AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Après les bêtises, les excuses... [Arn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Lun 1 Aoû - 20:34

Assis à la table, Matthew ressassait encore ce qu’il s’était passé quelques jours plus tôt, alors que la méta l’avait raccompagné de leur visite du Mentis. Maintenant qu’il l’avait aperçue dans le Wild Bar, il n’arrêtait pas d’y penser, et quoiqu’il fasse, il n’arrivait pas à se changer les idées, même dans la bonne ambiance et la musique sympathique qui passait dans l’établissement. La dernière fois qu’il avait vu la jeune femme, elle s’était glissée près du comptoir, probablement pour commander une boisson et peut-être aussi pour se rincer un peu les yeux. Le Barman avait laissé une partie de son T-shirt dans sa dernière expulsion, et, apparemment, il n’avait pas de rechange. Qu’à cela ne tienne, il l’avait simplement enlevé, reprenant sans service comme si de rien n’était. Une chose était certaine, cela mettrait surement encore un peu plus d’ambiance pour l’inauguration, surtout auprès d’une certaine clientèle du bar. Mais pas forcément uniquement féminine. Il parvint à s’arracher un sourire à cette idée lorsqu’il revit Arn s’extraire de la petite foule qui se pressait près du comptoir, visiblement rameutée par un bouche à oreille étant donné que celle-ci était assez exclusivement féminine. Apparemment la panthère cherchait une place où s’asseoir mais évitait très ouvertement – il fallait être idiot pour ne pas le voir – le jaguar, la raison, il la connaissait bien, hélas.

Un rapide coup d’œil autour de lui permit de lui faire comprendre qu’il n’y avait pas trente-six possibilités pour s’asseoir dans le bar. Il ne restait que la place en face de lui, mais il était certain qu’elle n’accepterait probablement jamais, en l’état, de venir vers lui. C’était compréhensible. En réalité, dès lors qu’il l’avait embrassé, il avait regretté son geste. Quant à dire qu’il avait passé une mauvaise nuit, c’était bien loin de la réalité, car, pour ainsi dire, il n’avait pas dormi du tout. Beaucoup de choses avaient ressurgi du passé avec cela, et ce n’était surement pas la meilleure chose à faire alors qu’ils commençaient à peine à bien s’entendre. Patiemment, il avait attendu qu’elle le recontacte, notamment pour cette virée avec les alligators, mais rien n’était venu. Pas de petit mot comme la première fois rien. Il avait hésité à venir la voir à la clinique mais n’avait finalement pas réussi à passer la porte. Il s’était contenté de passer son chemin, se disant que peut-être elle finirait par donner de ses nouvelles un jour où l’autre.

Alors qu’elle était encore debout, soda en main, Matthew en eut assez de tourner autour du pot et se traita mentalement de lâche avant de se lever, laissant sa veste légère et son verre sur la table, indiquant par là clairement qu’il y avait toujours quelqu’un, puis se dirigea droit vers la Méta. Arrivant à portée de voix, il passa une main dans ses cheveux et se donna un dernier coup de pied au cul mental avant de finalement dire :


« - Bonsoir… Hum… Arn. Je… Suis content de… Te voir ici. »

C’était vrai. Une vérité sans aucun détour, mais il devait dire autre chose et aussi préféra-t-il se jeter à l’eau dès maintenant.

« - Je… Je voulais te dire que j’étais désolé. Je ne sais pas ce qui m’a prit, vraiment… Je n’aurais pas dû, c’était stupide… » Il plongea son regard bleu glacier dans celui de la jeune femme. « Je crois que c’est le passé qui m’a rattrapé en cet instant mais ça n’excuse rien. Je comprendrais que tu ne me pardonnes pas, mais j’apprécierais qu’on oublie simplement ce qui s’est passé… »

Visiblement gêné, il rajouta néanmoins, dans un demi-sourire.

« - Pour ma défense, j’ai une place à ma table, si tu veux. »

C’était dit sur un ton amusé, si elle le désirait elle pouvait bien sûr s’installer sans accepter de lui pardonner, il lui laisserait même la table, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Lun 1 Aoû - 22:19

Une foule composée essentiellement de femmes ne tarda pas à se former autour du bar, Arn qui n’appréciait guère d’être ainsi collée de part en part s’en extirpa à grand peine. Il lui fallait trouver une place où s’installer et la seule restante était celle qui se trouvait à la table de Matthew, Arn le voyait bien et elle avait attiré son attention à rester debout sans rien faire. Cependant elle s’évertuait à l’ignorer et à chercher un autre endroit où s’installer pour boire son soda.

Après ce moment dans la voiture, la métamorphe avait longuement réfléchi et repassé la scène dans sa tête en cherchant à comprendre les raisons de Matthew. Bien sûr, le plus simple aurait été de le lui demander en personne, cependant elle ne parvenait à reprendre contact. Une gêne s’était installée entre eux deux alors qu’une amitié semblait pouvoir se tisser et maintenant le souvenir de ce geste, impulsif et stupide, n’aurait de cesse que de se rappeler à leur mémoire. Pour leur bien à tous les deux elle avait prit ses distances, afin de mettre de côté toute cette histoire et que chacun se convainque qu’il ne s’était rien passé et que Matthew avait juste été bousculé par le Mentis ?

La vérité étant , Arn n’en voulait pas à Matthew pour son geste . Elle lui en voulait car il l’avait surprise, elle s’en voulait également pour s’être laissée surprendre. A vrai dire elle le considérait ce moment comme une erreur de parcours, de jugement et de toute chose qui auraient pu le pousser à embrasser quelqu’un qu’il connaissait à peine à moins que pour lui cela n’était qu’un geste banal et sans importance. Se faire des nœuds au cerveau, oui ça elle connaissait et s’en faisait parfois même sans raison. C’était ce dont elle était en train d’essayer de se convaincre en se traitant de lâche lorsque Matthew se leva et l’approcha.

Il la salua en se passant la main dans les cheveux, signe flagrant qu’elle n’était pas la seule à être mal à l’aise. Cette réaction ainsi que son habitude à cligner de l’œil étaient deux mouvements qui le caractérisaient, l’un pour montrer sa gêne et l’autre pour des choses un peu plus sympathiques. Il se dit heureux de la revoir et ces mots bien que surprenant après tout ceci ne sonnait pas comme un mensonge.


« -Bonsoir Matthew » lui répondit-elle d’une voix dénuée d’expression. Elle aurait aimé lui dire qu’elle était contente elle aussi, seulement la panthère ne savait pas trop si c’était le cas ni même si elle pouvait oser le dire.

Tout était encore flou, incertain, et à vrai dire elle ne savait pas ce qui allait découler de leur broutille. Suite à son silence, Matthew inspira et se lança dans des excuses presque suppliantes. Ces paroles touchèrent la métamorphe et le regard bleu qui s’était rivé dans le sien lui donna envie de lui pardonner. Qu’y avait-il à pardonner en fin de compte ? Un baiser qui ne voulait rien dire ? Une audace malvenue ? Tout ceci n’était rien et pourtant l’allusion de Matthew à un passé qui le rattrapait intrigua la jeune femme qui abandonna son masque inexpressif pour froncer doucement les sourcils.

Pourquoi diable les humains se compliquaient-ils à ce point la vie en codifiant la moindre action ? Sous forme animale s’était différent, un coup de langue pouvait vouloir dire mille et une choses sans pour autant que tant de regrets ne soient formulés.


« -C’est bon, on oublie… » lâcha-t-elle en un soupir , fatiguée de devoir conserver une distance qui avait disparut au fil de leurs discussions et qu’elle aurait regretté de devoir reprendre.

En vérité elle n’oubliait pas et elle était certaine que ce n’était pas le cas de Matthew non plus, elle se contenta juste de reléguer ça dans un coin de sa tête pour enfin aller s’asseoir et boire son soda qui n’allait plus être très frais à force de rester dans sa main. L’ombre d’un sourire passa sur son visage alors qu’elle acceptait sa proposition et se dirigeait avec lui vers sa table abandonnée. Elle s’installa et fut tout à coup très occupée avec sa canette qu’elle ne quitta pas des yeux, le malaise ne disparaissait pas aussi facilement mais elle se força à relever la tête et à lui sourire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mar 2 Aoû - 9:18

Matthew n'aurait pas pu réellement dire si elle avait accepter de lui pardonner par dépit ou par envie. Qui plus est, en réalité, elle ne lui avait pas vraiment pardonné, elle s'était contenté d'accepter le fait qu'il valait mieux oublier ce qu'il s'était passé. A vrai dire, il était à la fois soulagé et pas vraiment détendu. La manière dont elle avait accepté ne le rendait pas vraiment confiant sur ce qui pourrait se passer ensuite. Il était évident que ni l'un, ni l'autre, n'oublierait ce qui c'était passé cette nuit là. Ils essayeraient de ne plus y penser de manière continue, mais pour Matthew, ce serait probablement difficile. En effet, depuis ce soir-là, il n'avait pas arrêté de penser à ce qui s'était passé à Munich. La relation qu'il avait connu là-bas avait aussi commencé par un baiser volé, ce n'était pas lui, mais elle qui était venu, lui avait dit bonjour alors qu'il sortait d'un cours de Géographique qu'il venait de donner, ils avaient discuté quelques longues minutes de choses et d'autres et, au moment de partir, elle avait posé ses lèvres sur les siennes puis était repartie comme elle était venue : dans un sourire, peut-être un peu plus marqué qu'à l'arrivée. Elle était revenue quelques jours plus tard et lui avait proposé d'aller boire un verre, il avait accepté et, de fil en aiguille, s'était tissé sa première véritable relation, il était même allé jusqu'à emménager chez elle.

Le choc en retour fut d'autant plus difficile à digérer en fait. Et l'idée que cela puisse recommencer lui faisait peur en quelque sorte. Revivre la douleur la plus intense de sa vie ne lui disait rien de bon, mais surtout, il ne voulait pas s'imposer cela à Arn. Qu'il n'assume pas son passé était un fait, enfin assumer était un bien grand mot, disons simplement qu'il ne parvenait pas totalement à s'en détacher, mais il ne voulait pas se brouiller avec elle pour des peccadilles. Elle lui avait sauvé la vie, montré un lieu magnifique et, instinctivement, il savait que s'il lui arrivait un coup dur il pourrait venir frapper à sa porte. Les personnes comme elle étaient assez rares, mais au-delà de ça, il la respectait trop pour se permettre de telles bêtises.

Le jaguar accompagna la méta à sa table, brisant les espoirs de deux métas qui pensaient, de loin, voir la table libre et s'installa en face d'elle, derrière son verre encore à moitié plein, la paille penchant d'un côté. S'il n'y avait pas eu l'ambiance autour, le silence entre eux deux aurait probablement été assez insupportable en réalité. Malgré tout la gêne restait présente, c'était évident, mieux valait trouver un sujet de conversation approprié. Décidant de se lancer encore, Matthew prit son verre, en but une gorgée et posa son regard sur la panthère qui, elle, fixait la canette de soda qui accompagnait son verre.


« - Les journées ne sont pas trop dures à la clinique ? J'imagine que les Métas mis à mal par les Vampires détraqués ne sont pas monnaies courantes mais le travail ne doit pas manquer, je présume. »

Il esquissa un bref sourire. Oui, sa petite mésaventure n'avait toujours pas été oubliée. A vrai dire, il ne l'oublierait peut-être jamais et mieux valait en rire que de s'en lamenter. Il était en vie, en bon état, ce qui n'était peut-être pas le cas de tout le monde. Il jeta un œil au conglomérat formé autour du comptoir et sourit :

« - Apparemment le barman sait faire le show, j'aurai peut-être du aller au bar au lieu de m'asseoir ici pour commander. Il se débrouille bien ? »

Arn avait pu le voir probablement de plus près que lui, aussi la question était légitime, et peut-être que tout cela finirait par relancer la discussion, tout simplement, presque comme si rien ne s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mar 2 Aoû - 10:13

Il n’avait pas l’air beaucoup plus à l’aise qu’elle et le silence qui s’était imposé n’allait pas tarder à devenir pesant malgré l’ambiance festive qui régnait dans le bar. Arn n’avait pas cessé d’y penser durant ces derniers jours , excepté au travail où elle ne pouvait se permettre d’avoir l’esprit ailleurs, et ce n’était pas maintenant qu’ils s’étaient « réconciliés » que toutes ces pensées allaient disparaitre. Au mieux ils feraient avec et tâcheraient d’ignorer tout ceci, au pire ils finiraient pas prendre leurs distances probablement. De toute manière l’envie de visiter d’autres coins n’allait sûrement pas tarder à venir chatouiller le jaguar, ils n’auront plus à faire semblant et toute cette histoire finirait dans un coin de son esprit, comme une anecdote de son passage à la Nouvelle Orléans.

Etrangement Matthew semblait être le plus touché des deux, probablement en raison du passé que ce baiser avait remué, ou alors était-ce parce qu’il ne parvenait pas à cacher ses sentiments aussi bien que la panthère ? Elle aurait aimé savoir à quoi pensait le méta à cet instant mais se retint de poser la question qui ne la regardait de toute manière pas le moins du monde. S’il avait besoin d’aide elle serait là, mais elle ne se laissera pas être celle qui ravivera en lui des souvenirs douloureux, pas comme l’autre soir alors qu’il lui montrait son pays.

Matthew but une rasade de sa boisson avant de briser le silence, l’interrogeant sur son travail. Question surprenante mais qui aurait au moins le mérite de la faire parler.


« -Il y a du travail oui, mais je ne m’en plains pas au contraire. Les moments de vide où il n’y a rien à faire sont les plus difficiles en fait, surtout pendant les gardes. » Il était vrai que sillonner la clinique à la recherche de quelque chose à faire pour ne pas sombrer dans le sommeil n’avait rien d’agréable. « Pour un peu, on en viendrait presque à vouloir qu’un méta vidé de son sang nous tombe entre les pattes… ».

Cette fois elle n’oublia pas de sourire pour qu’il comprenne bien qu’elle ne le pensait pas. L’histoire de Matthew faisait encore parler la standardiste qui l’avait vu , et surtout entendu, s’écraser et tambouriner contre les portes de la clinique. Puis elle songea au métier que pouvait exercer le jaguar… elle le voyait bien en prof d’archéologie comme le personnage fictif auquel il lui faisait parfois penser. C’était un cliché elle le savait bien, mais l’idée l’amusa quelque peu.

« -Et toi ? Même un aventurier a besoin de fonds pour poursuivre ses voyages, tu dois bien t’arrêter de temps à autre pour trouver un travail, non ? »

Le bar sembla attirer son attention, du moins la masse compacte qui l’entourait et le cachait à sa vue.

« -Il se débrouille bien je pense, je n’ai pas vraiment matière à comparer en fait. »

Elle avait rarement pu ou voulu observer un barman pendant son travail car elle n’aimait pas vraiment ce genre d’endroit. Le genre bruyant, surpeuplé et odorant qui frisaient les moustaches de la panthère, d’ailleurs elle commençait à saturer et regretta de ne pas encore avoir aperçut Sébastian pour pouvoir s'éclipser. A la place de Matthew, elle ne se serait pas aventurée dans cette zone houleuse à la densité trop importante pour qu’elle puisse le supporter. Elle vit dans la foule une Charlie visiblement agacée de devoir jouer des coudes pour faire remonter les commandes et ramener les boissons aux tables…

« -Tu peux toujours essayer de t'approcher si tu aimes les bains de foule mais à ta place j’éviterai de le faire, le barman semble déjà avoir son fanclub. »

Elle faisait bien sûr allusion à la masse de jeunes femmes –et d’hommes – venus admirer l’homme au shaker. Pour sa part, Arn préférait boire son soda et tenter de retrouver ses accompagnateurs pour savoir s’ils avaient besoin d’elle pour rentrer au Stray Meta.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mar 2 Aoû - 21:13

Ce n’était probablement pas le meilleur sujet de discussion, mais il fallait bien commencer quelque part, et, il fallait l’admettre, il n’avait pas véritablement trouvé mieux mais tant que cela permettait de mettre fin au silence, il s’en contenterait pour le moment. Ils auraient fort à loisir de trouver un autre sujet, si nécessaire. En tout cas, cela avait le mérite de marcher puisque la Méta abandonna son soda pour le regarder à nouveau et lui expliquer qu’il y avait du travail et qu’elle ne se plaignait pas, bien au contraire, préférant l’activité plutôt qu’au calme, surtout lors des gardes. Il imaginait très facilement qu’en pleine nuit, s’il n’avait rien à faire, il devait être très difficile de tenir debout ou de trouver une occupation pour ne pas s’endormir. Enfin, elle devait avoir l’expérience pour tenir dans ces cas-là, il n’en doutait pas. Il eut un petit sourire quand elle ajouta, non sans humour, qu’on pouvait parfois presque regretter l’agitation que pouvait causer un Méta qui frappait à la porte complètement vidé de son sang et sacrément mal au point. Evanoui, Matthew n’avait pas eu la chance de pouvoir vivre la façon dont il avait « secoué » les consciences à son arrivée à la clinique. Enfin il se doutait que cela ne devait pas être trop banal, du moins l’espérait-il, sinon il devrait peut-être se faire un peu de mouron concernant son état dans les jours à venir. Enfin, il n’avait pas croisé un Vampire depuis, aussi pensait-il vraiment que c’était un cas particulier. Il ne restait plus qu’à croiser les doigts qu’il ne croiserait plus cette Jaana.

Lorsqu’elle lui demanda s’il travaillait lui aussi, de temps en temps, visant juste sur le fait qu’il fallait bien réunir des fonds de temps en temps, les intérêts suffisant rarement pour financer de telles expéditions. Enfin, en se contentant de soi, et d’un bon équipement, on pouvait facilement faire le tour du monde pour le même prix qu’un voyage organisé dans un ou deux pays seulement. La dépense principale restait généralement la nourriture, et là encore, si l’on savait un peu regarder, la nature donnait elle-même le nécessaire, même si, évidemment, être un Jaguar aidait légèrement, de temps en temps.


« - J’enseigne, de temps en temps. La géographie. » Il tourna la paille dans son verre un instant, jouant avec les glaçons. « Je joins l’utile à l’agréable de cette manière. Et puis, je peux au moins leur parler de choses que j’ai vues, je pense ainsi les passionner et les sensibiliser plus facilement. »

Et oui, le Méta était professeur. Pas véritablement en fait, car il n’avait pas de réel diplôme, mais il possédait maintenant l’expérience de plusieurs métiers, et puis, la géographie, ça ne s’enseignait pas forcément mieux avec des études dans le giron qu’avec une véritable « étude » sur le terrain. D’ailleurs c’était avec cela qu’il avait convaincu les doyens qui avaient décidé de l’embaucher, et, apparemment, ils n’avaient pas été déçus.

Quand ils abordèrent le sujet du barman, elle lui répondit simplement qu’elle ne pouvait pas vraiment lui dire s’il se débrouillait bien ou non, étant donné qu’elle n’avait pas tellement de sujet de comparaison pour estimer d’elle-même, toutefois, elle lui déconseillait fortement de s’approcher, même s’il en avait envie, étant donné la taille de son fanclub, qui, il fallait l’admettre, était assez rebutant. Plutôt continuer à commander assis à table.


« - Je pense que tu as raison oui… Bah peut-être que j’aurai l’occasion de l’apercevoir d’ici mon départ, on verra bien. » Il but une gorgée de son cocktail avant de reprendre. « Je m’intéressais parce que j’ai découvert plusieurs bars et certains employaient des barmans, ou barmaids d’ailleurs, assez exceptionnels. Un peu à la manière des restaurants japonais où tu as le cuisinier à table, si tu vois. C’est souvent très impressionnant. »

Il joua pendant quelques instants avec son verre puis demanda :

« - Au fait, cette balade diurne pour découvrir les alligators de la Nouvelle-Orléans tiens toujours ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mer 3 Aoû - 9:48

La gêne avait beau être omniprésente, Arn devait bien reconnaître que cela l’aurait peinée de devoir couper les ponts avec Matthew. Elle avait passé de bons moments en sa compagnie et il avait l’art de ne pas l’ennuyer. Les deux félins s’entendaient relativement bien et il serait plus que dommage qu’ils gâchent le reste du séjour du jaguar en se faisant la tête.

Elle le regarda jouer avec les glaçons de son verre pendant qu’il répondait à sa question. Un sourire se dessina lorsqu’il apparut qu’elle n’était pas tombée très loin du compte. Arn ne doutait pas que le jaguar devait intéresser les étudiants bien plus que leurs cours d’aménagements du territoire et ce surtout s’il lui arrivait de leur faire part de ses anecdotes. Il n’y avait qu’à voir avec quelle facilité il avait happé l’attention de la panthère qui s’était même vu lui proposer une sortie avec les alligators en échange de clichés. Cette sortie ne se ferait probablement pas avant un moment…


« -Je n’étais pas très loin de deviner quel était ton boulot. » dit-elle en souriant au jaguar.

Matthew préférait attendre que le monde s’éloigne un peu du bar avant d’en approcher, intéressé par la technique du barman, il voulait observer le spectacle que le métamorphe offrait aux clients pour comparer à ses expériences passées.


« - Je vois, oui. Ca devait être sympathique. »

Encore un vide dans leur conversation, il leur faudrait probablement un peu de temps pour que tout redevienne « normal » entre eux. Matthew recommença et jouer avec son verre et Arn se remit à scruter la foule dans l’espoir d’y apercevoir Sébastian. Elle s’était résignée à ne pas pouvoir le féliciter pour sa réussite ce soir là et finissait son soda quand le jaguar ramena l’histoire des alligators sur le tapis. En avalant les dernières gouttes elle manqua de s’étouffer, étonnée qu’il en manifeste l’envie.

En vérité, Arn pensait que ce projet allait passer à la trappe comme bon nombre des sorties qu’il aurait pu lui proposer par la suite. Elle s’était inconsciemment persuadée qu’ils ne se reverraient pas avant le départ de Matthew. Elle pensait que ce serait lui qui oublierait cette proposition ou du moins qu’il l’ignorerait, mais c’était sans compter sur son esprit aventureux.


« -Euh…elle tiendra seulement si ça t’intéresse toujours. En fait je te la propose même contre rien si tu veux. »

Le grand-père d’Arn l’avait déjà amenée voir des alligators lorsqu’elle était enfant, l’expérience l’avait grandement impressionnée et aussi un peu effrayée. Des bêtes aussi énormes auraient pu sans problème l’avaler toute crue et elle se souvint à quel point sa mère était fâchée lorsqu’ils étaient rentrés de leur escapade.

Arn n’était pas certaine de vouloir tenter le diable une nouvelle fois, surtout en connaissant mal ce coin de la Louisiane, mais c’était elle qui le lui avait proposé donc elle ne ferait pas machine arrière. Elle faisait confiance à son instinct pour ne pas tomber entre les crocs des crocos.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mer 3 Aoû - 12:59

Apparemment Matthew avait une bonne tête de professeur, puisqu'Arn lui répondit qu'elle n'était pas loin de devenir la réponse. Amusé, il lui demanda alors :

« - Ah oui ? Et tu me voyais dans quel métier, si ce n'est pas indiscret ? »

Puisqu'elle n'était pas loin, le Méta imaginait qu'elle avait du viser juste pour l'enseignement mais faux sur la matière. Il avait d'ailleurs une petite idée de ce à quoi elle avait pu penser et elle n'était pas la première à faire se parallèle, nombre de ses élèves, pour rire s'étaient permis cette comparaison, certains allant même jusqu'à lui offrir le même chapeau ou un faux-fouet le jour de son anniversaire. Bien qu'il ne se voyait pas totalement l'âme de ce personnage fictif, il devait admettre qu'il y avait bien certaines ressemblances, comme notamment ce fait de voyager beaucoup et d'être, de temps en temps, professeur. Enfin lui au moins ne risquait pas trop sa vie à courir après des objets que tout le monde recherchait. L'avantage de la nature c'est qu'elle appartient à chacun, ce qui est arrangeant, puisqu'ainsi, il n'y a pas vraiment de course à celui qui découvrira le premier – du moins pour ceux qui explorent et non cherchent à découvrir – et personne ne vous mettra un couteau sous la gorge pour vous demander de l'aider à trouver un calice aux pouvoirs prodigieux ou une boite renfermant des âmes damnées.

« - Je ne sais pas si de tels restaurants existent dans le coin, peut-être que je te ferai voir un jour, ça vaut le détour. »

C'était un fait, voir les cuisiniers préparer ainsi des plats était très étonnant. En réalité on en oubliait parfois presque de manger. Enfin, il n'y avait pas beaucoup de restaurants de ce style, mais peut-être que la Nouvelle-Orléans en abritait un.

Alors que le silence recommençait à étendre son emprise sur la table, Matthew ramena le sujet de la balade pour voir les alligators sur la table. Visiblement, cela étonna la Panthère qui s'étouffa en avalant une gorgée de son soda. Non sans un sourire, il prit une gorgée de sa boisson à lui, attendant qu'elle se remette et réponde. Apparemment elle pensait peut-être que l'évènement avait changé la donne et qu'il ne comptait plus vraiment sur cette balade. En fait, il pensait également qu'elle préfèrerait ne pas la faire, mais, quitte à en être sûr, mieux valait demander plutôt que de présumer et de passer à côté d'une possibilité d'oublier ce baiser et de passer à la suite. Et d'un côté, il avait bien fait.


« - Bien sur que je suis toujours intéressé. Ce n'est pas tous les jours qu'on me propose d'aller voir des alligators et malgré ma chance légendaire, je n'ai pas eu le plaisir d'en apercevoir lors de mes pérégrinations à proximité des fleuves et rivières. » Il eut un large sourire. « Par contre, hors de question que l'on change les termes, un marché est un marché. Les alligators contre les photos. »

Il ne fallait pas croire que sous prétexte de cet événement, ils allaient laisser tomber le marché qu'ils avaient passés juste avant. Enfin, si elle préférait refuser, il n'insisterait pas, mais cela ne manquerait pas de le décevoir, non pas qu'il se faisait une joie d'aller voir des alligators de près, mais bel et bien parce que c'était l'occasion de recommencer vraiment comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mer 3 Aoû - 20:02

Amusé par sa réponse, Matthew lui demanda ce qu’elle avait imaginé comme profession. Arn qui l’avait supposé être assez âgé se doutait qu’il avait deviné ce à quoi elle pensait.

« -Prof d’archéologie ? En fait il ne te manque plus que le chapeau et le fouet pour correspondre au personnage et c’est tout bon. » Elle sourit, un peu gênée par ce manque d’originalité. « Oui je sais, c’est incroyablement cliché et je ne dois pas être la première à faire la comparaison, mais bon il n’empêche que je n’étais pas loin. »

En fait, Matthew ne se faisait pas pourchasser par ses ennemis mais plutôt par la faune des régions qu’il visitait. Un peu plus folklorique certes mais sûrement plus intéressant également, du moins selon l’avis de la métamorphe. La conversation dériva vers les spectacles consommables observables dans certains restaurants asiatiques. La panthère n’avait jamais eu l’occasion d’en voir un et elle n’avait pas vraiment cherché à savoir s’il y en avait dans les parages. Habituée au « boulot-dodo », la jeune femme avait rarement fait un saut dans les restaurants de la ville et parut alors étonnée par la proposition du méta. Arn préféra se dire qu’elle avait été lancée sans être vraiment pensée, car avant d’observer les prouesses d’un tel cuisinier il fallait déjà trouver un établissement dans ce genre.

« -Hum oui, si tu veux. Mais je ne saurais pas te dire s’il existe un restaurant de ce type dans les parages. »

Le spectacle devait être surprenant et Arn voyait à peu près à quoi cela devait ressembler sans trop imaginer de détails. A supposer qu’un tel lieu existait en ville, elle n’en avait dans tous les cas jamais entendu parlé.

Le silence s’était abattu sur leur table jusqu’à ce que Matthew parle des alligators. Il n’avait à l’évidence pas oublié la proposition de la métamorphe et comptait bien faire tenir ce dernier marché. Arn fut surprise d’apprendre qu’il n’en avait jamais croisé au cours de ses voyages.


« -Et bien, j’ai du mal à le croire…Je me serais attendue à ce que tu tombes sur tous les prédateurs qui passaient dans les parages. »

Elle avait à peine exagéré en disant cela tant il lui semblait improbable qu’il ait pu y échapper. Peut-être que la malchance du métamorphe avait ses limites ou tout simplement qu’il avait tout fait pour les éviter jusqu’à présent, non pas que cela soit possible… En revanche il semblait déterminé à ce que sa part du marché soit également remplie, Arn songea qu’il avait probablement raison et hocha la tête à sa remarque. Ils avaient passé un accord et ce n’était pas ce qui s’était passé entre eux par la suite qui devrait les empêcher de remplir leur part du marché.

Quelques acclamations en provenance du bar attirèrent l’attention de la méta qui supportait de moins en moins le bruit. Elle comptait sortir d’ici pour profiter du fait qu’elle n’avait personne à ramener au Stray Meta , les autres ayant décidé de passer la nuit en ville ou de prendre la dernière navette pour rentrer. Son soda avait été payé et avalé et plus rien ne la retenait dans ce lieu bruyant, à part peut-être le jaguar assit en face d’elle.


« -Je ne vais pas tarder à aller faire un tour je pense, tu viens avec moi ou tu préfères rester ici ? » lui demanda-t-elle alors.

Le Wild Bar était plein, à croire que toute la communauté changelin de la ville s’y était donné rendez-vous, et Arn qui avait déjà du mal à rentrer dans des bars à moitié moins remplis que celui-ci commençait à saturer. La soirée ne faisait que commencer et tout semblait présager une nuit bien animée dans le quartier, Matthew qui avait fait par de son envie d’observer le barman quelques minutes plus tôt allait probablement rester lui aussi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Jeu 4 Aoû - 10:40

Comme il le pensait, Arn avait surtout pensé au « cliché » du célèbre aventurier dont la phobie des serpents n'était qu'un point commun supplémentaire avec Matthew, mais cela, la panthère l'ignorait encore. Il fallait admettre qu'il n'était pas très fier de cette peur là, mais bon, lorsque vous vous réveillez un matin avec un crotale sur le ventre, il est certain que la première chose à laquelle vous penserez ne sera pas l'envie de le caresser. Cette comparaison facile ne l'empêcha toutefois pas de sourire, vraiment amusé :

« - Non, ça c'est certain, tu n'es pas la première à faire cette comparaison, certains de mes élèves ont poussés le vice jusqu'à m'offrir le chapeau et un fouet le jour de mon anniversaire. » Il rit un peu avant de rajouter. « Mais c'est vrai que j'ai pas mal de points communs avec lui, dont notamment une certaine peur des serpents. » Il but une nouvelle gorgée de son cocktail. « Mais ce n'est pas au point d'en faire toute une montagne comme lui. »

Il finit dans un clin d'œil. Cette comparaison l'amusait oui, et, dans un certain sens, c'était plutôt flatteur, car après tout, cet homme là était dans l'imaginaire de beaucoup d'enfants et même d'adultes désireux d'un peu d'aventures. Bien entendu, ils ne rêvaient probablement pas de fourmis rouges voraces ou même de chute du haut d'une cascade, mais l'appel de la découverte, sans embuches, était parfois relativement séduisant. En tout cas, souvent bien plus qu'une morne vie de bureau.

« - Je vais tâcher de me renseigner, il doit surement y en avoir un. Sinon, c'est moi qui ferait le spectacle, enfin j'essaierais, et, à mon avis, ce ne sera pas gagné. »

Une ville comme la Nouvelle-Orléans devait compter de nombreux restaurants et, vu la taille de la ville, il était presque certain qu'un tel établissement devait exister, mais le problème, c'est qu'il fallait le trouver, et généralement c'était le bouche à oreille qui fonctionnait bien pour cela, mais, lorsqu'on venait de débarquer, c'était assez difficile de trouver une bouche qui voulait bien en parler à son oreille. Enfin, il avait affronté bien pire que la civilisation, il arriverait bien à trouver si un restaurant comme celui-ci existait, non ?

« - Hey ! Dis comme ça on dirait que je suis d'une malchance pas possible. » Il se tut un instant, tout sourire. « Bon... J'admets que je ne suis pas forcément très chanceux, apparemment. En fait, je ne sais pas, j'en ai peut-être croisé, mais pas assez près pour les voir en tout cas. Il faut dire que, généralement, on évite les fleuves subtropicaux, on sait jamais ce qui peut s'y cacher... »

C'est vrai qu'en termes de prédateurs, il finissait toujours par en rencontrer un qui n'était pas très content de le croiser. Enfin, au moins c'était une bonne manière de rencontrer la faune locale. Mais pour les alligators, il n'avait heureusement pas eu besoin d'en éviter un. De toute façon, il y a avait souvent des choses dangereuses bien plus petites dans un fleuve qu'un alligator, qui ne motivaient pas davantage à s'approcher d'un cours d'eau où l'on ne pouvait voir à travers et si l'on voulait traverser, rien ne valait une bonne pirogue !

« - Tu n'aimes pas les lieux bondés, n'est-ce pas ? Je t'avoue que je ne suis pas fan non plus. Si tu me le proposes gentiment, je veux bien venir. »

Il termina d'un trait le reste de son verre et se leva, récupérant au passage sa veste et tenta de se diriger, à la suite d'Arn, vers la sortie. Chose complexe étant donné que le bar était définitivement bondé. Une fois dehors, il inspira une bonne bouffée d'air frais, décidément bien meilleur. Il espérait secrètement que le Wild Bar ne serait pas toujours aussi plein, sinon ce ne serait pas forcément un plaisir que d'y aller.

« - Une idée de destination ? » Demanda-t-il à la Méta qui venait elle aussi de sortir du bar, fermant la porte sur l'agitation de fête qui régnait dans le bar.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Jeu 4 Aoû - 13:41

Arn imagina tout de suite Matthew avec le chapeau et le fouet offert par ses élèves, nul doute qu’un cours magistral donné par un si grand personnage devait être intéressant…Et amusant également. La métamorphe fut amusée d’apprendre qu’il avait également peur des serpents, ce qui rendit une des anecdotes qu’il lui avait racontée d’autant plus comique.

« -Je suis sûre que tu devais être très séduisant dans ton costume d’aventurier. »

Elle taquina encore un peu Matthew en lui conseillant de se méfier maintenant qu’elle savait ce qui serait susceptible de l’effrayer. Son sourire persista jusqu’à ce qu’il lui propose de faire lui-même le spectacle dans le cas où un restaurant de ce type n’existerait pas dans les parages. Arn fit mine de s’inquiéter, craignant pour sa santé.

« - Euh, tu ne m’en voudras pas si je porte une combinaison et un casque pendant ton spectacle ? Simple mesure de sécurité hein ? »

Imitant Matthew, elle termina dans un clin d’œil en prenant cependant mentalement note qu’il lui faudrait rechercher cet établissement afin d’éviter le pire. La Nouvelle-Orléans était une grande ville et il devait forcément exister un tel lieu, du moins était-ce que la panthère espérait…

« -Ah, parce que tu doutais encore de ta malchance ? » lui répondit-elle en éclatant de rire.

Le jaguar s’était offusqué de la réponse que lui avait fait Arn concernant ses rencontres avec les reptiles. Il ne s’approchait pas des fleuves subtropicaux comme il l’avait dit et en quelque sorte heureusement pour lui car la méta ne doutait pas qu’il lui serait arrivé des bricoles. Les alligators n’étaient pas les seuls animaux à redouter dans ses régions et il le savait très bien. Arn en vint à redouter leur visite aux reptiles du coin, elle sentait arriver sur eux les gros problèmes, des problèmes pleins de dents et à la gueule grande ouverte.

Lorsqu’elle proposa à Matthew de sortir du bar, il ne sembla pas manifester de mécontentement et lui répondit que de toute manière il n’appréciait pas plus que ça les bains de foule. Elle le laissa vider son verre et reprendre sa veste avant de se lever et de s’enfoncer dans la masse festive des métamorphes. Elle se demanda comment un tel lieu pouvait contenir une telle quantité de personnes et espéra pour le personnel que cela ne serait pas comme ça tous les jours.

Arn referma la porte avec joie avant d’inspirer un grand coup. Que ça faisait du bien de prendre l’air ! Matthew se tourna vers elle pour lui demander si elle avait une idée de destination.


« -Pas la moindre idée ! » répondit-elle en un sourire « Donc si quelque chose te tente c’est le moment de le dire. Sinon il doit bien y avoir un parc dans le coin dans lequel se poser, ce sera toujours plus calme qu’un bar. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Jeu 4 Aoû - 16:33

« - Je les faisais toutes tomber. » Fit-il, prenant un faux air de séducteur accompli, avant de rire franchement, étonné de l'énormité qu'il venait de sortir.

« - Plus sérieusement, je ne sais pas si j'étais séduisant mais il paraît que ça m'allait plutôt bien. » Il eut un sourire amusé. « Mais j'ai jamais été très doué avec un fouet. »

Et puis les fouets en plastique ce n'était pas vraiment fait pour « se la jouer » devant des élèves. Il se rappelle encore du fou-rire qu'il avait eu en essayant de le faire claquer. L'objet situé en coin du bureau devait probablement encore s'en rappeler, et les élèves aussi. Une journée mémorable que cet anniversaire.

« - Essaye seulement d'approcher des serpents de moi, et je te le jure, je te mords ! » Si elle commençait à jouer sur la corde sensible des serpents, cela pouvait mal finir. « Ou pire encore ! Je trouve ta phobie et je m'arrange pour vous arranger un petit rendez-vous en amoureux ! Œil pour œil ! »

C'était dit avec le sourire mais il espérait sincèrement qu'elle n'essaierait jamais d'approcher un de ces reptiles près de lui, du moins par surprise. S'il les voyait arriver, il n'avait aucun soucis à ne pas avoir peur, en réalité, c'était de les apercevoir d'un coup, très près de lui qui lui donnait la frousse. Pendant quelques instants, il restait alors paralysé avant de pouvoir s'écarter doucement. Enfin, fort heureusement, il n'était pas souvent tombé nez à nez avec des serpents. Il restait à espérer qu'elle n'allait pas augmenter cette moyenne sciemment.

« - Hey ! Je ne sais peut-être pas jongler avec des morceaux de carottes mais je sais tenir mon couteau dans la main ! » Il eut un rictus de moquerie sur les lèvres et rajouta : « Enfin, je suis sur que tu serais très séduisante dans une tenue pareille. »

Petite vengeance ? Infime. Si sa remarque à elle était un compliment, les moqueries qui avaient suivies méritaient bien une petite taquinerie sans grande méchanceté. Et puis, il était intimement convaincu qu'une telle tenue pourrait réellement lui aller.

« - Et j'en doute encore figure toi ! » Rétorqua-t-il avant de rire avec elle.

Certes il n'était pas forcément très doué pour passer inaperçu, mais ce n'était pas forcément de sa faute s'il croisait le chemin de prédateurs. Puis, en un sens, c'était peut-être eux qui jouaient de malchance non ? Parce qu'au final, ils ne mangeaient pas et Matthew avait la chance de les avoir vu de près et avait une anecdote amusante à raconter, bref, tous bénéfices, sans oublier la petite course qui le maintenait en forme pour la suite de l'aventure.

Alors qu'ils étaient dehors, Arn lui avoua n'avoir aucune idée de ce qu'ils pouvaient faire et que s'il avait une envie particulière, c'était le moment. Elle lui proposa un parc proche où ils pourraient se poser, un endroit plus calme que le bar. L'idée était tentante en fait, de toute façon, de nuit, il n'y avait pas beaucoup de choses à faire.


« - Va pour le parc, un peu de calme ne nous fera pas de mal, je suis entièrement d'accord. »

Il prit alors la suite de la Méta, puisque c'était elle qui connaissait le chemin et, tandis qu'ils se mettaient en route, il lui demanda :

« - Tu aimes la musique ? »

La question était incongrue et sortait de nulle part, on pouvait en convenir, mais en même temps, il fallait bien occuper le trajet non ? Et puis rien ne l'obligeait de répondre si elle n'en avait pas envie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Ven 5 Aoû - 17:26

Surprise de le voir jouer le jeu, Arn ne doutait pas que quelques étudiantes , ou même de jeunes hommes, aient pu craquer pour le professeur Williams. Elle devait avouer qu’il était plutôt séduisant et il était quasiment sûr que son côté aventurier l’ait aidé à séduire son public.

« -Je demande à voir ça ! » répondit-elle, amusée par l’idée que leur prochaine rencontre puisse se faire sous l’ombre d’un chapeau. Le fouet en plastique aurait peut-être été déplacé ou de trop, mais il faisait partie du personnage. « Tant que tu ne joues pas avec ton fouet. »

Etrangement, ou à raison, la métamorphe s’inquiétait des dégâts que pourrait faire le jaguar s’il osait sortir son jouet. Par contre, il ne sembla pas apprécier du tout la plaisanterie concernant les serpents et le menaça même de lui rendre la monnaie de sa pièce.

«-Rassure toi, je plaisantais. Il ne me viendrait pas à l’idée de te balancer un serpent dessus à moins que tu ne me le demande pour un genre de thérapie ou je ne sais quoi. »

Arn qui n’aimait pas être surprise comprenait très bien que l’idée même puisse agacer Matthew et elle comprenait d’autant plus que c’était une phobie pour lui. Elle ne voyait pas l’intérêt et ne prévoyait de toute manière pas de lui organiser un tête à tête avec l’un de ces reptiles, les alligators suffisaient largement. Et puis…elle ne tenait pas spécialement à ce qu’il fouille et découvre ses craintes pour se venger.

«-Je veux bien te croire, mais comme je ne tiens pas à me retrouver avec un couteau dans l’œil je préfère porter un casque. Et puis…ce sera l’occasion de porter ton chapeau, je ne serais pas la seule à me faire belle comme ça. »

La métamorphe sentait bien que le jaguar se moquait d’elle, mais cela ne la dérangeait pas. Il eut été difficile de croire que des tensions existaient entre eux deux en début de soirée tant l’atmosphère joyeuse du bar les avait détendus. Ils n’avaient pas eu besoin d’alcool et pourtant, il semblait que tout –ou presque- avait été oublié. La remarque qu’il lui fit concernant sa chance acheva de mettre de bonne humeur la panthère, ce qui n’était généralement pas une mince affaire dans ce genre de lieux. Ils ne s’attardèrent cependant pas, le bruit et la foule devenant presque oppressants, la bonne humeur avait ses limites et une panthère n’allait pas tarder à sortir les griffes si elle ne prenait pas l’air.

A présent qu’elle marchait dans la rue, Matthew l’accompagnant dans un parc, elle pouvait souffler. La rue était relativement vide, quelques individus sortaient des bars et refermaient la porte sur le vacarme joyeux avant de s’éloigner.

Elle comptait se rendre au Jackson Square, dans le carré français qui était bien plus proche que le Weston Park ,un lieu bien sympathique mais assez fréquenté en journée et duquel ils étaient trop loin pour s’y rendre en deux-trois minutes. Ils auraient été obligés de prendre le métro,ce qui était hors de question car pour autant qu’elle s’en souvienne elle n’avait jamais mit les pieds dans ce sous-terrain tant l’idée lui déplaisait.


« -Tout dépend de la musique, tant que ça ne m’agresse pas trop ou que le volume est faible je peux supporter. Mais je préfère quand même écouter la nature. Et toi ? »

Elle répondit à cette question pour faire passer le temps mais ils atteignirent bien vite les grilles du parc. Les allées et le coin n’était pas assez fourni à son goût mais le lieu avait l’avantage d’être calme et peu fréquenté à cette heure. Avisant un banc , elle se dirigea vers ce dernier et invita Matthew à s’asseoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mar 9 Aoû - 21:58


« - Je pourrais éventuellement prendre le chapeau à l’occasion d’une sortie aventurière. Enfin, je ne voudrais pas que tu tombes sous le charme du baroudeur. » Avait-il fait, terminant sa phrase sur un sourire complice et un clin d’œil amusé.

Matthew n’avait en aucun cas l’idée de vouloir la séduire, loin s’en faut. Et puis, il fallait l’admettre, ce n’était pas un chapeau qui allait faire une quelconque différence concernant une éventuelle attirance ou non. En tout cas, le fouet n’était que décoratif, certes, il s’était amusé avec lorsqu’il l’avait reçu mais lorsqu’il avait ressorti, à l’occasion d’un bal costumé à l’université, il l’avait laissé bien sagement à la ceinture, là où il ne ferait de mal à personne. De toute façon, il n’appréciait pas beaucoup ce genre d’armes, et en réalité, à par son couteau utile en toute situation, surtout en pleine jungle, il n’aimait pas les armes tout court, utilisées à mauvais escient.


« - Traiter le mal par le mal ? Ce n’est pas trop mon genre. Enfin de toute façon, je n’avais pas l’intention de faire un duel de phobies, c’est typiquement un cercle vicieux. »

Et c’était bel et bien vrai, puis, il fallait l’admettre, avoir à chercher celle d’Arn n’était pas quelque chose qu’il allait faire facilement, non pas parce que ce serait peut-être difficile à trouver, mais simplement parce qu’il n’allait pas s’amuser à fouiller dans sa vie pour cela.

« - J’apprécie la confiance que tu me portes. » Fit-il avec un large sourire, mais, en un sens, elle n’avait peut-être pas tort. « En tout cas, j’ai hâte de te voir manger avec le casque sur la tête, je pense que si je n’arrive pas à cuisiner correctement ce sera parce que tu me déconcentreras. » Il lui fit un ultime sourire taquin et rajouta : « Enfin j’imagine qu’il vaudrait mieux pour nous deux de trouver un restaurant avec un cuisinier dont c’est le métier. N’est-ce pas ? »

Il fallait admettre qu’imaginer Arn avec un casque sur la tête devant une table de cuisine pour assister à une démonstration culinaire et pour, bien entendu, manger ensuite, avait quelque chose de particulièrement hilarant. Il n’en montra toutefois pas grand-chose, préférant garder pour lui cette vision de la panthère.

Il suivit la jeune femme en direction d’un endroit qu’ils ne connaissaient pas. Elle n’avait pas donné la direction ni même un nom de lieu, mais, instinctivement, il savait qu’il pouvait se fier à elle. Après quelques soirées passées ensemble, il lui faisait suffisamment confiance. Ses actes avaient parlé pour elle durant toutes ses heures et s’il y avait quelqu’un à blâmer, c’était plutôt lui.


« - La nature possède une mélodie incroyable, c’est un fait. Pour ma part, je peux écouter de tout, même si cela ne veut pas dire que j’aime tout. J’ai une préférence pour les vieilles musiques qui ont presque un siècle maintenant. »

Ils passèrent ensemble les grilles d’un petit parc, relativement sympathique bien qu’assez épuré en terme de végétation. La jeune femme se dirigea vers un banc où elle l’invita à s’asseoir, ce qu’il fit après elle dans un soupir.

« - C’est sympa par ici. Enfin je préfère le Mentis. » Il eut un sourire et puis s’affala un peu sur le banc, profitant du calme ambiant pendant un petit moment. « J’aime beaucoup regarder les étoiles le soir, dommage que les éclairages de ville empêchent d’admirer l’immensité céleste… »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Mer 10 Aoû - 22:53

« -Hum…je ne suis pas certaine que le chapeau change grand-chose en fait…mais on verra bien quand tu le porteras. Si je me mets à baver tu comprendras que c’est de sa faute ! »

La jeune femme continuait de taquiner le métamorphe bien qu’elle ne songeait plus qu’à sortir de ce lieu étouffant. Bien entendu, il était certain que le chapeau d’aventurier ne changerait rien au charme de Matthew, mais ce serait toujours distrayant de jouer le jeu. Arn acquiesça devant la remarque qu’il fit concernant la thérapie qu’elle lui proposait. Une phobie ne disparaissait pas comme ça, et encore moins quand on se mettait volontairement en situation d’angoisse.

« -Haha ! Compte sur moi pour éviter cette soirée en dénichant le restaurant en question. J’y passerai mes journées s’il le faut, mais je ne te laisserai pas l’occasion de te moquer de moi ou de jouer au lanceur de couteau…et puis tu auras beau essayer tu ne parviendras pas à égaliser un cuisinier. »

Le jaguar parvenait à la faire sourire mais elle restait persuadée qu’il ne réussirait pas à garder son sérieux –et donc son contrôle sur les couteaux- si elle s’installait affublée de la sorte. Et qui le pourrait de toute manière ? Certainement pas elle en tout les cas.

Ils finirent par sortir du bar et elle prit aussitôt la direction d’un parc dans lequel ils se posèrent en parlant de leurs goûts musicaux. Matthew s’installa bien à son aise sur le banc qu’ils venaient d’investir tandis qu’Arn , elle, se contentait d’une posture droite et sûrement un peu mal à l’aise. A vrai dire, elle aussi préférait le Mentis.


« -Si tu n’as rien de mieux à faire ce soir, on pourrait y retourner. D’abord il faudra que je trouve du baklawa parce que je commence à avoir faim, mais le Mentis sera toujours mieux que ce parc pour observer les étoiles. » Elle le regarda en souriant. « Oui je sais, c’était bien la peine de venir jusqu’ici si c’est pour repartir immédiatement, mais qu’en penses-tu ?

Arn finit par s’installer dans le fond du banc et regarda le ciel au travers des branches de l’arbre qui les surplombait en attendant la réponse du méta. Il était vrai que les lumières de la ville ainsi que la pollution gênaient toute observation, elle soupira et finit par se redresser. Elle ne s’y était pas rendue depuis deux jours, deux malheureuses journée et ce lieu lui manquait déjà.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Jeu 11 Aoû - 15:12

Matthew fut prit par un petit fou rire.

« - Désolé, je t’imagine très mal avec un filet de bave te coulant au coin des lèvres. » Il eut un large sourire. « Enfin je suppose que je pourrais le prendre comme un compliment si cela doit arriver. »

Il lui fit un nième clin d’œil avant de sourire plus largement. Quant à la thérapie, mieux valait oublier. Rien que d’y penser, il pourrait en frissonner. Par contre, sa remarque concernant le fait qu’elle éviterait la séance casque et couteaux en cherchant elle-même le restaurant le fit sourire. Bien entendu, il aurait également fait en sorte de trouver un tel établissement lui aussi. Il prit un air faussement vexé.

« - Ce n’est pas très gentil ça, je cuisine très bien ! » Il retrouva son sourire. « Enfin, je ne suis pas contre trouver un vrai restaurant. Au moins j’aurai le plaisir de profiter moi aussi du spectacle, même si je regrette déjà de ne pas te voir en casque. Je suis certain que ça aurait été moi qui aurais été entrain de baver. »

Bon, il fallait l’admettre, ce n’était pas tout à fait vrai. Après tout, difficile de « baver » sur quelqu’un lorsque celui-ci portait un casque, n’est-ce pas ? Mais une chose était certaine, s’il n’était pas capable de faire son « show » en cuisine, il savait pour autant manier avec une certaine dextérité un couteau, avec ou sans sérieux.

En tout cas, dans l’étroitesse du parc, il était évident que la Méta n’était pas à son aise. Matthew n’était pas physionomiste, mais pourtant, il suffisait de la regarder pour se rendre compte qu’elle semblait comme tendue. Il suffisait de comparer les postures entre elle et lui pour vérifier ce fait. Il allait d’ailleurs lui demander si quelque chose troublait ses pensées quand elle lui proposa de retourner au Mentis, puisque, justement ce petit parc ne valait pas cet endroit surtout si l’on voulait regarder les étoiles. Il eut un petit sourire alors qu’elle se retournait vers lui, faisant d’elle-même le commentaire sur l’inutilité d’être venu jusqu’ici pour finalement aller ailleurs.


« - J’en pense que je te suis. Retourner dans un tel endroit ne me dérange pas le moins du monde. » Il rajouta. « Par contre, je ne sais pas où tu veux trouver des spécialités marocaines à cette heure-ci, mais si tu sais où te fournir, je crois que je me laisserai tenter aussi. »

C’était vrai, il avait également un peu faim lui aussi, le dîner avait été, malencontreusement, sauté et l’évocation de gâteau suscitait l’appétit. Il se leva dans un soupir et attendit sagement que la panthère se lève et ne lui montre le chemin. Une chose était certaine, s’ils retournaient au Mentis, ils prendraient probablement la Jeep et à s’en souvenir, il ne put s’empêcher de repenser à comment s’était terminée la dernière soirée… Bah… Du passé, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Ven 12 Aoû - 22:14

Elle éclata de rire lorsqu’il émit l’hypothèse qu’il pourrait bien baver en la voyant avec un casque. Décidément ce Matthew était des plus taquins, au point d’accumuler les remarques stupides et drôles.

« -Et bien, et bien ! On en apprend des choses ici, je ne te connaissais pas de faible pour les femmes à casque. »

Le parc ne convenant à aucun d’entre eux, même si Matthew y avait prit ses aises, ils n’avaient plus guère de raison de trainer sur les lieux. Arn se releva prestement et commença à s’éloigner vers la sortie avec Matthew après avoir lâché un « Allons-y » enjoué.

« -Hum…en fait je comptais sur un coup de chance pour en trouver donc il faudra probablement les oublier pour le moment. Je me demande si nous pourrons y survivre ! »

L’idée d’aller au Mentis ce soir là la mettait d’une assez bonne humeur. Humeur qui fut vite gâchée par l’apparition d’une femme ,qu’elle savait être une métamorphe veuve noire pour avoir eu à la soigner à la clinique , qui semblait de fort mauvaise humeur. Cette dernière lui barra la route et lui hurlait dessus, la traitant de « Salo*e » à intervalles régulier.

Arn qui ne comprenait pas vraiment la raison de tant d’animosité à son égard fronça les sourcils et se demanda si la femme n’était pas ivre.


« -Vous feriez mieux de vous calmer madame, je ne vois pas ce que j’ai pu vous faire pour mériter de me faire insulter…

-Salope ! » hurla-t-elle à nouveau. « Ne t’avise plus de t’approcher de mon mari ou je te préviens que tu me le payeras ! »

Surprise, le visage d’Arn n’affichait que l’incompréhension la plus totale. En effet elle ne connaissait même pas le mari de la femme et avait la ferme intention de lui expliquer qu’elle se trompait de personne lorsque la main de la veuve-noire fusa et lui assena une gifle retentissante mais néanmoins indolore. Ironique n’est-ce pas ? Une veuve noire jalouse…ça ne se voyait pas tous les jours !

La panthère gronda et se retint de répliquer d’une manière un peu plus animale alors que l’araignée s’éloignait dans la rue. Elle ne devait plus avoir de venin à cracher… Arn se retourna vers Matthew, incrédule, avant de rire un peu nerveusement.


« -Alors là je t’avoue que je n’ai pas tout suivi… »

Elle recommença à avancer sans trop s’interroger sur la question . De son côté elle se savait innocente de ce dont la femme semblait vouloir l’accuser et ne voulait pas se gâcher la soirée pour une idiotie pareille. Matthew en revanche faisait un drôle de tête ce qui lui fit froncer les sourcils. Il n’allait quand même pas croire à toutes ces âneries ? Si tel était le cas, grand bien lui fasse, c’était qu’il n’était pas aussi malin qu’il en avait l’air. Elle décida de ne pas réagir même si savoir qu’il pouvait se faire des idées sur son compte l’embêtait un peu, sans qu’elle sache vraiment pourquoi.

Ils finirent par atteindre la jeep garée et dans laquelle leur dernier souvenir commun était celui du baiser qu’il lui avait volé. Un peu mal à l’aise malgré tout, elle sortit ses clés et s’installa derrière le volant.


« -Et nous revoilà partis pour le Mentis ! C’est que ça pourrait devenir une habitude. »fit-elle en souriant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
Matthew Williams
Métamorphes
avatar

Métamorphes


Identification
Emploi: Prof. de Géographie
Age apparent: 26 ans.
Dangerosité:
18/30  (18/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Ven 12 Aoû - 23:19

« - Et encore, si tu savais. Les femmes à casque ne sont que l’un de mes nombreux fantasmes. »

Il se laissa aller à un petit rire malicieux. Ce n’était effectivement pas vrai, mais il était néanmoins véridique qu’il possédait quelques fantasmes, comme tout homme, n’est-ce pas ? Certes il en avait déjà réalisé quelques uns, et pas des moindres, mais cela sera probablement le sujet d’un autre jour.

Alors qu’il venait d’arriver dans le parc, ils repartirent presque aussitôt sur une impulsion de la panthère qui préférait de loin retourner au Mentis, plus agréable. Il la comprenait aisément. La sensation qu’il avait ressentie ce jour-là dépassait l’imagination même. Certes il avait déjà vécu cela à un degré moindre dans d’autres parcelles du monde, mais là on s’approchait de quelque chose d’incomparable et d’étonnamment fort et puissant, comme un truc qui vous prenait profondément par les tripes et ne vous lâchait plus, sans être désagréable, bien au contraire. Enfin, quant au coup de chance pour trouver des gâteaux marocains, il aurait parié au loto qu’il aurait eu plus de chance de gagner la super cagnotte que de trouver un magasin ouvert qui vendrait ce genre de biscuits.


« - Tu te balades avec moi et tu comptes sur la chance ? Après avoir tenté de plaider que j’attirais la déveine ? Elle est bonne celle-là. »

Il eut un large sourire. Bien entendu, Matthew ne se considérait pas comme malchanceux bien loin de là, juste un peu étourdi, ce qui n’était pas de la malchance en soi et, surtout, n’était pas contagieux. Il la taquinait simplement, tout comme elle avait pu le faire.

« - Il n’y a pas des épiceries ouvertes de nuit ? Généralement on trouve un peu tout et n’importe quoi à des heures pas possibles. »

C’était aussi accessoirement plus cher que dans les épiceries de jour, mais bon. Quand on avait des envies, on se fichait généralement du moyen utilisé pour la satisfaire. Il eut toutefois un haussement d’épaules.

« - Parce que moi, je pourrais survivre à ce manque de douceur, mais toi… Peut-être pas, après tout, c’est toi qui a eu cette envie, non ? »

Il eut un sourire amusé et la suivit, probablement dans la direction de son véhicule, la fameuse jeep dans laquelle il l’avait embrassée par surprise. Mais alors qu’il tournait à un coin de rue, une femme s’approcha d’eux, visiblement en colère. Cette dernière barra la route de la panthère l’insultant de manière fort grossière et alors qu’Arn lui demandait de se calmer, Matthew ne savait pas vraiment comment intervenir pour calmer le jeu. Apparemment la panthère aurait tenté de séduire le mari de cette femme, qui, comme on pouvait s’en douter, n’était pas très contente. Le plus surprenant fut probablement la gifle claquante qui fusa alors que la Méta tentait de se justifier devant cette hystérique qui était ensuite repartie comme elle était venue : furibonde. C’est l’incompréhension qui dominait dans les regards du jaguar et de la panthère, le premier parce qu’il ne comprenait pas vraiment et la seconde visiblement n’en menait pas large aussi. Il eut toutefois un sourire lorsqu’elle lui avoua ne pas tout avoir suivi.

« - Et bien, il semblerait que tu ais abusé de tes charmes sur un homme marié. » Il avait dit cela dans un clin d’œil, sachant pertinemment que si elle avait l’air abasourdie, c’était qu’elle n’avait aucune idée de ce que cette femme venait de lui baragouiner. « En tout cas, j’en connais un qui va passer une sale nuit s’il rentre à la maison… »

Sur cette note d’humour, il suivit la Méta et grimpa à sa suite dans la Jeep alors qu’elle glissait les clefs dans la serrure de contact sous le volant.

« - Il y a pire comme habitude je pense, et puis, il faut dire qu’on y prend rapidement goût… »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t2337-matthew-matt-williams
Arn Bullet
Namir-ra
avatar

Namir-ra


Identification
Emploi: Véto, Namir-ra, gérante Stray Meta
Age apparent: 24 ans
Dangerosité:
17/30  (17/30)

MessageSujet: Re: Après les bêtises, les excuses... [Arn]   Sam 13 Aoû - 12:06

A suivre: Après les excuses, les réconciliations
_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thevoodoochild.com/t1256-arn-bullet#17401
 

Après les bêtises, les excuses... [Arn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Voodoo Child :: Inauguration du wild Bar-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit