AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Samuel B. Ledu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel B. Ledu
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Assistant de direction
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Samuel B. Ledu   Lun 4 Avr - 4:09

État Civil

Nom : Ledu
Prénom : Samuel Benjamin Thomas
Surnoms : Sam, Red, Toho
Race : Wiccan
Âge : 36 ans
Âge apparent : 28 ans
Date de Naissance : 3 février 2017, 1h40
Situation de Famille : célibataire
Profession / Activité :

  • Esclave Assistant du directeur de la communication d'une multinationale acronymique douteuse de Louisiane, la FROUTCH (First Resort & Outlanding on Unexpected Territories Companies Holding)
  • Mage de la Trinité de Nouvelle-Orléans


Morphologie

Taille : 1m82
Poids : 79 kg
Corpulence : Ossature massive, muscles généreux
Couleur de cheveux : Noire avec mèches en dégradé rouge à blond californien
Couleur des yeux : bleus
Allure générale : Grand gaillard souriant, regard pétillant, démarche assurée, quelques cicatrices, tatouages remplissant entièrement son bras droit et quelques autres parties de son corps, cigarette à la bouche ou sur l'oreille, l'archétype même du bad boy qui fait frémir les adolescentes en mal de sensation
Allure vestimentaire :

  • au travail : costume classique uni, cravate, veston, pli du pantalon, chaussures de ville vernies, cheveux attachés en arrière, un minimum de "quincaillerie" : piercings, bagues, colliers. Chic et urbain à la fois.
  • en repos : jeans, tee shirt lâche à motifs ésotériques ou animaliers, chaussures de skateboard, un maximum de "quincaillerie" : piercings, bagues, colliers, ceintures inutiles, vieille veste en cuir obligatoire pour affronter la ville


Particularités éventuelles :

  • Cicatrices : un peu partout, des vestiges ou des fraîches, compter serait du temps perdu...
  • tatouages : - Bras droit entièrement recouvert de tatouages divers, du cochon volant au cerf, en passant par Roger Rabbit, un macareux moine hilare, un shamrock ou encore une carotte masquée vêtue d'une cape, semblant voler au dessus d'une ville de nuit.
    - Dos recueillant un tatouage unique mais grand, représentant un dragon rouge à violet qui se mord la queue dans une sorte de danse cyclique infinie.
    - Mollet gauche affichant un tribal tahitien de tortue
    - Creux du poignet gauche renfermant les sinogrammes mandarins "Sur place ou à emporter"
    - Creux de l'aine gauche affichant des étoiles, certaines seulement  entourées, d'autres pleines, à l'encre noire de Chine


Caractéristiques magiques

Potentiel de base : bon
Influence familiale : famille prestigieuse
Entraînement: confirmé
Foi : forte
Auras : corps éthérique orange, corps astral violet
Prédilections : rituels, runes, mantras, rêves

Psychologie

Défauts : Sam est un grand adulescent qui rêve du prince charmant, de licornes et de fées. Et être wiccan n'arrange pas du tout cela. Dôté d'un caractère impétueux, il se trouve être facilement très casse-cou mais surtout réagit très mal face aux confrontations. Avec l'âge et la méditation, Sam a appris à réguler ses accès de fougue mais sa vie intérieure est souvent tourmentée. Non pas qu'il puisse devenir colérique mais plus désarmé et coi face à des situations où ses sentiments sont forts, surtout en amour, preuve en est avec son patron. Si son amitié avec quelqu'un est éprouvée, il a tendance à devenir froid et distant assez rapidement et il ne fera sans doute pas le premier pas pour remédier à la situation.
Qualités : Heureusement, il a aussi les qualités de ses défauts ! Sa fougue naturelle fait de lui aussi un bon-vivant dans la vie de tous les jours, aventurier et protecteur. Défendre la veuve et l'orphelin est un crédo qui, dans sa tête, côtoit l'apocryphe du premier tome de Spiderman "un grand pouvoir implique de grandes responsabilités". De nature assez joviale, on retient surtout de Sam son sourire quasi-éternel qui parfait sa "gentille petite tête de chaton innocent" comme aime lui rappeler sans cesse son patron...
Croyances & Religion : wiccane orientée norroise à connotations aborigènes soumise à des relans celtiques
Goûts : - Avec un bon coup de fourchette, aucun plat ne lui résiste ni aucune culture culinaire et encore moins les mets les plus étranges, de la salade caprese aux brochettes de criquets farcis d'oeufs de fourmis, tout s'engloutit avec appétit.
- Côté musique, l'éventail de sa discothèque est assez variée et mondiale. Chants africains, rock indépendant, trash-pop, nuSoul, vieux garage, longe, musique de chambre, tout est bon du moment que l'art est présent.
- Toujours avec du pop-corn ou des trucs à grignoter, un coca, une paille, son slip fétiche et des chaussons, Sam aime regarder des films comme tout le monde. Dernières productions hollywoodiennes, films plus intimistes, l'important est de regarder la qualité des acteurs, l'emprise de la caméra et l'intention du film. Cependant, il apprécie tout particulièrement les films d'animation, les séries américaines décalées et les histoires médiévales...
- Son coeur ne bat la chamade que pour les jolis minois de même sexe, au grand damne de sa mère qui voulait des petits enfants et au grand plaisir de son père qui de toute façon s'extasie sur tout ce que peut faire son fils.

Talents, savoirs notables : - Son travail l'a emmené à maîtriser l'art de répondre au téléphone, de manier les agendas et les médias et ce, toujours avec le sourire. Sa faculté à choisir les meilleurs cafés et les meilleures tables font de lui un assistant redoutable et apprécié.
- Naturellement doué pour la communication, Sam maîtrise parfaitement le français, sa langue maternelle, l'anglais, sa langue d'adoption, ainsi que le chinois, en plus faible mesure. Il a aussi quelques notions scolaires de grec ancien, de latin, d'égyptien antique et d'italien renforcées par sa passion des langues mortes et des pizzas. Depuis deux ans, il prend des cours du soirs pour apprendre le portugais, imposés par son entreprise mais sa maîtrise de cette langue est très très ténue et se limite à savoir prononcer les animaux, les instruments courants de la vie quotidienne et demander où sont les toilettes ou commander une caïpirinha et des cacahuètes sans passer pour un idiot.
- Pour se défouler, Sam pratique l'escalade, je jogging, le kung fu et l'art de rouler avec un skateboard n'a plus de secret pour lui.
- Issu d'une famille bretonne et wiccane de surcroît, son apprentissage ésotérique est essentiellement orienté sur les rituels, la maîtrise des glyphes et des mantras, non pas par excès de vouloir être protégé, mais réellement pour en connaître les moindres détails et en maîtriser tous les recoins. Armé de ses connaissances ésotériques poussées, Sam étudie aussi la méditation et la magie des Rêves, bien que cela reste purement théorique et qu'il n'ait jamais réellement glissé vers ce que les aborigènes nomment "le temps du rêve".
(+) Espoirs, buts, rêves : Obtenir une promotion, trouver l'homme idéal et fonder une famille, percer les mystères des Rêves, ne pas foirer la première crêpe, trouver l'ingrédient secret de la confiture de fraises de sa grand-mère, ...
(-) Angoisses, regrets, phobies : - les médecins et les serpents. La simple vue d'un caducée le met mal à l'aise...
- le décès de son frère aîné mort dans des circonstances mystérieuses et étranges...
- le décès de son premier familier, un chatte maine coon du nom de Dahoud qui est morte de vieillesse...
- son "patron" qui est une source intarissable de mauvais commentaires, de jeux de mots affligeants et de dénigrement du personnel...
Votre sentiment vis à vis des Normes et des Outres ?
Mamie : "Avec ou sans sucre, la vie est comme le café, stimulante mais âpre et amère. La vie fait comme elle peut pour s'épanouir dans bien des formes et des niveaux de conscience qui nous échappent totalement. Normes, outres, même combat, le même désir de vivre des expériences nous animent..."
Sam : "Je préfère quand même avec du sucre !"

Êtes-vous satisfait de votre existence ?   Sam est un homme de nature joviale et même dans les moments durs, il reste content d'être en vie et de profiter de la Terre en bon citadin.
Possibles évolutions ou objectifs futurs : - résoudre le mystère des rêves, y accéder ;
- étudier Ys, localiser la cité légendaire et en apprendre plus sur sa reine, Dahoud ;
- suivre le vent et écouter la magie...

Particularités éventuelles : /

Relations Sociales


  • Youn, jeune panthère noire de deux ans et familier de Sam. à 80% responsable de ses cicatrices et du mobilier déchiqueté, Youn est particulièrement joueuse et considère Sam comme son père qui l'a apprivoisé à grands renforts de biberons, de jeux, de câlins et surtout de rituels d'affection, d'apaisement et d'un collier en cuir truffé de runes. Malgré tout ceci, Youn est restée assez sauvage et devant les étrangers, c'est quitte ou double. Encore jeune, le chemin est long avant d'en faire un compagnon de magie assagi...
  • Luke West, directeur de la communication chez FROUTCH, est le supérieur direct de Sam. Intransigeant, vantard, capricieux, cyclothymique, travailler pour lui révèle du parcours d'obstacles infinis et ne pas l'égorger revient du miracle. Curieusement, et malgré un caractère de chien, Luke et Sam entretiennent des relations plus intimes et ont tendance à régler leurs comptes et leurs différents sur le bureau, dans l'ascenseur, et plus récemment, sur la photocopieuse de l'étage. En toute discrétion. Enfin la plupart du temps...
  • Yvonne Marie Ledu, grand-mère et mentor ésotérique de Sam. L'alchimie et les rituels n'ont pas de secrets pour elle, ou alors très peu. Elle est souvent dans la lune, tient des propos douteux ou souvent incompréhensibles à première vue. Passée maître dans l'art de faire des confitures et d’accommoder les restes, cette nonagénaire qui paraît faire 55 ans accumule les jeunes éphèbes comme passe-temps favori.
  • Joe, du service comptable, est ce qui se rapproche le plus d'une confidente pour Sam. Les deux complices se retrouvent souvent devant la machine à café ou un burrito pour partager leurs expériences et leur vie. Wiccane, elle aussi, c'est grâce à elle que Sam est devenu l'un des mage de la trinité.


Antécédents :


Quelque chose à dire sur votre Famille ?
La famille Ledu réside en Bretagne, France, dans un petit manoir accroché sur les falaises de la Manche. Tous wiccans à l'exception d'une tante, la famille Ledu est assez connue dans la monde de la magie, particulièrement en France. Parmi les premiers à faire leur "coming out" sur le sol tricolore, la famille Ledu vit très bien ce changement. Actuellement, au manoir, vivent Yvonne Marie, la matriarche, Erwan, le père de Sam, Hortense, sa femme et Lila, la petite dernière...

Événements de votre passé qu'il convient de connaître :
Journal d'Yvonne Marie, février 2017
Benjamin s'en est allé ce matin, j'ai pu l'embrasser une dernière fois avant qu'il ne rende son dernier souffle. La maladie a été plus forte que nos remèdes. Ainsi soit-il, nous avons vécu tous les deux de merveilleux moments que je chérirai à jamais. Adieu mon Benjamin et bienvenue à toi, petit Samuel. [...] Je crois qu'il m'aime déjà, il me fait de grands sourires chaque fois qu'il m'entend et a déjà vomi une dizaine de fois sur le cardigan de sa mère. Oui, nous devrions très bien nous entendre, lui et moi... [...] Depuis la divulgation des Outres, je me demande souvent quel monde s'offrira à Samuel. Il va être le premier de la famille à ne pas avoir à cacher ses talents. [...] Pour une fois, Hortense n'a rien dit, elle doit surement ruminer dans son coin, mais il en est ainsi, mon petit Samuel préfère la peluche que je lui ai offerte au détriment de ce vulgaire ourson que sa mère avait acheté pour lui. C'est un peu comme son premier familier après tout. Nous l'avons baptisé Toho et c'est un petit macareux moine que j'ai dégoté lors d'une randonnée. Benjamin, si tu le voyais, ton petit fils, il te ressemble tant...
Journal d'Hortense, mai 2024
Cette vieille bique aura raison de moi. Non contente de nous imposer son nouveau "jardinier", elle s'est mise en tête de conseiller à Sam de révéler à ses camarades ses racines wiccanes. Résultat des courses, il s'est battu avec le petit Legoff pendant la récréation, nous avons dû présenter nos excuses aux parents et à la directrice. Erwan, lui, était presque fier de son fils et si je n'étais pas intervenu, Sam et ce petit monstre n'auraient pas été les seuls à se battre. [...] Quant à Sébastien, je ne sais pas ce qui ne tourne pas rond chez lui, mais tout cela m'inquiète de plus en plus...
Journal d'Erwan, mai 2024
Un crochet du droit. Encore jeune, Sam a tout juste 7 ans, et il lui a mis un crochet du croit. Ca lui apprendra à ce petit Jonathan à traiter ma femme de vieille sorcière au nez crochu. Hortense a raison, les Legoff sont des vieux bigots, on ne peut rien pour eux mais je ne peux m'empêcher de penser que j'aurais dû aussi lui en mettre une au père Legoff. Histoire de le calmer... [...] Sébastien m'inquiète ces derniers temps. L'adolescence est comme un océan, calme ou à grands remous, selon la lune et les saisons, mais je me demande quand même si je ne ferais pas mieux d'avoir une conversation avec lui...
Journal d'Yvonne Marie, mars 2025
Mon Benjamin, prends soin de Sébastien s'il te plait. [...] L'enterrement s'est passé étrangement, à la fois, c'était interminable, à la fois, j'ai l'impression que tout est allé à la vitesse de l'éclair. Depuis la mort de son frère, le petit Samuel n'a pas dit un mot. Une fois n'est pas coutume, je me suis surprise à prendre Hortense dans mes bras. La pauvre était livide, elle faisait peine à voir. Difficile de comprendre à quel point le deuil puisse rapprocher ainsi les gens. Sébastien... Erwan a passé la journée à couper du bois, Hortense reste immobile devant la cheminée, le regard perdu dans les flammes, elle n'a même pas relevé la tête lorsque j'ai décidé de revenir au manoir quelques temps pour les aider à surmonter tout çà. Qu'il en soit ainsi...
Journal de Sam, février 2029
Mamie m'a offert ce journal, elle a insisté pour que j'écris j'écrive mes pensées. Maman a fait un gâteau et a voulu que j'invite mes copains pour fêter mes 12 ans mais je n'ai pas de copains. Personne ne veut me parler au collège. On dirait qu'ils ont tous peur de moi. Papa me dit que ca ira mieux bientôt, que tout n'est que cycle et que cela va s'arranger si je prie fort le grand Cerf et que je fais des offrandres à la déesse-mère. Du coup, j'ai laissé une part de gâteau sur l'autel, on verra bien...
Journal de Sam, mars 2029
Ce matin, en ouvrant les volets, j'ai remarqué un cerf dans le jardin. Il a fui aussitôt. J'ai demandé à Mamie si elle l'avait vu, elle a juste souri. Je me demande si c'est une genre de réponse subtile de la part de nos gardiens.
Journal de Sam, avril 2029
Mon professeur principal m'a demandé de m'occuper du nouveau, Lucas. Il a l'air perdu mais il est très sympa et il n'a pas peur de moi. Papa avait raison, prier a tout arrangé. [...] Je me demande souvent ce que fait Sébastien et s'il est quelque part, ailleurs, en train de taquiner le Cerf ou de jeter des boulettes de papier sur la déesse-mère. [...] Hier, j'ai participé pour la première fois au conseil de famille, c'était super chiant. Sauf au moment où il a été question de mon éducation. Mamie a insisté et voilà, à présent, elle devient mon mentor. Le soir, après les devoirs et certains week-ends, nous ne serons que tous les deux et elle m'apprendra la magie. J'ai trop trop trop hâte. Si je pouvais balancer des boules de feu sur Jonathan, ca m'arrangerait particulièrement...
Journal de Sam, novembre 2033
On s'est embrassé. Comme çà. On était tranquille, on se marrait bien en matant une série idiote et tout à coup, on s'est embrassé. Longuement. Je n'ai pas tout compris, mais wahouuu...
Journal d'Hortense, février 2034
Depuis que Lucas est reparti en Espagne, Sam a l'air déprimé, il passe son temps à regarder par la fenêtre, cela m'inquiète, bien entendu, mais pas autant que Sébastien. J'aimerais qu'il redevienne aussi joyeux qu'avant mon petit loupiot, nous n'allons profiter de lui qu'encore quelque mois, ensuite, il partira aux Etats Unis finir ses études... Sa grand-mère avait émis l'idée du Bengladesh mais heureusement, Sam a décidé de partir à l'université de la Nouvelle Orléans pour parfaire ses études en langues. Je ne sais pas où cela le mènera mais j'ai confiance. Aussi pénible soit-il à l'écrire, et encore plus à le concevoir, Yvonne Marie l'a très bien instruit. Sam est précautionneux, curieux et très dévoué à la Wicca. J'espère simplement qu'il ne lui arrivera pas de grands malheurs à la Nouvelle Orléans... Croisons les doigts !
Carte postale de Sam, mai 2037
Chers parents, mamie et moi sommes bien arrivés à Hong Kong ! C'est ma-gi-que ! Vraiment ! L'ambiance est super, la bouffe est trop bonne, on passe vraiment de super moments tous les deux et il me tarde de revenir en France pour passer les vacances avec vous. Bien à vous !
Sam.
PS : Mamie vous passe le bonjour et tient à rappeler à Maman de ne pas oublier d'arroser les plantes...

Lettre d'Yvonne Marie à Hortense, juin 2037
Hortense,
Je ne suis pas très contente. Il est clair que nous aimons tous Sam et que nous voulons tous son bien. Mais laisse moi gâter mon petit fils comme je l'entends. Nous sommes des adultes, tu sais, et nous avons tous les deux décidés de faire escale en Australie avant de rentrer en France. Je sais que tu parlais de son retour avec impatience, mais ne t'inquiète pas, je te rendrai ton fils encore plus souriant que d'habitude. Ci-joint une photo de nous deux devant l'Ayer's Rock. Regarde son sourire, tu comprendras qu'il fallait qu'on aille ici...
Yvonne Marie.
PS : Embrasse mon fils, s'il te plait, et pitié, évite de me faire la morale, je suis trop vieille pour çà...

Lettre d'Hortense à Yvonne Marie, juillet 2037
Yvonne,
Le mois dernier, tu n'étais pas contente et tu avais raison, je dois lâcher un peu de leste avec Sam, mais là c'est trop. Je crois que tu te fous de moi et ne me dis pas le contraire. Que vous partiez tous les deux faire vos escapades outre-pacifique s'entend, nous n'avons qu'une vie, mais là ça commence à bien faire. Rends moi mon fils, par pitié. Et n'invoque pas les charmes paradisiaques de la Nouvelle-Calédonie. Ci-joint une photo de la serre. Regarde l'état de tes plantes, tu comprendras que oui, ce n'est pas un chantage mais un ultimatum. Rentrez ou tes plantes dessécheront.
Hortense.
PS : Embrasse aussi mon fils, j'ai vraiment hâte de le retrouver....

Journal de Sam, décembre 2039
Cette dernière année est littéralement crevante. Et je ne sais pas quoi faire après... Papa et maman sont arrivés tôt ce matin pour me faire la surprise, cela va me changer les idées. Nous allons passer noël tous les trois, dans mon petit appartement, cela me fait un bien fou de les voir. Courage mec, c'est bientôt la fin...
Journal d'Yvonne Marie, février 2041
Hortense est aux anges. Sam est revenu vivre au manoir. Il a réussi ses études, il est content mais le plus important dans sa vie de sorcier commence à peine. Nous travaillons sans cesse lui et moi. Je compte bien tout lui apprendre, avec patience et en ne renouvelant pas les erreurs que j'ai pu commettre avec Sébastien. Mais j'ai bon espoir, Sam est très différent de son grand frère. Nous en parlons de temps en temps, il le voit comme un dieu immuable. Il était si jeune lorsqu'il est mort. [...] Benjamin, tu dois être très fier de nous voir ainsi, Sam te ressemble de plus en plus, des fois, je me trompe et je l'appelle Ben, je pense à toi souvent, tu sais... [...] Ce soir, nous allons lier Sam à Dahoud, la dernière née de Katell. C'est une grosse boule de poil  grise, je sens qu'ils s'entendent très bien tous les deux, le lien devrait être très fort entre eux...
Journal de Sam, juillet 2041
Mon apprentissage avec Mamie est terminé. Je dois voler de mes propres ailes à présent. Elle restera toujours présente en cas de besoin mais elle a insisté sur le fait que je fasse le reste du chemin moi-même. Va et conquiert le monde. [...] Maman fait un peu la gueule mais je le sens aussi, il est temps pour moi de vivre ma propre vie et de construire mon futur. J'ai envoyé des candidatures un peu partout pour différents postes. Pékin, Paris, Nouvelle Orléans, Orlando, Rio. J'ai décidé de ne rien favoriser par la magie, je verrais bien, je prie juste pour trouver un emploi qui me plaira...
Journal de Sam, octobre 2041
Palm Street, New Orleans. Mes derniers cartons sont déballés. Dahoud et moi on s'organise comme on peut dans ma nouvelle vie. Pour la première fois depuis bien longtemps, je me sens assez seul mais en fait je le vis bien. J'ai plus de temps pour moi, pour étudier en parallèle et le boulot n'est pas si crevant que çà. Et les contreparties sont plutôt intéressantes, j'ai de bonnes réductions sur les vols et les destinations de rêve. Bien que je me vois mal partir en trip en Alaska à la rencontre des indiens sur un traineau, ou encore arpenter les forêts émeraudes du Mozambique... [...] Mon patron est un vrai con, par contre. Cela ne fait qu'un mois que je bosse pour lui mais j'ai déjà envie de le défenestrer, souvent. Genre tout le temps en fait...
Journal de Sam, mai 2043
Mes premières vacances ! Maman a hurlé quand mamie lui a appris qu'elle partait avec moi. Elle pensait que je viendrais en France me reposer mais un tout autre plan nous attend. Nous partons deux semaines au grand canyon, je vais pouvoir escalader, profiter du grand air tandis que mamie observera la flore ambiante et les aigles. Puis nous partirons en Alaska, sur une petite île, nous reposer franchement. Mamie voudrait jeter un oeil à mes recherches, j'appréhende un peu, j'ai l'impression de n'avoir pas fait grand chose malgré deux grimoires entiers remplis à la main par mes soins... [...] Pour tout le week-end, j'ai Peter rien que pour moi. C'est la première fois que nous allons passer autant de temps ensemble. J'espère que cela se passera bien...
Journal de Sam, juin 2043
Peter a rompu avec un vulgaire SMS, maman est enceinte et mamie reste un mois de plus avec moi pour m'aider dans mes recherches. C'est la vie... Ces vacances m'ont fait un bien fou en revanche. Peter est un con, et comme dit Mamie, la Nouvelle Orléans regorge de mecs sexys, il n'y a qu'à se pencher pour en trouver un... LA vie est ainsi faite, tout change, évolue, sauf mon patron, toujours aussi con...
Journal de Sam, janvier 2044
Je hais ce type. Vraiment. Il m'a refusé quelques de congés pour aller voir ma nouvelle petite soeur, Lila. Ce type est un con fini, je le hais, je me demande souvent ce que je fais dans ce travail pourri. J'ai fini par craquer, je lui ai dit hier soir ce que je pensais de lui, de sa façon ignoble de traiter les employés comme de la merde et j'ai pas tout compris la suite. On s'est jeté l'un sur l'autre, on s'est battu, on a déchiré nos vêtements et... J'arrive pas à y croire. Alors que ce type est une enflure finie, je me suis tapé mon patron, au beau milieu des dossiers. Je ne dois pas tourner rond... Je me suis fait la promesse de ne plus recommencer, je ne sais même pas si j'oserai l'affronter lundi...
Journal de Sam, mai 2046
West est passé me voir hier soir chez moi. Je ne sais pas ce qu'il se passe avec ce type. Je m'étais promis de plus jamais rien faire avec lui, autre que professionnellement parlant et pourtant, ca a recommencé. Il n'allait pas très bien, voulait s'excuser de son comportement de ces derniers temps. Nous avons discuté longtemps, nous étions fatigués, je l'ai laissé dormir chez moi. Nous avons un peu bu aussi. Bref, au réveil ce matin, j'étais collé contre lui... Et le pire, c'est que je n'avais jamais aussi bien dormi... Il y a vraiment un truc qui ne colle pas chez moi. Je suis incapable de garder un mec plus d'une semaine et visiblement je suis incapable de ne pas me taper mon patron...
Journal de Sam, septembre 2048
J'ai un peu trop arrosé le départ de Juliet et ma promotion. J'ai fini au poste de police, ivre. West est passé me récupérer. Bizarrement, il s'est occupé de moi toute la nuit, avec une bienveillance qui m'a surpris. Je ne l'avais jamais vu comme çà. J'ai passé tout le week end chez lui. Pour la première fois, il ne m'irritait pas et était même carrément gentil avec moi. Soit il a changé d'attitude, soit c'est la fin du monde et j'observe à présent les premiers indices du jugement dernier.  Il était tendre, m'a présenté à ses amis. Je suis rentré chez moi dimanche soir, j'ai pleuré toute la nuit. Je me sens seul.
Journal de Sam, février 2049
Je viens de fêter mes 32 ans... J'aurais préféré rester au lit je crois. La famille est venue, je leur ai présenté Oliver. Le champagne aidant, j'ai lâché un "je t'aime" au beau milieu de repas, ça l'a fait fuir. Maman et mamie se sont disputées encore une fois, c'était un carnage, tout le monde faisait la gueule, papa a décidé de sortir prendre l'air, Dahoud en a profité pour en faire autant. Une voiture l'a écrasée, on s'est retrouvé comme des cons chez le vétérinaire. Maman et mamie ont entamé le round 2, je me suis mis à pleurer dans les bras de la secrétaire et papa s'est mis à parler botanique avec un parfait inconnu, comme si tout était normal. Dahoud est encore en vie mais elle est vieille et franchement, je me fais du soucis pour elle. J'ai l'impression qu'on va me l'arracher dans pas longtemps. J'ai peur de la perdre. C'est mon chat, il a été avec moi depuis tout le temps j'ai l'impression, je ne me relèverai pas si elle partait...
Journal de Sam, juin 2050
Dahoud est morte. Dans mes bras. Je suis resté planté au beau milieu du salon, mon chat dans les bras. West est arrivé en colère, s'est tu, m'a fait asseoir et m'a servi un scotch. Cela fait deux jours, je n'ai pas dit un mot. West est resté. Je ne le comprends pas. Ce type est un pur connard made in america et pourtant dans les coups durs, il est présent, patient et bienveillant. J'avais des doutes mais maintenant je sais qu'il sait pour moi. Ce soir est passée une certaine Jocelyn de la comptabilité de l'entreprise. West se faisait du soucis pour moi et il lui a demandé de voir ce qu'il se passait. Tu as de la chance d'avoir un patron comme lui, m'a t'elle dit. A croire qu'elle ne le connait vraiment pas. Et pourtant elle n'a pas tort. C'est la première fois que je rencontre une wiccane ici, à la Nouvelle Orléans. Pourtant la cité regorge d'outres. Joe n'est pas restée longtemps, elle a rassuré West. Il m'a serré dans ses bras toute la nuit et m'a parlé des vidéos de Gaea sur le Petit Peuple pour tenter de me redonner le sourire, à croire qu'il me connait bien, l'animal. Et le lendemain, il était redevenu le connard de service...
Journal de Sam, février 2051
Joe est passée à la maison, ce soir. Anniversaire surprise ! Avec Paul du SAV, ma voisine Beth et son compagnon, Kent. Je me sens de mieux en mieux, je reprends goût à la vie mais Dahoud me manque terriblement. Je reste souvent seul le soir à pleurer devant ses photos. Mes souvenirs, du papier glacé et un manque énorme, voilà ce qui me reste de mon familier. Je comprends mieux maintenant la réaction de mon père lorsqu'il a perdu son familier. La douleur est très intense. Je ne sais pas si je suis prêt à aller de l'avant. West a déboulé vers une heure du matin, une bouteille de champagne et un énorme paquet dans les bras. Il est 3h45 au compteur, j'ai 34 ans, mon patron est dans mes draps et je regarde mon cadeau. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi ?
Journal d'Yvonne Marie, mars 2051
Benjamin, mon amour, j'espère toujours autant que tu veilles sur nous. Je suis chez Sam pour quelques semaines. Son patron lui a offert un bébé panthère, elle est trop mignonne mais j'ai du mal à l'imaginer adulte. Cela fait une semaine que nous travaillons sans relâche à trouver des solutions pour en faire un familier  intéressant. Ce soir, les étoiles sont alignées, nous allons procéder au rituel du lien, Joe viendra nous donner un coup de main. J'ai rencontré hier son patron, un homme charmant, je crois que ton petit fils a le béguin pour lui et je crois que c'est réciproque. Il était temps, je commençais à désespérer de le voir trouver quelqu'un qui l'accepte et s'occupe de lui...
Journal de Sam, avril 2051
Mamie vient de finir de lire mes recherches, elle a l'air contente. Youn et moi, on s'apprivoise un peu plus chaque jour, j'ai toujours un peu peur de finir déchiqueté un jour ou l'autre, mais j'ai bon espoir tout de même. Nous avons eu une grande discussion, elle ne comprend pas que je n'évolue pas plus dans mon travail, mais moi, je me trouve très bien comme çà, ce boulot n'est pas des plus passionnants en soi, mais ça paie grassement et ça me laisse pas mal de temps pour mes activités de sorcellerie. Elle a de grandes attentes envers moi et ne me lâchera pas. Ton destin est devant toi, accepte le, embrasse le. J'espère qu'elle ne parle pas de West sinon mon karma est vraiment pourri. Le vent tourne, de grandes trames se dessinent à l'horizon. Moi j'entends juste "Do you believe in life after love ?" qui passe à la radio. Joe est passée nous montrer un documentaire sur la Grande Révélation, je ne sais pas trop quoi en penser. Mamie a passé toute la durée du film le sourcil levé à ponctuer la voix off par des "tu n'y connais rien", "quelle idiote" puis conlua par un "ah je n'avais pas vu çà sous cet angle"... J'avoue que j'étais à moitié concentré, Youn avait décidé de mâchouiller mes chaussures pour passer le temps. Tous les trois, nous avons ensuite plus longuement discuté sur les vidéos de Gaea. Joe avait du mal à accepter la véracité de leur existence. Mamie et moi, on était souriant. Etre breton, c'est avant tout être baigné depuis l'enfance dans les contes et les légendes du Petit Peuple. L'idée me trotte depuis, je crois que mes prochaines recherches porteront sur eux...
Journal de Sam, octobre 2052
Voilà un an que je m’entraînais sans relâche, mamie avait raison, je devais m'élever un peu. Joe a été une véritable aide, et outre mesure, West aussi. Il a su trouver les mots pour me faire comprendre que je devais prendre part au monde et pas juste laisser filer le temps en espérant trouver le prince charmant. J'ai repris sérieusement le kung fu que j'avais abandonné depuis quelques années, tout ce travail sur le chi me fait penser à la magie des lignes que je n'affectionne pas particulièrement. Trop brusque, trop dangereuse. Mon adversaire, lui, la maîtrisait très bien, il m'a fait valser à plusieurs reprises mais j'ai tenu bon. Je suis désormais mage de la trinité de Louisiane. Mes parents sont très fiers, Mamie exulte et moi, je me rends compte véritablement de mes capacités. Je ne sais pas trop dans quoi je me suis lancé mais je m'adapte assez facilement. Plus de dix ans aux côtés d'un connard prétentieux et je suis encore en vie, lui aussi. West est passé me féliciter pour cette nouvelle promotion et m'a annoncé que j'avais eu un avancement. Une petite promotion mais un joli bonus qui va me permettre de mieux veiller sur Youn. Le mois prochain, je serai publié pour mes recherches sur les cités disparues et la mythologie wiccane. Mais là aussi tous ces revenus vont revenir pour Youn. Qu'est-ce qu'elle bouffe ! Avoir une panthère c'est la classe mais c'est surtout un gouffre financier, c'est le boucher du quartier qui est content...
Journal de Sam, janvier 2053
Une nouvelle année, encore. Je trouve rarement le temps de ne rien faire, cette nouvelle activité au sein de la Trinité prend tout mon temps libre mais je suis heureux ainsi. Le peu de repos que je m'offre, je le consacre à Youn et Joe. West et moi, c'était de l'histoire ancienne jusqu'à ce qu'il déboule hier, tout penaud. Il m'a avoué être sorti avec ce mec uniquement pour me rendre jaloux, que je le délaissais trop depuis mon élection à la Trinité, qu'il fallait que nous discutions sérieusement. Ce que nous avons fait, par ailleurs. Nous nous sommes promis de rester dans le cadre professionnel, que chacun d'entre nous avait des attentes différentes puis on s'est embrassé une "dernière fois". Wahou, j'ai retrouvé les sensations de mon tout premier baiser. A la fois doux et très masculin dans notre étreinte. Nous ne sommes pas sortis du week-end. Me revoilà encore coincé avec cette non-relation étrange et basée sur la répulsion mutuelle et l'envie inextinguible de me retrouver nu contre lui. Que faut-il faire ? Dois-je quitter mon poste et tracer un trait sur West ? Ou dois-je écouter ma grand-mère, laisser faire les choses et me consacrer encore plus sérieusement à la magie ? Je suis un peu perdu, comme d'habitude, mais le moral est bon et j'ai grassement entamé mes recherches préliminaires sur les faës. La prochaine étape serait d'en rencontrer pour de vrai...

- Bas les Masques -


Derrière l'écran, vous êtes : Antoine
Vous serez souvent là avec nous ? durant mon temps libre, après le taf, ou le week end, les vacances, les jours de repos, les congés, les RTT, les arrêts maladies, etc... A noter que je suis un gamer hardcore fanatique donc il se peut que je sois moins présent lors de la sortie de certains jeux comme FFXV, gravity dazeII, KHIII ou Barbie, championne équestre (ahahah  Razz )
Comment avez-vous connu Voodoo Child ? comme tout le monde, en invoquant Satan avec ma table de oui-ja
Avez-vous déjà un double/multi compte ? non
Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ?
Peut-être que rajouter une partie "vie quotidienne" à chaque race serait un plus, décrire la vie commune de chacun des peuples, en fonction de leur âge permettrait sans doute de mieux cerner la construction de l'histoire de nos personnages.
Sinon, j'aime beaucoup le design que vous apportez, les petites touches d'humour que vous glissez quand ca devient un peu lourd de lire tout un pavé et le background qui est complexe. Pas compliqué, mais complexe, on sent bien que vous y avez passé du temps à mijoter tout çà avant de nous le servir. Voilà, passons aux tomates  Rolling Eyes

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ? promis, juré, on crache où ?


Dernière édition par Samuel B. Ledu le Mar 5 Avr - 17:48, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4300-samuel-b-ledu#70510
Samuel B. Ledu
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Assistant de direction
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Samuel B. Ledu   Lun 4 Avr - 18:50

Voilà, voilà, c'est terminé, j'espère n'avoir pas fait de bêtises ou mal interprêté le contexte ou les différentes règles. Dites moi, je serai heureux de m'adapter et de changer les détails qui ne conviendront pas avec votre univers !

Bonne lecture, messieurs dames !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4300-samuel-b-ledu#70510
Précieuse
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Samuel B. Ledu   Mar 5 Avr - 14:38

Bien le bonjour à toi ! Very Happy

Alors, je sais qu'hier on a été très réactifs, mais la vérité c'est que nous ne somme pas toujours dipsos très rapidement, donc parfois souvent, la validation n'est pas instantanée ;)

Concernant ta fiche, il y a deux petits détails à régler :
  • Il faudrait étoffer la partie "Défauts/Qualités" : avoir une liste d'adjectifs est un bon début, mais il faudrait être plus précis.
  • Tu as bien parlé de la Grande Révélation dans ta fiche, par contre tu as oublié de mentionner le coming-out des faës. Quelle a été la réaction de Samuel quand ces Outres là ont fait leur (ré)apparition ? Comment se sent-il face à eux ? En a-t-il déjà rencontré ? On dit que les faës sont très liés à la magie terrestre, en tant que wiccan (et pire : en tant que Mage de la Trinité) il a très certainement un avis sur la question.


Un détail : Samuel est Mage de la Trinité de la Nouvelle-Orléans uniquement. Il y a plusieurs Trinités en Louisiane, l'influence d'une Trinité étant plus ou moins de la taille d'un county (plus ou moins un département/région à l'échelle de la France) et non pas d'un Etat.

Allez, c'est la dernière ligne droite ! cheers


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Samuel B. Ledu
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Assistant de direction
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Samuel B. Ledu   Mar 5 Avr - 15:51

Tu mérites bien ton pseudo, ton aide a vraiment été précieuse ! J'ai viré les adjectifs et fait un petit paragraphe pour les défauts et les qualités puis rajouté en 2050, 2051 et 2053 des commentaires sur les faës où j'ai pris soin de répondre à tes questions. J'ai enfin scruté ma fiche pour rectifier la Trinité de la Nouvelle-Orléans. Normalement, tout est dans les clous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4300-samuel-b-ledu#70510
Précieuse
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Samuel B. Ledu   Mar 5 Avr - 16:41

Ha ha, c'est gentil ;) Fais attention cependant, en RP je ne suis pas aussi affable que mon pseudo n'y paraît ! What a Face

En attendant, c'est tout bon ! Ta fiche est validée et je te souhaite la bienvenue parmi nous au nom de toute l'équipe :) Cependant, tu as encore quelques petites choses à faire, avant de commencer ta vie de perso validé :

  • Créer ton Carnet Mondain, ton Inventaire et tes Correspondances.
  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).
  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.
  • Tu peux te faire de l'oseille en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment gonfler son porte-monnaie virtuel, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.
  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Tu pourras demander un accès au groupe Skype.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !

Encore bienvenue, et bon jeu ! cheers
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
 

Samuel B. Ledu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit