Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Doe
Animation
avatar

Identification
Emploi: Transformiste
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mar 27 Fév - 16:31

Flash Info

27 février 2055


Vous étiez en train de regarder la télé ou d'écouter la radio. Peu importe la chaîne sur laquelle vous étiez, votre programme en cours se coupe brutalement pour laisser place au générique agaçant du Flash Info fédéral. Bientôt, la voix du présentateur résonne et pour ceux qui sont devant l'écran, son visage apparaît dans le moniteur au milieu des encadrés défilants.

Citation :
"Nouvelle importante pour les Outres américains et notamment ceux des 28 états concernés par la nouvelle réforme des droits des créatures surnaturelles : l'Alabama, l'Arizona, l'Arkansas, la Caroline du Sud, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, la Floride, la Géorgie, l'Idaho, l'Indiana, le Kansas, le Kentucky, la Louisiane, le Maine, le Michigan, le Mississippi, le Montana, le Nebraska, le New Hampshire, l'Ohio, l'Oklahoma, la Pennsylvanie, le Tennessee, le Texas, l'Utah, la Virginie, le Wisconsin, et le Wyoming.

A compter de ce jour, le 27 février 2055, les outres ont l'obligation mensuelle de se présenter à la mairie de leur ville pour régulariser leur situation. Ceux qui ne le feraient pas perdraient leurs droits à exercer leurs facultés surnaturelles et risqueraient des conséquences fâcheuses, le BIAS et la police ayant dès lors carte blanche pour traiter le problème représenté par les outres non régularisés. Le Maire James Harvey Clark de la ville de la Nouvelle-Orléans qui a largement contribué à la conception de cette nouvelle loi tient à rassurer les populations outres : cette réforme n'aura aucune incidence sur leurs existences du moment que leur situation est régulièrement vérifiée.

Avec cette réforme, quelques autres points de la loi changent : le temps de la validité des licences wiccanes passe de cinq à trois ans. La sanction de démagification par perte de l'aura astrale a quant à elle été légalisée pour les grand criminels wiccans dans tous les états qui adoptent la nouvelle loi.

Les populations concernées ont jusqu'au 27 mars 2055 à la fermeture des bureaux de la mairie pour réaliser leur première régularisation.

Sur ce, bonne journée à tous.

Suite à un dernier sourire colgate du présentateur - pour ceux qui ont la télé - le générique agaçant retentit à nouveau avant que les programmes reprennent comme si de rien n'était.

Vous êtes invités à réagir à la suite de ce sujet par un rp ou un mini-rp : que vous soyez devant l'écran, en train d'écouter votre radio, en train de faire vos courses dans un magasin qui la passe ou au pub du coin qui laisse tourner sa télé en permanence, vous assistez à ce flash info, et il y a peu de chance pour qu'il vous laisse de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mar 27 Fév - 16:32

Adrian et Skyler étaient en train de se mater un vieux film d'horreur à la cave, posés sur le canapé dans ce qui s'apparentait à une soirée tranquille. Les effets spéciaux étaient pourris, c'est ce qui rendait la pellicule intéressante. A intervalle régulier, il y en avait toujours un pour se foutre de la gueule des acteurs, du scénario, ou des costumes. Être vaches, acides et moqueurs, activité favorite des Case depuis de probables nombreuses générations.

"Mais regarde moi cette gueule de cake effrayée... C'est censé être crédible ? Si elle se transformait en tortue géante après avoir explosé en confettis, ça m'étonnerait presque pas."

Encore une de ces rares fois où le wiccan à la hyène pouvait se permettre une pause. Il soupira d'aise. Ça faisait quand même du bien de décompresser. Et puis soudain, il tira la gueule. Le film avait disparu, remplacé par un générique qu'il connaissait un peu trop bien. Ça faisait des dizaines d'années qu'il n'avait pas retenti pour annoncer les mauvaises nouvelles du jour, mais il se rappelait encore très bien de l'époque où les vodouns n'avaient même pas le droit de pratiquer leur art.

Ce générique, il sonnait comme un cri de guerre de la part de l'ennemi.

"... J'aime pas ça."

Il n'aima pas ça non plus quand le présentateur se mit à parler. Et il aima de moins en moins ça tandis qu'il continuait de parler. Skyler tirait une tête de six pied de long, son teint devenait gris, il sentait le sang refluer loin de ses extrémités car une certaine forme de terreur l'avait envahi au moment d'entendre les nouveaux types de sanctions qui allaient désormais être autorisées. Il était prudent et bien protégé, mais il faisait quand même partie de la population à risque.

Oh, diantre. Il détestait ça. Sans compter que cette histoire de vérification mensuelle avait un vieux goût d'Histoire du XXème siècle. Ils étaient sur une pente extrêmement glissante.

La peur fut bientôt remplacée par une de ces rares colères glaciales dans lesquelles Skyler pouvait se mettre à l'occasion, très rarement. Il ne s'était même pas rendu compte qu'il s'était levé. Si la télé avait été vivante, elle aurait probablement eu peur de mourir, vu le regard qu'il lui jetait.

"Пиздец  ! Бля ! Меня это заебало ! Но какая дерьмовая страна!... Pays de merde. Qu'est-ce que je fous encore ici vraiment parfois je me demande."

Il avait envoyé sa bière dans l'écran, le tout accompagné d'une attaque de ligne. Si il n'y avait pas eu cette histoire de sanction par perte d'aura, il aurait réussi à garder son calme et à prendre la situation par le côté calculateur des choses. Mais on ne menaçait PAS Skyler de lui prendre ses pouvoirs. On ne le faisait juste pas.

Le wiccan se massa les tempes et soupira tandis qu'il essayait encore d'avaler la nouvelle. Ça y était : il avait remis son cerveau en route. On voyait les rouages pernicieux tourner derrière son front, via son regard perçant dérangeant qui fixait la télé sans la regarder. sachant que l'écran LCD était de toute façon pété, pour diverses raisons, et probablement pas que de sa faute.

"... Ils veulent jouer à ça. Parfait. Ils vont pas comprendre leur douleur..."

Un rictus froid traversa son visage à l'expression dure et figée. Il sortit son téléphone et commença à pianoter un premier numéro parmi beaucoup.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Adrian Case
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Infirmier
Age apparent: La trentaine
Dangerosité:
23/30  (23/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mar 27 Fév - 17:03

Ca avait été une soirée agréable, tranquille, où Skyler et Adrian squattaient comme ils le faisaient parfois devant un divertissement commun. Le film d'horreur était dégueux et mal fait, un navet parfait au point où il en était merveilleux.

Fatalement ils se moquaient allègrement de la chose, et c'était un plaisir partagé par les Case, ce qui rendait le tout très sympathique pour Adrian. Il riait en croquant dans un éclair au café quand le film disparut, remplacé par un générique chelou. Le wiccan au corbeau dressa un sourcil; c'était quoi ça? Il regarda son frère qui parut fait de marbre pendant un instant, avant de grogner "j'aime pas ça."

L'infirmier regarda la télé, la bouche pleine. Il écouta le présentateur, et plus il parlait, plus la mâchoire d'Adrian s'ouvrit pour dévoiler le contenu mâchouillé qu'il ne pensait plus à avaler. Une vague le traversait, comme une douche froide, où son corps ne pouvait que se réchauffer pour la contrer.

Il s'était levé à peu près en même temps que son jumeau, sans le remarquer d'abord, et failli s'étouffer avec son éclair tandis qu'il jura à son tour en suédois. Vu de l'extérieur la scène dû être très drôle : les jumeaux jurant et bougeant à l'identique : l'un jetant sa bière, l'autre son éclair au café, les deux utilisant une attaque de ligne sous le coup de la rage pure et simple.

Adrian fixa l'écran maintenant brisé, yeux larges et respiration lourde. Son corps était parcouru de frissons. Il voyait déjà la queue faite devant les mairies, où l'on pourrait aisément répertorier tous les outres, faire des listes entières, les catégoriser, pour mieux les oppresser. Ca avait déjà été fait dans le passé... Et puis quoi encore. Des tatouages? Des signes cousus sur les vêtements? Des puces dans le cul pour le repérage? La nouvelle allait faire un effet de vague, et ça allait être moche dans tout le pays...

Il regarda son jumeau et hocha la tête.

"Si t'as besoin de quoi que ce soit je suis volontaire."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4198-adrian-case-fini#69907
Lincoln Greenwater
Vodouns
avatar

Identification
Emploi: Maître des Poupées
Age apparent: 52 ans
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mar 27 Fév - 21:34

"Merde!"
Lincoln suça le doigt qu'il venait de se couper, tout en continuant à vociférer des imprécations entre ses dents. Deux heures qu'il était sur cette saloperie de gri-gri, une commande spéciale, compliquée, tout ça pour qu'un jeune coq se rassure sur sa capacité à bander. Mais bon, le jeune coq en question lui avait donné une belle avance, pour s'assurer sa discrétion la plus totale.

Il voulut tirer un coup sur sa pipe, qu'il avait gardé à la bouche depuis le début de son bidouillage, il n'eut que le goût désagréable du tabac froid. Évidemment, quand on passe deux heures absorbé dans une tâche on oublie parfois tout le reste, y compris tirer sur sa pipe pour en raviver la braise...
Il décida qu'il était temps de faire une pause.
Cela devait bien faire trois quarts d'heure qu'aucun client n'avait foutu les pieds dans le magasin, et il avait royalement ignoré le dernier, trop concentré qu'il était sur son gri-gri.

Alors qu'il vidait sa pipe, il alluma la radio qu'il avait sur le comptoir, un peu de musique lui changerait les idées. Sortant sa blague à tabac de sa poche, il préleva une petite pincée d'herbe à fumer qu'il bourra tranquillement au rythme d'un blues. Il approchait une allumette du foyer quand la musique se coupa soudain, et que le générique du flash info pris sa place.
"Allons bon, se dit Lincoln, qu'est-ce qu'il vont encore nous inventer..."

Alors que le speaker bavait son texte, l'allumette s'éloignait lentement de la pipe, et finit par s'éteindre, avant d'atteindre le doigt du vieil homme. Il resta planté là quelques secondes, alors que le programme initial reprenait, comme si de rien n'était. Comme si la liberté des Outres ne venait pas de prendre une balle dans le pied. Une balle destinée à la mettre à genou, avant de lui asséner le coup fatal.
Reprenant ses esprits, Lincoln fourra sa pipe dans sa poche, sa blague dans l'autre, et sans même un regard pour son gri-gri, sortit de son magasin, verrouillant la porte à clé. Il n'avait pas retourné son panneau "Open", mais c'était le moindre de ses soucis.

La journée allait être longue...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3722-lincoln-greenwater
Esteban Luz-Descalzo
Vamps
avatar

Identification
Emploi: Etudiant
Age apparent: 18 (ou moins)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mer 28 Fév - 1:29

Comme souvent à ce genre d'heures perdues entre jour et nuit, auxquelles il ne pouvait pas encore tout à fait sortir, Esteban était seul chez lui, enfermé dans le laboratoire photo qu'il avait converti en chambre, et depuis longtemps maintenant aménagé correctement. Il était penché sur le bord de son lit, en train de jouer sur son ordinateur, bureau surélevable mis en position pour être accessible depuis le haut de la mezzanine. Sur le second écran, la page ouverte d'un réseau social via lequel il communiquait beaucoup en journée, dans ces moments où il était obligé de rester isolé, afin de se sentir moins seul et d'éviter que le blues dû à son incapacité à supporter la lumière du soleil et à vivre sous cette dernière ne le submerge.

Subitement, il vit un encadré apparaître dans son flux d'activité qui lui fit froncer les sourcils. Il s'agissait visiblement d'un flash info. Ce genre de choses arrivaient très rarement, ce qui signifiait que ce devait être important. Il baissa donc la fenêtre de son jeu et mit en gros plan la vidéo afin de prendre connaissance de son contenu.

... Durant la minute qui suivit, il lui sembla que son esprit était devenu une page désespérément vierge sur laquelle absolument plus rien ne voulait imprimer. Le jeune vamp se laissa tomber couché sur les coussins, le visage prit dans la coupe de ses mains avec un air catastrophé qui résumait bien son état.

Depuis la Grande Révélation, il avait été évident que les choses allaient bouger. Il savait que ce n'était qu'une question de temps... Grand Dieu il avait même assisté à certaines des manigances du TPH et de ses alliés à ce même sujet lorsqu'il était encore de ce clan là. Mais les choses avaient gagné en lenteur, et avec la révélation de l’existence des faës, on n'avait plus entendu parler de tout cela. Il avait pensé que ces projets avaient été oubliés de tous, et il avait été naïf.

A l'époque, il aurait jugé ces mesures justes et adéquates. Maintenant, par contre ? Il ne savait pas ce qui était juste et adéquat. Il savait juste qu'il était profondément dans les ennuis. Sa survie ne tenait encore qu'à cette fausse identité sous laquelle il vivait ici. Nul doute que les Luz-Descalzo les moins tendres l'auraient fait depuis longtemps assassiné si il avait ouvertement vécu sous son nom, en gardant son adresse publique, pendant tout ce temps.

Il avait déjà dû batailler pour garder son lieu de vie secret dans tous les papiers concernant le procès. Quelles étaient ici les chances pour qu'on le laisse taire cette information à chacun de ces fameux rendez-vous mensuels ? Peu importait son statut, il restait un outre. Il était évident que ceux qui avaient créé cette loi ne faisaient que peu de cas des gens comme lui. Rien ne disait qu'un peu de corruption, cette fois, suffirait.

Il se coucha sur le flanc et sortit son téléphone pour pianoter un numéro à toute vitesse. C'était compliqué, parce qu'il tremblait de terreur. Et qu'allait-il se passer au sujet du procès ? Si le seul fait d'être un outre devenait à ce point handicapant, il allait finir par le perdre par défaut.

"... Tia ? Tu as eu la nouvelle ?"

Dans d'autres cas il aurait appelé Olivia en premier, mais toujours lorsque le sujet était trop difficile, il préférait s'appuyer sur Luisa, qui encaissait mieux que sa mère. Et qui acceptait aussi mieux sa nature corrompue. Il restait encore difficile d'en discuter ouvertement avec Olivia, et ici, c'était le cœur du problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3587-esteban-luz-descalzo
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mer 28 Fév - 2:21

Précieuse était en train de faire son ménage. Ou plutôt : elle vérifiait que le sort de ménage qu'elle venait de déclencher était bien efficace (on n'était jamais à l'abri de tâches incrustées, surtout aux Plaisirs Coupables) tout en écoutant d'une oreille distraite le journal de la radio. N'étant pas une grande fan de technologie, elle ne possédait pas de télévision (il avait fallu toute la persuasion de Skyler pour la convaincre de se procurer un ordinateur qui n'avait pas accès au www mais uniquement à un réseau bien plus sombre d'ailleurs), mais était cependant friande de radio. C'était parfois répétitif, pour sûr, mais elle y trouvait le divertissement qui lui convenait.

Au beau milieu du récit d'un journaliste, elle entendit un générique qui lui fit froncer les sourcils. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas retentit, mais il avait toujours été porteur de mauvaises nouvelles, depuis qu'elle avait traversé la frontière. Et cela faisait un moment. Plus attentive, elle se détourna de ses parquets stratifiés pour se diriger vers le bar, pressentant la nécessité d'un verre.

"Câlice."

Cela lui avait échappé dès l'entente de la première motion. Passer tous les mois se faire recenser à la Mairie, sérieusement ? Ils pensaient vraiment que les Outres n'avaient que cela à faire ? La Nouvelle-Orléans débordait d'êtres surnaturels, ils avaient intérêt à avoir une sacré orga...

"Ostie de caves !"

Le verre qu'elle tenait à la main fut brutalement jeté sur le sol, pour être aussitôt absorbé par le sort qui n'avait (heureusement) pas terminé et prit donc les nouveaux débris en compte. La wiccane, de son côté, fixait le poste de radio d'un air furieux, comme si cela pouvait changer grand chose.

Déjà, réduire la durée des licences en plus de les forcer à pointer tous les mois, c'était de la connerie pure et gratuite. Mais la suppression de l'aura astrale ? Vraiment ? Savaient-ils qui n'avait pas d'aura ? Les zombis. Les vampires. Et les faës. Autrement dit, les morts et ceux qui n'avaient jamais été humains. En les privant de leur aura astrale, plus que de leur sucrer leurs pouvoirs (ce qui était déjà une énorme punition en soi), ils les tuaient en les forçant à continuer à vivre. Purement et simplement.

Il était hors de question de laisser cela arriver. Amanda n'avait pas fui pendant près de quarante ans pour risquer de se retrouver ventre à terre après un coup en traître de ces normes qui se pensaient plus importants que le reste du monde.

Il était temps de leur montrer qu'ils avaient tort. Et de leur faire regretter leur petit manège.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Asch Räder
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Videur dans plusieurs bars
Age apparent: 23
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mer 28 Fév - 11:43

L'avantage quand on bossait comme videur dans des pubs et des clubs qui avaient pour particularité d'être uniquement ouverts le soir et la nuit, c'est qu'en journée, on était tranquille. Asch appréciait d'avoir ses journées pour lui. C'était probablement un des rares trucs qu'il appréciait dans son job, d'ailleurs.

Enfin ce n'était pas tout à fait exact : la partie qu'il faisait au Trick O'Clink était généralement plutôt sympa, malgré les emmerdes qu'il avait eu avec Alice quelques années au préalable. Quant aux Plaisirs Coupables... Disons que Précieuse était toujours une connasse, mais qu'il vivait mieux ses shifts depuis que les choses s'étaient "arrangées" entre lui et Stephan.

Il était donc en train de se reposer. C'était presque la fin d'après-midi, donc il était bien réveillé et d'ici une ou deux heures il allait falloir qu'il se prépare pour partir. Pour le moment il se détendait en ne foutant rien, assis à table avec Alcide à côté de lui qui s'était sagement installé sur une autre chaise et dormait, la tête collée sur son genou. Il lui caressait distraitement le crâne. De l'autre main, il tenait une clope dont il dévidait régulièrement la cendre dans le récipient en face de lui.

Quelqu'un avait allumé la radio. Probablement Stephan, parce qu'Asch manquait par principe de curiosité intellectuelle si bien qu'il était généralement le dernier à penser à utiliser ce machin. C'était pas désagréable d'avoir un fond musical, même si le style de ce qui passait n'était franchement pas son genre et le laissait donc au mieux de marbre. Ils pourraient peut-être changer de chaîne, voir si il y avait mieux... Sauf si Stephan attendait une émission en particulier.

Soudain, sans prévenir, la musique changea. Asch fronça les sourcils et se tourna lentement vers le poste. Ça, c'était pas commun. Il était trop jeune pour avoir jamais connu le genre d'annonces qui pouvaient aller avec ce genre de flashs infos, ce qui expliqua peut-être qu'il ne se méfia pas autant qu'il aurait dû.

Le présentateur commença à parler. Asch se figea, oubliant de fumer comme de passer la main sur le crâne de l'animal, qui releva la truffe dans un petit gémissement interrogatif. Un éclat de rire nerveux lui échappa au moment où le journaliste fit une précision au sujet des licences wiccanes et des sanctions destinées aux grands criminels de cette espèce. Précieuse devait être en train de se pisser dessus. Sa mère aussi, surtout que si il ne pouvait pas nuire à la première, la seconde n'avait à ce stade aucun pouvoir sur lui. Il aurait totalement pu la dénoncer.

Mais il ne le ferait pas. Il détestait Rachel cordialement, mais il détestait encore plus ce qu'il était en train d'entendre. Hors de question qu'il devienne complice de ces horreurs que les normes étaient en train de leur préparer. Ok. C'était vrai que les outres pouvaient être particulièrement dangereux, il en était la preuve incarnée, mais c'était pas une raison pour en arriver à des extrémités pareilles. Il y avait des limites qu'ils étaient en train d'allègrement dépasser.

Il était tout de même un peu inquiet pour sa sœur. Il espérait que Karin n'avait pas fourré son nez plus loin qu'il ne le fallait dans les affaires de la W.

"Super. Ils vont nous ficher. Pas du tout humiliant. Génial."

Il poussa un lourd soupir et constata que sa clope s'était finie toute seule. Ça n'arrangeait rien à son humeur, qu'il découvrait subitement noire comme probablement le fond de ses poumons d'ici la fin de soirée, car il se sentait d'humeur à vider un, ou deux paquets d'affilée. Il poussa un grognement qui n'était qu'à demi-humain et entreprit donc de commencer tout de suite à se polluer les alvéoles.

Merde. Si Rachel avait ses accès, elle risquait de lui tomber dessus facilement si il était obligé de pointer tous les mois. Ce n'était pas parce qu'il ne comptait pas agir contre elle qu'elle n'allait pas penser le contraire. Et puis si les sanctions venaient de se durcir pour les wiccans, rien ne disait que par l'avenir, ça n'allait pas faire de même avec les autres. Quid des métamorphes qui se contrôlaient mal ?

"... La muselière ça m'a suffi une fois, merci bien..."

Nouveau grognement, tandis qu'il se prenait la tête au sens littéral comme au figuré.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3750-asch-rader
Stephan Carter
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Barman aux Plaisirs Coupables
Age apparent: 25
Dangerosité:
11/30  (11/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mer 28 Fév - 14:35

Stephan avait allumé la radio pour faire la vaisselle. Il était de bonne humeur aujourd'hui, et avait décidé de faire un brin de ménage dans l'appart'. Il avait commencé par nettoyer la table, puis avait finit la vaisselle qui restait du soir précédent. Il laissa la radio alors qu'il se dirigea vers la chambre où il retira les draps et les taies d'oreiller; une fois le tout dans un panier il s'installa dans la salle de bain pour mettre une lessive en route. Il était encore en train de trier des vêtements quand il entendit le jingle.

Un froid comme une douche glacée lui glissa dans le dos. Il se redressa et fit un pas dans le salon pour mieux entendre ce qu'il y avait à dire. Il se figea intégralement, main accrochée à l'armature de la porte. Ses yeux étaient larges alors que la nouvelle tomba comme une guillotine. On allait mettre une épée de Damoclès au-dessus des têtes de tous les outres de ces Etats... C'était une infraction des Droits de l'Homme, claire et nette. Car ils ne restaient pas moins que des gens à part entière, avec des spécificités, mais des individus quand même.

Il regarda le dos de Asch qui était assit à table et son coeur s'emballa. Une terreur viscérale le pris. Pour le moment les répercussions ne frappaient que les wiccans... Et il était déjà terrifié pour eux; Précieuse... Même Adrian et Skyler... Il ne leur souhaitait pas une telle chose. Se faire retirer leurs pouvoirs contre leur gré... Mais son inquiétude fit détour pour revenir immédiatement sur le loup rouge. Les choses s'étaient améliorées, c'était certain, mais Asch n'était pas non plus le citoyen modèle qu'on aurait voulu. Il restait Asch, et Stephan l'aimait aussi pour ça...

Il n'avait jamais pensé que cela le mettrait réellement en danger face aux autorités, parce que ça, c'était qu'une question de temps. Un frisson parcouru son échine aux mots de son partenaire. Il suffirait d'une plainte d'un norme et tout pourrait chavirer, l'esprit de Stephan n'imaginant que les répercussions les plus sombres.

Il observa alors Asch prendre une nouvelle cigarette, et s'approcha. Il n'avait même pas réalisé que la radio avait reprit son programme habituel. Le biquet posa une main sur l'épaule d'Asch, tremblant légèrement. Il le fixa, coeur se serrant. Il était terrifié que ces mesures n'empirent, et les conséquences que cela pourrait avoir. Tous les gens qu'il connaissait, tous les clients, les collègues et les amis qui n'étaient pas normes... Ca faisait quelques personnes, quelques personnes qui courraient des risques en étant ce qu'ils étaient. Néanmoins il essaya de sourire.

"Tout va bien se passer, il va forcément y avoir des protestations en tout genre, ils pourront pas maintenir cette loi."

Du moins, il l'espérait fortement... Pourtant même en le disant il n'y croyait pas réellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3646-stephan-carter-fini
Luisa Selva Moreno
Normes
avatar

Identification
Emploi: Gérante d'entreprises
Age apparent: 38 (ou moins)
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mer 28 Fév - 18:42

Avec un soupir, Luisa ferma un énième dossier et le pausa sur la pile sur sa droite. Elle jeta un coup d'oeil à celle qui diminuait difficilement sur la gauche et prit une grande inspiration. Sa main se dirigea vers un nouveau dossier, dont elle regarda le nom... avant de le reposer brutalement. Non. Hors de question qu'elle se prenne la tête sur l'entreprise GoldenOil maintenant. Ce truc était un nid à emmerdes et elle était certaine que c'était pour cela que son père lui avait filé la tête du comité d'administration sans sourciller. Javier avait décidé qu'il n'avait plus l'âge de passer des heures à discuter avec des commerciaux aux objectifs étriqués et il avait raison, mais cela ne voulait pas dire que Luisa appréciait de se les coltiner à sa place. Il allait falloir qu'elle épluche ce dossier avec soin avant leur prochaine réunion du CA, mais pour le moment elle avait besoin d'une pause.

S'étirant sur l'un des sièges confortables de l'ancienne salle à manger reconvertie en salle de conférence dernier cri, Luisa laissa échapper un bâillement bien peu convenable. Puis elle se leva et se dirigea vers le salon, s'affala dans le canapé d'angle pour lequel elle avait craqué la semaine dernière et alluma la télé, dans l'idée de trouver un programme qui n'allait pas lui demander trop de réflexion, histoire de se changer efficacement les idées avant d'ouvrir un nouveau dossier.

Elle en eut pour ses frais.

La mexicaine était en train de passer sa troisième chaîne quand elle réalisa qu'il s'agissait à chaque fois du même présentateur. Intriguée, elle arrêta de zapper pour écouter le discours. Il s'agissait pour le moment d'une simple liste d'Etats, mais le fait que la Lousiane en fasse partie l'amena à prêter plus attention.

"Qué..."

'Régulariser la situation des Outres ? Qu'est-ce que c'était encore que cette histoire ? Les empêcher de voter n'était pas suffisant, ils voulaient également qu'ils pointent à la Mairie pour s'assurer de... de quoi au juste ? Qu'ils aient une "situation régulièrement vérifiée".

Son sang se glaça soudain dans ses veines. Vérifier les situations des Outres revenait à vérifier leur identité. C'était très, très mauvais pour Esteban, ça... L'espace d'un instant, Luisa se demanda si Juan ou même Darian n'étaient pas de mèche avec ce James Harvey Clark. Ça puait l'entremise TPH à plein nez.

Les sanctions contre les wiccans lui firent froncer les sourcils. Elle ne savait pas exactement en quoi consistait une "démagification par perte de l'aura astrale", mais quelque chose lui disait que cela n'avait rien d'agréable. En plus de la conséquence première évidente. Son esprit se tourna brièvement vers Skyler, dont elle connaissait assez les activités pour savoir que cette sanction représentait pour lui une menace certaine, mais malgré l'amitié qu'elle lui portait il n'était pas sa priorité à l'instant même.

Sa priorité était en train de faire sonner son téléphone alors même que le visage souriant et hypocrite au possible du présentateur disparaissait de son écran pour laisser place à un programme à l'eau de rose qu'elle s'empressa d'éteindre. Toute envie de détente l'avait subitement quittée, remplacé par un froid glaçant qui lui gelait les entrailles tandis qu'elle décrochait.

Esteban ne s’embarrassa pas des salutations d'usage. En temps normal, Luisa l'aurait charrié en lui disant que ce n'était pas très convenable de sa part. A cet instant précis cependant, elle aurait été estomaquée qu'il garde ses manières.

"Je viens de la voir. Je suis chez toi dans une minute."

Elle s'était déjà levée du canapé et cherchait les clés du penthouse du jeune vampire qu'elle avait laissé quelque part dans cette corbeille sur la table basse... Mais comme c'était là qu'elle laissait tout ce qui traînait généralement dans ses poches...

"Ha !"

Serrant les clés dans sa main, elle prit directement le chemin de la sortie, le téléphone toujours à l'oreille sans réaliser qu'Esteban avait probablement raccroché depuis un moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4341-luisa-selva-moreno
Evie Methali
Vodouns
avatar

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mer 28 Fév - 20:37

Evie grommelait autour d'un whisky, ses yeux sombres paraissant plus vides encore qu'à leur habitude. La tête posée sur sa main appuyée au comptoir, elle fixait le verre à moitié vide. Le barman n'avait rien dit en la voyant arriver, et l'avait servie sans poser de questions... Mais elle avait vu dans ses yeux l'inquiétude du type qui la voyait arriver de plus en plus tôt, et de plus en plus fréquemment. En ce moment ça allait pas, c'était la merde... Tout le monde était blindé de bonnes intentions, mais elle en avait rien à foutre. Elle avait pas besoin de bonnes intentions, elle avait besoin d'aide.

Plus rien n'était tenable. Elle était allée revoir son père pour réclamer son dû pour des années de boulot, et même lui avait été surpris par son agressivité... Et le con avait frappé là où il fallait pas. Il avait fait remarquer la sévérité de son alcoolisme. Lorsqu'elle avait vécu sous son toit il n'avait jamais osé la pousser sur le propos sachant que ça aurait mis en danger leur "relation de travail" (où il s'était servi d'elle pour se faire de l'argent sur son dos). Maintenant libre de toute obligation il n'avait pas eu peur de l'énerver d'avantage. Inutile de dire qu'elle avait fracassé sa boutique, et maintenant elle était sans thune ni rien. Bientôt elle aurait même plus la possibilité de vivre avec Eden.

Elle regarda le liquide dans le verre, las, vide, fatiguée. Elle savait pas du tout comment elle allait s'en sortir. La télé faisait bruit de fond dans le bar calme, où peut-être un ou deux clients étaient pour le moment... Elle n'avait pas fait attention. Ca faisait trois jours qu'elle passait son temps ici, et n'avait pas regardé un seul visage. Il n'y avait que le barman qui avait attiré son attention... Et encore elle ne lui avait adressé qu'un mot, à plusieurs reprises : "Whisky."

Elle usait ses dernières réserves, il n'y aurait plus rien après ce verre, c'était le dernier. Elle se redressa pour prendre une gorgée et la télé émis subitement un son bizarre. Elle y jeta un regard, et le programme habituel avait disparut au profit d'un présentateur bien sapé qui regardait la caméra avec un sourire fixé.

La vaudoune se redressa plus encore, verre oublié entre ses doigts. Obligation mensuelle. Perdraient leurs droits à exercer leurs facultés surnaturelles. Elle se leva d'un coup, faisant tomber le tabouret sur lequel elle avait été assise - cela ne sembler pas attirer l'attention alors que tous les regards demeurèrent figés sur l'écran. Ses veines venaient de prendre feu. Elle n'aurait même pas pas décrire la sensation de panique qui la traversa, accompagnée d'une incompréhension totale. Lorsque l'annonce fut finie il lui fallu quelques secondes pour reposer les yeux vers son verre. Elle demanda alors au barman :

"j'ai bien entendu ce que j'ai entendu, on va lister les outres, c'est ça?"

Il hocha la tête, incertain de réagir comme si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Un rire rauque lui échappa, un rire cynique et froid. Elle regarda son verre avec des épaules tremblantes. Ouais, c'était vraiment une journée de merde, de fond en comble, de A à Z. Elle le leva et hocha la tête avec un sourire amer, regardant d'un bref coup d'oeil les gens présents, sans pour autant les voir réellement derrière la brume d'alcool.

"L'espace d'un instant j'ai pensé qu'on pouvait naître libre, qui qu'on soit. Bah je bois à la fin de cette liberté!"

Elle bu cul sec la fin et shoota dans le tabouret qui n'avait pas été relevé depuis sa chute. Elle regarda meuble de façon assassine alors que le barman se racla la gorge. Elle grommela quelque chose en regardant le tabouret, puis posa son verre et partit le remettre sur pied. Sans relever les yeux elle s'excusa vaguement auprès d'un client qui se trouvait à proximité, incapable de réellement lever la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Blake Davis
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Tueur à gages
Age apparent: 45
Dangerosité:
22/30  (22/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mer 28 Fév - 23:40

Blake n'avait plus grand but dans la vie depuis plusieurs années - si ce n'est celui d'aider Esmera de toutes les façons qu'il pouvait. Dans certains moments, il lui arrivait de replonger, parce que c'était plus facile. Il redécrochait ses flingues du holster à l'occasion d'un coup qui lui paraissait justifié. Retrouver cette sensation d'être sur des rails, de savoir quoi faire, d'être compétent dans ce qu'il faisait, et puis cet inconditionnel goût de la traque et du sang lui faisait du bien, malgré tout.

La plupart du temps néanmoins, il s'abstenait. Il avait perdu le goût de tuer sans discernement, trop proche de son ancienne personnalité pour accepter de continuer à perpétrer les horreurs dont il avait longtemps été capable.

Généralement, donc, il avait beaucoup de temps à tuer, à défaut de gens. Il avait assez d'argent de côté pour vivre durant plusieurs décennies tranquille. Le job qu'il avait fait jusque là payait bien, voire très bien. Il avait donc tout le loisir de s'adonner à l'oisiveté dépressive et - pour changer - destructrice dans laquelle il se complaisait la majeure partie du temps.

Parfois il traînait sur un banc ou sur le bord d'un trottoir. On le prenait pour un clochard. parfois il squattait juste dans sa voiture en écoutant sa musique à fond, fenêtres fermées - emmerder le monde gratuitement ne faisait pas partie de ses hobbies. Pas de cette manière, toujours. Parfois, dès qu'il pouvait, il avançait sur les affaires qui tenaient à cœur aux personnes à qui il s'était lié. Il avait l'embarras du choix, et d'autant plus d'heures devant lui qu'il était toujours aussi insomniaque, incapable de dormir plus de trois ou quatre heures par nuit dans ses meilleurs moments.

Parfois, il lui arrivait aussi de traîner dans un bar et de noyer sa carcasse dans l'alcool, quand il lui prenait l'envie de flotter. C'était exactement ce qu'il avait décidé de faire ce soir, justement. Il était à la bière depuis un petit moment. Il n'avait pas eu envie de se cramer trop vite. Les alcools forts avaient donc été proscrits au profit de nombreuses pintes qu'il sirotait accoudé, pour ne pas dire affalé sur le comptoir. Il se laissait bercer par les sons des discussions qu'il aurait préférées plus animées. Le silence lui convenait mal. Il était toujours assourdissant. Il préférait quand trop de sons saturaient son esprit et l'empêchaient de penser. Il se concentrait donc plutôt sur le bruit de la télé, sans rien vraiment écouter, et espérait que l'établissement n'allait pas tarder à se remplir. Sinon, il en changerait. Il n'était pas à ça près.

Il était donc bien placé pour entendre le changement inattendu qui se produisit lorsque le générique du flash infos retentit. Blake connaissait ce jingle et savait que ça puait généralement la merde. C'était chelou, parce que ça faisait bien longtemps qu'on n'avait plus jugé utile de leur passer cette bouse auditive. Il releva lentement la tête et tourna les yeux sur la télé.

Et puis, impassible, il écouta tout. Jusqu'au bout.

Au stade où il en était, il eut l'impression que ça ne lui faisait absolument rien. Mais ça, c'est parce qu'il était mort à l'intérieur. Il eut le bon sens de penser aux personnes auxquelles il s'était attaché et éprouva à la réflexion une vague inquiétude à leur égard. Quant à lui, il était dans une merde noire, mais n'était-ce pas déjà le cas depuis longtemps de toute façon ? Si on le chopait, il risquait déjà la peine de mort. Un peu plus, un peu moins...

Sa voisine de comptoir s'était levée et lui planquait la télé, mais il n'y avait déjà plus grand chose à voir. Il tourna un regard vide sur le tabouret qu'elle avait au passage fait tomber. Le truc produisit un vacarme agréable. Le barman n'avait cependant pas l'air d'être du même avis que lui.

Demain, il passerait des coups de fil. Il y avait des gens pour lesquels il fallait qu'il s'assure que ça allait aller. Ce soir par contre... Eh bien, c'était une soirée de merde, indubitablement. Blake avait beau se moquer des risques qu'il encourait, il n'aimait pour autant pas ce qu'il venait d'entendre : ils étaient sur le chemin d'une régression sociale terrible. Il n'avait pas eu besoin de ça pour entretenir son pessimisme naturel.

Sa bruyante voisine non plus, visiblement. Elle avait l'air d'aller aussi bien que lui. Elle était potentiellement aussi pétée que lui, voire plus. Vu la façon dont elle vociférait, il devait s'agir d'une outre, ou de quelqu'un qui en était très proche d'une manière ou d'une autre. Blake eut un élan de sympathie à son égard.

"Et aux emmerdes à venir. Remet lui le même, patron. Et à moi aussi."

Le barman jeta sur Blake un regard sceptique et plus que réprobateur. Le métamorphe se tourna vers lui, levant deux sourcils blasés au dessus de ce vide béant qui émanait de sa personne brisée. Il ne suffisait généralement pas de grand chose de plus pour impressionner la plupart des gens.

"On vient de nous retirer une bonne partie du peu de droits humains qu'on avait daigné nous refiler depuis qu'on a fait la connerie de vous faire confiance. Je pense que tu peux supporter un peu de grabuge. C'est le soir idéal pour se cuiter complètement."

Le norme eut le courage de préciser à Blake qu'il paierait la moindre dégradation dérivant de son initiative, il fallait lui reconnaître une certaine bravoure. L'ex-tueur à gage leva les yeux au ciel et balança sa main en arrière en signe d'indifférence. Mais oui bien sûr, si il voulait... Qu'est-ce qu'il en avait à foutre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3542-blake-davis
Olivia Luz-Descalzo
Normes
avatar

Identification
Emploi: Présidente d'une association de protection des animaux
Age apparent: 43 (ou moins)
Dangerosité:
12/30  (12/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Jeu 1 Mar - 2:23

La journée se terminait doucement, et Sergio et Olivia étaient en train de discuter à bâtons rompus d'un sujet qui leur tenait à coeur depuis des années : thé ou café ? Olivia était une fervente partisane du premier, quand l'amour de Sergio pour le café (noir, fort et à température précise) était connu de tous et surtout de Misael, seul apte à le préparer correctement d'après le Sénateur.

Un peu plus loin, les deux gardes du corps discutaient également, à voix si basse qu'on était en droit de se demander si un filet de voix sortait effectivement de leurs bouches ou non : après des années au service des deux Luz-Descalzo, ils avaient probablement appris qu'il ne servait à rien d'essayer de se mêler de ces discussions.

L'attention de tous fut cependant orientée vers la télévision (qui jusque là servait uniquement de fond sonore, comme une tasse de café dans le film avait lancé l'éternelle bataille entre les deux plus riches) quand retentit un générique qui leur était familier à tous. Olivia pinça les lèvres. Elle n'avait pas de souvenirs de la Révélation, étant âgée d'à peine deux ans à l'époque, mais ce générique lui rappelait quelque chose de ses jeunes années, avant la naissance de Luisa. Elle revoyait ses parents devant la télévision américaine, rivés devant le journal, parfois affolés et à d'autres moments ravis des nouvelles qu'ils entendaient.

Entendant que la Lousiane était concernée, Olivia jeta un coup d'oeil à Sergio, à côté d'elle. Savait-il de quoi il était question ? Ce n'était pas dit, puisqu'il était Sénateur, et qu'il était donc affilié aux affaires fédérales et non pas de l'Etat, qui échouaient aux Gouverneurs. Ayant vécu avec une personne appartenant à la seconde catégorie avant de vivre à présent avec un représentant de la première, la mexicaine était relativement familière de ces questions politiques.

Se concentrant à nouveau sur le présentateur, Olivia eut un mouvement de tête presque imperceptible, montrant son approbation. Une obligation mensuelle de se présenter à la Mairie ? Pourquoi pas, si cela permettait d'éviter que les crimes commis par des Outres prospèrent. Après tout, si cela avait été mis en place avant, peut-être qu'elle n'aurait jamais subi cette agression, il y a quelques années... Ou que ces jeunes métamorphes ne se seraient pas moqués d'eux aussi impunément cette fois où elle était allée chercher Esteban chez cette vieille dame...

Puis, elle pâlit brutalement. Sur sa peau hâlée, cela ne se voyait pas vraiment, mais qui la connaissait bien pouvait remarquer qu'elle n'était plus aussi foncée qu'à son habitude. Sa main avait happé le bras de Sergio, qu'elle serrait à présent de toutes ses forces. Les informations concernant les wiccans et les sanctions qu'ils subissaient en plus des autres n'atteignirent pas son esprit, qui était pris par une seule chose.

"Esteban... S'il doit... Comment est-ce qu'Esteban va pouvoir faire ?!"

S'il devait se présenter à la Mairie tous les mois, son père et Juan allaient forcément le retrouver. Il suffirait de l'y attendre.

La brune se mit à trembler, en proie à une crise de nerfs aussi foudroyante qu'inévitable. Qu'est-ce que son fils chéri allait devenir ? Elle ne supporterait pas de le perdre une fois de plus.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3680-olivia-luz-descalzo
Denise Courvoisier
Normes
avatar

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Lun 5 Mar - 22:09

Denise aimait écouter la radio pendant qu’elle s’occupait des taches ménagères. Cela la forçait à penser à autre chose qu’aux corvées qu’elle accomplissait, et elle avait trouvé une station locale qui avait le grand avantage de ne pas toujours passer les mêmes chansons. Elle avait fini de passer l’aspirateur et commencé sa vaisselle quand la musique se coupa brusquement, laissant place à un jingle criard. La jeune femme posa l’assiette qu’elle était en train de frotter et coupa l’eau pour écouter : c’était peut-être une alerte météo et, si c’était le cas, elle devrait se préparer au cas où l’hôpital ait besoin d’elle en urgence.

Le présentateur commença à parler, et il fut vite évident que ce n’était pas une alerte météo. Denise continua quand même d’écouter. Elle avait beau être une Norme, si de nouvelles lois entraient en vigueur là où elle vivait, elle préférait être au courant. Elle attendit donc la fin de l’annonce avant de reprendre sa vaisselle, peu sûre de ce qu’elle devait penser de cette nouvelle loi. Elle aurait aimé connaître des Wiccans pour en savoir plus sur cette histoire de licence - sur sa nécessité, son éventuel prix, ce genre choses - mais cela semblait plus inconvenant que réellement problématique. Elle n’était pas non plus sûre de ce que signifiait « perte de l’aura astrale », mais s’il s’agissait, comme il le semblait, de simplement retirer leur magie à ceux qui s’en servaient pour le crime, alors elle n’y voyait pas d’objection.

Ce qui lui posait vraiment problème toutefois, c’était cette histoire de régularisation mensuelle. Quelle genre d’évolutions dans la situation d’un Outre requerraient une vérification aussi régulière ? Autant qu’elle sache, et il est vrai que c’était peu, mais tout de même, une régularisation en cas de modification de la situation suffisait amplement. X, Vamp, converti, ou transforme, ou quelque soit le terme exact, Y. Y va se présenter à la mairie pour établir son nouveau statut de Vamp. Ce genre de choses. C’’était sans doute comme ça que les choses fonctionnaient jusque là, d’ailleurs.

Denise soupira. Les Outres étaient-ils réellement une simple bande de criminels potentiels ? Non, ce n’était sans doute pas aussi simple. Du peu de temps qu’elle avait passé à la Nouvelle-Orléans, même si elle n’avait pas eu l’occasion de leur parler plus que ça, Denise avait croisé un certain nombre d’Outres, ne serait-ce qu’à son travail, et rien ne lui laissait penser qu’ils étaient plus enclins à la violence ou à l’illégalité que les Normes. Bien sûr, les dégâts qu’ils pouvaient faire étaient supérieurs, à armes égales, mais un Norme armé pouvait certainement faire autant de dégâts qu’un Outre, et pourtant le port d’arme n’était soumis qu’à très peu de règlementation…

Sa vaisselle était terminée. Denise se fit la promesse de trouver le courage d’aller parler à des Outres en dehors du travail, pour pouvoir se faire une meilleure idée de leur situation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4538-denise-courvoisier
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Sam 10 Mar - 12:27

Arn n’avait ni télévision, ni radio dans sa maison qu’elle voulait être un refuge tranquille et éloigné de tout. Elle était confortablement installé dans son fauteuil préféré et rattrapait son retard dans les lectures d’articles scientifiques parus récemment quand le téléphone de son bureau, réservé aux urgences, se mit à sonner. Au bout du fil, un métamorphe du nom de Theo, avec lequel elle passait beaucoup de temps pour l’aider à contrôler sa bête, qui entreprit de lui raconter dans le désordre et de manière pas très claire la loi qui venait de passer. Quand elle eut réussi à le calmer, beaucoup plus compliqué à distance sans l’aide des munins qu’en face à face, elle finit par comprendre de quoi il retournait. Ils passèrent quelques minutes au téléphone et immédiatement après avoir raccroché, la Namir-ra alluma son ordinateur.
Sur internet, des vidéos du flash en question avaient déjà été partagées et des montages plus ou moins bien réussi tentaient de donner un aspect humoristique à la chose. Dans les commentaires, le ton général était au choc et à la colère même si certains profitaient de leur anonymat pour cracher leur venin contre ces monstres qui envahissent le monde des humains. De son côté de l’écran, Arn fulminait et lâchait une flopée de jurons. S’ils se mettaient à ficher les Outres et à démagifier les wiccans, ça sentait vraiment mauvais pour eux. Elle était enragée par cette nouvelle loi et énervée de devoir se casser les pieds à se rendre à la mairie pour s’enregistrer...Les Normes avaient réussi à trouver un truc encore agaçant que les règles…La Namir-ra avait hâte d’entendre la justification de cette nouvelle loi, bien qu’elle se doutait que la réponse ne serait qu’un sophisme de plus à ajouter à la pile.
Estimant qu’elle en avait assez vu, elle éteignit son ordinateur et appela Matthew.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Lun 12 Mar - 0:08

Matthew n’était pas de ceux qui regardaient souvent la télévision, par contre, il lui arrivait plus que d’ordinaire de laisser tourner un vieux poste de radio dans un coin de son appartement, gracieusement fourni par l’université, pendant qu’il corrigeait des devoirs ou des copies d’examen. L’idéal était cette petite station estudiantine qui avait le mérite de passer de vieux morceaux de jazz et de blues comme la Nouvelle-Orléans avait pu en connaître dans ses jeunes années et pendant la fin du vingtième siècle. Ces morceaux, tantôt entrainants, tantôt lascifs, qui accompagnaient généralement bien ses soirées passées devant des copies. Il s’était d’ailleurs installé confortablement en ce début de soirée, la radio passant un vieux classique de Jim Snidero alors qu’il ramenait de la cuisine une bière fraiche, avec en prévision la correction d’un devoir dont les copies reposaient tranquillement sur son bureau en attente d’être relues. Vu la tête de certains de ses élèves, certaines d’entre elles allaient probablement être assez amusantes à lire. Cependant, alors même qu’il posait sa bière, la retransmission fut interrompue avant qu’il ne puisse s’asseoir. Un flash spécial ? Qu’est-ce que c’était que cette histoire ? Et suffisamment important pour interrompre toutes les transmissions même locales ? Suspicieux, Matthew était presque littéralement suspendu aux lèvres de la présentatrice qui semblait lire un communiqué concernant les créatures surnaturelles, à savoir, lui et, notamment, tous les autres Métamorphes, puisqu’il ne pouvait plus penser uniquement à lui désormais. Au fur et à mesure qu’il écoutait le bref message, son visage se figea et il eut l’impression de revivre quelques – très – mauvais de son passé. Ainsi donc le fichage des Outres était de nouveau de mise ?  Et, qui plus est, il allait falloir volontairement aller pointer à la Mairie tous les mois ? C’était incroyable… Sans compter que cela passait forcément comme une lettre à la poste quand on laissait juste croire que les gentils n’avaient rien à craindre… Le crédo habituel lorsqu’on essayait de faire passer une mesure sécuritaire qui limitait grandement la liberté des gens. Tandis que la présentatrice finissait son communiqué en précisant que les personnes concernées avaient jusqu’à la fin du mois pour se mettre en conformité administrative, Matthew s’installa à son bureau en soupirant. La situation n’était pas forcément des plus glorieuses mais ils avaient pourtant réussi à s’octroyer un minimum de droits pour vivre ne serait-ce qu’un peu normalement. Et voilà que, maintenant, tout repartait en marche arrière. Il s’adossa au dossier de sa chaise. Pour un peu, il aurait presque été bon d’aller voir ailleurs, car, visiblement, tous les états n’avaient pas suivi cette voie. Pour combien de temps ? Mais il ne pouvait pas juste tourner le dos à l’adversité… Pas maintenant qu’ils étaient nombreux à compter sur lui ? D’ailleurs… Devait-il faire quelque chose ? Et si oui, que pouvait-il simplement faire ? Plaider la bonne cause auprès du Maire ? Lui expliquer, qu’en cette période, il pouvait être compliqué pour certains Métamorphes de côtoyer des gens ? Essayer d’adoucir les angles ? Mais comment ? Beaucoup de questions, peu de réponses, mais, comme un écho à ses pensées, alors même qu’il allait attraper son téléphone, ce dernier se mit à vibrer, le nom de la personne à laquelle il souhaitait parler s’inscrivant sur l’écran LED. La soirée ne serait peut-être pas si agréable que cela, finalement, même sur fond de vieux jazz…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Ailin Dyce
Vamps
avatar

Identification
Emploi: Maîtresse Vampire, ex-strip-teaseuse aux Plaisirs Coupables
Age apparent: 21 ans
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Sam 17 Mar - 12:24

Dans un rare moment de pause, en journée, tous volets baissés, Ailin était lovée dans l'une des banquettes d'époque qu'elle avait fait installer dans ses appartements. Il lui était plus facile de prendre ce genre de moments pour elle lorsque le soleil était haut, comme aucun vampire ne risquait d'arriver à sa porte pour lui énoncer ses problèmes. Elle avait la chance de ne plus ressentir l'envie physiologique de dormir depuis qu'elle était entrée dans la non-vie, mais aussi d'avoir rarement besoin d'une pause psychologique. Elle disposait donc de plus de temps que la moyenne, et c'était une chance, car elle avait fort à faire depuis sa promotion.

Le silence n'était brisé que par une douce mélodie émise par la radio, et par la tourne régulière des pages du livre qu'elle était en train d'avaler. Jesse aussi à l'occasion rappelait son existence par un son discret. L'ambiance était au calme studieux.

Lorsque la musique fut coupée et remplacée par le générique tonitruant du flash info, le changement fut donc particulièrement brutal. Intriguée, Ailin leva le nez de l'ouvrage et tourna un regard curieux sur la radio.

Sans ciller ni changer d'expression, elle écouta et mémorisa toutes les informations données par le présentateur. La nouvelle était de taille et laissait entrevoir un futur compliqué pour les outres, tous autant qu'ils étaient.

Cela ne l'émouvait guère. Elle n'était pas surprise. Cela leur pendait au nez depuis la Grande Révélation. Elle ne risquait pour sa part pas grand chose en vue des mesures actuelles, si ce n'est quelques accrochages avec les employés de la mairie par rapport au contraste entre son apparence et ce qui était inscrit sur sa carte d'identité, mais il était évident que les normes n'allaient pas s'en arrêter là si on les laissait faire.

"Eh bien. Je me demandais quand ils finiraient par réagir. Ils ont mis plus de temps que je ne l'aurais cru."

Elle se tourna vers Jesse.

"Nous allons avoir du pain sur la planche."

Il allait bien évidemment falloir réagir. Ne pas les laisser faire en silence, sans quoi tout cela pourrait très mal tourner. Et c'était tout particulièrement à ceux qui étaient en position de pouvoir d'initier un mouvement. De faire tourner quelques rouages à l'aide de leurs réseaux et de leur influence. Un sourire apparut au coin de ses lèvres et un subtil éclat de rire lui échappa.

"Si Précieuse a entendu ça, elle doit être en train de frôler la crise de nerfs."

Elle n'était pas la seule parmi ses connaissances wiccanes qui devaient être en train de frôler la crise de nerfs, mais il était pour Ailin tout particulièrement drôle d'imaginer son ancienne patronne en train d'assimiler la nouvelle.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3339-ailin-dyce
Jesse Coleman
Normes
avatar

Identification
Emploi: Chargé de cours/ Doctorant
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Sam 17 Mar - 17:04

Installé sur une grande table de bois, papiers divers étalés devant lui, Jesse était en train de corriger des copies. Il ne donnait plus que des cours de nuit à présent, et en plus petit nombre étant donné que ses autres fonctions l'occupaient également (et en priorité à présent), mais cela ne voulait pas dire qu'il dénigrait ses cours : il s'était étonnamment pris au jeu.

Ailin, pour sa part, lisait sur une banquette. Les seuls bruits que l'on entendait étaient donc le bruissement des pages que l'on tourne, le glissement du stylo sur le papier, et la radio en arrière-plan qui diffusait une musique douce permettant d'accentuer le côté studieux de la scène.

Scène qui s'arrêta aussi sec quand la radio changea de ton sans que l'un ou l'autre n'ait fait quoi que ce soit. Les têtes des deux vampires se tournèrent vers le poste, attentifs à ce qui était en train d'être diffusé. Si le regard d'Ailin faisait montre d'une certaine curiosité, celui de Jesse était un peu plus sombre. Cela ne les empêcha pas d'écouter le moindre mot avec la même avidité, décortiquant intérieurement les tenants et les aboutissants de cette annonce.

Puis le message cessa, la musique reprit et Ailin fut la première à réagir. Le jeune vamp eut un léger sourire cynique, montrant cependant son accord par un très léger hochement de tête.

"Ils viennent de détruire une dizaine de pages de ma thèse."

Il posa son stylo et plongea son regard gris derrière ses lunettes (qu'il gardait plus par habitude qu'autre chose) dans celui de la Maîtresse.

"Par quoi veux-tu commencer ?"

Il était à ses ordres, conscient qu'en plus du reste il allait falloir parler à l'ensemble de la communauté, qui n'était pas des plus soudées. Cela allait encore leur demander un travail considérable, mais il était important de prendre position... et de ne pas laisser ces reliquats d'une ségrégation d'un autre temps refaire surface.

Il eut un sourire amusé lorsqu'elle mentionna Précieuse. En effet, la sorcière ne devait pas êtres des plus sereines, et cela avait quelque chose de particulièrement plaisant. Le téléphone qui se mit à vibrer violemment sous une copie lui arracha un soupir.

"Vraisemblablement, elle n'est pas la seule."

Il partit à la recherche de l'outil de communication. S'il ne répondait pas aussitôt cette fois, Dylan allait réellement le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4467-jesse-coleman
Esmera Yanis
avatar

Identification
Emploi: technicien établissement du sang
Age apparent: 25
Dangerosité:
13/30  (13/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mar 20 Mar - 10:12

Dégage gros lourd si tu veux pas que je te vide. On ne va pas commencer à faire des conneries ! Je regarde le type reculer devant le regard noir et assassin avec lequel j'ai répondue à son invitation graveleuse. Le pauvre... J’espère qu'il ne va pas m'attirer des ennuis. De toute façon il va falloir bouger vite si on ne veut pas que la serveuse nous mette dehors. Cela fait deux bonnes heures que je sirote mon café en profitant de leur connexion internet.

Non mais sérieusement ? Qui est le crétin congénital qui vient de monter le son de la télé ? On ne peut pas être en fuite tranquille ?
Autant écouter, on ne suit plus beaucoup les informations en ce moment...

« Quoi ? »

Je manque de m'étouffer avec l'absence de salive. Comme quoi avaler de travers de surprise n'est rien d'autre qu'une vue de l'esprit. Je me rassoie doucement sur ma chaise avec des regards à droite et à gauche. Non mais ça ne va pas ? De se lever d'un bon et de pousser un cris ? Il faut croire que je ne suis pas la seule ni celle qui a crié le plus fort...Plusieurs autres personnes sont debout, je sens des odeurs de métamorphes et de vampires autour de certains d'entre eux. La nouvelle ne fait pas plaisir j'en conviens. Au point où on en est...un peu plus ou un peu moins... Ce n'est pas une raison. Je secoue la tête ça va mettre dans la merde un sacret bon nombre de personne cette histoire.

Mais j'y pense...j'en fais partie de ces personnes...Je ne peux pas aller me faire recenser ou je sait pas quoi ! Comment je vais faire moi ? je...je...Calme toi et respire...ou pas... bref. on est déjà dans la clandestinité. Si les flics n'ont pas encore compris que je suis un putain de vampire, ils pense que j'ai disparue depuis plusieurs années. la seule question qui faut se poser c'est est-ce que les personne qui m'aide déjà vont continuer à le faire maintenant ?

Il faut que je bouge...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3685-esmera-yanis
Alice Mewryan
Métamorphes
avatar

Identification
Emploi: Patronne et barmain du Trick O'Clink
Age apparent: 20ans
Dangerosité:
20/30  (20/30)

MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   Mar 20 Mar - 10:40

Une soirée bien tranquille, ça fait du bien. Mon mari et moi chez nous. Pas une dispute à l'horizon, pas une merde prête à nous tomber sur le coin du museau. Juste le couple parfait dans sa maison parfaite. Il ne nous manque plus que le chien...J'étouffe un rire. certains diront que je n'ai pas besoin de chien puisque je suis marier à un loup. Enfin, ceux qui qui le savent bien entendue. Enfin bref...allongée sur le canapé, la tête sur les genoux de Patrick et sa main qui me gratte la nuque, c'est vraiment le bonheur. peut importe ce qui passe à la télévision, je ne suis même pas sûre que l'un de nous deux regarde vraiment.

Je me redresse au son du flash info fédéral. C'est rarement bon signe ces trucs là. Je sens Patrick se contracter sur le canapé. Moi ? Je suis sur le cul. Qu'est-ce que c'est cette histoire ? Ils veulent nous ficher tous les mois ? On devra aussi porter une étoile jaune sur la poitrine ?

« Je savais qu'on avait un gros connard à la mairie, mais à ce point ... »

Bon sang ! Voilà une chose qui ne me plaie pas, mais alors pas du tout. Je sens que ça n'ira qu'en empirant. A qui la police va faire appel pour les aider pour traiter le problème représenté par les hommes-braves non régularisés ? Je ne me vois vraiment pas traquer mes semblables parce qu'ils n'ont pas pointé. Quelle merde !

Je me tourne vers Patrick. Est-ce qu'il serait temps qu'il face sa Révélation ? Parec que là, ça commence à être tendue de cacher sa nature au reste du monde.

« Qu'est-ce que tu comptes faire ? »

Au chose importante. est-ce qu'on doit accepter cette situation sans rien dire ? J'attrape mon téléphone. Si ça c'est pas un motif valable pour appeler le chef, il n'en existe pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3502-alice-mewryan#58026
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FLASH INFO] Nouvelles lois pour les outres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SYNOPSIS ¤ :: ║L'encyclopédie║ :: La Presse :: Flashs Info-