Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 À quoi je joue, je joue de la guitare~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Lun 11 Juin - 23:10


C'était une magnifique soirée. Le ciel était légèrement couvert, ce qui permettait à la lumière chaude de la fin de journée de se faire connaître sans brulée la peau. Un petit vent frais marin, vu le parfum de sel et d'algue perceptible au nez plus sensible même au centre de la ville, rafraichissait l'air et permettait aux corps de ne pas fondre sous la température typique du sud.



J'avais profité de ce couvert nuageux pour mettre une blouse de chiffon à manches courtes et des bermudas en jeans. J'avais abandonné l'idée de dompter mes cheveux dans mon chignon et il volait allégrement autour de mon visage alors que je me concentrais sur ma guitare.



J'étais sortie pour jouer un peu, histoire de sortir un peu de ma routine... et me calmer les nerfs...



Gratter la guitare m’avait toujours aider à oublier les frustrations de la saison et la grogne qui était plus ou moins mon état par défaut pendant ces mois-là...



J'avais regardé les passants pendant un temps, mais maintenant, appuyer à un arbre, c'était mes cordes qui m'intéressaient...


Dernière édition par Cordelia Ni Keefe le Mar 17 Juil - 4:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Mar 12 Juin - 15:58

Cyan posa son livre avec un léger agacement, et se frotta les yeux. Non pas que l'histoire était agaçante, ou ennuyante, ou mal écrite: à vrai dire il aurait eut bien du mal à rendre un jugement constructif dessus. Ce n'était pas là faute aux passants qui déambulaient à travers Weston Park, ou à la quadragénaire qui assise un peu plus loin poussait une exclamation enflammée à chaque page tournée du magazine qu'elle tenait dans les mains. Ce n'était pas non plus les airs de guitare d'un musicienne lointaine, mélodieusement portés par le vent, ou le bruit des quelques pigeons amassés autour de la grand-mère du banc d'en face, attendant plus ou moins patiemment des miettes de pains, qui l'empêchait visiblement de se concentrer.
Il baissa les yeux vers Gelt.

Le chien, assis au pied du banc, rongeait compulsivement un bout de bois. L'alchimiste esquissa un léger sourire puis leva la tête. Instinctivement, il la releva dans la direction de la source, et retint in extremis ses dents de grincer.
Il pouvait sentir, vibrant dans l'air, un ténu fil d'énergie. Une mince larme de magie, serpentant dans le sol et tourbillonnant avec les feuilles. A vrai dire, il ne l'avait même pas remarqué à son arrivée. Il s'était simplement dit qu'un peu de lecture lui ferait du bien, pendant son après midi de congé, tranquillement installé à l'ombre d'un grand arbre.
Et avec le temps, ses sens avaient finis par capter les relents magiques émanant de la Source de la Trinité, en faisant d'abord un murmure, puis un léger vrombissement, puis un tintement discret. Enfin discret certes, mais assez sensible pour que Gelt commence à s'agiter sérieusement. Et que la concentration du Wiccan s'étiole pièce par pièce, poussé par l'intérêt d'aller y boire.

Le magicien cligna des yeux. Il avait besoin de se changer les idées. Attrapant sa canne de bois, il fit disparaître son livre dans les plis de sa veste et siffla son familier. Son bâton s'enfonçant à intervalle régulier dans le gravier, il se mit en marche vers la sortie du parc. Non pas que la Source exerçait un quelconque attrait surnaturel et magiquement compulsif sur son esprit: c'était juste que la simple proximité d'un lieu marqué par le pouvoir des dieux ne pouvait qu'attirer son attention. Mentalement, il nota le fait qu'il irait y faire un tour plus tard.

Cyan déambulait tranquillement, promenant un regard pensif aux alentours. Entre divers pensées dédiées à la politique et aux sortilèges qui mijotaient dans son atelier, il profitait des rais de lumière dansant dans les feuillages, des voix indistinctes des passants, du chant des vents dans les branches. Gelt trottinait à ses côtés, le regard vif et la langue pendante. Le magicien se laissait bercer par les sons du parc, par les bruits de la nature. Et par des accords de guitare.
Au fur que la musique devenait plus forte, il leva la tête. Une rouquine, toute son attention dirigée vers les cordes, tissaient joyeusement des notes sur son instrument. Le vieil homme pencha la tête, puis avisant un banc s'assit pour écouter. Son chien fit de même, se couchant en Sphinx à ses pieds, l'oreille dressée.

Ce n'était en soit qu'une jeune musicienne avec une guitare, jouant dans un parc publique sous les regards rapides et souvent vides des passants. Et pourtant elle méritait quelques applaudissements.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Mar 12 Juin - 18:20


Le tintement d'une pièce rebondissant sur une autre dans mon étuis souligna la fin de ma pièce. Je relevai la tête pour remercier la jeune fille qui c'était timidement approcher pour faire son don. La fillette me fit un sourire bref et édenté, puis parti à toute vitesse rejoindre sa mère qui l'attendait pour quitter le parc. J'avais amassé une minuscule foule, des gens qui glanaient quelques instant de plus devant mon arbre, qui c'étaient installés subtilement plus près pour lire, parler ou simplement regarder.

Je m'étais relevé entre deux chansons pour dégager mes cordes vocales. Je n'avais jamais aimer chanter assise, la position m'empêchait de prendre mon souffle.

J'en étais à chanter une chanson de mon adolescence, la vraie, quand je senti les poils se hérisser sur ma nuque. Un instinct millénaire m'avertissait d'un danger que je connaissais sans connaître. L'odeur s'approchait de moi lentement, je pouvais la sentir, portée par le vent... Subtile, trop pour qu'un Norme ne la distingue. Humaine, presque, mais pas tout à fait. Un âge vénérable rarement atteint par les humains, vieille sans l'être. Le parfum, si on pouvait l’appeler ainsi, mais ce n'en était pas tout à fait un, parlait de magie, de mystère et, pour mon espèce, de danger. L'odeur accompagnant un humain qui a jouer avec les forces surnaturelle de la nature.

Un Wiccan.

Je levai la tête doucement, souriant à la foule, cherchant subtilement la source de l'odeur. Un homme, il sentait les vieux livres et... le chien? Non, pas ce jeune homme... Lui non plus... Lui était réellement vieux... Ah, lui!

Subtilement, je me tournai vers un vieil homme, cinquantaine avancée, peut-être même soixante, mais les yeux disaient bien plus... Il était assis sur un banc, tranquille, et me regardait jouer. Il était dur de dire s'il avait deviné pour moi ou non... Il avait un chien avec lui... Pour la chasse?! Non, non, c'était illégale depuis des décennies...

Je continuai à promener mon regard sur la foule, un air assurée et pratiqué sur le visage. Ma chanson terminée, je remerciai la foule et leur déclara que c'était tout pour aujourd'hui. J'allais annoncer quand je comptais revenir, mais je me retins vite, ne voulant pas l'informer LUI.

Je me dépêchai, mais sans avoir l'air trop pressée, de ramasser mes pièces et de ranger ma guitare pour partir...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Mar 12 Juin - 21:14

Cyan ferma les yeux un court instant. La musique virevoltait dans les airs, écartant les bruits du parc et déclenchant le silence dans le petit groupe de passants qui s'étaient arrêtés. Les notes tourbillonnaient avec élégance dans les airs, propulsés par les cordes de la guitare dans un ballet qui sans être d'une complexité majestueuse était d'une délicate beauté.
Il ne rouvrit les yeux qu'à l'accord final.

La foule se feignit d'un timide applaudissement, auquel il joignit le sien. Effectivement, la guitariste avait du talent, et même si ça n'était pas grand chose il avait apprécié l'instant. Posant un regard curieux sur la musicienne, le Wiccan attrapa sa canne et, Gelt sur les talons, traversa le foule. Comme quoi il était d'humeur sociable, soudainement. L'auditoire se dispersa lentement en chuchotant, comme un paresseux tas de feuilles éparpillé par des bourrasques mollassonnes. Plus il avançait, moins il y avait de public.

Lorsqu'il parvint au niveau de la rouquine, il n'y avait plus qu'un couple de promeneur et un joggeur qui avait fait une pause contre un arbre. Sa canne émettait un bruit légèrement feutré, dans l'herbe. Le joggeur toussota, puis s'en alla en quelques foulées souples. Cyan tira une petite pièce de sa poche.
Elle atteignit l'étui avec un tintement guilleret, juste avant qu'il ne se referme.

-C'était très joli. Bravo.

Cyan prenait appui des deux mains sur sa canne, l’œil légèrement pétillant et un sourire discret derrière sa barbe.  

Les mouvements de la rousse étaient vifs. Saccadés même, sans en devenir précipités pour autant. Soit il était naturellement remarquablement plus lent, soit elle avait pris beaucoup de café, soit elle bougeait naturellement vite, soit il se passait quelque chose. Un autre détail attira l'attention de l'alchimiste vers l'idée que la jeune fille paniquait, sans qu'il puisse mettre exactement la main dessus. Il fronça imperceptiblement les sourcils.

-... Tout va bien, mademoiselle ?

Gelt s'approcha lentement, reniflant la jeune fille à une distance qui allait décroissante. Cyan baissa les yeux. Le chien semblait presque curieux face à la musicienne, avec une légère pointe d'hostilité. Quelque part cela le conforta dans l'idée que quelque chose ne tournait pas rond: peut-être n'était-elle juste pas du genre à être aimée par les chiens. Ou peut-être avait-elle véritablement peur de quelque chose.
L'idée qu'elle soit métamorphe lui traversa rapidement l'esprit, et ne laissa qu'une marque superficielle sur sa réflexion. Humaine ou métamorphe, peu lui importait au final.

Ah si. Maintenant il voyait ce "truc" qui affinait l'idée qu'elle était apeurée. Ses narines palpitaient comme ceux d'un animal aux abois. Charmant détail.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Mar 12 Juin - 22:38

Merde! Je pouvais l'entendre s'approcher. Il était juste en face maintenant, et je m'était fait plus que remarqué. Finissant de ramasser ses choses, je me relevai doucement, esquissant un sourire vers vieil homme; il était sûrement encore possible de passer incognito, les Wiccan ne pouvait pas reconnaître leur proie aussi bien que le contraire était possible.

Il n'avait pas l'air bien agressif, ni menaçant... mais Mamaí avait toujours dit que les Wiccan étaient trompeurs... "C'est comme ça qu'ils attrapaient nos ancêtres: en les séduisant, puis en volant leurs peaux!" m'avait-elle appris un jour.

Je lui répondit, d'un ton innocent.

- Oh non, tout va bien, merci. C'est seulement que je viens de voir l'heure et j'ai réalisé que j'allais être en retard si je ne me dépêchais pas!

Parfait! Une bonne explication et même une justification pour ne pas trainer.

Son chien me faisais encore des yeux méchants et je me retins de lui montrer les dents en retour. C'était vraiment pas le moment de me taper sur les nerfs, j'étais encore plus à vif que d'habitude... À la place, j'évitai habilement la bête et son maître en les contournant.

J'avais le sentiment que je devais dire quelque chose... juste pour... clore la rencontre?

- Merci pour vos encouragements, commençai-je en installant mon étuis âgé et rafistolé 1000 fois sur mon épaule. C'est très apprécié. J'espère vous revoir une lors de mon prochain concert.

Je ris, pour la forme, alors que je souhaitais au contraire ne plus le revoir, lui ou l'un des siens, de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Mer 13 Juin - 21:09

Cyan jeta un regard légèrement dubitatif à la jeune musicienne. Elle semblait toujours pressée, voir légèrement apeurée, mais son sourire en béton armé éclipsait le reste des déductions du magicien. Il la regarda rapidement de haut en bas, puis sourit très légèrement.

-Je ne vous retiens pas alors.

Il lui fit un signe de tête, puis se prépara à faire demi-tour. Juste avant de faire volte-face, cependant, il remarqua l'attitude de Gelt. Le canidé semblait légèrement tendu, aux aguets. Ses yeux noirs étaient rivé sur la musicienne. Cyan releva les yeux vers elle, puis les rebaissa vers son familier. Étrange.

Il adorait l'étrange. Toujours une source de connaissances potentielles. Il adorait l'étrange, quand il ne durait pas longtemps et qu'il pouvait en tirer une explication. Aussi haussa-t-il un sourcil.

-Votre prochain concert. Ce sera quand ?

Un grognement et un juron un peu plus loin détournèrent momentanément son attention de la rouquine. Un peu plus loin derrière elle, son regard fut attiré par un jeune garçon et son gros chien. L'animal était réellement impressionnant, et la laisse attachée autour de son cou semblait bien dérisoire face à la force apparente de la boule de poils gris: sous ses poils longs, ses deux petits yeux perçant fixaient le magicien et la musicienne, accompagnés d'un grognement d'outre-tombe. Son maître leur lança un regard rapide sous sa casquette bleu électrique.

Cyan était habitué aux grognements qui accompagnaient le passage de Gelt, au point que l'alchimiste avait fini par lui jeter un sort non-seulement pour qu'il se tienne tranquille, mais aussi pour que les autres canidés leur fichent la paix.

Pour autant, il mit quelques instants avant de comprendre que l'animal ne grondait pas après son familier, mais bien après la musicienne. Le chien gris renifla l'air, et se mit à gronder de plus belle. Son maître pesta à nouveau, le bras violemment agité par les mouvements de la laisse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Mer 13 Juin - 22:11

Je soupirai, cherchant une réponse bidon à dire à l'homme, mais un grognement sourd me fit me retourner, oubliant complètement mon interlocuteur.

Si ce dernier et son chien avaient semblé en apparence assez inoffensifs, je ne pouvais dire la même chose de CE chien. L'énorme bête grise tremblait de colère, tirant sur sa laisse tenue de peine et de misère par une jeune homme qui semblait n'avoir aucun contrôle sur la situation. De ses yeux meurtriers, le chien me fixait, avec visiblement l'envi de me sauter a la gorge. Non, mais ils avaient quoi les clébards dans ce coin!

Les deux se trouvaient exactement sur le chemin que je devais emprunter pour quitter le parc en plus... Quelle frustration... Et j'avais déjà du mal à ne pas trouver que ma simple existence était une frustration en ce moment.

- Mais qu'est ce que j'ai bien pu faire aux Forces pour me retrouver dans une situation pareil...* marmonnai-je pour moi même.

Fixant l'animal droit dans les yeux, je lui lançai un regard intimidant, grondant malgré moi du fond de ma gorge. Je n'avais pas envie de faire un numéro ici, les Normes étaient déjà suffisamment aux abois à propos de mon espèce depuis la révélation que nous "descendions de démons". Pas besoin d'en plus éviscérer une bête à poil mal léchée en plein lieu public...

Fixant la bête des yeux, je reculai lentement. Soudainement, le vieil homme revint dans mon champs de vision, brisant le duel de regard entre le clébard et moi. Bon, ben, tant pis pour les apparences je suppose, il avait du m'entendre...

- Je crois que je ne suis réellement plus désirée ici. Je vous souhaite une bonne soirée...

Regardant à nouveau la bête grise, je reculai un peu plus avant de me retourner pour partir vers une autre sortie du parc...


HJ: *C'est de l'irlandais
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Ven 15 Juin - 15:36

Le grondement avait certes quelque chose de surprenant. Un bruit sourd, sorti des tréfonds de la gorge de la jeune fille, avec tous les aspects d'un grognement animal en complet décalage avec le visage de la rouquine.
Cyan haussa un sourcil, amusé de voir la musicienne gronder comme un roquet en colère. Métamorphe, donc. Enfin c'était soit ça, soit elle était atteinte d'une angine sévère.

Il croisa son regard, teinté d'une légère touche de gène et de surprise. A ses mots, il s'inclina légèrement.

-De même, mademoiselle.

Une lueur goguenarde dans ses yeux bleu glace, le Wiccan fit demi-tour. Gelt resta un instant à observer la rouquine, l'air parfaitement immobile, avant de le suivre.
Alors qu'il s'éloignait et retournait à ses réflexions, une théorie grimpa dans le train de ses pensées pour cheminer jusqu'à sa conscience. La savoir métamorphe éclairait un peu quelques points:
Premièrement, son comportement nerveux était probablement du à la Saison. Elle avait semblé un peu agitée et pressée de partir, comme pour fuir quelque chose. Ou a la lumière de l'agitation hormonale déclenchée par cette période, peut-être pour rejoindre quelque chose/quelqu'un.
Ensuite, s'explicitait la réaction des chiens dans le parc à proximité de son aspect animal.
Enfin, s'expliquait peut-être l'air léger de panique dans ses yeux. Peut-être qu'elle avait reconnu un Wiccan. A cette pensée, ses lèvres s'étirèrent en un léger sourire en coin. Si la lueur de panique était dû à sa présence à lui, cela valait bien un sourire: il ne lui aurait fait absolument aucun mal. Le concept était suffisamment ridicule pour l'amuser.

Sa canne faisait un bruit assez caractéristique, en s'enfonçant dans les graviers des chemins lézardant le parc. Le vent soufflait doucement, apportant des odeurs variées qui tourbillonnaient élégamment dans les airs.

A vrai dire, le Wiccan ne s'était pas beaucoup éloignée de la rouquine, du promeneur et de son chien gris. Il était même suffisamment près pour entendre distinctement le juron sonore poussé par ledit promeneur lorsque son animal, tirant sur sa laisse, parvint à lui arracher des mains pour se lancer à la poursuite de la métamorphe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Ven 15 Juin - 18:58

Je me dépêchais de partir, ne voulant pas agacer l'animal plus longtemps que nécéssaire. J'avais eu le temps de me rendre à la fourchette entre le sentier du parc et celui menant à la sortie quand j'entendis un juron qui me fit figer.

En une fraction de seconde, j'étais partie. Je n'avais pas besoin de me retourner pour savoir que le chien qui aboyait sauvagement derrière moi était à MES trousses. Merde, mes hormones ou je ne sais quoi devait l'avoir provoqué.Le Wiccan l'avait peut-être provoqué pour faire un spectacle? Les animaux étaient habituellement méfiants devant nous, mais pas aussi agressifs!

Je sortie du parc et me dirigeai vers une ruelle non loin. Je savais que la confrontation était innévitable. J'étais rapide sur deux jambes, mais jamais autant qu'un chien... Je voulais seulement éviter que les Normes autour de moi ne soient blessés par la bête en rage.

Ayant réussie à semer les curieux qui nous avaient suivit, je me retournai vers l'animal qui s'était rappochée de moi pendant la poursuite. Il me montrant les dents, grondant comme si je lui avait personnellement fait du mal.

Je lui montrai mes canines en retour, ne me retenant plus. Je voulais encore l'intimider, je ne voulais pas l'abimer... Cet animal répondait à une peur instinctive, sur laquelle il n'avait pas de contrôle. En plus, il appartenait à un garçon qui serait bien triste de le perdre...

Le chien n'en fit rien et me sauta dessus, mais je l'évitai habitelement en le poussant contre une benne à odure.

Le bruit du métal résonna sur les murs briqués qui bordaient l'étroite allée. Le soleil était disparue derrières les toits et la pénombre régnait, donnant à la scène des allures de films de série noire. Je vis quelques Normes s'arrêter devant la ruelle, puis passer leur chemin avec inquiétude en me voyait, toute griffe sortie, menacée ce qu'ils prenait probablement pour un autre métamorphe...

Le chien se releva rapidement, pas même sonné par le coup que je lui avait donner. Je mis en gardes alors qu'il fonçait à nouveau...

- Ne me force pas à faire ça... dis-je en l'attrapant en plein saut...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Ven 15 Juin - 19:57

Cyan fit volte face presque immédiatement, au moment ou le chien quittait son maître. Le jeune homme tomba à la renverse, l'air désorienté, tandis que le canidé se lançait à la poursuite de la rouquine. Avec un claquement de langue agacé, le magicien s'engagea à leur suite, ralenti d'office par son handicap. Il commença à chanter un mantra aux syllabes lancinantes et planes, qui semblait vibrer dans l'air plus longtemps que nécessaire: peine perdue. Le chien se déroba à sa vue en bondissant derrière un buisson avant que la magie ne face son oeuvre.

Sur le chemin, il croisa divers passants ayant l'air plus ou moins surpris: une gamine tirant sur le bras de ses parents à grand coup de "t'as vu t'as vu ?", un trio de jeunes animés de discussions brûlantes ponctuées de regards appuyés par dessus l'épaule et un trentenaire pestant après son sac de course partiellement renversé sur le trottoir. Esquivant un pot de yaourt éclaté sur le bitume et le regard noir de son propriétaire, Cyan vit distinctement le chien tourner dans une ruelle adjacente.
On aurait pu penser que pour quelqu'un concerné par la survie de la métamorphe, il n'allait pas très vite. Et pour être honnête, l'alchimiste n'était clairement pas au rythme de la course. Il marchait, certes rapidement, mais de manière relativement tranquille, Gelt trottinant à ses côtés.

Il n'étais pas excessivement inquiet pour la métamorphe: après tout elle s'était mise à gronder comme un animal en colère, et pas à caqueter comme un poulet. Soit elle aurait réussit à neutraliser le chien assez rapidement, soit elle aurait survécu suffisamment longtemps pour qu'il intervienne à son tour. Pour être tout à fait honnête, il s'inquiétait plus pour l'animal que pour la jeune fille.
Il était presque parvenu à la ruelle, lorsque quelqu'un lui attrapa le bras.

-Hey, papy.

Le magicien se retourna pour tomber nez à nez avec le visage boutonneux de l'enfant à casquette bleue. Vu de près, il ne semblait pas si petit: Cyan lui donnait à vue de nez environ 15 ans.

-...Hey.

Visiblement, il avait un peu de mal à récupérer son souffle. Il fronça les sourcils.

-Ils sont partis où ? Elle va bien ? Je suis tellement désolé, j'ai rien pu faire pour l'ar...

-Dans la ruelle. A moins que vous ne vouliez rassembler les petits morceaux, remettez vos excuses à plus tard. Et pas à moi.

-... Les petits morceaux ?

Le vieil homme se précipita dans la ruelle dans un tourbillon de tissu bleu, marmonnant d'office une formule en sanskrit pour paralyser les deux hypothétiques combattants. Le même sortilège qu'il avait commencé plus tôt, qui visait à ralentir pour éventuellement immobiliser la source de danger potentielle par une litanie magique.
Après tout il ne savait pas trop à quoi s'attendre, donc autant se préparer à toute initiative: soit il devrait arrêter le chien, soit il devrait arrêter la métamorphe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Ven 15 Juin - 23:22

J'avais tout juste eu le temps de déposer mon étuit quand le poid lourd de la bête me rentra dans le ventre comme un boulet. Je tombai sous son poids et tentai aussitôt de me déprendre. Je ne voulais pas lui faire du mal, mais je devais le calmer...

... malheureusement, les phoques n'étant pas des animaux très sociaux, je ne savais pas vraiment comment en calmer un autres. Quand deux phoques combataient... c'était à mort...

Je retenais le large poitrail gris qui me dominais, je cherchais à placer mes jambes sous son corps pour le reverser. Sa bave me tombait sur le visage, me rappellant à chaque seconde que ma survie dépendait de la force de mes bras.Je me serais bien rendu, avoue dominée, celà n'avait aucune porter pour moi face à un simple animal, mais je craigais que de baisser la tête et montrer le ventre ne serait pas garante de paix dans cette situation.

Je finis par le repousser sur le côté, haletante. Sur le dessus, cette fois, je tentai de l'écraser au sol, le faire se rendre...

Comment faire, comment faire... LA NUQUE! Il fallait le mordre à la nuque, c'est ce que les loups faisaient!

Alors c'est ce que je fis, juste assez fort pour le maîtriser, pas pour percer la peau... M'enfin, j'essayai... C'est qu'il était plus vigoureux qu'un saumon ce clébard!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Sam 16 Juin - 15:42

La voix de Cyan résonna dans l'allée. Elle semblait étonnamment plus grave et profonde qu'auparavant, faisant ricocher la mélodie lancinante d'un chant antique sur les murs de brique. Les harmoniques du mantra étaient vibrantes de magie, tissant autour du combat animal en plein milieu de la rue de fins liens d'énergie des lignes, invisible mais pulsant légèrement au rythme de la voix du vieil homme.

La métamorphe plongea vers la nuque du chien, crocs en avant. Les liens se resserrèrent sous l'impulsion de la litanie sanskrite: le mouvement de la Changeling ralentit, d'abord imperceptiblement puis de manière plus appuyée, pour s'immobiliser totalement à quelques centimètres de la peau du canidé, lui même prit dans le sortilège.
C'était comme être prisonnier d'une toile d'araignée invisible, ou englué dans l'air ambiant: autour du combat, l'atmosphère semblait plus épais, plus dense, rendant les mouvements presque impossibles. C'était juste une impression cela dit: l'alchimiste était bien incapable de moduler la consistance de l'air avec un mantra.

A vrai dire, en forçant un peu, la métamorphe pourrait se libérer de l'envoûtement sans grand soucis. Un peu de volonté ferait l'affaire: il ne cherchait pas à l'immobiliser complètement, seulement à l'empêcher de mordre un animal de compagnie juste sous les yeux de son propriétaire. Cyan modula légèrement son chant: pour le chien, il ne prévoyait pas le même traitement, préférant le ferrer magiquement pour éviter qu'il se jette au coup de la guitariste encore une fois. Gelt grogna, sans que le vieil homme ne réagisse.

Le bruit de sa canne résonna sur le sol en bitume. Le magicien attrapa l'étui de guitare, puis jeta un coup d'oeil à l'ado qui se tenait toujours à ses côtés, l'air légèrement ébahi.

-Trouvez un truc pour tenir votre chien en laisse, la prochaine fois. Si possible, un truc qui marche.

Il s'approcha de la métamorphe et lui tendit son étui. Du regard, il inspecta la jeune fille rapidement.

-Vous n'êtes pas blessée ? Le sort se défera tout seul dans un moment, mieux vaudrait vous éloigner du chien.

En effet, depuis que Cyan avait arrêté de chanter, le sort se délitait pièce par pièce tout seul, défaisant la toile magique et invisible qui clouait l'animal au sol. La boule de poils grise commençait à s'agiter légèrement. D'un geste, le vieil homme indiqua l'entrée de la ruelle à la guitariste.

Mieux valait partir. Le jeune homme s'approcha de son chien, l'air toujours un peu effaré. Il jeta un coup d'oeil à la métamorphe, mi-effrayé, mi-admiratif. C'était toujours ça de prit: elle venait de sauter à la gorge de son animal de compagnie, qui avait ensuite été magiquement paralysé par un vieil homme sortit de nulle part, mais il la trouvait mignonne.
C'était toujours un progrès de plus pour la lutte pour l'acceptation des Outres.


Dernière édition par Artémis Cyan le Dim 24 Juin - 8:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Sam 16 Juin - 19:44

J'avais enfin réussie à maîtriser la bête, suffisamment pour pouvoir atteindre sa nuque. J'étais sur le point de faire disparaître mes crocs, comptant sur la pression de ma mâchoire pour le maîtriser, quand je me sentie ralentir, puis m'immobiliser. Je levai les yeux pour voir le wiccan, qui m'avait suivi et chantait maintenant la formule qui devait me paralyser en ce moment. Mon cœur se mit à débattre. Merde! Il m'avait attrapé!

... Mais il avait également attraper le chien, qui semblait être beaucoup plus paralysé que moi. En fait... si je me concentrais suffisament...

Alors que le wiccan se rapprochait, je réussis à me déprendre de son filet magique, reculant pour ne plus être accroupis sur le chien. Je le vis rammasser mon étuit et me retint de gronder. On ne touchait pas à ma guitare, surtout pas quand j'étais déjà provoquée... MAIS, il n'était pas le moment de faire une scène de plus, alors je ravalai le trémolo naissant dans ma gorge et me contenta de la racler.

Je me tournai vers son regard, encore méfiante, une main sur ma hanche, mouillée, qui m'élançait.

- Je vais bien, merci...

Je me relevai, cherchant pied pendant un instant, puis attrapai mon étuis, m'assurant rapidement que ma guitare était intacte.

Je me tournai vers le jeune homme qui venait de rattacher son chien avec ce qui restait de la laisse. J'avais repris complètement forme humaine, nul besoin de l'inquiéter plus qu'il ne devait déjà l'être. Je n'avais sortie que mes crocs et mes griffes, mais c'était déjà assez particulier pour un norme. Sans compter que j'avais tendance à ne pas encore contrôler la transformation de mes yeux...  Les fermant, je respirai quelques secondes, me calmant, jusqu'à sentir cette étrange vague derrière mes paupières qui m'indiquait que j'avait récupérer mes yeux bleus. C'était mieux ainsi, deux yeux bien noirs ne devait pas être des plus rassurant.

Ouvrant les yeux, je vis le jeune homme qui me fixait. Il me regardait avec inquiétude, mais je compris à son regard qu'il m'écouterait si je parlais.

- Je n'allais pas lui faire mal, seulement le mordre à la nuque pour le maîtriser. C'est ce que les loups Alpha font aux autres. Si ton chien ne peut pas contrôler ses pulsions, tu devrais mieux l'harnacher. Un autre comme moi, plus impulsif, pourrait ne pas se contenter de le dominer s'il se fait attaqué...

Je passai la main dans mes cheveux, les replaçant après ces entres-faits. Le chien grondait et tremblait toujours, mais il semblait épuisé après notre combat. Voyant l'animal commencé à reprendre ses moyens, je boitai vers la sortie, laissant le jeune homme sur ces dernières paroles.

- Un conseil, le printemps, promène le dans un parc à chien... Nous ne nous en approchons pas, alors il ne devrait plus y avoir de problème... C'est un bon chien, qui voulait clairement seulement te protéger de ce qu'il croyait être une menace, alors il serait triste qu'il souffre pour ça... .

J'étais moi même fatigué, les derniers événement ayant épuisé la réserve d'énergie et d'enthousiasme que je m'étais accumulés au cours de la soirée. J'avais penser aller chasser dans le lac en revenant à la maison, mais, maintenant, rien ne me tentais plus que de commander un filet de sole au restaurant grec près de chez moi et prendre un bon bain frais en le mangeant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Ven 22 Juin - 21:16


-Et vous êtes sûr qu'il ira bien ?

Cyan s'était penché sur l'animal, toujours magiquement épinglé sur le bitume. On aurait pu croire qu'il l'auscultait, ou qu'il tentait d'estimer la réussite de son sort: en l'occurrence, il voulait juste s'assurer que les liens magiques ne lâcherait pas sous la pression et qu'il ne luit sauterait pas dessus dès qu'il aurait le dos tourné.

-Il se remettra à bouger d'ici quelques minutes. La métamorphe sera partie et vous pourrez le tenir un peu plus convenablement par la laisse. Envisagez peut-être de consulter, cela dit. Votre chien pourrait se faire étriper en aboyant après le mauvais métamorphe.

Le garçon le regarda, bouche bée et légèrement livide, avant de baisser la tête vers son chien, qui agitait un peu plus les pattes. Cyan, lui, pivota pour diriger son attention vers l'entrée de la ruelle.

-Mademoiselle !

Accompagnée du tap tap de sa canne sur le sol, sa voix avait fusé dans l'air, traversant l'espace qui le séparait de la jeune rouquine en ricochant sur les murs. Toujours flanqué de son chien, il s'approcha à nouveau. Sans pouvoir à proprement parler courir, frappant juste le sol un peu plus fort alors qu'il essayait d'aller vite.

Il n'était pas mort d'inquiétude pour la métamorphe, loin de là. Elle avait l'avantage, durant son combat avec le canidé, et si Cyan n'était pas intervenu elle l'aurait probablement "maîtrisé" sans soucis. Pour autant, il ne souhaitait pas la laisser partir aussi vite.
Si la communauté Métamorphe avait capté cette pensée, il aurait probablement été lacéré et déchiqueté par tous les Changelins du secteur sur l'heure. Il ne pensait clairement pas à mal, mais souhaitait juste s'assurer que la jeune fille allait bien. Quitte à lui offrir son aide, si cela était nécessaire.

-Vous boitez et vous avez l'air épuisée. Je peux peut-être faire quelque chose ?

Certes, c'était une métamorphe, et elle allait probablement se remettre rapidement. Mais bon, un peu de civilité n'avait jamais tué personne. Sauf si elle faisait des réactions allergiques aux bonnes manières. De fait le sorcier avec quelques sortilèges alchimiques dans ses poches, pour la remettre un peu en forme si le besoin s'en faisait sentir. Il n'était pas rare qu'il se promène avec plusieurs potions sur lui, au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Sam 23 Juin - 20:36

J'avais à peine eu le temps de m'éloignée de la ruelle que j'entendais déjà le tapement de la canne sur le sol qui me faisait comprendre que je n'en avait pas fini avec le vieil homme... Si mes sens m'en avait déjà alerté, à ma grande surprise, j'avais maintenant la confirmation qu'il était un Wiccan... donc que je voulais pas m'exposer, vulnérable, à lui.

Sa voix m’interpellant, je grommelai et accéléra le pas... sans grand changement. Je l'entendait déjà se rapprocher, alors que pour ma part je ralentissais, en proie à une douleur grandissante.

- Ça va, je n'ai pas besoin de votre aide. Je vais prendre le tramway et rentr- Arg!

Comme si on venait d'éteindre un interrupteur, l'adrénaline qui me tenait debout tomba d'un coup, me faisant perdre pied. Je m'écroulai au sol, incapable de me remettre sur mes pieds. Ma hanche m'élançait si fort que ça me rappelait presque la fois où un ours polaire avait décidé de me mettre une baffe... presque.

Le Wiccan avait fini par me rattraper et, déjà, une petite foule avait commencer à faire les curieux autour de nous. Si la majorité me regardais avec inquiétude, quelques uns pointaient ma hanche avec effroi.

Regardant ma main, qui tenait toujours l'endroit blessé, je vis que le sang avait commencer à s'étendre autour. Si sur le coton bourgogne de mes shorts il n'y paraissait pas, le chiffon bleu de ma blouse, lui, avait commencé à prendre une teinte brunâtre peu jolie. Bon, il ne m'avait pas manquer le clébard...

De plus en plus irrité, je me tournai vers le Wiccan et lui dit d'un ton menaçant.

- Profites pas de cet état pour faire me quelque chose, Skin-walker...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Sam 23 Juin - 23:25

Cyan observa la métamorphe au sol, d'un air interdit, sans réagir. Elle était effectivement bien amochée, et même si un métamorphe guérit vite d'ordinaire, il ne souhaitait pas prendre de risque. Et mieux valait sauter sur l'occasion.
Son sourire en coin refit une apparition, puis s'élargit progressivement jusqu'à devenir un sourire en bonne et due forme, ses yeux froids observant la Changeline d'un air amusé et inquisiteur. Il l'aida à s'appuyer contre un mur, puis plongea la main dans sa poche et en tira un petit objet de bois.

Qui ne semblait rien d'autre qu'un inoffensif bout de chêne, jusqu'à ce qu'il en fasse jaillir une lame. Le magicien venait de tirer un couteau de ses poches, dont la lumière dansait dans la lumière ambiante. La petite troupe de passants qui s'étaient arrêtés pour jeter un œil se dispersèrent rapidement, comme si soudainement la scène avait perdu tout son intérêt.

Cyan observa à nouveau la métamorphe, se forçant à garder un visage neutre. Puis il retira une de ses deux bagues. Mieux valait ne pas faire durer la plaisanterie trop longtemps sous peine de voir ses entrailles décorer le trottoir en quelques minutes.

S'entaillant le pouce d'un mouvement agile, il fit tomber une goutte de sang sur l'anneau, qu'il appuya sur l'épaule de la rouquine. Un sortilège de guérison pour blessure s'échappa de l'objet, se répandant dans le corps de la blessée comme une onde de froid. Sans réparer instantanément toutes ses blessures, le sortilège devrait booster les facultés de guérison innée de l'Outre pour ne faire de la blessure qu'un lointain mauvais souvenir.

-Avec les compliments de Skin-Walker.

Il observa attentivement la blessure et les énergies magiques libérées dans le corps de la guitariste, pour s'assurer que tout allait bien. Quand elle fut en état, il fit de son mieux pour l'aider à se relever, et l'incita à faire quelques pas pour vérifier que tout allait bien.

-C'est mieux ?

Le magicien rangea son couteau, et lui jeta un regard en biais légèrement moqueur.

-Vous comprenez, j'ai besoin que vous soyez en forme pour vous dépecer vivante.


Dernière édition par Artémis Cyan le Dim 24 Juin - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Dim 24 Juin - 6:39

Je me débattis mollement alors qu'il m'installait contre le mur, ne voulais pas qu'il ne m'approche, mais j'étais officiellement trop fatigué pour faire quoique se soit... Une chance pour lui, car je commençais à être vraiment énervée...

Observant ses moindres faits et gestes avec méfiance, je compris bien vite qu'il préparait un  sort et je me mis à protester, tentant en même temps de me relever. Et les Normes autours qui s'étaient dispersés sans aucun souci pour moi!

- N'osez même pas y penser, si vous croyiez que-

Mais, comme si je n'avais rien dit, il termina ses préparatifs et posa sa bague sur mon épaule. Aussitôt, je me raidis de panique, sentant un grand froid me traverser, ce concentrer sur ma hanche, puis disparaître. M'avait-il tué? Empiré ma blessure? Il n'avait tout de même pas fait de moi son familier?!

Force fut de constater que, non, il semblait seulement m'avoir soigner...

Bien vite, l'effet de sa magie et de ma propre vitalité eurent raison de ma blessure et je pu me relever. Je ne pu retenir un sourire amusée quand le vieil homme à la canne voulu m'aider. J'avais encore mal, mais la morsure du chien ne me faisait plus un mal... de chien...

Après quelques pas, je me tournai vers lui.

- Ça va... beaucoup mieux, merci...

Je regardai le sol un moment, hésitante. Puis, ravalant mon orgueil, je soupirai. Ouvrant la bouche pour m'excuser de mon attitude, il me devança, lâchant la phrase la plus infâme qu'il me fut donné d'entendre depuis longtemps.

Grognant, mes yeux probablement redevenu noir, je levai la tête vers lui, prête à tuée... quand je vis son regard amusé... Tel un abruti, il avait décidé de faire une... une... "blague" sur le sors de mes ancêtres...

Grognant, mais moins sauvagement cette fois, je reculai, regardant la rue, les gens, tout sauf lui et sa grande tête d'imbécile.

- Parce que vous trouvez ça drôle de rire de ça peut-être? Vous ne devriez même pas parler de ça si vous n'y voyez pas l'horreur...

Je me retournai, le cœur gros, hantée par des... "souvenirs" que je n'avais pas vraiment... Mais qui ne faisait pas moins mal. Inspirant, je replaçai ma guitare et m'en alla...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Dim 24 Juin - 9:01

Le sourire légèrement moqueur du magicien s'accentua, et ses yeux pétillèrent un peu plus.

-Je n'essaye pas de rire du fait que mes ancêtres aient tenté d'écorcher les vôtres vifs. Ou du fait que certains êtres sans scrupules de la sorte rôdent encore a travers le monde.

Il se redressa un peu, les deux mains sur sa canne. Son sourire avait légèrement diminué, mais l'étincelle dans ses yeux, pas le moins du monde.

-Je ris du fait que vous semblez suffisamment convaincue que la première pensée d'un Wiccan soit de vouloir dérober votre peau que vous ne pensez qu'à vous enfuir en vous voyant.

Il fit un pas en avant, mais resta à distances respectables de la musicienne. Il ne souhaitait pas la brusquer, ça irait contre ce qu'il essayait de lui prouver.

-De même que vous n'êtes pas tous des animaux sans la moindre once de raison, nous ne sommes pas tous des monstres, Mademoiselle.

Il lui jeta un regard éloquent. Après tout, qui était-il pour répondre des actes de ses ancêtres ? Il ne voulait aucun mal à la rouquine, bien au contraire. Faire bonne impression chez un métamorphe, en étant Wiccan, était toujours une bonne chose.
Évidemment il passa sous silence sa propre rencontre et transaction avortée avec un marchand de peau.

-Si ça peut vous prouver ma bonne foi, passez à la Plume Bleue, sur Orléans St. Je vous trouverais un talisman pour vous montrer que nous ne sommes pas tous après vos peaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Dim 24 Juin - 22:49

Je soupirai en entendant c'est excuse...

- Faire des blagues génocidaires suivie de formule à la "Not all Wiccans" n'est pas un très bon moyen de faire preuve de votre bonne foi... Pour certains, certes, ce sont de lointains ancêtres qui ont été victimes de ses rafles... Pour les Selkies... Seuls les plus jeunes d'entre nous ne connaisse pas un ami ou un proche qui à été dépecé... Et je ne suis pas si jeune...

Je me retournai vers lui, l'air encore un peu sévère et sombre, mais calmée...

- Vous ne me voyez pas me promener en me moquant des événement de Salem, mmmh?

Cette fois, c'est moi qui ne pu me retenir un petit sourire... Ravalant mon orgueil, je lui fit finalement mes excuses.

- Je suis vraiment désolée de vous avoir automatiquement pris pour un Skin-Walker... Je n'aurais pas du faire ce jugement rapide sur vous... Je pouvais entendre l'esprit de ma grand-mère me crier de ne pas dire la suite, mais je l'envoyai au fond de mes pensés, avec un mot d'excuse. Je vous offre un café, ou mieux, un thé, pour m'excuser et, aussi, vous remercier pour votre aide, plus tôt. J'ai bien besoin de caféine après les derniers événements et la soirée est encore jeune...

J'attendis sa réponse avec une certaine anxiété. D'une part, j'aurais aimé qu'il refuse, mon instinct ne m'appréciant guère en cet instant qu'il jugeait de vulnérabilité. D'une autre, j'étais réellement curieuse d'en apprendre plus sur ces gens qui avait terrorisé les miens depuis si longtemps et qui, apparemment, n'étaient pas tous vils...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Jeu 12 Juil - 15:30

Cyan étira ses lèvres en un petit sourire vaguement moquer. Il haussa un sourcil à l'évocation de Salem, et son sourire s'élargit un peu plus.

-Vous auriez le droit de vous moquer si je vous avais mis les jugements de Salem sur le dos, ou si je vous avais automatiquement suspecté d'être de l'inquisition.

Il jugea son vis-à-vis un court instant. Elle ne semblait pas tout à fait transcendée à l'idée de prendre un café avec lui, à vrai dire. La proposition venait d'elle et était présentée avec courtoisie, certes, mais comptes tenus de sa méfiance presque immédiate à l'encontre du magicien ou de sa façon anxieuse d'attendre sa réponse, ça ne l'enchantait pas du tout.
Et Cyan ne voulait pas se porter en fardeau ou la mettre mal à l'aise. Après tout, c'était vrai que son espèce était responsables de très nombreuses tragédies chez son peuple, qui auraient pu la toucher directement. Il prit une courte inspiration, puis inclina la tête.

-Je doute que cela fasse grand-chose, mais sachez que je suis profondément désolé de ce que nos ancêtres ont pu faire subir aux vôtres. Je ne souhaitait pas diminuer l'ampleur de ces tragédies, navré si je vous ais offensé.

Il n'allait pas s'imposer plus auprès de la métamorphe. Cela dit, si elle avait si peur de lui par instinct, elle ne lui aurait jamais proposé un café.

-J'accepte. Vous permettez que je choisisse l'endroit, ou vous avez un lieu très spécifique en tête ?

L'image d'un café s'imposa à son esprit. Il n'était ni trop loin ni trop cher: situé dans le détour sinueux d'une petite rue proche, sa terrasse donnait sur une petite cour où poussait un grand arbre. C'était un endroit presque caché dans les replis de la ville, et pourtant agréable. Jamais trop de gens, mais jamais pas assez.
Gelt s'allongea à ses pieds, l'air presque endormi. Cyan n'aurait de fait pas dit non à une tasse de thé.
Il reporta son attention sur la métamorphe, attendant patiemment son approbation. Il avait un peu de temps libre, autant en profiter pour découvrir les changelins (et plus particulièrement ici, la changeline).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Lun 16 Juil - 19:17

Du fait de mon âge, je n'avais pas eu l'occasion de me sentir réprimandée depuis longtemps. Du moins, pas avec raison. Pourtant, cette fois, maintenant, j'avais l'impression d'être redevenue une jeune adolescente: cet homme avait raison, je l'avais menacé et attaqué verbalement sans justification, me fiant seulement à mon vécue et celui de nos ancêtres respectifs...

Je me senti donc, certe axieuse, mais également heureuse.

- Je vous suis, je suis encore assez nouvelle ici, j'ai beaucoup de secret et de bonnes places à découvrir. Tant que le thé est bon, j'en suis...

Je sorti une veste style kimono de la poche avant de mon étuit à guitare. Je n'avais jamais froid, mais, justement, me promener sur le bord du lac, près de la maison, les épaules à l'air en soirée avait tendance à attirer les regard, alors j'avais pris l'habitude de garder une veste avec moi pour jouer la mascarade...

Je l'attachai à ma taille pour cacher la tâche de sang à ma taille. La blessure était encore un peu sensible, mais je la savait déjà refermée et, officiellement, guérie.

Je tendis la main à mon interlocuteur avant de le suivre.

- Je me nomme Délia, en passant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Sam 28 Juil - 18:10

Le Wiccan considéra la main tendue un bref moment, l'air légèrement pensif, puis releva les yeux vers la jeune métamorphe. Pour un revirement, c'était un revirement (et très franchement, une victoire pour le sorcier).

-Joli surnom. Digne d'un conte de fée.

Ses lèvres s'étirèrent en un demi sourire, et il lui sera la main.

-Cyan. Suivez moi alors.

Le bruit de la canne reprit: à chaque pas du magicien venait le son sourd d'un bout de métal sur le bitume. Gelt se mit à trottiner derrière l'alchimiste, le suivant comme son ombre, tandis que son maître essayait de se repérer.
A vrai dire, il était un peu perdu. Il savait qu'il y avait un café dans le coin, et il voyait à peu près dans quelle direction, mais il n'arrivait pas à identifier un trajet précis depuis leur position initiale. Sans rien laisser paraître, il se mit à marcher tranquillement, prenant son temps. Un passant aurait pu les prendre, lui et la dénommée Délia, pour un grand-père et sa petite-fille en sortie. Lui, dans son long manteau bleu manches remontées jusqu'aux coudes, appuyé sur sa canne de bois; elle, avec sa veste autour de la taille. Vu comme ça, ils auraient pu ressembler à de la famille passant du temps ensemble. De loin. Et en n'écoutant pas la conversation.

-Ça fait longtemps que vous faites de la guitare ?

Cyan s'était rabattu sur la technique de la discussion, pour concentrer la métamorphe sur autre chose que le fait qu'il ne sache pas trop où il allait. A vrai dire, il le cachait plutôt bien, mais on est jamais trop prudent.

Alors qu'il relevait les yeux pour regarder là où il marchait, Cyan remarqua Gelt faire un petit écart. C'était bien anodin à vrai dire: en face arrivait une grosse poussette rose. Boursoufflé de tissu couleur barbe à papa comprimé par de fines barres métalliques recouvertes de stickers dans le thème barbie, le carrosse de l'horreur façon pitaya frôla Cyan. Gelt arrivant en face du jambon à roulette, il fit un écart et rentra partiellement dans une ruelle pour ne pas se faire rouler dessus par le porte-bébé aux glorieuses couleurs du rhododendron. Cyan tourna la tête, attiré par le mouvement du chien.
Et reconnu la ruelle.

Plusieurs Runistes avaient tenté, au court des âges, de rationaliser la chance. De comprendre ce que c'était: si elle n'était qu'une suite de causes et d'effets s'enchaînant dans une longue et complexe série d'évènement pour parvenir à un résultat précis, ou si c'était quelque chose de plus complexe, de moins rationnel. Après tout, il y avait une entière branche de la magie Wiccane qui tournait autour de la chance, qui visait à la plier au bon vouloir de ses utilisateurs. Cyan aurait pu, à cet instant, vérifier ses poches: mais il ne portait pas de runes sur lui. A cet instant, il était juste chanceux que son chemin lui ait été indiqué par une poussette et son pousseur, telle une lueur d'espoir rappelant les égarés sur le bon chemin qu'ils n'auraient jamais du quitter.
Son demi-sourire reparut, et il patienta calmement que l'engin rosâtre passe son chemin. Puis il indiqua la ruelle à la jeune fille d'un air poli, et s'engagea après elle.

Installé au rez-de-chaussé d'un immeuble blanc, le café en question marquait l'intersection entre la ruelle et une rue plus grande, parallèle à celle qu'ils venaient de quitter. Sa devanture était marron, et l'accès se faisait autant par une porte dans la ruelle que par la grande rue. A travers les grandes vitres, on y voyait des groupes de gens assis dans des fauteuils en cuirs ou a sur des chaises en bois, discutant autour d'une tasse fumante, d'un verre remplie ou d'un assiette en train de se vider à coup de fourchette. L'ambiance semblait agréable, et Cyan se souvenait que la carte n'était pas trop chère.

-J'ai choisi le café. Vous choisissez la table, si ça vous convient.

Il prendrait un thé noir. Et quelques discussions. Ça n'était pas du tout le café qu'il avait en tête, mais il n'avait été a celui cité précédemment qu'une seule fois et n'étant pas parti du même point, il avait été bien en peine de retrouver le bon chemin. Quand il avait vu la ruelle, il avait choisi ce café là plutôt que l'autre (qui a bien y réfléchir devait se situer beaucoup plus près du carré français qu'eux actuellement). Tant pis. Celui-ci vendait d'excellent cookies.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Mer 1 Aoû - 22:31

Après avoir lâcher sa main, je lui emboitai le pas, restant à une distance raisonnable du chien qui me faisait les gros yeux à peine une heure plus tôt. "Il ne veut pas me sauter à la gorge, lui, au moins" songeais-je...

Je faisais attention de bien me repérer. Après tout, j'avais décidé de faire preuve de bonne fois et de le suivre à ce café, mais je n'étais pas non plus assez idiote pour suivre aveuglément quelqu'un sans pouvoir me repérer ensuite. Droite, gauche, encore gauche... pourquoi prenait-il cette rue pour la remonter alors que nous aurions pu la descendre à l'autre croisement deux rues plus tôt?

Lançant un regard méfiant à Cyan, je commençai à me demander s'il m'avait duper finalement et s'il comptait réellement me piéger. Sa question coupa court à mes réflexions. Mon visage redevint paisible, même si je ne baissai pas ma garde.

- Oh, euh... Probablement 65 ans maintenant... 70 si vous ajouter les années où je tirais des cordes sans vraiment savoir quoi en faire...

Croisant un sans-abris au coin d'une ruelle, je me mis à fouiller dans la pochette de mon étuis, à la recherche de l'argent amasser pensant la journée. Je trouvai rapidement le petit sac à lunch de papier dans lequel je l'avais mis. J'y avait inscrit, comme à l'habitude, des petits mots d'encouragement pour celui qui en hériterait. Me penchant vers l'homme entre deux âges, je lui donnai le sac.

- Voilà, il doit y en avoir pour 25 dollars.

L'homme me regarda avec un air interdit et je lui sourit gentiment sans attendre de réponse. Je me redressai et me retournai pour rejoindre mon "guide" qui évitait justement la plus immonde collection de froufrou rose qui m'avait été donné de voir. Était-ce possible de vouloir À CE POINT crier au monde qu'on avait eu une petite fille? M'enfin, c'était la seule explication que je trouvais à l’existence de ce "véhicule".

Il se tourna vers la ruelle où je me tenais encore avec le mendiant et son regard s'illumina. Il commença à marcher vers l'autre bout de la ruelle et je l'y suivit, intriguée. C'est donc au bout de la dite ruelle que se situait le café dont il m'avait parler...

- Installons-nous sur la terrasse. Il fait beau et pas trop chaud et c'est plutôt calme.

Et puis, rester enfermée n'était pas mon forte...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Artémis Cyan
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Libraire/Vendeur de sorts
Age apparent: Une petite soixantaine
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   Sam 4 Aoû - 22:52

La fumée dansait. Elle tourbillonnait, au-dessus de la tasse de porcelaine et du liquide ambré qu’elle contenait, en fines volutes grises traçant des arabesques ondulantes, qui se perdaient dans l’air un battement cœur après être nées. Elle dansait au chant de la brise, virevoltant au dessus d’un lac de théine comme une ballerine sur son parquet lustré, tout en sauts, tourbillons, et virevoltes. Cyan, en publique attentif, l’observait avec un calme infaillible.

Mais parce qu’il y avait spectacle plus intéressant, et que la fumée danseuse n’était que deuxième sur le classement de son attention (et présentait somme toute un intérêt bien maigre), il releva les yeux vers Délia. La métamorphe et lui était assis en terrasse, tranquilles et presque seuls, attablés autour des tasses promises. Le magicien s’était fait servir un thé noir, dont le liquide légèrement orangé patientait calmement au fond de sa tasse et fumait dans sa théière. Son odeur légèrement fruitée virevoltait dans l’air.
Parfum et fumée s’adonnaient à une valse élégante et délicate dans les volutes du maigre souffle de vent de la terrasse, loin de la considération humaine et de l’intérêt de tous. Mais comme dit plus haut : il y avait un spectacle plus intéressant.

La métamorphe l’intriguait quelque peu. Cyan n’avait pas bougé lorsqu’elle avait apporté son sac (plein d’argent ou de nourriture, il n’aurait su dire) au sans-abri dans la rue. Il n’avait formulé aucune référence à son acte, et rien dans son attitude ne trahissait un quelconque avis à ce sujet. N'aurait-elle pas bougé d'un pouce que ça réaction aurait été la même. Il y semblait complètement indifférent. A vrai dire, il s’en moquait comme d’une guigne : ça ne lui avait paru ni vain, ni utile, ni vraiment louable. Il avait observé la chose avec un détachement froid, assez peu intéressé par l’action sinon par ce qu’elle révélait sur la dénommée Délia.
La métamorphe se réclamait probablement d’un grand coeur. D’un compassion pour autrui, qui n’était pas nécessaire extravagante ou source de fierté, mais qui s'érigait en un point d’honneur qu’elle semblait respecter. Le simple fait qu’elle ait un sac sur elle, et qu’elle n’est pas semblé hésiter ni calculer son action dénonçait son don comme une habitude. Comme quelque chose de régulier. En tout cas, il semblait évident que cette générosité et compréhension étaient reliées directement à une de ses valeurs, apparemment importante pour elle.
Une noble Robin des Bois, donc. Prête à tendre la main au plus démuni dans la rue et à défendre les opprimés qu’étaient son peuple. Une héroïne. Super.

-70 ans vous dîtes ?

Il reprenait directement la conversation là où ils l’avaient laissé. A sa pratique de la guitare. Cyan but une gorgée de thé. Les métamorphes étaient de véritables mystères magiques, des sources d’énigmes qu’il aurait aimé pouvoir résoudre. Scalpel à la main si nécessaire. Intrinsèque à leur être, une magie étrange coulaient dans leurs veines : un don inné qui leur permettait de changer de forme, de ne pas vieillir (en apparence du moins), et qui hybridait leur esprit entre humain et animal. Il plissa les yeux légèrement. Il aurait aimé leur arracher cette magie. Ou pouvoir la reproduire, sans avoir à les transformer en carpette d’abords. Il sourit légèrement.

-C’est toujours légèrement perturbant. Nous autres Wiccans vieillissons moins vite que le quidam moyen, mais physiquement nous vieillissons quand même. Vous autre, Métamorphes, ne prenaient pas une ride.

Cyan reposa sa tasse. Concrètement, rien ne prouvait que les Changelings faisaient usage de « magie ». Intérieurement, l’alchimiste repoussait plus ou moins l'explication scientifique, mais il n’était pas exclu que leurs pouvoirs soient dues à une quelconque évolution du genre humain et non pas à une influence occulte, contrairement à ce que criaient les dernières informations de la Grande Révélation.
Ça ne semblait pas être due à la magie de la Terre, même si seuls des tests un peu plus poussés pourraient le démontrer. Et pourtant, leurs dons ne devaient pas en être très éloignés : sans quoi les maîtriser, même par les rituels des Marcheurs de Peau, seraient hypothétiquement impossible. Par exemple, magie Wiccane et Vaudou s'opposaient presque par définition, l'un lié à la Nature et l'autre à l'Outremonde. C'étaient deux magies trop différentes pour pouvoir fonctionner main dans la main, ou l'une au service de l'autre. Et de fait, cela menait Cyan à deux hypothèses: soit les pouvoirs des Métamorphes étaient effectivement d’une origine plus ou moins similaire à la magie Wiccane, et pouvaient donc être maniés par cette dernière; soit ils appartenaient à une caste à part (comme la magie Voudou). Et auquel cas, comme le prouvait le rituel des Marcheurs de Peaux, cette « caste » pouvait être partiellement domptée. Donc en extrapolant, tout pouvoir appartenant à cette caste aussi. Dont peut-être la magie Vaudou.
Il cligna des yeux.

-Votre espèce est fascinante. Vos dons, votre culture, ce que vous êtes, qui vous êtes… Fascination qui a mené à de regrettables dérives de mes ancêtres, mais fascination tout de même.

Gelt était couché aux pieds du magicien, attentif mais discret. Comme toujours à vrai dire. Distraitement, la main de Cyan glissa entre ses oreilles quelques grattouilles.

-Je me demandais, y a-t-il d’autres spécificités à votre espèce ? Plus que ce totem animal, qui vous permet de changer de forme ?

La politesse et la courtoisie auraient voulu qu’il discute un peu avant. Qu’il fasse la conversation, ou même qu’il demande poliment si il pouvait poser à la métamorphe des questions sur son espèce. Mais la curiosité de Cyan était ce qu’elle était : un scalpel, traçant de sa lame d’acier un chemin clair et net jusqu’au coeur du sujet. Il ne s’embarrassait pas tant de ces choses qui avait semblé être important pour Délia auparavant : la compassion, la compréhension. Sa curiosité ne touchait qu’a des faits, des événements, des informations. Elles étaient posées avec une inconsidération presque naïve de la suspicion que pouvait soulever un Wiccan posant des questions sur le peuple Métamorphe, et de fait n’étaient pas particulièrement offensantes en tant que telles. Sa curiosité ne massacrait pas encore les plates-bandes de l’empathie et du respect des sentiments comme elle le faisait si souvent.

Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4627-artemis-cyan#75742
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: À quoi je joue, je joue de la guitare~   

Revenir en haut Aller en bas
 

À quoi je joue, je joue de la guitare~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE I : Le quartier des affaires ¤ :: ║Le Centre-ville║ :: Weston Park-