AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Happy Birthday Mr Yurizaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivy Palmer
Lionne Blanche
avatar

Lionne Blanche


Identification
Emploi: Avocate de Mina
Age apparent: Vers les 35 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Happy Birthday Mr Yurizaki   Ven 19 Oct - 22:04

Spoiler:
 

Elle avait pris l’habitude d’accompagner Mina lorsqu’elle devait se rendre à une soirée, un bal de charité, une fête municipale quelconque ou un colloque où la présence du Maître Vampire était requise. Plus par amitié que parce qu’elle trouvait que son job d’avocat nécessitait qu’elle soit son chaperon, Ivy Palmer s’était retrouvée face à une demande qu’elle n’avait pas pu refuser.
Prenant sans doute plaisir à lui souligner qu’aucune disposition prise par l’ancien Maître Vampire ne devait être supprimées, Tristan, son nouveau Boss, avait insisté pour qu’elle soit donc présente ce soir, à ses côtés… Mais c’était vite dit. Il avait été retardé par une affaire urgente, et avait chargé son Avocate de le représenter pour le début de cette soirée.

Une soirée où elle avait été invitée personnellement, mais qu’elle aurait esquivée si le Maître n’avait pas été sournois avec elle. Obéissante, elle s’était donc rendue sur le lieu d’un anniversaire peu banal. Yurizaki était un artiste reconnu, et il fêtait ce soir – et toute la nuit suivante – ses trente ans de carrière de styliste talentueux. Génie de la mode, il prônait depuis trois décennies le retour à la nature et l’épuration des lignes. Chaque collection qu’il sortait était un succès phénoménal, les starlettes l’adoraient autant que les grands noms du Chic.

Végétarien et narcissique, il était également un homme d’affaire réputé pour ne jamais rien lâcher, et sa ligne de cravates dans la soie la plus fine avait la préférence de l’Avocate. Si Yurizaki était un Norme génial, il avait su s’entourer des plus grands couturiers et mannequins. Ceux-là même qui peuplaient ce soir un parterre de gazons savamment entretenu pour paraître fou et libre. Il avait osé privatiser tout Weston Park, juste pour cet événement, et avait imaginé lui-même un jardin féérique et grandiose, à la fois élégant, doux et hors norme.
Le Styliste, derrière de fines lunettes fumées, avait à peine cinquante ans, et se portait comme un jeune homme. Il était le centre d’attention d’une foule étrange, de chapeaux, de tulle, de talons hauts. Des célébrités du monde de la mode ou la nuit l’entouraient, le complimentaient pour cette décoration bucolique… L’aide de ses assistants, Wiccans, avait dû aider à créer ce déco formidable. A la fois naturel et totalement artificiel.

Son mannequin vedette, l’immense Georgia Flame le tenait par le bras, le dépassant d’une bonne tête. La peau blanche de cette brune mystérieuse et sublime, et l’aura qui se dégageait d’elle étaient autant de signes qui ne trompaient pas : c’était une Vamp. Comme la plupart des top models présents ce soir…

Il y avait sans doute plus de cent ou cent cinquante personnes, mais l’espace était tel qu’il était facile de ne pas se laisser marcher sur les pieds. De minuscules lucioles iridescentes voletaient parmi les invités, et de souriants éphèbes servaient des cocktails pétillants. Un paradis… Pour qui était adepte des Bisounours. Palmer s’impatientait, et espérait que Tristan rapplique rapidement pour pouvoir se soustraire à cette obligation. Car même si elle admirait énormément le travail de Yurizaki, elle n’aimait ni les fêtes champêtres et rococo, ni les sourires insistants de certains mannequins masculins, et Vampires c’était évident, qui parfois tentaient une approche. Sans doute les Crochus avaient-ils besoin de tâter le terrain pour un after en compagnie d’un Méta… Autant finir la soirée en beauté en se shootant au sang de Changeling.

A l’écart des paillettes et des lèvres glossées, Ivy réussit à trouver un serveur qui lui proposait autre chose que des potions magiques rose pastel. Un cognac en guise de cavalier, elle écoutait distraitement les conversations alentours, qui traitaient toutes de mode. Elle n’était pas assez In pour pouvoir rivaliser, sa garde-robe comptait plus de costumes trois-pièces que de styletos. Elle n’avait qu’une seule envie après sa journée de travail, que le Maître Vampire bouge ses fesses pour qu’elle lui demande l’autorisation de rentrer chez elle ; un bain, un cigare et un bon cd, voilà ce qu’il lui fallait pour cette nuit…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t188-ivy-palmer
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Sam 20 Oct - 18:12

Cette soirée constituait sans aucune doute le point culminant de ma carrière officielle et officieuse.

Je supervisais la sécurité de la soirée mondaine d'un styliste de grande renommée. Sarah avec ses centres d'intérêt si plats bien évidemment le connaissait. Elle osa même émettre la suggestion d'être présente.

Il devait vraiment être connu pour qu'elle se permette une telle audace. Bien entendu j'avais vite remis mon épouse à sa place non sans un certain plaisir d'ailleurs.

Les organisateurs voulaient un homme d'expérience, et qui présente bien. Pas le genre d'homme juste capable de dire : [color=red]"Désolé c'est une soirée privé."[ /color]

Mon passé au FBI et mon éducation me permirent de décrocher la place.

Sans exagérer il s'agissait de l'événement mondain de l'année pour la Nouvelle Orléan. Difficile d'aller plus haut. J'en étais presque content d'avoir dû quitter les fédéraux.

Mon recruteur m'avait signalé la présence d'outres et demandé si cela me causait un problème.

Cet idiot ne s'était même pas informé quelque peu sur ma personne. Lire mon CV avait dû lui sembler suffisant. Je détestais ces personnes incapables de la moindre initiative.

Moi j'avais pris soin de me renseigner sur les invités présents. Et effectivement il devait y avoir du beau monde coté des outres notamment Tristan de Vermantois, maitre vampire.

Difficile de trouver un meilleur gibier.

Mais comme tout bon chasseur je savais prendre mon temps. Cette soirée me servait uniquement de phase de prospection.

Au vue du dispositif à ma disposition, la possibilité d'une intrusion était quasi nulle. Mon rôle sur place consistait donc à roder discrétement à droite à gauche afin de gérer les éventuellements débordements d'un jet setteur trop enthousiaste.

La soirée se déroulait à la convenance du maitre de cérémonie à défaut de la mienne.

Je détestais l'endroit, un parc où tout était totalement contrôler. Il n'y avait rien de plus malsain de castrer ainsi la nature de lui faire perdre sa duretée qui nous rappelait de l'être également.

Il y avait un certain nombre vampires présents, mais pas celui qui m'intéressait.

On ne pouvait pas leur nier une grande grâce. Hélas deux prédateurs ne peuvent pas cohabiter. Humain ou vampire, l'un des deux allait devoir exclure l'autre.

A force de fureter je repérais un autre invité dont le nom avait retenu mon attention : Ivy Palmer.

Il s'agissait d'une avocate métamorphe bénéficiant de contacts importants. D'ailleurs Tristant était son client attitré.

Dans l'espoir d'informations sur ma cible, je me dirigeais vers elle.

J'en profitais également pour l'observer un petit peu. Elle était la parfaite illustration de la working girl, stricte et froide.

Elle semblait s'ennuyer. Ce qui la rendait sympathique à mes yeux et sur un plan général vulnérable.

On atteignait pas une telle réputation au barreau sans disposer d'une certaine intelligence. Il me fallait mettre les formes et voir qu'elle était sans attachement au vampire. Jusqu'où elle accepterais de se confier à son sujet.

Je pris un timbre de voix poli et agréable :
"Bonsoir James Himes responsable de la sécurité. Excusez-moi de vous déranger. Vous êtes bien Mademoiselle Palmer l'avocate de Monsieur De Vermantois ?
Vous seriez s'il va arriver bientôt ? Sa présence est réclamée par certaines personnes."


Simple, flou, et parfaitement vraisemblable, mon prétexte me semblait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Palmer
Lionne Blanche
avatar

Lionne Blanche


Identification
Emploi: Avocate de Mina
Age apparent: Vers les 35 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Dim 21 Oct - 19:58

Elle avait cru, lorsqu’une silhouette s’était faite plus détaillée et proche d’elle, qu’elle allait devoir être plus claire avec certains apollons aux dents longues. Pourtant, rapidement, l’odeur dégagée n’indiqua pas un Outre mais un Norme. Une chose positive pourtant… Elle s’était immédiatement contrôlée lorsque l’agacement s’était cabrée, d’avoir à repousser un gringalet buveur de sang ; et depuis les incidents récents qui avaient secoués sa vie, c’était une excellente nouvelle. La lionne avait de nouveau compris qui était son maître, et elle avait repris le contrôle sur son instinct.

En réalité, elle salua simplement d’un geste poli de la tête son nouvel interlocuteur. Quand il se présenta, elle chercha uniquement à se montrer neutre, ni amicale, ni mal aimable, bien qu’elle eut sans doute préféré qu’on veuille bien la laisser tranquille. Chef de la sécurité… immédiatement, elle sut qu’on viendrait lui parler du Maître Vampire à ce début de phrase. C’était somme toute logique qu’on s’en inquiète, et que les mesures nécessaires soient prises quand il pointerait le bout de son nez.

« C’est bien moi, oui. » Fit l’Avocate avec un léger mieux sur le visage. S’il allait arriver bientôt ? Oh, elle l’espérait, oui. Qu’il ramène ses fesses en vitesse et que, sauf son respect, elle puisse se barrer en vitesse.

« Il a dit qu’il aurait du retard. » Net et concis, elle n’était ni sa nounou, ni sa secrétaire. S’il s’était agit de Mina sans doute aurait-elle eu des nouvelles … Mais Tristan n’était pas l’amie qu’elle avait été contrainte de perdre. C’était son patron, uniquement. « Les impatients devront prendre leur mal en patience et profiter des petits fours en attendant le Maître. » Elle eut un sourire narquois.

Son instinct grattait à la porte, elle sentait qu’un milieu naturel –malgré tous les efforts de l’Artiste, cela restait un Parc- attirait la curiosité de l’Animal, et sans doute quelque chose chez cet homme, ce Jim Himes, devait l’agiter ; Mais comme à son habitude, Palmer ne l’écoutait pas, et le forçait à se taire, canalisant à merveille par des années d’entraînement le moindre mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t188-ivy-palmer
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Lun 22 Oct - 15:34

Palmer bénéficiait d'une bonne maitrise de soi sans doute obtenu par la pratique des plaidoiries.

Sa dernière réplique suggérait un certain agacement que je décidais de transformer en angle d'attaque.

Car si le vampire se faisait trop désirer je pouvais toujours compsenser en me rapprochant de cette méta.

Je remarquais que sa rigidité monta légèrement d'un cran. Etait-elle perturbée par quelque chose ?

Je regrettais de ne pas connaitre son animal totem. Cela m'aurait permit de mieux la déchiffrer.

Quoique je disposais déjà d'une base de travail : ma propre personne. Après tout elle et moi cachions notre instinct de prédateur derrière une façade bourgeoise.

Qu'est-ce qu'il me disait que derrière la femme se dissimulait un animal de type prédateur ? Cela me semblait aller de soi tout simplement.

Je tentais pour l'heure de lui faire baisser sa garde.

J'effectuais un hochement d'épaule, et m'adressais à Palmer d'une voix moins rigide :
"Vous avez raison après tout. Qu'ils prennent leur mal en patience."

Je pris ensuite un petit four d'un air complice.

Il était évidemment qu'elle s'ennuyait. La raison de sa présence était somme toute professionnelle ce qui nous faisait encore un point commun.

Je persévérais sur notre rapprochement.

"Vous supportez la soirée ?" Lui dis-je à voix basse avec une petite pointe d'ironie solidaire.
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Palmer
Lionne Blanche
avatar

Lionne Blanche


Identification
Emploi: Avocate de Mina
Age apparent: Vers les 35 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Lun 22 Oct - 22:11

Bien qu’elle ne soit ni ravie d’être ici, ni tenue par une obligation de représentation souriante, Ivy savait qu’il n’était jamais bon pour les affaires de trop vite apporter un jugement tranché sur une soirée, une rencontre, ou une cérémonie commémorative qu’elle se pastillait - malgré le fait qu'elle juge immédiatement toute chose sans revenir sur son jugement -. Bien qu’elle s’ennuie effectivement, et qu’elle n’allait certainement pas se parer d’un masque jovial, l’Avocate estimait qu’il fallait toujours prendre garde à son apparence.
Mais elle n’en pensait pas moins. Dans un premier temps, elle haussa les épaules négligemment, après tout, elle se fichait pas mal d’avoir à critiquer ou non cet anniversaire à un Responsable de la Sécurité. Pourtant, dans le milieu des mondanités où elle avait parfois à se frayer un chemin, tout se savait, et on travaillait tous ensemble : il serait peut-être prochainement Bodyguard pour une pointure de la Ville, auquel cas il n’était pas judicieux de lui dire ce qu’elle pensait de cette sauterie.

Mais Ivy n’était pas non plus du genre à se montrer faux-cul gratuitement, elle avait assez de poids, assez d’envergure et surtout assez de pouvoir pour se permettre de paraître blasée lors de n’importe quel événement ; à part bien sûr si cela portait atteinte à la réputation du Maître Vampire. Ce soir, il fallait donc être soft.

« Je m’éclipserai quand le Maître Vampire arrivera. » Cela voulait tout dire. Et son interlocuteur semblait la comprendre… Etonnant qu’il se permette de sous-entendre qu’il partageait son ennui alors qu’il était payé pour ça ; Mais c’était un culot qu’elle appréciait. En règle générale, les Chefs de la Sécurité ne se tapaient pas de petits fours pendant le service. Elle suivit son exemple et piocha un canapé au hasard.

« Il faut avouer qu’il y a de quoi patienter. » Observa-t-elle avec une agréable surprise : les amuse-bouches étaient délicieux, mais ce n’était pas étonnant vu le bon goût de Monsieur Yurizaki. D’un regard significatif vers une masse de mannequins en robe du soir, elle souligna sans doute sa phrase davantage. Les Vampires dégageaient comme un halo d’élégance et de beauté surnaturelles, bien qu’ils aient tendance à se montrer vaniteux. Ivy ne les appréciait pas, mais cela ne l’empêchait pas de reconnaître qu’elles étaient objectivement sublimes.

En puisqu’ils étaient en plein air … Elle sortit de sa poche intérieur un étui en métal usé, en sortit une cigarette et la coinça dans sa bouche. « Vous avez l’air de la supporter aussi. » Marmonna l’Avocate en laissant le cylindre tanguer dangereusement avec un total contrôle de la situation, habituelle. D’un geste coutumier, elle craqua une allumette et tira une longue bouffée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t188-ivy-palmer
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Mer 24 Oct - 10:55

Mon appât semblait prendre. Palmer devenait plus familière avec moi, enfin autant qu'une femme d'affaire puisse l'être.

Disons que j'étais parvenu à atteindre dans la case interlocuteur valable. Confident se serait pour plus tard.

Je jetais un coup d'oeil sur les mannequins, qu'elle m'indiqua et choisit soigneusement mes paroles :

"Leur beauté est indéniable mais un peu trop maitrisée à mon goût. Il faut laisser sortir le naturel."

Ce genre de réflexion devait sûrement plaire à une méta.

Son usage du tabac me déçut. Moi aussi j'avais mes vices, mais c'était ma femme qui en payait les conséquences, pas ma propre santé. Bref je trouvais en cela une faiblesse.

Réflexion que je gardais bien entendu pour moi.

Par contre une femme à proximité montra moins de retenu. Elle se mit à tousseter bien distinctement afin de faire comprendre sa réprobation.

Pas question de laisser ce genre de puritain hypocrite me gêner. Je me tournais légèrement dans sa direction, lui indiquait du doigt mon oreillette, puis lui murmurait :
"Je m'en occupe."

Après ce court interméde je repris la conversation avec l'avocate.

"En ce qui me concerne j'y suis habitué du fait de mon travail. Et je dois reconnaitre que cela se déroule plutôt bien ce soir. Généralement il est nécessaire de rappeler à l'un de ses membres de la bonne société, qu'il est lui aussi sujet à des règles."
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Palmer
Lionne Blanche
avatar

Lionne Blanche


Identification
Emploi: Avocate de Mina
Age apparent: Vers les 35 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Ven 2 Nov - 22:18

Himes avait l’air de partager son avis sur la Beauté des Crochus. C’était étonnant, mais après tout, tous les hommes n’étaient pas hypnotisés par leur sublime plastique, et ce qu’elles dégageaient. Il en fallait pour tous les goûts… Il paraissait donc leur préféré quelque chose de plus naturel, de moins… maîtrisé. Elle eut un rictus, sans doute parut-il hautain de l’extérieur, mais Ivy avait l’habitude de tout contrôler, qu’on puisse faire un parallèle entre l’aura des Vamps et son attitude de maintien maladif pouvait la chagriner.

« Elles ne contrôlent en rien ce qu’elles dégagent, c’est tout ce qu’il y a de … surnaturel, chez elles. » Souffla Palmer. Les Vampires dégageaient naturellement cette élégance attirante, elle doutait qu’ils puissent contrôler ce trait. Mais ce n’était que pour discuter… Un Norme était sans doute la dernière personne qui puisse comprendre ce genre de chose. Elle haussa les épaules et tira une nouvelle bouffée sur sa cigarette.

Une femme qui toussait assez bruyamment pour exprimer son mécontentement interrompit leur conversation. Au geste de Himes, Palmer eut un mouvement strict : ni chaud, ni froid, cette attitude était à la fois tout à fait professionnelle, et pour autant, assez inutile. Qu’elle tousse autant qu’elle veut, cette vieille chouette, Ivy ne sentait pas en elle une intrusion digne d’attirer l’attention du Responsable de la Sécurité.
Cette démonstration laissa l’Avocate sans autre réaction que son habituelle respiration, inspirant avec calme la fumée et rangeant son étui à cigarettes soigneusement dans sa poche intérieure.

« Laissez-la s’époumoner. Si elle en a le courage, elle peut me traîner en justice… » Un éclair malicieux, et naturellement présomptueux, illumina son iris.

« Attendez encore quelques heures, ces fêtes mondaines mettent plus de temps à dégénérer. Vous allez avoir du boulot, cette nuit. » De prime abord, et sans creuser davantage, Himes lui semblait sympathique. Il n’en demeurait pas moins qu’elle avait hâte que le Maître Vampire arrive vite…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t188-ivy-palmer
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Lun 5 Nov - 11:19

La non-fumeuse revendiquante ne provoqua qu'indifférence chez Palmer voir une pointe d'amusement.

Une preuve confirmant mon intuition sur son appartenance à la race des dominants.

Notre dialogue reprit de plus belle. Sans entrer dans le cadre de l'intime elle était tout de même détendue.

Cette métamorphe semblait m'apprécier sans plus. En persévérant je pourrais peut-être la mettre en confiance.

Hélas mon autre activité, la légale me rappela à l'ordre par le biais de mon oreillette.

Une femme norme aux tendances visiblement saphiques et tordues venait d'aborder une des vampires d'un façon assez singulière. Elle lui offrait son tampon applicateur souillé.

Et cette proposition n'était pas tellement du goût de la mannequin.

"Mettez-vous juste entre elles, et attendez que j'arrive." Dis-je au vigile.

J'espèrais que la vamp hésiterait avant de porter la main sur ma recrue. Sinon cela risquait de vite dégénérer, car mon homme ne pouvait pas avoir le dessus.

"Vous avez vu juste." Dis-je rapidement à la métamorphe. "Le devoir m'appelle."

Ne voulant pas lâcher le morceau je rajoutais une dernière parole :
"Mais si plus tard je suis libre, n'hésitez pas à venir me parler. Pour une fois que j'ai droit à une conversation intéressante."

Mes mots convenaient à mes yeux. Assez subtil, flatteur, sans passer clairement pour une proposition.

En tous cas cela avait intérêt à fonctionner. Je ne me voyais pas de nouveau l'aborder. Cela aurait semblé trop suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Palmer
Lionne Blanche
avatar

Lionne Blanche


Identification
Emploi: Avocate de Mina
Age apparent: Vers les 35 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Mer 7 Nov - 20:58

Ivy tourna les yeux vers les petits-fours lorsque le Chef de la Sécurité fut appelé. Ce qu’il put dire à l’oreillette qu’il portait ne la regardait pas, et elle n’était pas assez attirée par les commérages pour épier ses paroles d’un air curieux.
Elle se contenta de piocher un nouveau canapé sympathique, et fut satisfaite de son choix. Immédiatement, Himes se retira. Etonnant que la soirée puisse dériver si vite, notamment dans le Temple du Bon Goût de Monsieur Yurizaki. Elle déplora ce trouble, bien que, de là où elle se trouvait, rien n’était visible, ni audible. Une fine musique d’ambiance, à la fois travaillée et naturelle, imitait des bruits d’eau et les mélangeait à des airs de cithare.

« A plus tard. » D’un hochement de tête appuyé, elle lui signifia qu’elle le laissait partir, après tout, lui était en fonction ce soir. Palmer aussi d’ailleurs… Elle tira sa manche et eut un coup d’œil rapide pour sa montre. Ce qui retenait le Maître Vampire n’avait, à ses yeux, aucune importance ; elle ne poserait pas la question, et ne se la posait pas non plus personnellement. Son seul souhait était qu’il puisse rapidement se montrer à cette soirée, pour tenir son rôle et qu’elle-même puisse profiter d’un agréable bain.

Pour s’assurer qu’on n’avait pas cherché à la joindre, Ivy dénicha son téléphone mobile, malheureusement sans appel en absence. Rien. Ni Tristan. Ni Jarvis d’ailleurs. Le Sorcier était comme envolé. Aucune nouvelle depuis des semaines. Elle haussa les épaules, se renfrognant, et rangea son portable dans sa poche, tirant sans doute avec un peu plus d’insistance sur sa cigarette. C’était finalement une bonne nouvelle. Plus de Jarvis, plus d’hormones incontrôlables. Et tout ça, sans avoir besoin d’avoir recours à quelque Malédiction Vaudou.
Un léger sourire, sans doute imperceptible, se dessina sur ses lèvres, et elle finit l’esprit plus léger son verre de cognac. Pourtant, après près d’une demi-heure isolée, rythmée par quelques amuse-bouches, deux cigarettes, et d’innombrables regards de cette mécontente militante anti-tabac, l’Avocate n’avait aucune nouvelle de son Boss.

Aucun reproche à lui faire, elle n’enrageait que d’être coincée ici. Pour ne pas prendre racine, Ivy se redressa après s’être appuyée contre un arbre à côté du buffet, et passa à côté de l’asthmatique avec un sourire ironique mais léger. Elle s’approcha d’elle, salua d’un signe de tête concis et lui tendit sa carte de visite.

« Ivy Palmer, Avocate. Appelez-moi. » Elle eut un clin d’œil caustique, et un regard perçant. Aucune réponse, l’autre était interloquée, trop étonnée qu’elle s’adresse à elle directement, avec un air assez prédateur pour lui lancer un défi. Gagné d’avance, certes. L’autre baissa le regard, et Palmer passa son chemin, s’enfonçant dans la foule.
Mains dans les poches, Ivy observait les visages et les attitudes, salua une ou deux connaissances de la Municipalité, anciens collègues quand elle était au service du Maire. Alors qu’elle échangeait un regard avec un styliste renommé qui semblait submergé par les rires sonores et stridents d’une groupie. Inutile d’attendre de l’Avocate qu’elle lui vienne en aide et le laissa se noyer avec un haussement de sourcils taquins.

Elle se retrouva non loin de Himes, proche d’un groupe de Vamps. Ceux-ci avaient l’air plus tendu qu’en début de soirée, et avaient des regards à droite et à gauche comme s’ils s’attendaient à voir débarquer une horde de zombis. Avec un détachement nonchalant, Ivy s’approcha du Responsable de la Sécurité.

« Ils ont l’air stressés. » Souligna-t-elle sans une once d’empathie pour ces créatures.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t188-ivy-palmer
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Sam 10 Nov - 16:39

Des militants et oui il existait des mannequins militants.

Dieu sait qu'ils ne devaient pas être nombreux, et cela tombait sur moi.

Je trouvais cela encore plus étrange de la part des vampires. Entre leurs charmes, et leurs capacités physiques, avaient-ils besoin d'ajouter le droit comme une protection supplémentaire ?

La responsable de l'incident était une merdeuse à peine majeure et fille de politicien local. Et en arrivant sur place j'appris qu'elle s'était offert un petit plaisir supplémentaire en jetant son tampax au visage de la vampire récalcitrante.

Pour sa défense son esprit était embué par certaines substances. J'avais chargé le subordonné m'ayant contacté de la raccompagner.

En la voyant s'éloigner en professant des menaces et surtout la fonction de son père, j'eus en pincement au coeur.

Est-ce que ma fille ressemblait à cela plus tard ? Une imbécile se cachant derrière son statut social au lieu de se défendre par elle-même.

Non je l'empêcherais.

Pour l'heure je devais faire face à la victime et ses amis. Evidemment ils ne comptaient en rester là.

Plainte, procès, dédomagement, égalité norme-outre, voici les composantes de leurs discourts.

Mon rôle consistait à faire semblant de prendre en compte ces doléances le temps que les esprits se calment.

Heureusement ces vampires étaient du genre civilisés, et ne firent donc que peu déclats.

La tension recommençait même à retomber, et puis....une autre de mes affaires se mêla à celle-ci. Jongler n'est pas sans risque.

"L'une d'entre elle a été victime d'un petit débordement." Expliquais-je l'air blasé à la métamorphe.

Normalement j'aurais dû en profiter pour rebondir. Hélas l'inconvénient de ces soirées mondaines, est que l'anonymat y est très limité.

L'une des vampires crut bon d'aborder Palmer.

"Je vous reconnais vous êtes une avocate. On veut porter plainte."

Lors des festivités de la jet-set le débordement vient plutôt d'une drogue frelaté, d'une prostituée trop jeune ou fragile...

Mais qu'un incident aussi stupide accapare autant de mon temps me rendait intérieurement colérique.

Heureusement je savais me maitriser, et songeait à faire dans le mâle protecteur. Qui sait cela plairait peut-être à Palmer et de toute façon faisait partie de mes fonctions.

"Ecoutez elle est ici en tant que convive. Alors laissez-la profiter de la soirée et faite de même. Il sera toujours temps demain."

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Palmer
Lionne Blanche
avatar

Lionne Blanche


Identification
Emploi: Avocate de Mina
Age apparent: Vers les 35 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Sam 10 Nov - 19:29

Les mains dans les poches, Ivy acquiesça à peine à la réponse de Himes. Parce qu’immédiatement, l’une des victimes sans doute s’avança vers elle, et d’une manière très cavalière, s’adressa à elle. Quel manque de politesse de s’exprimer ainsi… Elle tourna la tête vers le mannequin. A cet instant, son interlocuteur crut bon de jouer son rôle. Un rôle charmant, mais totalement inutile… Elle passa outre.

« Hé bien, si vous souhaitez porter plainte, je vous conseille de vous rendre au Commissariat le plus proche. » Sourire de circonstance. Après tout, elle n’avait aucune envie de défendre une victime top model d’un affront quelconque. Elle préférait les procès beaucoup plus acérés, et qui mettaient en scène des personnalités importantes… Alors une Reine de Beauté, même chouchoute de Yurizaki…

« Et si vous avez besoin d’un avocat, je vous conseille Maître Smalley. » Fit-elle poliment, avant de se tourner ostensiblement pour faire face au Responsable de la Sécurité, et faire comprendre à la Crochue qu’elle pouvait vaquer à ses occupations… Et surtout la laisser tranquille.

Un regard équivoque s’échangea avec Himes. Finalement, il était plus à plaindre qu’elle : dès que Tristan arrivera, elle pourrait s’éclipser. Lui devrait supporter ceci jusqu’à demain matin.

« Ne lui donnez pas de mauvaises idées, ce soir comme demain, je n’ai pas de temps à consacrer à ce genre d’affaires. » Souligna alors Palmer. Elle n’était pas l’avocate idéal, il n’y avait aucun challenge et aucun défi dans ce procès gagné d’avance, à l’amiable, par des dommages et intérêts gentillets. Et puis la Vamp avait simplement dit qu’elle était ‘avocate’ sans même citer son nom, c’était bien qu’elle ne la connaissait pas assez. Inutile de s’attarder là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t188-ivy-palmer
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Jeu 15 Nov - 21:57

"J'ai dis cela uniquement afin d'apaiser l'atmosphère. Je me doute bien que ce genre de broutilles, ne sont pas de votre ressort." Dis-je un sourire amusé sur les lèvres. "Moi-même je ne me déplace pas pour une fête d'étudiants."

Si j'avais l'air à peu près serein, intérieurement je jubilais. Palmer était venu de sa propre initiative vers moi. Cela signifiait qu'elle m'appréciait au moins et donc que sa garde était baissée.

De leurs cotés les vampires se regroupèrent et s'éloignèrent. Quelques uns affichèrent clairement un air grave signifiant : on n'en restera pas là. Si ce jeu d'intimidation les amusait, grand bien leur fasse.

Moi je m'engouffrais dans la brèche.

Après quelques instants de réflexion apparant, je m'adressais à l'avocate de nouveau :
"J'y pense. Parfois il y a des problèmes de plainte lors de mes missions. Et comme vous vous en doutez, j'ai à faire à des gens ayant les moyens de s'offrir des services juridiques.
C'est pourquoi une... disons une sorte de descriptif précis sur les droits et limites en matière de sécurité me serait profitable.
Vous pourriez peut-être m'aiguiller à ce sujet ?"


Cela me semblait suffisamment innocent pour que la méfiance de Palmer reste endormie. Et surtout j'aurais un pied dans la place : coordonnées, rendez-vous.... que sais-je encore.

Mine de rien d'une certaine façon j'étais entrain d'effectuer une traque. Après une phase d'observation, je posais les pièges.
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Palmer
Lionne Blanche
avatar

Lionne Blanche


Identification
Emploi: Avocate de Mina
Age apparent: Vers les 35 ans
Dangerosité:
19/30  (19/30)

MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Mer 21 Nov - 20:10

Palmer releva le nez. « En réalité, ce n’est pas une broutille. Simplement que je n’y trouve aucun challenge. » Souffla-t-elle, l’air de rien, en attrapant au vol une coupe de champagne qui se trouvait sur un plateau, savamment porté par un gentleman en kimono.

Le regard lancé par certains n’échappa pas à l’Avocate, et bien qu’elle ne les craigne pas –ils devaient savoir qui elle est, pour peu qu’ils aient été présentés au Maître- elle savait également qu’ils pourraient au besoin se recroiser. Ce genre d’affaires finit parfois sur le bureau du Maître Vampire, et il suffit que l’un d’entre eux soit dans ses petits papiers pour pouvoir lui en toucher deux mots, et donner du relief à sa plainte.

Mais, même si c’était le cas plus tard, Ivy s’occupait des affaires de Tristan, rarement de celles des autres Vamps, amis intimes ou pas. Une gorgée de champagne pendant que le Responsable de la Sécurité reprenait la parole, et elle se permit de répondre un peu vite :

« Ne le prenez pas mal, mais j’ai déjà suffisamment d’occupation sans avoir besoin d’ajouter à ma casquette d’avocate, celle de conseiller juridique. » Elle eut un haussement d’épaules. Déjà c'était exceptionnel, elle mettait les formes de politesse adaptées.
Bien qu’il lui semblait largement plus sympathique que le reste des gens ici présents –sauf sans doute si elle avait pu discuter avec Yurizaki lui-même- Ivy n’avait aucun intention de se disperser dans ses affaires. Et si Tristan semblait pour le moment rester tranquille, les procès tombaient en général de façon régulière, pour x ou y raisons. Sans oublier que les élections municipales, les récents événements ou découvertes, rendaient le climat propice aux contestations et aux attaques.

Elle resta silencieuse un instant, à mesure que diminuait la boisson dans sa coupe. Sortir de temps en temps de son cadre habituel professionnel l’aiderait sans doute à s’oxygéner…
« Mais. » Un temps d’arrêt durant lequel elle refourra ses mains dans ses poches après avoir déposé son verre vide sur une table d’appoint en plexi glace. « Si vous aviez des points précis où vous pensez être limite, je pourrais à l’occasion vous éclairer autour d’un café. »

Son flair ne lui indiquait pas qu’il était Wiccan, ni Outre d’ailleurs, et c’était peut-être un bon moyen de virer le Sorcier de son nez. Sortir, voir des gens, parler sans grogner ou prendre le temps de laisser le bénéfice du doute à un inconnu… Bon, après tout. Que risquait-elle ? Palmer n’était pas du genre à copiner avec le premier venu qui semblait moins antipathique que les autres. Mais elle avait pris le temps d’analyser la réaction presque chimique que produisait Jarvis sur son organisme, et elle estimait que son attitude jusqu’alors n’avait fait que construire un terrain propice : en ne se laissant pas approcher, en demeurant solitaire et renfrognée, sans doute la Lionne aura-t-elle foncé tête baissée sur la première carcasse venue… Jusqu’à arriver aux conséquences qu’elle savait…

Ivy tira de sa poche intérieure sa carte de visite et la tendit négligemment. Faire des efforts pour être sociable ne voulait pas dire que le naturel était remisé au placard.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t188-ivy-palmer
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   Jeu 22 Nov - 18:37

Sa remarque sur la recherche de vrais défis, me plut. Dommage que nous soyons des ennemis naturels. Nous nous serions sûrement bien accordés.

La suite des paroles de Palmer me fit craindre un échec, plus précisemment d'être classé dans la catégorie des personnes supportables sans aucun espoir de rapprochement.

Puis vint le moment où elle me tendit sa carte de visite. Au fond elle m'appréciait au moins un petit peu.

Je pris la carte avec un sourire poli sans sous-entendu, et sortis une réplique du même accabit.

"Je n'y manquerais pas."

Bien que mon objectif soit atteint, il ne fallait pas exulter pour autant. Il ne s'agissait là que du pistage préliminaire.

Cela me fit penser aux élections. Nous allions peut-être avoir un allié de choix au conseil municipal. Le TPH avait apparemment de beaux jours devant lui.

Puis le devoir me rappela une fois de plus à l'ordre.

"Excusez-moi. Un paparazzi vient de faire une tentative d'infiltration. Je dois régler cela. Bonne soirée."

En m'éloignant je songeais encore à la métamorphe. Elle était trop froide pour que je sache ce qu'elle attendait précisemment de moi.

La perspective d'une relation sexuelle ne m'enchantait guère. Son physique ne m'avait pas l'air particulièrement désagréable à première vue. Simplement il était clair que cette avocate ne se soumettrait pas à mes exigences.

Et quel intérêt dans une relation si l'on ne domine pas, je vous le demande.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Happy Birthday Mr Yurizaki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy Birthday Mr Yurizaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ SCENE I: Le quartier des affaires ¤ :: ║Le Centre ville║ :: Weston Park-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit