AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Un peu de bonne volonté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izolda Sokołowska
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Psychiatre
Age apparent: 32
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Un peu de bonne volonté   Mar 26 Mai - 2:45

Quelle ironie pour la psy: elle, aux tendances nocives, fait du "support de groupe" dans une des multitudes d'institutions à la Nouvelle-Orléans. Comme toujours, elle se spécialisait avec les Outres, bien que les Normes étaient la bienvenu à ses sessions. Avant de sortir de son cabinet, elle jeta un oeil sur son journal pour voir combien de gens se sont inscrits à cette session et parmis les quelques habitués elle voyait aux moins trois nouvelles têtes. Sa dernière patiente vampire venait d'annuler sa session du soir par téléphone car elle "se sentait dénudée" vu qu'elle a dû dévoiler entièrement son passé, elle voulait "ne pas maintenant se faire dépouiller". C'était un problème qu'Izolda allait régler plus tard, les sessions qu'elle avait prévue avec la vampire étaient importantes et ne pas les poursuivre était un risque.

Vu la proximité du bâtiment et de son cabinet, elle en profita pour boire un thé et écrire une lettre à son frère. Sa mère lui en voulait de ne pas avoir été toujours là, mais la moindre des choses à faire était d'envoyer un peu de son amour au jeune homme qui mourait d'une leucémie. Ces derniers temps sa vie semblait bouleversé par plein d'évènements, elle se demandait comment Ailin allait, ce qui normalement ne lui traverserait pas l'esprit si c'était un vampire quelconque; mais elle voulait l'aider, elle reconnaissait les certains signes et traits qui dévoilaient des sentiments douloureux.
Qu'importe, la lettre terminé, ses problèmes enfoui dans une enveloppe adressé et timbré, elle quitta le cabinet et passa rapidement par la poste avant de rentrer dans le building à côté du Weston Park où se déroulaient des conférences de diverse nature.
Izolda récupéra les clés de sa salle auprès de la réceptionniste qui avait un air abbatu et jamais content. Cette femme d'à peu près 60 années était toujours d'une humeur putride, même si à la fin Izolda n'avait aucune idée de sa vie, la psy faisait toujours un effort pour ses patients. La réceptionniste, à son opinion, devrait faire de même.

Elle entra dans une salle d'à peu près 20m², celle-ci normalement utilisé pour les différentes conférences en médecine; Izolda pouvait la louer gratuitement vu les master-classes qu'elle offrait en psychiatrie à l'Université. Elle laissa bouillir de l'eau dans la bouilloire, la table préparé une heure à l'avance était recouverte d'une nape blanche sur laquelle se trouvaient deux gros pichets d'eau avec des gobelets en plastique, des biscuits, du thé, du café et un bol avec un mix de bonbons. Ce n'était pas toujours nécessaire, mais autant rendre la session plus agréable, surtout pour les nouveaux qui n'avaient peut-être pas l'habitude.
Izolda avait terminé d'arranger les chaises en un demi-cercle que les premiers étaient arrivés; les habitués (en tout cas 3 d'entre eux). Ils échangèrent leur courtoisies et d'autres sont venus par la porte, ceux-là elle ne les as jamais vus.

Elle s'assit au milieu du demi-cercle et jeta un bref coup d'oeil sur ses patients. Les habitués étaient Anna Day, une métamorphe serpent aux ancêtres australiens qui semblait avoir 45 ans et qui n'avait rien de spécial en soit, ne serait-ce qu'elle avait un peu de mal à garder son apparence humaine et pour se contrôler elle a fini par se rendre accro au sang vampirique. Il y avait aussi Maurice Chevalier, un vaudoun de 25 ans originaire du bayou aux ancêtres Africains qui dépendait bien trop de la drogue et en particulier les hallucinogènes ainsi que le mdma. La dernière du petit groupe des habitués était Delphine Devenelle de 20 ans, wiccane de la Nouvelle-Orléans, alcoolique, avec une préférence pour tout ce qui avait un goût d'anis.
Elle vit les nouveaux et en ouvrant son cahier elle marqua la date et l'heure du commencement. Izolda leva la tête vers le groupe et en souriant elle commença à parler, elle parlait toujours très bas, car telle était sa nature et automatiquement les gens devaient payer plus attention à ce qui était dit.

- Bienvenu à notre session qui vous permettra de vous exprimer librement sur les problèmes que vous rencontrez ou ceux que vous avez du mal à surmonter. Pour ceux qui sont nouveaux, je m'appelle Izolda Sokołowska et je fais ces sessions trois fois par semaine, en incluant une au coucher du soleil pour ceux qui supportent mal la lumière du jour. - elle toussota et regarda les nouveaux venus - Je voudrais apprendre à vous connaître, pour cela je vous prie de me donner vos noms, votre race et pourquoi vous êtes ici. Il se peut que certains d'entre vous cherchent à arrêter vos habitudes, ou simplement à trouver d'autres moyens de rester sur la voie que vous avez choisi. Par conséquent, vous voulez peut-être même continuer votre consommation sans prendre de risques inutiles à votre vie, pour cela je vous invite à me voir dans mon cabinet privé non loin d'ici pour en parler. Rappelez-vous, nous ne sommes pas ici pour juger et rabaisser vocalement, chaque personne pense à sa manière et je ne vais pas vous obliger d'arrêter, c'est impossible. Nous sommes ici aujourd'hui pour partager nos expériences et s'entre-aider. Voilà, qui veux se lancer en premier?
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3818-izolda-soko322owska
 

Un peu de bonne volonté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE I: Le quartier des affaires ¤ :: ║Le Centre ville║-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit