Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez
 

 3 - La Mafia W

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voodoo Child
Folle à lier !
Voodoo Child

Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
3 - La Mafia W Vote_lcap30/303 - La Mafia W 160125120054759347  (30/30)

3 - La Mafia W Vide
MessageSujet: 3 - La Mafia W   3 - La Mafia W Icon_minitimeSam 16 Jan - 16:58

La Mafia W

La Supériorité Wiccane



Histoire


Si la W telle qu'on la connaît aujourd'hui est essentiellement tirée de l'époque Hénin, ce n'est pas pour autant avec elle qu'elle trouve sa source.

De tous temps il a existé des wiccans qui étaient très fiers d'être ce qu'ils étaient. C'est peut-être même votre cas. De même, il y a toujours eu des wiccans persuadés que leurs capacités leur donnaient un ascendant sur le reste du monde. C'est dans cette idéologie que la Mafia W puise sa force.

Personne ne sait exactement quand ces wiccans aux idéaux semblables ont décidé de se rassembler, mais le nombre de groupuscules a explosé quelques années après la Révélation. Ces cabales était d'autant plus dangereuses qu'elles agissaient sans réelle organisation : le seul objectif était de montrer la puissance wiccane, dans le but de faire ployer tout le monde sous leur apparente suprématie. L'interdiction de pratique, dictée par les normes, était une raison de plus de faire usage de leurs pouvoirs de la manière la plus explosive possible, dans un acte de rébellion qui n'était pas sans heurts.

Au cours de la vingtaine d'années qui suivit la Révélation, d'autres cabales, moins violentes, firent leur apparition. Toutes aussi clandestines que les précédentes, elles se focalisaient néanmoins sur la magie d'usage, afin que celles et ceux qui usaient de magie dans leurs tâches quotidiennes puissent continuer à le faire. Bien qu'illégale, la pratique se répandit, permettant à certains de vendre une petite fortune ce qu'on appellerait aujourd'hui des sorts "de première nécessité".

Quand vint la fin de l'interdiction de pratique aux Etats-Unis, en 2035, ce trafic de sorts bénins n'avait plus de raison d'exister. Certains continuèrent d'en faire un commerce (légal, cette fois, et bien moins lucratif) mais d'autres refusèrent férocement d'être des larbins créateurs de "sorts à tout faire" pour les autres espèces (et particulièrement les normes, soyons honnêtes). Les virulentes cabales prônant la supériorité wiccane firent leur grand retour.

C'est l'une de ces dernières que Jeanne Hénin décida de créer en 2038, à la Nouvelle-Orléans. Mais Jeanne n'était pas une simple wiccane en colère. Elle était charismatique, intelligente, excellente manipulatrice et profondément suprématiste. Profitant du terrain fertile qu'était la Belle de Louisiane et de ses propres charmes, elle parvint en quelques années à unir plusieurs cabales du territoire, à la Nouvelle-Orléans mais aussi à Chicago, à Houston, à New-York et à Orlando : c'est le début de la Mafia W.

L'organisation fut rapidement prospère et Hénin était connue de tous, mais inaccessible. C'est cependant son arrogance qui causa sa perte : elle fut assassinée par ses propres sorts, incapable d'en maîtriser les effets négatifs. Son second, Grey Belaran, prit naturellement sa place mais était bien trop à la solde des Parrains internationaux aux yeux des cabales originelles. Il ne régna pas plus de deux ans avant d'être assassiné en pleine place publique, ainsi que la concurrence outre-Atlantique avec laquelle il déjeunait paisiblement.

Depuis ce tragique événement de 2050, personne ne sait qui a repris le flambeau de la W, qui s'est d'ailleurs fait bien silencieuse. On soupçonne ce silence dû à des extensions tentaculaires hors de ses frontières initiales, afin d'éviter un massacre comme celui du précédent Parrain. A présent mieux positionnée à l'internationale, la W regagne doucement du terrain dans son propre berceau, et notamment à la Nouvelle-Orléans, où les trafics en tous genres n'ont jamais vraiment cessé.


Idéologie


La Mafia W -parfois simplement nommée W- répond à un principe simple : les wiccans sont des êtres supérieurs.

La stagnation de la technologie et des sciences normes va d'ailleurs dans leur sens : qui, de nos jours, n'utilise pas un seul sort dans son quotidien ? Les sorts de ménage se vendent comme des petits pains, sans parler de ceux de réparation bénigne. Les angoissés de la vie consultent des herboristes plus souvent qu'à leur tour maintenant qu'ils ont compris le pouvoir magique des plantes et certains n'hésitent pas à faire appel aux runes pour augmenter leurs chances dans une variété de domaines (ou pour diminuer celle de leurs concurrents). La Wicca fait partie du monde, et certains de ses plus fervents adeptes sont d'avis qu'elle devrait le faire tourner.

Si elle dénigre totalement toute autre espèce (...ou presque, les Faës ayant un statut particulier), la Mafia W n'est pas pour autant en conflit constant avec la hiérarchie locale. Parfois même, elle peut œuvrer au sein de sa communauté, en faveur des décisions prises par le Grand Mage. Sa seule constante est qu'elle refuse que les wiccans soient considérés comme de simples bons-à-tout-faire des autres espèces (Normes comme Outres). Ils sont beaucoup, beaucoup plus que cela.

Leur façon de penser dans la vie de tous les jours s'exprime ainsi : un mauvais wiccan vaudra toujours mieux qu'un "sans-pouvoirs" (les Vodouns n'ayant pas les pouvoirs adéquats), mais un wiccan médiocre ne pourra jamais parvenir à grand chose. C'est pourquoi, au sein de la W, les postes à responsabilité leurs sont interdits (chaque Lieutenant possède au minimum un vif éther).

Par ailleurs, la-dite médiocrité est très peu tolérée au sein de l'organisation : les gradés ont donc tout intérêt à participer à l'éducation magique de leurs membres, s'ils ne veulent pas subir les foudres de leur hiérarchie après une opération mal gérée, ou un simple contrôle de routine des auras.

Tout comme la Mafia Sicilienne n'accepte que des italiens, la Mafia W ne comporte que des wiccans parmi ses hauts placés. Il est néanmoins possible d'y entrer pour tous, mais qui n'est pas wiccan ne peut espérer dépasser le rang de Soldat.


Activités


La Mafia W ne fait pas dans la politique globale. Cela ne l'intéresse pas de se mêler de ce que les espèces inférieures peuvent mettre en place. Pour asseoir sa domination, elle passe par le contrôle des bas-fonds de la société via ce qu'elle fait de mieux : la Wicca.

La W vit donc essentiellement de trafics divers : le deal de sorts, principalement, mais aussi la vente de drogues magiques -illégales, bien entendu-, le recel d'ingrédients rares -difficile de se procurer du sel d'Himalaya sans passer par elle, par exemple-, la production illégale de licences de pratique de la magie -qui doit être la seule activité faite de manière presque philanthropique : qui sont les normes pour décider qui a le droit de pratiquer ou non ?!- et bien entendu le trafic de peaux de métamorphes.

Auparavant, les activités de la W incluaient également le trafic de drogues normes, d'êtres humains et le proxénétisme. Ces trois activités ont cessé brutalement avec le dernier changement de hiérarchie.


Des alliances stratégiques


Dans une philosophie d'expansion et de propagation de la fierté wiccane, la W a récemment commencé à étendre ses horizons hors du territoire américain. En Europe notamment, par le biais du Royaume-Uni où elle est déjà bien implantée grâce à leur passé colonial commun, mais aussi en Scandinavie, en Asie et en Russie, par le biais d'alliances avec les Mafias locales. Il s'agit là d'une coopération avec les organisations criminelles magiques déjà existantes, que ce soit dans un but d'échanges plus ou moins licites ou une aide en termes de recrues pour un événement d'un côté ou de l'autre.

Dans d'autres pays, et notamment en Amérique du Sud où les cabales wiccanes sont légion, la W n'hésite pas à intégrer entièrement ces micro-organisations et à les assimiler à son propre mouvement, comme elle l'a fait en Angleterre dès son apparition. A part pour le Royaume-Uni, il s'agit cependant d'une initiative assez récente, mise en place par la nouvelle tête de la Mafia W à la mort de son prédécesseur.

Par ailleurs, la W s'est également alliée au Talion, dont elle ne partage pas entièrement l'idéologie (les wiccans restent supérieurs à tous, y compris aux autres outres) mais avec qui elle partage assez pour s'entraider mutuellement sur certains points et faire quelques concessions (notamment concernant le trafic de peaux de métamorphes). Il n'est donc pas rare d'avoir des membres des deux organisations au même endroit. Parfois, il arrive même qu'un membre possède les deux casquettes, assurant ainsi le lien entre les deux succursales des organisations sur un terrain donné.


Une organisation militaire


Présente essentiellement dans les villes avec une grande concentration de wiccans, la Mafia W possède une structure pyramidale dont les noms et le fonctionnement ne sont pas sans rappeler l'Armée. On peut être recruté par n'importe quel membre, principalement par le bouche à oreille. De fait, on ne sait jamais exactement combien de membres contient l'organisation, mais comme pour toutes les Mafias, il est bien plus difficile d'en sortir que d'y entrer.


Tout en haut

La W est dirigée par le Général des Armées. Anonyme, au contraire des boss mafieux classiques, personne ne connaît son identité depuis l'assassinat de Grey Belaran -à croire que le nouveau patron a appris des erreurs de ses prédécesseurs. Ce qui est certain, c'est qu'il gère toutes les opérations depuis la Nouvelle-Orléans. Le NOPD et le BIAS soupçonnent son identité mais n'ont pu la confirmer jusqu'à présent. Il est possible que certains membres hauts placés la connaissent -ou pensent la connaître- mais ce n'est pas le cas des petites frappes.

Pour chaque aire d'influence de la W, on retrouve un Major et un Colonel. Ceci est une nouveauté datant de la dernière hiérarchie en place, depuis que la W tente d'étendre ses frontières. Ces deux personnes sont en charge de faire le lien entre Général des Armées et Lieutenants sur place. Il s'agit en quelque sorte des adjoints du Général. Ils lui font des rapports réguliers, attendent leurs ordres de ce dernier, mais au final, dans leurs aires, ce sont eux qui commandent (tant que leur travail convient au Général). Le Major est en charge de l'expansion de l'organisation et des relations extérieures à la communauté (notamment avec d'autres mafias et/ou le Talion) sur place. Le Colonel a quant à lui la tâche de superviser les Lieutenants des différentes succursales implantées dans le pays et de rapporter leurs résultats au Général.

Attention : ces deux rôles n'existent pas aux USA, entièrement contrôlés par le Général.



Dans chaque branche

Chaque succursale de la W -correspondant à une ville où la Mafia est présente- dispose de trois Lieutenants. Ces derniers répondent aux ordres du Major et communiquent leurs résultats avec le Colonel (NB : aux USA, il s'agit du Général).  Originellement comme un effet miroir des Mages de la Trinité dans la hiérarchie wiccane, les Lieutenants ont maintenant chacun leur spécialité, ainsi qu'un nom de code qui leur permet de garder l'anonymat.

Le Lieutenant de Fer est en charge du respect des lois internes à la W. Cela peut aller du rappel à l'ordre d'un compatriote à la véritable expédition punitive (pour "inciter" un client à rembourser son crédit, par exemple). Ses Bataillons sont également ceux qui se chargent des kidnappings de métamorphes, pour ensuite permettre la conception des peaux.

Le Lieutenant de Sel est à la tête des Bataillons chargés d'approvisionner l'organisation en ingrédients. Qu'il s'agisse de ceux qu'ils vont utiliser pour leur propre consommation (dans le cas où le Fer aurait besoin de se protéger lors d'une expédition, par exemple), ceux dont les Dealeurs de Sorts ont besoin pour répondre aux demandes des clients, ou encore ceux dont la W s'assure le monopole afin de les revendre au plus offrant.

Enfin, le Lieutenant d'Airain commande des Bataillons spécialisés dans la recherche de magies anciennes et d'artefacts. Leur objectif est d'augmenter le savoir wiccan, mais aussi de développer de nouvelles pratiques magiques à partir de ce qu'ils apprennent des antiques, afin de prolonger leur emprise sur le monde. A ce titre, ils sont tout particulièrement intéressés par les magies inutilisables, les lignées de wiccans puissants et la Source de la Trinité, qui semblent tous refermer bien des secrets.

Afin de les appuyer dans leurs tâches, les Lieutenants ont sous leurs ordres un nombre indéterminé de Bataillons, composés de Soldats et -optionnellement- de Mercenaires. Chaque Bataillon est dirigé par un Sous-Lieutenant, auquel il répond exclusivement. Il n'est pas nécessaire que les Bataillons connaissent l'identité des Lieutenants, voire l'identité des autres Sous-Lieutenants. Seuls les Sous-Lieutenants connaissent obligatoirement l'identité du Lieutenant auquel ils répondent. Les Sous-Lieutenants sont également libres de choisir des pseudonymes afin de garder l'anonymat.

Chaque Lieutenant ayant besoin de différents Bataillons, ils sont généralement spécialisés : le Fer demandera à ses Bataillons de contenir au moins un Alchimiste et un Incantateur avertis, au cas où l'expédition tournerait mal. Il préfère également des Soldats et Mercenaires plutôt doués au combat. Le Sel cherchera plutôt des personnes ayant un profil menaçant pour assurer les monopoles de ressources, mais également des personnes ayant des liens avec l'administration (ou capables de fabriquer de fausses licences avec brio), et des gestionnaires pour les différents inventaires. L'Airain recherche un profil d'érudits variés, de curieux, mais aussi de wiccans issus de lignées connues qui seraient prêts à (re)découvrir la Wicca dans toute sa gloire.

Les Soldats, également appelés "Petites Mains", sont des membres lambda de la W. Ils peuvent être wiccans comme d'une autre espèce (sachant qu'ils seront dès lors moins bien considérés et potentiellement envoyés dans des missions plus désagréables aux yeux de leurs supérieurs) et sont envoyés dans un Bataillon ou un autre selon leurs spécificités. Les Mercenaires sont des personnes qui n'appartiennent pas directement à l'organisation mais qui sont recrutés à la discrétion du Lieutenant et rémunérés pour des missions ponctuelles. Il peut une fois de plus s'agir de n'importe quel espèce (c'est parfois utile pour brouiller les pistes).


En-dehors des clous

Naviguant légèrement en-dehors de cette structure carrée, on trouve trois unités dites "volantes" : Les Dealeurs de Sorts et le Marionnettiste. Sans supérieur hiérarchique direct mais totalement dévoués à la cause, ils sont à la disposition des Lieutenants -qui peuvent faire appel à leurs capacités à tout moment- mais peuvent également diriger un Bataillon de façon indépendante pour accomplir leurs propres missions.

Les Dealeurs de Sorts, au nombre de deux par succursale, sont d'excellents wiccans dans des domaines clés (Alchimie, Runes, Rituelle et Minérale principalement) et forment la pierre angulaire du trafic de la W : sans eux, pas de sorts, de drogues magiquement créées ou de peaux de métamorphes à faire circuler illégalement. Ils sont donc indispensables au bon fonctionnement de l'organisation. Il s'agit généralement de personnes possédant les moyens rapides et efficaces de blanchir l'argent qu'ils font entrer dans les caisses. Leurs Bataillons (un chacun) est composé des mêmes petites mains, qui leurs permettent de maintenir les affaires à flots : dealeurs des rues, comptables (éventuellement blanchisseurs), chercheurs de clientèle et autres agents de promotion discrète dans tous les recoins de la ville. Bien qu'extrêmement visibles d'un point de vue factuel (il n'est pas rare qu'ils soient amenés à faire affaire en personne), les Dealeurs de Sorts sont loin d'être sans ressources et sont donc parfaitement capables d'assurer leurs arrières : sortilèges de confusion, drogues douces avec inhibiteurs de mémoire, écrans de fumée magique ou autres moyens de dissimulation... Ils savent faire ce qu'il faut pour que leurs clients oublient leurs visages, leurs noms, et parfois même la raison exacte pour laquelle ils leur ont rendu visite.

Le Marionnettiste, comme son nom l'indique, est un manipulateur discret mais efficace dont le rôle est de garder les hiérarchies wiccanes dans le rang. Pas forcément de les menacer ouvertement, mais d'avoir des oreilles partout voire d'avoir l'oreille de l'Instructrice en Chef, de la Trinité et/ou du Grand Mage, afin de s'assurer que la communauté wiccane et la Mafia W ne se tirent pas dans les pattes. Après tout, ils ont les mêmes objectifs, d'une certaine façon. Il est d'ailleurs possible que le Marionnettiste choisisse d'infiltrer leurs rangs pour plus de poids. Son Bataillon est composé d'informateurs divers.



Revenir en haut Aller en bas
 

3 - La Mafia W

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SYNOPSIS ¤ :: ║L'encyclopédie║ :: Réseaux organisés :: Organisations criminelles-