Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Zehra Yilmaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zehra Yilmaz
Vodouns
avatar

MessageSujet: Zehra Yilmaz   Ven 27 Avr - 23:13

État Civil

Décline ton identité

Nom : Yilmaz

Prénom : Zehra

Espèce : Vaudoun
 
Âge : 34 ans

Date de Naissance : 4 Mai 2020

Situation de Famille : Célibataire

Profession / Activité : Concierge à l’université, anciennement employée de pompes funèbres


Morphologie

Et donc à quoi tu ressembles ?


Taille : 1m75
Poids : 74kg

Corpulence : Des épaules plutôt larges, une poitrine du genre qui à l’air de vouloir aller dire bonjour à son nombril (mais qui n’y arrive pas encore, heureusement), un petit ventre qui, en l’absence de grossesses passée ne peut être attribué qu’à sa tendance à manger un peu n’importe quoi; elle se ratrappe avec un arrière train rebondi à souhait et de longues jambes musclées par la marche.

Couleur de cheveux : Après des années de lissage et de décoloration, elle a retrouvé ses boucles auburn naturelles.

Couleur des yeux : Noirs, ou marron foncé au soleil

Allure générale : Vous voyez cette amie qui avait un look très soignée jusqu’à ce qu’elle devienne mère au foyer ? Maintenant qu’elle n’a plus la pression de son ancien travail pour soigner son apparence, elle  a réduit sa « routine beauté » a un coup de crème hydratante sur le visage matin et soir, une épilation régulière des sourcils et une pédicure à base de vernis coloré hebdomadaire.  Du coup, elle donne à la fois l’impression d’une personne détendue, et très active, même si ce ne sont pas des adjectifs qu’on utiliserait à son propos en la connaissant.

Allure vestimentaire : Que ce soit au travail ou pour le quotidien, elle sera en jogging/baskets, mais si elle décide d’aller prendre un verre, ou juste de sortir pendant ses jours de loisir, elle optera plutôt pour un chemisier et un jean, avec des ballerines ou des bottines confortables. C’est aussi une adepte du gros K-way en plastique les jours de pluie.


Particularités éventuelles : Elle est absolument couverte de taches de rousseurs.



Psychologie

Dans ta tête.


Défauts : Elle n’a absolument aucune ambition. A la trentaine passée, elle habitait encore chez ses parents et faisait le même job depuis la fin de ses courtes études, et cela lui allait très bien. A présent, elle est simple concierge, et cela lui va encore mieux. Il faut dire que s’il y a une chose qu’elle fuit généralement, c’est les responsabilités (on peut dire qu’elle ne s’est pas spécialement réussi à ce niveau là). Elle est aussi assez flemmarde et ne fera des efforts que si elle estime ne pas avoir le choix.


Qualités : Elle réfléchit vite, et bien, même si ça ne lui sert souvent qu’à faire le moins d’effort possible. Elle ne se prend pas au sérieux, et sait s’amuser. Elle est d’un naturel plutôt gentil - sans se mettre en quatre pour les autres, si elle peut faire un truc bien sans que ça lui demande trop d’efforts, elle le fera. Elle n’est pas prise de tête, et laisse globalement les gens tranquilles. « Ils font leur vie, hein. »

Croyances : Elle croit pas en grand chose, si ce n’est que tout a ses limites, et que l’amour c’est bien trop compliqué pour les efforts que ça demande.

Religion : Vaudou, qu’elle pratique avec une certaine application, malgré son habituelle désinvolture.

Goûts : Elle aime les fast-foods, la bière, et les pots de crème glacée; et si elle n’est pas obèse c’est parce qu’elle compense en dansant dès qu’elle le peut. Elle aime particulièrement les rondes, qui lui rappellent les fêtes où elle allait avec sa mère pendant son enfance. Coté sexe, ses différent.e.s partenaires avaient peu en commun; tous recherchaient une relation sans attache, étaient des personnes relativement décentes et ne présentaient pour elle aucun attrait romantique. Juste le nécessaire pour garantir une relation sans prise de tête selon elle, que ce soit pour une nuit ou un peu plus.

Talents, savoirs notables : Elle devient une terreur au baby-foot quand elle a un peu bu.

(+) Espoirs, buts, rêves : Là, tout de suite, maintenant, son but principal est de se faire pardonner de Lili, sa Zombi, et de tout faire pour lui rendre sa « non-vie » meilleure, considérant que c’est de sa faute si la jeune fille en est là. Autrement, elle rêve juste d’une vie la moins prise de tête possible, à base de bons moments et de tranquilité.

(-) Angoisses, regrets, phobies : Malgré ses gros efforts pour éviter toute forme de responsabilité, ayant « monumentalement foiré » selon ses propres mots, elle a une « ado zombie adoptive » à gérer, ce qui lui apporte pas mal d’anxiété au quotidien. Elle ne regrette toutefois pas son acte, consciente qu’il est trop tard pour faire marche arrière et que ce serait du coup juste se torturer encore plus la tête pour rien. En dehors de ça, elle angoisse en présence de mascottes, leurs proportions étranges la mettent mal à l’aise.


Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ?
Elle en est une mais ne le « ressent » pas vraiment, dans le sens où pour elle les Vodouns sont des Outres à part, presque plus proches des Normes que des autres Outres. C’est d’autant plus valable pour elle car, bien qu’elle soit sérieuse dans sa pratique de la religion, il ne lui arrive que très rarement d’utiliser ses capacités de Vodoun. Cela bien sur ne l’empêche pas de penser que les Outres, quelle que soit leur espèce, devraient avoir les mêmes droits que les Normes, avec des restrictions quand même sur, par exemple, les morsures pour les Vamps.
Et votre sentiment vis à vis des Normes ?
Tant qu’ils ne viennent pas tenir des propos anti-Outres, elle n’a rien contre eux. Comme dit précédemment, elle se sent plus proche d’eux que du reste des Outres.

Êtes-vous satisfait de votre existence ?  
Ni satisfaite, ni insatisfaite. Elle ne se pose pas vraiment la question, en fait. Certaines choses sont chouettes, d’autres pourraient être mieux.

Possibles évolutions ou objectifs futurs : Il faut voir comment sa relation avec Lili évouera, bien sur, mais également si sa façon d’aborder son statut de Vodoun et les responsabilités que cela implique va changer.


Particularités éventuelles : ?


Relations sociales

Présente nous tes potes !



Un zombi ?
Lili Severin. La relation entre elles est un peu tendue, du fait que Zehra l’ait réanimée sans accord préalable. De plus, elles habitent actuellement ensemble, Lili n’ayant pour le moment aucun revenus, et étant à la base de parfaites inconnues, ce début de cohabitation est ponctué de malaises. Zehra fait de son mieux pour rendre la situation le plus confortable possible, laissant un maximum de liberté à sa zombie.


Un animal de compagnie ?
Aucun, mais pourquoi pas un chien un jour ?

Un meilleur ami ?
Elle n’a pas vraiment d’amis à proprement parler. Des collègues, des connaissances, rarement plus. Si elle a pu être proche de certaines personnes par le passé, elle n’a plus de contacts avec eux à présent.

Relations particulières notables :/


Antécédents

C'est le moment de raconter sa vie


Quelque chose à dire sur votre Famille ?
Elle tient ses pouvoirs de sa mère. Fille unique, elle a par contre de nombreux cousins et cousines. Ses parents travaillent, comme beaucoup de familles Vodounes, dans les pompes funèbres.  Son père passait beaucoup de temps à gérer leur business, et Zehra a grandi plus proche de sa mère, qui ne s’occupait que des mises en beauté et des demandes requièrent ses capacités de vodoune, ce qui lui laissait pas mal de temps pour emmener sa fille à des fêtes, parfois dans la communauté vaudouisante, parfois dans la communauté turque, étant elle-même fille d’immigrés. C’est d’ailleurs de sa famille maternelle que Zehra tient son « nouveau nom », Yilmaz étant le  nom de jeune fille de sa grand-mère maternelle.
Cette relation entre Zehra et sa mère, autrefois harmonieuse, s’est un peu dégradée à cause manque de volonté de la plus jeune à reprendre le flambeau et à produire un.e héritier.e pour les pouvoirs familiaux.

Événements de votre passé qu'il convient de connaître, quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous en êtes natif ?  :  
Zehra est née Deanna Becker à Thunder Bay, Ontario. Si elle était une enfant plutôt agréable, c’est devenue une petite terreur au collège. Elle n’embêtait pas ses camarades, mais prenait un malin plaisir à tourmenter ses professeurs. Il faut dire qu’elle s’intéressait beaucoup plus à ce qui se passait dans sa tête qu’aux tables de multiplication, et que quiconque ne respectait pas cela en subissait les conséquences, qui comme elle n’était pas vraiment une enfant ordinaire prenaient des formes parfois étranges (son professeur de mathématiques de 6ème n’a jamais fait le lien entre sa remarque désobligeante envers son élève et la capacité que son pied avait ensuite développée pour marcher dans les crottes de chien).

Il faut dire aussi que ce qui se passait dans sa tête était sans doute plus interessant que dans celle des autres élèves, sans vouloir les insulter : tout le monde n’a pas l’occasion d’entendre parler les morts. C’est ainsi que se sont révélés ses pouvoirs, des voix dans sa tête, celle de morts récents. Et avec cela a commencé son apprentissage, auprès de sa mère. Elle était beaucoup plus appliquée quand il s’agissait de rituels que de grammaire. Elle était bien partie pour devenir la digne héritière de sa lignée, mais les choses changèrent après une cérémonie un peu spéciale.

Elle avait 16 ans, et assistait à sa première réanimation. Plusieurs années après la mort de leur fille, un couple, incapable de se remettre de cette perte, avait demandé à sa mère de la réanimer, et, malgré quelques réticences du fait de la complexité de l’opération, elle avait accepté. Peut-être avait-elle vu trop grand, ou bien que le souhait des Loas était différent, mais le résultat fut désastreux. Deanna a gardé gravé dans son esprit le visage délicat de la jeune fille réanimée, posé sur un corps difforme, articulant quelques mots aux hasards, par bribes, avant que sa mère ne la libère. Deanna avait alors décidé qu’elle ne prendrait pas la relève de sa mère, incapable d’assumer ce genre de chose auprès d’une famille éplorée. Après cela, donc, bien que continuant de pratiquer sa foi en privé, Deanna s’est petit à petit retirée de la communauté, ne croisant ses pairs qu’occasionnellement dans les pompes funèbres familiales où elle a commencé à travailler en sortant du lycée, se chargeant de l'accueil, du nettoyage et de conduire le corbillard.

Les années ont passé, sa vie n’a pas vraiment changé, si ce n’est qu’elle a appris les techniques d’embaumement pour aider son père vieillissant. La Grande Révélation ne l’avait pas vraiment choquée. Loas, démons, le nom importait peu, elle avait toujours su que son rôle impliquait de « pactiser avec l’Outre-monde ». Elle craignait simplement que les esprits des Normes s’échauffent à cause de cela, ce qui était arrivé, même si elle n’a personnellement eut aucun problème avec eux. De la même façon, le coming-out des faës ne l’avait pas plus secouée que ça, même si elle était intrigué par ces êtres « ni hommes, ni esprits ».

Sa vie a basculé avec l’arrivée d’un corps. Une jeune fille assassinée dont le visage avait fait frémir Deanna, parce qu’elle aurait juré l’avoir déjà vu, des années plus tôt, lors de la réanimation ratée. Elle était alors passée comme dans un état second, ressentant le besoin de régler l’erreur, même si elle savait que ce n’était pas la même personne, de la ramener, bien vivante, consciente, en parfaite état. Pour remplacer l’image qui revenait parfois encore hanter ses cauchemars par celle d’une jeune fille aussi vivante que possible.

La tache n’avait pas été évidente. Il avait fallu se procurer du sang de vampire, mais, par chance, ses parents avaient établi de toujours s’en procurer d’avance, en cas de demande de réanimation ( sa mère avait pris la décision de refuser toute demande de réanimation passé 3 jours, cela demandait d’être prêt)? Ce n’était pas trop compliqué, son grand père ayant eu pour très bon ami un homme, dont il avait réanimé le frère, et qui avait par la suite été transformé. Depuis, les Vodouns de la famille recevaient régulièrement du sang de vampire, en échange d’une quantité raisonnable d’argent. Elle avait vidé la reserve, laissant une somme considérable à la place, avait discrètement échangé le cercueil contre un autre, vide, au moment de charger le corbillard. Elle avait opéré à la réanimation le soir même, après avoir embarqué quelques affaires et toutes ses économies en monnaie, dans l’endroit le plus discret qu’elle connaissait, c’est à dire un vieil entrepôt désaffecté. C’est là qu’elle avait réalisé réellement ce qu’elle venait de faire. Elle s’était répandue en excuses, essayant vainement d’expliquer ce qui avait motivé son geste, priant pour que la jeune fille lui pardonne. Elle l’avait réanimé sans même savoir si elle en avait envie. Et, même si elle aurait voulu croire le contraire, elle était au fond persuadé que si la jeune fille lui avait demandé de la libérer, elle en aurait été incapable.

La jeune fille, Béatrice, ne lui avait pas demandé. Elle ne l’avait pas remercié non plus.

Puis elle avait appelé une connaissance, un type rencontré plusieurs années auparavant dans un bar et qui s’était vanté, saoul, de pouvoir faire rapidement de faux papiers d’identité. Elle avait, depuis, eut l’occasion de le voir à l’oeuvre et ses paroles n’avaient pas été en l’air.

Deux photos, de nouveaux noms et quelques jours passés dans l’entrepôt plus tard, elles partaient pour la Louisiane, région connue pour sa forte population outre, et donc où elle passerait plus inaperçues, dans une voiture achetée d’occasion. Arrivées là-bas, il avait encore fallu quelques jours de délai pour que Deanna, maintenant Zehra, ouvre un compte en banque et achète une petite maison de banlieue, avec un étage pour laisser de l’espace à Lili, de son nouveau nom (bizarrement les gens ne posent pas trop de questions quand on paye comptant). Ces quelques jours, Zehra et sa Zombie, Lili, les avaient passés dans un squat, trouvé grace à l’habitude de la Vodoun des soirées et de « à qui parler pour trouver quoi ». Les sommes immenses dépensées dans l’opération, elle les doit au fait d’avoir travaillé pendant 16 ans tout en habitant chez ses parents, qui ne lui faisaient rien payer en échange de son aide pour le ménage.

Leurs identités re-construites, et leur logement trouvé, Zehra avait parcouru les offres d’emploi locales et avait été acceptée en tant que concierge de l’université, ce qui lui convenait d’autant plus que sa zombi avait émis l’idée de reprendre sa scolarité.

Evidemment, peu de temps après sa prise de poste, de nouvelles lois ont été mises en place pour les Outres, imposant de pointer tous les mois à la mairie...

b
Bas les masques

Dans l'étrange monde de l'irl...


Derrière l'écran, vous êtes : Aurore/Roxy/Enjolton

Vous serez souvent là avec nous ?
Minimum tous les deux jours, normalement (même si en ce moment c'est un peu tendu, ça tend à se calmer)

Comment avez-vous connu Voodoo Child ?
Je me suis recommandée à moi-même de faire un compte, après mon premier >>

Avez-vous déjà un double/multi compte ?
Yep, Denise Courvoisier à vot’service !

Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ?
Mih. Pour la réaction live aux lois, ya toujours moyen d'y mettre dans le topic spécifique ? (et pour pointer aussi du coup ahahah)

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ?
Je le jure !
Revenir en haut Aller en bas
Ailin Dyce
Vamps
avatar

Identification
Emploi: Maîtresse Vampire, ex-strip-teaseuse aux Plaisirs Coupables
Age apparent: 21 ans
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Zehra Yilmaz   Jeu 3 Mai - 19:13

Eeeet c'est tout bon Very Happy
Désolé pour la validation qui a pris un peu de temps ces derniers jours furent remplis, tout ça XD

Tu peux rétrospectivement réagir au live sur les lois sans souci !
De la même façon, ton perso n'aurait pas pu pointer "à temps" puisqu'il n'existait irlement pas avant la date butoir, du coup tu peux faire ça rétrospectivement aussi o/

Te voilà validée ! ;). Voici la marche à suivre maintenant. Tu dois :
  • Créer ton Carnet Mondain et ton Inventaire, ainsi que tes Correspondances.

  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).

  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.

  • Tu peux te faire des sous et te faire aimer par le staff en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment devenir riche, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.

  • Nous rejoindre sur notre serveur Discord si tu es intéressée par l'idée d'échanger un peu plus avec nous ! (Le serveur est aussi une bonne source d'informations).

  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil (juré, on ne spam pas) et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !

Et voilà !
Bienvenue sur The Voodoo Child What a Face

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3339-ailin-dyce
 

Zehra Yilmaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-