Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Cordelia Ni Keefe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Cordelia Ni Keefe   Jeu 7 Juin - 4:32


État Civil

Décline ton identité

Nom : Ni Keefe

Prénom : Cordelia

Espèce : Métamorphe, plus communément Selkie chez les Normes

Âge : 75 ans
Âge apparent : 21 ans, m'enfin, je me donne 21 ans, pour la majorité et la maturité et tout, mais on m'en donne plus souvent 17...

Date de Naissance : 14 janvier 1980

Profession / Activité : Serveuse au Trick O'Clink pour le moment, but anything really, je prend ce que je trouve où je me pose...


Morphologie

Et donc à quoi tu ressembles ?


Apparence animale : Je ressemble à un phoque commun, plus blond-roux que gris. Je suis couverte de taches, là où j'aurais normalement mes tâche de rousseur étant humaine...
Spoiler:
 


Taille : 174 cm (5'8'')
Poids : 70 kg (154 lb)

Corpulence : Plutôt mince, avec mes petites bajoues d'enfant qui ne m'aide pas à avoir l'air adulte... J'ai l'air plutôt délicate, mais je suis assez musclée sous mes airs fragile. La natation ça paye après tout.

Couleur de cheveux : Roux! En veux-tu, en v'là.

Couleur des yeux : Bleu, comme la mer~

Allure générale : Je suis assez discrète, enfin, quand mes cheveux roux me le permettent. PLEINES de tâches de rousseurs, j'ai vraiment l'air d'une gamine. Ce qui m'énerve parce que je suis pas intéressée à trainer avec des ados. Je ne cherche pas vraiment à attirer l'attention et je crois que ça se dégage dans mon attitude. Je... suis assez nulle en fait pour savoir comment les autres me perçoivent ^^'

Allure vestimentaire : J'ai chaud... tout le temps. Donc j'aime porter des vêtement légers. Je ne porte pas de vêtement courts quand je sors en plein jour, car ma peau est très sensible au soleil. Donc, souvent, j'ai un chandail ample, en mousseline ou en coton léger, pareil pour mes jupes. Si je sors le soir ou que je dois rester à l'intérieur, je porte plutôt des shorts, jupes et haut cours et amples.

Particularités éventuelles : Tous pleins de freckles. Un tattoo aux allures celte sur la hanche droite et un tout petit de notes de musique derrière l'oreille gauche.



Psychologie

Dans ta tête.


Défauts : Je suis ronchonne quand j'ai chaud... et j'ai chaud souvent.
Je n'aime pas être là à rien faire. Sans être hyperactive, j'écoute souvent les autres en faisant autre chose...
Je suis souvent dans la lune...
Je ne suis pas des plus ponctuels?

Qualités : Je suis très attentionnées quand ça me tiens à cœur et très investie.
Je crois faire une bonne amie quand on "m'apprivoise"
Je ne m'en fait pas avec les petits malheurs de la vie. Je suis assez libre d'esprit.
Je suis réaliste et je vis dans le moment présent. Je ne craints pas le futur inutilement et ne garde pas de rancune envers le passé.

Croyances : Je crois en la possibilité de créer un monde où les Normes et les Outres peuvent vivre.
Je crois en la puissante de la Terre. Nous nous détruiront bien avant de la détruire elle.
Je crois en la la liberté, celle du corps et de l'esprit. À un monde sans frontière ni attaches. C'est dur à imaginer pour plusieurs, mais ont est tellement plus heureux quand notre vie tiens dans une valise...
Et, je crois en l'amour, certes, mais je crois surtout qu'il est dur à trouver et à garder...

Religion : Animiste? C'est les forces de la natures qui nous guident et rien d'autres.

Goûts : Pour le coup, j'ai fait le long questionnaire, alors voilà:
Spoiler:
 

Talents, savoirs notables : Je joue assez bien de la guitare. J'aime également faire des bijoux avec des choses du quotidien (verre rejeté par la mer, bouchon de bouteille, aluminium de canette...), mais je ne m'en suis pas donné la peine depuis longtemps...
Évidement, je connais beaucoup de choses sur la faune aquatique.


(+) Espoirs, buts, rêves : J'espère vraiment que les normes pourrons continuer de vivre avec nous, en paix, après le fiasco des tablettes...

(-) Angoisses, regrets, phobies : Je déteste le feu... et les trous dans la glace... Si je suis honnête... j'ai peur de mourir avant d'avoir vécu, et je ne sais pas encore ce "qu'avoir vécu" signifie...


Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ?
Ben... on est sympa, rien à redire... Y'en a qui se prennent pour les rois du monde et qui croient avoir des droits sur les autres Outres et les Normes, et c'est assez problématiques... mais, j'aime bien la plupart d'entre nous.

Et votre sentiment vis à vis des Normes ?
Comme pour les Outres: les sympas sont sympas, les moins sympas... devraient parfois goutter à leur médecine...

Êtes-vous satisfait de votre existence ?  
Pour l'instant oui, mais il me reste TANT à vivre, à découvrir, explorer, goûter, essayer...

Possibles évolutions ou objectifs futurs : On verra où le jeu de la vie me mène?


Particularités éventuelles : Je n'en vois pas...


Relations sociales

Présente nous tes potes !


Un compagnon de Meute ?
J'ai une famille, ils sont sur la route eux aussi, mais nous avons fait route à part. Nous restons en contact malgré tout. Nous ne somme pas particulièrement familiaux chez les selkies...

Un animal de compagnie ?
Ça serait un peu bizarre non?

Un meilleur ami ?
Ce serait probablement mon cousin, Riley O'Brian, le fils de la soeur de ma mère... Nous sommes nés de la même saison des amours...

Relations particulières notables : Pas vraiment...


Antécédents

C'est le moment de raconter sa vie


Quelque chose à dire sur votre Famille ?
Mon père et ma mère se sont rencontrer pendant la saison des amours au printemps de 1980. Fidèle à sa nature, mon père, que ma mère appelle parfois Adrien, parfois Aiden, parfois John, s'est éclipsé dès les première lueur de l'aube après une nuit endiablé avec ma mère. Ce ne fut pas sa seule aventure pendant ce printemps là, mais ma mère jure sur SA mère que c'était CE one night qui m'a donné la vie... Bref, tout ça pour dire que je ne connais pas mon père.  
Pour sa part, ma mère et sa petite troupe folk ambulante, composés de mes tantes et mon oncle, ont pris soin de moi et de mes cousins ensemble comme une espèce de famille hippie des années 80. J'ai rapidement appris la musique, avant même d'apprendre à lire et calculer, et je savais jouer de la guitare à 5 ans. À 22 ans, j'ai décidé de partir faire mon petit bonhomme de chemin. Ma mère était bien triste de me voir quitter le band, mais ma cousine attendais impatiemment mon départ pour devenir la nouvelle choriste de la troupe. Je reste à ce jour encore en contact avec ceux qui m'ont vu grandir.


Événements de votre passé qu'il convient de connaître :  
J'ai eu une vie sans histoire, vraiment. J'ai grandit avec ma petite famille, comme j'ai dit, école à la maison et tout. Nous voyagions beaucoup, toujours sur la côte, passant les frontières par la mer, car il n'y a pas de douanes pour les phoques. Mon oncle, "mari" de ma tante et métamorphe lynx, passait plutôt par la terre, avec la westfalia et toutes nos affaires. Le sud en hiver, le nord en été, s'était plus où moins notre parcourt. Nous dormions surtout à la belle étoile et, quand le temps était mauvais, dans la westfalia. Ma mère et sa troupe était légèrement connu de la scène folk, petite dans les années 80. Elle faisait tourner pendant une douzaine d'année avant de "prendre sa retraite", histoire que les Normes ne réalise pas trop le fait que les adultes du groupe ne vieillissaient pas, puis, revenait sous un autre nom après 4-5 ans, avec de nouveaux chanteurs et musiciens (souvent simplement ma famille déguisée ou simplement à d'autre instruments). Apparemment, les normes n'y voyait que du feu. Nous profitions de ses années de vacances pour visiter l’Europe, dont l'Irlande natale de ma mère, et passer quelques années sous notre véritable forme. Mon oncle, ma tante, la westfalia et nos choses restaient au États-Unis. Mon oncle n'avait d'intérêt pour s'éloigner autant de ses Rocheuses d'origines et ma tante voulait rester avec lui. Quand nous revenions, les deux avaient préparer nos fausse identités, cartes et passeport à l'appuie, et nous étions près pour un autre douze ans de vagabondage musical.
C'est au terme de notre dernière tournée post "retraite", à l'aube de mes 22 ans, que j'ai annoncée à ma mère que je n'irai pas en Irlande avec elle. J'avais envie de partir de mon côté et d'explorer le monde à ma façon. Ma famille, gypsy en leur genre, étaient attristé de la nouvelle, mais ne pouvait nier l'appelle de l'aventure qui frappait le Ni/O'Keefe et leur descendance depuis des siècles. Je pris donc ma guitare et mon sac à dos et je partie.
En 2002, j'étais loin de me douter que ma vie de secret et de candide nomadisme prendrait rapidement une tournure tout autre.
En 2010, quand nous sommes sorti de l'ombre, j'ai d'abord tenté de rester dans le secret. Je voyais bien comment la nouvelle effrayait les Normes et je ne voulais pas subir les contres coups de la Révélation. Alors je tentais de continuer ma vie, normalement, mais mes tics et habitudes passaient moins inaperçu maintenant que les gens de mon quotidien, employeur, amis, collègue, savait quoi chercher. Avant longtemps, on commença à avoir des doutes sur moi. "J'aime juste vraiment le poisson" n'était plus une excuse valable pour ne manger pratiquement que ça tout les jours. "Je ne me sens pas très bien..." ne me permettais plus de manquer le travail quand mes chaleurs étaient tout simplement insupportable. Finalement, mon secret éclata au grand jour alors que j'habitais à New-York. Le collègue avec lequel je fermais le café où je travaillais à l'époque me menaça au couteau dans la ruelle adjacente au magasin. Prise de panique, je n'ai pas pu m'empêcher de laisse mes crocs et mes griffes pousser. L'espace d'une seconde, j'avais révéler qui j'étais.
Je m'enfui de New-York cette nuit là, tentant de refaire ma vie ailleurs...
Mais, ça allait devenir difficile pour plusieurs années à suivre. Mon Facebook fut envahi de message haineux, que je ne pouvais supprimer assez vite. Les employeurs me refusait des entrevues pour ne pas gêner la clientèle. Je n'arrivais pas à me trouver d'appart sans qu'un voisin ne finisse par me trouver sur Facebook et voir les commentaire hargneux à mon propos. À un moment, je crois que mon nom, enfin, mon faux du moment, et une photo d'employer c'est même retrouvée sur un de ses blogues visant à "protéger les Humains des monstres". Mon compte en banque fut fermé quand mon employeur, un anti-outres, avertie ma banque, visiblement aussi anti-outres, de ma véritable identité.
Je suis donc partie vivre avec ma famille pendant un moment. Mamaí avait arrêter la tournée après qu'on ai fait gazer trois fois sa salle de spectacle après que des gens l'ai reconnue comme étant la même personne depuis les 50 dernières années... Quand on sait quoi chercher... Nous somme donc aller vivre sur la côte-nord du Québec pendant quelques années, faire profil bas et voir comment les choses évolueraient...
C'est vers la fin des années 2030 que nous sommes revenues. L'ouverture grandissante des Normes envers les Outres nous conforta dans notre décision de refaire surface.
Ma mère fonda un groupe, permanent cette fois, avec les membres demeurant de la famille. Dúlamán Gaelach vit ainsi le jour et commença, ou plutôt recommença, la tournée.
Pour ma part, je réussis à me trouver un appart et un emploi à Boston, où j'ouvrit un nouveau compte en banque, histoire de me refaire quelques économies. La vie s'annonçait enfin belle et je suis resté à Boston pendant quelques années avant d'aller à Halifax, puis à Miami. C'est là que j'appris pour les tablettes...
Ma vie fut à nouveau chamboulée. Moi, la descendante d'un démon?! Au début, je ne voulait pas y croire... mais, les faits étaient là... Je ne savais comment prendre la nouvelle et, de fait, ne pouvait rassurer mon entourage Normes... C'est ma mère, toujours pleine de sagesse, qui vint à ma rescousse. "Et alors, me dit-elle calmement au téléphone un soir d'automne 2048. Et alors si nous somme les lointain descendant de ces êtres... NOUS ne sommes pas eux. NOUS sommes nous. On ne peut pas en vouloir à quelqu'un de descendre de quelqu'un d'autre. On peut seulement lui en vouloir d'être qui il est. C'est ce que tu doit comprendre et faire comprendre au autres ma chérie" Et c'est donc ce que je dis depuis à tout ceux qui me demande mon avis sur la question.
Pour ce qui est des Sidhes (Feys)... Je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai toujours su qu'ils existaient, leur apparitions n'est donc pas une surprise pour moi... Mais... Je crains que leur présence, et leurs égos, ne fassent que compliquer les choses...



Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous en êtes natif ?
La Nouvelle-Orléans n'est qu'un arrêt sur l'éternelle route de ma vie. On verra comment je vais m'y plaire. La communautés Outres y est très variée et j'ai pu rapidement me trouver un emploi auprès de comparses métamorphes et un appartement près des quais. Mon landlord est un Normes un peu ronchon avec des restant du vieux racisme des années 2020, mais il semble avoir un bon cœur au fond...


Bas les masques

Dans l'étrange monde de l'irl...


Derrière l'écran, vous êtes : Je me fait connaître comme "Stadakonna" sur la plupart des réseaux sociaux ne demandant pas le vrai nom... et je suis sur peu de réseau sociaux

Vous serez souvent là avec nous ?
J'écris en ce moment mon mémoire de maîtrise, alors j'ai besoin de quelque chose pour décrocher, mais ça veux aussi dire que je serai pas constamment rivé au forum. Mais, c'est pas mal sûr que je passerai AU MOINS 1 fois par semaine FORT PROBABLEMENT plus...

Comment avez-vous connu Voodoo Child ?
J'ai longtemps fait du forum RP, puis les derniers que j'ai essayer étaient peux actifs/mort dans l’œuf. Je me suis découragée et j'ai arrêter. Je suis retombée récemment sur les archives d'un ancien forum où j'allais et j'ai eu envie de me relancer. J'ai donc chercher un forum actif et intéressant sur les sites qui les répertories et je suis arrivée ici!

Avez-vous déjà un double/multi compte ?
Nope

Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ?
Mieux expliquer les différents titres de sociétés. J'ai eu beaucoup de mal à comprendre ce qu'était la Namir-Ra...

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ?
Je le jure
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Cordelia Ni Keefe   Jeu 7 Juin - 22:47

Bonjour !

Juste un petit avertissement concernant les Faës :
-Tout d'abord, la sous-espèce des Kelpies est secrète. Cela signifie que ton personnage peut avoir entendu des légendes familiales qui leur sont associées, mais pas avoir la certitude de leur existence.
-Concernant l'ego des Faës, même si c'est en effet une caractéristique, ce n'est pas dit qu'elle soit aussi connue et répandue parmi le reste du monde. De nouveau, c'est possible que ton personnage ait cette idée il n'y a donc pas de problème (et que ses éventuelles rencontres avec des membres de l'espèce l'aient confirmé).

Comme ce ne sont que des détails pour s'assurer que nous sommes sur la même longueur d'onde, nous n'entrevoyons aucun problème à ta validation !

Te voilà validé.e ! ;). Voici la marche à suivre maintenant. Tu dois :
  • Créer ton Carnet Mondain et ton Inventaire, ainsi que tes Correspondances.

  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).

  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.

  • Tu peux te faire des sous et te faire aimer par le staff en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment devenir riche, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.

  • Nous rejoindre sur notre serveur Discord si tu es intéressé.e par l'idée d'échanger un peu plus avec nous ! (Le serveur est aussi une bonne source d'informations).

  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil (juré, on ne spam pas) et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !

Et voilà !
Bienvenue sur The Voodoo Child What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Cordelia Ni Keefe
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Serveuse au Trink O'Clink
Age apparent: 21 ans (mais, vraiment plutôt 17)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: Cordelia Ni Keefe   Jeu 7 Juin - 23:40

Oh... Je les croyais secrète pour les normes seulement, mon erreur! Je vais m'en tenir aux légendes alors! Même chose pour les faes.

Merci beaucoup :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/rpg_sheet_edit?u=801
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cordelia Ni Keefe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cordelia Ni Keefe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-