AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 1- La Wicca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: 1- La Wicca   Lun 15 Fév - 11:55




Chapitre 1 - La Wicca



Vous l'avez sûrement compris : pour être wiccan, il faut pratiquer la Wicca. Mais qu'on vous dise ça ou rien, c'est un peu pareil, on est d'accord. C'est pourquoi nous avons décidé d'extrapoler, afin de faire partir votre personnage sur de bonnes bases. La dose de lecture qui suit peut vous sembler fastidieuse, mais elle est essentielle pour mieux cerner la race wiccane dans son ensemble. Nous vous promettons que ce ne sera pas du temps perdu. :)

Plan du topic





Dernière édition par Voodoo Child le Lun 15 Fév - 12:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: 1- La Wicca   Lun 15 Fév - 11:56



Les fondations de la Wicca

"Et donc, cette religion, c'est quoi au juste ?"


La Wicca est le nom occidental donné au 21ème siècle pour rassembler toutes les pratiques dites chamaniques, si bien que si le concept de Wicca peut sembler chaotique, c'est parce qu'il possède de multiples racines qui s'entremêlent et le rendent flou. Cependant, certains éléments reviennent, et c'est sur ces points communs que nous allons nous baser. Notez également que, sur ce forum, la Wicca prend essentiellement ses origines dans la culture celtique, mais vous êtes libre, si votre perso est d'une culture non-occidentale, d'adapter ces conceptions en tenant compte des éléments communs.

La Nature : entre équilibre et harmonie

C'est le lien essentiel. Si vous ne devez en retenir qu'un, que ce soit celui-ci. La Wicca est liée à tout ce qui est naturel, à la pureté et à l'harmonie en tous temps et en toutes choses. La notion d'équilibre est également intrinsèque à toute pratique de la Wicca. La magie wiccane s'oppose au vaudou en cela qu'elle suit le cycle de la Nature : impossible de relever les morts en usant de rituels wiccans, ce qui est pourtant pratique courante chez leurs voisins vodouns. La Vie appelle la Mort, et la Mort appelle la Vie, c'est là le cycle éternel de la Nature, dans lequel les wiccans s'inscrivent.

La Triple Déesse et le Dieu Cornu

Parce qu'on ne peut pas parler de religion sans avoir la moindre déité, évidemment. La Triple Déesse et le Dieu Cornu sont les êtres révérés par les wiccans. Notez cependant qu'ils n'ont pas forcément forme humaine, ou forme tout court : dans la Wicca celtique, ces déités ont des visages, mais ce n'est pas le cas dans les pratiques amérindiennes des Andes, par exemple, où la PachaMama n'a pas de visage, mais est clairement un autre nom pour la Déesse mère.

La Triple Déesse (parfois simplement nommée "Déesse") est le visage de la Nature tranquille. Elle symbolise l'élément féminin, la source de vie, la maternité et la fertilité, le cycle des saisons, et celui de la vie et de la mort (la Vierge, la Mère et l'Ancienne). C'est elle qui donne naissance à toute chose.
Le Dieu Cornu, lui, est l'archétype masculin de la Nature sauvage et de magie incontrôlable. On l'apparente au dieu Pan, ou au dieu Cerf. Il représente la sexualité, la sauvagerie et l'inconscient. C'est une figure dite païenne que les chrétiens ont en effet transformé en diable (on comprend mieux ces histoires de Grande Révélation).

Ces deux figures, deux aspects de l'univers, symbolisent aussi l'équilibre des contraires (on vous avait dit que c'était important !). Exécuter un sort -qu'il soit contenu dans des mots, un rituel, une potion, ou une force brutale- c'est mélanger des énergies instables et dangereuses : il faut garder l'équilibre entre ces forces pour éviter l'accident (mais nous y reviendrons).

La loi du Triple Retour

Le bâton ultime pour tout wiccan qui se respecte. Quiconque pratique la Wicca s'expose à la loi du Triple Retour (sauf exceptions que nous détaillerons plus loin). Une fois de plus, c'est une question d'harmonie et d'équilibre : la loi du Triple Retour symbolise l'adage selon lequel toute cause provoque des conséquences... plutôt trois fois qu'une, si l'on suit la Wicca. Vous en apprendrez plus sur le Triple Retour un peu plus bas, section "Une pratique qui n'est pas sans risques".

La foi en la Wicca

Evidemment, tous ces concepts ne sont pas là pour faire joli : pour pratiquer la Wicca, il est essentiel de croire en ce qu'elle symbolise. Cette croyance peu être ténue comme extrêmement forte, mais sans elle, pas moyen de jeter des sorts. Et afin de prouver votre foi, quoi de mieux que des offrandes régulières ? Ceux qui honorent la Wicca plus que nécessaire sont souvent récompensés en conséquence, mais c'est un travail qui paraît fastidieux, répétitif, et particulièrement fatiguant pour la plupart des wiccans qui se contentent d'honorer les déités quand ils ont quelque chose de particulier à leur demander. Ceux qui croient moins que la normale ont tendance à réaliser des sorts moins puissants que la moyenne, quant à ceux qui ne croient pas ou plus, ils deviennent incapables de jeter le moindre petit sort.


Dernière édition par Voodoo Child le Lun 15 Fév - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: 1- La Wicca   Lun 15 Fév - 11:56




Le nécessaire du Parfait Petit Wiccan

"Liste des ustensiles de base et des possibilités"


Pour pratiquer la Wicca, et être donc un mage wiccan digne de ce nom, il vous faut un certain bagage. Plus le sorcier wiccan est puissant, plus le sort sera réussi (dans la durée et dans l'effet escompté) et moins le lanceur de sort ou son familier (nous en reparlerons) risque d'avoir mal. Ceci étant dit, tous les wiccans partent avec la même base, qui offre -techniquement- les mêmes possibilités.

Les possibilités de la magie wiccane

Nous en avons déjà un peu parlé : la magie wiccane vous permet de faire (presque) n'importe quoi, tant qu'il s'agit de liens naturels qui respectent l'harmonie et l'équilibre de la vie, au sens large. Comprenez : vous pouvez tuer (c'est un acte naturel et parfois essentiel) mais vous ne pouvez pas relever les morts. En partant de là, vous pouvez donc (à peu près) tout faire, tant que vous possédez les accessoires adéquats. Qui sont les suivants :

Les ingrédients de base

Tout dépend d'abord du type de magie que vous souhaitez utiliser : de façon assez logique, les magies wiccanes sont liées à un (ou plusieurs, pour les plus doués) éléments. Cependant, pour effectuer l'essentiel de la Wicca, soit potions et rituels, voici une petite liste du nécessaire essentiel.


  • Une craie : on la néglige souvent, mais ce petit bout de calcaire est ce qui permet de rapidement dessiner pentacles et autres pentagrammes, obligatoire lorsque l'on veut ensorceler un objet ou mettre un sort dans une amulette. Petit plus : c'est aisément transportable, ça s'efface en un tour de main et si on aime bien énerver le monde, on peut la faire crisser ! What a Face

  • Contenants : chaudron, calices, fioles et autres bols, parce qu'il est difficile de faire de la magie rituelle sans séparer (puis amalgamer) les différents composants ! Quant aux potions, eh bien... il y en a certaines que vous ne souhaitez certainement pas boire par inadvertance en confondant avec votre verre d'eau...

  • Bougies et encens : Parfois utiles à la réalisation d'un rituel précis, la plupart servent néanmoins à diffuser des odeurs apaisantes, favorisant le bien-être du lanceur et sa concentration (faut dire que si vous prévoyez de faire un rituel de lien avec Piggy, ce cochon noir apprivoisé purement a-do-rable, mais que vous avez le ventre vide et des envies de boudin et bien...).

  • Les ingrédients, évidemment : plantes, huiles, pierres, cristaux, minéraux etc... bref, tout ce dont vous pouvez avoir besoin pour réaliser votre sort, qui varie bien évidemment selon les effets attendus. De même, si vous prévoyez d'enfermer le sort dans un (ou des) talisman(s), il est plus aisé d'avoir ces derniers avec soi. Juste un conseil en passant.

  • De quoi se couper : de la paire de ciseaux miniature en passant par une épingle à nourrice toute bête, il est important d'avoir un moyen rapide et efficace d'obtenir du sang wiccan, indispensable pour libérer un sort enfermé dans une amulette. Certain(e)s redoublent d'ingéniosité pour se faire ouvrir en cas de besoin, mais rappelez-vous qu'une simple aiguille peut faire l'affaire.

  • Du sel : si l'on se moque des cuisiniers qui pestent d'avoir oublié de saler l'eau des pâtes, ce n'est rien à côté d'un wiccan qui oublie sa salière. Et lorsque l'on est témoin d'un ou plusieurs rituels, on comprend mieux pourquoi...

  • Une Athamé : sorte de poignard à double tranchant (rappelant -une fois encore- la dualité de la Nature, création et destruction) qui n'a rien de sacrificiel (nous ne sommes pas des vodouns, voyons !) et peut au contraire vous sauver la vie. (cf. section "Ni sans potentielle protection")


Avec ça, vous êtes parés ! Sachez d'ailleurs que, comme disait Jarvis Fairplace, ancien Mage de la Trinité : "N'importe quel abruti peut lancer un sort". Les Normes sont également capables de pratiquer des rituels, à condition d'avoir les accessoires et les instructions adéquates. Cependant, ne vous attendez pas à parvenir à des résultats somptueux (voire à des résultats tout court) : ce n'est pas parce qu'on sait parfaitement jouer à la dînette qu'on peut servir le thé. Il manque aux Normes (et à tous les êtres dotés d'une aura qui ne sont pas wiccans) cette petite chose qui fait que la Magie répondra à vos demandes. Mais le pire, c'est qu'il y en a que ça n'arrête pas ; et lorsqu'un amateur s'essaye à un sort trop gros pour lui, l'accident qui en résulte peut être horrible. Ce qui nous amène à notre prochain point.


Dernière édition par Voodoo Child le Lun 15 Fév - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: 1- La Wicca   Lun 15 Fév - 11:57




Une pratique qui n'est pas sans risques

"Avec ça, je serai le Maître du... *BOUM*"


Parce que oui : connaître quelques rituels et posséder le nécessaire ne fait pas tout. La puissance non plus, d'ailleurs. Il y a des choses contre lesquelles même le plus puissant des wiccans ne peut (presque pas) lutter.

La loi du Triple Retour

C'est qu'on l'oublierait presque, la coquine ! Et pourtant, la loi du Triple Retour fait parler d'elle. Concrètement, elle signifie que tout acte vous sera repayé au triple. C'est l'effet papillon, la théorie selon laquelle un battement d'ailes d'une des plus petites créatures au monde (et de celles qui vivent le moins longtemps) peut créer un véritable Chaos. La loi de Murphy en est certainement une extension. Bref, attention lorsqu'on utilise la magie wiccane : toute action a une réaction et toute manipulation d'énergie a des conséquences. Par conséquent, il faut veiller à ne pas troubler l'harmonie du monde, ni à faire le mal autour de soi. D'où certaines précautions à prendre quand on s'amuse à lancer un sort, d'autant que plus on agit contre l'harmonie et l'équilibre, plus l'aura du sorcier est ternie, et plus ce dernier subira les effets du Triple Retour.

Bien sûr, ça n'empêche pas certains wiccans de se montrer égoïstes et sans scrupules : l'érudit avide de pouvoir est même une figure classique du sorcier. Aujourd'hui, certains wiccans prennent cet adage comme une manière de mener une vie tranquille, dans ce monde plus ordinaire, tandis que d'autres estiment que ces traditions sont dépassées et que, de nos jours, c'est chacun pour soi. D'ailleurs, on l'a dit et répété, mais tuer n'est pas un mal en soi, c'est même bon pour l'équilibre de la Nature. Tout est donc question de point de vue, mais il ne faut pas plaisanter avec le Triple Retour pour autant, car le danger est réel.

Exemple :
Un wiccan réalise un sortilège qui augmente définitivement ses capacités intellectuelles, ce qui va à l'encontre des lois naturelles (une augmentation provisoire ne l'est pas tant). Il devient un génie mais, en retour, développe une fragilité cardiaque, perd ses amis à cause de son nouveau génie qui l'amène à les prendre de haut et est sollicité de toutes parts dans le monde, tant et si bien qu'il en vient à regretter sa vie tranquille.

Voilà un exemple de Triple Retour. Les conditions sont laissées à votre discrétion, mais sachez que le Staff se réserve le droit de donner ces conséquences, s'il estime que le sort lancé n'est pas assez respectueux de la Wicca.

L'épuisement

Parce que, mine de rien, lancer un sort, effectuer un rituel, faire une potion... bref, manipuler les énergies magiques, ce n'est pas de tout repos. Chaque fois que vous lancez un sort, c'est comme une activité physique : si c'est une marche rapide de 10 minutes, passe encore, mais si vous courez un marathon, vous finissez sur les rotules. L'épuisement dépend de la puissance du sort, et du lanceur : Un sorcier puissant pourra exécuter un sort mineur sans le moindre problème, mais l'inverse n'est pas vrai. Il faut donc tenir compte de cette fatigue quand vous écrivez, sans quoi nous pourrions nous en mêler... What a Face

Notez cependant que l'épuisement n'intervient pas lorsque vous libérez (par le sang) un sort d'une amulette : l'énergie du wiccan a déjà été drainée à la conception du rituel ou de la potion, d'où l'intérêt de bien enfermer les sept exemplaires du rituel dans des talismans pour pouvoir les utiliser plus tard sans se fatiguer.

La surestimation de soi

Le Grosbillisme tue, mes amis ! Dans la vie réelle comme sur TheVoodooChild, se surestimer peu avoir de très lourdes conséquences. Pour les wiccans, c'est même assez expéditif : disons qu'on est plus proche de l'explosion que du burn-out... ou plutôt du sens littéral.

En effet, lorsqu'un wiccan (ou même un Norme jouant à l'apprenti sorcier) se lance dans un rituel trop puissant pour lui, il court le risque d'exploser , faute à la trop grande quantité de magie requise. En général, c'est mauvais : l'odeur est infecte, ça force à tout nettoyer et parfois à retrouver des morceaux pendant des jours et, soyons honnêtes, le lanceur de sort ne doit pas apprécier des masses d'être mort.

De plus, un wiccan n'est jamais totalement à l'abri d'un sort qui dérape : les énergies naturelles sont facétieuses et parfois même malveillantes. A ce moment là, rien n'empêche la magie de décider de vous jouer un "petit" tour, et si vous êtes mal (ou pas) protégé, c'en est fini de votre vie. Le cycle naturel, n'est-ce pas ? What a Face

Heureusement pour vous, il existe des moyens de limiter les dégâts, que nous allons détailler de suite.


Dernière édition par Voodoo Child le Lun 15 Fév - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: 1- La Wicca   Lun 15 Fév - 11:57




Ni sans potentielle protection

"Tu m'auras pas ! Nananère !"


Ben oui : si on ne pouvait pas jouer avec le feu, ce serait beaucoup moins drôle. Les wiccans courent des risques, mais il y a toujours moyen de les limiter, que ce soit en jouant dans les règles (en agissant comme un parfait petit wiccan gentil, protecteur de la veuve et de l'orphelin et qui oeuvre pour la paix dans le monde et l'harmonie entre Outres, Normes et Nature) ou en les manipulant à sa guise. Pour les plus curieux et/ou les moins scrupuleux d'entre vous, voici quelques pistes...

Le cercle

C'est un élément classique des rituels magiques et de la sorcellerie : il est tracé au sol, le plus souvent avec du sel (tenez, comme on se retrouve !) et le wiccan se tient à l'intérieur. Ce cercle fait office de protection contre les énergies magiques parfois difficilement contrôlables.

Alors attention, ça ne veut pas dire que vous pouvez vous protéger d'un sort qui vous tombe sur la figure en traçant un cercle avec une salière à portée de main ! Simplement, lorsque vous effectuez votre potion ou rituel, être à l'intérieur d'un cercle vous permet de ne pas subir les facéties des énergies magiques (ou du moins pas dans leur totalité).

Le sel

On en a déjà parlé plusieurs fois, le sel est un élément de protection important. Et figurez-vous qu'il y a même plusieurs sels. Et qu'ils ne protègent pas tous de la même façon :

  • Sel de mer : Le sel de mer est bon marché, et on s'en procure facilement, mais c'est à peu près tout ce qu'on peut dire en bien de lui : utilisez le de préférence pour saler l'eau des pâtes et si vous aviez prévu de tracer le cercle de protection de votre prochain rituel avec, veillez à rester un maximum dans les cordes magiques, sans quoi le Triple Retour risque fort de vous mettre virtuellement les quatre fers en l'air. Vous l'aurez compris : la protection accordée par le sel de mer est très mauvaise. Il s'agit d'un matériau brut et peu coopératif. Vous vous imaginez faire pousser une primevère dans du sable plutôt que du terreau ? Tout pareil.

  • Sel naturel : Néanmoins, si vous avez décidé d'être têtu et d'utiliser quand même du sel de mer alors qu'on vous le déconseillait, faites au moins en sorte d'en trouver du naturel. Le sel naturel est encore gorgé des minéraux qui le composent...... naturellement (merci Captain Obvious). Et comme on sait que la magie wiccane apprécie quand les choses naturelles restent naturelles, on comprendra aisément que ce sel soit naturellement plus efficace en magie que celui de votre épicerie de quartier.

  • Sel raffiné : Non. Juste.. non. N'allez pas par là. Reculez. FUYEZ. Le sel raffiné n'a presque aucune vertu magique et son utilisation peut même être contre-productive, étant donné tous les produits chimiques inadéquats qu'on y trouve et qui salissent sa composition. Plus d'un norme mal renseigné amateur de magie s'est changé en bâton de dynamite suite à l'utilisation inopportune de cet ingrédient.

  • Sel de source : Extrait des sources salées disséminées ici et là dans le monde, ce minéral se décline en de nombreuses versions. Sa composition est plus subtile que celle du sel de mer. Plus proche de la terre et de la lente chimie qui compose ses strates, il est un excellent choix d'ingrédient en magie de l'eau et un très bon matériau pour les cercles de protection. Les wiccans confirmés l'utilisent abondamment.

  • Sel d'Epsom : Ce sel de source produit en Angleterre possède des vertues spéciales. On le nomme aussi sel amer et sel purgatif. Il offre une meilleure protection que la moyenne et renforce l'effet des sorts purificateurs. On se roule dedans à l'époque de Beltaine, quoi.

  • Sel gemme : Moins polyvalent que le sel de source, le sel gemme est un excellent protecteur. Le plus puissant que vous pourrez vous procurer, en réalité, pour tracer vos cercles lors des rituels de magie de la terre. On comprendra aisément pourquoi en citant sa seconde appellation : le sel de mine. Ce matériau, resté durant des temps immémoriaux enfoui dans les entrailles de notre chère planète, est celui qui naturellement réagit le mieux aux flux telluriques. Un autre effet du sel gemme que vous apprécierez : c'est un catalyseur qui facilite la réalisation des sortilèges. Autrement dit, en l'utilisant, un wiccan sera capable de lancer des sorts légèrement plus puissants, plus facilement. Un inconvénient est à noter : ce type de sel coûte beaucoup plus cher que les autres.

  • Sel d'Himalaya: Le top du top, la crème de la crème, le caviar du sel (mais non ! Pas le sel qu'on trouve dans le caviar, même si il y est en large quantité). Ce sel gemme venu de l'Himalaya est communément considéré par les wiccans comme le meilleur matériel de protection existant au monde. Son prix a augmenté exponentiellement depuis la Révélation et depuis que les sociétés qui ont la main mise dessus sont au courant que des petites communautés d'allumés couverts de bijoux de bois sont prêtes à se taper dessus à s'arracher les cheveux et à étaler des sommes absolument colossales pour avoir le privilège d'obtenir quelques grains de cette pierre philosophale. Ah, et c'est un sel rose, aussi.

  • Sel consacré: Parce que vous êtes un sorcier et que vous êtes rusé comme un renard, vous avez sans doute songé à cette possibilité. Et pourquoi ne pas améliorer la puissance protectrice de vos sels en réalisant sur eux un rituel préliminaire ? Vous auriez tout à fait raison ! Même un sel de mer de mauvaise qualité peut être rendu décent en utilisant cette technique fourbe qui piège le Triple Retour à son propre jeu (ben oui, parce que l'air de rien, le rituel de purification ne fera qu'éclaircir votre aura !). Plus votre sel est initialement puissant, plus la consécration sera difficile à pratiquer. La version la plus traditionnelle de ce rituel implique de diviser le sel consacré en quatre paquets de taille égale : un que vous garderez pour votre usage personnel et trois que vous offrirez à la Terre (généralement en le versant dans l'eau d'une rivière) en guise de cadeau. Ce geste, symbole de reconnaissance envers les Dieux wiccans, n'a pas là que pour faire joli puisqu'il renforce l'effet de la bénédiction et celui du Triple Retour positif que vous récupérerez par la suite d'une façon ou d'une autre. Par contre, on n'a clairement jamais vu personne pratiquer cette version du rituel sur du sel d'Himalaya.


L'Athamé

Elle aussi, on vous en a déjà parlé, en vous précisant qu'elle ne servait ni à couper les herbes, ni à trancher la viande (ou les gorges des voisins qui chantent (faux) sous la douche), mais plutôt vous sauver la mise en cas de souci magique. C'est en réalité un symbole aérien que l'on relie au Dieu Cornu. L’Athamé a plusieurs usages : tracer le cercle magique (ce serait bête que le sel dévie et loupe son but premier), trancher les liens néfastes (lors d'un rituel de divorce magique, par exemple), et surtout : se défendre contre les entités et forces maléfiques.

Mettons, par exemple, que vous soyez en train de faire un rituel assez compliqué et que les énergies magiques décident de vous jouer un mauvais tour. Grâce à l'Athamé, vous pouvez découper cette force invisible en rondelles magiques, et terminer votre rituel. Bon, bien sûr, cela sous-entend que vous avez réussi à mener votre petite bataille sans vous laisser déconcentrer et sans perdre le fil de votre formule... mais bon, au moins, l'Athamé vous offre une chance de ne pas tout rater !

Purifier son aura

Comme mentionné plus haut, l'aura d'un wiccan se ternit chaque fois qu'ils effectuent un rituel, une potion ou lancent un sort qui n'est pas compatible avec l'équilibre et l'harmonie de la Nature, attirant ainsi l’œil du Triple Retour. Et plus une aura est ternie, plus son sorcier risque de se prendre une Triple rouste ! Du coup, s'il on veut éviter de se faire pourrir la vie en triple, mieux vaut garder son aura la plus pure possible. Pour ça, une fois encore, deux solutions : rester dans les clous, ou faire des rituels de purification.

Ceci étant dit, la purification de l'aura, c'est plus facile à dire qu'à faire ! D'abord, c'est un rituel multiple : on ne peut pas purifier sa propre aura, il faudra donc être au moins deux. Ensuite, ce n'est pas un rituel qu'on peut réaliser n'importe quand : certaines saisons sont moins propices que d'autres. Il vaut mieux réaliser ce genre de rituels à l'approche de Beltaine, car c'est par essence la période de renouveau et de fertilité pour les wiccans. Le rituel sera donc plus efficace à cette période et, au contraire, il vaut mieux éviter de l'effectuer lors de Samhain, à moins de vouloir s'attirer les esprits frappeurs de l'Outre-Monde.

Les Familiers

Le Familier est comme une soupape de sécurité : il absorbera à votre place une partie du contrecoup magique, et fera les frais de dépenses énergétiques pour vous, dans une certaine mesure. Attention cependant : ce n'est pas parce que vous possédez un Familier qu'un sort trop puissant ne risque pas de vous éclater à la figure. Au contraire, il risque d'abord de faire exploser votre compagnon, mais s'il reste trop puissant, c'est vous qui subirez le reste des dégâts. Avoir un Familier ne signifie donc pas être tout puissant, mais seulement un peu plus protégé.
Vous en apprendrez plus sur ces derniers dans la partie qui leur est consacrée.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la Wicca et ses principes fondamentaux, vous pouvez vous rendre dans le sujet suivant pour en apprendre plus sur le meilleur ami du wiccan, j'ai nommé le Familier ! :flamingo:
Revenir en haut Aller en bas
 

1- La Wicca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SYNOPSIS ¤ :: ║L'encyclopédie║ :: Ethnologie :: Les sorciers wiccans-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com