirer la chaise, la sortir du cercle, et retourner à sa place. Le centre du cercle, où se trouve le participant, est le lieu dans lequel la magie va être la plus concentrée. Mieux vaut éviter qu'un objet malencontreux risque de contrarier le rituel.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Dim 29 Juil - 20:36

Cyan observa Harold avec un regard fixe. Gelt avait aussi relevé la tête: tous deux fixaient son dos d'un air un peu impassible, avec un regard mi-indifférent mi-polaire. Le magicien pencha la tête, et quelques secondes après Gelt faisait de même.

Le moins qu'on puisse dire c'est que Litha en avait prit pour son grade durant la soirée. Entre John, les nuages épicés, les explosions arc-en-ciel, et le professeur Cooper dans toute sa splendeur, quelques puristes Wiccans devaient s'être cassé quelques dents à les grincer trop fort. Ça avait semblé amuser les dieux, cela dit, donc il était à espérer que le rituel n'en serait pas perturbé, ce qui s'avérait... vaguement hasardeux, les dieux étant les dieux.
Hansel semblait à son habitude attentif et calme, et la communauté magique arborait les mêmes masques de stupeur, d'incrédulité, d'incompréhension et parfois de rire hilare que depuis que l'élection avait commencé.

Cyan posa son menton sur ses mains. Harold avait cette capacité remarquable de dire des choses particulièrement intéressante d'une façon terriblement chaotique. En l'écoutant parler (enfin, en l'écoutant se perdre dans ses notes), l'alchimiste prit une expression légèrement plus songeuse. Une idée, germée dans sa tête depuis quelques temps, rejaillit des fin-fonds de son cerveau pour venir y clignoter comme une ampoule électrique: il faudrait discuter de cette idée avec le futur Grand-Mage, et le Doyen de l'Arsenal.

Bref. Retour à l’élection, qui devait bientôt toucher à sa fin. Après tout, il n'y avait pas de deuxième Harold Cooper parmi les rangs Wiccans de la Nouvelle Orléans.

... Si ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Mer 1 Aoû - 0:40

En entendant le Bisounours-en-chef annoncer que les candidatures étaient terminées et qu'ils allaient (ENFIN) passer au rituel, Préiceuse fut envahie d'un sentiment de satisfaction...

...qui fut de courte durée.

Elle reconnut la voix à l'instant où elle s'éleva, et elle leva la tête vers le ciel en laissant échapper un profond soupir. Il était rare pour la Sorcière d'autant montrer ses sentiments. Mettez ça sur le compte de la fatigue, ajouté à la potion d'Hansel et aux mantras de Simalin... et le fait qu'elle n'avait qu'une envie : celle de finir ce stupide rituel pour rentrer chez elle.

Tout cela faisait que l'intervention du Professeur Tournesol n'était pas tout à fait la bienvenue... mais quand l'était-elle vraiment ? Elle se souvenait de la dernière fois qu'elle l'avait croisé dans une boutique d'ingrédients rituels : elle avait tourné les talons aussi sec en l'entendant expliquer à qui voulait l'entendre l'histoire de l'usage du jasmin dans la magie rituelle depuis l'Antiquité à nos jours. Il avait été brillant, sans aucun doute. Mais ce rituel raté l'avait simplement rendu agaçant.

Mais la blonde savait qu'il était inutile d'essayer de le faire disparaître (ce que le Grand Mage semblait savoir également), elle se contenta donc d'observer les étoiles (bien plus visibles ici que depuis son appartement en pleine ville) et de réfléchir à sa prochaine soirée à thème en attendant que Cooper ait fini de parler.

...Tiens, est-ce qu'il y avait quelque chose dans le nom ? ...Non. Celui-ci avait eu un accident.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Jeu 2 Aoû - 20:43

Comme beaucoup, Skyler se tourna dans la direction des bruits insolites, en arrière du cercle, venus couper la fin du discours d'Hansel. Contrairement à la majeure partie des personnes présentes, cela dit, le wiccan se garda bien de rouler des yeux : au contraire, ses lèvres s'étirèrent en un large sourire.

Cela voulait certes dire qu'ils allaient rester plus longtemps - surtout qu'on ne savait pas quel interminable discours le prof tournesol leur avait cette fois-ci préparé - mais bon. C'était un maigre sacrifice, compte-tenu du spectacle auquel ils auraient immanquablement droit. Harold Cooper n'avait pas son pareil lorsqu'il s'agissait de divertir les foules.

Bien sûr, il ne faisait pas exprès, et si il amusait Skyler, ce dernier riait sans arrière-pensées. Malgré son caractère loufoque et ses apparitions ridicules, le prof tournesol ne donnait pas envie à Skyler de se moquer. Harold avait été un wiccan brillant. Un malencontreux accident magique lui avait volé sa crédibilité, et en avait fait un véritable comique malgré lui, mais il restait des traces de ses qualités passées. Malgré son discours décousu, il arrivait à poser le doigt sur de nombreux points intéressants.

C'était vraiment con. Avant de se mettre à gagater, Cooper aurait probablement pu apporter beaucoup à... bien des communautés. Tout ce savoir qu'il engrangeait dans sa caboche, et cette capacité de faire des liens entre des choses anciennes, et d'autres plus récentes... On aurait pu en faire un truc très bien.

Il aurait probablement même été un candidat valable à ces élections.

Bien sûr, maintenant, il ne servait plus qu'à amuser la galerie mais Skyler se montra étonnamment sage : si il sourit tout du long, il ne bougea pas, écouta sans broncher et ne se fendit même pas d'une blague vaseuse dans la direction de sa collègue de boulot - qui l'aurait certes de toute façon mal reçu si il avait essayé. Personne ne voterait pour Harold, c'était certain. Cependant l'érudit endommagé lui inspirait une forme de respect amusé...

... Ce qui ne l'empêcha pas d'applaudir intérieurement la performance de Lenuta, qui coupa efficacement l'hurluberlu dans son exposé. Non pas que ça n'aurait pas été intéressant, mais ils n'avaient pas toute la nuit devant eux. Si ils avaient voulu se rendre à une conférence sur l'histoire de la Wicca à la Nouvelle-Orléans, ils ne se seraient pas fait chier à venir poser leur cul en plein milieu de la forêt. En premier lieu.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
John Doe
Animation
avatar

Identification
Emploi: Transformiste
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Jeu 9 Aoû - 18:06

Hansel Holtzman :

C'est avec l'indulgence qu'on lui connaît qu'Hansel laisse Harold Cooper s'exprimer. Ce fâcheux accident de rituel n'avait en rien ôté son intellect foisonnant au professeur bien ironiquement nommé "Tournesol" par des élèves qui ne lui vouaient plus le respect qu'il méritait pourtant amplement.

L'intervention de Lenuta l'amène à tourner un regard vers elle avec un très léger sourire, comme un parent décide de ne pas réprimander un enfant chahuteur. Hors de question qu'il lui fasse la moindre réflexion ceci dit. L'aura de cette femme...

Finalement, Harold s'interrompt, et après quelques péripéties s'installe à sa place parmi les candidats. L'Homme des Bois reprend alors la parole.

"Ce n'est pas grave, Harold, vous avez fait passer votre message, et nous vous en remercions. A présent que tous les candidats se sont exprimés, nous allons procéder au rituel.  Chers amis, veuillez vérifier que vous êtes correctement installés dans le cercle extérieur. Les diverses interventions... plus ou moins colorées ont pu en briser l'harmonie."

Le ton du Grand Mage traduit un léger amusement. Ah, les enfants...


Quelques minutes plus tard, tout le monde est en place. Les bougies placées aux différentes pointes du pentacle brûlent toujours "comme par magie", illuminant les visages des votants les plus proches d'eux et délimitant le cercle extérieur. Le cercle intermédiaire est constitué des différents candidats. Hansel, lui, représente le cercle intérieur.

Tous les wiccans connaissent le processus, dont ils ont étés informés avant le début du sabbat pour les plus ignorants : chacun doit fermer les yeux et se concentrer sur l'identité de la personne, parmi les candidats, dont ils veulent voir prendre le rôle de Grand Mage. La Wicca fera le reste.

Après les minutes nécessaires à l'exécution d'un tel sort, et à la concentration de tous les wiccans présents, le silence envahit les Tables d'Olaria. Mêmes les oiseaux nocturnes se taisent, conscients de (ou effrayés par) la puissance qui s'accumule. Soudain, une immense vague d'énergie se lève, de paire avec les flammes des bougies qui font alors une quinzaine de centimètres. La vague donne l'impression de venir du sol, mais c'est en réalité de l'ensemble de la communauté qu'elle émane, communauté qui se sent alors comme baignée dans des ondes de fraîcheur pulsante.

Chacun sent cette énergie se diriger vers le cercle intermédiaire, onduler autour des divers candidats pendant de longues secondes jusqu'à ce qu'enfin, elle choisisse sa cible.

Artémis Cyan.

Le wiccan ressent subitement tout ce condensé de puissance plonger sur lui, comme un seau d'eau glacial sur sa tête. Dans le même temps, ses poumons s'emplissent d'air avec une aisance nouvelle et ses sens s'ouvrent tels des bourgeons de fleurs, à des perceptions qu'il n'avait jusqu'à présent jamais connues.

Hansel, quant à lui, vacille. Il ressent le pouvoir qu'il a appris à apprivoiser toutes ces années le quitter, pour se diriger vers un nouveau propriétaire. Le rituel se termine alors que les flammes des bougies, toujours d'une taille démesurée, s'orientent toutes vers celui qui devient le nouveau Grand Mage.

Par ailleurs, quiconque observe les candidats à présent peut ressentir la puissance qui émane du vainqueur. Il n'y a aucun doute possible. D'une main légèrement tremblante, épuisé par l'intensité du rituel, Hansel fait signe à son successeur de se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Sam 11 Aoû - 19:47

La Wicca, en premier principe, vise à manipuler les flux d’énergie qui pulsent à travers la Nature depuis les profondeurs de la terre jusque parmi les étoiles. Ces flux et ces manipulations ont divers noms, et offrent diverses possibilités mais dans le fond une seule constante se maintient peu importe la pratique occulte évoquée : pratiquer la Wicca, c’est influencer sur les courants magiques de notre monde.

Seul, un Wiccan peut faire de nombreuses choses. Il peut faire plier les lignes magiques de la terre, faire danser les nuages au rythme de ses incantations, mettre la mort en flacon voir modifier minutieusement la trame du destin. Seul, un Wiccan peut se révéler très puissant, avec ses amulettes et ses fioles de poisons, avec ses formules et ses incantations.
Mais à plusieurs, les Wiccans peuvent se faire plus terribles encore. A plusieurs, les Wiccans peuvent manipuler des quantités magistrales de magie pure, pour des buts divers et variés, capable de sculpter la réalité pour satisfaire leurs désirs. Les cercles de sorciers recèlent d’un potentiel latent remarquable.

Cyan avait toujours pris en considération que les cérémonies et rituels communautaires étaient plus puissants que ce qu’un Wiccan seul pouvait faire. C’était indéniable, mais il l’avait toujours considéré comme un simple fait. Une information distante, bien réelle mais ne faisant écho à aucune vraie expérience.
Comme quoi, il était temps que cette fameuse expérience montre le bout de son nez.

Les tables d’Olaria s’étaient fait silencieuses. Tout bruit s’était éteint, comme soufflé par une considération respectueuse ambiante du rituel en cours : plus de bruits dans les arbres, ou même au loin dans les fourrés. Ne restait pour Cyan que la sensation étrange d’une vibration omniprésente et quasi inaudible, et le bruit de son sang dans ses tempes. Ses yeux balayèrent presque mécaniquement l’assemblée Wiccane : ils étaient impressionnants, avec leurs airs concentrés et les vibrations de pouvoir qui les entouraient. Simalim avait raison : la communauté de la Nouvelle Orléans possédait un grand potentiel qui n’était pas nécessairement très utilisé. Il sentait leur magie, unie et vibrante, dans le cercle extérieur. Et il sentait leur puissance.
Le pouvoir condensé jaillit alors de la foule, se dressant au dessus de leurs têtes dans un souffle qui, si il hérissa légèrement les cheveux de Cyan sur sa nuque, grandit les souffles des bougies par la même occasion. Le wiccan retint sa respiration. La clairière semblait plus lumineuse, presque scintillante sous la lumière ondulante des flammes : et au-dessus de sa tête, le vieil alchimiste sentait le souffle de la magie emplissant l’air. Lentement, il passa la limite et pénétra le cercle intermédiaire. Tourbillonnant presque nonchalamment, il se glissa comme une brise sans substance parmi les différents candidats, effleurant de son contact immatériel leur peau et leurs cheveux. Gelt, l’air à la fois fasciné et tétanisé, observait la cérémonie avec une excitation qui ne lui ressemblait pas vraiment.

Puis la communauté fit son choix.

Lorsque le souffle de magie pure le prit pour cible, Cyan s’aperçut qu’il avait retenu sa respiration tout du long et expira d’un coup en un léger hoquet. Il eut l’impression d’être soudainement plongé dans une cuve d’eau froide, sans que cela soit désagréable pour autant. Sa main se contracta sur le pommeau de sa canne, et ses yeux s’écarquillèrent un court instant. Une énergie toute nouvelle passait sa peau, coulait dans ses veines et roulait sur sa langue sans qu’il ne puisse y opposer la moindre résistance. Sans qu’il ne veuille y opposer la moindre résistance. Il pouvait sentir jusque dans ses os les battements saccadés du pouvoir qui venait d'élire résidence dans son coeur, en synchronisation parfaite avec le sang qui pulsait dans ses veines.
Cyan cligna des yeux plusieurs fois avant de relever la tête, le souffle court. Et observant la clairière, il lui sembla avoir mis le pied dans un univers bien différent de celui où il vivait avant. Il ne parvenait pas vraiment à savoir comment, mais il se sentait plus… en phase avec le monde qui l’entourait. L’air dans ses poumons, l’herbe sous ses pieds, les gens qui l’entouraient… tout lui semblait plus réel que jamais. Comme si il avait soudainement retiré les petites roues de ses sens, pour leur apprendre à faire du vélo comme des grands. Même Gelt, a ses pieds, semblait essouflé.

Le tout ne dura que quelques secondes, mais il lui sembla prendre un temps fou à s’y faire. L’un des premiers endroits où son regard se dirigea fut vers Hansel. Le vieil homme semblait soudainement fatigué : à vrai dire, en cet instant il ressemblait plus à un vieillard épuisé qu’au Grand Mage qu’il était quelques instant auparavant. A son geste, il se leva, et porta son regard sur la foule amassée pour Litha. Il observa lentement les différents visages qui s’alignaient devant lui, cherchant des mots corrects à prononcer. Il observa la communauté wiccanne. Sa communauté. Celle qui venait de le choisir et de l'ériger en dirigeant, garant et protecteur. De toutes les promesses qu'il avait jamais faites, celle d'être le Grand Mage de la Nouvelle Orléans était de loin la plus important au vu de ses possibles conséquences, et il ne comptait ni se dresser en parjure ni en objet de déception. Il cherchait ses mots. Il n’en trouva que quelques uns.

-C’est un honneur. Merci, merci beaucoup.

Cyan prit une courte inspiration, et s'inclina profondément. Non pas à la manière de celui qui attends des applaudissements ou des remerciements: mais bien à la manière de celui dont le langage corporel n'est que remerciement et gratitude. Il était rare, à vrai dire, que le vieil homme brise le masque d’élégance froide qu’il abordait tout le temps. Mais aujourd’hui, ses yeux bleus brillaient de toute la reconnaissance du monde, et dans son regard comme sur son visage, on pouvait lire sa détermination à suivre ses promesses, faites un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Raphaël Lunäah
Wiccans
avatar

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Dim 12 Aoû - 9:09

Harold...Harold...Harold.

Il avait au moins le mérite d'avoir une présentation tout en...finesse ? Subtilité ?...Non plutôt tout en maladresse et en originalité aux yeux de Raphaël. Cassant le peu de concentration que Simalin avait réussi à générer sur notre incorrigible casse-pied. Qui recommençait à refléchir à toute vitesse à la future connerie jouable et à sa portée.

Cependant elle stoppa net ses tribulations, même si Raphaël fut effrontée, les votes restaient important. Elle ferma doucement les yeux. Comme s'appelait-il déjà ? Le petit vieux qui avait un discours plutôt cohérent là... AH OUI.

Raphaël rouvrit lentement les yeux, se laissant captiver par ce qu'il se passait. Souriant ravie de voir son choix élu. La communauté n'était peut-être pas si coincée que cela au final.
Revenir en haut Aller en bas
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Dim 12 Aoû - 10:27

Skyler ferma les yeux, frémissant de contentement tandis que les vagues de puissance roulaient contre sa peau. Ah... Si il y avait bien une raison qui le poussait à venir à presque tous les esbats tous pourris qu'Hansel avait préparé jusqu'à présent - lorsque ce n'était pas les Dieux eux-même qui les demandaient - c'était bien ça : le wiccan était accroc à cette sensation de pouvoir que générait la Wicca, et que les plus sensibles - dont il faisait partie - ressentaient avec encore plus d'intensité. On ne faisait pas de meilleure drogue. Et c'était assez malsain dans le sens où cela rappelait cette fois à Húsafell où à 12 ans, il avait descendu un mafieux russe avec son propre flingue pour être submergé par le même genre de sentiment de puissance addictive, la magie en moins... mais passons.

Le russe était fier d'être wiccan et n'aurait certainement pas pu se passer de ces vagues satisfaisantes qui suivaient un rituel bien réussi... A fortiori lorsque plusieurs d'entre eux se réunissaient à l'occasion d'une cérémonie géante. Emporté par l'euphorie, il parvint tout de même à faire ce qu'il devait : la Wicca, c'était important. Plus que toutes les autres conneries qu'il pouvait avoir envie de faire pour diverses raisons. De ce fait, il les repoussait à plus tard et fermait les yeux comme tout le reste des sorciers présents, concentré sur le visage de celui qu'il voulait voir élire. Le choix avait été serré, mais il avait fait en fonction de ce que lui dictait son nez d'Ambassadeur : être proche d'une tête de hiérarchie, même si "proche" était un grand mot et qu'ils ne se voyaient/parlaient presque jamais, c'était un atout qu'il n'aurait pas avec Simalin - qui de plus était un mystique totalement jeté, encore pire que Gwenola. Il avait juste été très malin en ne le montrant que de manière très subtile ce soir, jugeant probablement inopportun d'insister sur ce que John et l'irlandaise avaient déjà dit à tort et à travers.

Mystique, jeté, mais avec de bonnes idées, et vraiment très rusé... Non décidément, Simalin était loin d'être inintéressant. Mais c'était sur Cyan que Skyler jetait son dévolu, si bien qu'il éloigna vite la pensée de l'australien de son esprit et se concentra plutôt doublement sur son ex-mentor.

La magie roula un long moment, hésitante - à croire que les scores avaient été serrés ? Et puis enfin elle jeta son dévolu sur l'un des candidats. Skyler ouvrit les yeux et dévisagea Cyan avec une fascination qu'il ne cherchait même pas à cacher. Ça devait être une expérience hors du commun... Quelque chose qu'il ne connaîtrait jamais car Skyler, pour des raisons évidentes, était tenu de rester dans l'ombre, loin du pouvoir - et ses avis politiques ne comptaient même plus là-dedans, simplement il était curieux, d'un point de vue strictement "magicoscientifique", expérimental : devenir Grand Mage, ça devait être quelque chose. Il ne pouvait que s'interroger au sujet des sensations qu'on pouvait avoir une fois cette puissance acquise.

Sourire en coin, il accueillit le non-discours de Cyan qui de toute façon n'était probablement pas utile à ce stade : il y avait encore de la magie partout autour d'eux. Tout le monde peinait à se remettre de ses émotions. Tout le monde comprenait ce que le nouveau Grand Mage avait voulu dire, et aussi qu'il ne soit pas en mesure de donner plus de mots - à l'instar d'Hansel qui semblait être sur le point de clamser.

Skyler avait des plans pour ce soir. Mais avant d'avoir des plans pour ce soir... Il avait d'autres plans. Ceux-ci consistaient en premier lieu à tourner un regard inquiet vers Lenuta, pour vérifier qu'elle ne s'était pas évaporée. Rien de tel. Son cœur manqua un battement :

La vieille femme se levait déjà, mais elle le regardait intensément. Elle tourna ensuite les yeux sur Adrian, de la même façon, puis revint à lui et lui fit un geste de bras pour l'inciter à la suivre. Elle fit ensuite de même avec son jumeau.

Skyler se tourna très brièvement dans la direction de son frère pour essayer de capter une réaction, de savoir ce qu'il comptait faire... Très brièvement car quant à lui, il n'avait aucun doute : il se leva à son tour sans même attendre que les vagues de magie se soient entièrement évaporées - de toute façon le rituel était fini - et il suivit Lenuta d'un pas pressé.

Il n'avait accordé ni un regard, ni un mot à Précieuse, et c'était vraiment inhabituel, tant et si bien que la sorcière - aussi mal lunée qu'elle pouvait être à cet instant précis - n'allait pouvoir que se douter (encore plus) de quelque chose.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   Jeu 16 Aoû - 12:15

Le discours d'Harold terminé (si on pouvait appeler cela un discours, bien que ce genre d'association d'idées décousues soit tout ce dont était capable le professeur Tournesol à présent), Hansel reprit les choses en mains et annonça le début du rituel. Docile, Précieuse ferma les yeux avec le reste des membres du cercle extérieur : hors de question de faire foirer le sortilège et de finir comme le pauvre professeur d'histoire. Elle tenait bien trop à ses pouvoirs -et à sa santé mentale- pour risquer de faire foirer le rituel.

Sans compter qu'elle avait beaucoup oeuvré dans l'ombre pour qu'Hansel descende de son trône et qu'il était hors de question de s'arrêter si près du but.

Les visages des différents candidats passaient dans son esprit alors qu'elle sentait la magie abonder de ce qui semblait être la Terre elle-même. C'était dans des moments comme celui-là qu'on se sentait tout petit : aussi puissant qu'on soit, rien ne pouvait égaler la puissance d'un rituel communautaire. Précieuse l'avait appris très tôt, participant aux réunions du covent de sa mère depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne. Mais la sensation ne cessait de lui coller des frissons.

Après un temps qui parut aussi court qu'interminable, la sorcière blonde rouvrit les yeux, pur voir les lumières des bougies et la Magie tendre vers l'un des individus du cercle intermédiaire. Un sourire satisfait s'étendit sur ses lèvres rouges. Bien.

Elle suivit Artémis des yeux et accueillit son absence de discours avec un sourire en coin amusé. De ce qu'il avait démontré plus tôt dans une situation somme tout atypique, il était très bon orateur. Le fait qu'il n'ait rien à dire à ce moment précis était révélateur... il prendrait son rôle au sérieux.

Et il semblait moins tenir du Bisounours que son prédécesseur. Satisfaite par cette pensée, Précieuse tourna la tête vers son éternel acolyte pour voir ce qu'il pensait de tout cela, mais elle fronça les sourcils en remarquant qu'il était en train de se lever et que ses yeux ne quittaient pas du regard une vieille femme, qui sortait tranquillement du cercle intermédiaire.

...comment avait-il dit qu'elle s'appelait déjà ? Lenupa, Lanuta, quelque chose du genre... et elle avait quelque chose en commun avec les frères Case. un lien qui allait plus loin que son regard caractéristique et son étrange capacité à faire se sentir mal les wiccans les plus sûrs d'eux.

Précieuse ne quittait pas les Case du regard, passant de l'un à l'autre avec des lèvres pincées et une curiosité parsemée d'inquiétude (qu'elle n'avouerait jamais).

Skyler avait intérêt à lui fournir des réponses dès qu'il reviendrait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sous les feux de Litha   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous les feux de Litha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE IV : Autour de la ville ¤ :: ║Les plaines alluviales║ :: La forêt des Ombres :: Les Tables d'Olaria-