AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 [Vampire] William Delacroix - Traqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Delacroix
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Traqueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Dim 25 Sep - 22:10

État Civil

Nom : Delacroix.
Prénom : William.
Race : Vampire.
Âge : 198 ans.

  • Pour les Outres : Âge apparent : 28 ans.

Date de Naissance : 15 Août 1850.
Situation de Famille : Célibataire.
Profession / Activité : Traqueur.

Morphologie

Taille : 1.96 m.
Poids : 90 kg.
Corpulence :  Finement musculeuse, en clair, rien de trop voyant.
Couleur de cheveux : Châtain foncé.
Couleur des yeux : Gris-Vert d'eau, aux reflets d'or.
Allure générale : D'apparence, William est plus ou moins comme le commun des mortels, même sa taille ne le fait pas tellement sortir du lot. De toute façon, on voit qu'il ne cherche pas à attirer l'attention, quand on est Traqueur, l'Ombre est votre meilleure alliée. Ceux qui s'attardent sur lui peuvent peut-être sentir un léger malaise en croisant son regard, pas nécessairement « mauvais », mais qui donne l'impression de lire l'âme, ou peut-être est-ce cette pointe de réalisme ou peut-être de désespoir qui semble briller au fond de ses yeux.  Un contraste parfois saisissant avec sa démarche volontaire et assurée laissant d'abord présager un individu sur de lui et de ce qu'il fait. En affabulant un peu, on pourrait croire que corps et âme n'appartiennent pas à la même personne... Mais ce ne serait que pure imagination futile, n'est-ce pas ?
Allure vestimentaire : Les tenues de Will ne sont pas du genre criardes. Il en possède plusieurs, sa garde-robe est d'ailleurs relativement bien fournie – pour un homme – car il préfère ne pas ressembler à un clochard, ça nuirait un peu à sa « chasse ». De manière générale, il porte un pantalon et une chemise de couleur sombre. Chaussures de ville et long manteau complètent d'ordinaire cette tenue qui, relativement passe-partout permet de faire « bien habillé » si nécessaire. Il lui arrive également de rester plus classique, avec des jeans, T-shirt et vestes de cuir ou en jean. Un rien l'habille, mais, globalement, sa tenue dépendra de ce qu'il a à faire, prenant une allure plus passe-partout ou pratique pour les filatures et les traques, plus détendue ou habillée pour les soirs de détente, en fonction de l'activité prévue.
Particularités éventuelles : Rien de particulier au niveau de l'apparence, sauf peut-être ce clou d'argent à l'oreille, très discret, orné d'un petit saphir bleu, vestige d'un passé depuis longtemps inexistant, mais qu'il n'a jamais trouvé d'intérêt à enlever.

Psychologie

Défauts : William est devenu un homme très réservé, parlant très peu, ne s'ouvrant que très rarement et n'évoquant qu'en de trop rares occasions son passé ou sa vie, de manière générale. Personne ne sait vraiment d'où il vient et à part les Maîtres Vampire, son passé reste un mystère. Il se contente de faire son boulot sans fioriture et ne cherche généralement pas à discuter quoique ce soit en ce qui concerne son job. Sa réputation est bien connue des Vampires de Louisiane. C'est un excellent traqueur qui ne lâche pas sa cible, où qu'elle aille. Will est également assez réaliste, peut-être même trop. Son rapport avec le monde tel qu'il est aujourd'hui n'est pas bien folichon et, hormis son travail et quelques parties de « plaisir » personnel, il n'y a pas grand-chose dans son existence qui fait de celle-ci quelque chose de fondamentalement excitant. Seule la traque évoque en lui des sentiments suffisamment puissants pour le « réveiller » un peu. Ce détachement ne fait pas de lui quelqu'un d'amorphe, mais simplement résigné, peut-être un peu à l'extérieur et distant du monde par moment.
Qualités : Notre homme, si vous me permettez l'expression, est incroyablement persévérant et surtout dévoué à sa tâche. Depuis plus d'un siècle qu'il fait ce métier, il n'a presque jamais failli et s'est forgée une solide réputation de Traqueur. Certains le pressentaient même pour le poste de Bourreau mais apparemment, ils avaient tort. Du genre méthodique et méticuleux, il aime courir après les « proies » et, même si c'est son métier, se fait un point d'honneur à ce qu'elles reviennent dans un excellent état. Certains disent même qu'il a un moyen – autre que physique – pour les soumettre, ce qui n'est, croyez-le ou non, que pure affabulation. William est extrêmement loyal et fidèle, notamment pour son employeur, le Maître Vampire. Il n'a fait que très peu d'écart durant ses presque deux siècles d'existence et s'il a enfreint les règles, ce qui n'est même pas garanti, c'était toujours sans témoins potentiellement gênants puisque personne n'est parvenu à démontrer le contraire. On raconte parfois qu'il serait une fois allé à l'encontre des ordres qui lui avaient été donné, mais cela ressemble plus au mythe ou à la légende qu'à la vérité. Une dernière qualité, si je puis dire, reste son aptitude physique, ce qui n'est pas rien dans son métier, n'est-ce pas ? Il n'est pas reconnu comme une grosse brute pleine de muscles, mais au contraire, on dit souvent qu'il est plus rapide que la foudre et qu'il devance parfois les proies qu'il traque. On dit beaucoup de choses à son sujet et certains sont probablement proches de la vérité, forcément, à vous d'essayer de faire le tri.
Croyances : Le travail bien fait est plus ou moins sa seule croyance. Personne n'échappe à la Justice des Vampires et il compte bien entrer cet état de fait dans la tête de tout ceux qui voudraient y couper.
Religion : Mieux vaut éviter de brandir un crucifix devant lui. Surtout si vous n'avez pas la Foi nécessaire pour cela. William n'a pas de Dieu, tout juste un Maître et seulement professionnellement.
Goûts : Dire que William a des goûts culinaires serait un peu exagéré, puisqu’après tout,  il ne ressent plus totalement les saveurs, néanmoins il a une préférence pour la bonne gastronomie et il se permet souvent le fait de diner dans un bon restaurant, même si cela ne lui apporte rien de fondamental qu’un plaisir fugace et bien moins intéressant qu’un festin de sang, surtout prit à la gorge d’une « victime » consentante. Il possède également un certain goût prononcé pour les chasses à l’homme – ou plutôt au Vampire – et cela reste son activité favorite. Logique pour un Traqueur, vous allez me dire, mais William y prend véritablement beaucoup de plaisir, détestant presque lorsque sa cible n’est pas assez dégourdie pour tenter de lui échapper. Il aime aussi par moment se laisser aller au jeu de la séduction, même si ce dernier est un peu truqué à cause de sa nouvelle nature de Vampire. Rares sont les jeunes femmes qui résistent suffisamment pour que cela deviennent réellement intéressant et excitant. Enfin, cela ne change pas trop le plaisir qu’il peut obtenir après, alors ce n’est pas dramatique.
Talents, savoirs notables : Etant donné qu’il lui est interdit de tuer ses cibles, William excelle dans les arts martiaux non-létaux avec lesquels il maitrise généralement ses proies sans trop les abimer. Avec les années, il en a appris plusieurs, aussi, il n’a pas vraiment besoin de s’embarrasser d’armes en tout genre. Il possède également un talent non négligeable à la guitare, reliquat de sa vie humaine et il n’est pas rare qu’il en joue chez lui, lorsque la nostalgie le prend. Cela lui permet de se changer les idées, même si, parfois, cela ravive encore plus de souvenirs.

(+) Espoirs, buts, rêves : Il n’est pas certain que ce Traqueur ait encore des rêves. Les désillusions d’une longue vie sont passées par là et, pour le moment, rien n’a su réveiller des espoirs ou des rêves. Son seul et unique but pour le moment est de faire régner la Justice du Maître Vampire dont il est l’exécutant, comme d’autres Traqueurs.
(-) Angoisses, regrets, phobies : William se demande souvent ce qu’aurait pu être sa vie s’il n’avait pas été un Vampire. Il lui prend parfois d’imaginer celle-ci et peut-être d’avoir des regrets compte-tenu de ce qu’il aurait pu faire ou pas, de la manière dont il aurait pu vivre. Cela contribue parfois à mettre de la distance entre la réalité et lui, mais généralement, ça ne dure pas très longtemps.

Si on vous parle des Outres, vous réagissez comment ? Pas plus que si vous évoquiez un sujet banal. Pour lui cela ne fait plus beaucoup de différence qu’on parle Outre ou Norme.
Et votre sentiment vis à vis des Normes ? Il fut un temps, il en était un, mais maintenant il est bien plus que ça. Beaucoup de Normes ne font rien pour améliorer ce qu’on pourrait penser d’eux, néanmoins certains restent des êtres appréciables et agréables. En dehors de ça, il ne s’intéresse pas plus que cela à eux, sauf pour certains repas.
Êtes-vous satisfait de votre existence ?   Plus ou moins. C’est difficile à dire pour être exact. Il n’est pas insatisfait, mais il ne sait pas trop ce qui aurait pu se passer dans d’autres conditions. Disons qu’il se contente de (sur)vivre au jour le jour. Peut-être que l’illumination viendra un jour prochain.
Possibles évolutions ou objectifs futurs : Bonne question. L’interaction avec Florence devrait en amener une, oui. Après, savoir laquelle, va savoir.

Particularités éventuelles : RàS.

Relations Sociales

  • Pour les Vampires : un Calice ?  SCF. (Sans Calice Fixe.)


Relations particulières notables :

Florence Bellefontaine. Vampire. Connue il y a plus d’un siècle. Ils s’étaient rencontrés dans un bar où elle l’avait branché. Ils ont passés plus de dix ans ensemble, des années pendant lesquelles William a fait en sorte d’aider la jeune Vampire à comprendre ce qu’elle était devenue et l’aider à vivre sa nouvelle existence. Elle est partie sans mot ni adresse et il ne l’a pas revue depuis.

Camille Montallais. Vampire. Connu récemment, il y a environ quinze ans lorsque ce dernier proposa ses services au Maitre Vampire de l'époque. Ils ont partagés quelques moments, ensembles, autour d'un ou deux verres, se rapprochant grâce à leurs souvenirs d'époque de la France. Ils s'entendent plutôt bien, même si ce n'est pas une relation de copinage brute de décoffrage. Il n'est néanmoins pas rare qu'ils se voyaient de temps en temps, pour une chose ou pour une autre.


Antécédents :


Quelque chose à dire sur votre Famille ? Eteinte depuis longtemps. Fils d’un bourgeois français et d’une fille de famille noble anglaise, un mariage arrangé pour les affaires probablement.
Événements de votre passé qu'il convient de connaître :

Il n’y a pas beaucoup de choses à dire sur le passé de William. La première concerne sa transformation. A l’époque, il avait vingt-quatre ans. On était au XIXème siècle et les choses étaient bien différentes de maintenant, mais pourtant, les débuts de « relation » se jouaient toujours sur de la séduction, même si on ne faisait pas encore ça dans un bar ou dans des clubs branchés comme maintenant. C’était une jeune femme un peu plus jeune qui était venu le voir lors d’une soirée « mondaine ». Les parents de William était des bourgeois qui avaient réussis le pari d’améliorer leur vie et il avait du se faire à cette existence qui n’avait rien de simple, même si l’on vivait avec une cuillère d’argent dans la bouche, on aspirait parfois à la simplicité et à la tranquillité d’une vie « paysanne ». Elle s’était approchée de lui, qui, selon ses dires, semblait s’ennuyer et voulait remédier à cela. Le jeune homme qu’il était accepta, maussade, mais l’avenir immédiat lui montra rapidement qu’il avait bien fait. La jeune femme était très agréable et ils discutèrent de beaucoup de choses avant de se mettre d’accord pour se revoir, de manière plus privée et intime, comme cela était sous-entendu.

Les mœurs étaient moins légères qu’à notre époque mais tout le monde n’était pas aussi guindé. Cette femme ne l’était pas, cela aurait probablement du lui mettre la puce à l’oreille, mais ce n’était pas ce à quoi il avait pensé de prime abord. Et puis, ce qui avait du arriver arriva. Lors de leur première « union » quelques semaines plus tard, elle lui proposa une nouvelle vie, meilleure, intensément riche et incroyablement ouverte aux opportunités. Sans vraiment comprendre, il accepta et elle le mordit. William se souvient encore du plaisir qu’il avait alors ressenti lors de la morsure, incroyablement spectaculaire, totalement inédit, tout simplement jouissif, il fallait le dire.

Il s’était réveillé le lendemain avec la jeune femme à ses côtés qui arborait un doux sourire sur ses lèvres mais il se sentait bizarre. Tout semblait différent. Alors elle lui expliqua ce qu’elle était, ce qu’ils étaient maintenant tous les deux. Elle lui apprit qu’il ne pourrait plus vivre comme avant mais que cette nouvelle vie serait la renaissance pour une existence encore plus excitante et agréable, que maintenant tout ce qu’il désirait, ou presque serait à sa portée. Elle lui apprit à surmonter sa première Soif de sang et surtout lui montra le plaisir qu’il y avait à en boire, car il n’était pas très enjoué à cette idée. Elle lui apprit tout ce qu’il fallait savoir ou presque alors qu’ils « vivaient » ensemble.

Du côté de sa famille, il continua à donner signe de vie, en rentrant notamment au lever de la nuit, masquant sa nouvelle nature mais sachant pertinemment que vivre « normalement » serait difficile. Il avait prétexté une envie de voyage pour pouvoir s’éloigner et ne pas trop éveiller les soupçons. Mais il n’avait pas de doute là-dessus, il ne réintégrerait jamais véritablement sa famille. Il continua d’ailleurs à se contenter de lettres en tout genre ainsi que d’une visite lors de l’enterrement de ses parents. Fils unique, il hérita de la « fortune » familiale qu’il entreposa méticuleusement pour pouvoir vivre sur les intérêts de celle-ci sans y toucher personnellement. Ce n’était pas dans son but de profiter de ce que ses parents – presque des étrangers pour lui maintenant – avaient laissés, mais, il fallait l’admettre, c’était bien utile. De son côté, la jeune femme avait disparu, un matin, le laissant seul. C’était un abandon difficile à vivre, mais finalement, il eut le temps – un véritable euphémisme – de passer à autre chose. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il décida d’émigrer vers les Etats-Unis, vers les débuts du XXème siècle. Instruit des us et des coutumes, il veilla à faire ce qui était nécessaire pour ne pas être considéré comme un renégat.

Son choix s’était porté sur la Louisiane. Après quelques semaines d’errance, on s’approcha de lui pour lui proposer un « poste ». Apparemment tous les Vampires ne respectaient pas les règles et il fallait qu’ils soient soumis aux règles, ne serait-ce que pour préserver l’ordre établi, mais également le secret sur l’existence de cette race qui éveillait déjà les passions des imaginaires. Ce n’était pas spécialement bien payé, mais c’était mieux que rien, et, il fallait l’admettre, cela donnait un « but » à l’existence de William qui ne recherchait que ça. Il s’installa donc sous la direction du Maître de la Nouvelle-Orléans après lui avoir prêté serment. D’abord entrainé par son prédécesseur, il commença rapidement à participer aux traques et commença à y prendre un certain plaisir. Mais là où certains utilisaient la force brute, William et son mentor préféraient la finesse et la vitesse, devancer leur proie était un jeu où ils espéraient bien gagner. Se servir de l’essentiel : la tête. Voilà quel était le crédo de ce Vampire qui lui avait appris les bases de son « métier » de l’ombre.

Après plusieurs années de service en solitaire, il fut un jour mandaté pour traquer une jeune vampire qui apparemment se faisait un malin plaisir à boire à toutes les coupes. Sans de véritables informations supplémentaires hormis une description sommaire, il s’était mis à la tâche, observant, écoutant, piochant toutes les informations qui pouvaient lui être utiles. Il avait fini par la retrouver, non sans mal et avait commencé à l’espionner à essayer de comprendre ses habitudes, pour la surprendre et l’attraper pour l’amener là où elle était attendue pour ses « méfaits ». Il comprit rapidement qu’elle était encore perdue, qu’elle ne savait pas encore vraiment ce qu’elle était devenue. Un soir, il avait fait en sorte de la « rencontrer ». Comme il s’y attendait, ou plutôt comme il avait fait tout pour, elle vint le « brancher » comme elle le faisait avec tous les Normes dont elle s’attirait les faveurs sexuelles pour une nuit. A vrai dire, il n’échappa pas à la règle, mais pour une autre raison. Il voulait la comprendre. Comprendre pourquoi elle en était là parce qu’il se doutait que ce n’était pas de sa faute et qu’elle ne méritait pas le châtiment qui l’attendait.

C’était la première fois qu’il « désobéissait » à un ordre direct, mais pour lui, la Justice importait plus encore. Elle n’avait eu aucune éducation, livrée à elle-même, qui aurait pu se maitriser dans de telles conditions ? C’est ainsi qu’il passa plusieurs années avec elle, lui apprenant ce qu’elle aurait du savoir. Ils n’étaient pas forcément amoureux, mais ils avaient des rapports très intimes. De son côté, William avait donné des garanties au Maître de la Nouvelle-Orléans pour que les poursuites soient abandonnés, plaidant le cas de la jeune vampire sans lui en faire part. Elle ne savait pas qu’il devait la traquer pour la soumettre à la Justice. Il en était le garant jusqu’à ce que preuve soit faite qu’elle n’était pas un danger comme on l’avait préalablement jugée et il veillait à ce que ce soit le cas. Il s’absentait de temps en temps pour des traques, mais elle ne connaissait jamais le pourquoi de ces absences de quelques jours. Ils avaient aussi un peu chacun leur vie. Une vérité qui éclata comme une bombe lorsqu’il découvrit qu’elle était partie, sans mot, sans adresse, sans pourquoi.

Après cela, William a essayé de reprendre son existence mais également de retrouver la trace de Florence. Hélas, elle avait apparemment quitté la Louisiane et les affaires locales ne retenaient que trop le Traqueur. Il finit donc par la reléguer à un coin de son esprit mais ne l’oublia jamais totalement. La relation qu’ils avaient entretenue pendant près d’une dizaine d’années, avec ses ambiguïtés et son unicité, restait trop spéciale pour tomber d’elle-même dans l’oubli malgré les années. Toutefois, le Vampire ne vouait aucun espoir à pouvoir la revoir, ce n’était pas son genre. Elle avait décidé de partir, comme son mentor à lui l’avait fait des dizaines d’années plus tôt et, comme le monde était vaste, il y avait trop peu de chances pour la revoir à nouveau. Pour se changer les idées, il se « contenta » de poursuivre à faire correctement son travail et s’occupa de traquer ceux qui enfreignaient les lois. Son travail trouva encore plus de sens après la Révélation, alors que l’existence des Outres explosait à la face du monde et que les Vampire suscitaient l’admiration de tous. Avec les lois imposées, il y avait davantage de contrevenant et donc plus de renégats à chasser et à amener devant la Justice Vampirique. De son côté, William avait vécu la Révélation avec détachement. Le plus désagréable étant de se coltiner des « fans » qui désirent avant tout vous faire les yeux doux pour une petite morsure. Il serait idiot de dire qu’il n’en a pas profité de temps en temps, mais seulement dans la légalité, avec des femmes plus âgées que ces petites lolitas de 14 ans.

Ces dernières années, William était en dehors de la Nouvelle-Orléans et de la Louisiane, voyageant à travers le monde pour rattraper un Vampire renégat. Dépêché par le Maitre Vampire, il s’est tour à tour mis au service de plusieurs autres Maîtres pour traquer la même proie, avec l’accord de ces derniers vis-à-vis de la requête de leur confrère de la Nouvelle-Orléans. Il revient maintenant de plusieurs années de traque, avec sa cible, comme il l’avait promis. Car il était hors de question de revenir sans. Il reprend maintenant ses quartiers à la Nouvelle-Orléans, sans se encore savoir que la non-vie lui promet encore quelques surprises dont elle a le secret…

Quelques détails à savoir sur votre arrivée à la Nouvelle Orléans ? Vous y êtes natif ? William n’est pas natif de la Nouvelle-Orléans mais y réside depuis plus d’un siècle alors on va dire que c’est tout comme. Il vient simplement de revenir d’une « traque » de quelques années, donc c’est tout de même un peu comme s’il venait d’arriver en ville, sauf qu’il a déjà un endroit bien à lui pour dormir.

- Bas les Masques -

Derrière l'écran, vous êtes : C’est Aaron-ron !
Vous serez souvent là avec nous ? Très souvent, je suis généralement là tous les soirs et weekends, plus parfois en journée.
Comment avez-vous connu Voodoo Child ? C’est un DC.
Avez-vous déjà un double/multi compte ? Yep !
Avez-vous des suggestions, des questions, des compliments ou des tomates à nous jeter à la figure ? Aucune. Continuez ainsi.
Vous attestez avoir lu le règlement, et vous engagez à l'appliquer à-la-lettre ? C’est promis !


Dernière édition par William Delacroix le Lun 11 Jan - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2696-vampire-william-delacroix-tr
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 17:29

Fiche très sympathique ^^
J'ai cependant 2 petites précisions à te demander :

1- Ta transformation : On est bien d'accord que tu as été contaminé après absorption du sang de celle qui t'a mordu (le virus n'est transmissible que par voie sanguine !)

2- Tu as déjà prêté serment à Tristan ? Avant cela étais tu lié à Mina ? C'est important pour ce qui va suivre dans les semaines qui viennent côté Vamp.

Voilà sachant qu'un traqueur est le bienvenu étant donné que nous allons ouvrir les renégats aux touristes ^^
_________________
Face je gagne ...Pile tu perds  Twisted Evil
"Sic Gorgiamus Allos Subjectos Nunc" Nous aimons nous repaître de ceux qui aimeraient nous soumettre
MP Arn Bullet
Revenir en haut Aller en bas
William Delacroix
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Traqueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 18:33

Ravi que ça plaise ! :)

1. Oui, bien entendu, la transformation est due à une échange de sang. Je ne l'ai pas précisé, mais c'est une transformation classique.

2. William a débarqué sur la côte Est dans les environs de 1900. On peut supposer qu'il a gagné la Nouvelle-Orléans par la suite, quelques années plus tard. Comme il n'est pas du genre à jouer les renégats, il aura prêté serment au Maître Vampire en place alors, changeant d'allégeance selon les jeux de pouvoirs. Les Maîtres se suivent et William reste. Maintenant effectivement, vu qu'il a été absent plusieurs années, il se peut qu'il effectuait une tâche pour Mina et qu'il revient alors que Tristan est le nouveau Maître. Néanmoins, même s'il ne le fait pas avec tout le monde, il prêtera serment à son arrivée, lorsqu'il sera mis au jus :) ( A moins peut-être que le contraire vous intéresse pour des besoins scénaristiques particuliers :) )

Vous voulez que je rajoute ça dans la fiche ?

Will.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2696-vampire-william-delacroix-tr
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 18:53

On va partir du principe que tu as déjà effectué le Rituel Pourpre avec Tristan, à moins que tu ne reviennes avec moi ces jours ci à la NO, puisque je reviens en tant que Maître des Amériques. Et oui Teltl est mort de ma main

A toi de voir ce que tu souhaites. Tu pourras éditer ta fiche plus tard si tu le souhaites ^^
Je le répète on va ouvrir les touristes aux Renégats (donc voués à mourir :p), j'espère que nous aurons des inscrits pour ces rôles.

En attendant je te valide !!!
Revenir en haut Aller en bas
William Delacroix
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Traqueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 18:57

Ma foi, si Mina revient dans les jours à venir à la Nouvelle-Orléans, on peut supposer que, du coup, étant donné sa "traque" pour elle, elle ait pu le prévenir qu'il ne devait pas revenir tout de suite une fois sa tâche accomplie et éventuellement qu'il revient en éclaireur. Du coup, il débarque à la Nouvelle-Orléans, et fort de son allégeance à Mina, ne prête pas serment à Tristan.

Qu'en penses-tu ?

Will.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2696-vampire-william-delacroix-tr
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 19:10

Cela pourrait être possible si tu restes au service de Mina et que tu ne t'installes pas à la NO. Évidemment Mina possède sa propre cour qui la suit partout, mais si tu décides de t'installer définitivement à la NO, il te faudra prêter allégeance à Tristan.
_________________
Face je gagne ...Pile tu perds  Twisted Evil
"Sic Gorgiamus Allos Subjectos Nunc" Nous aimons nous repaître de ceux qui aimeraient nous soumettre
MP Arn Bullet
Revenir en haut Aller en bas
William Delacroix
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Traqueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 19:14

Ne pas s'installer, c'est difficile vu qu'il logeait à la Nouvelle-Orléans avant qu'elle ne soit "éjectée" de sa place de Maître. Donc il est plus ou moins toujours installé (maintenant il n'a pas pu forcément régler les formalités de déménagement vu que c'est arrivé pendant qu'il traquait quelqu'un pour elle). Maintenant, qu'est-ce que signifie "ne pas s'installer" concrètement ? Un vampire au service d'un maître plus puissant qu'un maître local ne peut pas résider dans la dite localité sans prêter allégeance au Maître inférieur ?

Will.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2696-vampire-william-delacroix-tr
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 19:25

Si tu fais partie de la cour de Mina tu te dois de la suivre sauf si elle te donne une mission bien spécifique auprès de Tristan. Dans le cas contraire si tu te réinstalle à la NO, tu dois dépendre de Tristan. Mina ne peut se lier en direct avec des vamps et ainsi court circuiter les maîtres de la ville. Ceux ci pourraient le prendre comme un affront et ils seraient sans doute nombreux à vouloir la renverser. Ok Tristan n'est pas comme ça, mais cela pourrait être perçu comme un manque de confiance de Mina de laisser un de ses vamps auprès de Tristan et décrédibiliser Tristan aux yeux de ses nouveaux sujets.

On peut donc expliquer que tu es au service de Mina, et que tu reviens à la NO avec elle le temps de faire ses petites affaires...Lorsqu'elle repartira, elle peut sentir ton attachement à la NO et à une certaine belle dame et te proposer de rester en te confiant à Tristan. Une noce funeste te lierait sans doute directement à Tristan, donc si tu décidais de t'unir à Flo, le lien se ferait plus ou moins naturellement par exemple. Bref on verra le moment voulu non ?
_________________
Face je gagne ...Pile tu perds  Twisted Evil
"Sic Gorgiamus Allos Subjectos Nunc" Nous aimons nous repaître de ceux qui aimeraient nous soumettre
MP Arn Bullet
Revenir en haut Aller en bas
William Delacroix
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Traqueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 19:27

ça roule on fait comme ça. Une allégeance à Mina et, le temps voulu, une probable allégeance à Tristan :) C'est bien ça ?

Will .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2696-vampire-william-delacroix-tr
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 19:29

Ou une corde au cou si tu te décide à te marier
Oui on fait comme ça !
Tu peux déjà arriver en ville avant Mina...En général on annonce toujours la visite du maître du continent avant sa venue, comme ça tu n'es pas obligé de m'attendre ^^
_________________
Face je gagne ...Pile tu perds  Twisted Evil
"Sic Gorgiamus Allos Subjectos Nunc" Nous aimons nous repaître de ceux qui aimeraient nous soumettre
MP Arn Bullet
Revenir en haut Aller en bas
William Delacroix
Vamps
avatar

Vamps


Identification
Emploi: Traqueur
Age apparent: 28 ans
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 19:32

Ça roule, donc William ira voir Tristan pour lui annoncer la venue de Mina. (ca peut déjà faire un RP ? Razz - Si Tristan est d'accord ^^ - Dans ce cas, il faudra peut-être que Mina (tu) me dise(s) ce qu'elle veut que je dise Very Happy)

Will.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2696-vampire-william-delacroix-tr
Voodoo Child
Folle à lier !
avatar

Folle à lier !


Identification
Emploi: Planteuse d’aiguilles !
Age apparent:
Dangerosité:
30/30  (30/30)

MessageSujet: Re: [Vampire] William Delacroix - Traqueur   Lun 26 Sep - 19:44

Juste annoncer à Tristan ce qu'il sait déjà qu'elle est sa nouvelle maîtresse et qu'elle viendra prendre son sang d'ici peu. Les maître de la ville ont eux aussi leur rituel pourpre avec leur supérieur ^^
_________________
Face je gagne ...Pile tu perds  Twisted Evil
"Sic Gorgiamus Allos Subjectos Nunc" Nous aimons nous repaître de ceux qui aimeraient nous soumettre
MP Arn Bullet
Revenir en haut Aller en bas
 

[Vampire] William Delacroix - Traqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: ¤ DISTRIBUTION ¤ :: ║Registre║ :: Le recensement :: Questionnaires validés :: Outres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com