Qui est en ligne ?
Sur Discord, en ce moment.



 

Partagez
 

 Seras-tu là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arn Bullet
Namir-ra
Arn Bullet

Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
Seras-tu là ? - Page 2 Vote_lcap17/30Seras-tu là ? - Page 2 160125120054759347  (17/30)

Seras-tu là ? - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Seras-tu là ?   Seras-tu là ? - Page 2 Icon_minitimeLun 5 Mar - 22:24

Laissant Matthew se rhabiller, elle entreprit de préparer du café pour le jaguar. Matthew avait de la chance, elle n’avait pas reçu beaucoup de monde depuis sa dernière visite, si bien que le paquet qu’elle avait acheté pour l’occasion était encore bien rempli. Arn ne buvait jamais de café, elle n’en appréciait ni le goût, ni l’odeur et avait du mal à comprendre comment tant de personnes, et de métamorphes surtout, pouvaient supporter cette agression faite à l’odorat et au palais. Les lèvres d’Arn s'étirèrent en un sourire lorsque métamorphe lui proposa son aide pour la préparation de sa boisson. “Ca va aller, ne t’en fait pas.” Elle sortit une tasse d’un de ses placards et la posa à table pendant que la machine à café faisait son job. “C’est bientôt prêt.” La Namir-ra se remplit un verre d’eau et le posa sur le plan de travail.. “Tu veux manger quelque chose ? ” fit-elle en se servant elle-même dans la corbeille de fruit.

Matthew jeta un coup d’oeil par la fenêtre avant de lui proposer de sortir se promener. “Je ne travaille pas aujourd’hui mais je n’ai pas trop envie de sortir pour le moment. répondit-elle en remplissant sa tasse de café. Les lendemains de grands rassemblements au Mentis, la fréquentation de la réserve par les métamorphe était beaucoup plus importante. Probablement cherchaient-ils à croiser des congénères pour échanger sur l’évènement de la veille, à moins que le trajet jusqu’au sanctuaire méta ne leur ait rappelé la beauté du lieu. Quelle que fut leur raison, Arn n’avait pas vraiment envie de les croiser aujourd’hui. “J’ai envie de rester un peu tranquille ce matin mais si tu veux prendre l’air, je ne t’en empêche pas.” Puis remarquant que sa remarque pouvait être mal interprété, elle rajouta : “Si tu veux rester avec moi, tu es le bienvenu.” Elle termina son verre d’eau et son fruit en se demandant dans combien de temps elle pourrait à nouveau parler sans craindre d’envenimer sa situation avec la jaguar. Elle était enfin déterminée à faire de son mieux et à arrêter de leur gâcher la vie à tous les deux. Matthew faisait preuve d’énormément de patience à son égard et elle lui en était reconnaissant. Appuyée contre le plan de travail, elle l’observait pendant qu’il terminait son café.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
Matthew Williams

Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
Seras-tu là ? - Page 2 Vote_lcap18/30Seras-tu là ? - Page 2 160125120054759347  (18/30)

Seras-tu là ? - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Seras-tu là ?   Seras-tu là ? - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Mar - 11:03

Quelques détails dans le salon trahissaient encore la violence, relative toute de même, de ce qui s'était passé la nuit dernière. Alors qu'il recherchait ses affaires éparpillées dans la pièce, Matthew n'eut pas de mal à se souvenir de quelques unes des scènes de la veille alors qu'il posait son regard de ça de là pour tenter d'apercevoir ses vêtements. Cela n'avait rien de désagréable, loin de là, mais cela n'aidait pas à garder les idées claires. Il essaya de se vider la tête, continuant à chercher ses affaires en pensant à autre chose, sans quoi il ne donnait pas cher de la cuisine non plus... L'idée le fit sourire mais il la laissa filer, c'était probablement mieux ainsi. Ne retrouvant que son boxer et son jean, il décida de qu'ils étaient suffisamment grands pour qu'il puisse rester torse-nu, et qu'il était plus malvenu de faire attendre Arn pour une histoire de T-shirt. Enfilant ses affaires, il la rejoignit dans la cuisine. Tandis qu'il passait une main dans ses cheveux dans une tentative inutile de ramener en ordre ses capillaires en bataille, il accepta volontiers un café. Si l'odeur de la boisson chaude l'avait un temps dérangée, il avait fini par s'y habitué, d'autant qu'il s'agissait là souvent d'un des rares remontant disponible quelque soit le pays, une sorte de boisson universelle que tout le monde connaissait. Avec le temps, le baroudeur s'y était donc fait, apprenant même à apprécier certains arômes de cafés plus ou moins locaux durant ses voyages. Il n'en était cependant pas un gourmet en la matière et c'était davantage l'occasion de se remettre les idées au clair et de se réveiller un peu, que d'apprécier les arômes de l'élixir noir. Tandis que le café coulait depuis la machiine, la Namir-Ra lui proposa une corbeille de fruit.  « Volontiers. » Il esquissa un sourire et tendit la main pour attraper une pomme. « Merci ! » La situation était quelque peu étrange. Il n'aurait pas su réellement dire pourquoi, peut-être était-ce à cause des bouleversements de la veille, de sa nomination au rang de Sachem, mais cela, même s'il avait encore du mal à l'assimiler – et le souvenir de cette réalité vint le frapper rapidement – il savait que c'était davantage sa relation avec la femme devant lui qui le mettait un peu mal à l'aise.

Ce qui s'était passé cette nuit était le fruit de beaucoup de choses. Leurs animaux-totems s'étaient bien fichus de savoir ce que les humains en pensaient, mais, au fond, peut-être n'avaient-ils seulement eu besoin que d'un prétexte pour sauter le pas, éviter de se prendre la tête trop longtemps, de réfléchir à tort et travers, d'avoir la preuve que, finalement, ce n'était peut-être pas si compliqué que cela en avait l'air. Matthew observa sa tasse tandis que la Namir-Ra expliquait qu'elle n'avait pas particulièrement envie de sortir. Il était vrai qu'il n'y avait peut-être que lui pour apprécier mettre le nez dehors dès qu'il y avait un rayon de soleil, voire même lorsqu'il n'y en avait pas. Il réalisa aussi que la soirée de la veille n'avait pas été des plus reposantes non plus pour elle et, pour l'avoir déjà vu en action, il savait que l'intervention des Munins par son biais la laissait souvent particulièrement fatiguée. Elle rajouta vouloir rester un peu tranquille mais lui laissait l'opportunité de sortir, s'il en éprouvait le besoin. Dit ainsi, le Jaguar aurait probablement pu imaginer que c'était une invitation à débarrasser le plancher, mais, heureusement pour lui, la jeune femme eut le mérite de présenter les choses sous un autre angle, évitant au Métamorphe le soin de s'étrangler avec sa gorgée de café. « Je dois donner un cours en fin de journée... D'ailleurs, j'en connais quelques uns qui vont me regarder différemment après cette nuit. » Il but une nouvelle gorgée de sa boisson chaude dans un demi-sourire. « Au moins, j'imagine que je n'aurais plus de problème d'autorité avec eux ! » Oh, bien entendu, Matthew était loin d'avoir des problèmes avec ses étudiants. Déjà, ils étaient pour la plupart grands et matures et, surtout, faisaient des études qu'ils appréciaient. Aussi, du moment que le cours était interactif et intéressant, rares étaient les élèves chahuteurs ou paresseux. « Sachem... Je ne suis pas encore certain de réaliser pleinement. » Il pensait un peu plus à voix haute qu'il ne parlait, mais il était vrai que cette responsabilité lui incombait désormais. Ceci étant dit, il savait qu'il pouvait compter sur Arn, et cela faisait une différence notable.

Il mordit dans sa pomme et mâcha distraitement tandis que son regard se perdait dans celui de la vétérinaire. « Ca ira, toi ? » Dis comme cela, ça semblait probablement sorti de nulle part.  « Je veux dire... J'ai cru comprendre que l'intervention des Munins n'était pas particulièrement des plus reposantes pour toi. Je viens de réaliser que tu as peut-être envie d'autre chose que de me supporter une partie de la journée. » Il savait qu'elle lui avait proposé de rester s'il en avait envie – et il ne fallait pas être idiot pour comprendre qu'il en avait effectivement envie – mais il avait conscience que ce n'était peut-être pas la meilleure façon de se reposer, surtout compte-tenu des mœurs actuelles des Métamorphes de manière générale. Le Sachem aurait potentiellement quelques idées pour l'aider à se relaxer et récupérer un peu, mais venant du maladroit de service, la proposition de massages n'étaient peut-être pas dignes de bon accueil. Cependant, une autre idée lui vint et celle-ci n'impliquait pas nécessairement beaucoup d'efforts, leur permettant de passer la matinée au calme, ensemble, et peut-être de manière productive. Aussi se lança-t-il. « Par contre, si tu envisages de te risquer à me supporter pour la matinée, tu pourrais peut-être me parler de mes prédécesseurs, de ce qui est attendu de moi, de ce qu'ils ont fait ou de ce à quoi je dois m'attendre. » Cette nomination par les Munins était... surprenante mais au-delà de ses propres craintes concernant sa propre carrure face à ces nouvelles responsabilités, Matthew espérait simplement ne pas décevoir Arn dans cette tâche, notamment vis-à-vis de leur relation personnelle, mais aussi par ce nouveau lien qui avait été tissé entre eux par les Munins. Un lien qui le liait désormais à tous les Métamorphes de la Nouvelle-Orléans, ce qui n'était pas rien non plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
Arn Bullet

Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
Seras-tu là ? - Page 2 Vote_lcap17/30Seras-tu là ? - Page 2 160125120054759347  (17/30)

Seras-tu là ? - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Seras-tu là ?   Seras-tu là ? - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Mar - 23:14

Heureusement pour elle, Matthew ne se vexa pas. Il lui parla de son programme de la journée comme si de rien n’était. Alors, comme si quelqu’un avait appuyé sur un interrupteur, le malaise de leur relation en phase de redémarrage fut interrompu par une autre sensation. Pendant que Matthew mangeait sa pomme, la panthère le mangeait du regard, détaillant son corps tout entier et s’attardant sur ses zones préférées. Son rythme cardiaque s’accéléra légèrement. Aussi, pour ne pas se faire griller, elle détourna le regard et se concentra sur son propre petit déjeuner. La saison bien entamée et la présence du jaguar semblaient avoir le dessus sur ses capacités de concentration ce qui la rendait encore moins loquace qu’en temps normal. Elle ne se sentait plus tout à fait elle-même, comme reléguée en arrière plan et spectatrice de ce que son corps décidait de faire. Elle parvint à reprendre un minimum de contrôle et à focus son regard une des plantes “d’intérieur” qu’elle avait placé devant la fenêtre de sa cuisine pour qu’elle profite de la lumière. Elle parvint malgré tout à hocher la tête, elle voyait très bien où il voulait en venir, elle avait aussi repéré certaines jeunes personnes qui fixaient Matthew la veille. “À leur âge, tu ne devrais plus avoir besoin de tant d’autorité que ça pour faire ton cours, non ?” Arn le laissa se parler à lui même, se doutant que la remarque n’attendait pas tellement de réponse. Surtout que de son côté, elle ne réalisait pas encore non plus.

Maintenir une discussion en essayant de ne pas avoir un regard trop insistant sur son interlocuteur, se révéla être un défi un peu trop difficile à relever pour la Namir-ra encore fatiguée. Les munins et la panthère n’aidaient pas toujours à garder la tête froide, leur influence sur son humeur et ses réactions étant un peu trop aléatoire ces derniers jours. Elle cligna plusieurs fois des yeux quand Matthew l’interrogea, remettant de l’ordre dans ses idées vagabondes. Ne comprenant pas tout de suite s’il était passé à un autre sujet ou s’il voulait connaître son ressentis sur sa récente nomination, elle se contenta d’hausser un sourcil. “Ah… Oui je suis fatiguée mais je ne t’aurais pas proposé de rester si je voulais avoir la paix.” répondit-elle en souriant. Le soucis était plutôt qu’elle ne pensait qu’à un genre d’activité qui ne parviendrait pas tellement à lui accorder du repos. Matthew était en meilleur état qu’elle puisqu’il parvint à lui en proposer une en un rien de temps.

Elle l’invita à s’asseoir et s’installa en face de lui. “Euh, d’accord. Par où commencer… Tes prédécesseurs sont Antufa Ezili et Sébastian Claysow. Je pense qu’on peut commencer par leurs totems car ça représente quand même beaucoup leur caractère, Antufa est un africanis et Sébastian est... un cougar.” fit-elle en bredouillant lorsqu’elle vint à parler de Sébastian. Ne sachant pas trop s’il était encore en vie après sa soudaine disparition, elle se sentit mal à l’aise en pensant à ce métamorphe qu’elle avait commencé à côtoyer lorsqu’il était venu s’installer au Stray Meta. Elle avait appris que sa petite amie, une panthère, avait été assassinée par un wiccan chasseur de peaux et qu’il s’était lancé à sa poursuite en quête de vengeance. “Antufa est une métamorphe âgée de plus de 200 ans, elle s’est donc beaucoup appuyée sur Brenna, la Salinan qui était plus au courant du fonctionnement de notre société. Elle a été choisie par la communauté métamorphe après la Révélation, pendant laquelle elle a beaucoup fait pour la défendre. À l’époque il n’y avait pas d’influence des munins ni de Namir-ra pour préparer ce choix. C’est d’ailleurs elle qui est venue me voir en entendant parler de mon don pour me confier ce rôle.” Elle sourit à ce souvenir. Si Arn avait déjà découvert son pouvoir, appris à mieux maîtriser les munins grâces aux conseils de Nahima et découvert que cette capacité était celle d’une Namir-ra, ce n’était que la venue d’Antufa dans sa maison qui avait officialisé les choses dans une communauté qui n’avait jamais entendu parler de cela. “Elle connaissait tous les métamorphes de la ville et était prête à se battre pour défendre chacun d’eux. Malheureusement son âge a joué en sa défaveur, elle ne comprenait plus notre monde et le besoin que ressentent nombre d’entre nous de s’éloigner de leur totem pour une vie plus humaines. Lorsqu’elle est tombée enceinte, elle a décidé de quitter son poste…” À ce moment là, Arn avait senti pour la première fois la puissance d’appel des munins et avait compris instinctivement qu’elle devrait gérer la découverte du prochain Sachem. Elle prit une gorgée d’eau, laissant à Matthew le temps de lui poser ses questions avant de poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
Matthew Williams

Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
Seras-tu là ? - Page 2 Vote_lcap18/30Seras-tu là ? - Page 2 160125120054759347  (18/30)

Seras-tu là ? - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Seras-tu là ?   Seras-tu là ? - Page 2 Icon_minitimeLun 12 Mar - 9:46

Fort des événements de la veille, il était difficile d'oublier qu'ils restaient deux Métamorphes en pleine Saison des Amours, mais avec le souvenir de la nuit dernière et l'appétit, du coup, quelque peu comblé du Jaguar, ainsi qu'avec ses nouvelles responsabilités, Matthew avait probablement plus de facilité à faire la part des choses sans vouloir absolument sauter à nouveau sur Arn. L'envie ne lui manquait pas, loin de là, mais il avait l'esprit suffisamment occupé pour ne pas que penser à ce que dissimulait cette robe de chambre et imaginer qu'elle serait bien mieux sans cette couche inutile de vêtements. Le Sachem remarqua néanmoins que la jeune femme aussi semblait préférer éviter de trop le fixer et, après s'être regardé pendant un instant, il réalisa qu'il aurait effectivement pu avoir la décence de quand même trouver son haut plutôt que de se pointer torse-nu dans sa cuisine, dans un contexte pareil. C'est qu'il pouvait être... Tête-en-l'air. Mais ça, ce n'était pas nouveau. « Si j'en suis à devoir utiliser cette autorité pour me faire respecter, je fais un bien piètre professeur... Ceci étant dit, en y réfléchissant, je crois bien que mes élèves Métas font partie des plus studieux... » La remarque n'avait pas spécialement d'intérêt majeur, mais cela méritait une once de réflexion. Était-ce le cas parce qu'il était dans leur comportement d'être studieux ou la présence d'un professeur également Métamorphe modifiait leur comportement ? Bah, ce n'était pas suffisamment important pour être réellement un sujet de discussion, du moins, pas pour le moment, alors qu'ils avaient bien mieux, tous les deux, à discuter, qu'il s'agisse de la récente nomination du Jaguar ou, plus simplement, de ce qu'il se passait entre lui et Arn, ce qui était au moins aussi important, de son point de vue.

« Oui, j'imagine que vu comme ça... » Il était vrai que la vétérinaire ne s'embarrassait généralement pas de superflu et se contentait de dire quand les choses lui convenaient ou non. C'était aussi ce qu'il aimait chez elle. Ce côté direct, sans faux-semblants. Il savait qu'elle lui dirait toujours la vérité sur ce qu'elle pensait, parfois même sans formes, mais toujours avec honnêteté. Et il était particulièrement ravi d'entendre qu'elle voulait qu'il reste. Elle sembla trouver sa proposition plutôt intéressante et il s'installa à la table, emportant avec lui son café dont il but quelques gorgées alors qu'elle commençait à lui parler de ses prédécesseurs, Antufa et Sebastian. Visiblement ce dernier avait laissé une certaine impression à Namir-Ra, mais il ne dit rien, conscient qu'il en saurait peut-être plus dans les minutes à venir, ou que, simplement, ce n'était probablement pas ses affaires. Matthew l'écouta ensuite parler d'Antufa, première Sachem citée, visiblement une très ancienne Métamorphe un peu à l'écart de la société, se reposant sur sa Salinan - l'adjoint au Sachem, s'il avait tout compris – pour les détails de fonctionnement. Elle avait beaucoup fait pour sa communauté pendant la Révélation et, presque immédiatement, le Jaguar eut la conscience que, lui aussi, portait désormais les espérances et les craintes d'une communauté qu'il se devait de défendre et de protéger. La tâche ne serait pas simple, déjà qu'il n'était pas nécessairement fiche de se protéger tout seul, comme en témoignait sa première rencontre à la Nouvelle-Orléans... Selon le nouveau Sachem, Arn tenait Antufa en haute estime. Il suffisait de l'entendre parler de la façon dont cette dernière avait fait de la Namir-Ra ce qu'elle était désormais. L'ancienne Sachem avait cependant décidé de se détourner de sa vie de Métamorphe, se concentrant sur son enfant à naître, un choix que pouvait comprendre le professeur de géographie.

Entièrement tourné à ce qu'elle lui expliquait et racontait, Matthew ne faisait plus attention à son café, si bien qu'il serait probablement froid quand il réalisait qu'il avait une tasse entre les mains, mais peu importait véritablement. « Elle était visiblement appréciée et la façon dont tu en parles me dit que tu l'estimais beaucoup. » Tout cela ne lui donnait qu'une petite idée de la taille impressionnante des chaussures qu'il allait devoir enfiler désormais. Il était d'autant plus difficile de penser que, s'il pouvait lui aussi se reposer sur un Salinan, il n'avait aucune idée de qui nommer à cette position. Ses principales connaissances se résumaient à Arn et Alice, respectivement Namir-Ra et Combattante... Enfin, elles seraient probablement toujours là pour l'aider s'il le leur demandait, du moins, la panthère lui avait explicitement dit qu'elle ne lui tournerait pas le dos. « Je commence à me rendre compte que je n'ai aucun réel contact avec les Métamorphes de la Nouvelle-Orléans... Il y avait tant de visages hier que je n'avais jamais vu. Il serait judicieux d'aller à leur rencontre, non ? » Après tout, s'il devait les défendre, il devait avant tout les comprendre. Certes, il pouvait déjà faire certaines choses, comme s'assurer que, de manière générale, la situation n'évoluait pas dans le mauvais sens pour la cause des Métamorphes, mais il n'avait pas nécessairement la même vision qu'eux, les mêmes préoccupations. Certains détails pouvaient leur paraître importants et non pour lui. Il ne pourrait certainement pas plaire à tout le monde et n'en avait pas l'intention, mais il ne comptait pas les laisser tomber. Cependant, il n'allait certainement pas faire du porte à porte et ne se voyait pas appeler un rassemblement généralisé au Mentis Animalis... Il soupira... Si seulement tout ce bordel était arrivé avec un mode d'emploi... « C'est un peu idiot mais... Tu sais si Antufa est encore dans les environs ? » Bien entendu, l'idée lui avait effleuré l'esprit... Si quelqu'un pouvait lui parler du rôle de Sachem s'était bel et bien l'un de ses prédécesseurs après tout.  « Et Sebastian peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
Arn Bullet

Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
Seras-tu là ? - Page 2 Vote_lcap17/30Seras-tu là ? - Page 2 160125120054759347  (17/30)

Seras-tu là ? - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Seras-tu là ?   Seras-tu là ? - Page 2 Icon_minitimeDim 30 Déc - 23:22

Que les élèves métamorphes soient parfois plus studieux que les autres Normes ou Outres ne l’étonnait pas. La Panthère se souvenir avoir dû donner plus que les autres pour elle même mais aussi pour aller à l’encontre des stéréotypes liés au fait qu’elle était une femme et que les autres Outres l’avaient déjà identifiée comme une métamorphe. Maintenant que tout le monde évoluait au grand jour, les choses ne devaient pas être si différentes que cela, même si les mentalités tendaient à changer, certains Normes et d’Outres continuaient à considérer les métamorphes comme des bêtes. “Je ne suis pas surprise que les métas soient studieux, l’image des Outres bêtes à manger du foin est assez tenace et il faut bien donner le change pour pouvoir faire face aux soucis de concentration qui arrivent lors de la saison.” fit-elle simplement.

Matthew était du genre attentif lui aussi, si bien que son café ne devait plus être très chaud mais peut être aimait-il ça. Il semblait avoir saisi l’importance qu’Antufa avait pris au yeux de la Namir-ra et de beaucoup de métamorphes résidant à la Nouvelle-Orléans depuis longtemps. “Je l’estimais beaucoup et je n’étais pas la seule, d’autres Sachems l’ont approchée après 2010 afin d’écouter ses conseils avisés. Ils avaient entendu parler de ses actions lors des manifestations de la Révélation .” Réalisant qu’elle n’allait certainement pas le rassurer de cette manière, elle se ressaisi. “ Rassure toi, tu n’auras pas besoin de faire parler de toi auprès d’autres communautés si tout se passe bien.” Voyant que le jaguar ne se dégonflait pas, elle ne put qu'acquiescer à son interrogation. “C’est une excellente idée, je me souviens qu’elle avait fait du porte à porte pour rencontrer chaque métamorphe de la ville et se présenter. Aujourd’hui il doit y avoir encore plus de métamorphes sur le territoire, ça risque d’être compliqué à faire rentrer dans ton emploi du temps. Et puis, il ne faut pas se leurrer mais il y a peu de chances pour qu’une démarche si intrusive soit appréciée… Tu peux demander à organiser un rassemblement au Mentis ou ailleurs.” Sentant que Matthew était désemparé, elle posa une main réconfortante sur son avant bras. “[color=indianred]Tu ne seras pas seul, je suis là pour t’aider et tu pourras choisir deux personnes pour te seconder et t’aider à faire respecter tes décisions. Les munins, ou ne je sais quoi, te confèrent l’autorité nécessaire pour que tu puisses faire plier les métamorphes à ta volonté. C’est instinctif, n’importe quel méta sentira qui tu es maintenant et se sentira obligé de t’obéir. À toi d’apprendre à utiliser ce pouvoir.”

Elle se leva et se dirigea vers l’évier de la cuisine pour se resservir de l’eau, laissant au nouveau Sachem le temps de digérer ces nouvelles informations. Elle ne fut pas étonnée de l’entendre demander où trouver Antufa ou même Sébastian. “Malheureusement, je pense qu’ils ont quitté la ville tous les deux. Antufa était très âgée et ça ne m’étonnerait pas qu’elle soit repartie explorer le monde peu de temps après la naissance de son enfant. Je crois qu’elle ne s’est jamais sentie à l’aise en milieu urbanisé et je la comprends totalement. Quant à Sebastian, il est parti très rapidement sur la piste de l’assassin de sa compagne, et il n’a laissé aucun moyen de le contacter.” Imaginant le désarroi de Matthew, elle était elle même embêtée de ne pas pouvoir l’aider d’avantage. Elle se souvenait elle-même des bouleversements dans sa vie suite à l'officialisation de son statut de Namir-ra, la vie était nettement plus reposante lorsque personne n'avait connaissance de son lien avec les munins et des pouvoirs qu'ils lui prêtaient.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Contenu sponsorisé


Seras-tu là ? - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Seras-tu là ?   Seras-tu là ? - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Seras-tu là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE IV : Autour de la ville ¤ :: ║En périphérie║ :: La réserve :: Maison d'Arn Bullet-