AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Event de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Mer 2 Juil - 21:07




Patrick n'a pas participé dans le temps qui lui était impartis, il est pénalisé d'une carte et passe son tour.
C'est à Amanda de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Sam 5 Juil - 23:27




Amanda n'a pas joué dans le temps impartis, elle subit une pénalité d'une carte et passe son tour.
C'est au tour d'Estaban de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Esteban Luz-Descalzo
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Etudiant
Age apparent: 18 (ou moins)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Dim 6 Juil - 16:28

Esteban se concentrait pour essayer de respirer à un rythme décent. Jusqu'à là, ses tentatives avaient été relativement infructueuses. Il fallait aussi qu'il se fasse violence afin d'éviter les larmes qui menaçaient de couler contre son visage. Il fallait qu'il cesse de paniquer : cela n'allait certainement aider personne, qu'il soit ou non en train d'avoir un malaise mortel. Il tenta de se couper de la "réalité". Accroupi, il se ferma aux sons extérieurs. Ses paupières hermétiquement closes ne laissaient plus entrer la lumière. Il n'y avait plus que les secousses qui se jouaient de ses poumons et les empêchaient de faire leur travail correctement. Il avait la tête qui tournait très fort.

Puis, une main se posa sur son épaule. Il sursauta, incapable de se rebeller, car tous ses efforts étaient déjà concentrés sur la régulation difficile de ses tremblements, ses spasmes... Cette impression désagréable d'être court-circuité de partout. Il était à la limite... de beaucoup trop de pertes de contrôle différentes. Ainsi lorsqu'une main tenta de se glisser entre ses dents, il eut pour réflexe d'essayer de fuir. Il tourna la tête dans un gargouillement, et tenta d'échapper à l'envahisseur avec un mouvement de langue fort peu convenable. Il aurait bien émis quelques cris d'outrance inarticulés si il en avait été capable... ! Mais il n'y avait rien à faire : sa voix était bloquée. Il n'aimait pas du tout qu'on lui mette des choses dans la bouche sans autorisation : qu'on se le dise. Et puis à cette distance, il sentait l'odeur de la peau de la jeune femme qui le maintenait au sol, ce qui faisait un drôle d'effet à son corps que la magie corrompait jusqu'à l'os. Il avait accroché ses doigts autour du poignet incriminé et avait de plus en plus envie d'embrasser la peau qu'il douce et tendre qu'il touchait, ce qui était parfaitement inconcevable. Il ouvrit les yeux, au bord de la syncope... Et devint pâle comme un linge. Ses pupilles s'ouvrirent grand : face à lui, il y avait le garçon blond. Il était accompagné de la jeune demoiselle dont il était pourtant presque certain d'être en train de disposer de l'aide. Il ne comprenait plus rien. C'était d'autant plus vrai que celle qu'il avait sous les yeux était complètement nue, ce qui eut pour effet de faire monter en lui une poussée de désir presque insoutenable, qui l'aurait sans doute faire hurler de frayeur si on ne l'en avait pas magiquement empêché. Il avait entendu de vagues explications : son mutisme était donc dû à une sordide magie, lui aussi. Cela ne le rassurait qu'à peine. Tout allait bien trop mal pour qu'il ait le temps de se réjouir de ne pas être en train de mourir (... façon de parler, car c'était ce qui lui arrivait de toute façon).

Il secoua la tête frénétiquement et ferma les yeux très fort, non sans se mettre en boule pour tenter de cacher l'indécence de la situation. Il n'aurait cette fois-ci pas l'occasion de se défiler. Deux nouvelles mains entourèrent son visage. La première quitta sa bouche, à son grand soulagement. Les yeux absolument fascinants du garçon blond percèrent bientôt les siens, et il se sentit... avoir beaucoup, beaucoup trop chaud. C'était déjà affreux avant, mais lorsqu'on le regardait avec ce genre de regard là, comment était-il censé garder son calme, exactement ? Esteban secoua une tête effrayée, tandis qu'il essayait, en silence, de communiquer son refus. Ses lèvres bougeaient. Son esprit devait être beaucoup plus bruyant.

*Non .. ! NON ! Éloignez-vous... Éloignez-vous c'est insupportable, et vraiment très loin de m'aider à me calmer ! Pitié... Piti...*

Brutalement, des lèvres touchèrent les siennes. Son esprit perdit sa cohérence, ses pensées devinrent floues. La vague de désir atteignait des sommets parfaitement incontrôlables... Magiquement incontrôlables. Esteban n'imaginait pas qu'il soit possible de se sentir comme il se sentait maintenant sans qu'une quelconque oeuvre diabolique en soit à l'origine. Il se rendit compte (un peu tard) que sa respiration saccadée s'était calmée. Le souci, c'est que c'était loin d'être la seule chose qui venait de se passer. Il dut se faire violence pour répertorier le contenu des précédentes secondes : son esprit avait craqué, et il s'était laissé à aller d'une façon parfaitement inacceptable, puisqu'il avait répondu au baiser du blond avec une ardeur effarante. L'une de ses mains entourait la tête de son vis-à-vis. L'autre s'était glissée dans ses vêtements et touchait sa peau à des endroits parfaitement incongrus. Non, pas ici, tout de même pas, il ne faut pas pousser : Esteban était resté au dessus de la ceinture, mais toucher un torse masculin de cette manière, c'était déjà un comble. Il se rendit compte de sa posture, et l'effroi commença à pointer sous l'expression de luxure qui l'avait possédé.

*..... Ce n'est JAMAIS arrivé ! C'est impossible ! Vous m'avez forcé, vous aussi ! Oh... Cessez donc de profiter de cet enfer ! Nous sommes tous en train de satisfaire les desseins du Diable... Mama je suis désolé... Oh Erin.. Pourquoi y a t-il fallu que Karl m'invite à cette soirée, il n'y est même pas lui-même... Et il n'y avait même pas de cocktails au caramel. Ni de bouton d'arrêt d'urgence flottant... C'eut été pourtant utile lors de notre chute, il faut l'admettre. C'est vraiment désolant. Mais pourquoi faut-il que je pense à cela maintenant ? C'est terrible !*

Il se débattit, à moitié contre le blond, à moitié contre lui-même, car toute la partie de lui qui était encore sous le charme de Satan n'avait qu'une seule envie : sauter sur cet individu indécemment attirant, et le manger au sens figuré du terme comme il l'aurait fait avec... Grand Dieu. Il était impardonnable. Une tour lugubre s'approchait d'eux sans qu'ils n'avancent. Il espérait presque qu'elle marquerait la fin de ce jeu insoutenable, quitte à ce qu'elle soit l'endroit où leur corps serait plongé dans les flammes éternelles. Ce feu ne pourrait être pire que celui qui le consumait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3587-esteban-luz-descalzo
Précieuse
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Mer 9 Juil - 15:59

Ce sol élastique était agaçant. Non, il était amusant ! Elle avait dit agaçant ! Oui, et elle, elle trouvait ça amusant, et puis c’était tout ! Na ! Rah, par le Dieu Cornu et la Triple Déesse, ce que cette enfant pouvait être agaçante ! Non, l’Ado avait dit que c’était le sol, qui était agaçant ! …Sortez-là de là.

Précieuse n'avait jamais eu à batailler avec des enfants. Elle n'en avait pas, n'en avait jamais eu, et n'en aurait jamais, que la Triple Déesse l'en garde. Mais en avoir une dans sa tête, tout en trouvant par moments ses agissements et réponses parfaitement logiques, avant de s'énerver et de râler, c'était trop. Un exemple de plus qu'elle n'était pas faite pour la maternité (si ce n'était pas assez évident).

Pour éviter de s'agacer contre elle-même, Précieuse tourna la tête dans la direction de la joyeuse bande qu'elle avait lâchement abandonnée. Déjà, elle retint un soupir en voyant qu'elle ne s'était pas éloignée tant que ça, la faute à ce sol aga-musant. Mais le reste avait de quoi la faire sourire. L'homme-loup qu'elle avait réduit à une proie de ferme était risible, et la sorcière-animal était présentement en train de voler grâce aux bons soins de Peter. Comme quoi, cet agaçant (mais était-ce le seul adjectif qu'Ado-Précieuse connaissait?!) Lutin savait se montrer divertissant. Elle se prit donc à le suivre du regard, et un sourcil étonné se leva chez l’adolescente, accompagné d’un ricanement enfantin. Alice était toute nue ! Ca alors, c’était bizarre !

Une grimace dégoûtée déforma les traits de Mini-Précieuse alors qu’elle continuait d’observer Peter. Il était en train de faire un truc bizarre au gentil garçon… Enfin, le gentil garçon avait l’air d’apprécier, en fait… Beurk, c’était dégoûtant. Mini-Précieuse voulait se détourner, mais l’Ado-Précieuse observait l’échange (appelons-le ainsi) avec une sorte de perversion malsaine, celle qui avait commencé à poindre à l’adolescence est qui était certainement l’amorce de ce que la Sorcière était aujourd’hui. Mais bientôt, l’action toucha à sa fin, et l’Ado retourna à son ennui. Elle décida donc de laisser Mini-Précieuse la guider, et cette dernière se détourna violemment du groupe pour se reconcentrer sur la Tour et sa porte qui approchait. Et puisque sa part adolescente l’avait forcée à regarder cette chose dégoûtante… Elle allait se venger. D’elle-même, oui.

Avec un nouvel éclat de rire enfantin, la Wiccane de 10 et 16 ans à la fois se mit à faire des pirouettes le long de la route menant à la Tour. Galipette, roue, grand jeté, Précieuse enchaînait les mouvements avec une agilité certaine (celle que son corps de presque enfant lui permettait d’avoir), et il lui arrivait régulièrement entre deux sauts d’éclater d’un rire amusé. Au bout d’un moment, ceci dit, elle fut forcée de s’arrêter. Pas vraiment consciente de la distante qu’elle avait parcourue, elle ne savait plus où elle se trouvait par rapport au reste de la troupe, et encore moins par rapport à la Tour elle-même…

S’asseyant d’un bond rebondissant (comprendre qu’elle n’avait pas ménagé ses forces pour s’asseoir et que l’étrange sol l’avait donc fait rebondir un peu avant de se stabiliser), Précieuse laissa son enfance lui revenir en pleine face.


« Ah la la, ça touuuuuuuurne ! »

Et puis elle passa ses mains derrière sa tête et s’allongea sur le sol, regardant le ciel en attendant le reste de la troupe. Cela lui permettrait aussi de se remettre de son tournis. Et puis, elle n’allait pas pousser la porte de la Tour seule, on ne savait pas ce qui les y attendait ! Courageuse, mais pas téméraire, la Mini-Ado…
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Alice Mewryan
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Patronne et barmain du Trick O'Clink
Age apparent: 20ans
Dangerosité:
20/30  (20/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Mer 9 Juil - 16:58

Bon si on n’a plus besoin de moi, autant retourner sur mon objectif principal, la tour. Mais je m’arrête à mon niveau pour prendre une carte dans ma robe. « J’aurais put prendre une tenue supplémentaire. » dis-je à moi-même en lui enfoncent une main dans le décolleté à la recherche d’une deux cartes qu’il me reste.

Sur Patrick:
 

« Mais oui, pour quoi n’y ai-je pas pensée plus tôt ? » Je regarde la carte que moi-nue vient de me sortir de force du balcon, et je regarde en riant mon mari. « Je vais t’appeler mon canard à partir de maintenant» Je sais que ça va se payer quand on sera rentré, mais qu'est-ce que ça en valait la peine J'ai du mal à ne pas me tenir le ventre, tellement je rie.

Après m’être écarté des deux garçons je trouve leur scène bien comique aussi. Et si j’y ajouté un peut de…piment ? Je sors le dernière carte que j’ai en ma possession. Et si on continué sur le chemin du n'importe quoi ?

Sur Peter:
 

Je suis sadique... Non juste joueuse. Et puis, c'est drôle que la saison des amours touche aussi un humain, mais c'est encore plus drôle quand celui qui veut en profiter pour ce moquer du premier se retrouve dans la même situation.

Maintenant que je n’ai plus de carte, il ne me reste plus qu’à aller bras dessus bras-dessous à la tour. Tien ? Précieuse y est déjà. C’est en quelques bonds que je la rejoins à deux.  Alors que nue j’examine à porte, en robe je me penche vers elle.

« Et si on regardait en premières se qui se trouve derrière, pendant que les autres s’amusent entre eux ?» Je lui fais un grand sourire et un clin d’œil alors que nue j’ouvre la porte avec la  délicatesse…d’un grizzly dans un corps de femme nue.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3502-alice-mewryan#58026
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Sam 12 Juil - 18:12




Peter n'a pas joué dans les trois jours, il avait prévenu de son absence et ne sera donc pas puni.
C'est à Logan de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Mer 16 Juil - 14:58



Logan n'a pas répondu dans le temps impartis, il est pénalisé par cette carte :


C'est à présent à Patrick de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Dim 20 Juil - 13:57




Patrick n'a pas joué. Le sort suivant lui est lancé.

C'est à Amanda de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Amanda Harrington
Directrice de la LEDO
avatar

Directrice de la LEDO



Identification
Emploi: Directrice de la LEDO et membre de la mafia W
Age apparent: 26 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Lun 21 Juil - 19:16

« Il rigole là, c’est ça ?! Qu’est-ce qu’il fait là ? » fit la bestiole rousse alors que le blondinet l’empoignait et la lançait au loin après avoir refusé de l’aider. Le cœur de l’animal battait la chamade et semblait sur le point d’éclater, la sorcière se sentait mal, mais alors vraiment mal. Le monde tournoyait autours d’elle alors qu’elle semblait avoir quitté le sol sans chance de le retrouver un jour. Elle hurlait tout en remuant ses bras. « Aaaaaaaaahhhhh !

Elle n’avait pas rêvé c’était bien une voix humaine qui était sortie de son corps d’animal poilu et ridiculement petit. Amanda mit bien quelques secondes avant de réaliser qu’elle s’était métamorphosée en humaine nue comme un ver sous l’effet de l’angoisse. Mais comment diable ce truc fonctionnait-il ? Forcément, il fallait qu’elle attire l’attention sur elle au moment où elle se trouvait en mauvaise posture… Et où étaient ses vêtements ?! Elle comptait bien demander des infos à la femme-ours si la situation devait s’éterniser. Mais pour l’heure il faudrait songer à atterrir et à se venger de l’autre abruti.

La rouquine finit par heurter un arbre, mou, qui la propulsa dans un buisson aux feuilles immenses. Heureusement que le ridicule ne tuait pas encore car l’avocate ne serait déjà plus de ce monde dans le cas contraire… Amanda se redressa et s’enveloppa du peu de fierté qu’il lui restait en arrangeant sa coiffure, il ne fallait pas compter sur les épingles de cheveux pour rester fixés à ses poils d’écureuils. « Non mais ça va pas la tête ?! hurla-t-elle au garçon qui l’avait prise pour une balle de baseball tout en s’enroulant dans l’une des feuilles du buisson. Elle en sortit d’un pas rageur et bondissant vers le garçon qui avait, semblait-t-il, quelqu’un d’autre à torturer.

La sorcière venait à peine de le tirer par le bras avec la ferme attention de lui passer un savon qu’elle prit conscience de la présence des autres. Sa colère semblait lui avoir fait oublier tout ce... toute cette foule effrayante ! Elle déglutit, soudainement angoissée par cet espace si vaste et par ces personnes inconnues, et resserra d’avantage sa feuille géante autours d’elle. Jetant de petits regards aux alentours, elle commença à reculer. La tour plus si éloignée que cela semblait être un endroit sécurisant.
_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2558-amanda-harrington
Esteban Luz-Descalzo
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Etudiant
Age apparent: 18 (ou moins)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Mer 23 Juil - 11:16

[Bon j'suis un peu en manque d'interactions je fais ce que je peux.. XD]

Les cris de l'enfant qui n'en était plus une affolaient ses battements de cœur déjà bien désordonnés. Il y avait un homme qui faisait la poule. Tout le monde devenait fou. Lui, il avait envie de pleurer. Et il avait d'autant plus envie de pleurer que ce n'était pas là la seule envie qu'il avait. Il avait perdu Alice du regard... Et d'ailleurs il n'avait plus d'yeux que pour son vis-à-vis, avec lequel il venait de faire quelque chose de parfaitement dé-goû-tant. Subitement pour une raison ou pour une autre le regard du blond encore bien trop proche de lui à son goût s'enflamma, d'une façon qui fit remonter en lui des souvenirs qu'il aurait préféré oublier. Si il n'avait pas été muet, un gémissement d'horreur lui aurait sans doute échappé. Le sang se glaça dans ses veines, et il fut brièvement doté d'une volonté et d'une force insoupçonnées qui lui permirent de se retourner pour de bon... D'échapper à son "agresseur" en le poussant sans délicatesse en arrière, tandis qu'il rampait à quatre pattes pour s'échapper, en sueur et haletant. Il leva les yeux sur la tour qui continuait d'approcher, comme mue par une volonté propre. Effrayé, il se demandait ce qui les attendait là-bas... Les chaînes ? Les flammes éternelles ? Était-ce le donjon dans lequel ils allaient passer leur éternité de souffrance ?

*... Tout cela n'était-il qu'une introduction ? Une mise en garde ? Quelque chose destiné à nous mettre dans les disposit........ .. *

Il devint écarlate car sa pensée était allée de travers, et il n'était pas du tout en train de penser au bon type de "mise en disposition". Il aurait sans doute dû avoir beaucoup plus peur que c'était le cas à cet instant même... Mais voilà. A force de baigner dans la panique, il n'était même plus capable de faire la différence entre ses différents degrés d'effroi. Il était surtout éminemment embarrassé par l'état d'excitation beaucoup trop évident dans lequel il était plongé, et faute auquel il se sentait obligé de garder une main dans son giron. Il resta à genoux, les yeux plongés sur la tour, espérant que son arrivée imminente distrairait suffisamment les autres pour qu'on ne vienne plus l'importuner, le temps qu'il retrouve la maîtrise de son corps et de ses envies.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3587-esteban-luz-descalzo
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Ven 25 Juil - 8:43




Précieuse a annoncé son absence, elle passe donc son tour sans subir de pénalité. C'est à Alice de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Alice Mewryan
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Patronne et barmain du Trick O'Clink
Age apparent: 20ans
Dangerosité:
20/30  (20/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Ven 25 Juil - 20:25

Puisque le reste du groupe ne semble pas pressé de nous suivre, autant aller de l’avant et entrer dans la tour. Une fois la porte ouverte, me voila dans une immense salle somptueusement décoré aboutissant sur un gargantuesque escalier en marbre pourpre. Avec le marbre crème recouvrant la pièce du sol au plafond, on se croie vraiment dans les entrailles d’une bête. Des statuts grecs nous font une haie d’honneur jusqu’à l’escalier. Des colonnes de marbre rose créent des couloirs. Bon c’est pas mon truc cette déco, mais c’est impressionnant faut l’avouer.

Bon et maintenant ? Voila je suis là en robe et nue au milieu de cette pièce. On fait quoi maintenant que la tour est atteinte ? On monte les escaliers peut être ?

« Tu y vas ? » Je me regarde et me dit que si on trouve quelqu’un il vaut mieux que je sois habillée, c’est plus…décent.

« Ok, tu reste là avec le reste du groupe.» Du coup, j’emprunte les escaliers pendant que moi nue, reste dans le hall à attendre le reste du groupe. Surement qu’ils vont finir par se décider à venir à un moment ou à un autre. Patrick ne va pas tarder à arriver en courant tout crocs dehors. Il me jettera sa veste dessus en hurlant…ha non en faisant la poule en fait. Je me marre sur mon escalier en colimaçon. Bon sang qu’il est long cet escalier. Et puis ils sont agaçants ces tableaux vivants. A chaque fois que j’en croise un, ils me saluent puis finissent par se moquer de moi. Je rêve ou celui-ci vient de me parler en italien ?

« Ciao, Mr. White Rabbit, può dirmi dove posso trovare il padrone di casa in questo momento? La decorazione è davvero speciale a te, non ti preoccupa tutto rosso? » J’ai une maîtrise en italien, il faut bien quelle serve de temps en temps. C’est pas désagréable de parler la langue de a mère.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3502-alice-mewryan#58026
Peter MacConnor
Faës
avatar

Faës


Identification
Emploi: Strip Teaser
Age apparent: 18
Dangerosité:
22/30  (22/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Lun 28 Juil - 2:42

Ce n'était plus un appel à l'aide qui résonnait dans la tête du garçon. Plus une caserne de pompiers. Le genre de sonnerie qui avait du retentir durant le grand incendie de Londres. Mais dans sa version luxure et damnation. Et avoir une vision (façon de parler) sur l'intérieur de sa tête rendait les choses diablement excitantes/drôles. Quand bien même cela était dû à la magie d'une carte, ce garçon ne pouvait décemment pas être aussi hétéro qu'il le prétendait pour être aussi excité que ça au contact d'un corps masculin. Même s'il me fallait avouer que les concepts de sexualité me semblaient passablement étrangers. En temps que Faë je comprenais peut-être mieux que les humains la nécessité de procréer et donc d'avoir des rapports avec un individu du sexe opposé mais en temps qu'individu à la recherche du plaisir partout où celui là pouvait se trouver je ne parvenais à partager leur point de vue sur le choix d'une sexualité ou d'une autre. Remarquez, c'était plus que pratique pour les tourmenter, le fait de devoir choisir l'une ou l'autre des sexualités créait des névroses bien agréables à manipuler. Un genre de pâte à modeler qui finissait par exploser, du C4 en somme. Ah si seulement j'avais eu plus de temps avec ce jeune garçon, j'aurais pu parvenir à de grandes choses avec lui. Tant de potentiel. Il me faudrait voir pour le recontacter une fois cette folle soirée finie.

D'ailleurs en parlant de folie c'était la folie dans son pantalon que je ne voyais pas. Et encore plus dans sa tête. Il voulait retirer sa main de sous ma chemise et en même temps la laisser et continuer ce qu'il faisait très maladroitement, une preuve de manque d'expérience ? Ah si seulement j'avais eu plus le temps. Après notre baiser je relevais néanmoins la tête me faisant violence pour me retirer de l'étreinte de son second bras et de sa main qui ne voulait pas que ça s'arrête. Le décor avait encore changé et la Tour s'approchait de plus en plus, calamité fonçant sur nous que nous le souhaitâmes ou non. Sortant de ma poche je regardais ma carte restante la dernière s'étant perdue en cours de route. Un sourire malsain et j'observais l'adolescente enfant qu'était auparavant ma patronne.

sur Précieuse:
 

Ça promettait d'être drôle. Me concentrant pour faire le tri dans les voix qui rentraient dans ma tête sans mon consentement je remarquais qu'elles avaient disparues. Un frisson me parcourut le dos et une vague de désir commença à s'étendre à tout mon corps en commençant par mon torse où la main du jeune homme semblait comme gravée dans ma chair au fer rouge. Mes nerfs à fleur de peau je tournai la tête, cherchant à comprendre ce qu'il se passait. J'aperçus la rousse plutôt jolie puis laide puis rejolie qui s'approchait, nue comme tous les autres et la vague de désir redoubla. Mais il y avait toujours cette main sur mon torse. Avais-je été touché par la vague de désir que j'avais senti chez le jeune homme ? Se pouvait-il que la magie se transmette d'une personne à une autre via un baiser par exemple ? Autant de questions qui resteraient en suspens parce que là ma priorité était tout autre. J'avais un besoin à satisfaire et je fondis sur le muet que je n'entendais désormais plus. Mes lèvres rencontrèrent les siennes tandis que mes mains fondaient sur son corps qui m'apparaissait nu mais était encore recouvert de vêtements. Grognant légérement je tentais de déchirer ce que je pouvais pour être en contact avec sa peau. Je le voulais. Là. Maintenant. De suite.
_________________
" Lord, what fools these mortals be! "


Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3601-peter-macconnor
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Ven 1 Aoû - 11:55




Logan n'a pas joué dans le temps impartis, la carte suivant lui est lancée et il devient laid.


C'est à Patrick de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Lun 4 Aoû - 18:38




Patrick n'a pas joué, il doit donc subir cette carte :


C'est à Amanda de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Amanda Harrington
Directrice de la LEDO
avatar

Directrice de la LEDO



Identification
Emploi: Directrice de la LEDO et membre de la mafia W
Age apparent: 26 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Lun 4 Aoû - 19:16

La rouquine aurait préféré longer les murs, chose plus que difficile à faire dans cette jungle étrange. Le corps enroulé dans sa feuille géante, tel un nem ou plutôt un rouleau de printemps, Amanda cherchait désespérément ses vêtements du regard tout en veillant bien à rester discrète et à l’écart de cette foule désordonnée. C’est la panique… nue devant tous ces gens…dans un endroit si étrange. La jeune femme avait la gorge serrée à force de se retenir de pleurer et bien vite, de l’eau salée se it à ruisseller sur ses joues palies par la peur.

Les yeux écarquillés, la d’habitude si convenable et fière directrice de la LEDO, se mit à sangloter en s’accrochant de toutes ses forces à sa feuille verte. « Ils ont disparus… Aidez-moi s’il vous plait… » geinit-elle doucement sans trop savoir à qui s’adresser. Elle renifla bruyamment et de manière bien peu élégante avant de se relever, ses yeux et son nez rougis par ses larmes, et de prendre cette fois la direction de la tour.

Elle s’avança en rebondissant lentement, restant en marge du groupe, vers la tour qui semblait dotée d’une mobilité propre. De plus en plus proche, Amanda resserra sa feuille autours d’elle et entreprit de franchir le seuil de cette structure de pierre. Des jumelles et un homme s’y trouvaient déjà, elle baissa les yeux en remarquant que l’une d’entre elles était nue et ne semblait pas s’en formaliser outre mesure. « Elle en a de la chance ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2558-amanda-harrington
Esteban Luz-Descalzo
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Etudiant
Age apparent: 18 (ou moins)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Mar 5 Aoû - 16:05

Il n'y avait pas que la tour. Ce carnaval d'absurdités continuait... Esteban n'avait échappé au bras du blond si facilement que parce que ce dernier l'avait laissé faire, occupé qu'il était à se servir de sa dernière carte. Cela dit Esteban, fidèle à lui-même, n'avait rien remarqué de tout cela. Seules les conséquences lui étaient apparues : les yeux allaient bientôt lui sortir des orbites. Sous son regard éberlué, la femme-fillette au chapeau venait littéralement de changer de sexe. Horrifié, il ne pouvait que se féliciter que cela ne lui soit pas arrivé à lui mais... Grand Dieu ! Cet univers pouvait-il encore se pervertir plus qu'il ne l'était déjà ? (Spoiler : Il aurait peut-être mieux valu qu'il ne se pose pas cette question). Il voulut siffler un énième "Dios mío", mais comme il était toujours muet, aucun son ne sortit de ses lèvres lorsqu'il les remua. Peu importe : faisant fi de la chaleur diabolique qui courait dans ses veines, et lui donnait envie de tout envoyer balader pour courir dans les bras de celui dont il pouvait encore sentir la présence sur son corps, il se signa, et ferma les yeux si fort que cela lui faisait presque mal. Il partit dans une prière silencieuse. Il aurait  tant voulu que tout cela ne soit qu'un rêve;.. Un énième cauchemar, duquel il se serait réveillé en sueurs, mais bel et bien vivant, loin de cet univers aussi démoniaque qu'absurde.

Et pendant ce temps là, la tour approchait. Certains étaient déjà entrés à l'intérieur. La plupart des autres se dirigeaient dans sa direction pour l'atteindre... Ils n'étaient que deux à se rouler littéralement par terre, piqués par une affreuse luxure qui brouillait leur sens des priorités. Du moins, c'était son cas à lui, et il n'imaginait pas qu'il put en être autrement pour ce garçon blond : il lui avait littéralement sauté dessus. Ce n'était pas convenable du tout. On ne faisait pas ce genre de choses, lorsqu'on était dans son état normal. Pas en public. Pas sur un étranger. Et SURTOUT PAS sur un étranger de même sexe. Soit... Karl n'aurait pas été entièrement d'accord avec Esteban sur ce dernier point, mais Esteban n'était pas d'accord avec lui non plus.

A force de penser dans tous les sens (puisqu'il ne pouvait plus parler, tout se passait dans sa tête), il ne vit pas le danger venir. D'une façon ou d'une autre, le jeune homme à qui il tournait le dos s'était placé devant lui, et lui avait sauté dessus pour la seconde fois. Esteban hurla silencieusement pendant un temps très court : leurs lèvres se rencontrèrent. Des mains baladeuses glissèrent contre son corps, avec une hâte palpitant d'un désir insoutenable. C'était trop pour Esteban, dont le cerveau disjoncta une fois supplémentaire. Sa ridicule tentative de résistance échoua : elle fondit et se mua progressivement en vibration fougueuse. Le peu de conscience qui lui restait tentait d'invoquer l'image d'Erin, à qui il avait la ferme intention de rester fidèle à jamais... Mais cette étincelle de personnalité était devenue trop faible, comme la flamme agonisante d'une bougie à l'intérieur d'une cloche de verre. Il sentait la fraicheur de l'air sur sa peau dénudée et couverte d'une fine pellicule de sueur : il aida le blondinet à retirer ce qui restait de sa veste de et de sa chemise, avant de déchirer les vêtements de son vis-à-vis à son tour. Cette rage ne lui ressemblait pas du tout : il n'était pas comme ça. Mais il suffisait de lire son regard sulfureux pour comprendre qu'il était possédé par quelque chose qui le dépassait de loin. Il appuya sur la tête du jeune homme pour l'embrasser avec force. Après tout ce temps passé à retenir les pulsions que ce sortilège lui inspiraient... Leur donner libre court était à la fois horrible, et libérateur. Aurait-il était capable d'émettre des sons qu'il aurait sans doute gémi dans ce qui ressemblait à un mélange entre jouissance et torture.

La suite fut un tourbillon d'images et de sensations sans queue ni tête. Vu de l'extérieur, cela ressemblait plus ou moins à une lutte dont l'enjeu consistait à être celui qui serait le premier à avoir entièrement déshabillé l'autre. Ce n'était que le début... Puis soudain, Esteban eut froid aux fesses. Littéralement. Ses yeux s'ouvrirent subitement, son visage crispé dans une grimace de déplaisir. Le sol herbeux avait été remplacé par un marbre froid contre lequel son corps reposait (puisqu'il avait d'une quelconque façon réussi à se retrouver en dessous, au final). Mais là n'était pas le plus gênant. Il remarqua qu'ils étaient collés l'un à l'autre... Complètement nus. Leurs vêtements avaient disparu. Ses cheveux emmêlés lui retombaient de façon très peu décente sur le visage. Seuls leurs corps avaient été transportés à l'intérieur de la tour, où tous les autres étaient aussi. En fait, ils étaient littéralement entourés par tous les autres membres de leur troupe... Et nus... Et enlacés... et... nus... devant tout le monde... Ce qui était pire que pas convenable du tout. Le teint d'Esteban avait viré au grisâtre. Sa main glissa subitement contre le postérieur de ce qui lui servait de couverture humaine. Il glissa un bras aussi nerveux que ferme autour du cou du garçon. Il y eut un claquement involontaire lorsque son autre paume toucha les fesses du blond : à vrai dire, il pressait leurs entrejambes ensemble par pur instinct de pudeur, il ne voulait pas que les autres les voient dans le plus simple appareil, et surtout pas tandis qu'ils étaient aussi... aussi... enlacés et... aussi... Ah mais pourquoi avait-il eu ce geste ?! C'était encore pire maintenant !

Il perdait de nouveau la boule, ainsi qu'en témoignait la lueur brûlante dans ses yeux, la façon dont sa main glissait entre leurs deux corps. Il approcha sa bouche de la mâchoire du jeune homme, son odeur présente tout autour de lui, sa peau à la fois trop proche et trop distante. Et pendant ce temps là, ce qui restait de son esprit luttait pour reprendre le contrôle, en vain.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3587-esteban-luz-descalzo
Précieuse
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Ven 8 Aoû - 19:01

Il n'y avait pas de nuages, dans ce ciel orangé. C'était dommage. Mini-Précieuse aurait bien cherché à reconnaître des formes dans les nuages, comme il lui arrivait parfois de le faire avec son père et son frère quand ce dernier n'était pas agacé de son comportement enfantin. Mais qu'y pouvait-elle si elle n'avait que dix ans ?

Perdue dans ses pensées, Précieuse n'avait pas entendu la proposition d'Alice, qui s'était donc rendue dans la Tour sans elle. Et bientôt, Ado-Précieuse (comme son frère aîné des années auparavant) en eut sa claque de se faire chier à tenter de trouver des formes à la con dans un ciel sans nuages. La Tour se rapprochait, et il était temps de se bouger les fesses si elle ne voulait pas être la dernière arrivée. Pas que ça la dérangeait en temps normal mais... en fait si. Elle était celle qui gagnait. Un point c'est tout. Et ça, c'était bien un truc sur lequel la femme, l'adolescente et l'enfant qu'elle était-avait été- serait étaient d'accord.

La Mini-Ado-Précieuse entreprit donc de se relever, quand elle sentit l'effet de la magie. Dans sa tête, une voix se tut immédiatement, ce qui était une des meilleures nouvelles qu'elle avait entendues depuis longtemps ! Mais quelque chose lui disait que cela ne resterait pas sans conséquences...

Et pas manqué. Alors qu'elle baissait la tête, elle pu voir sa poitrine disparaître, remplacée par des pectoraux travaillés mais pas vraiment prononcés. Déjà, ça sentait mauvais. Précieuse -ou devrait-on dire Précieux?- fronça des sourcils plus broussailleux que de coutume, et son regard continua à descendre, jusqu'à tomber sur une étrange bosse dans son pantalon. Bosse qu'elle -ou devrait-on dire il?- observait avec un air éberlué qui ne lui était pas commun.


« Sans déconner... »

Sa voix avait gagné une ou deux octaves, mais restait globalement celle d'un ado en pleine mue. C'était ridicule. Et étrangement amusant. Précieux eut ainsi une pensée ironiquement émue pour son employé/e Vamp, qui aurait certainement vendu père et mère -si elle ne les avait pas déjà tués- pour se retrouver victime de ce sort à sa place. Car il était clair que Mini-Ado-Précieuse était devenue Ado-Précieux, et qu'il -ou devrait-on dire elle?- devait ça à une de ces cartes magiques qui volaient dans tous les coins sans vergogne depuis qu'ils avaient atterri dans ce monde étrange.

Sans le moindre scrupule, Précieux se mit la main au paquet. Elle avait fait ça plusieurs fois -dans des contextes divers et variés- et une petite voix mesquine s'était toujours demandé l'effet que ça faisait. Ouais, pas foncièrement désagréable, il pouvait comprendre que certains en redemandent...

Sans qu'il -oui, après une telle vérification manuelle, il n'y avait plus de doute- comprenne comment, il avait fini par arriver dans le hall de la Tour, avec le reste de la compagnie. L'avantage que son esprit d'ado parvint tout de même à saisir, c'était que le sol emmerdant ne l'était plus. Enfin, il n'avait plus besoin de se faire chier -ouais, parce qu'un mec, ado qui plus est, ça pouvait être vulgaire sans que personne ne vienne l'emmerder- pour trouver le moyen de marcher dessus jusqu'à atteindre cette foutue Tour, puisqu'ils étaient dedans. Du coup, son regard dériva sur le reste de la bande. L'une des Alices est dans l'escalier, tandis qu'une autre est avec eux. Complètement à poil. Et franchement, elle est super bien foutue pour une nana qui lui a dit pouvoir être sa grand-mère ! Il y avait aussi une autre nana à poil. Mais celle-là se cachait. C'était dommage, elle avait l'air plutôt pas mal aussi, il se serait bien approché pour... Woh, c'était quoi ça ?!

Précieux était resté un moment à fixer la belle plante rousse avec un air qui se voulait séducteur (et qui n'en avait probablement rien quand il était sur le visage d'un ado boutonneux qui contrôlait mal ses pulsions), puis son regard clair avait viré au sol, non loin, où une véritable bataille avait lieu. Il s'agissait de deux hommes, vraisemblablement, nus également. Il eut un rire amusé.


« Hey mais... fallait prévenir que c'était l'orgie une fois dans la Tour ! Je ne me serais pas encombré de mes vêtements non plus... »

Intéressé -sans pouvoir le cacher ni n'en avoir véritablement envie d'ailleurs- Précieux s'était approché des deux corps en lutte et s'était accroupi près de leurs visages. Le sourire qu'il arborait tenait plus du Grand Patron de Club qu'il était au fond que de l'Ado qu'on lui avait demandé de subir... Mais peut-être avait-il toujours été comme ça... Sa tête se tourna vers son employé, toujours aussi souriant, sadique, cynique... Précieux.

« Je suppose que c'est à toi que je dois ça... J'hésite à te remercier dans les formes, Lutin... »


Précieux glissa sa main sur le visage du Lutin et entreprit de la laisser couler le long de son corps, jusqu'à arriver à une main dont il prit le poignet pour le continuer à faire suivre quelques mouvements. Oui, Précieux se servait de la main d'Esteban pour caresser Peter, en effet. Et cela l'amusait follement, en plus de déclencher une chose dont il n'était pas vraiment familier dans son pantalon de tailleur... Après tout, ils ne savaient pas ce qu'il fallait faire pour sortir de ce bordel -c'était le cas de le dire- alors autant en profiter en prenant du bon temps...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Jeu 14 Aoû - 11:33




Alice avait annoncé son absence, elle ne subit pas de pénalité.
C'est à Peter de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Peter MacConnor
Faës
avatar

Faës


Identification
Emploi: Strip Teaser
Age apparent: 18
Dangerosité:
22/30  (22/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Lun 18 Aoû - 22:25

La lutte avait été rude mais ils avaient réussis l'un et l'autre à s'entre déshabiller. Certains de leurs vêtements avaient certainement dus finir en lambeaux mais le lutin était loin de s'en préoccuper ou même d'envisager de s'en préoccuper. La seule chose qui importait dans l'instant c'était de jouir d'une luxure très peu convenable. D'ailleurs les choses n'allaient décidément pas assez vite à son goût et détachant ses lèvres de la bouche du mexicain il enfonça ses dents dans l'épaule de ce dernier. Avant de ressentir un changement dans le lieu. Sous ses fesses à vrai dire, voire son corps tout entier, là où était herbe chaude et sol mou se trouvait maintenant marbre froid et dur. C'était beaucoup moins confortable mais la fraîcheur du sol contrastait délicieusement avec la chaleur du corps de Peter. D'ailleurs entre ce nouvel espace et l'étranglement qu'Esteban lui fit subir il fut bien obligé de relever un minimum la tête sa main continuant à parcourir le corps nu qui se pressait contre lui pour se cacher.

D'ailleurs il était entouré de pleins d'autres corps. Qui lui semblaient tout aussi nus. Et il ne pensait pas possible de se sentir plus excité que cela, preuve qu'il avait une nouvelle fois tort. Il replongea son visage dans la peau nue et douce d'Esteban enfonçant ses ongles dans sa fesse droite. Il s'enivrait de son parfum à la manière d'un grand cru. Et il avait faim.

Précieux s'approcha soudainement de lui et prenant la main du mexicain la fit parcourir son dos nu, provoquant des frissons qui allèrent jusqu'au bas du dos de Peter le secouant plus que ça n'aurait du le faire.

Foutue Magie de merde.

Des étincelles purement libidineuses pleins les yeux il ouvrit la bouche.

-Et pourquoi ne pas nous rejoindre! D'ailleurs vous ne voulez pas tous nous rejoindre ? Il fut un temps où une orgie marquait la fin des soirées et c'était la preuve d'une soirée réussie!


N'attendant pas plus de réponse il recommença à embrasser le jeune homme qu'il avait tout contre lui. C'était mieux comme ça!
_________________
" Lord, what fools these mortals be! "


Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3601-peter-macconnor
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Lun 25 Aoû - 15:37




Logan n'a pas joué, il est pénalisé par la carte suivante :

C'est au tour de Patrick !



Revenir en haut Aller en bas
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Ven 29 Aoû - 8:31




Patrick est pénalisé par cette carte :


C'est à Amanda de jouer.



Revenir en haut Aller en bas
Présage funeste
Animation
avatar

Animation


Identification
Emploi: Porteur de mauvaises nouvelles
Age apparent:
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Mar 9 Sep - 4:19




Amanda n'ayant pas joué, elle est pénalisée par cette carte :

C'est à Esteban de jouer !



Revenir en haut Aller en bas
Esteban Luz-Descalzo
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Etudiant
Age apparent: 18 (ou moins)
Dangerosité:
14/30  (14/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Jeu 11 Sep - 22:27

S'il n'avait pas été rendu magiquement muet, il aurait sans doute émis un gémissement de douleur (?) au moment où les dents du blond s'étaient enfoncées dans sa chair. Il aurait encore eu l'air idiot. De toute façon il devait certainement avoir l'air idiot quand même, le visage en feu, abandonné dans une expression sans doute beaucoup trop extatique pour que cela soit correct. On avait depuis longtemps dépassé les limites du "pas convenable"... Ce qu'il faisait sur ce sol froid, en public, était d'une indécence incontestable. Le fait de mordre les gens avec tant de passion n'était pas franchement acceptable non plus.

Il ne pouvait s'empêcher de continuer... Si tôt que son esprit avait émergé pour tirer la sonnette d'alarme et lui rappeler l'ampleur du problème, il se noyait à nouveau. C'était vraiment une chance qu'il n'ait pas demandé à Erin ni à sa mère de l'accompagner à cette soirée... Ni qu'aucun paparazzi n'ait été invité (s'il y en avait un, il se cachait bien). Quoique... Si ils étaient morts, il y avait très peu de chance pour qu'Esteban risque quoique ce soit de la part de ces journalistes à scandales... OH !?! Mais qu'était-ce donc ? Des ongles lui étaient rentré dans la peau à un drôle d'endroit ! Un endroit qui s'était un peu trop fait toucher au goût d'Esteban au fil des ans certes, mais bon. Mieux valait rester éternellement surpris que blasé par les gestes d'un criminel. Cette pensée aurait dû être suffisante pour lui donner envie d'arrêter la fête, mais le sortilège duquel il était victime était plus puissant que cela : Ainsi qu'il fut incapable de le cacher, il appréciait les attentions du jeune homme plus que le contraire. Et il continuait les siennes, comme si ses mains avaient été mues d'une vie propre.

Peut-être pas d'une vie si "propre" que ça d'ailleurs... (dans tous les sens du terme). Quelqu'un s'était approché et aidait sa main à caresser la peau du blond. Comment faire pour se concentrer sur autre chose que ce toucher électrisant ? La main autour du cou de l'inconnu (parce que oui, ça restait un inconnu, c'était le pire) glissa contre son torse pour en toucher les contours. Une drôle de sensation... Il ne se serait jamais cru voir faire ce genre de choses, et encore moins en étant consentant. La présence du troisième homme ne l'avait jusqu'à là pas spécialement intéressé : il était déjà bien trop occupé. Seulement, quelque chose capta son regard : il remarqua qu'il ne l'avait jamais vu parmi les membres du groupe au préalable. Puis il vit la ressemblance avec la femme au chapeau / petite-fille / adolescente. Puis il se souvint de son changement de sexe récent, et écarquilla les yeux, choqué. Il récupéra sa main sèchement, et évita de dire des absurdités pour l'unique raison qu'il était incapable de parler.

Elle.. il ? Il ou elle ? On allait dire elle parce que c'était une femme à la base, non ? Bref, ELLE n'allait tout de même pas les rejoindre pour euh... "tester la marchandise", si ? Voilà une pensée qui n'était vraiment pas correcte, et il voulut se signer pour se faire pardonner de cet écart, avant d'être frappé par l'absurdité de son geste : De toute façon, il était loin d'être à ça près. Il eut envie de ricaner, mais déjà les lèvres de son... compagnon étaient venues récupérer les siennes, et une fois de plus, les quelques neurones qui avaient su émerger replongèrent au plus profond de sa démence lubrique.

Sous le coup d'une passion subite, il se redressa pour pousser Peter en arrière et repasser au dessus, non sans continuer de l'embrasser avec fougue. Cette façon de faire était assez inhabituelle chez Esteban, surtout lorsqu'il était sobre, mais c'était une fois de plus la faute de la Magie. Et pour cette fois, la Magie n'était pas du côté de Précieux... Esteban, toujours un génie pour ce qui était de faire des maladresses, avait accidentellement poussé l'"ange blond" sur le troisième homme. Ils s'étaient lourdement tombé les uns sur les autres. Il se rendit compte qu'il s'était douloureusement tapé le genou contre le carrelage au sol. La tête de son compagnon quant à elle avait dû heurter violemment l'entrejambe de l'adolescent(e), à en croire ce à quoi leur chute avait ressemblé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3587-esteban-luz-descalzo
Précieuse
Wiccans
avatar

Wiccans


Identification
Emploi: Gérante des Plaisirs Coupables
Age apparent: 36
Dangerosité:
25/30  (25/30)

MessageSujet: Re: Event de Pâques   Dim 14 Sep - 4:31

Toute cette situation était… intéressante. Oui, c’était le constat auquel parvenait Précieux en ce moment même, bien plus proche de sa version adulte (et féminine, techniquement) que de l’adolescente et de l’enfant qu’il était encore quelques minutes plus tôt. Le jeune Luz-Descalzo s’était provisoirement laissé faire, et le jeune sorcier qu’il était devenu trouvait cela particulièrement grisant… Sans qu’il ne comprenne réellement les raisons qui le poussaient à ressentir cette satisfaction que certains qualifieraient sans aucun doute de malsaine.

Et puis son Lutin d’employé (enfin, l’employé de la vioque qu’il n’était pas encore, merci à la Déesse !) lui fit part d’une invitation que Précieux aurait eu bien du mal à refuser… Un sourire entre sadisme et mécontentement fit son apparition sur ses lèvres encore fines d’adolescent, et il s’apprêta à prendre Peter… au mot - voyons !- quand la suite des évènements échappa à son contrôle.

Quelque chose venait de retourner…la situation. L’adolescent comprit en un éclair qu’il s’agissait du brun, avant de se retrouver projeté le dos au sol d’une manière assez violente. Mais ce n’était rien, ô que non, face à la douleur que Précieux subissait à un endroit dont il n’avait aucune connaissance « pratique » jusqu’à l’intervention du Lutin.

D’ailleurs, parlons-en de ce foutu Lutin ! Qu’est –ce qu’il lui avait pris de se taper si fort la tête contre… Putain de merde, ce que ça pouvait faire mal ! Le grognement de douleur qui lui échappa ne traduisait pas le quart du tiers de ce qu’il pouvait ressentir. La série de grossièretés qui suivit dans des tons entre le grave mâle et l’ado aigu, par contre, était plus efficace.

Et parce qu’il avait besoin d’une prise pour évacuer la douleur, la main qui n’était pas au sol (pour lui permettre de garder une position…avec un minimum de dignité) se plantait sans vergogne dans les cheveux devant lui, tirant (in ?)volontairement sur la chevelure de Peter. C’était une maigre vengeance, sans en être une au fond, puisque cela amenait la dite tête à se rapprocher à nouveau d’une partie de son anatomie qui restait douloureuse pour de nombreuses raisons.

Et si l’adolescent était présentement en train d’attirer Peter à lui dans une envie de vengeance, il n’en avait pas pour autant oublié qui était le responsable de sa douleur en premier lieu. Un sourire dangereux sur le visage, Précieux compta provisoirement sur ses abdominaux pour tenir son buste au-dessus du sol, et la main sur laquelle il s’appuyait se leva, le temps d’un geste vers l’héritier multi-milliardaire.

Le flux de magie passait inaperçu au milieu de toute celle que ces cartes folles détenaient. Son objectif était de dresser les cheveux sur la tête d’Esteban, au propre comme au figuré. Cependant, tout à sa tâche, Précieux avait oublié qu’il n’était plus qu’un jeune sorcier disposant tout nouvellement de pouvoirs magiques, et non pas la wiccane expérimentée qu’elle était en tombant dans ce trou à –charmants, mais agaçants- rats.

C’est donc sans surprise que le sort échoua. Non pas que rien ne se passa, mais plutôt qu’il n’eut pas l’effet prévu. Au lieu de créer une présence qui aurait pu effrayer le jeune homme, voire même lui permettre de sortir brièvement de l’influence de cette carte qu’il jugeait démoniaque et que Précieuse aurait qualifié de divine si elle avait été en position de le faire (ce qui n’était pas le cas, puisque techniquement, elle n’existait plus…ou pas encore ?), il n’eut pour effet que de créer une brusque bourrasque, assez violente cependant pour précipiter la tête d’Esteban à l’encontre de celle de Peter . Comme si elles ne se cherchaient déjà pas assez.

Et Précieux laissa échapper un nouveau grognement de douleur et plaisir mélangés, puisqu’il avait eu le temps de se remettre de certaines de ses émotions, que ce geste avait brutalement réveillé. Et en plus, il s’étala le dos au sol sous l’effet de la douleur soudaine, puisqu’il n’avait plus sa main pour le retenir. Voilà qu’il était donc allongé sur le sol dallé de la Tour, Peter et Esteban au-dessus de lui. Quelque chose lui disait que tout cela allait mal se terminer…mais que cela allait être diablement intéressant, sans aucun doute !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t3637-precieuse
 

Event de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE I: Le quartier des affaires ¤ :: ║La zone portuaire║ :: Le Paddle Steamer :: La salle des fêtes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit