AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Judith Sinclair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Judith Sinclair
Vodouns
avatar

Vodouns


Identification
Emploi: Propriétaire du Cadavre Rieur / Guérisseuse
Age apparent: 27 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Judith Sinclair   Mar 29 Mar - 20:19

État Civil

Nom : Sinclair
Prénom : Judith
Race : Vaudoun
Âge : 27 ?

  • Pour les Outres : Âge apparent : 27

Date de Naissance : Née en mai.
Situation de Famille : Divorcée et un enfant.
Profession / Activité : Propriétaire du Cadavre Rieur depuis le règne de Haunt, guérisseuse de par son statut de Mama Loca.

Morphologie



  • Pour les Changelings : Apparence Animale : Agrou, agrou.
  • Pour les Faës : Espèce : 26 protons un peu trop près et hop tu jouis.
    Aspect de la Trace : -

Taille : 172 cm
Poids : IMC tout à fait dans la moyenne ?

Corpulence : Elle n'est pas petite et ne semble pas vraiment grosse ou mince non plus. Elle a une taille fine et son habillement met en valeur ses courbes qui en ont fait jalouser plus d'une.

Couleur de cheveux : Châtains très clairs, ça dépend de la lumière, de la coloration effectuée au préalable et des capacités visuelles du spectateur. Les métamorphes transformés ça varie pas mal.

Couleur des yeux : Ambre semble être une bonne réponse.

Allure générale : Judith semble hautaine et... riche ? Ou du moins bien éduquée. Bien habillée, se tenant droit et filant droit, son regard ne se perd ni à droite ni à gauche et son visage semble bien inexpressif. Ne se perdent son attention que sur les détails qui lui semblent furieusement agréables, attention auquel elle ajoute un sourire carnassier. Dans tous les cas, peut-être la voit-on comme un vampire ou quelqu'être plutôt noble, ce qui est loin d'être le cas. Sa coupe de cheveux n'est jamais négligée, elle semble si pure et intouchable...

Allure vestimentaire : Cela dépend, en cérémonie elle porte toutes sortes de vêtements typiques Vaudoun, sortent de toges ou de vêtements bio tout à fait fascinants. Restant dans son cabaret favori qu'elle considère comme chez elle d'où elle ne sort pratiquement jamais, à moins d'aller voir des malades qui vont trop mal pour être déplaçables où pour aller transmettre ses offres d'emplois (ben oui, quand le bouts se détachent faut remplacer), on ne peut rarement la rencontrer sans l'avoir cherchée. Dans ce cas-là elle porte souvent des vêtement propres et raffinés, gilets, jupes ou pantalons bien taillées, dentelles, et tissus de qualité. Sortant, elle peut porter des manteaux, capes ou toutes sortes de vêtements longs qui la rendent un peu moins susceptibles d'être vue et décapitée dans un coupe-gorge quelconque.

Particularités éventuelles : Curieusement, lorsqu'elle ne fait pas de cérémonie, elle ne porte pratiquement aucun bijou, et n'a pas de tatouages (les maquillages ne comptent pas). Elle a un regard captivant qu'on ne se lasse de fixer lorsqu'elle vous regarde dans les yeux.

Psychologie


Défauts : Mrs. Sinclair est une femme vindicative et impulsive. Bien que sa façon de faire est réfléchie et intelligente, le fondement même de ses actions ne tient pas la route. Elle pourrait soulever des montagnes juste parce qu'elle n'aime pas trois espèces d'oiseaux qui vivent dessus et le faire avec grâce. Mais les raisons ne tiennent pas. Bien que bien habillée et possédant des manières, elle jure beaucoup, et elle a un sens de la moral assez tronqué. Elle reste droite sur la justice - la sienne, celle qu'elle juge calquée pour le bien commun, le bien de tous, et qui n'est par essence donc pas en adéquation avec elle pré-établie - ce qui fait d'elle une personne respectable, du moment où vous êtes d'accord avec elle. Respectée pour sa main de fer par les uns, elle est respectée par les autres pour ses qualités de guérisseuse. Vous aurez beau avoir consulté tous les médecins et tous les vaudouns de la ville pour guérir la maladie incurable de votre chat, il restera une seule et unique personne capable de bien vous aider, ce sera elle. Et vous devrez la dénicher dans son ombre, et traiter avec elle. Elle le fera, bien sûr. Mais à quel prix ? Ce qui l'a amenée jusqu'ici étaient son avarice et sa cupidité.

On ajoutera également le fait qu'elle soit froide en apparence et briser la glace n'est pas une chose facile. Elle se montre souvent grossière, jure énormément et n'a aucune honte à abuser sur les propos intolérables, parce que ça la défoule de lancer des piques où elle peut contre personne, juste pour choquer. Dans les faits elle ne pense pas vraiment ce qu'elle dit et n'a pas vraiment d'animosité envers X ou Y personne, elle aime frapper sur tout le monde sans distinction, dans la plus grande égalité possible. Elle peut ainsi se montrer très cynique et sarcastique, utiliser des comparaison insensées, elle aime abuser de discours. Elle utilise parfois de menaces ou chantages pour parvenir à ses fins.

Qualités : Mrs. Sinclair est une femme intelligente, diplomate et on va l'admettre, plutôt manipulatrice. Elle peut obtenir beaucoup de choses car elle voit bien dans les gens et peut, grâce notamment à ses capacités à communiquer avec l'au-delà, connaitre beaucoup de choses qu'on est pas censé savoir. Il faut savoir cependant qu'elle ne fait pas ça pour des besoins égoïstes, mais pour faciliter les choses. Les gens se cachent, les gens se couvrent de fioritures qu'elle préfère éluder pour atteindre les buts collectifs de chacun. S'il faut mentir, manipuler et torturer pour faire admettre à un gars que son problème colo-rectal est du à un exercice d'onanisme effectué à l'aide d'une anguille surgelée, elle le fera. Il sera honteux mais elle ne s'en soucierait guère, l'important c'est que les Loas l'auront aidé à le faire évacuer, et que l'affaire soit réglée. C'est une femme d'action tout comme de mots, un pilier solide en qui on peut faire confiance.

Croyances : Judith a confiance en chaque être vivant ou mort. Elle se complaît dans le chaos et pense que chaque chose à sa place. Elle est en phase avec les Loas, et aussi vils que les êtres peuvent être ils sont tous égaux dans la mort. Et en sa qualité de Mama Loca elle a le pouvoir de donner plus de temps au monde sur ce plan-là, afin qu'ils puissent jouer encore un peu. C'est jouissif. A part cela, elle ne croit pas spécialement en un quelconque amour, elle chérit le fruit de sa chair car c'est quand même une moitié d'elle, tout comme elle chérit ses employés ou Vera, sa Zombi, pour une raison qui parait tout à fait similaire. Elle a créé un monde et elle l'apprécie, et elle abhorre tout ce qui ne vient pas de ce monde.

Religion : Vaudou. Depuis petite elle voyait des gens qui sont morts, ce qui l'a amenée à s'intéresser aux Vaudouns et totalement transcender son état dans ce domaine. Jusqu'à finalement s'intéresser à la guérison, pas par grande empathie, juste par un plaisir malsain soulevé par une seule question : "si la seule délivrance du damné est la mort, que puis-je faire pour empêcher ça ?". Elle éprouve de l'aversion envers les chrétiens et leur Dieu minable qui veut ressusciter personne à part ses propres gosses, même elle, elle n'en est plus là niveau immaturité de mère. Cela dit, elle prend un plaisir fou à guérir des chrétiens pour leur rappeler qui est le boss, niveau divinités.

Goûts : Elle aime la nourriture raffinée. Elle mange énormément de viande, des légumes en viande, des féculents en viande, tout en viande, et plus que ça elle l'aime crue voire au bleu dépendant de la qualité de celle-ci - elle ne s'en fait pas trop, elle mange toujours des viandes de la qualité gourmet -. Elle se complet à dire que le plaisir de manger est décuplé par la souffrance qu'a subie l'être vivant avant de mourir. Mais au final elle sait que cette dénomination n'est pas correcte, elle se fout de s'il a souffert ou pas, au contraire, une mort paisible rend la viande bien plus douce et améliore grandement sa qualité. Ce qu'elle aime c'est le sang, la myosine, cette relation proche qu'on avec la mort lorsqu'on se délecte d'un cadavre accompagné d'un délicieux rouge. Elle est connectée à la mort, autant gustativement que professionnellement.

Sexuellement elle est hétérosexuelle, bien qu'elle ait eut à tester sa "marchandise" de temps à autre pour l'expérience. Elle élude les gens qui lui bouffent plus ce qui lui rapportent et a des rapports très forts avec ses employés et ses meilleurs clients. Quant au reste, elle fait ce qu'elle peut, mais n'aime pas perdre du temps et de l'énergie avec des choses qui ne lui rapportent rien. "Vous me faites perdre mon temps, et surtout le vôtre, alors, vous allez me résumer votre requête et prier pour que ce temps ne soit pas perdu pour rien." ... suivi d'un "Gloire aux Loas !" plutôt provocateur.

Fine œnologue, elle a une étonnante cave à vins chez elle et est implacable dans le domaine, elle ne rate jamais une convention d'alcooliques ano- de gastronomes du vin. Que ce soit vin ou n'importe quel alcool elle est d'une solide référence dans le domaine de par son intérêt pour les goûts si intéressants de ces breuvages. Et non pas pour l'effet alcoolisé (enfin, très secondairement), pour entrer en transe y a d'autres trucs plus sympas style le kava.

Talents, savoirs notables : Grande diplomate et commerçante, elle sait concilier les gens, trouver des accords, régler les choses vite et bien. Très bonne guérisseuse également de par sa nature. Pour ceux qui l'ont entendue chanter, elle chante plutôt bien. Mais ses compétences sont plutôt cérébrales, sociales et spirituelles.

(+) Espoirs, buts, rêves : Son unique but et elle l'a dit est que son ex-mari clamse afin qu'elle puisse récupérer sa fille. Elle n'a pas spécialement d'idées après ça car elle a tout ce qu'elle désire et elle ne désire rien.

(-) Angoisses, regrets, phobies : Tout ce qui touche à son enfant, le regret de ne pas avoir su la garder. Elle préfère ne pas y penser, et elle maudit cela. La vie aurait été tellement plus simple si elle n'avait pas eu d'enfants. Elle veut la protéger et surtout lui transmettre son héritage, car instinctivement un besoin d'immortalité et la peur de disparaître la terrorise. Et c'est dans la chair de sa côte qu'elle a misé ses espoirs... ainsi que dans ses affaires, mais ça, ça crève bien plus vite qu'une entité vivante.

Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ? Ce sont de bons clients. Hormis ses camarades Vaudouns en qui elle a beaucoup d'espérance, de loyauté et de confiance, et les Vamps envers lesquels elle essaie de garder les meilleurs termes possibles car le sang de vampire est une denrée rare qui peut devenir extrêmement difficile à obtenir quand on a ces bouchers au cul, elle considère tous les Outres comme ce qu'ils ont toujours été : de bons clients. Des lambdas qui se ramèneront un jour avec leur chien, leur enfant ou leur grand-père hémiplégique tombé des escaliers dans les bras en implorant son salut, qu'elle aura plaisir à marchander.

Et votre sentiment vis à vis des Normes ? Ce sont de bons clients. Y a pas de différence entre une Norme et un Outre à part que la Norme a besoin de plus de matériel s'il souhaite te foutre le feu et il a beaucoup plus de difficultés qu'un métamorphe à te pisser dessus. Enfin, il est moins difficile à contrer s'il décide de te dépecer vivant pour une raison quelconque, quoi.

Êtes-vous satisfait de votre existence ?   Globalement, oui. Tout fonctionne pour le moment hormis ce petit couic à régler de manière primordiale. Chaque chose en son temps. Il finira bien par tout perdre et clamser comme le rat qu'il a toujours été.

Possibles évolutions ou objectifs futurs : Récupérer sa fille, faire évoluer son affaire, propager le Vaudou au monde et par extension guérir un maximum de gens.

Particularités éventuelles : Mrs. Sinclair perd la tête quand on parle de sa fille. Son histoire personnelle n'est connue de personne hormis de Vera et quelques Vaudouns de confiance, d'autant plus, elle n'a plus contact avec ses "amis" du temps ou elle était mariée, qui se sont tous ralliés du côté de Frederick, son ex-mari. Elle a une haine incommensurable envers les jeux de cartes, de hasard ou de société. Elle perd toujours. Pour se conforter dans son ego elle met ça sur le compte du "je surestime la fourberie de mes adversaires". Mais en fait elle le sait bien  qu'elle craint, et ne parvient pas à s'en remettre.

Relations Sociales

Zombie

Nom du zombie : Vera
Identité de son vivant : Vera K.
Description : Une prostituée reconstituée après une passe trop violente dans un coin de rue louche. Employée favorite de Mrs. Sinclair, elle s'occupe de l'assister au lever jusqu'au coucher ainsi que lors de ses incantations vaudouns. Muette, elle utilise un langage gestuel complexe que seul Judith connait pour ainsi communiquer qu'avec elle, et bien évidemment n'obéit qu'à ses ordres.
Illustration pas très sexy : http://image.noelshack.com/fichiers/2016/13/1459269289-elena-sai-999.jpg

Relations particulières notables :


  • Son mari, Frederick Sinclair la déteste, elle lui a lancé un gris-gris maudit par rage.
  • Sa fille, Anaïs Sinclair ne comprend pas forcément le conflit, mais sous influence de son père et après avoir subi le traitement abusif de sa mère hystérique elle ne l'apprécie pas autant que son père, sans pour autant la voir comme un monstre.
  • Vera, sa confidente, garde du corps, esthéticienne, tout ce qu'il faut.
  • Bons contacts, notamment dans le passé avec certains vampires qui la fournissaient. Moins maintenant, ils semblent plus froids. Plus du tout même.
  • Bon contact avec ses alliés Vaudouns.
  • Neutre avec le reste, rapports mercantiles principalement.


Antécédents :


Soliloque à un très cher ami ~

Quelque chose à dire sur votre Famille ?
J'ai deux parents, un mâle et une femelle. La femelle, car elle est j'estime la plus intéressante, descendait de négriers du temps de... y a trois-cent ans ? C'était encore du temps du commerce triangulaire, mon ancêtre faisait des allers et retours de l'Afrique noire aux Amériques pour... du fric. Il était vraiment devenu riche, beaucoup de terres, tout ça. Évidemment la vie est pas si facile et avec les changements de tendance, l'alcool et les dettes toute la fortune de mes ancêtres est allée là où elle aurait dû être depuis toujours, dans les les banques des crochus. Dans tous les cas, car elle était en bons termes avec ses très chers employés, ils l'ont initiée aux rites Vodouns et c'est pour cela que j'en suis une.

Elle était médecin légiste vodoun, ou un truc du genre, quand j'étais au pieu pour m'aider à dormir elle invoquait un Loas à qui elle racontait des histoires pour s'endormir et avant de s'endormir ils me faisaient dormir et ainsi son travail était fait. Enfin, une fois plus grande elle m'a initié à l'art vaudoun, et c'était déjà mieux. Plus de complicité, tout ça. Mais comme elle passait tout son temps à utiliser son pouvoir pour de mauvaises choses, vraiment avec une immaturité crasse. Bref. On s'en branle. Ce qui compte, c'est que j'étais ~ L ' ~ héritière de ses putains de pouvoir. Et pas ma sœur. Celle que j'ai pas mentionné car elle a clamsé d'une tuberculose bizarre quand j'avais 2 ans, et ma mère était trop occupée à balancer des gris-gris de malchance sur un mec qui avait rayé sa bagnole ou des trucs tout aussi cons pour faire un simple rituel pour sauver sa peau.

Quaaaaaaaaaant à mon père il était fils de que dalle, grand baron de la forteresse de que dalle, alias que dalle le que dalle. J'ai rien à raconter sur lui. Mine de rien c'est je pense celui avec qui j'ai le plus d'attaches. C'était un père plutôt aimant, à part la fois où il a failli me perdre au poker je pense qu'il s'occupait bien de moi. Il est professeur ici, il me semble, il enseigne une branche qui n'est pas une vraie science, je sais plus exactement quoi.

J'ai quitté le cocon familial bien assez tôt, juste de quoi grappiller deux cadavres et partir vivre ma vie de vodoun et tous les attraper. J'ai toujours contact avec mon père, quant à ma mère, elle est devenue complètement chtarbée. Genre, comme avant, mais après le passage du trente-tonne qui transportait ses médicaments jusqu'à elle -- et qui n'a pas su s'arrêter assez vite. Ou qui n'a pas voulu le faire. Parions sur ça. Enfin. C'est métaphorique, vous comprendrez aisément qu'elle aurait pas survécu et par extension j'aurais crié ma joie inteeeeense plus fort.

Événements de votre passé qu'il convient de connaître :

Vous voulez savoir ma vie, et je vais vous la raconter. Tout se passait il y a exactement 27 ans -- à une vache près j'ai pris en années chiens et j'ai multiplié par un nombre au hasard. Bref ma mère a pas réussi à m'avorter et donc elle m'a éjectée puis m'a élevée, avec mon père. Ensuite survint l'événement du décès de ma sœur susmentionné et ensuite rien à signaler. Jusqu'au jour où je me suis mise à voir des gens... qui sont morts...

Ce fut je l'admets l'élément déclencheur qui a fait comprendre à ma mère que j'étais son héritière, et qui par conséquent m'a faite évoluer. J'ai participé à toutes sortes de cultes et elle m'a tout appris sur les Loas, et comment lancer des gris-gris, comment parler aux morts pour qu'ils vous apprennent de quelle allergie souffre votre pire ennemi pour lui faire regretter d'être né... honnêtement, j'aurais préféré à apprendre à soigner des gens ou je ne sais pas. Quand tu es face à deux vodouns, y en a un qui dit qu'il passe ses journées à consulter les morts pour savoir quelle type de culotte met sa voisine et l'autre fils de p- super classe soigne des gens, si on te donne deux balles et un flingue... tu tires sur personne parce que tuer c'est comme le racisme, c'est mal, mais je veux dire, le soigneur a plus de classe.

Mais bon, en entrant dans la société Vodoun j'ai pu rapidement trouver ce que je cherchais, des maîtres un peu plus sérieux. C'est ainsi qu'une fois adolescente j'ai prêté allégeance à mon très cher et regretté ami Francis St Pierre. Un homme en qui  ma mère et moi avions vraiment beaucoup de respect. Le plus fort, le plus mignon, et tout ce qui se suit aussi.

Est-ce que c'est éluder une palpitante partie de mon histoire en passant directement à la Grande Révélation de 2048 ? J'avais 22 ans à l'époque, et ma mère perdait de sa satiété, quant à mon père il se détachait d'elle. Mais ils cohabitaient quand même. Plus maintenant je crois qu'ils ont interné ma mère. Ou quelque chose du genre ? Peut-être est-elle sortie ? Je m'en fous, je n'ai pas à perdre du temps avec une pseudo-mère que j'ai perdue il y a bien longtemps. Pas de discernement, autant s'occuper de n'importe quel grabataire handicapé, j'aurai autant de relations familiales à fortifier.

Mais pour répondre à cette fascinante question susmentionnée.

Oui, ça l'est. Attends, la satiété c'est pas genre quand on a bien mangé ? Oui, ça l'est. Peu importe, à cette époque les choses avaient changé. Vraiment. Ma mère, bien trop malade dans sa tête pour s'en rendre compte, qui était aussi le seul réel appui que j'avais, n'avait pas spécialement réagi. Moi, de mon côté, apprendre que mon ordre tenait du Wiccan, mais en mieux, genre on peut communiquer avec les mecs qui respirent plus trop et eux pas, c'était plutôt génial. Cela nous rend supérieur. Enfin, ça craint, mais ça nous rend tellement supérieur à eux. Quant au fait que les Loas étaient des démons, mais ça troue - totalement - plus le cul.

Je le savais de toute façon. Enfin, esprits, démons, qu'est-ce que ça change ? Ils sont gentils et si tu as pu buter ton rat trois fois pour déconner, c'est grâce à eux, surement pas grâce à ces tarés qui se battent pour le droit des animaux ou grâce aux grandes tarlouzes, elseeuuu neeuwnn assss les Wiccans. On est supérieurs, on as les Loas.

Quant aux Faës, j'aime bien ces petites bestioles, même si je garde un peu un œil sur eux et j'ai du fer dans un coin pour être sûre. Je ne les connais pas assez, j'en ai jamais vraiment fréquenté. Si j'ai l'occasion de m'en faire des amis je sauterai dessus, mais en attendant je suis plutôt bien ainsi. Les étudier de loin, et tant qu'ils te bouffent pas j'aurai rien à leur reprocher.

Le problème par contre, c'étaient les Normes, y en a quelques uns qui viennent et qui sont venus geindre au bar et qui ont tagué des obscénités sur les murs. Ils nous ont traités de puceaux, de rats, et en partant ils nous ont commandés des pizzas qu'on a dû payer. Leur heure de gloire semblait sonner alors qu'ils criaient "vive chute de graviers !".

... pour finalement se ramener trois jours plus tard avec leur putain de clebs tout crevé dans leur bras, pleurnichant pour un "s'il il a mangé le chocolat que vous avez mis devant ma porte, il est tout mort". Mais oui, avec plaisir, je suis la grande Mama Loca, et en attendant que je finisse mon rituel, tu viens faire tes putains de travaux d'intérêts généraux et corriger les erreurs de grammaire sur ma façade : "Daemons eunt domus". Mon putain de Loas. C'est exécrable. C'est triste même. Je lui ai fait corriger et repeindre ça 100x pour qu'il apprenne. Bon, j'suis pas allée jusque là. Enfin, revenons à ma petite histoire.

L'année qui suivit fut catastrophique, mon très cher ami décéda ainsi que bon nombre de mes mentors. C'est d'ailleurs très peu de temps après que je suivis un cours approfondi pour guérir et finalement devenir Mama Loa, succédant à un autre que je n'ai malheureusement jamais connu.

Ce fut cette année-là que je rencontrai celui qui allait devenir mon Némésis. Frédérick Sinclair, alors que j'étais à l'université. Que j'ai abandonnée très vite, à quoi bon apprendre la médecine si ce que je fais est plus intéressant à apprendre et pratique ? Couplé au Cadavre Rieur qui est mon second chez-moi, que je récupérai lors du règne de Haunt, j'étais bien.

Un descendant de magnats bourré de fric qui n'a jamais été plus que ça pour moi. On s'est mariés, c'était un putain de coup de foudre. Il était riche, je soignais les gens, il faisait de bonnes études. Une idylle. Une formidable putain d'idylle. On a eu un enfant. Anaïs. Mais il me l'a enlevée. Après notre divorce. Comment il s'est permis ? Moi, une mère indigne ? Adepte de cultes sataniques ? Il n'avait rien contre ma pratique de l'art Vaudoun. Il a juste mal supporté que je fuis avec la moitié de son fric. Il avait bien raison. Mais c'était sa faute, sa putain de faute. Il était louche. Louche, tu comprends ?

Il pactisait avec des gens qui allaient contre l'intérêt de mes pairs. Je sais qu'il m'aimait, mais ses tarés l'ont retourné contre moi. Je peux plus le piffrer cet enculé. Il était trop niais, trop influençable. Enfin, sans quoi on se serait probablement jamais mariés. Mais une fois divorcés, il en a eu après moi, cumulé avec l'influence de ces tarés de chrétiens qui criaient au Diable, il a fini par choisir entre eux et moi. Il a choisi ses pairs, j'ai choisi les miens.  Il va assez morfler avec le gris-gris que je lui ai balancé. J'en avais jamais lancé avant. Il le méritait bien ce petit fils de p-, ce violeur de chèvres bassiste dans un groupe de punk-modal métamorphe.

J'ai eu la garde. Mais il l'a vite reprise, avec un juge violeur d'enfants et des accusations de sorcellerie, la lui laisser c'était tout ce que je pouvais faire pour la sauver. Je sentais en ma fille le potentiel, et si je ne la récupère pas assez vite pour lui enseigner l'art Vaudoun elle va finir complètement cinglée, comme sa grand-mère. Il faut --- et je le ferai --- que je récupère la garde. Mais il faut que ce soit de manière discrète. Je ferai tout pour.

En attendant, il y a peu mon ami Haunt a été remplacé par un nouveau Baron, la Baronne. Bien mystérieuse. Je lui ai prêté allégeance comme je l'ai fait aux autres et je l'ai toujours fait, tant que je garde mon grade hiérarchique et le droit de faire ce que je dois faire, qu'elle me laisse gérer ce bar... honnêtement, elle aura tout mon appui et mon soutien. J'ai toujours fait du bon travail, je pense qu'on est et qu'on sera toujours de bons termes. Ses prédécesseurs ont toujours vu du bien de moi et j'ai toujours été près de leur cœur. Je suis clean, tout devrait bien se passer.

Tiens bon ma petite Anaïs.

J'arrive. Faut juste attendre que papa tombe des escaliers un peu trop fort.

Enfin. Bref. Est-ce que mon autobiographie t'a plu, et tes réponses ont été obtenues ? Si oui, prends un autre verre, c'est la maison qui offre. Si non, prends un putain d'autre verre et paie-le toi-même -- et étouffe-toi avec, espèce de cerveau malade.

Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous y êtes natif ? Je suis là ta mère se prostituait encore pour t'acheter ton lait sans lactose en poudre pour bien marquer le début de ta vie merdique ~ Honnêtement j'y suis et je compte y rester, la vie est belle ici si on omet que les vampires soient si méchants.

- Bas les Masques -


Derrière l'écran, vous êtes : JUDITH SINCLAIR
Vous serez souvent là avec nous ? J'étudie, j'essaierai d'être fidèle à mes RP autant que possible mais je pense pas être ultra actif non plus.
Comment avez-vous connu Voodoo Child ? J'ai joué une Zombi mannequin (Selene Michaelis ? si je m'en souviens bien) fut un temps (très pote avec Aaron selon mes souvenirs). Dommage qu'on peut plus jouer de zombies.
Avez-vous déjà un double/multi compte ? Non
Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ? Le seul bon forum encore debout, je n'ai qu'à baisser mon chapeau. Et comme je le dis toujours, un forum qui ne demande pas de mot de passe coupé en 28 parties dans le règlement est un bon forum.

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ? I SWEAR IT.


Dernière édition par Judith Sinclair le Jeu 31 Mar - 16:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4258-judith-sinclair
Bess Butler
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Tutrice
Age apparent: Trentaine
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Judith Sinclair   Jeu 31 Mar - 0:13

Coucou fifillle!

Très bonne fiche! Il y a eu quelques petits hics par contre et avant que tu ne sois validé, on aimerais bien voir quelques corrections :

- Mama Loca est le terme correcte en fait, parce que si t'était Papa tu serait Loco, mais c'est pas le cas dans l'histoire! Revérifie tes Papa Loco/Mama Loca ;)

- ''Arpentant l'obscurité de son bordel d'où elle ne sort pratiquement jamais'' et "Vous me faites perdre mon temps, et surtout le vôtre, alors, tout en n'essayant pas de me baiser car chez moi y a que mes employés et mes clients qui se font baiser, vous allez me résumer votre requête et prier pour que ce temps ne soit pas perdu pour rien."

On est quelque peu perdus, je dois l'admettre. Ce sont des termes un peu fort pour le Cadavre Rieur, non? Faudrait penser à corriger ça vu que c'est plus un cabaret et moins un bordel. Sauf si avant de devenir propriétaire du Cadavre elle avait un établissement...? Si c'est le cas, il faudrait penser à le mentionner!

Une petite poussé et puis ça va être bon! :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3661-bess-butler
Judith Sinclair
Vodouns
avatar

Vodouns


Identification
Emploi: Propriétaire du Cadavre Rieur / Guérisseuse
Age apparent: 27 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Judith Sinclair   Jeu 31 Mar - 11:34

Les deux problèmes étaient dus au fait que j'ai écrit ma fiche en deux temps, dans un premier temps j'avais une idée d'établissement et j'avais pas encore compris le Papa Loco et Mama Loca, et dans un deuxième temps j'avais l'idée finale de mon personnage et pas mal de choses avaient changé. Donc il a fallu adapter et rectifier dans ce qui avait déjà été écrit, je l'ai fait mais effectivement c'était passé entre les mailles du filet.

Tout est corrigé, merci pour tout !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4258-judith-sinclair
Ailin Dyce
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Maîtresse Vampire, ex-strip-teaseuse aux Plaisirs Coupables
Age apparent: 21 ans
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Judith Sinclair   Jeu 31 Mar - 13:02

Du coup comme c'était les seuls points qui posaient souci, c'est bon ! Very Happy
Rebienvenue à toi ! (... et concernant les zombis je te spoile un peu : tu devrais bientôt avoir ton bonheur /o/)

Tu es donc validée et pour la suite, c'est par ici ! Il te faut :

  • Créer ton Carnet Mondain, ton Inventaire et tes Correspondances.
  • Générer ta fiche d'identification dans ton profil (n'oublie pas de compléter ton profil avec les liens vers ta fiche, carnet mondain et inventaire).
  • Une fois la fiche générée, tu peux faire une demande de niveau de dangerosité, dans le topic correspondant de la section Carnet Mondain.
  • Tu peux te faire de l'oseille en votant pour nous sur les topsites. Pour savoir comment gonfler son porte-monnaie virtuel, il y a un topic dédié dans la section de l'Inventaire.
  • Si tu le souhaites tu peux aussi créer ton profil Tour de Jeu en indiquant que tu joues chez nous.

Tu pourras demander un accès au groupe skype.

Pense à t'abonner à la newsletter via ton profil et au topic suivant (obligatoire) : Le Journal du Forum. Cela te permettra de t'informer facilement des dernières nouveautés !
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3339-ailin-dyce
 

Judith Sinclair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit