Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 
Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

Partagez
 

 Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evie Methali
Vodouns
Evie Methali

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeJeu 15 Fév - 22:52

Le Quartier Sanglant, un lieu toujours aussi intéressant pour Evie, qui y était attirée comme un papillon à la lumière des néons. D'ailleurs des néons il y en avait autour des bars et des discothèques, mais aussi des lumières plus tamisées qui trahissaient des ambiances plus douces, calme, mais non moins enivrantes à leur façon. Evie était une créature nocturne, et ce depuis toujours, et elle avait arpenté ces rues comme les touristes qui s'y trouvaient ce soir, mais elle l'avait fait tellement régulièrement que même les propriétaires des bars aux alentours la connaissaient de nom, ou de réputation.

Une fois de plus ces DocMartens abîmées frappaient le sol sous ses pieds, et même avec une démarche aisée on pouvait y voir une certaine anticipation. Elle avait quitté le quartier du centre ville, où elle vivait dorénavant avec Eden, la petite méta qui l'avait aidée à se sortir d'une situation de merde chez son père... C'était drôle de traverser les rues de la Nouvelle Orléans ainsi, en passant par les divers quartiers, plus ou moins récents, et en ressentir les ambiances changeantes au fil des heures. Parfois des bars du centre ville qui paraissaient tout à fait comme de simples cafés le jour pouvaient se changer en bar dansant une fois la nuit tombée, où les voix se levaient autour d'un verre d'alcool plus ou moins fort, de cocktails colorés et de liqueurs parfumées. Au moins, dans le Quartier Sanglant on savait de quoi il s'agissait dès le départ; le jour c'était ville morte, la nuit elle se réveillait, laissant apparaitre une ambiance bien spécifique aux lieux.

Evie aimait être témoin de ce changement, mais ces derniers temps elle avait eu du mal à sortir de chez elle. Eden était occupée entre boulot et Cooper, du coup les lieux paraissaient moins vivants, et depuis sa dernière engueulade avec son père, la vodoune n'était pas retournée travailler pour lui. Il le faudrait, à un moment si elle souhaitait pouvoir payer le loyer... A moins d'ouvrir sa propre boutique, mais ça l'intéressait moyennement... Trop de responsabilités et de boulot et elle pourrait plus faire à sa guise, ses sorties absurdes et délirantes. Abandonner ça, alors qu'elle n'avait qu'une vie à apprécier ainsi, c'était pas possible. A la limite si elle venait à relever son frère peut-être qu'ils trouveraient une solution intermédiaire... Mais pour le moment, sans lui elle n'avait aucune volonté de se poser.

Puis après tout, elle avait d'autres moyens de se faire de l'argent.

Mais ce soir c'était pas une affaire de gagner de l'argent, mais plutôt d'en perdre; reste que c'était pour la bonne cause. Avec son style de vie, la vodoune n'était pas étrangère aux excès: alcool, drogues et autres solutions surnaturelles toutes aussi douteuses. Le quartier vamp avait cet avantage : il y n'était pas trop difficile de trouver quelqu'un qui avait soif. Après, elle restait prudente, mais depuis que y'avait eu un changement de politique vampire, les choses étaient plus... Calmes, d'une certaine manière. Pas que ça ait fait fuir Evie avant, mais maintenant au moins il y avait une autorité qui tenait les sujets sous le joug de la loi, et ça c'était important; entendre parler de viols sanguins et agressions, ça faisait mauvaise réputation à tous les vamps, qui pour la grande majorité étaient innocents d'affaires comme ça. Ceux qu'elle connaissait étaient des gens très bien, et elle allait d'ailleurs en voir un de ceux-ci ce soir.

Jessy était quelqu'un de bien, drôle et surtout il tolérait très bien l'humour parfois acide et cru d'Evie. Puis en plus, c'était son dealer : points bonus. Elle le connaissait depuis un peu moins d'un an maintenant, mais il lui avait bien rendu service en lui faisant crédit à un moment où elle avait vraiment galéré - ça lui avait valu de passer une soirée folle avec lui lorsqu'elle avait reçu sa paie en guise de remerciements, en plus de l'argent qu'elle lui devait... Depuis ils s'étaient bien entendus, et semblaient se faire mutuellement confiance, ce qui était toujours cool quand on avait un rapport de vendeur/ acheteur. Il lui vendait pas de la merde, et elle lui ferait pas un coup bas, ça venait de soi maintenant.

C'était ce moment du mois, où elle refaisait son stock, et donc elle avait envoyé un message, comme à son habitude, au numéro qu'elle contactait pour les affaires avec Jessy. Lieu habituel à onze heure. Elle était en avance mais n'avait pas l'intention de gaspiller le temps qu'elle avait à juste attendre. Elle entra dans le bar situé dans une ruelle sans ambition, du quartier sanglant. Le lieu était sous une lumière assez douce en ce début de nuit, mais Evie savait que le lieu était plus arpenté par des habitués; les touristes passaient souvent devant mais ne s'y arrêtaient pas. D'ailleurs, un couple passa sa tête devant la vitre, yeux larges à la recherche de l'on ne savait quoi... Puis passèrent leur chemin, comme elle l'avait anticipé. Marchant vers le comptoir elle s'y accouda et le barman, une fois libéré de son client précédent, lui afficha un large sourire.

"Bonsoir Evie, comment vas-tu?"

Le charme du barman vamp était juste... Trop. Tant et si bien que lors de sa première soirée ici, elle l'avait embrassé un peu très chaleureusement. Ca l'avait fait rire, mais il était trop occupé par son service... Alors ils avaient discuté dès qu'il avait eu des moments de répit, et ça avait été une soirée mémorable - dont elle se souvenait trop peu. Elle lui répondit avec un large sourire que ça allait très bien, et il lui servit une bière.

Alcool en main elle partit s'assoir dans le coin habituel, regardant les gens qui, petit à petit, firent leur apparition. Une fois la bière finie elle commanda un whisky - il était onze heure, Jessy devrait arriver à tout moment. Elle sirota son alcool doucement en regardant son téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeSam 17 Fév - 14:26

Depuis que Jessy à disparut, c'est moi qui dois tout gérer. Et j'avoue que j'ai un peut de mal. Je ne suis pas habituée à gérer tous le trafic, c'est Jessy qui s'en occupait. Gestion des Stock, contacte avec les clients et les fournisseurs, au fond, la seule chose dont je m'occupais d'habitude, c'était la livraison. Et encore, Jessy venait souvent avec moi. Par conséquent, le trafic était ralentie, au plus grand mécontentement de certain. Seule, j'y arrivais pas trop, surtout que je consacrais le plus claire de mon temps à trouver des infos sur Jessy et sa mystérieuse disparition.

Son téléphone, qu'il n'avait pas emporter avec lui, sonnait tout le temps, des clients la plupart du temps, comment je suis censée gérer tous sa, moi ? Ce soir, c'était une habituer de Jessy qui m'avait, ou plutôt avait contacté Jessy, pour les ''affaires''. C'était Evie. Une nana avec qui Jessy s'entendait bien. Je l'ai déjà vus a un rendez-vous ''professionnel'', où je l'accompagnais, donc elle n'est pas une parfaite inconnu pour moi. Elle risque d'être surprise en me voyant débarquer a la place de Jessy.

Voila pourquoi ce soir, je me trouve dans le quartier sanglant, pour ''affaires''. Je passe parfois du temps ici, entre deux Concerts a la périphérie de la villes. Ici, adieux les vampires coincer au regard méprisant !

Je dois être honnête, j'étais pas particulièrement a l'aise, pour la première fois, j'étais seule dans se trafic. Des fois, j'ai envie de tous lâcher. Mais certaines personnes se mettrait en colère. Non pas que cela me dérange outre mesure, mais je tien à ma peau, c'est tous.

D'après les infos, j'avais rendez-vous au ''Lieu Habituel'', dans un bar où Jessy et Evie passait souvent du temps quand ils ce voyaient. Puis, les gens nous connaissait ici, donc on me faisait pas trop chier.  Je jeta un coup d’œil rapide au barman, que je connaissais, pour lui dire ''Me fait pas chier, je suis en plein boulot''. Je regardais autour de moi, pour repérer la cliente.

Evie était assise dans un coin, regardant de façon alternative sont téléphone et les gens. Je lui lança un regard, mais je ne sais pas si elle m'a vue. Je m'approche d'elle et m'assoie a la table, comme si nous nous connaissions depuis longtemps. Je m'assoie de façon décontractée, telle une ado rebelle (que je suis un peut au fond).


- Sa manque d'ambiance ici... Un peut trop calme, tu trouve pas ?

Je suis plutôt dans le Punk, le Rock et le Metal. Ce bar est un peut trop calme pour moi. Je la connais pas bien, cette Evie, mais elle à l'air cool, d'après ce que Jessy m'a dit. Il lui faisait confiance, donc a partir de ça, je pense que je pouvais lui faire confiance aussi. Mais par principe, mieux vaut toujours ce méfier des autres. Juste au cas où.

- Je suis la pour les affaires.

Je préférais annoncer la couleur, on sait jamais, si elle ne me reconnaît pas. De toute façon, même si elle préfère dealer avec Jessy, pour ce soir, elle n'a pas le choix.


Dernière édition par Lamia Eschendrei le Sam 17 Fév - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evie Methali
Vodouns
Evie Methali

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeSam 17 Fév - 15:48

Evie essayait de prendre son temps avec son whisky - après l'achat de ce soir elel n'aurait probablement pas tout à fait les moyens de finir son mois si elle profitait de sorties alcoolisées, donc autant savourer ce qu'elle pouvait là maintenant. Le bar était à peine rempli, les clients peu nombreux pour le moment restaient sagement entre eux, parlant à voix assez basses. C'était ce "manque d'ambiance" de début de soirée qui gardait les touristes loins - seuls les habitués savaient que les choses pouvaient rapidement escalader après quelques heures... Mais encore fallait-il que les clients suivent la montée. Pour le moment il était trop tôt pour monter le son, pas assez d'alcool ou autres substances dans le circuit corporel.

Non en effet pour le moment c'était très calme, mais c'était pas plus mal; Evie aurait eu envie de faire n'importe quoi sinon, et son budget aurait explosé.

Alors qu'elle regardait un fil politique sur les événements récents à la NO, un mouvement attira son attention. Levant la tête elle vit une jeune personne s'assoir nonchalament en face d'elle. Son sourire s'élargit, faisant remonter ses paumettes et plisser le coin de ses yeux. Ah, la collègue de Jessy - inutile de se leurrer, la vodoune avait reconnu la couleur bleue de ses cheveux; c'était le genre de chose qu'elle n'oubliait pas, les couleurs capillaires. Sa posture est décontractée, détendue, mais quelque chose dans ses yeux trahit une émotion plus négative... Du moins c'était son impression. Ses premiers mots firent rire la vodoune.

"C'est normal en début de soirée; attends quelques heures et ça danse à poils sur les tables."

Néanmoins ça a l'air de la blaser; malheureusement pour elle, le but d'Evie ce soir n'est pas de divertir la vampire, doublement dommage vu que ça aurait pu aider à ce qu'elles apprennent à mieux se connaitre. Evie aimait bien connaître les gens, même de fond en comble si les concerné.e.s en avaient l'envie.

"Je suis là pour les affaires." Dit la vamp subitement.

Evie la fixa un instant, la tête penchée légèrement sur le côté. Curieux que Jessy ne soit pas venu en personne, mais il était possible qu'il soit trop occupé pour le moment. Cela ne l'inquiéta pas outre mesure, de plus c'était peut-être l'occasion de discuter avec la vamp, bien que c'était peut-être pas tout à fait sa volonté à elle... Mais ça restait à voir. Pour le moment en tous cas, elle était bien trop sérieuse pour cette posture décontractée.

"Très bien j'en prends note." Dit-elle avec un ton joueur, buvant une gorgée de whisky. "Si c'est pour parler affaires alors... Mon arrangement avec Jessy a pas changé, 200g d'herbe, payé en liquide. Ugh ça parait froid discuté comme ça quand même! J'ai au moins besoin de savoir comment va le vieux poltron! Et puis toi-même t'as pas l'air dans ton assiette, tu pourrais profiter de l'occasion pour te détendre un peu - c'est ce que Jessy fait quasiment à chaque fois. Il arrive comme une boule de nerfs et à la fin de soirée tu peux presque lui grattouiller le ventre! Faut pas que vous vous surmeniez vous deux, c'est pas bon pour la peau tout ça!"

Evie était prône aux bêtises, elle n'aimait pas avec des conversations plates, ça menait jamais à rien, ça l'ennuyait... Or la vodoune avait passé sa vie à esquiver toute forme d'ennui, ce qui l'avait bien sûr menée sur une voie d'excès, mais ce n'était pas elle qui allait s'en plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeDim 18 Fév - 21:12

Des gens qui danse à poils sur les tables ? Je demande à voir ! Je ricane en imaginant la scène. Elle a l'air cool, celle-là. Je sens qu'on va bien s'entendre. L’interrompu mon ricanement en l'entendant parler. Comment va Jessy ? Argh... Mon visage se décompose. Qu'es ce que je suis censé dire ? Lui mentir et lui dire qu'il était juste très occuper ? Ou lui dire la vérité ? Lui dire que je n'avais aucune putin d'idée d'où il était, ni aucune idée de si je le révérais un jour. Je m'enfonce dans mon siège, jetant un œil autour de nous pour voir si personne ne nous écoutait de trop prêt.

Je ricane presque en l'entendant dire qu'elle pouvait presque ''Grattouiller le Ventre de Jessy'' en fin de soirée. Sa y est, j'ai l'image en tête. Et bonne chance pour qu'elle s'en aille !

Bon. Trêve de rigolade. Je pris mon courage à deux mains. SI elle s'entend bien avec Jessy, je me vois mal de lui mentir en lui disant que tous allait bien alors que tous allait mal. C'était pas honnête. Et j'ai beau être une dealeuse de drogue, j'ai quand même des principes. Et elle méritait de savoir, après tous, sinon, elle se bercerait de fausse illusion... Mais admettre que moi-même j'avais aucune idée d'où était Jessy, cela me rendait malade, car au fond de moi, j'essayais de me convaincre qu'il allait débarquer, comme si de rien n'était en s'affalant sur l'un des sièges, en posant ses pieds sur la tables et rigolant à pleine gorge en se foutant de ma gueule, ''je t'ai bien eu, la Bleue !''...


- Bon euh... Écoute... Je veux pas niquée l'ambiance mais...

J'inspire profondément, ça me fait du mal de l'admettre, une fois de plus.

- Jessy à disparut.

Sa y est la bombe est lâcher. Ma voix tremble, car malgré ce que Précieuse a bien voulut essayer de me convaincre, c'est pas une disparition naturel. J'en suis convaincu.

- Ça fait quelques semaines, maintenant... Du jour au lendemain, il était plus là, en laissant toutes ses affaires derrières lui... J'ai essayer de trouver de l'aide, mais personne dans cette putain de ville n'a l'air de s'intéresser au sort d'un vampire comme lui.

J'avais encore rien dit à Ailin, je voulais pas trop lui parler de tous ça. C'est la Maîtresse Vamp, après tous... Pas trop envie de la mêler a tous sa. Mais si sa continue, j'aurais bientôt plus le choix...


- Désolé de te l'apprendre comme ça, en mode ''Salut ! ça va ? En faite, ton dealer, et ami, à disparut ! Et sinon, tu fais quoi demain ?'' C'est tous aussi censé que toutes cette affaires... Je veux pas t'inquiéter avec tous ça et tu aura quand même ta came.

Lamia Eschendrei, championne pour casser l'ambiance. Je sais pas si j'aurais dû lui dire finalement. Mais si elle devient une alliée, elle pourrait être utile. Qui sait. Mais elle a l'air de rien savoir sur tous ça, tous mes efforts pour garder cette histoire discrète semble avoir porté leur fruit, finalement. Mais si tous ce que je réussi à faire, c'est qu'on ne parle pas de la disparition du dealer local, je suis pas sorti de cette affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Evie Methali
Vodouns
Evie Methali

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeLun 19 Fév - 16:40

Evie sourit au ricanement de la vamp. Ca faisait toujours plaisir de soutirer ce genre de réaction, puis ça aidait à détendre l'atmosphère qui pouvait être un peu tendue. Lamia avait pas l'air très en forme d'une certaine façon...C'était peut-être qu'une impression, mais tout de  même. Lui faciliter la tâche en rendant leur entrevue plus comique, c'était dans ses cordes.

Evie ne se rendit d'abord pas compte de la réaction de la vampire lorsqu'elle aborda le sujet de Jessy, histoire de prendre des nouvelles. Si elle l'avait vu, elle se serait probablement arrêtée nette. Mais en continua sans gêne, et la petite histoire sembla faire sourire son interlocutrice. Néanmoins ce dernier se ternit, et là Evie le remarqua. Dressant un sourcil elle écouta attentivement.

Oh merde. Tout ce qui finissait par "mais" pouvait tellement partir dans des horreurs... Par réflexe la vodoune sentit ses muscles se contracter. Comment de fois elle avait entendu des "je suis pas raciste, mais..." ou "pas anti-outre, mais..." et encore  "j'ai rien contre les vodouns, mais...". Là c'était pas du même niveau, pas le même sujet du tout d'ailleurs, mais vu son expression, Evie avait un bien mauvais pressentiment. A force de traîner qu'avec des gens bien c'était parfois un rappel douloureux de savoir qu'il y avait des gens dangereux dans le monde, surtout pour les Outres, que l'on regardait encore avec méfiance... S'il était arrivé quelque chose à Jessy...

Les mots tombèrent et Evie fixa la vamp avec un sérieux qui lui était rare. Sa voix avait tremblé, son allure entière trahissait son inquiétude, son angoisse quant à la disparition de son collègue. Quelques semaines? Ses yeux s'élargirent. La vodoune écouta les détails mais déjà son esprit faisait des mises à jour en arrière plan. Jessy disparaitre sans donner de nouvelles? C'était pas son genre, et vu la façon dont il parlait de Lamia en son absence, elle savait qu'il ne la lâcherait pour rien au monde... Ces gens-là ne faisaient pas ce boulot que pour la thune, Jessy était quelqu'un de très charismatique qui aimait être en contact avec les gens, quelqu'un de bien, d'ouvert et drôle... Qui tenait à sa progéniture. Jessy lui avait dit que Lamia avait été transformée par sa personne, mais pourquoi il lui avait confié l'information, elle n'était pas sûre... Néanmoins elle avait été très heureuse de sa confiance. Elle savait qu'elle dégageait une aura sympathique, mais rien n'avait obligé le vamp à le lui dire. C'était signe de confiance, et Evie avait beaucoup d'estime pour lui.

Cela n'aida en rien sa propre inquiétude qui montait. Elle ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit. Elle avait envie de lui demander si elle était allée au BIAS, mais vu leur métier il était fortement probable qu'elle soit passée par ses propres contacts au lieu de déposer l'avis de disparition à la police des outres. Evie aimait pas le BIAS plus que ça, mais clairement il aurait été préférable de ne fermer aucune possibilité... Cela dit la vodoune comprendrait bien la réticence à aller voir les flics.

Vu la façon dont elle le disait, elle avait déjà cherché de l'aide ailleurs... Evie connaissait pas grand chose en politique, qu'elle soit vamp ou autre, mais il lui semblait que normalement la Maîtresse de la ville avait aussi le devoir de surveiller ses sujets autant que ces derniers devaient respecter son autorité; les échanges comme ça c'était important, le donnant-donnant, tout ça... Etait-ce d'elle dont Lamia parlait?

Impossible de porter jugement pour le moment, et elle doutait que la jeune femme (en apparence) veuille trop s'enfoncer sous le poids de questions, ça devait l'inquiéter suffisamment comme ça... Et puis si elle était seule, ce devait donc sur elle que reposait tout le travail avec les deals.

"Bah t'as pas à t'excuser, je suis pas ravie mais ça me parait important de savoir ce qu'il en est..." Elle agita sa main de façon distraite. "La came ça peut attendre... Dis-moi comment TOI tu vas? Y'a quelque chose que je peux faire pour aider? Je suis peut-être pas la personne la plus utile mais si t'es surchargée ou quoi que ce soit, si c'est dans mes cordes je suis à ton service."

Evie, se vendre? Jamais. Ahem. Enfin là pour une fois elle vendait son aide, et encore elle avait pas l'intention de demander grand chose en retour: Jessy c'était un pote, pour eux elle rendait service... D'ailleurs complètement à part mais dans un coin de son esprit elle se demanda si déposer un CV chez Précieuse ça le ferait pour enfin sortir de sa précarité?

"Je peux faire quelque chose pour toi, là maintenant?"

La vamp avait franchement pas l'air bien, probablement surmenée par les événements. Evie était prête à tout, sachant que si Jessy avait été là à cet instant il aurait probablement voulu que quelqu'un tente d'aider sa progéniture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeMar 20 Fév - 21:30

Un client qui refusait de prendre sa came au profit du confort du dealer ? C'était bien la première fois que ça m'arrivait. En général, les clients sont du genre à s’énerver et a s'offusquer quand on leur dit que le trafic est... disons... Perturbé.

La, tous de suite, je voulais absolument pas penser à tous sa. Oublier toutes ses emmerdes. La Vodoun, m'aider ? Hum... Sa ce tente. En faite j'en savais trop rien. Je la connais pas moi. Bordel. Je suis vraiment qu'une pauvre merde sans Jessy. Puis, c'est pas que je suis surchargée, c'est que je sais tous simplement pas comment gérer tous sa toute seule...

- ''A mon service ?''

Je ricane redressant ma tête contre le siège, regardant le plafond.

- Faut faire gaffe à qui on se met au service.

Non pas que je l'avertissais de quoique se soit sur le fait d'être a mon service. Même si il faut bien s'accrocher supporter l’éternel ado rebelle que je suis. Mais passons. Ce soir, si la nana voulait m'aider. Le mieux qu'elle puisse faire, c'était penser a autre chose. Oublier tous ce bordel, juste pour ce soir. Oublier le trafic, la disparition plus que bizarre de Jessy. Souffler un peut quoi ! Parce que depuis le début de tous sa, je fais que carburer.

- Je veux pas te mêler au trafic, je te connais pas tant que sa, après tous...

Je marque une pause et me dresse sur mon fauteuil pour la regarder dans les yeux.

- Mais, on peut faire connaissance. Si tu veux m'aider, alors aide moi à, pour ce soir, oublier tous ce merdier. Parce que la, j'en peux plus de tout sa. J'ai l'impression de vivre un cauchemars qui n'en finit pas.

Sauf que je sais pertinemment que c'est un cauchemars dont je me réveillerais pas... Tous sa, c'était bien réel, malheureusement. Je m'affale a nouveau sur le fauteuil, fouillant dans mes poches pour sortir une clope. Enfin... Plutôt un joint. J'en tends un à la Vodoun.

- Y a de la came dedans, t'en veux ? Je jete un œil autour de nous. T'inquiète pas, ici, tous le monde s'en tape de ce que tu fume.

Puis, étant une tête connut, avec Jessy, rare était les fois où on me faisait chier parce que je fumais. C'était une habitude et tous le monde ici sait pertinemment pourquoi j'étais venu ici. Alors la discrétion, on peut la mettre la où je pense. Puis c'est le moment de voir si la Vodoun est si cool qu'elle en a l'air.

Tous en tendant le joint a la Vodoun, je met le miens entre mes lèvres. Je plonge ma mains dans mes poches pour sortir un briquet et allumer le dit-joint.

- Alors ? T'es vraiment aussi cool que sa ?

Je lui fais un clin d'oeil. Je la connais pas, mais Jessy parle souvent d'elle alors bon. Je sais qu'il la kiff parcequ'elle serait ''génial''. Et bien c'est ce qu'on va voir.
Revenir en haut Aller en bas
Evie Methali
Vodouns
Evie Methali

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeMer 21 Fév - 20:02

Lorsqu'Evie exprima que la came ça pouvait attendre, elle aurait pu jurer que le regard de la vamp s'était élargit un moment... Mais l'instant passa vite, provoquant le doute. Néanmoins elle était sincère - elle avait toujours une micro-réserve en cas de disette, et bien sûr ne pas y toucher serait mieux, mais au cas-où c'était possible. Evie était prévoyante, et pas stupide au point de savoir que si Lamia galérait c'était loin d'être volontaire...

Elle avait donc tout naturellement proposé son aide. Evie était pas la plus brillante des lumières des fois, et certes on pouvait penser que subitement proposer son aide était une idée stupide, mais elle connaissait Lamia de loin, et par Jessy quand même. Il savait que sous ses airs de merdeuse elle était quelqu'un de bien... Puis merde, la progéniture du vamp quoi. Si Evie proposait pas son aide elle s'en voudrait à vie et pourrait pas regarder son dealer et ami dans les yeux sans chialer des excuses. A condition qu'il réapparaisse, mais la vodoune préférait être optimiste et ne pas songer au pire tant qu'il n'y avait pas d'indice qui tendait dans une autre direction.

La réaction de la vamp lui fit dresser sun sourcil. Ca la faisait rire qu'elle propose son aide? Elle la contempla, la voyant tourner son regard vers le plafond. Sa phrase suivante expliqua donc la raison du rire. Evie haussa simplement les épaules.

"Jessy est mon pote, je m'en voudrais de pas aider la personne qui lui est le plus proche."

Et elle était tout à fait sincère. Alors oui, qu'on la pense naïve c'était une chose - Lamia aurait très bien pu feinter l'histoire, profiter de la situation pour faire une blague, comme si subitement Jessy pouvait apparaitre dans le bar pour dire "je t'ai bien eu! T'as flippé hein!" Sauf qu'elle voyait mal le vamp faire une blague comme ça, c'était un peu trop mauvais goût pour lui, et Evie était assez sensible aux disparitions diverses... Puis Lamia pouvait peut-être bien jouer la comédie, mais si c'était ça, la vérité ferait surface bien assez vite.
Non vraiment Evie pensait que la vamp était sincère... Puis même si elle l'était pas... Une petite malédiction en guise de retour de karma ça suffirait - juste histoire d'avoir une petite vengeance. Mais on n'en n'était pas là, pour le moment rien ne pointait vers une feinte quelconque.

Etait-ce à force de traîner avec Skyler qu'elle se méfiait des apparences? Le farceur était pire qu'un lutin des fois.

Les mots de la punk lui firent hocher la tête. Soit. Elle n'avait pas tort : bosser dans ce milieu avec une quasi inconnue c'était pas l'idée du siècle. Subitement en revanche ses yeux s'éclaircicent.Ah, la requête ne tardait d'arriver. La vamp regarda la vodoune dans les yeux. Cette dernière sourit, le coin de ses yeux se plissant. Divertir? Ca c'était dans ses cordes. Elle n'eut pas le temps de répondre que la vamp sortit quelque chose de sa poche et le tendit à la jeune femme. Evie le prit sans se poser de question, puis rit à son contenu. Ca serait la seconde fois qu'elle ait fumé dans ce lieu, la première ayant été avec Jessy. Normal quoi.

"Oh je sais, Jessy m'a bien montré ça quand on a passé une nuit entière ici."

En même temps que la vamp, Evie mis le joint entre ses lèvres. Elle l'alluma aussi et expira avec un soupir. Ah ça faisait du bien par où ça passait ça. Elle s'était un peu plus posée contre le dossier de sa chaise. Son clin d'oeil avait été assez significatif. Si elle était vraiment aussi cool que ça? Evie se mit à rire.

"J'essaie, mais je pense que ma colloc aurait des choses à dire, si elle était pas la personne la plus sympa du monde. Je dois avoir mes moments quand même! Mais pour ma défense, j'ai choisi ce bar comme point de rendez-vous après avoir rencontré Jessy - je savais pas que c'était un vamp la première fois - et ici c'est un des rares bar à sang, même s'il paye pas de mine."

Elle lui fit un clin d'oeil à son tour.

"Je me suis dit que ça serait mieux de pouvoir boire chacun notre poison si l'envie lui prenait."

Elle tira sur le joint avec un sourire. Elle aimait bien cet endroit, même si pour le moment il était trop calme à son goût.

"Si l'ambiance se réchauffe pas on pourra toujours migrer au Oogie Boogie, j'ai passé des soirées mémorables là-bas - pas sûr qu'on nous laisserait rentrer à la Danse Macabre. Me suis déjà fait recaler deux fois par le videur; mais c'est comme tu veux."

Elle regarda le barman, le vamp riait avec un client au comptoir. Si elle avait eu un peu de thune pour ça, elle aurait bien payé un verre à la vamp... Mais c'était compliqué quand même de gérer son budget. Au Oogie elle pouvait toujours négocier un crédit, mais y'avait pas de sang à disposition, à part le sien ou d'autres volontaires.

"Mais si tu veux faire plus ample connaissance, commençons peut-être ici? Alors, qu'est-ce que Lamia veut savoir de moi?"

Elle lui sourit largement. L'alcool commençait à la rendre bien, et ça aidait à ne pas songer au fait que son ami avait disparut.

Par contre y'a bien un truc que je peux te raconter, que j'ai pas dit à Jessy mais dont il s'est peut-être douté : je savais pas que c'était un vamp quand je l'ai contacté la première fois, je lui ai donné rdv dans un bar standard de la rue principale du vieux quartier, mon lieu de prédilection quoi. Sauf que la boisson de prédilection des vamps c'est pas le whisky. Du coup au rendez-vous suivant j'ai choisi ce bar. Y'en a pas des masses des bars à sang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeSam 24 Fév - 15:08

Je hausse les épaules en l'écoutant parler.

- Il paye peut être pas de mine, mais sa part souvent en bordel ici ! Puis les gars du services sont cool. J'ai jamais eu d'emmerde avec eu.

Je met mes pieds sur la table tous en fumant. Le Oogie Boogie ? Pourquoi pas ! J'y suis jamais aller, mais pourquoi pas ! Sa pourrait être drôle d'y faire un tour ! Mais je suis sûr que ça va partir vite ici. Attends quelque heurs, et comme l'a si bien dit la Vodoune, des gens danserons sur les tables ! Pouvus que se soit pas moi !

Sa m'arrive pas très souvent de ''dérailler'' autant en soirée, étant devenue Vampire, faut y aller en drogue pour que sa soit le cas ! Mais avant ma transformation, je partais vite ! Puis faut dire que j'allais plutôt dans les p'tits concert clandestin dans des endroits très charmant comme des bâtiments abandonner. La classe quoi ! Puis les trois quart du temps... Je finissais totalement déchirer... Je me suis déjà mise a poils durant ses concerts d'ailleurs...

La Danse Macabre ? Ah ah ! Dommage que je n'étais pas là pour voir ça ! C'est le club très très trèèès select' je crois. Mais c'est pas trop mon style d'endroit pour faire la fête. Mais pourquoi pas ! 'Fin... Si on arrive à y entrer parce que c'est pas gagner...

- Mouais... La Danse Macabre est trop select' pour que je m'y intéresse. J'ai essayer quelque fois. Mais toujours recaler. Je me demande bien pourquoi !

En faite, c'est plutôt facile à deviner pourquoi j'ai été recaler... La vraie question c'est comment être admis la dedans ? Non pas que sa changerait ma vie de pouvoir entrer a la Danse Macabre, je m'en fiche éperdument !

- L'ambiance partira jamais sans bonne musique !

Je me redresse et me lève du siège. Ici, ils ont encore un vieux Juke-boxe ! Bon, le truc fonctionne une fois sur deux et est plein de poussière tellement les gens s'en tape de ce vieux truc, mais y a de la bonne musique ! Si faut donner un coup de pousse pour lancer l'ambiance !


- T'aime le rock j'espère ?

Je regarde vite fait ce qu'il y a de disponible. J'insère une pièce et lance une musique d'un groupe de rock que j'affectionne particulièrement mais un peut vieux, c'est presque incroyable qu'ils ai encore de leur chanson de disponible ! Putain, j'ai limite l'impression de me taper un coup de vieux.

- Oh Yeah !

Putain, mais ils sont moue se soir ! Je désespère un peut.


- Si sa continue, je crois bien qu'on aura pas le choix que d'aller au Oogie Boogie, j'y suis jamais aller perso' ! Moi en général, je vais a des concerts à la Périphérie. T'y est déjà aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Evie Methali
Vodouns
Evie Methali

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitimeMer 14 Mar - 19:15

Visiblement Lamia était dissipée, ce qui paraissait bizarre - elle ne réagit absolument pas à ses mots, ce qui la fit dresser un sourcils. Elle était probablement trop stressée par la situation de toute façon, ça faisait sens... Pourtant Evie n'aimait que moyennement qu'on fasse comme si elle n'avait pas parlé du tout - mais la situation était particulière avec Lamia, cette dernière ne faisait très certainement pas exprès.

Lorsque Lamia affirma qu'il ne payait pas de mine elle hocha la tête, elle l'avait dit précédemment que l'ambiance s'améliorait oui... Lamia avait pourtant critiqué le calme en arrivant comme si c'était la base de ce lieu. Dissipée, oui c'était le mot. Elle devait être surmenée, d'où l'aide qu'Evie avait proposé. Bien sûr Lamia ne pouvait pas lui faire confiance en un clin d'oeil, mais elle tenait tout de même à ce qu'elle sache qu'au cas-où, elle était là, et volontaire.

Suggérer le déplacement au Oogie lui avait paru chose logique, mais il y avait toujours d'autres endroits. Elle rit à ce que Lamia avait à dire sur la Danse Macabre. Trop select' c'était bien le mot ouais. Evie était déterminée d'essayer d'y rentrer jusqu'à ce que cela marche, mais pas obligé de retenter ce soir, loin de là. Puis à elles deux elles auraient probablement encore moins de chances d'entrer.

Lamia avait posé ses pieds sur la table, Evie croisa les jambes sous la table, fumant tranquillement et finissant les dernières gouttes de son whisky. Subitement la vamp se redressa en critiquant le manque de bonne musique ; la vodoune sourit, elle n'avait pas tort. Elle partit devant le vieux juke box. Evie n'avait vu ce vieux machin fonctionner que très rarement, les clients n'en n'étant pas forcément friands quand la sélection des musiques était limitée; pourtant en effet le répertoire était bien quelque chose qu'Evie appréciait.

"T'aimes le rock j'espère?"

Quelle question. Est-ce que le Pape est catholique? Est-ce qu'un ours chie dans les bois? Est-ce que le Pape chie dans les bois? Elle regarda Lamia mettre une pièce dans la machine et lancer une musique. Evie mit un moment à reconnaître ; c'était d'un répertoire plus ancien que ce dont elle avait l'habitude, mais c'était loin d'être désagréable.

Lamia est ravie, mais une chose surprit Evie. Elle n'aurait jamais cru un jour voir une vamp aussi impatiente. C'était de la bonne musique, oui, mais connaissant les gens de façon générale, il leur fallait bien un petit moment à se mettre dans une ambiance, et plusieurs musiques d'affilées. Néanmoins elle ne dit rien à ce propos.

"Y'a pleins de choses qui se passent en périphérie, et le Oogie y est aussi donc oui je passe pas mal de temps dès que je peux voir des concerts... C'est généralement après le concert qu'on va au Oogie aussi, si l'humeur est encore à la fête."

Elle posa le joint restant au bord de la table et se leva pour danser au rythme de la musique.

"Pour les réveiller faut bien montrer l'exemple!"

Elle invita donc Lamia à se rapprocher d'une main lui indiquant de s'approcher. Tant qu'à faire, elles pouvaient déjà profiter à elles deux de ce moment, et si ça encourageait d'autres à les rejoindre ça serait encore mieux - il fallait bien que quelqu'un commence.

Elle vit d'ailleurs du coin de son oeil un petit groupe de clients les regardant avec un sourire, probablement plus curieux et intéressés par les jeunes femmes qu'autre chose mais ça pourrait motiver les troupes à danser... Même si ce n'était pas le cas, elle serait là avec Lamia tant qu'elle avait besoin de se défouler, et autant commencer par la danse.

Le barman eu le bon réflexe en augmentant le son légèrement, qui vibrait dans les caisses d'enceintes.

Après l'alcool et le joint, Evie était de bonne humeur, et espérait que cela durerait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Vide
MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?   Une rencontre inattendue, mais pas désagréable? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre inattendue, mais pas désagréable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE I : Le quartier des affaires ¤ :: ║Le quartier Sanglant║-