Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Zénon Petitpas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zénon Petitpas
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Peintre et tatoueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Zénon Petitpas   Jeu 31 Mai - 13:14

État Civil

Décline ton identité

Nom : Petitpas

Prénom : Zénon

Espèce : Métamorphe Sphynx

Âge : 33 ans.
Âge apparent : 28 ans.

Date de Naissance : 2022

Situation de Famille : Célibataire.

Profession / Activité : Artiste peintre et tatoueur. A vrai dire il est avant tout peintre et gribouilleur en tous genres, mais le tatouage met du beurre dans les épinards, comme on dit.

Zen peut faire des portraits, caricatures, des toiles sur commandes, des croquis.. Sans être un artiste incompris et méconnu de tous, il a besoin de manger comme tout le monde et sa seule renommée de peintre ne suffit certainement pas pour le moment. Donc il fait un peu de tout, selon la demande. Sous le nom d'artiste LittleStep, il commence à avoir un petit mais solide noyau de gens qui le suivent, et fait très attention à ne pas préciser s'il est Norme ou pas. Parce que heh : on ne sait pas d'où viendra la clientèle.

Quand au tatouage, il a un autre pseudo pour ça (Ulthar) et il assume clairement être Outre. Et si en soi il se fiche de tatouer un Norme ou un Outre, ce sont essentiellement des Outres qui viennent le voir pour se faire piquer. A moment donné, ceci dit, il avait eu quelques demandes de Normes qui trouvaient ça exotique de se faire encrer par un Outre. Par fait de circonstances, il s'est néanmoins spécialisé dans le tatouage sur Outre, cicatrices, ou en cover d'un autre tatouage. Et ce serait mentir que de dire qu'il n'a encré que des gens des plus honnêtes.


Morphologie

Et donc à quoi tu ressembles ?


Apparence animale : C'est un Sphynx. Le chat, pas la chimère. Il faut donc imaginer un chat de taille moyenne et sans poil apparent, si ce n'est un fin duvet qui donne un effet peau de pêche. J'invente même pas, tu peux consulter n'importe quel site qui parle des sphynx, c'est comme ca que ca se dit ! La peau apparente est anthracite et légèrement plus sombre aux extrêmités. Le corps est tout en finesse et en plis, de sa tête triangulaire aux longues pattes fines. Pas de poil, pas de moustache, non non. Monsieur est nu comme un ver.

Ses pommettes sont proéminentes, comme sous sa forme humaine, et de larges yeux vert-jaune t'accueillent quand il se tourne vers toi. Généralement mi-clos, parce qu'il trouve que ça lui donne un air mystérieux. Ca l'amuse, il en faut peut. Ses longues et larges oreilles ne sont pas sans rappeler celles des chauves-souris, et lui causent quelques soucis. C'est qu'il a souvent quelques petits problèmes de santé par-ci par-là. Rien de trop alarmant, mais c'est juste un peu fatiguant.

Le buste est de taille moyenne mais large, ce qui tranche avec le reste du corps qui est très svelte. Celui-ci est globalement tonique et musculeux, mais sans fourrure et avec tous ces plis apparents on ne peut pas vraiment dire qu'il en impose pour autant. Certains trouvent même qu'il ressemble à un alien, Gollum pour les cultivés, ou même un rat-taupe. Ca ne l'empêche pas d'être un chat, avec des griffes et tout ça.

Taille : 1,78m.
Poids : 66kg.

Corpulence : Zen n'est pas le plus grand, le plus petit, le plus remarquable. Zen est de taille moyenne mais svelte, avec l'imposante carrure d'un brin d'herbe. Ses articulations sont tout en finesse, et il donne un peu l'impression de pouvoir s'envoler au premier coup de vent. Ce qui n'est évidemment pas le cas, bien heureusement !

Couleur de cheveux : Noir.

Couleur des yeux : Brun sombre.

Allure générale : Propre. Sans être maniaque, c'est quelqu'un qui a l'hygiène à coeur et ça se sent. Sa peau sombre, ses cheveux qu'il entretient avec soin, son sourire éclatant, ses ongles toujours bien coupés et nets.. Quand il sort, c'est en faisant attention d'être présentable. Tout l'opposé de quand il s'enferme pour créer. Là, c'est tout l'opposé. A quoi bon être elégant quand on risque de s'en mettre de partout de toute façon ?

Les pommettes saillantes et son regard inquisiteur ne sont pas sans rappeler sa forme animale, tout comme son allure fine. Mais en humain, Zen est bien moins "dérangeant", bien moins différent d'apparence. Les gestes restent souples et felins, et la peau reste sombre, mais au moins il ne craint pas le soleil ou la chaleur.

Allure vestimentaire : Zénon n'est pas un grand fanatique de la mode, mais il apprécie malgré tout avoir des habits en bon état. Sensible au froid, on peut le voir enveloppé de pulls épais et moelleux si la tempéature vient à chuter. Sa garde robe est globalement plutôt sombre -le noir va avec tout, surtout avec du noir. Pas besoin de se soucier d'accorder les couleurs ! C'est comme si cette préoccupation n'est digne de lui que lorsqu'il s'agit d'art.

Au quotidien, il porte donc des habits de coupe simple, sombres, et généralement un peu âgé. Puisqu'il ne prend soin et a des goûts classiques en la matière, pourquoi se ruiner en renouvelant sa garde robe plus que nécessaire ? Il privilégie la simplicité et le confort à l'apparence ou au fashion, et ça lui convient bien.

Quand il peint, en revanche, c'est l'inverse. Il met ses habits les plus abimés qui soit, puisque de toute façon il risque de les endommager encore plus avec de la peinture. C'est là aussi qu'on pourra le voir vêtu de couleur. Il s'agit souvent d'habits de récupération un peu improbables dont personne ne voulait plus, glânés ça et là dans les magasins de charité il y a bien trop longtemps pour qu'il se souvienne précisément.

Particularités éventuelles : Zénon est tatoué. A vrai dire, il s'est tatoué lui même, surtout pour avoir une toute petite idée de ce que ça fait. Mais comme il n'a pas de fourrure et qu'il ne veut pas être remarqué tout de suite comme étant un Outre quand il est sous sa forme de chat.. Ca complique un peu ! Il s'est donc tatoué des constellations sur le corps, sans relier les étoiles. Sous forme de chat, ca ressemble presque à des sortes de grains de beauté si on n'y prête pas trop attention. Il a donc la grand ourse a l'intérieur de la cuisse gauche, et la constellation du chat sur l'avant bras droit. Les deux ont été fait en traditionnel juste à l'aiguille trempée dans l'encre. Zen s'est également fait le symbole bindu à l'aine gauche, avec un effet comme s'il avait été tracé en deux coups de pinceaux. Celui-ci a été fait à la machine, pour sentir la différence de sensation comparé à la technique traditionnelle.

Les tatouages sont bien entendus déformés quand il est sous sa forme animale -surtout le Bindu- mais il savait à quoi s'en tenir en faisant ça. Ils sont discrets, même quand il est en sphynx, mais restent évidemment plus visibles que lorsqu'il est en humain.


Psychologie

Dans ta tête.


Défauts : Zen est.. Zen. C'est un troll à l'humour un peu merdique, qui adore faire chier à différents degré les gens. Il le fera sous sa forme animale ou humaine, et généralement avec une poker face remarquable quand il n'est pas en félin. Zénon aime susciter les réactions, avoir de l'attention, en bien ou en mal. Il va falloir s'y faire.

N'ayant jamais eu de pelage, c'est aussi quelqu'un qui n'a pas vraiment de pudeur sous sa fome humaine mais du coup peine à comprendre que ce soit le cas d'autres personnes. Ce qui lui a déjà valu des remarques, ou des engueulades. Généralement ça ne l'affecte pas vraiment et il se contente de balayer tout ça d'un haussement d'épaules.

Parce que oui, pas mal de choses ne l'atteignent pas s'il décide qu'elles n'en valent pas la peine. Et quand ça ne le concerne pas.. Elles n'ont pas forcément la priorité. C'est quelqu'un d'un peu égocentré qui a du mal à comprendre ou percevoir les motivations, émotions et frustrations d'autrui si on ne les exprime pas clairement. Il fait parfois des efforts et s'améliore doucement, mais ce n'est pas encore cela malgré tout.

Zen est têtu quand il s'y met, Zen est sans gêne. Zen peut prendre de la place, en somme, et au fond ça ne le trouble pas plus que ça. Fils unique qui a grandit seul avec sa mère, il a été habitué à beaucoup d'attention et ça a sans doute accentué ce trait de caractère qu'il avait de base.

Il est du genre mesquin, quand on l'agace. Si Zen n'est pas content de quelque chose, il ne hurlera pas, non. Très rarement. Mais il sortira des piques passives agressives, des objets disparaitront ou seront mystérieusement brisés.. C'est quelqu'un qui n'hésite pas à faire comprendre quand ça ne va pas, sans forcément formuler exactement ni directement la source du problème. Et sa fierté n'aide pas forcément à cesser la mauvaise foi et admettre ses torts, quand il est en faute. S'il peut se montrer volontiers bougon et râleur, ce n'est pas quelqu'un qui s'énerve réellement souvent. Et heureusement : il est du genre rancunier.

C'est aussi quelqu'un d'un peu possessif. Non pas de son territoire, étnonnament, mais plutôt de son entourage. Oh, il laisse chacun faire sa vie. Mais pas touche à ses amis et son entourage. Il n'aime pas qu'on abime ses affaires. D'ailleurs, c'est assez désagréable parce qu'il peut avoir tendance à se montrer un peu autoritaire avec son entourage.

Petit random fact pour finir ? S'il est doué avec les pinceaux et les crayons, Zénon écrit malheureusement très mal : rare sont ceux qui arrivent à le relire, lui y compris.


Qualités : Heureusement, il a aussi ses bons côtés. Très sociable et peu territorial, c'est quelqu'un qui discutera volontiers avec n'importe qui et n'a aucun soucis avec les visites impromptues ou le partage d'espace. C'est donc la personne idéale à parachuter dans un évènement quelconque, il fera connaissance avec qui voudra bien se laisser approcher. D'ailleurs, il a un bon sens de l'adaptation et n'a pas peur des rencontres ou situations qui sortent de l'ordinaire, au contraire.

Malgré sa tendance à l'égocentrisme, c'est une personne généreuse et attentive quand il sent que quelqu'un a des soucis ou qu'il a simplement envie de faire plaisir. Il offre régulièrement des petits présents à son entourage -troll ou non, c'est une autre histoire- et est sincèrement prêt à aider si besoin. Il a déjà recueilli chez lui pour des durées plus ou moins longues des amis, ou des amis d'amis en mal de logement en attendant qu'ils retombent sur leurs pattes.

Tactile, il est du genre a aimer les câlins et gentils gestes -en tout bien tout honneur s'il vous plaît. Il n'est pas rare qu'il prétexte avoir froid pour se blottir contre son entourage quelle que soit sa forme, et qu'il ait vraiment froid ou non.

Zénon est actif et curieux. Il a besoin d'être stimulé intellectuellement, que ce soit par des activités, des discussions, des lectures.. Tout est bon à prendre, et son goût de l'apprentissage n'a à ce jour pas trouvé de limite. Parlez lui de n'importe quoi, si vous y mettez du coeur et de la passion, il se prendra au jeu et vous écoutera. Il s'intéressera. Posera des questions. C'est un gourmand du savoir.

L'énergumène a de bonnes vibes avec les enfants également, et avec tous les gens spontanés et originaux en genéral. Là, il peut se montrer expressif, rieur, et n'aura aucun scrupule a s'immerger dans des jeux d'imagination. C'est qu'il en a à revendre, lui aussi ! Il suffit de se souvenir de cette fois où, avec un ami, ils avaient joués à être des espions en mission qui devaient infiltrer un immeuble - aka rentrer à la maison. Se déplaçant furtivement de voiture en lampadaire avec les mains en forme de pistolets, l'apotéose avait été quand le voisin les avait repéré en flagrant délit de n'importe quoi parce que l'un des deux n'avait pas fait le cri de la mouette comme prévu pour avertir de la venue d'un civil..

Quand il ne fait pas n'importe quoi, ne glande pas et ne crée pas, Zénon cuisine, ou sort. C'est quelqu'un qui aime la propreté et la bonne chère. D'ailleurs il se débrouille plutôt pas mal aux fourneaux quand il décide de s'y mettre. Recette traditionnelle ou expérimentation culinaire, tout dépend de son humeur. Mais soyons francs : depuis que Finn vit avec lui, son régime alimentaire s'est dégradé.

En parlant d'expérimentation, voilà un autre de ses points forts : la créativité. Son imagination débordante inonde ses créations et ses humeurs. Il n'a pas un style précisément, il a des phases. Et bien qu'il puisse évidemment s'améliorer encore, cette polyvalence forcée lui permet d'avoir quelques cordes à son arc professionnellement parlant. Un client lui propose ou demande quelque chose qu'il n'a pas encore fait ? Il acceptera le défi !

Il n'a pas froids aux yeux, non. Au moins il a cela : la confiance en soi. Cela lui donne une bonne assise pour calmer les gros lourds qui veulent le mettre au pas, et lui a certainement causé soucis par le passé. Mais qu'importe : il est trop fier pour vouloir s'incliner devant autrui et aura la perséverance de continuer encore et encore jusqu'à atteindre son objectif. Que ce soit récupérer un objet volé, réaliser un défi artistique, ou cuisiner un soufflé !

Croyances : Il croit en l'amitié et la solidarité, ce genre de choses.. Mais le grand amour, bof. Non, pas vraiment. Ca changera peut-être ?

Religion : En quoi.. C'est autre chose, et lui même ne sait pas trop. Si tu lui demandes, il repondrait sans doute en la Vie, en l'Harmonie entre toutes choses. Il ne croit pas en un Dieu unique, non, mais en la manifestation d'une énergie incroyable par des signes simples. Cette énergie qui donne la force à une graine de germer, pousser et devenir une plante forte et vivace. Celle qui souffle aux cellules de se diviser et de former ensemble un foetus, un corps, un être vivant. Il croit en ça, aux esprits de la Nature sous toutes les formes, qui habitent les plantes, les êtres, ou les lieux.

Goûts : Zénon adore manger ! Cuisiner aussi, et savourer la vie d'une façon générale. D'ailleurs, c'est un goinfre, un gourmet, et un gourmand. Plus globalement, tout ce qui touche à l'art l'intéresse, avec un gros faible pour les arts visuels. C'est une des choses qu'il apprécie sous sa forme humaine : le choix de couleurs et de nuances. Il apprécie également beaucoup la musique et a des goûts très hétéroclites en la matière.  

Talents, savoirs notables : Le dessin, la peinture, l'art visuel d'une façon générale. Sur la peau ou sur une toile, Zen a le trait sûr et les couleurs faciles.  Il fait un peu de tous les média, expérimente beaucoup, se cherche encore pas mal. Il a souvent des phases : phase aquarelle, phase gouache, phase couleurs vives ou noir et blanc.. Ca vient, ça change, ça revient. Souvent, ses créations personnelles sont un peu sombres et étranges, inspirées par d'autres artistes qui l'ont marqué. Il aime particulièrement faire les êtres vivants et les ambiances, mais n'aime pas vraiment faire les paysages.


(+) Espoirs, buts, rêves : Pouvoir peindre les couleurs du vent. Il aimerait vivre de son art un peu mieux, pour ne pas avoir à se soucier trop des fins de mois et pouvoir voyager un peu plus. Voir du pays, comme son père, le rejoindre quelques jours pour des vacances improvisées peut-être. Il aimerait aussi s'améliorer dans son domaine, connaître davantage de choses en général, maîtriser davantages de techniques artistiques, parler d'autres langues.. Apprendre, en somme. Apprendre, encore et toujours.

(-) Angoisses, regrets, phobies : Zénon craint les orages, sans trop savoir pourquoi. Ca a toujours été un peu stressant pour lui. Mais ça a empiré depuis quelques années, une dizaine ou pas loin. Le fracas tonitruant, la lumière aveuglante d'un éclair qui déchire le ciel.. Quelque part il trouve ça violent et impressionnant. Il a également une sainte horreur des concombres.

Enfin, Zen regrette de ne pas avoir pu être présent à la mort de sa mère, présent dans les derniers instants. Mais que pouvait-il y faire ? Pas grand chose. Mais il s'en veut de ne pas avoir pu l'accompagner, lui faire ses adieux ni lui redire combien elle était merveilleuse et qu'il l'aimait. Zénon se console en se disant que ça, elle le savait déjà.


Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ?
C'est comme partout : y a des cons et des gens bien. Mais a priori, il est plutôt solidaire.

Et votre sentiment vis à vis des Normes ?
La même : y a des cons partout, mais ce serait mesquins de ne les réduire qu'à ça. Zénon est un peu plus scpetique à leur sujet mais pas totalement fermé pour autant.

Êtes-vous satisfait de votre existence ?  
Globalement, Zen est plutôt content de sa vie. Il ne la changerait pas si on lui proposerait, en tout cas.

Possibles évolutions ou objectifs futurs : Alors là.. A voir en rp ! Tout dépendra en partie de ses fréquentation, je suppose ?


Relations sociales

Présente nous tes potes !


Un compagnon de Meute ?
Aucun compagnon au sens romantique, si c'est la question.


Un animal de compagnie ?
Finn Goodfellow.

Un meilleur ami ?
Non, pas vraiment. Zénon a des amis, bien sûr, mais aucun en particulier qu'il qualifierait de meilleur ami. C'est un concept qu'il ne comprend pas trop, la hiérarchisation de relations.


Relations particulières notables :
Finn Goodfellow, encore et toujours. C'est un zouave avec qui il passe du temps, faut dire. Ils habitent ensemble depuis quelques années, et ça se passe bien. Le seul moment où ils se croisent moins, c'est à la saison des amours. Chacun va vagabonder de son côté, et il se retrouvent une fois que c'est un peu plus calme. Les deux compères sont tous deux du genre nocturne, et ont un rythme de vie complètement détraqué. La présence de Finn fait beaucoup de bien à Zen, qui apprécie grandement avoir quelqu'un à la maison au quotidien. Que ce soit pour les jours de blues ou par simple plaisir de pouvoir discuter et ne pas être seul -ou bien avoir une bouillotte grandeur nature- Zen se garderait bien de virer Finn même si celui-ci ne payait plus de loyer. Mais il ne le dit pas trop, de peur que celui-ci ne le prenne au mot. Et malgré les quelques accrochages ou aspects relous du renard, Zen ne se voit pas vivre sans lui. De toute manière, son coloc est bien trop trollable, et Zen le lui fait payer quand il est agacé. Qui a dit que l'humour n'était pas une arme ? A noter que si quelqu'un d'autre vient troller Fox, Zen intervient. C'est son renard trollable.

Urbain Petitpas, papa voyageur de son état. C'est un métamorphe singe (singe patas, pour être précis) qui est reparti en vagabondage quand Zen était encore jeune. Ils sont toujours restés en contact et quand il est dans le secteur, Urbain va toujours voir son fils. C'est un père aimant, il a juste un peu trop la bougeotte pour pouvoir s'enraciner quelque part.


Antécédents

C'est le moment de raconter sa vie


Quelque chose à dire sur votre Famille ?
La mère de Zénon est morte il y a presque dix ans. C'est bête, mais elle a fait une crise cardiaque. C'est jeune, mais ça arrive. Ses parents s'étant séparés quand il avait environ deux ans, c'est elle qui l'a élevé. Sa mort a donc beaucoup affecté Zen, qui pour le coup ne l'est pas resté. De la petite vingtaine, son apparence a fait un bon et s'est dangereusement approché de la trentaine.

Son père c'est.. C'est son père. Il l'aime beaucoup et ils ont une bonne relation, mais celui-ci est toujours en voyage, il n'est pas capable de rester trop longtemps à un seule endroit. Il vit en itinérant, sous sa forme animale par période -c'est un métamorphe singe patas. Qu'il soit resté quatre ans à la Nouvelle-Orléans avec la mère de Zénon tient du miracle et montre à quel point il l'aimait. Il lui avait proposé de voyager avec lui, à l'époque, mais elle n'avait pas voulu. Aujourd'hui, il est en contact très régulier avec Zen, mais du fait de ses voyages permanents ils ne se voient que peu. Une ou deux fois par an, maximum.

Pas de frère ni de soeur. Zen n'est pas proche du reste de la famille, et il se demande souvent combien de frères et soeurs il a, dispersé à travers le monde. Il doute être le seul enfant de son père en tout cas. Des fois, ça le rend curieux. Mais il n'a encore jamais abordé le sujet.


Événements de votre passé qu'il convient de connaître :  
Zénon, il a une vie plutôt tranquille. Zénon, il n'a rien de bien extraordinaire, au fond. Sa vie est loin d'être trop dramatique, et de toute façon il ne la vit ni ne la présente pas comme telle.

Comme tout le monde, tout a commencé avec un couple qui s'aime, qui vit ensemble, qui a un enfant. Comme beaucoup, ça ne dure pas et la relation se termine. Zénon n'en souffre pas vraiment, il a toujours connu cette vie là et n'a pas de souvenir de ses parents ensemble. Des fois ça le questionne, et il se demande ce que ça fait d'avoir ses deux parents sous le même toit. Mais c'est plus par curiosité que par regret ou tristesse. C'est comme ça, c'est pas si grave.

Zénon, il a toujours vécu avec sa mère. Il n'a pas eu d'enfance malheureuse, bien au contraire. Ses deux parents l'aiment, et il n'a jamais eu besoin de plus. Son père vient toujours le voir quand il est de passage dans le coin, toujours avec des cadeaux et des histoires absolument fabuleuses. Il offre du rêve à son fils, il lui ouvre les portes de l'imaginaire. C'est un grand voyageur, son père. Il a vu beaucoup de choses, il connaît tout sur tout.. Du moins c'est comme ça que l'enfant le voit. Même s'ils ne se retrouvent pas souvent, leur relation est là, immuable. Il a ses deux parents, c'est juste qu'il y en a un qui a la bougeotte, et pourquoi pas ?

Zénon grandit comme ça, avec du rêve et des paysages exotiques plein la tête, un crayon à la main pour donner vie à tout ce qu'il imagine. Y a pas vraiment de drames, et les tensions autour lui passent un peu au dessus de la tête. Né d'un couple mixte, élevé par une mère humaine, il ne comprend pas vraiment pourquoi les gens doivent se détester comme ça. Mais il se dit qu'ils ont peur, surtout, qu'ils ne comprennent pas vraiment. C'est ce que sa mère lui apprend, que la haine c'est juste une forme de peur et d'ignorance. Alors il hausse les épaules quand il entend parler de toutes ces querelles, et ne s'implique pas vraiment. Ni pour la cause Outre ou quoi que ce soit d'autre. Ça l'effleure sans vraiment le toucher, et le Métamorphe ne comprend pas vraiment pourquoi en faire si grand cas. Surtout qu'il ne grandit pas à la pire période qui soit, ça aide. Sa mère a en mémoire des périodes plus sombres pour les Outres, vécues ou qu'on lui a raconté. Elle essaye de le mettre en garde contre ça, mais Zénon décide qu'il s'en fiche pour l'instant. Même quand il se découvre Métamorphe, même quand il apprend à maîtriser sa transformation et passe du temps sous sa forme animale. Son père essaye de passer un peu plus souvent, pour l'encadrer un peu. Il lui fait rencontrer des gens de son âge qui sont des Outres aussi. Lui parle de leur Histoire, de tout ce bagage qui leur appartient.

Zénon évolue entre deux eaux, Outre et Norme. Il nage d'un monde à un autre avec indifférence, ne voit ceux-ci que comme les deux faces d'une même pièce. Même quand il se prend des remarques et quelques bousculades, même quand il est en galère parfois pour ses projets, ça ne le trouble pas plus que ça. Des cons il y en a partout, c'est ce qu'il se dit.

Il grandit, et ne vit pas vraiment de drame. Il a des amis, des relations, ne subit pas tant de discrimination. Ou en tout cas il n'en tient pas compte, toujours dans sa bulle personnelle aux mille couleurs. Le crayon toujours à la main, le voilà qui se lance dans un cursus artistique. De ci de là, il fait quelques commandes de peintures, d'illustrations, d'un peu tout ce qu'on voudra bien lui demander de réaliser. Quelques travaux à lui sont vendus parfois, quelques expositions arrangées de-ci de-là. Rien d'extraordinaire, mais assez pour l'occuper en tout cas. Il apprend le tatouage comme on trébuche dans une clairière : par hasard, mais avec plaisir. Ce qui n'était que de la curiosité artistique dont un ami lui parle devient peu à peu un apprentissage, puis un métier à part entière. Même si jamais il ne lâchera réellement la peinture.

Ce n'est qu'en 2046 qu'il se prendra son premier vrai gros choc. Ça lui fera prendre quelques années de plus d'un coup, sans tellement qu'il n'ait le choix. Crise cardiaque, ça arrive à tout le monde. Les humains ont le cœur fragile, parfois. Même quand on ne s'y attend pas. Quand sa mère meurt, évidemment son père revient pour accompagner son fils et le soutenir. Les deux parents étaient restés proche amis, et Zénon n'est pas le seul à pâtir de cette disparition. Pendant quelques années, père et son fils vivent ensemble trois ans à la Nouvelle-Orléans. Le sphynx n'est pas seul, heureusement. Il a son père, des amis. C'est ce qu'il lui faut, avec le temps qui passe et panse discrètement les plaies béantes de l'absence. Zénon vit toujours dans la même maison mitoyenne, qui appartenait à sa mère et dont il hérite, mais cette fois il le partage avec son père. Ses œuvres deviennent plus sombres, mais cela n'étonne personne. Pourtant, peu à peu, il se reconstruit doucement. C'est dans l'ordre des choses de survivre à ses parents. Il n'avait simplement pas prévu de devoir commencer à 24 ans. Mais la vie continue et Zénon avance avec elle.

Après la Grande Révélation, les choses se gâtent. Lui se remet doucement de ce deuil et le plus gros est passé, mais la vie devient plus compliquée. Heureusement qu'il n'a pas à se soucier du logement à payer, c'est ce qu'il se dit pour relativiser le manque de travail. Si jusqu'à présent il n'avait jamais annoncé sa nature d'Outre sous son nom d'artiste peintre parce qu'il n'en voyait pas l'intérêt ni l'utilité, il le garde désormais secret pour ne pas perdre d'éventuels clients. Il comprend mieux pourquoi les Outres sont si méfiants des humains, qui lui semblent de plus en plus bêtes et cruels gratuitement. Non, Zénon ne comprend toujours pas pourquoi il faut absolument haïr l'autre qui est différent. Mais l'expérience et les boulversements qui se passent lui apprennent désormais la méfiance des Normes. Au moins par sécurité. Au moins le temps d'être sûr de quel genre est celui d'en face.

C'est dans ce contexte un peu étrange et désabusé qu'il rencontre Fox, deux ans après la Grande Révélation. Quand il en parle aujourd'hui c'est toujours en enjolivant un peu, si bien qu'il n'est même plus vraiment certain de la vérité au fond. Et ce n'est pas son ami qui pourra le corriger.. Ce qui se recoupe dans les multiples versions que le sphynx raconte, c'est que Fox était complètement torché. En soi, c'était déjà quelque chose de fascinant, et Zénon l'avait regardé marcher en titubant un peu. Que Fox soit un Outre de la même espèce que lui, il n'en avait pas douté un seul instant. Et voir un Métamorphe ivre.. Ce n'est pas vraiment courant. Il était donc resté immobile, à l'observer avancer cahin cahat, avec un fond d'amusement dans les yeux. Mais jamais il n'aurait pu prévoir la suite.

Peut-être qu'il aurait pu au moins se faire plus discret, au lieu de rester assis sur le muret. Peut-être qu'il aurait du s'en aller, quand Fox avait commencé à lui causer avec un sourire très alcoolisé et à poser sa main sur sa joue. Sans doute qu'il aurait du réagir, quand l'autre avait décidé de l'embarquer chez lui sans réfléchir. Sauf qu'il était bien trop sidéré pour ça, et qu'il était curieux de voir la suite. Bourré ou non, il allait bien finir par capter, non ? Que ce qu'il tenait dans ses bras c'était pas un vrai chat mais un Métamorphe ? Et qu'il n'allait pas pouvoir l'adopter comme ça ? 

Bah non. Rien du tout. Et Zénon, d'abord complètement ahuri, s'était laissé faire juste par curiosité et jeu. Au final, d'une simple balade féline il était passé à squatage chez un inconnu, par simple amusement et envie de se faire papouiller comme le chat tactile qu'il est. Personne ne l'attendait de toute facon, et il n'avait pas envie d'être seul. Alors pourquoi pas un peu de compagnie ? En tout bien tout honneur ! Une fois chez l'inconnu, il s'était simplement couché en boule sur l'oreiller, et avait pioncé à coté de l'autre qui certainement allait avoir un réveil corsé. Et celui-ci avait valu le coup.

La vérité, c'est qu'après avoir dormi, Zénon avait eu envie de partir. Que ça allait bien un  moment, le jeu des rencontres randoms, mais voilà. Sauf que plus urgent encore que l'envie de partir, Zen se sentait sale et voulait se laver. L'appartement n'était pas non plus le mieux tenu de l'univers, et de toute façon sans sa toilette du matin, rien n'est envisageable pour le chat. Mais puisque l'autre l'avait ramené -meme s'il s'était laissé faire, soit- pourquoi ne pas lui faire une petite blague ? Et c'est comme ça que ça s'était terminé.

Une main d'ébène qui secoue le rouquin encore léthargique. Une poker face impeccable alors que Zen est accroupit devant le lit, sous sa forme humaine. Il n'a jamais été pudique, de toute façon. N'ayant rien pour couvrir sa peau de chat, c'est un concept qui lui est assez étranger sous sa forme humaine.

- Bonjour. Dis. Je peux utiliser ta douche ?

Deux yeux qui s'ouvrent avec difficulté, puis s'agrandissent comme des soucoupes. Réveil brutal, mais rapide. Ça l'amuse un peu, Zénon, et il sourit en coin.

- WTF DUDE KESTUFOU CHEZ MOI
- C'est toi qui m'a ramené.
- Atta est-ce qu'on a...
- Hein ? Non. De toute façon, même si t'avais voulu, t'étais trop bourré.
- Ah ouf parce que les chats moi euh bof.
- Merci, ça fait plaisir. Mais je peux utiliser ta douche ?

Et c'est comme ça que tout a commencé, avec ce qui sera la seule conversation ambiguë qu'il auront jamais eu. Au final, Zen a bien aimé ce renard insupportable. Quand il en parle avec d'autres, il le présente d'ailleurs comme son animal de compagnie, non sans une louche d'espièglerie dans les yeux.

Ils deviennent compères, amitié aussi improbable que la rencontre. Et quand Fox traverse ensuite une mauvaise passe un an plus tard, c'est naturellement que le chat lui propose de venir habiter chez lui en attendant des jours meilleurs. Le renard n'est jamais parti, et continue de payer le loyer même si de manière assez chaotique. Et cela va bien au chat qui n'aime pas forcément vivre seul, et dont le père est reparti en vadrouillé il y a déjà quelques temps.

Et la vie de Zénon continue comme ça, stable malgré les cahots. La révélation des faes ne l'affecte pas vraiment, il a retrouvé son équilibre intérieur.


Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous en êtes natif ?
C'est un natif. Il a toujours vécu ici, même s'il a un peu voyagé de-ci, de-là.


Bas les masques

Dans l'étrange monde de l'irl...


Derrière l'écran, vous êtes : Beleriande.

Vous serez souvent là avec nous ?
Variable selon l'irl, mais normalement oui. Au moins en rp, en tout ca ! Je réponds généralement dans les deux semaines. Je ne floode pas beaucoup en revanche, mais j'ai tendance à être beaucoup sur Discord.

Comment avez-vous connu Voodoo Child ?
Je vous ai connu à la base par partenariat. Mais c'est un renard qui m'a entrainé ici.

Avez-vous déjà un double/multi compte ?
Pas ici, pas encore. Mais y en a un de prévu.

Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ?
Du love sur vos adorables bouilles. C'est un forum super bien rempli. Un peu déroutant quand on arrive, certes, mais justement il est travaillé et ça se sent ! A l'ère du forum mouchoir où il faut que tout aille vite jusque la lecture du contexte, c'est agréable de voir un univers qui se pose franchement et assume sa complexité et sa richesse.

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ?
Aye aye Sir! J'espere pas avoir raté de code, mais j'vous jure que j'l'ai lu.


Dernière édition par Zénon Petitpas le Lun 4 Juin - 17:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4678-zenon-petitpas
Zénon Petitpas
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Peintre et tatoueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Zénon Petitpas   Lun 4 Juin - 16:23

Culture Musicale

Never gonna giiiive you up

Aimez-vous la musique ? Oui ! D'ailleurs, j'en écoute très souvent !
Musique (chanson) préférée : Impossible de choisir.. Sans doute l'ambiant (notamment le dark ambiant), les musiques de films et de jeux, l'instrumental d'une façon générale.
Style de Musique détesté : En ce moment, le hip hop neo trash. Mais c'est par phase. Y a quelques temps, c'était le Yoddle.. Et puis je m'y suis fait.
Chanteur/Chanteuse qui vous fait fantasmer : Je suis bien trop vieille école, et on me fait souvent remarquer que je ne suis pas né pendant la bonne époque.. Mais Slash pour les hommes, LP pour les femmes. Oui, cela date, et alors ?


Culture Littéraire

Oh ! Petits détails amers dont dépend le destin d'une âme, ainsi que tout l'univers connu de cette âme.

Aimez-vous lire ? Oui !
Livre préféré : Toutes les oeuvres de Lovecraft, impossible de décider laquelle exactement. J'assume mes goûts de vieil antiquaire.
Personnage de Roman préféré : Crowley et Aziraphale. C'est aussi d'un vieux livre appelé De Bons Présages, par Neil Gaiman et Terry Pratchett. On n'en fait plus, des comme eux.
Journal le plus lu Ah non, je lis pas trop, ces trucs là. C'est déprimant.


Culture Culinaire

Nomnomnom.

Salé ou Sucré ? Salé.
Votre plat préféré : Euh. Faut choisir ? Le poisson cru.
Votre boisson préférée : Le café, noir sans sucre.
Êtes-vous fin cuisinier ? Je me débrouille !
Votre restaurant préféré : Ma cuisine, parce que j'ai pas souvent l'occasion d'aller au resto, donc je sais pas trop.


Culture Visuelle

C'est dans ses rêves que l'homme trouve la liberté, cela fut, est, et restera la vérité.

Vous regardez beaucoup la télé ? J'en ai pas. Enfin si, mais elle ne capte qu'une chaine sur la chasse et la pêche, alors..
Votre émission préférée  : Bah. "Mangroves et Bayou: univers d'ombres aquatiques", je suppose ? C'est la seule que je connaisse. Du coup c'est aussi celle que j'aime le moins, logiquement.
Vous allez souvent au cinéma ? Parfois !
Votre film préféré  : Pour les vieux classiques, Sin City. Ca ne vieillit pas. Sinon, dans le moderne, je dirais L'empreinte. Vous savez, sur cet Outre éduqué comme un humain et qui. Euh. Du coup ne vire pas trop bien, mais hrm. Si vous n'avez pas vu, je vais pas spoiler.
Acteur/Actrice qui vous fait fantasmer : Ah mais faut retenir leurs noms en plus ? J'en sais rien, moi !
Vous fréquentez les musées, les galeries d'art ? Très avidemment !
Votre artiste préféré  : Francis Bacon, sans doute ? Ou Caravage. Quoique, Frostin se débrouille bien aussi dans le neo-trash en traditionnel. Y avait une expo sur lui y a un an ou deux, j'avais vachement aimé.
Votre toile préférée  : Son étude d'après un portrait du pape Innocent X par Velázquez. De Francis Bacon.


Goûts

... et des couleurs, on ne dispute pas.

Votre couleur préférée : Noir.
Votre saison préférée : L'hiver.
Votre fleur/plante préférée : La Tubéreuse.
Votre animal préféré : Fox.
Le défaut que vous détestez le plus chez quelqu'un : L'hypocrisie.
La qualité que vous appréciez le plus chez quelqu'un : La loyauté.
Si vous pouviez réaliser un de vos vœux les plus chers : Faire revivre ma mère.


Côté Coeur

O Roméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ?

Êtes-vous en couple ? Nah.
Êtes-vous amoureux ? Nope.
Êtes-vous vierge ? Nein.
Êtes-vous un Coureur(se) de jupons (pantalons) ? Bof.
Plutôt amitié ou amour ? Amitié, c'est plus durable.
A quoi devra ressembler (physiquement, moralement) votre âme sœur ? Oh physiquement je m'en fiche, tant que l'autre est propre. Moralement.. Quelqu'un de loyal et fidèle, sans doute ?


Socialement

(In)apte ?

Que pensez-vous :
Des Normes : Meh.
Des Changelings : C'est mon gang, dude.
Des Wiccans : Meeeeeh..
Des Voudoun : Osef.
Des Vampires : Osef.
Des Faës : Osef.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4678-zenon-petitpas
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Zénon Petitpas   Lun 4 Juin - 23:40

C'est tout bon ! Rien à ajouter, si ce n'est que commence pour toi la liste des procédures administratives... What a Face

Te voilà validé.e ! ;). Voici la marche à suivre maintenant. Tu dois :
  • Créer ton Carnet Mondain et ton Inventaire, ainsi que tes Correspondances.

  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).

  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.

  • Tu peux te faire des sous et te faire aimer par le staff en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment devenir riche, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.

  • Nous rejoindre sur notre serveur Discord si tu es intéressé.e par l'idée d'échanger un peu plus avec nous ! (Le serveur est aussi une bonne source d'informations).

  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil (juré, on ne spam pas) et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !

Et voilà !
Bienvenue sur The Voodoo Child What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Zénon Petitpas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zénon Petitpas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-