AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Réunion : Adrian Case

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Adrian Case
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Infirmier
Age apparent: La trentaine
Dangerosité:
23/30  (23/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Adrian Case   Ven 23 Déc - 14:06

De ce qu'il avait compris des relations de Skyler, les choses étaient loin d'être une mer tranquille de son côté. Quand on était Case, il y avait des choses qui venaient bien différemment que chez d'autres gens. Comme la lassitude. Adrian était prône à ça, et c'était ce qu'il voyait chez son jumeau avec ses relations. Des gens trop exigeants, c'était le genre de chose qui tapait sur les nerfs, surtout quand on était quelqu'un d'occupé comme Skyler. Il voyait bien que quiconque ne comprenait pas comment il fonctionnait ne restait pas longtemps dans son entourage. C'était logique pour Adrian, pour qui l'ennui et la lassitude étaient deux choses qui le mettaient hors de lui.

Après, que Skyler soit plus farceur, c'était une évidence, et il sentait chez son jumeau un peu plus de patience que chez sa propre personne. Oh ça ne l'empêchait pas de virer des gens de sa vie sans arrière pensée, loin de là, mais jusque qu'il était plus apte à prendre son mal en patience. C'était son ressenti. Après tout, son frangin était nettement plus magnétique que lui, les gens tournaient automatiquement autour de lui malgré son caractère vache qui ressortait régulièrement. Ce n'était pas parce qu'on était dans une relation avec lui que tout changeait; certaines choses devaient être différentes, de ça il ne doutait pas, mais à voir comment il était avec les gens, il se doutait que c'était rare qu'il y ait des moments aussi calmes qu'on attendrait d'une relation ordinaire.

Bon, il tournait en rond comme un poisson rouge dans un bocal, et l'anecdote de son jumeau lui fit esquisser un sourire; le max dont il était capable sans partir dans le faux. Evidemment il avait répondu sur le fait du magnétisme naturel de Skyler, que la personne en redemanderait... Son jumeau le rassura aussitôt que c'était déjà fait. Eh bah voilà, petite preuve qu'Adrian commençait à comprendre comment ça se passait avec son jumeau. Il y avait encore beaucoup de choses qu'il ne savait pas, ne comprenait pas, comme l'histoire de son flingue et tout ça, où il était allé jusqu'à le menacer sérieusement... C'était bizarre, mais c'était certainement pas le moment d'en discuter en profondeur; d'autant que lui-même aurait pas apprécié que Skyler l'interroge sur certaines choses. Fallait apprendre à jauger: ce qui était utilisable comme arme dans un jeu, un combat de mots... Et ce qui ne devait pas être mentionné. Il y avait encore bien des choses à apprendre à ce sujet.

"M'étonne même pas." Répondit-il enfin, un peu en retard comparé à ce qu'on aurait attendu de quelqu'un qui suivait la conversation.

Le sourire de Skyler s'était rapidement estompé, mais il l'avait bien reconnu, le sourire fier, crâneur comme possible... Il n'y avait rien eu de mieux à faire que de lui appuyer sur le nez. La réaction de Skyler le fit un peu sourire. Les sujets déviaient rapidement sur autre chose, comme la transition et le passage à des hormones non modifiées. Son frangin allait passer par des phases pas forcément cool avec ça, vu qu'il avait lui-même expérimenté la transition ainsi... Mais ils étaient différents, et Skyler devait avoir plus de remèdes magiques que lui n'en n'avait jamais eu. Précieuse allait morfler, mais gentiment. Fallait que ça miroite leur première rencontre, ça serait drôle, avec les rôles inversés. Mais pour ça il allait y avoir du boulot; la musculature d'Adrian était nettement plus développée, en apparence surtout, que Skyler. Le wiccan au corbeau en prenait grand soin, d'autant qu'il était plus du genre à utiliser ses muscles qu'une quelconque magie pour se battre... Même si pour le moment c'était pas vraiment dans le programme. Il était encore un peu partagé, d'autant que Skyler lui avait parlé d'un poste possible au sein de la branche armée du Talion. Il y avait deux chemins devant lui : la branche armée, comme sous Skuld mais sans elle... Ce qui ferait une différence sensiblement visible. Puis de l'autre côté il y avait le chemin qu'Oliver avait prévu pour lui, chemin sur lequel il l'avait guidé... Être infirmier, bosser à l'hosto, retourner dans un boulot plus mondain, calme... Si le méta lion avait encore été là, il n'aurait pas hésité, mais il ne l'était plus, et ça changeait le poids du second choix sur la balance.

Skyler le tira de ses pensées en lui foutant le doigt dans le nez. Adrian le regarda, sans réagir. Visiblement c'était très drôle pour Skyler, car ce dernier pouffa. Même sans tirer une tronche drôle il arrivait à le faire rire. Ses yeux luisaient, ça l'éclatait totalement. C'était pas plus mal d'avoir son frangin dans cet état. Il avait aussitôt mis son doigt dans sa narine à lui, et avait sortit son portable pour prendre une photo. Le commentaire de Skyler sur son doigt le fit sourire légèrement.

"Oh aller, dis pas que ça te plait pas."

Sa voix était plus monotone que ce qu'il aurait voulu, mais il ne pouvait pas faire mieux; au moins il souriait, c'était déjà beaucoup. Ils prirent donc la photo, et Adrian grinça un peu des dents à l'énonciation de leur oncle. Il se détendit aussitôt, mais il ne pouvait qu'avouer qu'il ne s'était pas attendu que cet abruti apparaisse dans la conversation. C'était bien à cause/ grâce à lui qu'il était là. Ca aurait pu tourner mochement au vu des circonstances, Adrian n'avait pas été des plus stables en arrivant; pas que c'était mieux maintenant mais quand même. Que Mikhail ait parié sur le fait qu'ils s'entre-choquerait en se retrouvant avait été risqué... D'autant qu'il s'était totalement planté sur l'issue des événements. Il sourit vaguement, et retira son doigt de la narine de son jumeau lorsqu'il le fit aussi.

"J'ai pas son numéro, je te l'envoie."

Ca serait plus simple comme ça, et il ne voulait rien lié à Mikhail sur son téléphone. S'il avait son numéro il passerait son temps à ruminer sur l'envie de le buter. Le commentaire de Skyler sur le fait qu'il serait dégoûté le fit hocher la tête. Ouais, mais ça restait insuffisant à son goût. Il voulait pas que leur oncle soit dégoûté, il voulait qu'il souffre énormément puis meurt... Et uniquement si c'était des mains du wiccan au corbeau. Même s'il était dans un état second, dénué d'émotions, il ne pouvait effacer le souvenir de la mort de leur mère, chose qui coûterait la vie à Mikhail un jour ou l'autre... Ce qui était certain dans la tête d'Adrian, c'était qu'il ne mourrait pas de vieillesse le mafieux, et qu'il y serait pour quelque chose.

"Si tu pouvais lui envoyer une gellule de cyanure en forme de bonbon de ma part ça serait encore mieux."

Ouais, il était un peu amère, mais il s'en foutait un peu d'autant qu'il doutait que Skyler prenne la demande très au sérieux. C'était trop vide et monotone pour que ça se sente implicitement. Il croisa les bras et posa la tête en arrière contre le dossier du sofa. Après un instant il rouvrit les yeux.

"On a pas un truc sucré d'ailleurs? Parler de bonbons m'a donné faim."

Adrian, maître des transitions orales sans logique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4198-adrian-case-fini#69907
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Adrian Case   Lun 16 Jan - 12:49

"Oh allez, dis pas que ça te plaît pas."

Un sourire douloureux déforma les traits de Skyler qui tenta au possible de ne rien montrer de son trouble. C'était le moment où il aurait dû faire une blague du genre "Non vraiment, j'apprécie ta bonne volonté, mais c'est pas l'endroit au niveau duquel je préfère qu'on m'enfonce des trucs". Cette fois néanmoins, rien ne voulut sortir pour des raisons évidentes. Il était rare qu'il expérimente cette étrange impression d'avoir la gorge bloquée malgré les mots sur le bord de sa langue, prêts à le faire imploser tant ils étaient proches de la sortie, et pourtant incapables de l'atteindre. Il espérait qu'Adrian n'aurait rien remarqué mais ne se faisait pas non plus trop d'illusions. Son frangin paraissait complètement déconnecté de la réalité, mais pour qu'il ne remarque pas des signaux de cette ampleur il aurait fallu qu'il soit en état de mort cérébrale. Quand Skyler restait muet, c'était généralement qu'il y avait quelque chose qui clochait. D'autant qu'il était persuadé que son rictus de malice n'avait pas été aussi réussi qu'il l'aurait fallu, ses habituelles capacités d'acteur rongées par l'acide qui pulsait dans ses veines, et à l'intérieur de chaque organe.

Ignorant cet instant problématique supplémentaire, Skyler fit en sorte de suivre le mouvement, lequel consistait à prendre une photo souvenir. Bonne initiative, qu'il n'aurait pas pu plus approuver. Adrian manqua de se retrouver avec la paroi nasale percée par un doigt farceur et ne dut son salut qu'à l'idée qui traversa l'esprit de son frère : troller Mikhail, c'était quelque chose de bien plus tentant que de troller son jumeau. D'une part parce que des occasions d'emmerder Adrian, il en avait à la pelle. D'autre part parce que dans le fond, emmerder son oncle tout en l'obligeant à garder son calme et à rester diplomate faisait partie de ses jeux préférés.

Le wiccan remarqua immédiatement la tension qui naquit chez son interlocuteur lorsqu'il cita Mikhail. Pour sûr, Adrian avait une énorme dent contre le vieux mafieux. Ça aurait aussi dû être le cas de Skyler si ils avaient été câblés normalement. Néanmoins, il n'avait pas vu leur mère mourir devant ses yeux même si Husafell lui avait laissé des cicatrices importantes. Mikhail n'était pas responsable du caractère abject des Sleeman. Il n'avait pas souffert longtemps de sa séparation avec sa famille. Cette vie de fugitif qu'il avait menée jusqu'à peu avait été mouvementée mais il ne s'était jamais considéré malchanceux. A vrai dire, c'était plutôt le contraire. A quelques tâches près, il s'en sortait bien. Et les tâches en question, il ne les devait pas forcément à Mikhail. Elles tenaient plus à qui il était, et à ce que la société réservait aux personnes comme lui.

Au final, il avait développé une certaine forme d'indifférence à l'égard de leur oncle, quand bien même il était conscient qu'il avait plus d'une fois brisé leur existence. Ou du moins la stabilité de cette dernière. Il savait que c'était quelque chose que peu de gens comprenaient. Même Benedikt avait eu de grandes difficultés à envisager le calme avec lequel Skyler réussissait à prendre la chose. Ce n'était pas exactement qu'il n'avait pas de rancune... Il éprouvait une forme étrange d'inimitié à l'égard du vieux mafieux. C'était quelque chose de froid, de coupant, et de séparé du peu de véritables émotions dont il était capable. Quelque chose qui agissait comme un mécanisme qu'il pouvait choisir ou non d'activer lorsqu'il avait envie et qui le rendait encore plus machiavélique qu'il savait l'être au naturel. Quelque chose qui ne prenait jamais le dessus sur son sang froid. Il s'était vengé en rendant l'homme aussi inoffensif qu'un chaton. En le forçant à accepter un deal trop généreux pour qu'il puisse se permettre de l'envoyer bouler. Ce faisant, il s'était libéré du joug du parrain collant, avait libéré Adrian aussi, et au passage, ridiculisé le vieil homme en retirant tout forme de sens aux dizaines d'années de recherches intensives qu'il avait mené dans l'espoir de mettre la main sur les jumeaux.

Mais Skyler était capable de traiter avec lui comme si il s'agissait s'un vieux pote. Il allait le voir couramment au sujet d'une affaire ou d'une autre. Il entretenait des rapports cordiaux avec plusieurs de ses hommes. Certains d'entre eux avaient peut-être fait partis de l'expédition islandaise, il n'en savait rien. Il ne s'était jamais renseigné parce que dans le fond, il s'en foutait. Pragmatique et opportuniste, il tirait de cette situation le plus qu'il pouvait, parce que c'était la chose la plus intelligente à faire, et parce qu'il considérait qu'Adrian et lui l'avaient mérité. Un éclat de vide passa dans ses yeux. Un vague sourire accrocha ses lèvres sans jamais monter jusqu'à son regard. Adrian et lui ne s'étaient jamais vraiment pris la tête à ce sujet. Ils avaient failli, à leurs retrouvailles, mais le feu n'avait pas pris. Skyler se demandait si cela arriverait un jour. Le rapport qu'ils entretenaient avec cette partie de leur passé formait probablement l'une de leurs plus grandes différences.

Il soupira et cala sa nuque sur l'épaule de son frère, parce qu'il avait l'impression d'être dégonflé comme un vieux pneu et qu'il n'avait pas la force de tenir assis tout seul. Du moins, il n'avait pas la motivation nécessaire pour le faire en dépit de ses muscles qui hurlaient d'agonie. Il venait de recevoir le message avec la photo, qu'il entreprit d'abord d'envoyer sur le cloud où il gardait tous ses clichés d'exception. Ensuite, il ouvrit un nouveau message et hésita. Devait-il rédiger un texte plein d'ironie sucrée ou bien juste envoyer la photo seule ? Il commença par joindre la pièce en même temps qu'il répondait à son frère et à ses envies de meurtre compréhensibles, mais inadaptées.

"Adrian, Adrian... Quel serait l'intérêt ? Tu sais quel âge a ce vieux schnock ? Une fois qu'il sera mort - et croit moi ça arrivera bien assez tôt - ça sera trop tard pour le faire tourner en bourrique. Regarde plus loin que le bout de ton nez... La torture à petit feu, c'est ce qui fonctionne le mieux sur le vioc. Tu sais combien il a dû ravaler sa fierté pour traiter avec moi plutôt que de m'enlever quand je me suis pointé chez lui en grande pompe ? Il fait semblant d'en être satisfait mais croit moi, dans le fond il est probablement en train de se faire un ulcère, ou deux. La preuve avec ce qu'il a essayé de faire en t'envoyant vers moi. Et puis cette coopération entre le Talion et la mafia rouge est particulièrement fructueuse. Crois moi, il paie son dû."

Il devenait distant, distrait, à mesure qu'il réfléchissait. Il envoya finalement l'image sans message, se disant que l'idée véhiculée n'en ressortirait que plus corrosive. Si Mikhail répondait, il serait toujours temps d'ajouter une touche moqueuse acidulée à cette première provocation. Un sourire démoniaque monta lentement sur les lèvres de l'ex-magouilleur.

"C'est envoyé... Je me demande. Tu crois qu'il va nous snober, ou bien qu'il va répondre quelque chose juste pour essayer de faire croire qu'il s'en fout ? Ce qui sera évidemment faux. Je le connais."

Indépendamment de ces histoires, Adrian paraissait avoir un petit creux, ou plus précisément une envie de sucré. Comme c'était original et inattendu de sa part. Sauf que Skyler avait la flemme. Il ne voulait pas se lever, et il ne voulait pas qu'Adrian se lève non plus vu qu'il était à l'heure actuelle en train de lui servir de dossier. Et puis sincèrement, il n'avait pas l'énergie nécessaire pour faire l'inventaire mental de leurs victuailles. Il poussa un nouveau, long soupir.

"Y a du sucre dans la bière. Fais avec."

Il se contorsionna tout de même pour attraper une nouvelle bouteille et l'envoyer à son frère. Il récupéra la sienne qui n'était pas finie et qu'il avait coincée prudemment là où elle ne se renverserait pas. Il porta le liquide à ses lèvres et l'avala à grosses goulées, jusqu'à terminer la bouteille. Et il en prit une nouvelle, avant de retourner s'étaler lourdement.

Skyler n'était pas prompt aux culs secs, et encore moins à consommer de l'alcool en grande quantité, à la chaîne. Qu'il se laisse aller à ce genre de comportements était un indicateur clair concernant son état. Il donnait l'impression d'aller mieux que tout à l'heure, mais en réalité, ça n'était toujours pas brillant. Juste moins bruyant, tremblant, et crisant.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
Adrian Case
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Infirmier
Age apparent: La trentaine
Dangerosité:
23/30  (23/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Adrian Case   Mar 16 Mai - 0:10

Adrian nota le manque de réponse à ses mots. Skyler était toujours du genre répondant, n'ayant pas la langue dans sa poche... Mais dans les circonstances il comprenait. Ca ne rendait pas la chose moins étrange malgré tout. Il ne savait pas trop quoi faire de ça, il n'y avait rien qu'il pouvait dire qui allègerait la dysphorie ou calmerait cette sensation de vouloir s'arracher la peau. Skyler avait craqué, et pas à moitié dans cette soirée étrange qu'ils étaient en train de partager. Ils étaient jumeaux, mais étaient des Case, et ça, ça voulait tout dire. Il était lui-même passé par des moments plus que délicats, entre sa dysphorie, ses crises qui l'avaient fait prendre des séjours à l'hôpital psychiatrique dans des conditions moins qu'idéales... Il y avait tant de choses qu'il aurait souhaité retirer de sa mémoire, mais ces souvenirs étaient ce qui faisaient de lui qui il était aujourd'hui; sans, il ne serait pas ainsi, et il doutait qu'il serait mieux comme ça.

La remontée de Mikhail dans le sujet rendit Adrian amer, et il y avait de quoi. Skyler et lui avaient cette différence marquée quant à leur rapport à leur oncle. Le jumeau à la hyène négociait avec lui avec les affaires du Talion et de la Mafia Rouge, enfin de ce qu'il en savait ils étaient en contact... Puis pour souligner ce fait il avait même son numéro alors bon...

Cela ne facilita pas la rancoeur qu'il avait contre lui. Certes il manquait une case aux jumeaux, chose qui faisait que l'empathie était quelque chose de difficile, voire inexistant, et que les choses associées avaient aussi des difficultés d'apparition... Mais ce qu'il s'était passé en Islande, Adrian ne pourrait jamais le pardonner. Mikhail avait insisté, cherché, recherché... Des années à vouloir chopper les jeune wiccans. Même après l'incident de Husafell il avait continué ses recherches, en essayant d'échanger des informations avec Öde à son sujet. Il fallait le dire, ils avaient la tenacité en commun.

Il écouta néanmoins la réponse de Skyler après ses mots sur l'envoie d'une gellule de cyanure à leur oncle. Bien sûr que quelque part il avait raison, que d'avoir enfin les jumeaux à portée de main mais de ne pas pouvoir les toucher après tout ce temps devait être fortement désagréable, mais Adrian voulait plus, voulait le voir souffrir... La torture à petit feu, s'il n'était pas là pour la voir, n'avait que peu d'intérêt pour lui.

Il laissa donc Skyler envoyer la photo après lui avoir tranféré le selfie "sexy" des doigtés de narines. Il ne savait pas s'il lui avait rajouté un message ou non, cela lui importait peu dans l'état actuel des choses. Il se sentait détaché, et c'était peut-être mieux comme ça. C'était un sujet délicat dans le fond, qui les séparait d'une manière que peu de sujets étaient capables de faire. Trouver un compromis pour ne pas haïr Mikhail lui était impossible, et la relation entretenue par Skyler pouvait être sujet de disputes... Chose qui avait failli arriver lorsqu'ils s'étaient retrouvés pour la première fois dans la pharmacie après tant d'années.

Il posa sa tête sur le dossier du canapé avec un long soupir, puis sentit la tête de Skyler passer sur son épaule. Il ne bougea pas alors que son jumeau s'installa plus ou moins confortablement sur lui. Les mots de Skyler le rendèrent alors tout aussi indifférent. Qu'il réponde ou non, ça ne changeait rien. Il aurait certainement les boules en voyant la photo, mais c'était loin d'être la souffrance qu'il méritait.

"S'il on pouvait avoir une image de sa gueule en voyant ça, ça serait plus drôle."

Enfin, "drôle", quand on s'appelait Adrian Case, c'était pas tout à fait ça. C'était plus une expression que la réalité, notamment sur le moment où il était totalement déphasé et hors de toutes émotions. Lorsqu'il se plaint d'avoir envie de sucrer, Skyler lui répondit presque du tac au tac, chose qui ne le surprit pas; la réponse non plus d'ailleurs. Lui aussi avait la flemme de bouger pour aller fouiller les placards... Donc en lieu de ça il attrapa la bouteille que lui lança Skyler. Maintenant la même position, redressant uniquement la tête, il décapsula la chose en fit globalement comme son frère et la descendit à vive allure, même s'il était un peu plus lent pour la boire que lui.

Une fois la bouteille vidée, il la posa de côté sans trop bouger et replaça sa tête contre le canapé. Il regarda le plafond avec un nouveau soupir, puis croisa les bras et ferma les yeux.

"j'ai un coup de barre." Soupira-t-il. "Réveille-moi quand on nous enverra un message pour dire que Mikhail est décédé d'une crise cardiaque à la vue de la photo."

Et c'était vrai, il avait un coup de barre, mais il doutait que la seconde partie n'arrive vraiment de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4198-adrian-case-fini#69907
Skyler Skinner
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Pharmacien - Ambassadeur du Talion et Dealeur de sort de la W
Age apparent: 31 ans
Dangerosité:
26/30  (26/30)

MessageSujet: Re: Réunion : Adrian Case   Ven 19 Mai - 16:41

Skyler étira une vague moue intéressée. On sentait qu'il était trop crevé, ou bien qu'il avait trop la flemme pour aller jusqu'au bout de son expression faciale, mais ce que venait de dire Adrian était plus pertinent que son frère ne s'en était peut-être rendu compte.

"Oh pas con. Je suis pas expert en magie électronique, mais ça doit pas être sorcier comme sortilège... façon de parler."

Malheureusement, c'était trop tard pour cette fois. Le message était déjà envoyé. Quoique... extirper une image du passé en explicitant l'instant, l'endroit et la scène qui les intéressait ne lui paraissait pas entièrement impossible non plus. Il ferait peut-être ça pour s'amuser, un de ces quatre... Comme il avait pris des vacances plus ou moins forcées, la création de ce sortilège pourrait éventuellement lui permettre de s'occuper l'esprit durant les jours à venir. C'était mieux que de déprimer dans le vide musical de sa chambre.

Bon, certes. Avec la décision qu'il avait prise d’entamer dès que possible une seconde transition, il allait quoiqu'il en soit avoir très peu de temps pour lui. La création du schéma de magie minérale qui lui permettrait de revenir en arrière et de retrouver son apparence actuelle en cas de fluidité de genre tournant à 180° allait être très prenante, surtout qu'il devinait d'avance son impatience, qui le pousserait à se tuer au travail histoire de terminer plus vite et de pouvoir promptement changer de traitement.

L'un n'empêchait pas l'autre : il pouvait tout à fait prendre des pauses sur la gravure du bain. S'aérer l'esprit en s'adonnant à la magie rituelle, histoire de changer un peu d'atmosphère. Comment ça, ça n'avait pas l'air super relaxant pour un moment de repos?

Adrian se plaignit qu'il voulait manger du sucré. Son frère n'ayant aucune envie de se lever pour aller lui chercher un truc, ni qu'il se lève et le prive d'oreiller, il lui imposa plutôt de se contenter de la bière. Ça n'eut pas l'air de contrarier le concerné plus que cela, ce qui était tant mieux. Skyler se tortilla donc jusqu'au pack afin de sortir deux nouvelles bouteilles. L'une qu'il fila à Adrian, et l'autre qu'il ouvrit pour lui après avoir fait un cul sec avec ce qu'il restait de sa boisson précédente.

Il commençait à sentir l'alcool lui monter à la tête. Il perdait vaguement l'équilibre. Il se sentait moins nerveux et par conséquent, il sentait moins la couche de souffrance psychologique sur laquelle il continuait de surfer depuis tout à l'heure, même si il avait cessé de le montrer.

Cette anesthésie partielle ne pouvait rien contre son épuisement, cela dit. Au contraire, elle ne faisait qu'y ajouter. Un nouveau silence s'étira donc, durant lequel les deux Case s'enfilèrent chacun vingt-cinq nouveaux centilitres du fameux breuvage alcoolisé. Au départ, Skyler n'avait pas prévu de faire un cul sec sur ce demi là. Cela dit voir Adrian se l'enfiler à toute vitesse à côté de lui l'incita à faire pareil. Quand il posa le cadavre de verre sur le sol, il commençait à sentir ses gestes devenir moins précis. Une sensation cotonneuse agréable coulait dans ses veines réchauffées.

Adrian avait envie de dormir. Il n'était pas le seul. Surtout que si Skyler devait rester seul avec sa conscience pendant que l'autre quiche faisait la sieste, il risquait de se remettre à broyer du noir, et par incident de recommencer à criser. Le sommeil, plus proche qu'il ne l'avait été depuis le début de cette journée pourrie, lui tendait les bras comme une éventualité salvatrice. Tant qu'il ne faisait pas de cauchemars, ça serait forcément mieux que de rester conscient dans sa peau et dans ses actuelles dispositions mentales.

"Hmmm... Je vais probablement faire ça ouais. J'vois pas le problème..."

Le filet d'ironie dans sa voie était très faible, à l'image de l'énergie qu'il lui restait, et de l'engourdissement dans lequel il était en train de sombrer. Adrian s'immobilisa. Skyler, à son tour, ferma doucement les yeux. L'alcool ingurgité trop rapidement montait d'un coup. Il lui donnait l'impression de tomber en arrière de sa propre tête. Il s'assoupit donc très rapidement.

Au réveil ils allaient probablement être complètement cassés, d'avoir dormi dans des positions pareilles. On pouvait être sûr que Skyler allait être aussi frais et dispo qu'un zombi cadavre raté faute à la déshydratation, mais tant pis. Rien à battre.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4113-skyler-skinner
 

Réunion : Adrian Case

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE III : Les vieux quartiers ¤ :: ║Le vieux carré Français║ :: Les Maisons du vieux carré-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit