AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Le jogging c'est cool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erin Rosenbach
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Etudiante ?
Age apparent: la vingtaine
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Le jogging c'est cool   Dim 5 Jan - 14:54

Cela faisait partie des bonnes résolutions d'Erin s'efforçait de prendre à chaque début d'année. Prendre plus soin de son corps, se décrasser les muscles, entretenir sa forme... Elle avait pour sa défense, un métabolisme qui lui permettait de manger un peu n'importe quoi sans prendre un gramme. Une injustice qu'elle se plaisait à répéter à ses amies de fac pour leur souligner sa chance. Elle avait toujours eu de la chance, elle était très aimée d'une bonne étoile, ou quelque chose du genre. Après tout, elle était sortie indemne d'un kidnapping par un type, certes hyper sexy, mais surtout pas très normal. Pas très... humain.

Et le départ de Dior la plongeait encore dans le doute : pourquoi n'avait-elle pas porté plainte, alors qu'elle se souvenait de tout ? Quelque chose en elle lui disait que ce n'était pas la peine. Etrange hein ?

En attendant, elle faisait un trait sur cette année mouvementée, où elle avait quitté New York en douce, pour rejoindre sa mère ici, où elle essayait de vivre par ses propres moyens, même si l'argent de papa et maman continuaient à alimenter son compte en banque, rencontre puis disparition soudaine de sa meilleure amie qui était aussi son animal de compagnie, et enfin, l'enlèvement par ce Cowboy très hot aux yeux magiques... C'était une année bizarre qu'il fallait oublier...

Et pour ça, rien de mieux qu'un peu de sport en ce mois de janvier froid. En courant, elle évitait de grelotter, et pire, n'étant pas très sportive, Erin avait affreusement chaud dans ce survêtement rose. Elle n'en pouvait plus, même pas un tour du parc... Le visage en sueur, elle s'arrêta contre un poteau pour souffler.
La Fille à Papa ne se souvenait pas avoir pris cette allée pour venir, mais elle se rappelait qu'elle menait à l'étang. Et à côté de l'étang, il y avait des bancs... de quoi se reposer un peu avant de reprendre. Oui, bien sûr, reprendre la course. Elle pouvait toujours essayer de se convaincre elle-même. Erin s'installa face à la petite étendue d'eau où les canards avaient disparu, sans doute partis dans une région plus clémente. Alors qu'elle essayait de réguler son pouls, un bruit d'eau la fit sursauter dans le parc plutôt calme en cette froide matinée.

Sur sa droite, un type était en train d'attraper quelque chose dans l'eau qui devait être glacée. Encore un idiot qui avait fait tomber ses clés ... ? Ce qu'il sortit de l'étang fit naître une grimace sur son visage un peu rouge par l'effort. Un poisson. Un Poisson ?! Elle se leva, l'air dégoûté. Et ce mec se tenait à un piquet pour ne pas tomber. Et devinez quoi ? Le piquet portait un écriteau...

"Hé !" Erin s'approcha. "Hey ! Vous là." Répéta-t-elle.

"Vous savez lire ? C'est écrit pêche interdite, alors reposez tout de suite ce... poisson." Les gens étaient vraiment sans-gênes, lui imposer une telle vision dès le matin, ce poisson visqueux alors qu'elle essayait de se reposer après tant de souffrance !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1722-erin-rosenbach
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Dim 5 Jan - 17:29

L'air était froid, saisissant. Il sentait les piques hivernales venir l'attaquer. En temps normal, il n'aurait pas été en forme humaine, il aurait préféré mettre sa peau d'ours et ainsi pêcher, mais il avait décidé que si son corps d'ours était aussi puissant, il n'y avait pas de raison pour que son corps humain ne subisse pas un petit entraînement, après tout, il n'aurait pas forcément l'instant de se changer en gros nounours blanc pour se protéger et pour s’entraîner alors qu'il avait faim : la meilleur solution à ses yeux était de pêcher. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pu pratiquer, car avant, il chassait dans la forêt, mais son instinct de totem lui dictait de goûter la chair du poisson.

Au début, il avait cherché un point d'eau autre qu'une fontaine, comme un lac ou bien un gros étang, mais rien de tel ne c'était présenté... et la dernière fois qu'il était parti dans les marécages, une vampire était venu l'attaquer, histoire rocambolesque qu'il avait encore de la difficulté à assimiler.

Puis, il avait découvert ce petit point d'eau, un étang juste assez gros pour cacher quelques tête d'écailles. Au début, il s'en était approché sans se soucier du droit ou pas qu'il avait de pêcher, puis sa conscience humaine lui disait que c'était mal et que si il voulait se faire des amis, il fallait respecter les lois et ce genre de futilités légères... au final, il s'était accroché au poteau qui avait ouvert sa petite conscience, pliant quelque peu le métal sous son poids, comme s'il se narguait lui même. Puis, il avait posé un pied sur la glace peu épaisse, comme si cela allait l’arrêter... chez lui, la glace pouvait atteindre plusieurs dizaines de centimètres. Il se mit à danser d'un pied à l'autre, la glace avait beau être peu épaisse, elle n'en restait pas pour le moins froide et son corps humain n'était pas fait pour marcher pieds nus sur la glace. Finalement, il entendit un léger craquement, signe annonciateur de sa victoire, puis la glace céda, lui laissant assez de place pour mettre les pieds dans l'eau. Il se mit en tête de pêcher comme sous sa forme d'ours, c'est à dire en balançant sa main gauche au moment ou un poisson passerait par là. Il y en a un qui passa : le poisson ne put que se voir voler dans les airs, se retrouvant dans sa main droite. Puis, il entendit une voix de femme, fluette, mais persistante, un peu comme une mouche.

Il regarda par dessus son épaule pour regarder ce qui pouvait bien l’empêcher de déjeûner et c'était une femme en jogging rose... elle avait l'air d'avoir fait de l'exercice. Probablement venait-elle de faire plusieurs fois le tour du parc, car son visage était rouge comme celui d'un homard. Il fit mine de l'ignorer, mais la personne se fit insistante, le sommant de reposer son poisson, parce que le poteau disait de ne pas pêcher. Le poisson gluant se mit a bouger dans tous les sens, il sentait sa vie s'en aller au rythme de ses respirations. Il n'aimait pas faire souffrir, certes il mangeait des choses vivantes, mais il n'aimait pas prolonger les souffrances d'un être vivant au delà de la simple mort. Il frémit en sentant un léger courant d'air, puis, doucement, il murmura un maigre désolé à sa proie, sortant de l'eau sur le même mouvement. Il profita du peu de distance qu'il y avait entre lui et le sol pour donner un coup juste assez puissant pour tuer sa proie sans pour autant la pulvériser - Il tenait à manger son poisson -  puis, il regarda la femme de toute sa hauteur. Une nouvelle proie peut être? Il ouvrit la bouche pour parler, sa voix n'étant qu'un doux murmure dans la solitude qui les entouraient et pourtant, on pouvait sentir une légère pointe de menace dans sa voix.

-Lire? Oui... ça je sais. Mais je me réserve de manger ce qu'il me plaît, au même titre que vous mangez de la viande ou encore du poisson. La seule différence entre vous et moi, c'est que je vais directement chercher ma nourriture vivante. Est-ce un problème à vos yeux?

Il tenait le poisson dans sa main droite, prêt à se défendre, sentant toutes les fibres de son corps en mouvement, prêt à le changer en un chasseur de presque une tonne, car même s'il n'avait pas sentit la même odeur sur la rosette que sur l'autre sangsue, il n'en restait pas moins qu'il ne connaissait pas toutes les sortes de créatures qui peuplaient la planète mère et même s'il sentait l'odeur d'une simple humaine, il avait déjà entendu parler de créatures vivantes à l'apparence humaine dotées de pouvoirs... et ça, il n'était pas sûr de pouvoir le sentir. Il se mit à essayer un sourire aimable, présence de sa bonne volonté.

-Je suis Nathaniel, et vous? Mise à part le fait que vous m'avez l'air appétissante...

Et c'était vrai. Il sentait sous les habits de cette femme la chair frémissante, le sang chaud... il observait les courbes de la femme sous les replis de ses habits, laissant vaquer son imagination. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pu se repaître ainsi et il commençait à avoir sérieusement faim.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Rosenbach
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Etudiante ?
Age apparent: la vingtaine
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Lun 6 Jan - 19:35

Erin sentit son visage se déformer en un sursaut de dégoût en voyant ce pauvre poisson passer d'une main à l'autre et venir s'écraser contre le sol. Ce type était dégueulasse ! Elle fit un pas en arrière, cogna contre le banc, et fut contrainte de s'asseoir. Elle allait lui rétorquer qu'il était malade lorsqu'il prit la parole.

D'un coup, elle n'eut plus du tout envie de le contrarier. Si c'était une blague, elle était loin d'être drôle. Et tout à coup, la Fille à Papa déglutit. Ce mec avait l'air sérieux, même s'il y avait un sourire sur son visage, elle pouvait y lire autre chose que de l'humour. Genre. De la cruauté. Ou ce qu'elle analysait comme de la cruauté. Il aurait été fort peu prudent de le contredire ou de lui répondre, mais il fallait aussi avouer que laisser une telle personne ne permettre de parler ainsi et de s'appuyer contre un panneau "pêche interdite" pour attraper un poisson et le fracasser contre la terre glacée...

"Vous savez lire et vous avez choisi de pêcher tout de même." Ce qui faisait de lui non pas un analphabète mais un débile... Peut-être aurait-il été plus judicieux de ne pas le lui souligner. "Permettez-moi de vous dire que c'est un choix vraiment stupide." Elle insista sur le dernier mot en articulant à outrance. C'était ainsi. Elle était incapable de ne pas tenir tête à quelqu'un pour peu qu'elle se sache dans son bon droit. Et elle était assez souvent persuadée d'avoir raison. Même face à un Sorcier qui la séquestrait.

Et même face à ce fou qui s'était présenté. Nathanaël... Enchantée ?

Une seconde, Erin eut un moment de lucidité. Il y avait dans le regard de cet homme quelque chose de cruel, elle l'avait vu, mais d'insistant. A moins que ce ne soit le therme d' "appétissante" qui l'aie mise sur la voie...

"Vous...." Elle regretta ses paroles mais... trop tard. "Vous n'êtes pas humain, n'est ce pas ?" Non... bien sûr... quelqu'un qui pêche à main nue dans un étang gelé et qui sous entend clairement qu'il veut la dévorer... Pensez-vous... Erin lissa ses cheveux noués en queue-de-cheval pour se redonner une contenance et éviter de laisser penser qu'elle perdait son sang-froid.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1722-erin-rosenbach
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Mar 7 Jan - 17:36

-Hum... humain... vous savez, on pourrait parler longuement de savoir ce qui est et ce qui n'est pas humain. Je suis humain, enfin présentement. Je vais sur deux jambes, je parle, pense et ressens des émotions. Mais parfois, je suis autre chose qu'un bipied, si c'est ce que vous voulez savoir.

Il la regarda de haut en bas, la jaugeant, l'observant sous toutes les coutures. Elle ne semblait pas représenter une réelle menace, autrement elle aurait un peu plus de contenance. Il se rapprocha de quelque pas, puis s’arrêta pour regarder son poisson « Je ne peux pas le manger maintenant, ça ferait mauvaise impression. » Il posa son poisson à côté du banc, prenant place aux côtés de la demoiselle en essayant de ne pas lui faire trop peur. Il essaya d'éviter le plus de gestes brusques qu'il avait pour habitude, il essayait de se contrôler pour ne pas se comporter comme un ours mal lécher. Il renifla silencieusement l'air autour d'eux, et bien qu'il sentait moins bien que sous sa forme d'ours, il sentait quand même l'odeur tenace du parfum qui coûte cher. Cette femme semblait être l'un de ceux qui étaient de la haute société. Peut-être pourrait-il en tirer avantage.

-Vous dite que je suis stupide, mais je devrais vous qualifier d'être comme moi, au moins j'ai eu la politesse de me présenter.

Il sourit doucement, essayant de ne pas faire ressentir une once de méchanceté. Il voulait bien en faire son plat de consistance, mais la proie trop apeurée avait un vilain goût. Et puis il voulait avant tout autre chose d'elle qu'un simple repas, et en ce sens il ne pouvait se permettre de l'effrayer, bien au contraire. Il se tourna vers elle pour lui faire face, essayant d’établir une relation autre que celui du chasseur et de la proie. Quoi qu'à ses yeux, le rôle de la proie lui allé à merveille à cette fille.

-vous... vous me semblez effrayé. Mais je ne suis pas méchant d'accord? Je suis juste un peu rustre...enfin, peut-être.

Il sourit pour lui même, après tout il n'avait jamais réellement eu le temps de socialiser, même avec son travail de videur, bien au contraire. Il travaillait souvent, de nuit, et dès qu'il rentrait chez lui c'était pour dormir. Il avait bien parlé à quelques personnes lorsque la file d'attente commençait à devenir longue, mais il ne voulait... ou n'avait pas eu le temps de pousser un peu plus loin ces relations, malgré les quelques numéros de téléphone qu'il avait glanés ici et là. Après tout, la chasse était importante. Il plissa un peu les yeux, la jaugeant. « Non... décidément, je me verrais mal chasser ou même pécher avec elle... dommage. Elle devrait faire un bon repas. » Il pensa pour lui même ne tenant presque plus compte de la présence de la femme qui était là. «Mais peut être que... peut être oui. Avec le temps probablement, c'est comme ça que c'est sensé se faire à ce qu'il parait. »

Il se leva, fatigué d'être assis, puis il alla lui faire face, lui tendant la main avec courtoisie. S’il voulait arriver à quelque chose, ce n'était pas en restant au froid, immobile qu'il y arriverait. Et puis son poisson aurait plus de place au congélateur qu'étaler là, à se délester de son goût. Il essaya d’esquisser un petit sourire amical, porteur d’espoir et ce genre de chose qui lui semblait futile. Normalement, il aurait donné un coup en arrière de la nuque de cette fille pour la porter sur ses épaules, mais la... la il voulait être gentil avec elle, sans vraiment savoir pourquoi. Et puis si jamais elle voulait fuir, il lui suffirait d'enlever ses vêtements et de lui courir après en tant qu'ours. Probablement qu'elle devait être encore un peu fatiguée de sa course. Et puis, si elle aimait courir, peut être qu'avec le temps, c'est lui qui irait lui courir après.

-Venez, on va dans un endroit un peu plus chaud que dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Rosenbach
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Etudiante ?
Age apparent: la vingtaine
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Mer 8 Jan - 21:35

Elle venait d'avoir sa confirmation. Ce mec n'était pas humain. Un humain ne polémique pas pour savoir ce qui est humain ou pas... Erin n'avait rien contre les Outres, son ex-animal de compagnie c'était avéré être un Métamorphe et c'était donc devenu sa meilleure copine de compagnie. Même le Cowboy devait être un sorcier ou comme on dit un Wiccan, et ça ne lui avait posé aucun problème. Enfin si, si elle avait pu s'en douter avant de se frotter langoureusement sur un sol poussiéreux, peut-être aurait-elle été un tout petit peu plus méfiante, surtout quand il s'agit d'un kidnappeur. Mais bon.

Disons que les Outres qui ne sous-entendaient pas qu'ils voulaient faire d'elle son casse-croute, elle les aimait bien. Un instant de flottement, la Fille à Papa s'étonna qu'il ne l'agresse pas davantage, mais put s'en réjouir. Ce court laps de temps lui permit, capacité qu'avaient les gens de la Haute, de reprendre pleinement ses esprits, de remettre sagement la capuche de son survêtement griffé, et en quelques secondes, ses joues étaient moins rouges, ses cheveux lisses, son pouls plus stable. Parce que dans son milieu, on savait parfaitement reprendre une apparence totalement maîtrisée, élégante et sobre.

Si elle eut l'air d'une petite fille modèle et snob durant quelques instants, se faire qualifier de 'stupide' ternit un peu son teint. Il était gonflé celui-là ! Elle eut une moue hautaine.

" Oh, et visiblement, vous êtes tout à fait expert en bonnes manières. " Siffla-t-elle, ironique. Qu'un rustre qui fracassait des poissons dans un lieu public -où la pêche était prohibée- et qui menaçait presque de la dévorer se permette de lui donner une leçon de protocole civilisé était vraiment une très mauvaise plaisanterie. De très mauvais goût... Mais.

" Je m'appelle Erin. " Ce Nathanaël, Nathaniel, enfin, il semblait cependant moins menaçant qu'auparavant. Il s'était installé à côté d'elle, et elle ne put s'empêcher de s'écarter un peu, pour garder une distance de sécurité... Et puis parce qu'il tenait un poisson. Un poisson mort. Lorsqu'il se leva, elle n'avait toujours pas daigné répondre à ses quelques mots lui assurant qu'il n'était pas méchant. Sans doute parce qu'elle en doutait encore un peu... Pourtant, son attitude était plus calme, mais toujours un peu bourrue. Comme s'il se faisait violence pour se montrer aimable. Du moins pas mal aimable. Erin apprécia toutefois l'effort, et même si elle se sentait encore effrayée, du moins ne sachant pas à quoi s'attendre -un pervers aurait tout autant essayé de mettre en confiance sa prochaine victime- , elle saisit la main tendue. Son goût pour les situations qui pouvaient s'avérer dangereuse la perdrait...

" Et où allons-nous ? " Au commissariat ? " Permettez-moi de vous dire que pour réparer votre manque de courtoisie, il faudra bien plus qu'un café dans un troquet bon marché. " Souligna la jeune femme, l'air de rien, et le menton haut. Elle lâcha la main du Métamorphe -puisqu'à priori c'était ce qu'il était, et sans doute pas une gentille limace- et imposa un arrêt.

" Et hors de questions que vous m'invitiez à bruncher dans cette tenue. Je fais un passage à mon appartement pour me changer. " C'était non négociable, visiblement. Elle se remit à marcher d'un pas décidé et gracieux.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1722-erin-rosenbach
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Mar 14 Jan - 2:05

« Mais qu'est-ce... » Il n'avait pas eu le temps de penser que déjà elle l’entraînait au loin, vers son chez elle. « Pourtant, elle est bien habillée comme ça, pourquoi veut-elle se changer? Ah oui... Mademoiselle est de la haute... » C'était un détail important, qui lui avait échappé le temps d'un instant, car sûrement que pour cette femme chaque situation avait sa tenu, chose qui lui semblait totalement farfelue. Pourquoi ne pas manger un morceau ou même boire un café dans un troquet en jogging? Après tout, si on est assez bien dans ces habits pour courir des kilomètres, pourquoi ne seraient-ils pas assez bien pour s’asseoir et se détendre? Il haussa les épaules pendant un court instant pour lui même, décidément, il ne comprendrait jamais ce trait de caractère.

Il marchait à ses côtés, ne se demandant même pas si le fait de lui tenir compagnie pourrait bien l'incommoder. Après tout, elle l'avait invité chez elle, c'était à elle de faire avec. Il la suivait, marchant de ses longues jambes à petits pas pour ne pas la distancer, regardant autour de lui la nature, jusqu'à être brutalement coupée par une barrière de métal verdâtre, comme on peut en voir dans les films. Fallait dire qu'ils étaient dans le centre-ville, et puis cette idée lui revint. Quand il s'était fait tiré dessus par l'autre espèce de chasseur, et que le hippie était venu protéger le pauvre ours en voix d'extinction qu'il était. Ça lui offrait en souvenir les images de ce parc, de ces gens qui partaient un peu partout en voyant le gros nounours.Il se souvenait aussi qu'il n'avait toujours pas fini cette douce «rencontre » avec ce gars, et qu'il était probablement sur son lieu de prédilection de chasse. Il attrapa la joggeuse par la manche, l'attirant avec toute la douceur qu'il pouvait offrir, sa main se crispant bien plus qu'il ne le voulait sur le tissu, ses muscles tirant bien trop fort en comparaison à ce qu'il aurait voulu. Ses sentiments prenaient le dessus, il le sentait.

-Erin... si c'est bien comme ça que vous vous appelez. Écoutez-moi bien. Il faut qu'on bouge d'ici, et vite... donc guidez moi ou vous voulez, mais vite. Et si possible, j'aimerais éviter les grandes artères.

Il regarda autour de lui, à la sortie du parc. Il regarda brièvement le grand portail qui les séparaient de la rue, il essayait de reconnaître chaque personne qui passait, que ce soit de proche ou de loin, mais il n'y avait rien à y faire. Il remit son chapeau en place, de façon à cacher son visage au mieux du public, puis il fixa Erin dans les yeux, d'un regard à la fois sévère et sérieux. Il n'avait remarqué personne qui puisse l'inquiéter, mais il ne connaissait pas tout le monde, et il ne savait pas qui était avec qui est tout ce genre de politique.

-Vite.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Rosenbach
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Etudiante ?
Age apparent: la vingtaine
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Mar 21 Jan - 21:21

C'est au moment où elle se rendit compte que l'homme qu'elle avait si naïvement invité chez elle avait un regard un peu perturbé, qu'il semblait chercher quelque chose autour de lui, et qu'il l'agrippait, qu'Erin se fit la réflexion : peut-être aurait-elle dû se méfier un poil plus... Elle déglutit, sentit l'angoisse monter mais...
Nathaniel n'était pas agressif vis à vis d'elle, la Fille à Papa réussit à comprendre qu'il ne profitait pas de sa proposition pour l'attirer dans un fourré et la dévorer, Grand Bien lui Fasse ! Il semblait préoccupé et méfiant... C'était assez drôle d'ailleurs, un grand gaillard comme ça, bizarre, qui attrape du poisson à main nue dans un lac gelé, et qui a l'air d'avoir peur de son ombre une fois sortis des petits chemins du parc.

Cela n'empêcha pas qu'elle sursauta quand elle l'entendit prononcer son nom, car le savoir inquiet finalement n'était pas très rassurant. De quoi pouvait avoir peur quelqu'un qui mange des gens ? ... Parce qu'elle était persuadée qu'il était du genre tigre ou requin... Elle leva les yeux vers son visage, se rendant compte seulement il était tout de même très très grand et sembla une seconde interrogative.

La seconde d'après, elle avait retrouvé sa répartie légendaire. Non mais, pour qui se prenait ce rustre ?

" Vous avez la trouille de marcher dans la rue ? " Elle plissa les yeux d'un air de peste. Mais loin d'elle l'idée d'aller le chatouiller... C'était suffisamment étonnant qu'un type comme lui puisse préférer se la jouer discret parce que quelque chose l'inquiétait, pour qu'elle accède à sa requête sans broncher. D'un geste du menton, elle acquiesça silencieusement et reprit sa marche.

Elle n'était pourtant pas très douée pour guider son nouveau copain dans les petites ruelles sombres, elle qui était habituée aux grandes artères, aux avenues chics... Mais elle réussit plus ou moins sa mission. En pressant le pas malgré qu'elle ait déjà fait pas mal d'exercice avant, ils furent devant son immeuble en peu de temps, et, méfiante, elle composa le code de la porte d'entrée loin du retard de Nathaniel.

Un passage en ascenseur et elle ouvrait la porte de son appartement. C'était un petit deux-pièces qui à l'origine était assez peu cher pour qu'elle puisse le louer avec Dior, mais avec l'argent frais que son père lui offrait désormais, et le départ de sa colocataire, Erin avait pour elle seule un appartement de belle taille, bien meublé, bien décoré, très bien rangé surtout. Car évidemment, elle était très ordonnée. Une femme du monde est toujours très organisée. La Fille à Papa indiqua d'un geste un large divan en cuir où deux mignons coussins violet trônaient, pour que le pêcheur du dimanche puisse s'y installer et glissa d'une voix ferme : "Je reviens." Qui voulait dire "Ne bouge pas d'ici."

La légende qui veut qu'une femme mette beaucoup de temps pour se changer est fausse. En réalité, lorsque l'on est de la Haute, on sait parfaitement changer de tenue très rapidement, se débarbouiller pour être fraîche, prendre le temps nécessaire simplement à l'étude de l'harmonie des couleurs, le tombé parfait, recoiffer des cheveux et remettre un serre-tête sage joliment, fermer des bottes par dessus des collants noirs et rehausser une robe noire classique d'un parfait collier de perles. Mais jamais sans oublier une touche de rouge à lèvre qui cassait légèrement le côté beaucoup trop strict de la tenue.

Elle réapparut devant l'Outre et empoigna son sac à main. Un battement de cil innocent et snobinard.

"Donc. Peut-être qu'en marchant vers l'endroit où vous allez m'inviter, vous pourriez m'expliquer pourquoi vous vous cachez ? " Un brigand ? Encore ? Elle trouvait ça assez drôle. Est-ce qu'elle se mettait consciemment dans des situations impossibles ou était-ce juste le hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1722-erin-rosenbach
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Ven 7 Fév - 15:43

Quand elle lui indiqua le sofa de cuir, il l'écouta, se délestant de son lourd poids sur le mobilier, pouvant presque entendre le meuble geindre. Il regarda longuement autour de lui, ne l'écoutant que d'une oreille quand elle lui disait qu'elle allait revenir. Elle voulait qu'il reste là, assis entre deux cousins? Bien que le divan semblait large, il se sentait un peu à l'étroit, il ne se sentait pas à l'aise entre ces murs. Peut-être était-ce dû au fait que tout était à sa place, propre et bien rangée. Il y avait encore quelques cartons même pas encore éventrés qui traînaient chez lui, il devait même y avoir quelques reliques de ses précédents repas. Il n'était pas quelqu'un qui appréciait le rangement, il préférait le chaos ordonné, il préférait mettre les choses la ou il voulait, tout en sachant ou les retrouver.

Elle réapparut devant lui, bien plus tôt qu'il ne l'aurait cru. Il avait toujours entendu dire que les femmes mettaient des heures pour se changer, et il pensait qu'elle ne dérogeait pas à la règle, et pourtant... Il l'observa longuement de haut en bas, découvrant une nouvelle fois la magie des femmes -de cette femme- souriant pour lui même. Elle avait réussi à se changer d'une simple tenu de joggeuse à celle d'une femme de la haute, un peu comme celles qui venaient chercher le frisson en venant au bar où il était videur. Il se leva, sentant les fibres du meuble soupirer en sentant le lourd poids s'en aller. Il se dirigea vers la porte, l'attendant comme il se fallait.

-Oh... vous savez, ce n'est pas que j'ai peur, bien au contraire. Ç'aurait été drôle de me dégourdir un peu les pattes, mais je me suis dit qu'il aurait été dommage qu'une belle demoiselle comme vous se retrouve entre un chasseur et un ours arctique, non?

Il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui réponde, mais si elle voulait une histoire... il se dirigeait dans les ruelles, allant presque inconsciemment vers son travail. Car bien que ce ne soit pas un endroit tapi de luxurieux satin au décor rococo, au moins ils seraient tranquilles, personne ou presque ne venait à cette heure là. Il espérait juste qu'un café satisferait les exigences de la demoiselle... Dans le pire des cas, si elle n'était pas contente, ils n'auraient qu'à changer d'endroit.

-Puisque vous voulez tout savoir, sachez qu'un certain Jim n'a pas aimé que je m'invite à son petit party mondain. Donc il a décidé de me chasser, mais un gentil homme aux cheveux gras et long est intervenu en ma faveur, me permettant de me sauver. Satisfaite?

Il n'attendit pas sa réponse, se retrouvant bien assez rapidement devant la porte du Trick. Il ouvrit la porte, invitant la lady à entrer avec lui d'un signe de la main. Peut être aurait-elle préféré être dans la foule -elle devait s'y sentir plus reine- mais au moins ils auraient la paix. Il descendit les quelques marches, frôlant comme à son habitude les murs , savourant la douce caresse du bois sur ses doigts. Une fois en bas, il regarda autour de lui, prenant son chapeau dans sa main pour le poser sur le comptoir tout en jetant un regard autour de lui. Il y avait le patron, qui semblait occupé, mais pas un seul client. Bien, au moins ils allaient être tranquilles, bien qu'il se doutait bien que la royauté qui se tenait en arrière de lui devait grincer des dents. Le bar était tous de même joli et chaleureux, on pouvait sentir le plaisir des soirées et journées passées vibrer dans les murs. Il alla s’asseoir au bar, attendant que le boss arrive pour demander son café. Au moins la lady ne se sentirait pas toute seule.

Il l'attendit, tapotant le siège à sa droite, l'invitant à s'asseoir à son tour. Il chercha un sujet de conversation, puis, avec un petit sourire, il se tourna vers elle.

-Alors... dites moi. Pourquoi avoir accepté de me suivre? Après tout, je ne suis pas un homme lambda, et ça, vous le savez bien.

Au moins, il allait pouvoir l'occuper un peu, et il allait pouvoir siroter son café tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Erin Rosenbach
Normes
avatar

Normes


Identification
Emploi: Etudiante ?
Age apparent: la vingtaine
Dangerosité:
10/30  (10/30)

MessageSujet: Re: Le jogging c'est cool   Mar 18 Fév - 22:42

(( Arrow Le Brunch c'est cool))
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1722-erin-rosenbach
 

Le jogging c'est cool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE I: Le quartier des affaires ¤ :: ║Le Centre ville║ :: Weston Park-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Fantastique - autres