Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez | 
 

 Réunion : Précieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Lun 5 Déc - 11:46

Sérieux et efficace, comme toujours lorsqu'ils étaient en pleine préparation d'un rituel (ou qu'ils discutaient de leurs pratiques communes de façon plus générale), Skyler accepta aussitôt le rappel de Précieuse et sa proposition, tout en analysant rapidement les emplacements ou la poudre de plombe serait la plus efficace sans inhiber la puissance du rituel pour autant. La wiccane blonde approuva d'un signe de tête rapide avant de le laisser continuer. Elle l'avait dérangé dans le reste des préparatifs pour qu'il lui donne son avis, pas pour l'interrompre à tout bout de champ. Ça aurait été complètement contre-productif, même si elle ne pouvait pas s'empêcher de sourire en l'écoutant faire.

Lorsqu'ils parlaient boutique, les discussions pouvaient aller très loin, d'autant qu'ils étaient aussi passionnés de leur art l'un que l'autre. Adeptes de l'excellence, les seuls sorts dont ils ne discutaient pas (pour s'assurer qu'ils avaient pensé à tout) étaient ceux qu'ils faisaient depuis tellement de temps que l'autre avait accepté qu'il n'y avait aucun doute quand au fait qu'il soit parfaitement réalisé. Dans la pratique, cela donnait principalement les sortilèges de confusion pour Skyler, qui en était spécialiste, et les sorts d'utilité ménagère pour Précieuse. Pour le reste, il était fréquent qu'ils communiquent, histoire de régler quelques doutes ou pour être certains de n'avoir rien oublié. De là partait leur grande complicité et la confiance qu'ils pouvaient avoir l'un envers l'autre, et ce en plus de leurs caractères déjà bien semblables. Précieuse n'avait confiance qu'en son art, et en celui de son partenaire. Des sorts provenant d'ailleurs, elle se méfierait toujours, de peur qu'ils soient mal conçus, mais elle savait de source sûre que le wiccan était des plus méticuleux quand il touchait à la magie. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle acceptait de pratiquer avec lui.

Bref. Elle souriait, parce que le voir comme ça, cela signifiait qu'il passait certes une mauvaise passe mais qu'il était toujours lui-même sur certains sujets (les plus importants, selon la wiccane). Et parce qu'elle résistait rarement au plaisir de l'enquiquiner un peu quand ils bossaient sur ses plates-bandes à elle. La magie rituelle était celle qu'elle maîtrisait le mieux, d'abord parce qu'elle avait été élevée avec mais aussi parce que son aura lui conférait une affinité particulière avec cette magie. Et si elle reconnaissait l'excellence de Skyler (une fois de plus, si ça n'avait pas été le cas, elle ne travaillerait pas avec lui), elle savait que, dans le doute, il valait mieux que ce soit elle qu'on écoute. Tout comme il ne lui viendrait pas à l'idée de contredire Skyler sur la conception d'un de ses bols de magie de l'eau, ils avaient implicitement statué du fait que, si Précieuse pensait que le cercle devait être décalé d'un millimètre sur la droite, ou que l'herbe devrait être infusée plutôt que brûlée, c'était qu'il y avait une raison.

Skyler était tout à fait capable d'excellents rituels sans son appui. L'inverse n'était pas vrai, les connaissances de Précieuse en magie minérale n'étant pas des plus importantes, même si elle s'était nettement améliorée au contact du wiccan. Mais là également reposait l'équilibre de leur relation : ils acceptaient les facilités de l'autre, sans pour autant toujours reconnaître leurs propres "difficultés", et étaient entièrement d'accord sur le fait d'agir au mieux pour un résultat optimal. Conclusion, ils faisaient une équipe parfaite, et personne n'avait encore eu à se plaindre de la qualité de leur travail (et si jamais quelqu'un l'avait fait, il n'était probablement plus là pour le répéter).

Au sourire malicieux que lui octroya son collègue, donc, Précieuse répondit par un clin d'oeil amusé. Savoir qu'ils étaient exactement sur la même longueur d'onde au niveau de la conception du rituel apportait également une vague de réconfort et de certitude qui n'allait pas être de trop pour ce qu'lis s'apprêtaient à faire. S'ils étaient tous deux convaincus de la marche à suivre, c'est qu'elle était la bonne. Evidemment.

La réplique du russe lui arracha un éclat de rire mi-amusé mi-blasé avant que Précieuse ne se remette effectivement au travail. Il fallait encore tracer le carré intermédiaire et les cercle et carré intérieurs, puis faire les cercles à l'athamé avant de commencer réellement la préparation du rituel. Ils étaient donc encore loin du résultat final, mais ils savaient être très efficaces quand c'était nécessaire.

Les deux sorciers continuèrent donc leur travail dans un silence concentré qui n'avait rien de lourd. Précieuse, au contraire, trouvait cela plutôt apaisant. En général, la présence de quelqu'un d'autre dans son espace de travail avait tendance à être considéré comme une nécessité absolue, et non pas comme un réel plaisir. Avec Skyler, cependant, leurs méthodes étaient tellement similaires que c'était comme d'être en train de travailler avec une autre partie de soi-même. Agréable, donc, en plus d'être particulièrement profitable.

Vint le moment où le tracé du pentacle fut complet et où il ne restât "plus qu'à" en affirmer les cercles. Skyler avait déjà commencé -et était même bien avancé- mais ils ne seraient pas trop de deux. Avant d'être obligée de se mettre à genoux sur la terre, cependant, Précieuse se dirigea vers l'entrée afin d'ôter pantalon et veste de tailleur. Pour la craie, elle n'avait eu besoin que de s'accroupir, mais l'athamé requerrait plus de force, qu'elle obtiendrait plus facilement en s'agenouillant. Et l'idée de mettre de la terre sur ses vêtements ne l'enchantait guère. Enfin, comme ils allaient de toute façon finir nus à un moment ou à un autre pour l'exécution du rituel, qu'elle commence maintenant ou plus tard... Et puis, Skyler avait pris de l'avance.

Bref, c'est en sous-vêtements qu'elle revint donc avant de s'atteler au cercle interne. Skyler était sur l'intermédiaire à présent, et mieux valait qu'ils ne se "chevauchent" pas. Il valait mieux que les cercles soient faits d'un trait, afin d'éviter que le sel ne parte dans tous les sens (ce qui leur causerait plus d'ennuis que le contraire). Agissant tout comme son collègue, Précieuse nettoya son outil à l'aide d'un chiffon végétal et d'huile de myrrhe, avant de commencer à créer le sillon du cercle. Sa superficie étant moindre par rapport au cercle sur lequel planchait Skyler, il y avait de fortes chances pour qu'elle finisse avant lui, auquel cas elle se relèverait ensuite pour aller chercher la poudre de plomb et la placer aux endroits indiqués plus tôt, faisant confiance à son acolyte pour commencer le tracé au sel dès qu'il serait prêt. Après ça... eh bien ils avaient tout intérêt à ôter les vêtements qu'il leur restait avant de terminer le cercle extérieur, histoire d'éviter tout élément perturbateur, et pouvoir sortir le grand jeu.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Lun 5 Déc - 23:50

Il ne tourna pas les yeux vers sa collègue, même lorsqu'elle s'éloigna du cercle après avoir fini de le tracer. Il la connaissait suffisamment bien pour savoir qu'elle voulait probablement éviter à ses vêtements de faire un bain de terre inadéquat. Il la laissa donc se déshabiller tandis qu'il continuait à creuser le cercle extérieur à l'athamé, peu soucieux de l'état de son propre pantalon qu'il aurait tout l'occasion de nettoyer plus tard. A vrai dire, il n'avait pas du tout hâte de faire tomber le bas. Il ne le ferait que lorsqu'il n'aurait plus d'autre choix. Lorsque le tracé à l'athamé serait terminé, donc, et avant qu'ils commencent à verser le sel, étape à partir de laquelle le rituel à proprement dire commencerait.

Quand Précieuse revint vers lui, il s'était occupé du grand cercle et du carré qui lui était associé. Il passa donc au tracé suivant, qui devrait mettre un peu moins de temps à être finalisé. Elle s'occupa pour sa part des formes intérieures, ce qui expliquait qu'elle termine avant lui, étant donné la taille restreinte que ces dernières occupaient. Il leva brièvement la tête pour la voir, du coin de l’œil, s'emparer de la poudre de plomb. Bien. Ils étaient dans les temps.

Son travail terminé, le wiccan retourna poser son athamé au centre du cercle avec le reste des ingrédients. Puis, il pinça fort les lèvres et prit une ample respiration, car le moment de merde était venu. Il retourna vers la porte, là où il avait laissé le reste de ses vêtements, et il entreprit de retirer son pantalon, très visiblement à contrecœur. La prière et la potion n'allaient pas suffire à lui rendre cette étape plus douce.

Il fallait qu'il se concentre sur le rituel si il voulait réussir à garder le bon état d'esprit. Et ça tombait plutôt bien, car il y avait encore un point dont ils ne s'étaient pas entretenus concernant sa réalisation.

"Je pense qu'on devrait un peu modifier notre schéma habituel pour minimiser les risques que la proximité de la Samain vienne interférer. Il faudrait qu'on évite de souiller la barrière énergétique, en ne passant aucun cercle de sel une fois qu'ils seront tracés. Qu'est-ce que tu en penses ? Je veux dire par là qu'il faudrait finaliser les cercles de l'extérieur vers l'intérieur en plaçant les points cardinaux au fur et à mesure, afin de ne pas avoir à les retraverser avant d'être arrivés à la fin."

Et maintenant qu'il avait cessé de parler, et donc de réfléchir, il n'avait vraiment plus aucune raison de rester habillé. Il retint une grimace avant de déboutonner pour de bon son pantalon et de le laisser glisser sur ses jambes. L'air faussement indifférent, il retira ensuite boxer, harnais et packer avec l'impression de se tirer d'une couverture chaude le matin alors qu'il n'avait pas assez dormi. Le sentiment de manque et de gêne flagrants le submergèrent malgré les efforts qu'il faisait pour les ignorer.

Skyler se frotta les bras. Il ne faisait pourtant pas si froid et il était habitué à bien pire. Un frisson plus tard, il s'avança vers le centre du tracé où il récupéra le pot de sel, dans lequel il plongea la main afin de s'en munir d'une bonne poignée. Il leva le nez dans la direction de Précieuse pour voir où elle en était. Si elle avait accepté qu'ils procèdent comme il l'avait proposé, il allait falloir qu'il l'attende avant de passer à la suite, ou bien en venant le rejoindre elle briserait l'harmonie qu'il cherchait à tout prix à préserver.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Mer 7 Déc - 0:09

Même si on pouvait difficilement confondre les quatre (...enfin cinq, dans ce cas précis) coins d'une pièce et deux portes d'entrée, Précieuse avançait précautionneusement. Il n'était pas question de renverser de la poudre de plomb au mauvais endroit, ou d'en mettre trop ou trop peu aux endroits justement adéquats. Tout était question d'équilibre, dans ce rituel et à cette période plus que n'importe quand. Si la wiccane aurait pu compter le nombre de grains qu'elle laissait tomber, elle l'aurait fait.

"La prochaine fois, fais-moi penser à prendre une balance."

Parce qu'on ne faisait pas plus équilibré qu'une vieille balance de bronze avec les poids correspondants. Là, au moins, elle aurait été certaine d'avoir des mesures égales. Cependant et heureusement pour eux, cela faisait bien longtemps qu'ils pratiquaient la magie rituelle et tout comme ils avaient à présent le compas dans l'oeil pour ce qui était de tracer des pentacles, il leur était également plus facile d'avoir de manière instinctive une bonne mesure des ingrédients.

Elle décida de partir sur le même schéma que celui du cercle, soit en commençant par le coin le plus proche du point cardinal où sera placé l'élément Terre extérieur, puis en avançant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Ils garderaient ainsi une harmonie entre le plomb et le reste du rituel qui devrait aider à l'atmosphère de pureté générale. Quiconque la regarderait faire se dirait sans doute que Précieuse était bien tatillonne, mais comme ils avaient beaucoup insisté sur la préservation de l'état psychique de Skyler dans les ingrédients, elle ne jugeait pas qu'il s'agisse d'une précaution inutile.

"... Et à penser une pièce de rituel circulaire. Fais attention avec la poudre de plomb devant l'entrée !"

Elle se doutait que son camarade devait avoir noté la présence de la poudre et qu'il agirait raisonnablement pour ne pas la faire voler en enlevant ses fringues plus tard, mais on n'était jamais trop prudente, surtout maintenant. Trop de coins, trop de portes, trop de choses à vérifier. Perfectionniste, Précieuse passait un temps incommensurable à s'assurer que la poudre était bien placée, que la quantité était à peu près égale et que les grains ne s'éparpillaient pas de trop en touchant le sol. Sans compter le fait qu'elle gardait ses pas les plus glissants possibles pour éviter de brasser de l'air et d'en traîner avec elle par mégarde. Il ne lui restait plus que deux coins (pourquoi cette foutue pièce en avait-elle cinq ?!) quand Skyler prit la parole concernant le sortilège. La wiccane tourna la tête vers lui pour le regarder le temps de son explication. Son regard dériva également sur le pentacle, dont le tracé était enfin terminé. Malgré la légère sensation de satisfaction à l'idée que la partie préparatoire du rituel était terminée, la blonde fronça les sourcils.

"...Tu as tracé les carrés à l'athamé ?"

On entendait dans son ton qu'elle n'approuvait pas totalement. Elle se doutait néanmoins d'où ça lui venait et décida de faire un effort parce qu'il n'allait certainement pas bien le prendre et qu'elle n'avait pas envie de discuter avec lui... Pour cette fois. Elle soupira.

"Toi et tes foutues manies de mage minéral accro aux schémas en tous genres..."Un silence et un hochement de tête pour confirmer les paroles de son acolyte. "En effet, ce serait plus sûr de garder un cercle de pureté parfait. On limiterait les dégâts potentiels tout en s'assurant le maximum de protection de la part des barrières. Ce ne sera pas de trop."

Beltaine en plein Sahmain, vraiment... Ce russe lui aura tout fait faire. Il avait de la chance qu'elle l'aime bien. Secouant la tête avec un amusement qu'elle n'était pas entièrement certaine de ressentir, Précieuse termina de placer la poudre et s'assura de poser le pot à l'extérieur du pentacle pour éviter qu'il interfère avec le reste du rituel. Elle s'occupa ensuite de ses propres vêtements, non sans jeter un regard à Skyler. Le wiccan à la hyène était en train de récupérer le pot de sel. Parfait. Ils allaient pouvoir commencer.

Précieuse se débarrassa rapidement de ses sous-vêtements et de son chapeau (...oui), avant de se tourner pour croiser le regard de Skyler, qui l'attendait. Elle hocha une nouvelle fois la tête tout en marchant en direction du centre du cercle, où se trouvaient tous les ingrédients. Elle se saisit de l'infusion de citron et de l'encens de clou de girofle. Elle avait auparavant glissé un minuscule paquet d'allumettes derrière son oreille : quand on était wiccan, qui plus est ritualiste, il fallait avoir de la suite dans les idées. Elle se plaça ensuite aux côtés de Skyler et lui tendit les ingrédients avant de glisser sa main derrière son oreille pour récupérer le paquet d'allumettes.


"Tiens. Je récupère le reste et on pourra commencer."

Précieuse repartit en direction du centre du cercle pour récupérer une nouvelle boîte d'allumettes qu'elle mit au même endroit, l'obsidienne oeil céleste dans sa main et la bougie blanche qu'elle glissa sous son bras. Dans l'autre main, elle se saisit du pot de sel que Skyler lui avait laissé avant de se diriger du côté opposé du cercle extérieur. Une fois placée, elle adressa un regard interrogateur au wiccan, afin de s'assurer qu'ils pouvaient commencer. Il était important qu'ils agissent ensemble, et en harmonie. Heureusement, la coopération magique, c'était leur rayon.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Mer 7 Déc - 15:40

Malgré la concentration dont il faisait preuve, Skyler parvint à rire de la remarque de sa collègue. Enfin... Du moins, ses lèvres s'étirèrent vaguement vers le haut, délayant la gravité de son visage dans un peu de son habituel sens de la déconnade. On avait aussi pu entendre une sorte de raclement amusé. Ses yeux, par contre, ne quittaient pas le travail qu'il était en train d'accomplir. Il ne cillait pas, il ne détournait ni la tête, ni sa concentration. Ce qui expliquait probablement le ton lointain qu'il prit pour répondre, de façon presque automatique :

"J'en ai toute une collection dans la pièce d'à côté, tu sais..."

Et dans bien des matières, comme pour tout le reste de ses instruments. Tant qu'à avoir de la place et une somme coquette à disposition, autant disposer du meilleur attirail possible, et risquer de ne manquer de rien. Il avait bien songé à amener une balance en cuivre mais avait finalement jugé qu'ils avaient suffisamment d'instruments en métal dans le cercle sans en rajouter un de plus. Trop de minéraux risqueraient de perturber l'équilibrer du rituel et, si ce n'était pas quelque chose qui en temps normal aurait posé problème, dans ce cas précis, on ne savait jamais. Il était donc plus prudent selon lui d'user de leur sens aiguisé des proportions plutôt que de compter sur une béquille technologique.

Son travail terminé, il retourna à l'entrée où il comptait déposer ses affaires. L'avertissement de Précieuse était inutile : il avait bien vu la poudre et faisait très attention à ne pas marcher dedans ni à faire aucun appel d'air qui aurait pu en faire voler. Il eut un sourire amusé. Elle savait pertinemment qu'il n'était pas du genre à faire ce type de négligence, mais lorsqu'elle était lancée comme c'était le cas à l'heure actuelle, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en assurer quand même. Et c'était là que son besoin maladif de contrôle, similaire à celui de Skyler, apparaissait au grand jour, plus resplendissant encore qu'il ne l'était en temps normal. Ca ne le dérangeait pas. Au contraire, ce perfectionnisme appréciable était l'une des raisons pour lesquelles il avait une telle estime, et une telle confiance dans le travail de sa collègue, outre le fait qu'elle fut probablement la meilleure ritualiste qu'il lui avait jamais été donné de rencontrer (... le second n'étant autre que lui-même). Il était pareil. Et heureusement, car c'était bien la raison pour laquelle ils supportaient de travailler ensemble. Dans le cas contraire, le trop de négligence de l'un et le trop de "tatillonnisme" de l'autre aurait tôt fait de les agacer.

"Ca roule ma Mère l'Oye... Je m'en voudrais de saboter ton travail."

Il dut retirer ses vêtements et ce fut la partie difficile. C'était ironique lorsqu'on savait de qui ont parlait. Il se sentait très mal à l'aise et il avait l'impression d'avoir environ mille regards braqués sur lui, alors que pourtant ce n'était pas le cas et que c'était une situation somme toute habituelle. Il se concentra sur le rituel, proposant une variante. Précieuse tourna la tête vers lui sans donner l'impression de rien trouver de bizarre à ce qui était en train de se passer... Et effectivement, rien de bizarre n'était en train de se passer. Mais allez dire ça à ses sens douloureusement aiguisés. A la conscience aigue qu'il avait d'être vu dans le plus simple appareil à un moment où ça lui posait problème. Il dut faire de son mieux pour garder une pokerface correcte. Il fallait qu'il parvienne à se convaincre que tout était absolument normal, ce qui était vrai. Et ce qui était pourtant galère à accepter. Il avait du mal à se concentrer sur ce qu'elle disait mais  y ut un peu forcé par la situation quand il se rendit compte qu'elle était en train de lui raler dessus. Son visage se défit brièvement, donnant la preuve que ce qu'il avait fait et qui l'avait contrariée n'avait absolument pas été volontaire ni planifié. Il baissa la tête afin de poser les yeux sur le cercle. Oui, effectivement. Il avait tracés les carrés sans vraiment y réfléchir, parce que c'était ce qu'il aurait fait si il avait été tout seul. Si il fallait une preuve qu'il n'était pas aussi présent qu'il aurait voulu l'être, elle était là. Il fallait qu'il soit totalement à l'ouest pour avoir omis cette différence dans leurs pratiques, qui tenaient à leurs origines et à leurs cultures initiales qui n'étaient pas les mêmes. En temps normal il aurait tout de même proposé cette version parce que c'était celle qui lui paraissait la plus solide. La plus géométrique, et la géométrie autant que la logique étaient extrêmement importantes dans la vie d'un mage de l'eau. Dans celle d'un ritualiste aussi, mais moins, selon les écoles. Pour le coup il avait tranché leur habituel différent à sa manière sans même se rendre compte qu'il était en train de l'imposer, et il comprenait que Précieuse tire un peu la tronche.

Néanmoins il n'aimait pas beaucoup non plus quand on lui laissait entendre qu'on n'aimait pas ce qu'il faisait, surtout quand ça tenait lieu au sujet délicat des pratiques nord-européennes vis-à-vis du reste du monde. La magie minérale avait été sévèrement réprimée à une époque par les mages rituels qui s'étaient "emparés" de la presque totalité du globe, car ils n'acceptaient pas l'existence d'un autre type de magie cérémonielle que la leur. C'était pour cela que la minérale n'était maintenant plus pratiquée que dans les endroits qui avaient été son berceau - et encore, on parlait du plus important, soit de l'Islande et des pays scandinaves. Cette Histoire se reflétait encore dans la manière dont les sorciers issus des pratiques communes considéraient les mages du nord. On méprisait leurs pratiques. On les considérait comme grossières, ou inférieures. C'était ainsi que les Sleeman avaient cherché à le détourner de sa magie de cœur et qu'il avait dû se battre pour continuer à la pratiquer. De même, ils s'étaient toujours montrés très méprisants à l'égard de ses méthodes rituelles différentes. Il s'était fait une joie - et une fierté - de leur tenir tête jusqu'au bout et de représenter ses apprentissages originaux avec autant de panache que possible. Et ils l'avaient bien eu dans l'os, parce qu'il avait largement eu l'occasion de prouver que la variante nordique était tout aussi valable que la méthode courante. Il savait que Précieuse n'était pas comme ça et qu'elle était avant tout mécontente parce qu'elle aurait préféré faire les choses à sa manière, pas parce qu'elle dévaluait la sienne. Reste que ça ramenait quelques souvenirs relativement âpres à la surface et qu'il grimaça de désagrément.

"... C'était un réflexe. Désolé. Mais pour les mêmes raisons, c'est probablement pas plus mal. Au moins je risque pas de foirer le passage de la circulation d'énergie."

Parce que même si on ne traçait pas les carrés au sel, il fallait qu'ils existent énergétiquement, ce qui impliquait d'en ritualiser le parcours au fur et à mesure de la construction. Et quand on faisait ça "manuellement", il fallait être à la fois très concentré et très inspiré. Pour des raisons évidentes, c'était quelque chose qui risquait de lui poser des soucis. Mieux valait qu'ils minimalisent les performances qu'il lui faudrait accomplir.

Bon, ils s'étaient vaguement pris le bec mais ça n'avait rien d'inhabituel. C'était le problème courant qu'ils avaient. La seule et unique véritable source de désaccord qu'il leur arrivait d'avoir. Au delà de ça, elle validait sa proposition. Ils restaient sur la même longueur d'onde. Il acquiesça brièvement.

Après avoir divisé le sel en deux doses égales, une pour Précieuse et une pour lui, Skyler en prit une poignée et attendit que sa collègue se soit à son tour déshabillée. Une lueur amusée passa dans ses yeux et il lui adressa un sourire mutin quand il la vit sans son chapeau. C'était souvent arrivé par le passé, mais il était suffisamment rare qu'elle le retire sur le principe pour que ça soit chaque fois l'occasion de le lui faire remarquer dans un silence joueur. La sorcière se saisit de certains ingrédients. Il la regarda faire, ce jusqu'à ce qu'elle lui tende une boite d'allumette qu'il se coinça tout comme elle où il put, parce que ça allait être déjà suffisamment galère de tout porter sans rien faire tomber. C'était le souci avec la version du rituel où on traçait au sel en même temps qu'on mettait les ingrédients, il aurait fallu avoir quatre mains pour que ça soit pratique. Sa main libre réceptionna le bol d'infusion de citron et l'encens de clou de girofle en équilibre et il ricana nerveusement. Heureusement, à force, ils avaient acquis un sens de l'équilibre que les serveurs des restaurants les plus populaires de la ville leur auraient envié.

"Merci."

Pot de sel sous le coude (heureusement ils avaient une anse), poignée chargée dans sa paume, il se redressa et partit s'installer au niveau du point "nord", le cardinal de terre. Moment dérangeant si il y en était, il était debout comme un con face à Précieuse qui l'interrogeait du regard pour savoir si il était prêt. Sa nudité le brûlait et il avait du mal à rester concentré, mais il faisait de son mieux pour oublier ce détail cuisant. Il acquiesça en silence. Puis, ils bougèrent simultanément, avec une précision et une synchronicité que seules les années d'expérience et de pratiques communes pouvait justifier. Lentement mais sûrement, avec applications, Skyler versa le sel dans le sillon de son arc de cercle, ce jusqu'à arriver au cardinal d'air.

Il se baissa à genoux cérémonieusement, et posa autour de lui tout son chargement, soucieux à chaque fois de déposer ces éléments perturbateurs là où ils dérangeraient le moins, voire là où ils aideraient à maximiser l'harmonie lors de la mise en place. Après avoir installé le porte encens au niveau du noeud, il prit une grande inspiration, et récupéra les allumettes.

Il ne voyait pas Précieuse mais il lui suffisait de l'écouter et de se caler sur sa respiration pour deviner le moment auquel elle se mettrait à parler. De ce point de vue, il lui laissait l'initiative. Pour des raisons évidentes, elle était meilleure que lui pour ce qui était de choisir l'instant parfait pour ça. Celui auquel ça n'aurait pas pu être plus adapté. Les auras éthériques oranges étaient bonnes pour ça. Surtout elle.

"Déesse aux trois visages, j'implore ta protection.
De ce cercle offert à ta bénediction, fais ton ancrage et ta maison.
Cercle de pureté, cercle bouclier,
La nature déployée à ses extrémités."


Leurs voix parfaitement superposées se turent. Puis, il la laissa dire les mots consacrés à la Terre, avant d'enchaîner avec les siens, destinés à l'élément air.

"Du sol aux cieux, l'énergie passe. Que montent les herbes denses que les esprits embrassent."

Il était temps d'activer leur élément contraire simultanément, pour garder plein l'équilibre du cercle en construction. Il craqua donc une allumette, et entreprit d'allumer l'encens de clou de girofle, l'air aussi grave que si il avait été en train de jouer sa vie à la roulette russe (... Quoique non. Là, ça l'aurait probablement fait rigoler).
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Mar 20 Déc - 14:44

Elle râlait par principe. En réalité, c'était plutôt comme si elle parlait à voix haute pour occuper la pièce. En temps normal, Précieuse aimait mettre une musique de fond lorsqu'elle réalisait ses rituels. C'était un moyen pour elle de se concentrer, et elle avait même remarqué au fil des années que certaines musiques lui permettaient d'entrer plus rapidement dans un état de méditation avancé, sans qu'elle ne sache exactement comment ou pourquoi.

La sorcière n'attendait donc pas réellement de réponse de son partenaire, mais ce n'était pas une raison pour refuser la conversation.


"Non... Trop de métal. Ce ne serait pas une bonne idée. Préparer les doses en amont, par contre, ça n'aurait pas été un mal. Mais ce n'est pas un problème."

Ils n'y avaient pas pensé et, en toute honnêteté, ils étaient tout à fait capables de faire sans. Après tout, la Nature n'était pas non plus équilibrée au milligramme près. Au fond, c'était ce qui faisait son charme. Une différence minime entre les divers paquets de poudre de plomb ne sera donc pas un drame. La wiccane continua son travail tout en adressant certains avertissements à son accolyte. Elle savait que Skyler savait, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher (ce qu'il savait aussi). Heureusement, ils travaillaient depuis tellement de temps ensemble qu'il était inutile de penser les voir s'agacer des traits de personnalité de l'autre : en général, quand il s'agissait de la réalisation d'un rituel, ils mettaient en place une harmonie qui pouvait presque faire peur.

Enfin, presque. Cette fois, on passa à deux doigts de la prise de bec. Alors que Précieuse étudiait le schéma tout en réfléchissant à ce que Skyler était en train de lui dire, elle remarqua que ce dernier avait laissé ses pratiques minérales prendre le dessus en traçant les carrés "en dur" plutôt qu'à la craie. Dans les faits, cela ne dérangeait pas la sorcière au chapeau : ils avaient besoin d'équilibre et de stabilité (surtout Skyler), et cela pourrait effectivement être utile. Ce qui l'ennuyait, c'était le fait qu'il n'avait pas pris la peine de l'informer de cette décision ou même de lui demander son avis. Précieuse n'était pas une grande adepte des carrés rituels, elle préférait généralement tracer des pentacles à la main en se laissant guider par son aura éthérique, qui avait toujours fait ça très bien, d'autant qu'avec les années de pratique elle était à présent capable de les tracer les yeux fermés (...du moins certainement. Elle n'avait jamais essayé. Elle tenait à la vie tout de même).

Bref, dans tous les cas elle aurait accepté, si ça pouvait le rassurer, mais être mise devant le fait accompli l'ennuyait un peu. D'autant que Skyler le savait parfaitement, puisqu'il était comme elle, et que c'était la raison pour laquelle ils discutaient toujours de chaque mini-procédure d'un rituel avant de le réaliser entièrement. Précieuse soupira, laissa son collègue s'expliquer et se contenta d'un bref hochement de tête avant de retourner à ses affaires. Elle n'avait pas envie de s'appesentir là-dessus, et en discuter serait le meilleur moyen de tout faire foirer. Ils se comprenaient, c'était l'essentiel.

Après les dernières discussions et préparatifs vint le moment de commencer le rituel à proprement parler. Chacun sur un point cardinal du cercle extérieur, les ingrédients nécessaires à la main, Skyler et Précieuse entamèrent le tracé au sel. Une fois arrivés à l'emplacement prévu, ils déposèrent les ingrédient dont ils n'auraient pas besoin de suite, optimisant presque d'instinct (mais aussi par la force de l'habitude) leur placement. Enfin, Précieuse prit une grande respiration et entama la prière nécessaire au bon déroulement du rituel. Elle savait que Skyler saurait se baser sur ces indices pour se mettre à parler en même temps qu'elle, si bien que leurs voix créaient une harmonie parfaite.


"Déesse aux trois visages, j'implore ta protection.
De ce cercle offert à ta bénédiction, fais ton ancrage et ta maison.
Cercle de pureté, cercle bouclier,
La nature déployée à ses extrémités."


Puis elle enchaîna avec les paroles destinées à la Terre.

"Des profondeurs aux sommets, l'énergie rayonne. Que s'ancre la pierre que les esprits façonnent."

Laissant à Skyler le soin d'énoncer les paroles destinées à l'Air, Précieuse ferma les yeux pour se concentrer sur le minéral entre ses mains, cherchant à le charger de l'énergie nécessaire au rituel. Ses yeux clairs se posèrent sur le wiccan à la hyène lorsqu'il finit sa phrase, et elle posa l'oeil céleste au sol à l'instant même où le bâton d'encens prenait. La simultanéité était très importante, car elle permettait de garder l'équilibre. Puis, ils récupérèrent les ingrédients restants. Précieuse se releva lentement et vérifia que Skyler était prêt avant de continuer en traçant donc les traits du carré qui les mèneraient aux deux derniers éléments du cercle extérieur.

A nouveau, la blonde s'accroupit et posa le pot de sel à l'intérieur du cercle, ne voulant pas briser la barrière magique qu'ils venaient d'installer. Elle posa la bougie sur le point cardinal du Feu et reprit la parole.


"Par le feu ardent, l'énergie brûle. Qu'au travers des flammes dansantes les esprits circulent."

Précieuse attendit que son homologue ait terminé de prononcer les mots dédiés à l'Eau pour faire craquer une allumette, qu'elle utilisa sur la mèche de la bougie une fois qu'ils furent tous deux prêts à activer les ingrédients.

Le premier cercle était terminé. C'était une bonne chose, mais c'était aussi à partir de maintenant qu'ils pourrait s'attirer des ennuis. La wiccane espérait que les diverses protections dont ils avaient usé seraient suffisantes. Échangeant un regard avec Skyler, elle entreprit ensuite de terminer le tracé du carré et de revenir au centre de rituel. Il était temps de continuer avec les ingrédients du cercle intermédiaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Mer 21 Déc - 23:44

Trop de métal. Le commentaire de Précieuse était l'exact écho de la pensée qu'il avait eu au préalable, et ça ne l'étonnait en rien. Tant et si bien qu'il ne releva même pas l'information. Il était aussi naturel pour eux de tomber d'accord sans avoir besoin d'en parler que de respirer, et c'était d'ailleurs plutôt que le contraire advienne qui était inhabituel et qui prouvait le point auquel Skyler pouvait être perturbé ces derniers temps.

Il était le premier surpris d'avoir été pris la main dans le sac à tracer les carrés à l'athamé sans avoir demandé son avis à Précieuse. Il s'en excusa : pour le coup, ça avait franchement été involontaire de sa part. Il aimait bien charrier sa collègue, certes. Mais quand il était question de magie, c'était différent. Le rituel était toujours prioritaire sur ses envies de troller, et d'autant plus lorsqu'il s'agissait d'un sortilège d'une telle difficulté. Aucun d'entre eux n'avait intérêt à ce qu'une dissension se creuse maintenant : ça risquerait de faire foirer l'harmonie.

La wiccane en était tout aussi consciente que lui, si bien qu'elle ne chercha pas plus loin, même si il voyait à son attitude qu'elle n'était toujours pas ravie. Ce fut à son tour de soupirer. Une boule d'angoisse était à nouveau en train de se former dans sa gorge. Il n'aimait pas ça. Il avaient besoin de leur habituelle complicité comme jamais ça n'avait été le cas, déjà parce qu'il était suffisamment mal à l'aise en l'état sans qu'aucune autre perturbation ne vienne troubler son moral durant la cérémonie, mais aussi parce que pour ce rituel précis, ils avaient absolument besoin d'être sur la même longueur d'onde, sans arrières pensées. Chaque gravier coincé dans l'engrenage était un risque supplémentaire pour que la machine déraille à un moment ou à un autre.

Il fallait qu'il retrouve cette concentration intense que la prière lui avait permis d'atteindre plus tôt. Il ferma les yeux et prit une longue inspiration, suivie de son équivalent inverse. Il recommença à quelques reprises, jusqu'à réussir à évacuer la tension qui lui broyait le fond de la gorge. Puis il fut temps d'aller se mettre en place et de commencer le rituel.

Skyler restait mal à l'aise, mais ça irait. Ils pouvaient le faire. Et ils commencèrent effectivement, par le tracé du cercle extérieur au sel puis par le placement des deux premiers ingrédients, terre et air, sur ses points cardinaux. S'en suivit le tracé d'une moitié de carré extérieur, à l'extrémité duquel Précieuse s'installa et dit les mots pour le feu, tandis qu'il s'apprêtait à faire de même pour l'eau. Il posa le bol d'infusion d'écorce de citron et de myrrhe, puis patienta gravement jusqu'à son tour.

"Dans les entrailles du monde, les flots roulent. Par leurs courants éternels, toute vie s'écoule."

Il entendit l'allumette craquer derrière lui, signe qu'il était temps d'activer le point. Il empoigna donc le burin et grâce à quelques coups de poignet rythmiques, dont les notes cuivrées s'élevèrent dans le silence, il écrasa les herbes dont l'essence se mélangea au liquide épais.

Il se releva prudemment, sa conscience aiguisée tournée en direction des énergies magiques qu'il sentait tout autour de lui maintenant qu'ils avaient commencé à les mettre en branle. Il guettait la moindre anomalie, prêt à y réagir au besoin. Il espérait que le problème ne surviendrait pas car cela signifierait qu'il leur faudrait abandonner la précision de leurs mouvements pour se ruer au centre du cercle, sur leurs athamés, chose qui serait assurément néfaste tant pour la puissance que pour la stabilité du sort.

Pour le moment, rien de tel. Suite à un bref regard échangé, ils finirent le tracé du carré, marchèrent jusqu'au cercle intermédiaire selon le parcours le plus synchrone et le plus symétrique possible, puis ils retournèrent à l'intérieur afin d'y prendre les ingrédients du prochain niveau. Sans l'ombre d'une hésitation, Skyler empoigna la bougie turquoise et l'agathe. Précieuse savait quoi faire elle aussi. Ils eurent vite fait de marcher jusqu'au bord opposé du cercle, à partir duquel ils tracèrent chacun un nouvel arc au sel.

Skyler s'agenouilla devant le premier de ses points cardinaux. Une fois de plus il attendit la respiration de Précieuse qui lui dirait à quel moment commencer à prononcer les mots qu'ils devaient dire en commun.

"Déesse aux trois visages, j'implore ton apaisement,
Dans ce cercle ouvert à ta sérénité, déploie tes douceurs dévouées.
Cercle d'équilibre, cercle amortisseur,
Les douleurs bannies hors de son cœur."


... Nul doute que cette partie du rituel aurait été bien différente si il s'était senti un peu mieux. Il fit de son mieux pour ne pas y songer. C'était probablement la première fois qu'ils mettaient en pratique cette formule, même si ils l'avaient toujours sous le coude au besoin. La première fois le concernant du moins, c'était certain.

Cette fois, c'était à lui de commencer, ne serait-ce que pour éviter d'activer deux éléments eau d'affilée, et aussi parce que si le tour avait changé de sens géométriquement, il était probablement mieux qu'il le fasse aussi dans l'ordre de parole. Il enchaîna donc presque aussitôt :

"Par le feu ardent, l'énergie brûle. Qu'au travers des flammes dansantes les esprits circulent."

Les phrases cardinales ne variaient pas. Par cette répétition, on augmentait la puissance des triangles élémentaires. Il attendit que Précieuse ait prononcé la sienne, puis il craqua une nouvelle allumette afin d'allumer la bougie turquoise qu'il avait positionné à sa place.

Ils étaient à la moitié de l'installation. Jusqu'à présent, tout se passait bien. Une fois qu'il eurent terminé, ils firent comme au préalable : ils tracèrent la moitié du carré intermédiaire et s'installèrent pour installer les derniers éléments du second cercle. Skyler prit l'Agathe entre ses mains et commença distraitement à lui transmettre de l'énergie alors qu'il prononçait les mots :

"Des profondeurs aux sommets, l'énergie rayonne. Que s'ancre la pierre que les esprits façonnent."

Il attendit sa collègue, puis s'autorisa à gorger la pierre autant qu'il en était capable d'énergie magique. Il resta les yeux fermés quelques secondes, puis l'allumette de Précieuse craqua et il se baissa pour poser le minéral à sa place en même temps qu'elle était en train d'allumer l'encens.

... Immédiatement, il se sentit mieux. C'était comme si il avait pris un cachet qui venait de commencer à faire effet. Ses nerfs retombèrent dans un état douillet, presque somnolent mais étrangement, aussi aiguisés que dans ses meilleurs moments. Ses lèvres frémirent, presque étirées par un sourire victorieux. Avec ça... Il n'y avait plus aucune chance qu'ils foirent. C'était dans la poche.

Quand il se releva et croisa les yeux de Précieuse avant de tracer la fin du carré intermédiaire puis de retourner au centre selon le parcours idéal, il avait retrouvé la superbe, la confiance rayonnante qui le caractérisait habituellement. Ce soupçon d'arrogance aromatisée, qui pouvait plaire autant qu'il pouvait énerver, notamment parce que dans la plupart des cas, il était relativement justifié.

Il ne restait plus qu'un cercle à installer. Lorsqu'on voyait l'efficacité de celui qui venait d'être achevé, on était en droit de s'inquiéter de l'effet que le dernier aurait sur les deux wiccans. Il récupéra l'encens de lavande et la bougie rouge foncée, sur laquelle il prit d'ailleurs le temps de poser un regard comique, les deux sourcils levés, l'air de dire "misère...". Il ne pipait pas mot, car il ne fallait pas interrompre le rituel, mais il n'en pensait pas moins.

Néanmoins il savait que c'était quelque chose de nécessaire. Le second cercle lui faisait un effet positif, certes. Mais dès lors qu'ils auraient entamé la partie """amusante""" de la cérémonie, en l'état, ça ne suffirait pas.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Mer 18 Jan - 14:21

Le cercle extérieur était terminé. C'était à la fois une bonne nouvelle et l'annonce du début réel du rituel, signifiant qu'à partir de maintenant, ils devraient être sur leurs gardes. Ils venaient de libérer les énergies nécessaires à la réalisation du rituel. Cela voulait aussi dire que si des esprits frappeurs voulaient passer la barrière de l'Outremonde, ils le pouvaient. Précieuse espérait sincèrement qu'ils étaient assez éloignés de Samain pour éviter ce genre d'ennuis. Ils n'en avaient vraiment pas besoin, l'état psychique de Skyler suffisait niveau désagréments.

Ce n'était pas de sa faute et la sorcière était loin de le blâmer. Mais le constat était ainsi fait : ils avaient procédé à beaucoup de changements par rapport à leur rituel habituel. Cela ne voulait pas dire qu'il allait échouer (Précieuse avait entièrement confiance en leurs capacités), simplement qu'ils naviguaient en eaux troubles, dans un moment pas exactement recommandé pour cela. Mais ils parviendraient à la réalisation de leur objectif. Il était très rare que quoi que ce soit leur résiste, plus encore lorsqu'ils travaillaient ensemble.

L'atmosphère était probablement un peu plus tendue qu'à l'accoutumée, mais la wiccane comptait sur la mise en place du second cercle pour arranger les choses. Sans un mot (la moindre discussion aurait pu briser l'harmonie qu'ils tentaient difficilement de mettre en place), Skyler et Précieuse continuèrent leur chemin, s'arrêtant au centre du cercle pour prendre les nouveaux ingrédients dont ils allaient avoir besoin. Sans hésiter, la blonde se saisit du porte-encens contenant le cèdre et du bol avec l'infusion de camomille. Ils se rendirent chacun sur un point cardinal du cercle intermédiaire et commencèrent son tracé au sel. Puis vint le moment de s'agenouiller et de préparer la suite des évènements. Précieuse posa son matériel, toujours vers l'intérieur, et attendit quelques secondes avant de prononcer les paroles de création du cercle, sachant pertinemment qu'une fois de plus, Skyler suivrait le mouvement.


"Déesse aux trois visages, j'implore ton apaisement,
Dans ce cercle ouvert à ta sérénité, déploie tes douceurs dévouées.
Cercle d'équilibre, cercle amortisseur,
Les douleur bannies hors de mon coeur."


Une partie de l'esprit de la wiccane, son côté le plus sarcastique sans aucun doute, n'arrivait toujours pas à se faire à l'idée qu'ils soient en train de mettre en place cette version du rituel. Elle n'aurait jamais cru à la nécessité d'en arriver là lorsqu'ils étaient tous les deux. Comme quoi, il y avait une première fois à tout. Ils avaient la chance d'être bien préparés et de connaître sur le bout des doigts un grand nombre de variantes possibles du rituel de Beltaine. Il fallait dire qu'ils en étaient plutôt friands, même si en temps normal ils évitaient de s'en servir à cette période.

Cessant de faire dériver ses pensées, Précieuse se reconcentra rapidement sur le rituel lui-même, écoutant Skyler prononcer les mots concernant le cardinal de Feu. Elle lui répondit par ceux de l'Eau, prenant le pilon dans sa main.


"Dans les entrailles du monde, les flots roulent. Par leurs courants éternels, toute vie s'écoule."

Elle entendit l'allumette craquer, signe que Skyler activait son ingrédient. Précieuse fit de même, broyant efficacement la camomille dans l'huile de myrrhe à l'aide de quelques gestes rythmés. Puis ils récupérèrent le reste de leur matériel et continuèrent leur chemin.

Arrivée au cardinal d'Air, la québécoise posa ses ingrédients et attendit que son partenaire prononce les mot destinés à la Terre avant d'enchaîner à nouveau.


"Du sol aux cieux, l'énergie passe. Que montent les herbes denses que les esprits embrassent."

Elle n'attendit pas longtemps avant de faire craquer une nouvelle allumette, consciente que Skyler n'avait pas dû chômer en l'écoutant parler. Bientôt, le cercle intermédiaire fut terminé, et la pièce fut instantanément parcourue par un vent d'apaisement. Bien qu'elle n'en était pas l'objet principal, Précieuse le ressentit aussi efficacement que si cela avait été le cas. Ses dernières tensions s'étaient envolées, remplacées par cette confiance inébranlable en leur talent, dont elle ne doutait jamais. Et vu l'intensité de ce qu'elle venait de ressentir, Skyler devait penser exactement la même chose.

Le regard qu'ils échangèrent en se relevant avant de finir le tracé du carré intermédiaire était lourd de sens, témoin de la façon dont se déroulait habituellement l'ensemble de leurs rituels. Précieuse répondit au regard de son collègues par un sourire satisfait, tinté de cette suffisance qui lui était propre. Ils étaient de retour au maximum de leurs capacités, et cela allait très certainement donner le meilleur pour la suite...

Suite qui allait arriver rapidement, puisqu'il étaient de retour au centre du cercle pour cette fois récupérer les ingrédients nécessaires à la construction du cercle interne. Précieuse secoua la tête avec un sourire amusé lorsque son regard se posa à nouveau sur les ingrédients qu'ils avaient choisi... Grands Dieux, cela allait être pire (ou bien mieux ?) que tout ce qu'ils avaient pu faire jusqu'à présent... Et les connaissant ce n'était pas peu dire.

La wiccane prit l'infusion d'Ylang-Ylang et la Charoïte sans un mot. La réaction de Skyler approchait de la sienne, et elle lui fit un clin d'oeil amusé en réponse au regard comique qu'il avait posé sur la bougie. Ouais, ça allait être du grand spectacle... Dommage qu'il n'y ait personne d'autre qu'eux pour en profiter, ils auraient pu se faire une montagne de fric au passage.

Les deux sorciers entamèrent donc la construction du cercle interne. Arrivés au premier point cardinal du cercle, ils continuèrent selon la même rengaine : à genoux, autres ingrédients posés à l'intérieur, celui à activer prêt à être mis en place. Mais d'abord, il fallait adresser un dernier mot aux Dieux. Précieuse inspira profondément, donnant le signal à Skyler de se lancer en même temps qu'elle.


"Dieu Cornu, j'implore ton ardeur,
Dans ce cercle ouvert à ton impulsivité, déploie ta sauvagerie désinhibée.
Cercle de désir, cercle de passion,
Témoin en son sein des plus fortes pulsions."


Dans un autre contexte, Précieuse aurait trouvé cela particulièrement cocasse d'être obligée de faire ainsi appel à Pan. Ils n'avaient pas besoin d'insister autant, en temps normal. Mais ils avaient déjà établi que les circonstances étaient loin d'être normales. Reléguant ses préoccupations dans un coin de son esprit, la wiccane enchaîna avec les mots destinés à l'Eau. Skyler ayant été le premier à parler lors du cercle précédent, c'était à son tour. Question d'équilibre.

"Dans les entrailles du monde, les flots roulent. Par leurs courants éternels, toute vie s'écoule."

Elle attendit que son partenaire prononce ceux destinés au Feu avant de commencer à broyer les fleurs d'Ylang-Ylang (sérieusement... elle n'en revenait toujours pas qu'il ait réussi à lui faire accepter ça) pendant que Skyler s'occupait de la bougie. Puis il fut temps de se relever, de commencer le tracé du carré interne pour accéder aux derniers éléments à placer. Précieuse prit la pierre entre ses mains, se préparant à lui transmettre l'énergie nécessaire.

"Des profondeurs aux sommets, l'énergie rayonne. Que s'ancre la pierre que les esprits façonnent."

Skyler prononça les dernières paroles et Précieuse ferma les yeux pour se concentrer sur la pierre qu'elle tenait entre ses mains. Quand elle entendit l'allumette craquer, elle releva les paupières, et posa délicatement la pierre à sa place. La sorcière ressentit presque immédiatement la vague ardente lui passer sur l'ensemble du corps, et elle vit un effort monstrueux pour ne pas lever les yeux vers Skyler. Le carré interne n'était pas terminé, et il fallait absolument que ce soit le cas avant qu'ils enchaînent, sinon le pentacle serait bancal, ce qu'ils ne pouvaient pas se permettre.

Sauf que vu l'intensité de ce qui venait de se produire (qui traduisait une fois de plus leur immense potentiel combiné en magie rituelle), Précieuse n'était pas certaine de pouvoir se retenir de sauter sur Skyler si elle posait les yeux sur lui. Son regard était donc résolument rivé sur le tracé qu'il leur fallait terminer, ce qui n'empêchait pas sa respiration de se faire plus profonde.

Qu'on se le dise : si avec tout cela, la purification ne fonctionnait pas, elle ferait un massacre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Mer 8 Mar - 19:40

Skyler avait conscience de n'aller mieux et de ne plus s'inquiéter de rien que parce que le second cercle faisait effet sur lui. Cette lucidité était-elle suffisante pour raviver l'ombre d'une anxiété même virtuelle, uniquement motivée par la raison, dans la caboche du wiccan russe, cependant ?

... Certainement pas. Skyler dans son état normal, que cet état normal ait ou non été provoqué artificiellement, était du genre à foncer dans le danger la tête baissée, confiant qu'il s'en sortirait de toute façon sans bobos parce qu'il était juste trop bon pour foirer. Cette fois n'était pas une exception, ce qui l'incita probablement à "déranger" le rituel en formulant une plaisanterie muette lorsqu'il récupéra les ingrédients finaux, destinés à Pan. Il n'était pas seul coupable : Précieuse lui répondit par un clin d’œil, qui lui non plus ne faisait clairement pas partie des étapes prévues de la cérémonie.

Quelle importance ? Il leur en fallait plus pour les déconcentrer ou pour leur faire commettre la moindre erreur. Même alors qu'ils étaient en train de faire un rituel de printemps à quelques semaines de la Samain.

... Pas de doute. L'effet de ce second cercle était indécemment puissant. Ça en disait long sur ce que le troisième allait leur faire. Si il n'avait pas été complètement shooté par la magie, ça l'aurait peut-être un peu effrayé. Pouvait-on faire une overdose de libido, d'endorphines ? Oui ? Non ? Si c'était le cas, il était bon pour en être victime...

Mais comme dit, il n'arrivait pas vraiment à s'en soucier. Il n'était pas loin de chantonner/siffloter tandis qu'il traçait sa portion du dernier cercle. Chose qu'il n'aurait tout de même pas fait, parce qu'il n'était pas du genre à apprécier faire un travail de sagouin. Une micro-seconde pour échanger un sourire ou une grimace c'était une chose. Se comporter comme un novice désinvolte abruti en pleine cérémonie en était une toute différente. Il avait mieux à faire. Se concentrer. Briller comme le prodige qu'il était, chose qu'il méritait bien après toutes les emmerdes que ses dons lui avaient apporté avant de commencer à lui être vraiment utiles.

A genoux, il attendit le signal silencieux de sa collègue afin de réciter en même temps qu'elle :

"Dieu Cornu, j'implore ton ardeur,
Dans ce cercle ouvert à ton impulsivité, déploie ta sauvagerie désinhibée.
Cercle de désir, cercle de passion,
Témoin en son sein des plus fortes pulsions."


Rah. C'était une chance qu'il sache se rendre imperturbable lorsqu'il était en train de pratiquer, sinon, il n'aurait probablement pas pu s'empêcher de rire tandis qu'il récitait l'incantation. Il n'était pas certain de savoir si c'était juste nerveux, devant l'obligation difficile à croire qu'il avaient d'user de ce genre de stratagèmes, ou bien si il trouvait la situation ainsi que les mots récités désespérément drôles. Il y avait peut-être un peu des deux. Imperturbable malgré ces vagues pensées parasites, qu'il gardait loin du champ principal de sa conscience, il posa la bougie au sol au niveau du point cardinal qui lui correspondait. Il attendit que Précieuse dise les mots qui précédaient les siens, puis fit sa part du travail :

"Par le feu ardent, l'énergie brûle. Qu'au travers des flammes dansantes les esprits circulent."

Une allumette plus tard, une belle flamme dansait au dessus du cylindre de cire écarlate. Nul doute qu'ils allaient gigoter d'une manière tout aussi... énergique, dans un temps qui devenait imminent.

Le dernier ingrédient entre les mains, il avança jusqu'au prochain point cardinal où il déposa l'encens. C'était à lui de parler, ce qu'il fit avec une anticipation étrange. Pouvait-on à la fois ressentir l'impatience et son contraire ? Parce que c'était ce qui se rapprochait le plus de l'émotion lointaine qu'il percevait en lui, en dessous de la couche magique anesthésiante.

"Du sol aux cieux, l'énergie passe. Que montent les herbes denses que les esprits embrassent."

Précieuse enchaîna avec les mots réservés au dernier élément de terre. Il craqua une nouvelle allumette et l'approcha du bâton d'encens. Bigre. Il espérait qu'il n'allait pas se brûler. C'était le dernier de ses problèmes, mais il espérait quand même qu'il n'allait pas se brûler, parce que vu ce qui allait lui tomber sur la gueule dans les secondes à venir, il en aurait été parfaitement capable.

Il sentit une langue bouillante glisser contre ses ongles mais il eut tôt fait de lâcher l'allumette qui alla s'éteindre par terre. C'était le mieux dont il avait été capable tandis qu'il se sentait littéralement submergé par une immense vague gluante, chaude, froide, mais surtout chaude, humide et désespérément palpitante. Un hoquet lui échappa, suivi d'un gémissement incontrôlé qu'il tenta tant bien que mal d'étouffer, de peur qu'il déconcentre Précieuse de leur tâche finale.

... Encore fallait-il qu'il arriver à se relever. Les genoux serrés, les épaules voûtées, il respirait par énormes goulées d'air, les poumons rendus deux fois plus grands par l'excitation monstrueuse qui s'était emparée de lui. Sa tête tournait, ses jambes étaient en coton. Il était désespérément tentant d'entamer les festivités maintenant plutôt que d'attendre d'avoir terminé le dernier carré.

... Fichtre. Un point pour la méthode classique : si il n'avait pas mis en place le cercle nordique en traçant les carrés à l'athamé, ils en auraient déjà terminé à quelques pas de danse près et ils auraient pu sans plus attendre s'inter-bouffer comme il se devait. Là, il dut péniblement récupérer sa pelle, se souvenir des gestes à accomplir pour repasser en position verticale, puis marcher en déversant le sel jusqu'à refermer le tracé. Autant d'étapes trop longues, trop fastidieuses, qui parurent durer une éternité. Lorsque le calvaire fut terminé, il lâcha sa pelle sans plus d'égards, faisant juste attention de ne pas briser le tracé en la faisant malencontreusement tomber dessus. Puis il avança au milieu du cercle, ses yeux comme deux puits sans fonds dardés sur Précieuse dont il n'osait même pas effleurer les courbes à distance, tant il craignait de ne pas savoir attendre d'avoir fait les deux pas qui le séparaient encore d'elle. Il aurait été capable de s'emmêler les pieds et de se fracasser par terre. Pas que ça aurait été gênant sur le long terme : il avait bien l'intention d'aller s'y rouler dans les moments suivants.

Ça y était. Elle était sous ses doigts et son souffle prit vie sans lui demander son avis. Saccadé, incohérent, presque autant que ses mains lorsqu'elles glissèrent dans le bas du dos de la sorcière. Leurs torses se touchèrent. Il perdit à nouveau l'usage de ses jambes et tomba à genoux, entraînant la blonde dans son sillage, qu'il dévorait des yeux en même temps que ses gémissements impatients remplissaient l'air d'un désespoir grandissant. En temps normal, il fallait que Précieuse fasse usage de tous ses nombreux talents pour réussir à lui arracher des sons pareils. Ça n'arrivait jamais AVANT que ça commence. Dans le fond de son esprit façonné par la magie, un être se tordait d'une douleur qu'il ne ressentait plus. On pouvait être sûr, pourtant, qu'elle existait, et qu'il n'y échapperait pas si facilement. La Wicca n'était pas magnanime.

Mais il n'en avait strictement rien à péter. Ça n'allait pas assez vite... Il lui en fallait plus. Et maintenant.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Lun 13 Mar - 5:35

Avec ses dizaines d'années d'expérience dans la danse "exotique" et autres "travaux pratiques", Précieuse pensait avoir été au bout de ses possibilités. Il lui restait évidemment quelques expériences à faire, mais globalement, elle pensait avoir ressenti tout le panel des plaisirs possibles, et en jouait suffisamment pour faire perdre la tête à ses partenaires, qu'elle soit ou non payée pour le faire.

Mais tout ce qu'elle avait pu ressentir au fil des années n'était rien comparé à la vague qui l'avait engloutie quand le dernier cercle avait été mis en place. Il lui avait fallu tout son sang-froid et sa concentration pour se retenir de lever les yeux vers son camarade wiccan, dont elle ressentait presque douloureusement la présence. Le rituel n'était pas entièrement prêt, et s'ils se laissaient aller maintenant, il était clair que le Triple Retour n'allait pas les rater. Il suffisait de voir l'efficacité de leurs différents cercles pour savoir que le contrecoup serait grand à la moindre erreur.

...Même s'il était très compliqué de faire abstraction. D'autant que Précieuse entendait les bruits émis -bien involontairement, elle le savait- par Skyler, et que l'idée de le rejoindre et de provoquer elle-même des bruits similaires devenait de plus en plus obsédante. Extrêmement rares étaient les fois où les deux wiccans pouvaient ainsi perdre le contrôle. Dans un autre contexte, cela aurait certainement agacé la blonde de se savoir aussi vulnérable. Peut-être était-ce le cas d'une partie de son esprit, en réalité. Mais là, alors qu'elle finissait -ENFIN- le tracé de sa part de carré, elle n'arrivait pas à trouver toute cette situation autrement que terriblement excitante. ...Pas de doute : le rituel fonctionnait à merveille.

Elle leva les yeux vers son partenaire et un bruit indescriptible lui échappa alors qu'elle avalait une goulée d'air, incapable de détourner le regard du feu qui brillait dans les yeux gris, et qui devait certainement se répercuter dans les siens, d'autant plus visibles sans l'éternel chapeau qui faisait sa marque de fabrique. Elle n'eut même pas l'impression d'avancer vers lui, clairement aimantée par sa présence, ou plutôt par l'ensemble de sa personne qui l'attirait comme un papillon s'approchait de la lumière brûlante. Précieuse était consciente qu'elle allait probablement se brûler les ailes, mais dans ce cas précis, cela lui importait peu. Au contraire, elle n'avait qu'une envie, c'était de se brûler, de préférence contre ce corps qui s'approchait et qu'elle dévorait des yeux sans chercher à s'en cacher.

Puis vint le contact, tant attendu. La wiccane laissa échapper un soupir ardent, alors que leurs torses se touchaient. C'était pourtant loin d'être la première fois, mais la sensation était comme neuve. En plus impétueuse. Et moins suffisante. Il en fallait plus, beaucoup plus.

Ils étaient tombés à terre sans même que Précieuse s'en rende compte, mais c'était loin de la déranger. Ses mains voyageaient dans le dos de son partenaire et ses jambes cherchaient à s'emmêler aux siennes tandis que ses lèvres cherchaient à embrasser la moindre parcelle de peau à leur portée. Et il n'y en avait clairement pas assez.

Dans un bruit qui pourrait être interprété comme un grondement de félin mécontent, la blonde les fit rouler par terre, juste assez pour pouvoir se retrouver au-dessus de son camarade et pouvoir alors toucher des lèvres toute l'étendu de peau qu'elle souhaitait. La wiccane ne cherchait cependant pas à prendre le dessus, ne forçant pas plus la position, se décalant sur le côté sans pour autant réduire leur contact corporel, ses lèvres perdues sur une clavicule. Des soupirs saccadés lui échappaient et ses mains continuaient de voyager, cherchant encore et toujours plus le contact brûlant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Ven 17 Mar - 21:17

Par ici
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Mar 14 Nov - 17:35

Depuis ici

Ses soupirs auparavant ravis muèrent peu à en quelque chose de beaucoup plus liquide et de plus inquiétant, en même temps qu'une violente impression de brûler, de pourrir, de grouiller de l'intérieur se répandait en lui et lui donnait envie de se griffer la peau pour arracher la gêne. Il se redressa à quatre patte, puis assis sur les genoux. Ses mains tremblantes couvrirent son visage alors qu'il poussait une sorte de son entre le hoquet et le cri. Un son qui exprimait le combat qui avait lieu en lui à cet instant précis. Il essayait de ne pas se laisser submerger. Il voulait être plus fort que l'émotion qui cherchait à s'emparer de lui, et à le changer en esclave. La fierté de Skyler supportait mal d'être aussi vulnérable, même face à la dysphorie qui avait pourtant sculpté son adolescence. Mais cela faisait des décennies qu'il était censé l'avoir vaincue, malgré sa fluidité. Malgré les élans légers mais anodins qu'il ressentait encore de temps en temps. Malgré les envies plus ou moins fugaces qu'il pouvait avoir d'aller plus loin dans sa transition. Il avait déterminé depuis un moment que la crise actuelle, partiellement occasionnée par un triple retour, n'avait pas les proportions de ce qu'il expérimentait habituellement et il l'avait accepté, et prévu les changements (probablement) provisoires qu'il lui faudrait effectuer pour aller mieux.

A cet instant précis, il s'effondrait à l'intérieur de lui-même et n'acceptait plus rien. Ni de faillir à son habituelle imperturbabilité, ni de ressentir ce qu'il ressentait à l'heure actuelle, ni d'être dans la peau qu'il occupait. Il voulait s'échapper de lui-même. Il voulait vomir. Il ne voulait pas avoir envie de vomir. Il ne voulait pas avoir envie de s'échapper à lui-même.

La nausée était vraiment très forte. Dans sa gorge, et contre chaque centimètre carré à la fois brûlant et glacé de peau trop nue.

Il allait vraiment vomir.

Face à cette réalisation brutale il se releva et courut sans prendre la peine de récupérer ses vêtements, ce qu'il aurait pourtant préféré faire, mais il n'en aurait pas le temps. Son pas lourd et précipité résonna bientôt dans la cage d'escalier alors qu'il changeait d'étage pour rejoindre au plus vite des toilettes et vider son estomac.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Adrian Case
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Infirmier
Age apparent: La trentaine
Dangerosité:
23/30  (23/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Lun 5 Fév - 13:08

Cela faisait quelques heures qu'Adrian était dans la cave, s'adonnant aux joies de la console et des multitudes de jeu que Skyler avait dans sa bibliothèque - inutile de dire qu'il en avait lui-même rajouté. Ca avait été une journée "calme" en soi, du moins dans cette salle où il trouvait une bonne tranquilité. Personne pour l'interrompre, lui faire savoir qu'il était sensé avoir une utilité dans tout ça... Nan Skyler était plus l'hôte cool que tout le monde préférerait avoir. Il y avait des conditions bien évidemment, c'était pas comme si le wiccan au corbeau logeait, se nourrissait et vivait sur le dos de son jumeau. Il amenait sa participation avec lui, financière et autre. D'ailleurs il avait acheté des pâtisseries, et une bonne quantité... Mais il les avait laissé en haut.

Regardant Bendi du coin de l'oeil, l'oiseau le fixa, les runes visibles à cette lumière, où le creux du passage de la poncette était bien marqué dans le bec bleuté de l'animal. La créature l'observa se lever et croassa.

"Bah viens alors au lieu de râler."


L'oiseau croassa une seconde fois avant de s'envoyer et atterrir sur la tête du wiccan, où il s'assit comme dans un nid. Avec l'animal, il était difficile de rester coiffé, mais en même temps, c'était pas quelque chose de vital aujourd'hui. il n'y avait aucune apparence à tenir, ni de gens à côtoyer qui pourraient trouver son allure - bonus les vêtements troués à moitié déchirés - assez étrange voire déplaisante. De toute façon, Adrian plaisait pas de base, son charmant caractère fomentant bien cette certitude.

Avec l'oiseau ainsi posé, il monta les escaliers vers le rez de chaussée, un peu lent dans ce jour de repos. Il franchit la porte et se dirigea vers la cuisine. Après seulement quelques pas il lui sembla entendre des sons... Deux voix, et s'il en reconnaissait bien le timbre, c'était son frangin et la blonde propriétaire des Plaisirs Coupables. Avec dits sons, il sentit quelque chose comme un remous, des vagues qui glissaient contre sa peau. Perturbé il s'arrêta et tourna son regard vers le premier étage. Ah oui, y'avait de la grosse magie en jeu quand même. Voilà qui faisait réflexion.

Réflexion qui ne mit pas longtemps à trouver raison. Skyler avait été dans un état assez déplorable ces derniers temps, le meilleur témoignage ayant été la crise de dysphorie qu'il s'était payé quelques jours auparavant, où son jumeau était venu le voir à la cave. Il avait bien pété son câble, (et la table basse dans un éclat de magie des lignes) mais rien ne paraissait plus normal pour le wiccan au corbeau qui savait ce que c'était de se sentir comme ça. Ca avait pu mener à des discussions intéressantes tout de même, cette soirée, et une photo mémorable avec des doigts et des narines.
Du coup maintenant la présence de Précieuse pouvait être expliquée assez aisément. Mais selon le calendrier, c'était pas non plus le meilleur moment pour ça. Cela dit il n'était pas trop inquiet; les deux wiccans étaient plus que fortement doués dans ce qu'ils faisaient, ils connaissaient bien les risques de faire un rituel dans cette période peu adaptée post Saiman. Néanmoins ils pariaient gros, et prenaient un sacré risque... Mais bon, ils étaient grands, ils savaient ce qu'ils faisaient.

Ne voulant pas non plus faire le voyeur (chose qui en plus le désintéressait suffisamment), Adrian haussa les épaules et laissa ses pas le guider vers la cuisine où il trouva les pâtisseries tant convoitées. Il mordit dans un rouleau de cannelle, et tout son être se détendit avec un soupir similaire à ce que l'on pouvait entendre en haut. Essayant de garder son esprit distrait de la sensation de vagues magiques comme une grosse basse provenant d'une fête voisine, il entama une seconde, puis une troisième pâtisserie. Patte d'Ours, croissant à l'amande, brioche à la praline... Le rêve quoi.

Même s'il ne tendait pas l'oreille il entendit les cris des deux protagonistes s'élever vers le paroxysme de leur aventure. Eh beh, ça envoyait sévère du pâté quand même. Adrian aurait tout à fait pu redescendre aussitôt les pâtisseries en main, mais quelque part il préférait attendre et s'assurer que tout s'était déroulé comme prévu - pas qu'il était inquiet, mais il voulait moyennement avoir d'autres emmerdements sur les bras, et si emmerdes il y avait, il préférait pouvoir filer un coup de main rapidement.

Les bruits qui suivirent le rendirent confus, et subitement un Skyler très peu vêtu apparut au premier étage et couru de façon effrénée vers les chiottes. Ah ouais, ça ça devait pas avoir loupé. Il n'enviait vraiment pas son jumeau dans ce qu'il pouvait ressentir dans le cas présent... Mais il pouvait toujours accélérer le processus de rétablissement de la normale. Il marcha jusqu'en bas des escaliers et leva la tête.

"Précieuse ma belle blonde, quand tu seras en capacité tu pourras m'envoyer le packer du frangin?"

Il attendit en bas, croissant dans une main, corbeau sur la tête. Ouais c'était tout un peu gratuit mais Adrian voulait pas non plus monter et tomber sur une Précieuse à poil indisposée par les circonstances - c'était toujours le genre d'image qui faisait tâche et qu'il avait du mal à lessiver hors de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4198-adrian-case-fini#69907
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Lun 26 Fév - 3:46

Elle commençait à peine à redescendre que son partenaire atteignait à son tour le point culminant du rituel. Précieuse sentit son éternel acolyte s'effondrer sur elle et soupira de bien-être malgré le poids , car elle était encore en proie à des sensations voluptueuses, mais aussi parce qu'elle pouvait sentir la magie par toutes les pores de sa peau, signe que le rituel arrivait à son terme. La vague qui les frappa ensuite lui arracha une inspiration saccadée, comme elle n'était absolument pas prête à une telle puissance. C'était néanmoins l'excellent signe de réussite de tout ce qu'ils avaient entrepris cet après-midi. Et au vu des circonstances, ça n'avait pas été gagné d'avance.

Skyler s'était décalé et le regard de Précieuse s'était porté sur la bougie la plus proche, qui venait de s'éteindre après avoir donné l'apparence d'une énorme langue de feu, dernière démonstration de magie purificatrice. Ils avaient définitivement réussi à mener à bien un rituel de purification de Beltaine (et pas des moindres), quelques semaines à peine après Samhain. Le tout sans qu'aucun esprit frappeur d'Outremonde ne vienne leur chercher des noises. Précieuse savait qu'ils faisaient un excellent duo de wiccans, mais là, ils atteignaient des sommets. Inutile de jouer dans la fausse modestie.

Le souffle de la blonde s'était progressivement ralenti pour retrouver un rythme normal. Elle chercha donc à s'asseoir, attendant inconsciemment le moment où elle entendrait la voix de Skyler dire à voix haute ce qu'ils devaient penser tous les deux, soit qu'ils étaient foutrement doués.

Et pourtant, les mots ne vinrent jamais.

A la place, des bruits étranges, qui amenèrent Précieuse à tourner un regard aigu, pour ne pas dire inquiet, sur le russe. Ah oui. Les circonstances lui revenaient à l'esprit, maintenant que ce dernier était plus clair, loin des affres du plaisir et des béquilles magiques qu'ils avaient mis en place, principalement pour le bien-être de Skyler. Evidemment, sans ces dernières, tout le négatif de la situation lui retombait dessus, ce qui ne pouvait pas être agréable.

Par respect pour son collègue et cette relation bâtie sur l'équilibre qui les caractérisait, la sorcière détourna le regard. Elle connaissait le besoin de contrôle de Skyler, pour la bonne raison qu'elle possédait le même. Et, clairement, il ne contrôlait plus grand chose à cet instant précis. Il ne viendrait pas à l'esprit de Précieuse d'en jouer, surtout pas dans ces circonstances, mais cela ne changeait rien au fait que le wiccan ne souhaitait probablement pas qu'elle remarque sa vulnérabilité... même si elle était évidente.

Précieuse fit donc mine de s'occuper de ses affaires pendant quelques secondes, le regard résolument éloigné de son congénère, jusqu'à ce qu'elle entende ce dernier se relever et courir en direction de la porte. A ce moment-là seulement, elle tourna la tête vers l'encadrement de celle-ci, pour voir le dos du pharmacien se précipiter à l'extérieur, puis dans les escaliers. Précieuse se mordit la lèvre. Ils n'avaient pas vraiment eu d'autre choix, mais le jeu en valait-il réellement la chandelle ? Lakisha allait la tuer, si ce rituel empirait l'état psychologique de Skyler.

Au point de vue magique, au moins, il était propre comme un sou neuf. Précieuse n'avait même pas besoin de procéder à la lecture d'aura pour en être certaine : les diverses démonstrations magiques avaient été éloquentes. Même si cela ne coûterait rien de vérifier, plus tard.

N'ayant pas grand chose de plus à faire, Précieuse se releva à son tour et se dirigea vers l'endroit où elle avait laissé ses affaires. De la poche de sa veste, elle retira un oiseau d'ivoire végétal dont elle planta presque immédiatement le bec dans le gras de son pouce. Une goutte de sang plus tard, le sortilège de nettoyage se mettait à l'oeuvre dans la pièce. Les récipients d'huile de myrrhe se vidèrent, les cendres des encens disparurent, les bougies et tous les autres ustensiles retrouvèrent leur place sur les étagères et jusque dans les pièces voisines. Les cercles rituels et les carrés associés s'effacèrent, la poudre de plomb s'envola. Les seules preuves de ce qui venait d'arriver étaient les deux tas de vêtements près de l'entrée, et la douce voix d'Adrian qui l'interpellait.

Prenant l'ensemble des affaires de Skyler avec elle, dont le fameux packer, la wiccane roula le tout en boule. Puis, pas gênée pour un sou de se montrer dans le plus simple appareil (et couverte de substances plus ou moins agréables), elle se dirigea vers les escaliers.


"Attrape."

Elle n'attendit pas de voir si le wiccan au corbeau était prêt. Il devait l'être, s'il lui avait demandé de lui envoyer quelque chose. Le fait qu'il ne s'attendait pas à autant d'objets était son problème. Tournant le dos pour se rediriger vers la salle de rituel, elle ajouta.

"J'emprunte la douche du second. Je fais au plus vite. Ne vous en faites pas pour moi, je connais la sortie."

Ce n'était même pas ironique. Elle se doutait pertinemment que Skyler n'avait pas envie de la savoir dans le coin plus longtemps que nécessaire alors qu'il traversait une crise pareille. Seulement, son sort de nettoyage ne s'occupait pas du vivant. Et elle avait besoin d'une douche, d'autant qu'il allait lui falloir préparer l'ouverture du bar en rentrant. Elle avait cependant fait preuve de tout le tact possible, dans le sens où elle aurait pu utiliser la salle de bains du rez-de-chaussé. Mais elle n'avait aucunement l'intention de rester à portée d'oreilles. Même si la discussion qui allait suivre pouvait avoir son intérêt.

Sans plus de formalités, donc, Précieuse repassa par la salle rituelle récupérer ses affaires avant de monter au dernier étage, là où elle pourrait se rendre présentable tout en dérangeant le moins possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Adrian Case
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Infirmier
Age apparent: La trentaine
Dangerosité:
23/30  (23/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Dim 11 Mar - 13:48

Adrian n'était pas monté pour éviter une vision dénudée de Précieuse... Malheureusement il n'y échappa quand même pas et on aurait pu voir sa gueule dégoûtée s'il ne s'était subitement pas retrouvé la gueule recouverte des fringues de Skyler que la wiccane venait de lui envoyer. Bendi avait quitté sa tête avec un croassement mécontent. Le brun aurait rattrapé la boule de vêtements sans difficulté s'il n'y avait pas eu la vue, en contreplongée qui-plus-est, du corps de la patronne des PCs... Il hocha néanmoins la tête dans les fringues. Ouais, Adrian avait déjà pas trop les outils pour aider Skyler, mais elle en avait probablement encore moins dans la situation actuelle. Elle avait fait son taf, maintenant y'avait des conséquences, et elle était pas le remède pour celles-ci... Pas que le wiccan au corbeau était trop mieux placé, mais bon.

Il eleva donc les vêtements de sa gueule et se trouva nez à nez avec le packer de Skyler. Un soupir lui échappa : voilà une vue plus rassurante après la silhouette d'en haut... Et il n'avait aucun doute que la hyène serait ravi de le retrouver. Il se dirigea donc aux toilettes où son jumeau s'était réfugié. Il frappa un coup sur la porte et ouvrit, juste histoire de s'annoncer avant d'entrer.

"Hop frangin, voilà tes affaires."

Il n'avait aucun doute sur la dysphorie violente qui prenait son jumeau à l'heure actuelle, surtout au vu de comment il s'agrippait à la cuvette en vomissant et tremblant. Bah bordel, tu parles d'une accumulation de dysphorie pour en arriver là. Le wiccan au corbeau eu un frisson à la vue tout de même, mais c'était pas le vomi en soit qui était désagréable, mais surtout la reconnaissance d'un état dans lequel il avait déjà été dans une toute autre circonstance... Quand il avait apprit qu'il avait été enceint, dans sa jeunesse. Pas le rappel le plus agréable au monde. Il s'accroupit (ses genoux craquèrent allègrement) avant de mettre une main sur l'épaule de Skyler alors que ce dernier se vidait du contenu de son estomac. Il avança sa main pour empêcher les mèches de Skyler de lui tomber dans la gueule - au passage il sentit son front transpirant; ça expliquait l'humidité de ses cheveux.

"Décidément c'est vraiment une semaine de merde."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4198-adrian-case-fini#69907
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Dim 11 Mar - 17:36

Skyler avait l'impression d'être en train de se vomir lui-même. C'était particulièrement douloureux physiquement, et psychologiquement. Il avait complètement perdu le contrôle de son propre déplaisir, de sa propre souffrance. Les signaux lui paraissaient tous être à fond. Ou du moins, il n'imaginait pas que le moindre sentiment désagréable puisse enfler en lui plus encore que maintenant.

Il y avait tout. Dégoût. Frustration. Colère. Comme au temps des Sleeman, mais vus à travers une loupe grossissante et condensés en quelques courtes minutes plutôt qu'en plusieurs longues années. Il se sentait physiquement malade. Des bouffées de chaleur se transformaient presque immédiatement en froid glacial, et inversement. Ses organes internes se retournaient dans tous les sens. Le sang pulsait à ses tempes. Sa tête implosait et, évidemment, les vomissements lui torturaient l'estomac, surtout qu'il avait rapidement rendu tout ce qu'il avait mangé. Il ne lui restait plus que de la bile à sortir.

Pourtant, les spasmes restaient réguliers. C'était vraiment comme si son corps essayait de se rejeter lui-même. Il était intégralement couvert de sueur, et ça ne lui venait majoritairement plus des ébats qui avaient eu lieu quelques minutes plus tôt.

Au loin il entendait Précieuse et Adrian discuter, mais autant dire que le contenu de leurs propos ne l'intéressait que très peu à l'heure actuelle. Il était trop occupé à juste essayer de survivre.

Ce n'était pas le bon terme, c'était exagéré, mais vraiment à ce stade c'était son ressenti sincère.

Quand Adrian frappa à la porte, la situation n'avait guère évolué. Il ne répondit donc rien, ce qu'il aurait de toute façon été bien incapable de faire entre deux gerbes liquides sorties du fin fond de son système digestif. Tourner la tête hors de la cuvette des toilettes paraissait aussi être une mauvaise idée.

Son jumeau entra, le prévenant aussitôt qu'il lui avait ramené ses fringues. A l'heure actuelle il allait en avoir une utilité limitée - quoique - mais il était certain que dès qu'il aurait fini de se récurer l'intérieur, il allait probablement être content de pouvoir se rhabiller. Avant de foncer à la douche, mais au moins, il n'aurait plus à exposer cette nudité douloureuse, qu'il n'avait habituellement aucun mal à montrer.

Au contraire. Habituellement, il était plutôt fier de ce à quoi il ressemblait (oui, c'était un euphémisme). Cette entière situation dans laquelle le Triple Retour l'avait fichu tenait pour lui du surréalisme. Depuis sa transition, il n'avait jamais éprouvé rien d'autre que de l'assurance et (trop) d'amour à son propre sujet. Il avait limite oublié ce que pouvait provoquer une crise de dysphorie aigue telle que celle qu'il était en train de vivre. C'était même pire que ça car il avait eu de sales moments chez les Sleeman, mais ça n'était jamais allé jusqu'à cette limite.

Il hocha la tête en guise de remerciement, et continua à vider son estomac, poussant des cris de douleur presque exaspérés à chaque nouveau spasme. Ça commençait à atteindre les limites du supportable. Ou plus précisément ça les avait dépassées depuis un moment, mais ça n'allait pas tarder à passer un nouveau seuil si ça ne se calmait pas bientôt. Sa gorge commençait à lui faire mal. A en croire les filets de sang qui venaient avec le reste, il devait se l'être irritée.

Ses cheveux n'étaient pas assez longs pour qu'il risque vraiment de vomir dessus - ou alors c'est qu'il avait produit une sacrée gerbe et au passage redécoré le dossier levé du siège. Cela dit l'initiative de son frère était bienvenue dans le sens où il ne voyait que dalle depuis un moment, et que libérer son front de ses cheveux devenus collants lui permettait de sentir le frais passer.

Sentir du frais son visage aidait. Pas beaucoup, certes, mais suffisamment, parce qu'il aurait de toute façon été difficile de l'aider mieux que ça. Il allait falloir que ça se calme tout seul.

"Décidément c'est vraiment une semaine de merde."

Ah, ça, il ne pouvait qu'approuver. Ce pourquoi à défaut de mieux, il poussa un grognement approbateur très convaincu :

"Gnn."

A un moment, il crut que ça commençait à refluer. Il voulut donc passer un bras sur son visage pour l'essuyer, mais pile à ce moment, un nouvel arrière goût amer s'insinua dans les côtés arrières de sa gorge, autour de la langue. Il écarquilla les yeux et se pencha en avant aussi rapidement que possible pour un nouveau renvoi. Sa main saisit le dossier des chiottes dans un "poc" sonore, contre lequel il s'accrocha pour éviter de finir la tête la première dans la cuvette. Il tapa du plat de la paume contre le même dossier à l'instant suivant, traduisant par là-même son ras le bol.

L'autre main quant à elle avait réussi à se désolidariser du bord en céramique. Elle glissa par terre, prit ses vêtements comme une grosse poignée de chiffons, qu'il ramena sur ses genoux pour masquer son entrejambe. Il ne serait pas bien tant qu'il n'aurait pas pris de douche, mais ça restait encore le meilleur moyen qu'il avait de lutter contre la dysphorie galopante.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Précieuse
Wiccans
avatar

Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables - Dealeuse de Sorts W
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   Lun 12 Mar - 3:50

Précieuse aurait pu avoir plus de compassion pour le fait qu'Adrian n'apprécierait pas spécialement de la voir dans le plus simple appareil. Mais soyons sérieux : c'était de Précieuse, qu'on parlait. De plus, il s'agissait d'Adrian. Le bonhomme avait beau être le frère jumeau de Skyler, il n'attirait pas assez sa sympathie pour qu'elle commence à prêter attention à ses sentiments et à son ressenti. Oh, elle l'aimait bien, dans le sens où il était divertissant et où il lui donnait un coup de main en comblant un peu le vide qu'Ailin avait laissé au club. Mais honnêtement, elle était loin de se soucier du fait de le choquer ou de le dégoûter en se montrant en petite tenue (voire dans tenue du tout).

De plus, il était important que son collègue mafieux récupère ses affaires, et elle ne pouvait pas à la fois se rendre présentable et donner les vêtements de Skyler rapidement, car le premier impliquait une douche qui allait forcément faire prendre du retard au second. Elle avait donc fait un choix pragmatique, n'en déplaise aux pauvres yeux de Monsieur Adrian Case. Il s'en remettrait.

Son frère, par contre, c'était plus incertain. Oh, non pas qu'elle doute que Skyler se remette sur pieds, elle doutait juste de la partie "rapide" du processus. Elle ne l'avait jamais vu comme ça, même si elle savait qu'il avait eu des périodes difficiles dans son adolescence. Précieuse et Skyler n'étaient pas du genre à se confier l'un à l'autre, mais cela leur arrivait. L'équilibre de leur relation avait été basé sur certaines discussions à coeurs ouverts en plus de nombreux rituels réalisés ensemble et pléthores de discussions sur toutes les formes de magie (ou presque) qu'ils maîtrisaient.

Bref, la wiccane savait que ce que le russe était en train d'expérimenter là, c'était une crise comme il n'en avait pas eue depuis longtemps. Et qu'il valait mieux qu'elle s'en éloigne, ne serait-ce que parce que sa présence pouvait réveiller des choses inutiles (de la même manière qu'elle avait réveillé un regard dégoûté sur la gueule du wiccan au corbeau). Et il y avait aussi le fait que, par essence, elle n'était pas la mieux placée pour épauler Skyler à cet instant précis. Son frère, en revanche, était tout indiqué, et la sorcière avait donc bien l'intention de laisser son collègue entre de bonnes mains et de partir sans demander son reste. Ce qu'elle signifia à voix haute (et de manière beaucoup plus succinte) avant de récupérer ses affaires et de monter l'escalier menant au dernier étage.

Elle se dirigea sans hésitation vers la chambre de Skyler, qu'elle ouvrit pour entrer directement dans la salle de bains sans regarder autour d'elle, posa ses affaires sur le lavabo et entra aussitôt dans la douche avant d'ouvrir le jet et de laisser échapper un soupir d'aise. Précieuse en profita pour détendre ses muscles sous l'eau chaude, emprunta un gel douche qui traînait par là (elle ne savait pas s'il était à l'un ou l'autre des jumeaux et, pour être honnête, s'en fichait complètement) pour se savonner et effacer toute trace des actes perpétrés quelques minutes plus tôt.

Une petite dizaine de minutes plus tard, elle était de nouveau habillée, les cheveux encore mouillés bien cachés sous son chapeau. Elle posa la serviette qu'elle venait d'utiliser dans la panière prévue à cet effet et sortit de la chambre pour faire le chemin en sens inverse, cette fois jusqu'au rez-de-chaussée. Les toilettes étant juste en face de l'escalier, elle ne put manquer de remarquer que Skyler y était toujours coincé tête la première, même si les bruits indiquaient que ce n'était plus aussi violent que précédemment. Lèvres pincées, la wiccane ne fit pas de bruit autre que celui de ses talons claquant contre le sol. Elle adressa cependant un rapide signe de la main à Adrian pour lui signifiait qu'elle partait, ne souhaitant pas non plus s'en aller comme une voleuse alors qu'elle était probablement dans le champ de vision du russe. Pour le jumeau à terre, c'était autre chose.

Sans ralentir le pas, Précieuse continua donc sa route vers le salon, puis la porte d'entrée, qu'elle ouvrit puis referma sans autre forme de cérémonie. Ce n'est qu'une fois dehors qu'elle sortit son téléphone pour envoyer un message à Lakisha, lui annonçant que la purification était terminée mais qu'il allait probablement falloir attendre quelques jours encore avant d'en voir les aspects positifs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Réunion : Précieuse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réunion : Précieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE III : Les vieux quartiers ¤ :: ║Le vieux carré Français║ :: Les maisons du vieux carré-