AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Jesse Coleman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jesse Coleman
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Chargé de cours/ Doctorant
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Jesse Coleman   Sam 19 Nov - 0:52

État Civil

Nom : Coleman
Prénom : Jesse
Race : Norme
Âge : 24 ans
Date de Naissance : 8 décembre 2028
Situation de Famille : Officiellement célibataire.
Profession / Activité : Jesse fait une thèse conjointe entre l'Université de Yale et celle de l'Ambassade. En tant que doctorant, il est donc chargé de TD et donne des cours divers et variés qui entrent dans son domaine d'expertise : les sciences comportementales.


Morphologie


Taille : 1m87
Poids : 75 kg
Corpulence : Jesse a longtemps ressemblé à l'archétype de l'intello, gringalet de service qu'il paraît facile de chahuter. Cependant, il s'est défini à l'adolescence, et s'il n'est pas non plus baraqué, il possède cependant une musculature fine et relativement bien dessinée qu'il apprécie de mettre en valeur sous une élégante chemise. Ses joggings quotidiens sont peut-être en cause...

Couleur de cheveux : Des cheveux brun clair, fins et légèrement ondulés, qui donnent à sa coupe un aspect "touffu" : on a envie de passer la main dedans pour l'ébouriffer (très rares ont été les personnes autorisées à le faire). Il les porte courts, dans le haut de la nuque, mais laisse parfois quelques mèches descendre devant ses yeux. Une sorte de coupe au bol stylisée, et rendue anarchique par le type du cheveu et permettant un efficace effet décoiffé.

Couleur des yeux : Des yeux gris, profonds, qui à la lumière artificielle donnent l'impression de posséder une teinte de violet. Suivant la façon dont il vous observe, il peut paraître dérangeant, dérangé, ou délicat. C'est assez perturbant pour ses élèves, paraît-il. Mais la paire de lunettes rondes qu'il porte presque toujours atténue la sensation de malaise. Généralement.

Allure générale : Quand on le voit arriver dans l'amphi, on a envie de le prendre pour un élève parmi d'autres. Et pourtant, dès qu'il s'installe au bureau, il dégage cette aura d'autorité tranquille qui fait qu'on reconnaît facilement son statut, malgré son jeune âge. Peut-être cela vient-il de son regard perçant et de sa voix grave à la diction claire, ou peut-être y a t-il quelque chose de plus. Lui-même n'a jamais réellement cherché à se l'expliquer.
Si vous le croisez dans la rue, Jesse n'est rien d'autre qu'un jeune adulte comme les autres. Peut-être un peu moins insouciant que la moyenne, un peu plus sérieux et observateur.

Allure vestimentaire : Jesse est plutôt du genre décontracté, mais toujours élégant.  Sa préférence va aux pantalons droits (surtout quand il travaille) et aux chemises à manches longues, dont il se permet de varier les tons. N'étant pas particulièrement adepte des couleurs vives, il restera dans les tons allant du noir au parme (qui met cette lueur si particulière de ses yeux en valeur) en passant par le gris et le grenat. Il porte très peu de bleu, hormis sur les jeans qu'il lui arrive d'enfiler de temps en temps lorsqu'il sort se balader sans raison particulière. Lors de réunions officielles, il aura tendance à ajouter un gilet de costume à son ensemble, assorti au pantalon. Cependant, il ne porte pas de cravate, et laisse facilement les premiers boutons de sa chemise ouverts, tout comme il lui arrive régulièrement d'en remonter les manches.

Particularités éventuelles :  Ayant été sujet à de l'hypotension régulière depuis son enfance, il se balade très souvent avec une sucette à la bouche. D'ailleurs, il en a toujours dans ses poches.


Psychologie


Défauts : On voit souvent Jesse comme une personne trop sérieuse. Et c'est vrai qu'il l'est un peu. Mais ce serait mal le connaître que de le limiter à cela. Il est également très secret. Rares sont ceux qui parviennent à entrer dans son intimité, qu'elle soit physique ou intellectuelle. Il parle peu, mais il parle bien, et est très doué pour taper là où ça fait mal, ce qui ne plaît pas toujours.
Sarcastique, ses remarques sont rarement appréciées de ses collègues. Il paraît froid et désintéressé, et c'est régulièrement le cas : il n'hésite pas à faire comprendre qu'une discussion l'ennuie, que ce soit d'une réplique bien placée ou en laissant son interlocuteur en plan, continuant sa route. Egoïste, dans une certaine mesure, ce qui ne le concerne pas lui ou ses cercles (personnel ou professionnel) l'intéresse rarement, et il ne vous apportera pas son assistance sans une bonne raison... ou une contrepartie adéquate.
Passionné par ses recherches, il en devient parfois agaçant à force de toujours trouver le moyen de lier ce qu'il se passe à ce qu'il étudie. Mais hé, ce n'est pas de sa faute si ce sujet est si prenant !

Qualités : Malgré tout, Jesse est un être entier. Intelligent et intuitif, il lui arrive d'en comprendre bien plus sur les personnes et les situations qu'il ne le laisse penser. Pragmatique, il est capable de beaucoup d'abnégation pour obtenir un résultat attendu. Grand observateur, il peut lire énormément de choses dans le comportement des gens (ce qui est tout de même son domaine d'études) et son esprit de déduction le rend presque trop bon juge de caractère... A moins de tomber face à plus fort que lui. Malgré son côté sec et froid, il reste un excellent conseiller, tant et si bien qu'il n'est pas rare que des étudiants se tournent vers lui lors de leurs débuts en recherche.
Quand on entre dans son jardin secret, on lui découvre un sens de l'humour caustique et un profond attachement pour les personnes qu'il considère comme ses proches. Sa discrétion témoigne de sa grande capacité d'écoute, appréciée de ses amis. Il est difficile de gagner son amitié (voire plus) ou son admiration, mais une fois ceci fait, il fait preuve d'une loyauté indéfectible.

Croyances : Un monde en paix ! ...Non, j'déconne. Jesse a des valeurs qui lui viennent de l'environnement dans lequel il a été élevé. Il croit au fait que chacun puisse vivre ses attirances comme il le souhaite, qu'elles soient sexuelles, romantiques, platoniques et tout un tas d'autres choses encore, et aspire à une meilleure reconnaissance des labels oubliés par la société hétéronormée dans laquelle il vit. A San Francisco, il était très impliqué dans certaines associations travaillant pour les droits des minorités, dans lesquelles l'un de ses parents était également bénévole. C'est d'ailleurs cette expérience qui a déterminé son choix de carrière.
Aussi étrange que cela puisse paraître, il croit également à l'adage selon lequel la musique adoucit les mœurs. Après tout, cela lui a toujours été utile jusqu'à présent et explique qu'il se réserve toujours un minimum de temps pour pratiquer. Ou écouter.

Religion : Agnostique. Difficile de ne pas croire du tout avec tout ce que l'on découvre, de l'existence des dieux wiccans à celle de démons qui auraient donné naissance à certains outres, mais incapable de faire un choix. D'ailleurs, il n'est pas garanti que les plus grandes religions se trompent... Il préfère observer, et voir ce qu'il se passe, sans prendre de décision.

Goûts : Jesse a deux passions : la musique, et les gens, au sens large du terme. Il n'aime donc rien de plus que de flâner dans les rues de la ville pour observer les passants au son du jazz qui pullule dans toutes les rues de la Nouvelle-Orléans. Bien qu'il soit difficile d'accès, rencontrer d'autres personnes fait partie de ses centres d'intérêt (on n'a pas toujours besoin de parler pour faire de belles rencontres). Sa thèse est également une de ses activités favorites, car il a la chance de travailler sur un sujet qui lui tient à cœur.
Culinairement, il est très sucré. Il adore les pâtisseries et tout ce qui contient du sucre en général. De la même façon, il aime beaucoup les mélanges sucré-salé et ne rechigne jamais contre un peu d'épices.
Concernant ses attirances, Jesse se définit comme étant hétéro-romantique (attiré romantiquement par les personnes de genre féminin) et gray-asexuel : il ne ressent que très peu d'attirance sexuelle (de plus, sa libido n'est pas très importante) et ce uniquement dans un contexte bien particulier. Il lui a fallu des années pour comprendre quel était ce dernier, par ailleurs...

Talents, savoirs notables : Jesse est un mélomane, musicologue et musicien. Ainsi, il a pratiqué une variété d'instruments dans sa jeune vie, mais ses préférences vont au piano et au violoncelle, qu'il pratique régulièrement dans la salle de musique de l'Université de l'Ambassade. Entre autres.

(+) Espoirs, buts, rêves : Finir sa thèse, et après, qui sait ? Voyager, peut-être ? Malgré son amabilité discutable, il adore observer le monde, et l'étudier est une chose dont il ne se lasse pas. Un éternel étudiant surdoué, voilà ce qu'il est et qu'il espère continuer d'être.

(-) Angoisses, regrets, phobies : Son seul regret est d'avoir dû arrêter la musique. Il continue de pratiquer pour le plaisir, mais il n'a plus le temps de faire plus, ce qui le désole. Fut un temps où ses parents avaient l'espoir qu'il devienne l'un de ces pianistes de renom qui se produisent aux quatre coins du monde. Mais il a eu d'autres passions. Au-delà de ça, c'est une personne sereine, sans trop d'angoisses. A part celle de croiser l'un de ses élèves dans un endroit de "mauvaise réputation", peut-être. Et encore.

Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ? L'éducation de Jesse l'a rendu très tolérant envers tout type d'outres, et en grandissant sa curiosité s'est changée en une véritable passion. Les Outres sont son domaine d'étude, il observe leurs attitudes et réactions avec un intérêt toujours renouvelé, plus particulièrement les derniers sur la liste : les faës. Après tout, son étude est basé sur leurs interactions avec les autres espèces, et notamment avec les vampires, d'un point de vue sociologique. Il serait donc impensable qu'il ne s'intéresse pas de près aux outres de manière générale.

Et votre sentiment vis à vis des Normes ? Il déplore l'attitude de certains, tout comme il peut déplorer l'attitude de certains outres face aux normes. Mais pas que ça le regarde ou le concerne réellement. Il fait partie des normes, et cela ne le dérange pas. Au contraire, d'un point de vue scientifique, ça lui donne un point de vue assez subjectif. Et au fond, il préfère être né Norme que Outre. Moins de galères, surtout dans ce pays. Même si la Nouvelle-Orléans se prête un peu plus au jeu...et en même temps pas tant que ça.

Êtes-vous satisfait de votre existence ?  Très ! Il fait ce qu'il aime, dans une ville qui lui plaît et se trouve à un âge ou tout est encore possible. Des dizaines de chemins sont ouverts devant lui, pourquoi ne serait-il pas satisfait ?

Possibles évolutions ou objectifs futurs : Jesse risque de voir sa vie brutalement arrêtée... ou plutôt prolongée de façon théoriquement infinie. What a Face

Particularités éventuelles : N/A.


Relations Sociales

  • Pour les Normes : un Animal de Compagnie ? Un Meilleur ami ? Ses amis sont principalement à San Francisco et Yale. Il a cependant certaines connaissances à la Nouvelle-Orléans, d'autant qu'il est là depuis près de trois ans maintenant.


Relations particulières notables :
  • Esteban Luz-Descalzo et Karl Ziegler font parti de ses étudiants. Pas les moins dissipés, mais le jeune Ziegler étant l'un des plus doués, il se contente de la réprimande hebdomadaire.
  • Andele Hogan est également l'une de ses étudiantes, même s'il la croise plus souvent dans la salle de musique qu'aux cours qu'il donne. Il sait qu'elle suit également les cours de nuit. Ils ont eu de longues discussions autour de la musique, même si le phrasé de la faë est particulièrement difficile à suivre. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne lui a pas proposé de faire partie de son étude. Ca et son caractère totalement en-dehors de la réalité, sans doute.
  • Izolda Sokolowska, psychiatre et psychologue spécialiste des Outres, est l'une des personnes avec qui il travaille dans le cadre de sa thèse. C'est d'ailleurs via la jeune femme qu'il a trouvé ses premiers sujets.
  • Peter MacConnor, farfadet de son état, est l'un des premiers faës que Jesse a pu observer, dans...diverses situations.
  • Ailin Dyce, une autre rencontre qui l'intéressait prioritairement pour son travail de recherche. Ses interactions avec le faë ci-dessus étaient un terrain d'observation particulièrement propice. Il a gardé un contact certain avec la vampire.



Antécédents :


Quelque chose à dire sur votre Famille ?
Une famille relativement aisée (assez pour élever des enfants dans le confort) tout ce qu'il y a de plus Norme vivant dans l'ouest des Etats-Unis. Enfin, selon les normes sociétales en vigueur, sa famille (qui pourtant est à ses yeux un modèle aussi valable qu'un autre) n'est pas tout à fait "typique". Jesse a été élevé par trois personnes qu'il  considère toutes trois comme ses parents : Len, Cameron et Dylan.

Polyamoureux, ils vivent ensemble dans une jolie maison dans le quartier résidentiel où Jesse a passé toute sa jeunesse, jusqu'à partir à l'Université. Il arrivait parfois qu'une autre relation de l'un ou l'autre de ses parents vienne vivre avec eux pour un temps limité, mais le noyau dur de la relation a toujours été ce trio, qui a élevé leur enfant en l'ouvrant au monde et en lui inculquant les idée de diversité, de tolérance et d'acceptation, idéaux que Jesse conserve encore aujourd'hui malgré son caractère silencieux et son apparence taciturne.

Événements de votre passé qu'il convient de connaître :
Né dans la banlieue de San Francisco, Jesse a vécu une enfance tranquille caractérisée par une éducation non-genrée, le laissant explorer son identité et affirmer son genre de lui-même. La seule exigence de ses parents était la réussite scolaire. Excellent élève, il a donc toujours bénéficié d'une liberté et d'une confiance qu'on pouvait facilement lui envier. Son côté peu bavard lui a très tôt collé l'étiquette d'intello snobinard, et les moqueries de ses camarades au sujet de sa famille soi-disant atypique n'ont pas vraiment aidé au développement de ses capacités sociales, mais lui ont cependant permis de se forger cette carapace d'indifférence qui le suit encore aujourd'hui.

La musique fut son exécutoire. Len prit la décision de l'envoyer au Conservatoire très peu de temps après son entrée à l'école et le début de toutes ces histoires. Il se révéla être un excellent musicien, d'autant que le domaine le passionnait, tout comme na (père en hopi, la langue maternelle de Len). Le petit Jesse multipliait les apprentissages : solfège, histoire de la musique, chant, piano, violon,  violoncelle, contrebasse, saxophone, guitare, basse... Il avait tout essayé, se plongeant à chaque fois dans la tâche avec un intérêt renouvelé. Sa préférence alla néanmoins au piano, qui est le seul instrument qu'il pratique encore de façon régulière, n'ayant plus autant de temps pour cela qu'il l'aurait souhaité. Il pratique cependant de temps en temps la contrebasse dans les salles de musique de l'Université.

Son adolescence se déroula sans trop d'anicroches, si ce n'est peut-être celle de ne pas développer cette attirance sexuelle pour un genre, qu'il soit opposé ou non. Même en pleine puberté, sa libido n'atteignit jamais des sommets, voire restait dans le calme le plus plat, tout comme son désir. Relativement gêné d'en parler avec ses parents, ce fut lors d'une intervention faite par une des associations où Dylan était bénévole qu'il en apprit plus sur le spectre de l'asexualité. Il se considéra longtemps comme ace, jusqu'à ce qu'il parte pour l'Université.

Son éducation, malgré son caractère fermé, le poussait vers les autres. Curieux de tout, il voulait comprendre ces relations qui interagissaient entre les humains et la nature, entre les Normes et les Outres, entre les différents genres... Tout cela fit qu'il partit étudier les sciences comportementales, tout en prenant une formation annexe en musicologie. Et comme il était toujours resté un excellent élève, il fut admis dans l'une des plus prestigieuses Universités du pays, membre de l'Ivy League : Yale. Il se souvenait encore du jour où il avait ouvert sa lettre d'acceptation : il était avec Cameron, qui n'avait pas perdu une seconde pour prévenir Len et Dylan. Ils avaient passé le weekend suivant à l'autre bout du pays, dans le Connecticut, visitant sans relâche la ville New Heaven, ses parents bras dessus bras dessous s'extasiant comme des gosses et Jesse derrière, les observant avec un sourire. Ils étaient fiers comme des paons, et au fond, il était heureux de leur apporter ce sentiment.

A 17 ans (puisqu'il est de fin d'année), il était donc parti vivre seul pour la première fois, à 4800 kilomètres de chez ses parents. Un grand pas, mais qu'il n'était pas mécontent de franchir : s'émanciper lui faisait du bien, d'autant qu'il avait toujours été du genre solitaire. La première année, il se concentra sur ses études, mais bien vite l'appel de la vie étudiante l'amena dans des recoins du Campus où il n'avait encore jamais été.

C'est lors d'une soirée suivant l'annonce de la Grande Révélation qu'il réalisa que ses attirances n'étaient pas exactement telles qu'il l'avait pensé... Pour l'occasion, l'une des associations étudiantes avait décidé d'organiser une soirée sur le thème des démons. Traîné par un de ses camarades (honnêtement, Jesse était déjà occupé à réfléchir à comment cette annonce allait pouvoir influencer la relation entre Normes et Outres et contemplait l'idée de monter un sujet de recherche autour de cela), ils s'y pointèrent pour découvrir que l'idée de "démoniaque", dans la plupart des esprits de ses collègues, incluait des tenues de cuir, fouets et autres menottes. Le jeune homme fut passablement troublé par tout ce qu'il ressentit soudainement ce soir-là, tant et si bien qu'il rentra très vite chez lui, sans totalement comprendre ce qui lui arrivait. La période suivante fut compliquée, jusqu'à ce qu'il rentre chez ses parents pour les fêtes. Cette fois, c'est avec Dylan qu'il réussit à parler, et qui lui réapprit les subtilités de ce spectre qu'il avait négligé après s'être trouvé un label. Il eut l'impression de pouvoir respirer à nouveau. Il y avait tant de choses qu'il ignorait... Il voulait s'y pencher de plus près.

A 21 ans, il obtint ses diplômes de premier niveau universitaire et décida de se spécialiser dans un Master de Psychologie et Anthropologie, option Genres et Diversité. Comme c'était un curriculum par correspondance, il en profita pour retourner à San Francisco, malgré des aller-retours fréquents à New Haven pour le suivi. Cette vie entre deux villes lui plaisait : il avait l'occasion d'observer plus, de mieux comparer, et de continuer de réfléchir à ce projet de recherche qui lui tenait de plus en plus à cœur. Les effets de la Grande Révélation sur le comportement des Normes face aux Outres, de ces derniers entre eux, la réaction de tous face à leur environnement... L'idée restait à creuser, mais elle lui plaisait.

Il était dans la deuxième partie de son Master quand eu lieu le Coming-Out des faës. De nouveaux êtres magiques, avec une histoire positive derrière eux, qui venaient perturber l'ordre difficilement établi (et encore chancelant) depuis la révélation de 2010 ? Voilà qui était une occasion formidable !
Il alla voir ses enseignants, fit des demandes, présenta son projet... Il ne lui manquait que le terrain de recherche. Ce fut l'un de ses camarades qui lui parla de la profusion d'outres en tous genres qui existait à la Nouvelle-Orléans. Il avait trouvé son terrain de recherche. Enthousiasmé, il parvint à faire valider son projet et à le commencer de suite. Heureusement pour lui, l'Université de l'Ambassade avait besoin de professeurs, et l'administration était prête à supporter sa recherche en échange de quelques heures d'enseignement par semaine.

Tout en finissant son Master, il commença donc sa recherche, supportée conjointement par l'université de Yale et celle de l'Ambassade. Le thème exact de son sujet de recherche ? Tout d'abord ce qu'il avait déjà eu en tête, soit une vue générale des relations entre Normes et Outres avec une comparaison par races, pré- et post- Grande Révélation. Mais maintenant, ce sur quoi il se penche, c'est l'impact de la révélation des faës et les rapports de forces induits entre les différentes races d'Outres, notamment avec les vampires, qui étaient la race d'Outre "préférée" des Normes selon la première partie de son étude, mais dont l'hégémonie pourrait avoir souffert avec l'apparition des faës.

Dans le cadre de ses recherches, on l'a rapidement dirigé vers Izolda Sokolowska, une éminente psychiatre et psychologue spécialiste des Outres. L'expertise de la jeune femme fut précieuse, et elle alla même jusqu'à lui présenter certains de ses clients. De son côté, il se faisait tranquillement à la vie à la Nouvelle-Orléans, son regard observant toujours plus. Il avait également découvert des lieux qui répondaient à ses attentes... particulières, et ses cours à l'Ambassade l'emplissaient d'un sentiment d'accomplissement qui l'étonnait lui-même (et ce malgré les "Je le savais !" incessants de Cameron, qui lui répétait depuis des années qu'il était fait pour l'enseignement).

Globalement, après des débuts un peu compliqués, sa vie professionnelle suivait son cours, ses recherches également... Et, depuis quelques temps, même sa vie personnelle prenait une voie qui l'étonnait un peu, mais qui n'était pas franchement pour lui déplaire... A voir où tout ça allait le mener, pour le moment il se contente d'observer, comme toujours.

Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans ? Vous y êtes natif ? Il est arrivé à la Nouvelle-Orléans il y a bientôt trois ans, dans le cadre d'un accord entre son université et celle de l'Ambassade, la ville étant son bassin de recherche. Il a eu un peu de mal à s'adapter au début, devant jongler entre son emploi du temps, la préparation de cours et la récolte de données pour ses recherches, mais il a été positivement enchanté par l'atmosphère de la ville. Et ces concerts de jazz à tous les coins de rues... un régal !


- Bas les Masques -


Derrière l'écran, vous êtes : Bneh.
Vous serez souvent là avec nous ? Normalement oui !
Comment avez-vous connu Voodoo Child ? Oulàààààà... Toujours à cause des deux mêmes.
Avez-vous déjà un double/multi compte ? Ouip !
Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ? Je vous aime. cheers

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ? : Oui
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4467-jesse-coleman
Ailin Dyce
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Maîtresse Vampire, ex-strip-teaseuse aux Plaisirs Coupables
Age apparent: 21 ans
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Jesse Coleman   Sam 19 Nov - 8:58

Te voici entré dans la danse What a Face
Je ne te remets pas les étapes à suivre, tu connais la musique !
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3339-ailin-dyce
 

Jesse Coleman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Normes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com