AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 2 - Quatre mouvements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: 2 - Quatre mouvements   Lun 9 Nov - 19:12

Quatre mouvements
Et sept hardes


Premier mouvement : les progressistes.

Ils sont les premiers Ondins à avoir quitté le Sidh pendant l’Affaiblissement. Pour eux, la clef de la survie est l’évolution. Ils ont, au contraire des Each Uisge et des Aughiskys, tenté de se reproduire avec des humains depuis longtemps. Le mouvement des progressistes est composé de deux hardes : les Tangis et les Nuggles.

Les Tangis et les Nuggles sont deux communautés de Kelpies qui sont fascinées par les humains. A tel point qu'elles se mettent un peu trop souvent en danger pour les observer ou se mêler à eux.

A mesure que le temps passait les Tangis puis les Nuggles se sont vus frapper par un mal incurable. La fertilité des faës est de base très faible, mais chez eux c’est bien pire. Les mâles sont totalement stériles. Les femelles sont donc obligées de se reproduire avec un humain pour pérenniser l’espèce. Généralement, les femelles séduisent un humain, tombent  enceinte, disparaissent et se mettent en couple avec un mâle Kelpie. La plupart des mâles acceptent cet état de fait et élèvent le petit comme si c’était le leur, mais il arrive que certains se révoltent contre cette malédiction. Ils se séparent de la harde, et vivent en solitaire, s’obstinant à essayer d’engendrer.


Tangis :
Les Tangis sont généralement blancs ou gris pommelés tirant sur le blanc. Leurs sabots ne sont pas fendus (saufs ceux des anciens qui ont vécu dans le Sidh). Leur souffle est capable encore maintenant de paralyser ceux qu'il touche. Leurs autres capacités magiques ont été perdues.

Nuggles :
Les Nuggles sont noirs et massifs. Leurs sabots ne sont pas fendus (sauf ceux des anciens qui ont vécu dans le Sidh). Leur souffle est capable encore maintenant de paralyser ceux qu'il touche. Leurs autres capacités magiques ont été perdues.



Second mouvement : les traditionalistes.

Ce sont les derniers Kelpies à avoir quitté le Sidh. Comme beaucoup d'autres faës, ils refusaient d’admettre ce qu'il se passait sous leurs yeux. Beaucoup d’entre eux sont restés bloqués dans le Sidh quand les arches se sont effondrées.

Ils ont refusé toute évolution de leurs formes ou de leur pouvoirs et tant pis si ces derniers se sont considérablement affaiblis. Il est de leur devoir de se défaire des enfants qui naissent différent de ce qu'étaient les kelpies à l'origine. Ils ont accumulé beaucoup de rancœur à l'égard des humains, responsables de tous leur maux. Ils ont une réelle aversion pour eux et ne les considèrent que de deux manières : comme nourriture et comme matériel de reproduction.

Ils ont font partie de ceux qui ont le plus insisté pour que les Kelpies ne fassent pas partie des faës révélés aux humains. Ils sont toujours réticents lorsqu’ils doivent travailler de concert avec d’autres faës, à plus forte raison s’il s’agit de Bäckahästens (qu’ils renient en tant que Kelpies). Ils ont  une certaine animosité à l'égard des Tangi et des Nuggles car ils ne comprennent pas leur fascination pour les humains. Ils pensent aussi que la dégénérescence des progressistes n’est qu’un juste retour de bâton.


Aughisky :
Les aughiskys sont grands, de couleur vert très foncé. Quand un norme les regarde sans bien faire attention, son cerveau hermétique interprète la couleur du pelage comme noir avec beaucoup de reflets verts. Leurs sabots sont fendus. Ils sont capable de rendre leur peau adhésive (d'empêcher quiconque de descendre de leur dos de cette manière, par exemple). Leurs autres pouvoirs ont disparu.

Each Usige :
Les each usige sont grands, de couleur bleu très foncé. Quand un norme les regarde sans bien faire attention, son cerveau hermétique interprète la couleur du pelage comme noir avec beaucoup de reflets bleus. Leurs sabots sont fendus. Ils sont capable de déplacer l'eau dans le corps des autres (génération d’œdèmes...). Leurs autres pouvoirs ont disparu.

Un conte écossais raconte l'histoire de neufs enfants attirés par un Each Usige qui les charmait et les poussait à le chevaucher tandis que le dixième gardait prudemment ses distances. L'animal le poursuivit en tentant de l'attraper mais l'enfant parvint à s'échapper. Une variante de cette histoire mentionne que l'enfant donna un coup sur le nez de l'animal pour le repousser, mais que son doigt resta collé. Il sortit un couteau de sa poche et découpa son propre doigt pour se sauver. Il ne put rien faire pour les neuf autres enfants car une fois que les victimes eurent enfourché l’Each Usige, sa peau devint si adhésive qu'ils ne purent plus en descendre. Les neuf victimes tombèrent dans le piège et furent toutes emmenées jusqu'à une rivière où elles furent noyées et dévorées à l'exception du cœur ou du foie.



Troisième mouvement : les attentistes.

Ils sont les plus modérés des Odins.
Ils s'en sortent plutôt pas mal. Ils sont arrivés à s'adapter à presque tous les milieux aquatiques (rivières, fleuves, lacs, étangs, marais). Même si l'océan reste un milieu hostile, ils ont réussi à prendre la mer quand leur survie en dépendait. Ils n'ont pas tous évolué de la même façon ou au même rythme mais la morphologie générale de leurs hardes reste homogène.


Shoopiltees :
Les shoopiltees ont une apparence de cheval de taille moyenne, fin et noir pour la majorité, en tous les cas toujours foncé. Certains ont les sabots fendus, d'autres non. Ils sont capables de transférer l'alcool présent dans leur corps dans celui de quelqu'un d'autre. Leurs autres pouvoirs ont disparu.

Njogels :
Les njogels ont une apparence de cheval de taille moyenne, fin et blanc. Certains ont les sabots fendus, d'autres non. Ils sont capable de déplacer l'eau dans le corps des autres (génération d’œdèmes...). Leurs autres pouvoirs ont disparu.



Quatrième mouvement : les dégénérés.

Les Bäckahästens, ont quitté le Sidh avant tous les autres, avant même la Révolution Gobeline. Toutes les légendes ayant pour sujet les Kelpies viennent d’eux.

Comme tous les kelpies ils ont beaucoup perdu de leur magie, mais leur sixième sens dans l’eau s’est lui aussi beaucoup affaibli. Ce n’est pas plus mal pour eux, car il n’est pas rare qu’une harde de Bäckahästen s’installe dans les égouts d’une grande ville ou à l’endroit où sont rejetées les eaux usées.


Bäckahästens :
Littéralement « cheval des ruisseaux ». Avant, ils étaient de majestueux chevaux blanc qui apparaissaient près des rivières par temps de brouillard, mais aujourd’hui leur morphologie a été corrompue par leur proximité constante avec les humains et par leur façon de vivre. Maintenant ils sont plus comparables à des poneys blancs ou gris pommelé. Ils sont capables de transférer l'alcool présent dans leur corps dans celui de quelqu'un d'autre. Leurs autres pouvoirs ont disparu.

Pour survivre, ils ont fait un pari très risqué lorsqu’ils ont quittés le Sidh. Ils ont décidé de vivre dans la mesure du possible en milieux urbains. Beaucoup sont morts à cause du manque de magie. Ceux qui ont survécu ont vu leur attributs aquatiques disparaître et leur taille diminuer grandement. Dans les cas les plus extrêmes, ils sont devenus aussi petits qu’un cheval miniature américain (87 cm pour les plus menus).

Certaines mauvaises langues disent que la prochaine étape de leur « évolution » c’est la chèvre (Certains d'entre eux ont vu leur physique se déformer à un tel point qu'il devient possible de les confondre avec l'animal en question).

Une légende rapporte l'histoire d'une jolie fille, grande et forte, qui travaillait comme domestique dans une ferme de Lake Hjärtasjön au sud de Närke. Elle labourait l'un des champs de la ferme avec un vieux cheval, au bord du lac. Nous étions au printemps et le temps était au beau fixe. Les oiseaux chantaient et une bergeronnette suivait les sillons laissés par la jeune fille et le cheval de trait afin de capturer les vers. Soudain, un très grand et très beau cheval de couleur vive avec de grandes taches sur le côté apparut sur le lac. Il avait une belle et longue crinière qui voletait dans le vent et une queue qui traînait au sol, il prenait la pose devant la jeune fille pour lui montrer comme il était beau. Celle-ci savait qu'il s'agissait d'un cheval des ruisseaux et l'ignora. Le cheval s'enhardit et s'approcha de plus en plus. Lorsqu'il fut à portée, la jeune fille le frappa avec une bride en disant : « Disparaissez, canaille ! Ou vous devrez labourer tout ce champ, et vous ne l'oublierez jamais ! ». Dès qu'elle eut prononcé cette phrase, le cheval des ruisseaux prit la place de son vieux cheval de ferme et commença à labourer le terrain à une telle vitesse que la terre et les pierres se retournaient dans son sillage. La jeune fille s'accrocha comme elle pouvait à sa charrue, et avant que le coq n'ait chanté sept fois, le labour fut terminé. Le cheval des ruisseaux se tourna vers le lac, entraînant la charrue et la jeune fille, mais elle avait un morceau de fer dans sa poche et elle fit le signe de croix. Immédiatement, elle tomba sur le sol et vit le cheval disparaître dans le lac avec sa charrue. Elle entendit le hennissement de frustration du cheval des ruisseaux, comprenant que sa ruse avait échoué.

Le sillon tracé par ce cheval jusqu'au lac est encore visible à ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
 

2 - Quatre mouvements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SYNOPSIS ¤ :: ║L'encyclopédie║ :: Ethnologie :: Les Faës :: Le Livre du Sidh :: Les Kelpies-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit