AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Groupe d'aventuriers n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Esmera Yanis
avatar




Identification
Emploi: technicien établissement du sang
Age apparent: 25
Dangerosité:
13/30  (13/30)

MessageSujet: Re: Groupe d'aventuriers n°2   Ven 9 Jan - 23:04

Le lami refuse poliment mon aiguille. Heureusement pour lui, je ne fais pas partie de cette catégorie de combattant qui s’échauffe à la moindre contrariété. Heureusement pour moi d’ailleurs. Comment pourrais-je être une être sylvain si jamais la sève chaude ?  Et encore, pour mon peuple je suis considérée comme quelqu’un d’impulsif et violant. Mais cela n’a pas la même signification que pour les humains qui eux me considèrent comme une presque non-violente. Je ne suis pas non plus une dryade, colérique et  capricieuse. Je suis juste une douce plante qui aime les voyages. C’est comme ça chez presque tous les jeunes de chez moi. On voyage, on découvre, on rencontre puis on rentre dans notre forêt et on en sort plus que rarement. Pour le moment, je profite de la compagnie du lami avec sa liche de mère, leur relation est tout à fait adorable. La façon qu’a cette non-morte de poser une main compatissante sur l’épaule de l’homme-serpent pour lui dire que ce n’est pas bien grave me m’emplit d’un sentiment d’apaisement. Un peut comme quand les anciens se secouaient après la pluie au dessus de moi, bébé pousse, pour me permettre de boire. Puis ils se poussaient pour que mes branches soient attirées par le soleil.

Je suis aussi en compagnie d’un golem de pierre. J’aime la pierre. Elle permet à la terre de ne pas glisser quand elle est imbibée d’eau et aux racines de tenir fermement. La terre est un réservoir de vie et quand l’eau s’y mêle, une nouvelle merveilleuse vie peut germer. J’aime la pierre surtout quand elle est couverte de terre, comme lui. En parlant de pierre j’étais tellement obnubilée par la beauté du foret tropical que je n’ai même pas fait attention à lui. Visiblement il n’y a pas qu’à Olivia que le climat fait du mal. Le pauvre à sa terre qui est devenue boue rouge. J’aurais due placer mes branches au dessus de lui pour le tenir un peu au frai. Mais maintenant qu’on est arrivé, je ne ferais que le garder au chaud. Je m’en veux un peut d’avoir laissé en souffrance un compagnon de route. Je trouverais bien quelque chose pour me rattraper.  

« D’accord Devon, nous te suivons. » J’aime bien sa voix aussi. Contrairement à Esteban qui est filante, la sienne est profonde, un peut come celle des hommes sylvains. Donc je suis Devon a travers la ville, qui me semblait est plus animé qu’aujourd’hui. Que se passe-t-il ? Les échoppes sont fermées,  pas d’agitation dans les rues. Vraiment pour une ville portuaire et vivante, je la trouve un peut défraichie.

Ah des gens ! Mais ils ne sont pas très joyeux. Voila des mots qui ne me plaisent absolument pas. Particulièrement ceux qui parlent d’hommes-serpents. Esteban se colle à sa mère et réussit par je ne sais quelle contorsion à se caché derrière de sa mère avec peur. Cette dernière attrape dans un geste de protection la taille de son fils. Lorsque les habitants sembles nous avoir repérer et dévisage le lami, Olivia passe devant lui dans un geste de protection, a l’unisson j’avance d’une grande enjambée pour me placer en protectrice du groupe. Il serait vraiment triste qu’à cause de son physique, il soit jugé coupable d’avance.

Heureusement pour nous, ce village ne semble pas dénué de personnes intelligentes qui ne partent pas d’amalgame pour juger les étrangers. J’écoute attentivement la proposition des villageois, les réserves d’Estaban et les arguments d’Olivia. Pour le couple mère/fils c’est le oui qui prime, car le garçon-serpent, se range toujours du côté de sa mère. Pour ma part je suis plutôt d’accord avec elle. Mais je comprends qu’il ne soit pas ravi à l’idée de se confronter aux représentants de son espèce.  Cela fait donc trois oui sur quatre. Bien sûr les arguments de Devon seront pris en compte, mais la liche a raison, nous ne sommes pas des plus à l’aise niveau financier.

«  Il nous suffit d’aller au phare et de ramener vos cargaisons si elles y sont encore, c’est bien ça ?  Quels genres de créatures risquons-nous de voir se confronter à nous ? » J’aimerais avoir un maximum d’informations avant de nous lancer dans quoi que se soit. Je me tourne vers mes compagnons.

« Quand pensez-vous ? Personnellement je suis plutôt pour. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3685-esmera-yanis
Devon Rosenbach
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Etudiant
Age apparent: 20
Dangerosité:
15/30  (15/30)

MessageSujet: Re: Groupe d'aventuriers n°2   Dim 15 Nov - 10:42

Devon écouta la proposition avec intérêt.

Franchement, il n'aurait pas dit non à un repas chaud avant.
Mais il semblait que la cargaison perdue était nécessaire pour l'obtention du repas chaud. Ils devraient se contenter de leurs rations avant.

La pondération toute nouvelle du golem lui disait de quérir plus de renseignements. Mais le côté chevaleresque de Devon avait déjà accepté.
De toute façon il semblait que les autres membres du groupe étaient unanimes.

Mademoiselle Bonzaï parla d'ailleurs avant lui pour les renseignements.
Peut-être pouvaient-ils négocier un peu d'équipement, également, mais étant donnée le position de défense de "Leogran", ça semblait difficile.

"La mission semble simple. À condition que les créatures que nous risquons de rencontrer soient à notre mesure.

Je suis d'accord pour y aller. Avec prudence."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3628-devon-rosenbach
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Groupe d'aventuriers n°2   Mar 2 Fév - 21:45


"Nous vous proposons 50 pièces d'or chacun pour cette mission. Une somme coquette mais qui ne nous manquera pas si vous parvenez à ramener nos marchandises au village... Comme vous pouvez le voir, la plupart de nos boutiques sont vides et nous ne pouvons plus chasser sur la péninsule à cause des hommes-lézards." annonce l'aubergiste.

"Si vous acceptez de nous aider, vous devrez traverser la péninsule à pied, vous risquez de tomber sur des hommes-lézards... La voie maritime est bien trop dangereuse à cause des récifs et des criques envahies elles aussi par les monstres."

L'aubergiste profite que la foule se soit un peu dispersée pour vous mettre en garde à voix basse. "Par contre, si j'étais vous je ne trainerais pas trop par ici. J'ai beaucoup voyagé et je connais les gens de votre espèce", dit-il à Esteban. "Mais les gens du village, eux, vous regardent d'un drôle d'oeil. M'étonnerait pas qu'ils vous prennent pour un nouveau genre d'homme-lézard."

"Je peux vous offrir un plan pour le trajet, vous devriez en avoir pour environ 3 journées de marche. Sinon, Pavel connait bien les marais de la péninsule, il pourra vous guider mais il faudra le payer une pièce d'argent par jour. A votre place je prendrais Pavel avec moi, mais c'est vous qui voyez."

Revenir en haut Aller en bas
Esteban Luz-Descalzo
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Etudiant
Age apparent: 18 (ou moins)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: Groupe d'aventuriers n°2   Mer 2 Mar - 9:50

Le lami frétillait de gêne derrière sa mère adoptive. Il avait été rassuré par la façon dont elle avait brandi sa Bible en signe de protection - Dieu savait qu'elle s'en servait efficacement - et l'espace d'un bref instant il s'était senti plus en sécurité. Ca n'avait pas duré bien longtemps comme les regards des villageois se faisaient toujours aussi torves et qu'on venait les alpaguer pour leur parler de méchants hommes serpents. C'était fâcheux. Il comprenait mieux pourquoi tout le monde le regardait de travers, dans ce contexte ! Et il aurait largement préféré s'en aller plutôt que d'accepter la mission qu'on leur proposait. Il ne voulait pas rencontrer les hommes-serpents. Et il ne voulait ni rester ni revenir à cet endroit : quelque chose lui disait qu'on allait bientôt vouloir le faire cuire sur le bûcher. Cependant sa mère soulevait un point qui, bien que choquant de ridicule, n'en était pas moins réel : ils avaient besoin de cet argent.

"Mais comment peut-on être en difficulté finansssssssière, tout d'abord ? Ssssss'est un sssssssscandale !"

Il n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui le choquait à ce point dans cette idée. Quelque chose ne tournait pas rond, tout simplement. Quelque chose qui ne lui paraissait pas naturel. Il fronça les sourcils. Il se rendit compte que c'était probablement la première fois de sa vie qu'il se trouvait dans une situation où son porte-monnaie le forçait à faire des choses qu'il n'avait pas envie de faire. Son porte-monnaie..? Allons-bon de quoi parlait-il ! C'était sa mère qui gardait toujours l'argent.

Il s'accrocha à la taille d'Olivia en faisant attention à ne pas arracher accidentellement des peaux  qu'il ne pourrait pas recoudre faute à l'absence de son matériel fétiche, et il glissa un nez ainsi qu'un œil penauds dans la direction de leur interlocuteur. On venait de lui confirmer qu'ils ne rencontreraient probablement aucun autre reptile que lui sur leur chemin, et ça l'avait un peu consolé. La façon dont la demoiselle arbre s'était dressée pour aider sa mère à protéger le groupe avait aussi contribué à le rendre plus à l'aise. Il ne s'était intéressé qu'aux détails qui le dérangeaient et à vrai dire il avait oublié en quoi consistait la mission proposée, si bien qu'il ne comprenait déjà plus rien à ce que les autres disaient. Peu importe : il suivrait de toute façon et ferait bien ce qu'on lui dirait de faire.

Et voilà que leur commanditaire parlait d'hommes lézards, maintenant. Il fronça les sourcils. Serpents ou lézards ? Il fallait savoir ! C'était très différent. Il aurait presque pu se vexer d'être confondu avec l'une de ces bestioles sur pattes mais son éducation de liche l'empêchait d'y accorder autant d'importance que ne l'aurait fait un lami "normal". Néanmoins, c'était confirmé : ils avaient intérêt à s'éclipser très vite si il ne voulait pas finir tanné et changé en sac à main. Il prit un teint grisâtre et sa langue glissa entre ses dents. Une grimace effrayée plus tard, il émettait un long sifflement pathétique, ses grands yeux gorgés d'eau fixés sur l'aubergiste.

"Mais je n'ai rien fait de mal, dites leur vous ! Oh puis zzzzut... Qui sssss'est Pavel ? Sssssssi il vient on peut partir tout de ssssssuite ?"

Autant dire que le coût de son service ne l'inquiétait guère, il n'y avait même pas pensé. Et ce n'était pas en comparant la récompense au prix annoncé qu'il en était arrivé à tant d'oisiveté, non... Il ne s'était juste pas rendu compte que le financement d'un guide poserait éventuellement problème. Il avait déjà oublié qu'ils n'avaient plus d'argent. Et surtout il ne voulait pas rester plus longtemps que nécessaire exposé au regard des habitants intolérants. Si ils devaient étudier une carte avant de partir, il leur faudrait nécessairement rester un moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3587-esteban-luz-descalzo
Olivia Luz-Descalzo
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Présidente d'une association de protection des animaux
Age apparent: 43 (ou moins)
Dangerosité:
12/30  (12/30)

MessageSujet: Re: Groupe d'aventuriers n°2   Ven 10 Juin - 16:45

A la question -particulièrement pertinente- de son lami de fils, Olivia avait ouvert la bouche pour répondre... avant de la refermer sans un bruit. Tiens, c'était vrai ça, comment pouvaient-ils être en difficulté financière ? C'était un concept étrange, sans qu'elle sache vraiment pourquoi. Se reprenant, elle haussa élégamment les épaules, faisant sauter un peu de peau au passage.

« Je te l'ai dit, Niñito, je ne m'occupe pas de la trésorerie. Ces affaires m'ennuient. »

Et elle n'était pas là pour ça. Voyageant tous ensemble, chacun avait son rôle, et savoir où était leur argent n'était pas le sien. Du moins il valait mieux que non, parce qu'elle avait tendance à dépenser sans compter. Il lui avait toujours semblé que compter était inutile. Allez savoir pourquoi.

Elle sentit Esteban s'accrocher un peu plus à elle (mais toujours délicatement, il était très prudent dès lors qu'il risquait de lui décoller les chairs, bien loin de sa maladresse habituelle) tandis qu'ils écoutaient tous les explications qu'on leur fournissait. On leur présentait 50 pièces d'or comme une somme confortable, mais dans un coin de son esprit, la liche la trouvait dérisoire. Elle laissa bien vite cette pensée s'échapper et se concentra à nouveau sur ce qu'on lui disait. Elle pinça les lèvres en entendant les paroles de l'aubergiste, créant un vide entre le bas de sa mâchoire et la peau de son menton, mécontente. Elle n'eut cependant pas le temps de répondre que déjà son enfant prenait la parole, les yeux mouillés. Elle détestait l'entendre parler sur ce ton, elle qui ne voulait que le bonheur de sa progéniture. Ceci étant dit, son raisonnement ne manquait pas de logique, et elle acquiesça.


« Je suis pour l'option qui nous permettra de partir au plus vite. Je refuse de rester ici plus longtemps et de forcer mon fils à faire de la pédagogie à des ignorants pour leur prouver qu'il n'a rien de comparable avec ces odieuses bestioles. S'ils sont incapables de faire la différence, d'ailleurs, il n'est pas dit qu'ils méritent notre aide. »

Et toc ! Elle se plierait tout de même au bon vouloir de leurs camarades de route, mais toujours était-il qu'elle n'appréciait pas du tout ce comportement. Comment pouvaient-ils comparer son adorable merveille à ces pilleurs de marchandises ? Mécréants.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3680-olivia-luz-descalzo
 

Groupe d'aventuriers n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: Le donjon dont VOUS êtes le héros :: A l'aventure compagnon...-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com