AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Il court, il court le furet [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cooper Lancaster
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Coursier
Age apparent: 27
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Il court, il court le furet [Terminé]   Ven 5 Fév - 0:08

État Civil

Nom : Lancaster
Prénom : Cooper
Race : Norme
Âge : 27 ans
Date de Naissance : 19 Janvier 2026
Situation de Famille : Célibataire profitant de la vie
Profession / Activité : Coursier de jour, fêtard de nuit

Morphologie

Taille : 1m83
Poids : 76 kg
Corpulence : Musculature sèche et nerveuse, catégorie poids moyen, souple, relativement élancé, ossature partiellement apparente.
Couleur de cheveux : Brun, avec teinture rouge
Couleur des yeux : Noir
Allure générale : Inspire moyennement confiance C'est quoi ça, un punk ? Non Monsieur, mais j'vous emmerde quand même.
Allure vestimentaire : Jean confortable et débardeur, mitaines ouvertes aux mains et rangers aux pieds. Au travail, cheveux cachés sous une casquette. En cas de froid, une veste doublée.
Particularités éventuelles : Piercing à l'oreille droite et l'arcade gauche, une cicatrice partant de la tempe droite et passant sur sa paupière jusqu'à s'arrêter au milieu de la pommette droite, cicatrice partant du bas de la lèvre droite, ainsi que tatouages à la gorge, aux bras, au bassin et au torse.


Caractéristiques magiques

Aucune. C'est pas beau ça, d'être un Norme au milieu des Outres ? Comment ça "ça craint" ?

Cette section est en cours d'enrichissements, nous nous excusons pour l'éventuelle gêne occasionnée par sa nature inachevée.
Y'a rien à excuser vu le boulot sur ce forum.  I love you


Psychologie

Défauts : Une palanquée ! Inconscient, arrogant, grande gueule, fonceur, bagarreur, têtu, borné, parfois boudeur, insolent, beau parleur (si si, c'est un défaut quand les autres voient clair dans votre jeu) et probablement aussi un brin misogyne sur les bords, mais sans méchanceté aucune. Le côté mâle protecteur mal placé dirons-nous. J'ai précisé qu'il était maladroit lorsqu'il était gêné ?

Qualités : (Cherchez bien...) Je cherche, mais c'est pas facile avec ce loustic-là. Bon alors, on dira qu'il est fidèle en amitié et à la parole donnée, intrépide, curieux, généreux, avec un bon fond (pas de bouteille, je vous voit venir), courageux et protecteur à ses heures perdues. Puis le cœur sur la main, aussi, mais ça il préfère ne pas en parler. On rajoutera une note d'optimisme et de débrouillardise (mettez au four à 180° pendant 1h et c'est prêt !)

Croyances : L'amour ? Naaan, quand même pas hein, faut pas exagérer non plus. L'amitié, c'est important, la vraie, la solide, l'unique, aussi forte qu'une vraie fraternité. Croire en soi-même aussi, c'est limite vital dans son cas.

Religion : Il laisse ça aux autres, ce qui ne l'empêche pas de se poser de sérieuses questions sur tout ça. Il a fait mettre dans son testament un refus catégorique de faire de lui un zombie, évite autant que possible les différentes sec... églises et se concentre avant tout sur sa vie. Tant qu'on ne l'embête pas avec les croyances des autres, il respecte plus ou moins celles-ci, sauf si ça va à l'encontre de ses principes.

Goûts : Ils sont aussi variés que l'homme est haut en couleurs. Il adore manger sans se priver, boire au risque d'oublier des soirées entières, écouter toutes sortes de musiques (avec une nette préférence pour le rock et le métal, puis parfois un peu de classique, comme ça en secret). Une large préférence pour les films d'actions, d'aventures, mais également fantastiques et grand public (puis de temps en temps un truc plus calme et réfléchit, grave et même triste, mais pas trop souvent sinon cela lui file le bourdon). Sexuellement parlant, le bonhomme est plutôt ouvert d'esprit, jusqu'à un certain point. Faut que ça ait forme humaine, sinon ça a tendance à le gêner, voir même à le bloquer et lui couper ses moyens.

Talents, savoirs notables : Un vrai petit acrobate en deux roues non motorisé (vélo quoi), très utile au quotidien dans son travail ou pour impressionner. Bilingue français/anglais, pas très doué question culture générale, mais possède un don pour le calcul instantané, qu'il n'a jamais voulu exploiter autrement que dans des petits boulots avant son travail actuel.

(+) Espoirs, buts, rêves : Qu'est-ce qu'un homme pareil pourrait bien vouloir espérer de son avenir ? En vérité et bien qu'il ne l'avouera jamais, il espère profiter à fond de son existence et, qui sait un jour peut-être, fonder un foyer, même s'il se trouve encore trop "jeune" pour ça. Il n'aspire pas à de grandes choses, si ce n'est se faire de l'argent et ainsi se tenir loin du besoin. Malgré tout, les rencontres d'une vie pourraient fort bien lui faire changer son cap, car personne ne sait de quoi demain sera fait.

(-) Angoisses, regrets, phobies : Les regrets sont une chose difficile à garder pour soi, mais notre homme y arrive parfaitement bien la plupart du temps. Et puis parfois, comme ça, il fait grise mine et ne veut voir personne pendant quelques jours -en-dehors de son travail- et songe à ses erreurs passées. Question angoisses et phobies, ça va être une peur difficilement contrôlée pour tout ce qui est... tonnerre. Oui, oui, ça peut prêter à sourire, mais l'Astraphobie n'en demeure pas moins un véritable handicap quand vous bossez comme coursier et qu'un orage éclate d'un seul coup au-dessus de votre tête. Notre casse-cou de service éprouve également un très sévère malaise face à tout ce qui représente un être humain de manière réaliste sans en être un, comme les poupées, les mannequins pourvus d'un visage, les marionnettes et les robots, ne pouvant s'empêcher de leur jeter de fréquents regards méfiants et inquiets. Sans aller jusqu'à la Pédiophobie pure et dure, on peut dire qu'il aura du mal à rester tranquille dans une pièce remplie de poupées et autres objets du genre.

Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ? Tant qu'ils me font rien... Je ne les fuit pas, mais je ne cavale pas forcément après non plus. J'essaye de vivre en harmonie avec autant que faire se peut. Y'a bien les Faës qu'ont l'air un peu plus... différents. Eux j'essaye de pas trop m'en approcher, ils m'inspirent pas vraiment.
Et votre sentiment vis à vis des Normes ? Qu'est-ce qu'on est c*ns nous parfois. Y'en a t'as vraiment envie de leur en décocher une dans les dents juste pour qu'ils comprennent que le respect ça va dans les deux sens. Comment ça, la violence n'est pas une solution ?
Êtes-vous satisfait de votre existence ?   Je la trouve pas trop mal, j'ai la belle vie et j'me prend pas la tête.
Possibles évolutions ou objectifs futurs : Continuer de bosser, de s'éclater, mais également voir pour une augmentation et, qui sait, peut-être un jour un poste en bureau si on me laisse garder mon look.

Particularités éventuelles : N'est pas chatouilleux, bon vivant qui s'assume, aime se lever tôt, s'endort à une vitesse folle et parfois un peu n'importe où (quelques secondes suffisent en général).


Relations Sociales

  • Pour les Normes : Un chat aurait été bienvenu, mais avec un homme toujours en vadrouille, ce n'était même pas la peine. Il a sans doute un Meilleur Ami quelque part, la question est de savoir où. *fixe son regard sur le fond de la salle*

Relations particulières notables : Un patron, peut-être même des collègues, des potes et des amis, un meilleur ami, des conquêtes, sans doute aussi des ennemis. J'aimerais pouvoir faire un listing concret avec des noms, mais faute de contacts sur le forum, disons que je suis en quête de liens. Very Happy


Antécédents :

Quelque chose à dire sur votre Famille ? Mr et Mme Lancaster, un petit couple sans histoire qui a décidé d'aller passer sa retraite en Floride où il fait bon vivre, soit-disant que le climat de la Nouvelle-Orléans est trop humide pour leurs vieux os. Moi je dis que c'est surtout parce qu'ici c'est bien trop agité pour leurs petits cœurs et qu'ils n'ont jamais été si bien que ça dans cette ville. Je dis ça, je dis rien. *smile*

Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans? Vous y êtes natif ?
Les Lancaster sont originaires de Pennsylvanie et plus précisément de la ville portant le même nom qu'eux. Issus d'une colonie de mormons aux mœurs qu'on devine aisément, la famille s'est séparée en plusieurs branches au fil des siècles, dont l'une d'elle a migré jusqu'en Louisiane, reniant ses origines pour embrasser la vie et en profiter pleinement. Si la plupart ont finit par quitter progressivement le pays, il reste encore quelques spécimens disséminés un peu partout et qui ont su se faire un nid dans différentes villes. La Nouvelle-Orléans a jadis accueillit les grands-parents de Cooper quand ils étaient encore jeunes et fringants, profitant de chaque instant et aimant se plonger dans la culture soit-disant Vaudou qui faisait fureur auprès de tant de Normes, ignorant que leurs enfants allaient naitre au beau milieu des années 2000 et grandiraient au sein d'une société qui serait hautement chamboulée par les révélations de 2010. On aurait pourtant pu définir le couple vieillissant par une simple phrase : "J'y suis, j'y reste" car c'est exactement ce qu'ils décidèrent, inculquant à leurs enfants la tolérance et le respect de l'autre, qu'il soit ou non humain, tout en les mettant en garde contre les mauvaises rencontres. Ainsi grandirent le père ainsi que les oncles et tantes de notre protagoniste principal, bien que ces derniers décidèrent d'aller vivre dans d'autres villes un peu moins "chargées" officiellement en Outres. Ce fut durant l'une des premières marches pacifiques de 2021 que le jeune Lancaster rencontra celle qui deviendrait un jour sa femme. Leur goût commun pour la liberté et les droits de chacun à vivre comme ils l'entendent, dans le respect des autres, les conduisant à se revoir d'abord durant les manifestations pacifiques prévues à cet effet, puis dans un cadre plus privé. L'Amour fit le reste, le temps ainsi qu'une bague au doigt aussi. Un boulot chacun de leur côté, un appartement confortable, puis vint finalement l'heureux évènement qu'ils accueillirent avec un bonheur d'autant plus grand que les grands-parents n'étaient déjà plus depuis quelques années.

Événements de votre passé qu'il convient de connaître :
Né le Lundi 19 Janvier 2026, Jour Férié célébrant la naissance de Martin Luther King, on peut dire que Cooper était le digne héritier de son lignage familial qui avait repoussé avant tant d'ardeur les principes mormons pour n'en faire qu'à sa tête. Tout petit déjà, le bonhomme avait une nette tendance à l'hyperactivité et à une curiosité sans pareille qui avait le don de finir par user les nerfs de son entourage, posant mille et une questions sur ce monde étrange et singulier qui l'entourait, mais surtout qui ne l'effrayait pas un seul instant malgré tout ce qu'on pouvait en dire. Son enfance fut donc heureuse malgré une peur du tonnerre qui, disait-il pour se justifier de se cacher dans le lit de ses parents, annonçait un grand combat dans le ciel entre les démons. Son adolescence, elle, fut un peu plus tumultueuse et son caractère s'affirma grandement, faisant de lui un effronté qui, bien qu'il respecta ses parents adorés, ne l'empêchait pas de dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. Et forcément, quand on développe une capacité à l'ouvrir à chaque fois que quelque chose nous déplait, on finit par s'attirer des ennuis, Cooper n'étant pas le dernier pour ça, bien au contraire. Sa seule "erreur" -qu'il ne regretta pourtant jamais- fut d'intervenir dans une rixe qui tenait plus de l'agression raciste qu'autre chose, un groupe de Normes extrémistes se mettant à cinq sur un pauvre type soit-disant Outre. Mal en prit au jeune homme, alors âgé de 16 ans, de tenter de les arrêter, car il fut immédiatement catalogué comme un "pro-outre" et eut droit à un lynchage en règle qui manqua de le faire passer de vie à trépas, n'eut été l'intervention d'une patrouille de la B.I.A.S. qui évita aux deux agressés de finir six pieds sous terre. Cooper garde encore aujourd'hui les cicatrices de son acte héroïquement stupide et inconscient, les marques sur son visage ne le dérangeant pas plus que cela, à l'instar de ses parents qui faillirent bien faire une attaque en apprenant que leur fils était à l'hôpital. S'en suivit une période de flottement durant laquelle les études en pâtirent et où notre protagoniste principal décida qu'il préférait bosser à gauche et à droite plutôt que de se casser le cul à intégrer un système qu'il réprouvait profondément. On aurait pu croire qu'avoir été sauvé par la B.I.A.S. lui aurait donné envie de l'intégrer ou même de rester sur le droit chemin... que nenni ! Ce fut à compter de ce jour que le jeune homme pencha vers un tempérament bagarreur et révolté, faisant songer à une crise d'adolescence tardive qui semblait ne plus vouloir s'arrêter. Pourtant il n'était pas du genre à jouer les inconscients, lui qui appréciait déjà le sport décidant de mettre plusieurs crans au-dessus, s'entrainant comme un acharné jusqu'à atteindre un niveau plus que respectable, développant au passage sa passion pour les deux roues au travers d'un job d'été qui devait devenir plus tard son travail permanent : coursier. A l'heure actuelle, notre homme fait en sorte de ne plus se mêler des histoires entre Outres et Normes, notamment parce qu'il avait pris pleinement conscience des différentes intrigues qui se jouaient, ou plutôt des organisations diverses et variées se crêpant le chignon, parfois jusqu'à faire usage d'une violence rare à laquelle il ne désirait pas être directement confronté. Sans aller jusqu'à parler de peur, on peut raisonnablement dire que son entrée dans le monde du travail lui mit un peu de plomb dans la tête et qu'il préféra se concentrer sur sa vie plutôt que sur celles des autres, ce qui ne l'empêche pas de se mêler à certaines rixes à gauche à droite lorsque ses principes s'en trouvent bafoués. La Grande Révélation acheva de convaincre Cooper qu'il valait mieux éviter de trop titiller les Outres et pourtant, malgré sa neutralité qu'il défend jalousement, il ne peut s'empêcher de demeurer curieux à l'égard de tout ceci, une part de l'enfant qu'il fut jadis ne pouvant véritablement se résoudre à ignorer tout ce qui se passait autour de lui. Ses parents vieillissants décidèrent de leur côté de déménager assez loin d'ici, lui proposant de se joindre à eux et de tenter sa chance sous de meilleurs auspices. Mais allez savoir pourquoi, cette ville il l'a dans la peau et ne se voit pas vivre ailleurs, pas même pour un million de dollars. Et quand on lui pose la question, Cooper se contente de hausser les épaules d'un air nonchalant, vous adressant alors un léger sourire amusé et faussement mystérieux, répondant alors un simple : "J'y suis, j'y reste".



- Bas les Masques -

Derrière l'écran, vous êtes : Rick
Vous serez souvent là avec nous ? Pour l'instant tous les jours ou peu s'en faut, mais d'ici 2 à 3 mois IRL, probablement un peu moins longtemps connecté, mais tous les jours malgré tout autant que faire se pourra.
Comment avez-vous connu Voodoo Child ?
Je passais pas là, j'ai vu de la lumière et je suis entr... [SBAFF] Ahem. Plus sérieusement, une amie m'avait conseillé ce forum de visu et, après des mois d'hésitation et malgré un planning IRL qui va se charger d'ici deux à trois mois, je n'ai pas pu résister (elle va me tuer *gasp*).
Avez-vous déjà un double/multi compte ? Non désolé.
Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ? Rien que des compliments, franchement même si j'ai mis 3h IRL pour la lecture pré-inscription, je ne regrette pas. Ce forum est aussi complexe que bien ficelé, on sent le boulot monstre qu'il y a eu derrière ainsi que l'évolution avec le poids des ans qu'on devine sans difficulté. Franchement, un superbe travail et je me sens bien petit joueur face à cette immensité.

Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ? Lève les yeux vers l'horizon, l'air grave et ému, la main sur le cœur et la petite moue solennelle qui va bien « je le jure »  


Dernière édition par Cooper Lancaster le Sam 6 Fév - 10:21, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4163-il-court-il-court-le-furet-t
Précieuse
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Il court, il court le furet [Terminé]   Ven 5 Fév - 8:33

Je te sens pressé, petit furet, mais normalement, avant de poster sa fiche, il faut faire une demande de rôle ici ! :)
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Cooper Lancaster
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Coursier
Age apparent: 27
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Il court, il court le furet [Terminé]   Ven 5 Fév - 10:05

Oh damned, il me semblait bien avoir oublié quelque chose.

*se flagelle*

Désirez-vous que j'efface temporairement la fiche pour éviter tout impair ? Je peux la sauvegarder sur fichier écrit en attendant l'autorisation à la demande ainsi postée.

Vraiment je suis navré. pale
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4163-il-court-il-court-le-furet-t
Cooper Lancaster
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Coursier
Age apparent: 27
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Il court, il court le furet [Terminé]   Ven 5 Fév - 13:43

Un petit double-post pour signaler que la fiche est terminée. Very Happy

Je me tiens à votre entière disposition pour toute modification que vous jugeriez nécessaire. ;)

Merci d'avance et bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4163-il-court-il-court-le-furet-t
Précieuse
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Il court, il court le furet [Terminé]   Sam 6 Fév - 10:13

Alors, mon petit furet, c'est (presque) tout bon. Il nous manque juste un petit détail : tu n'as pas parlé du Coming-Out des faës. Que t'inspirent ces Outres-ci, bien différents des autres ? Juste une petite phrase, et ce sera parfait ;)

En attendant, comme il s'agit d'un détail minime, sache que tu es validé ! Ceci dit, c'est pas pour autant que tu vas pouvoir aller jouer de suite, il reste encore quelques petites démarches à faire avant de squatter tous les Night Clubs de la Nouvelle-Orléans. What a Face


  • Dans ton profil : générer ta fiche d'identification et mettre les liens vers ta fiche (je vois que c'est déjà fait, tu es bon élève ! ^^), ton carnet mondain et ton inventaire.
  • T'abonner à la newsletter en surveillant ce sujet, qui relate toutes les nouveautés et scenarii mis en place sur le forum.
  • Créer ton Carnet Mondain et ton Inventaire, en suivant les modèles donnés en post-it.
  • Faire ta Demande de Dangerosité histoire que l'on sache à quel point on doit te craindre... ou pas What a Face
  • Si tu veux gagner de l'argent (virtuel uniquement, désolée ;)) tu peux participer aux concours dans la section "Flood", mais aussi nous rejoindre sur notre page facebook et sur Twitter. Tu as d'autres moyens de gagner de l'argent, listés ici
  • Enfin, si tu veux rencontrer du monde, l'espace Rencontres est à ta disposition ! Il existe aussi un groupe Skype que tu peux rejoindre si l'envie t'en prend. :)


S'il y a un souci, des questions, n'importe quoi, tu sais où nous trouver ! :)

Je te souhaite à nouveau la bienvenue parmi nous, et un bon jeu sur The Voodoo Child ! cheers
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Cooper Lancaster
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Coursier
Age apparent: 27
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Il court, il court le furet [Terminé]   Sam 6 Fév - 10:25

Voici la modification (certes légère) apportée concernant les Faës dans la question sur les Outres. Cooper n'en ayant jamais encore rencontré, il lui serait difficile d'avoir un avis concret plus élaboré... pour le moment. What a Face

"Y'a bien les Faës qu'ont l'air un peu plus... différents. Eux j'essaye de pas trop m'en approcher, ils m'inspirent pas vraiment."

Le sujet de la Newsletter est désormais surveillé et je vais de ce pas m'occuper de créer le Carnet Mondain et l'Inventaire, faire la Demande de Dangerosité et voir ce que je peux faire pour que mon personnage ait quelques rentrées d'argent. Very Happy

Je vais également m'occuper de faire les demandes de liens que tu m'as suggérés hier (j'ai la feuille, si si si) et je te remercie énormément pour ton aide, ainsi qu'au staff pour cette validation si rapide. Very Happy

Je vous adore déjà et je sens que ça va être génial !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t4163-il-court-il-court-le-furet-t
 

Il court, il court le furet [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Normes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit