AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Une inauguration inoubliable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cooper Lancaster
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Coursier
Age apparent: 27
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Une inauguration inoubliable   Sam 12 Nov - 15:28

Il avait récupéré son verre qu'elle venait de lui tendre et avait trinqué avec un léger sourire aux lèvres, écoutant avec attention ce que Maebh avait à lui dire et notant l'information sur la singularité pour les siens de naitre tout blanc. Cela avait du leur faire bizarre, un peu comme lorsqu'un enfant humain naissait albinos sans que cela ait pu être détecté au préalable, chose relativement rare de nos jours malgré tout. Cooper acquiesça cependant, ignorant tout de l'importance du remerciement qu'il venait de donner et se concentrant au contraire sur la promesse qui lui était faite en cet instant. Le protéger, lui... Lui qui avait le don de s'attirer tellement d'ennuis qu'il lui avait fallu prouver être capable d'envoyer plusieurs hommes au tapis à lui seul pour qu'on le laisse tranquille, lui qui avait finit à l'hôpital un si grand nombre de fois qu'on l'avait mis en garde sur les risques pour sa santé étant plus jeune de limiter les bagarres de rues. Si on désirait le protéger, c'était potentiellement s'exposer à des emmerdes inutiles dont la plupart des gens ne voulaient ni n'avaient pas besoin. Surtout des Outres qui désiraient sans doute -à son sens au moins- vivre en harmonie dans ce monde.

- Hum, c'est... c'est une super proposition que tu me fais là Maebh, mais je crois qu'il faudrait y ajouter une petite clause quand même.

Un sourire étira ses lèvres, faisant briller son regard d'une lueur d'amusement teinté d'un éclat beaucoup plus singulier, celui du combat, de la défiance, de l'insoumission.

- Si jamais j'ai besoin de vous appeler, toi et les tiens, que ça soit pour un truc vraiment grave alors, genre un danger de mort pour moi ou pour quelqu'un que j'aime. Ou même quelqu'un que je voudrais protéger, peu importe si je le connais ou pas, genre si je n'arrive pas à m'en dépatouiller seul... Non parce que, si l'un des tiens devait débarquer chaque fois que je me bat avec un mec lambda et qu'on s'envoie mutuellement à l'hôpital, on en finira pas.

Et il souriait ce grand con, il souriait comme si c'était là une chose parfaitement normale que de parler de se battre avec quelqu'un, comme si la violence physique était une chose ordinaire à ses yeux, non pas parce qu'elle devait l'être, mais parce qu'il avait apprit à faire avec au quotidien ou peu s'en fallait. Et ainsi les cicatrices qu'il arborait, les tatouages sur son corps et ses yeux sombres pétillants de vivacité prenaient une toute autre signification. Cooper n'était pas un vulgaire voyou ni un simple punk, mais il n'était assurément pas un citoyen ordinaire dont le quotidien se résumait à métro, boulot, dodo, loin s'en fallait. C'était le genre d'homme à brûler la chandelle par les deux bouts, à vivre intensément sa vie jusqu'à-ce que celle-ci ne prenne fin, abruptement et sans crier gare. Un éphémère, plus que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4163-il-court-il-court-le-furet-t
Mélanie Abigail
Faës
avatar

Faës


Identification
Emploi: Orfèvre
Age apparent: 25
Dangerosité:
23/30  (23/30)

MessageSujet: Re: Une inauguration inoubliable   Mar 6 Déc - 10:46

Mebh l’écoute parler, mais ne dit rien. A quoi bon ajouter quoi que se soit ? La faë trouve Cooper un peu innocent de se sentir obliger de faire des précisions sur l’intervention potentielle d’un membre de la harde. Qu’il ne s’imagine pas qu’un kelpie sera toujours derrière lui au cas où. « Appeler » ? Ça ça peut poser un problème en tout cas, s’il espère joindre Maebh en personne. D’un parce que jamais elle ne possédera de téléphone de deux parce que le seul membre de la harde qui n’est pas allergique à cette fichue technologie c’est Yulli. Donc si on veut les contacter, il faut appeler le fixe de la boite ou le portable de Yuli qui passera ou pas le message.

Maebh répond au sourire de Cooper avec le même traitement. Parler de violence ne la gène pas. Il faudrait qu’il face plus d’efforts pour arriver au niveau d’un certain croque-mitaine qu’elle a connue. Et puis les mâles kelpies ont des tendances guerrières, c’est à eux de protéger la harde. Il ne faut pas croire que les femelle sont incapables de se défendre, c’est juste qu’elles n’ont pas spécialement un tempérament bagarreur. Elle bois son verre avant de se reprendre la parole.

« J’ai une question, est-ce… »

Elle stoppe net la suite de sa phrase lorsque le volume sonore ambiant augment d’un seul coup. Signe que la porte du salon a été ouverte. Elle regarde dans la direction et voie un jeune homme avec une fille à chaque bras. La faë soupire quand elle reconnait Yuli. Il marche en riant bruyamment avec les deux humaines.

« Mais si je vous assure, il y a une bouteille qui nous attend juste i… »

Décidément, c’est l’instant des phrases inachevés. L’homme est aussi beau que Maebh et en y regardant de près, il y a une légère ressemblance entre les deux. Légèrement plus grand que Maebh, les cheveux très courts et d’un brun foncés, les yeux du même bleu que la belle rousse avec une lueur pétillante de malice. Le salle gosse par excellence, avec sa gueule d’ange. Il sourie à la faë.

« Mélanie ! Je voie que tu as pris tes aises. »

La faë sourie au jeune, maintenant elle sait qui avait mis une bouteille de côté. Mais C’est étrange que Yuli ça ici sachant qu’il est sensé s’occuper de la musique toute la nuit.

« Oh désolé mon chou, s’était la tienne ? »

Maebh prend un air faussement désolé et fait un clin d’œil à son frére.

« Si tu es là qui s’occupe de l’ambiance ? »

Rieur Yuli adore se moquer de Maebh quand elle est ignorante d’un sujet. Mais quand il s’agit de technologie tout le monde est plus calé qu’elle.

« Tu sais ma chère, il y a quelque chose qui s’appelle des compiles.»

La grande rousse ne relève pas le ton narquois employé.

Yuli inspecte Copper des pieds à la tête et vice versa et un sourire carnassier apparait sur son visage. Peut être qu’il le reconnait, ou peut être pas, mais même si Yuli se rappelle rarement d’un visage lorsqu’il ne s’agit pas d’une jolie fille, il se souvient toujours d’une personne qu’il l’a fait marrer. Il regarde une à une ses cavalières et leur fait une bise charmeur sur la joue.

« Désolé les filles, ma grande sœur est arrivée avant nous. Partez devant je vous rejoins. »

Il s’approche du mortel un bras en avant et fait comme s’il rencontrait Cooper pour la première fois. D’un autre côté la dernière fois il avait un costume vert avec un masque et un chapeau melon.

« Moi c'est Sean. »

Maebh se lève, prête à intervenir, elle sait quand Yuli a une idée derrière la tête. Et là il en a une. Elle ne sait pas qu’ils se sont déjà rencontrer, elle ne se souvient pas elle-même l’avoir rencontré. Il faut dire qu’elle n’a même pas tourné la tête, donc elle ne l’a pas vue.

« Cooper je te présente mon petit frère Yuli »

Surprit le faë regarde la matriarche.

« On s’appelle par nos petits noms maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3995-melanie-abigail
Cooper Lancaster
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Coursier
Age apparent: 27
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Une inauguration inoubliable   Dim 11 Déc - 10:33

Cooper ignorait tout du fonctionnement des kelpies et il est probable que si Maebh lui avait expliqué à cet instant comment cela pouvait se faire pour les appeler, il aurait rit de sa propre ignorance, sans gêne ni honte, car il était ainsi, capable de s'amuser de ce qu'il ne connaissait pas et qui pouvait le faire passer pou un peu bête, sans méchanceté aucune. Au lieu de cela elle s'apprêtait à lui poser une question, le sourire aux lèvres, ayant toute l'attention du Norme quand soudain la porte s'ouvrit, faisant augmenter temporairement le volume de la musique que l'on entendait hors de la pièce. Tournant la tête vers le mouvement qu'il avait perçu du coin de l’œil, le punk ne reconnu d'abord pas celui qu'il avait rencontré à la Thriller Night, faute de le voir porter le même costume, en revanche sa voix lui sembla vaguement familière, sans qu'il ne parvienne d'abord à se rappeler où il l'avait entendu. Le voir avec deux filles aux bras ne manqua pas de faire sourire le coursier, qui secoua légèrement la tête avec un amusement visible, songeant que celui-là savait vraiment s'éclater et avait fait de bien jolies rencontres. Ah, la bouteille était apparemment pour lui, manque de bol, mais pour autant Cooper ne se sentit nullement dérangé par cette découverte, écoutant et notant l'échange entre le nouveau venu et la rousse, notamment le lien de parenté entre les deux faës. Lorsque l'homme s'avance d'ailleurs, il se lève immédiatement, sourire au coin des lèvres, venant serrer la main avec franchise.

- Salut Yulie, moi c'est Cooper.

Déjà Mélanie est debout et a officialisé les présentations, ce qui semble grandement étonner le jeune homme à qui le Norme offre un sourire aux teintes rassurantes.

- Oui, mais ne t'en fait pas, ça restera entre nous. Navré pour tes conquêtes, j'espère qu'elles ne vont pas s'enfuir pendant que tu discutes avec nous.

Non parce que même si le jeune homme a l'air d'avoir du succès, ce n'est pas une raison pour lui ruiner ses plans pour la soirée, ça ne se fait pas. Pivotant vers Maebh, le punk l'observe avec un regard pétillant d'amusement. Il sait qu'elle s'apprêtait à lui demander quelque chose et s'interroge sur la suite des évènements. Est-ce que son frère va vouloir en apprendre davantage ? Est-ce qu'il va rester discuter avec eux ? Non parce qu'il trouvait lui-même sa propre soirée plutôt bien engagée et l'air de rien passer un peu plus de temps avec la jeune femme n'était pas pour lui déplaire, pauvre inconscient qu'il était. Il faut dire qu'une belle rousse avec de la conversation, cela captivait toujours Cooper.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4163-il-court-il-court-le-furet-t
 

Une inauguration inoubliable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE IV : Autours de la ville ¤ :: ║En périphérie║ :: Celtics Legends-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastique - autres